Le risque orageux est assez évident pour ce lundi, mais le timing des orages est loin d'être fixé. Cela va du tout début d'après-midi à la fin de la nuit suivante selon les modèles et les runs... En revanche, une chose semble relativement fixée, c'est la dominante d'un flux d'est. Ce ne sera pas simple.

Le matin, il y a du soleil, mais aussi pas mal de cirrus, ainsi que des rubans de brouillard le long du Jura.

20180604 051

 

Vers midi, les congestus coiffent tout le Jura, comme les jours précédents.

20180604 052

 

Durant l'après-midi de multiples cellules apparaissent tant sur le Jura que sur les Préalpes. Un fort orage touche le secteur des Rousses.

20180604 056

 

Le soleil résiste assez bien à Lausanne durant tout l'après-midi. Ce n'est que vers 17 h 30 qu'il se cache derrière des cumulus de plus en plus développés, mais encore disposés de manière anarchique.

20180604 060

 

Vers 18 heures, une zone d'averse commence à toucher Lausanne, sans activité électrique.

Vers 18 h 30, la zone d'averse s'est dirigée vers le Grand-Lac avec le flux d'est, et devient plus active. Cette fois, le tonnerre gronde.

20180604 073

 

D'autres congestus bourgeonnent cette fois juste au nord.

20180604 076

 

Des rayons de soleil percent le long du pied du Jura.

20180604 079

 

Vers 19 h 10 de nouveaux coups de tonnerre se font entendre. Un nouvel orage s'est formé juste à l'est de Lausanne. Compte tenu du flux d'est, il risque de m'arriver dessus dans les prochaines minutes. Je décide de me déplacer vers Denges, plus à l'ouest. Je parviens à devancer l'orage, sont déplacement étant très lent. Cependant, j'essuie quand même de fortes pluies au départ et même des impacts de foudre plutôt proches...

Arrivé à Denges, l'orage semble s'être disloqué, il n'est plus très menaçant.

20180604 091

 

L'autre cellule du Grand-Lac n'a quasiment pas bougé. Elle donne très rarement un peu d'activité électrique.

20180604 094

 

Mais celle-ci tend à se renforcer. Je me déplace à Saint-Sulpice pour avoir une meilleure vue sud. Et à 20 h 22, avec la cellule de déclenchement, j'attrape enfin un impact !

20180604 105

 

Au même moment, une petite zone d'averse fait son apparition près du Bouveret.

20180604 108

 

L'orage du Grand-Lac perd peu à peu de sa force, il offre encore de beaux contrastes.

20180604 112

 

Vers 20 h 40, l'averse "du Bouveret" s'est constituée en cellule orageuse. L'averse s'étend et les premiers éclairs intranuageux font leur apparition.

20180604 115

 

Un ruban nuageux se place à l'avant de l'averse, qui va s'épaissir et cacher en grande partie le rideau d'averse.

20180604 119

 

20180604 121

 

De l'autre côté, les nuages "s'agitent". Il se mettent à aller un peu dans toutes les directions, tout en s'abaissant parfois bien près du lac.

20180604 129

20180604 134

 

A 21 h 20, après une période d'arrêt, l'activité électrique reprend dans l'orage "du Bouveret". Cette fois les décharges sont souvent internuageuses.

20180604 141

20180604 147

 

Mais la pluie arrive, ce qui va rendre les prises de vues difficiles.

20180604 150

 

Puis la pluie s'intensifie. C'est même un déluge qui s'abat sur Lausanne.

Les éclairs apparaissent de plus en plus vers le nord. Je décide à 22 h de retourner à Denges, pour avoir la vue de l'autre côté. En route, il y a de nombreuses décharges, surtout intra et internuageuses.

Arrivé à Denges, j'en attrape encore quelques uns.

20180604 158

20180604 159

 

Vers 22 h 20, la situation est très flotteuse. Je décide de rentrer, et en route, j'aperçois de rares impacts, parfois positifs, s'abattre surtout vers le pied du Jura.

Il est tombé près de 85 mm à Faverges (Isère), et les pluies ont été aussi très intenses près de Dolomieu et des Abrets. Plusieurs routes étaient impraticables.