Le marais barométrique présent depuis trois semaines maintenant persiste et signe !

Bien que le risque orageux reste marqué, les modèles sont plutôt timorés pour la région lémanique, voyant peu ou pas d'activité; celle-ci se déclarant soit à l'ouest du Jura, soit au nord, laissant le Léman "dans le dos" des orages. L'énergie disponible (CAPE) est en revanche assez bonne pour la journée et persiste en début de nuit. Le flux est plutôt orienté plein sud. Comme les jours précédents, cela sera à surveiller en temps réel.

 

Côté photo, commençons la journée par une surprise inattendue sur un rebord de fenêtre...

20180605 001

 

Côté météo, pas de surprise. En début de matinée, les nuages bas matinaux sont nombreux, l'ambiance est très vaporeuse, "tropicale", comme tous les jours précédents.

20180605 003

 

A la mi-journée, les congestus coiffent les reliefs, là aussi pas de surprise. La base des cumulus est si basse que les crêtes du Jura sont encore entièrement dans le brouillard.

20180605 007

 

Vers 15 h, les crêtes jurassiennes commence enfin à être visibles... Les premiers orages éclatent près du Risoux. Le flux très lent de sud-est pousse les orages du Jura vers la Franche-Comté.

D'autres orages isolés éclatent dans les Préalpes, notamment vers Gstaad.

20180605 008

 

Vers 17 heures, l'orage "du Risoux" s'est lentement déplacé et tape près de Pontarlier.

La base des cumulus est sensiblement plus élevée !

20180605 012

Le temps est resté calme pour l'instant sur le Léman, avec beaucoup de soleil, et aussi une chaleur plus importante que prévue; cela augure peut-être situation orageuse pour le début de nuit; à suivre.

 

Vers 19 heures, l'orage "de Pontarlier" s'est encore lentement déplacé vers le nord et se situe vers Ornans.

Il n'y a pas d'autres orages à signaler au sud pour l'instant. Une petite averse touche le Billiat de l'autre côté du lac.

Le long des crêtes jurassiennes, de nouveaux congestus apparaissent, masqués en partie par des bancs de nuages de moyenne altitude.

Vers 19 h 30, ça commence un peu à s'activer. Cinq petites cellules font leur apparition. Celle pour l'instant située près du Vuache, non loin de Genève, semble la plus active.

20180605 025

 

20 heures: alors que l'orage sur le Vuache a déjà tiré sa révérence, le ciel s'assombrit cette fois plus à l'est, derrière les Voirons. Au zénith, le ciel se charge de plus en plus et le soleil commence à se cacher, après avoir assez largement brillé:

20180605 030

 

Je décide de m'installer près de Mont-sur-Rolle.

En route, j'aperçois un parhélie extrêmement lumineux à la gauche du soleil ! Je n'ai pas souvenir d'avoir vu le phénomène avec autant d'intensité.

Arrivé sur place à 20 h 30, il est encore bien présent, et émerge de justesse de la montagne !

20180605 042

 

L'orage sévit près de Douvaine et gagne peu à peu le Petit-Lac. L'activité électrique est surtout intranuageuse; je ne parviens pas, dans un premier temps à avoir d'impact au sol.

Un sillage turbulent est présent en marge des averses.

20180605 044

20180605 045

 

20 h 45: L'averse près de Douvaine s'accompagne d'un pied de pluie:

20180605 051

 

Une autre zone d'averse est apparue sur le Haut-Lac. Peu avant 21 h, elle s'étend de plus en plus, pour l'instant sans activité électrique.

20180605 059

 

21 h 05: j'attrape enfin, sur le Petit-Lac, le premier canal d'éclair avec la cellule de déclenchement !

20180605 064

 

Mais la pluie arrive déjà ! Je me vois déjà "forcé" d'installer le trépied dans la voiture ! Je déplace un peu celle-ci pour avoir la vue sur le Haut-Lac, où l'averse devient très intense et commence à être électrique.

21 h 13: De nombreux flashes intranuageux éclairent l'averse du Haut-Lac.

20180605 066

 

21 h 20: La pluie s'intensifie, je reçois des seaux d'eau. Pourtant, la région de Rolle reste en bordure de la cellule qui se déverse sur Lausanne, où c'est le déluge, encore plus violent que la veille...

Des éclairs internuageux font leur apparition.

20180605 103

 

21 h 40 - toujours dans la voiture sous les trombes d'eau, je vois que des impacts frappent de l'autre côté, sur le Jura. Je place le trépied près de la vitre latérale opposée. Le vent envoie la pluie droit sur l'objectif. Même en essuyant toutes les 10 secondes, les photos sont "dégoulinantes"...

Deux puissants impacts tombent devant l'objectif !

20180605 108

20180605 110

 

22 heures: la pluie n'en finit pas de tomber et l'activité électrique semble décliner...

Mais sur le Haut-Lac, un nouvel orage fait son apparition, juste à l'arrière de l'orage précédent. C'est à ce moment que je suis rejoint par Dean.

20180605 179

Pendant près d'une demi-heure, les éclairs sont uniquement intranuageux, mais quelle activité ! Près d'une décharge toutes les quelques secondes.

Il faut attendre 22 h 35 pour avoir le premier impact !

20180605 128

 

Cet orage sur le Haut-Lac ne cesse de se régénérer par l'arrière. Une magnifique base nuageuse étagée est illuminée par les éclairs.

20180605 129

 

Un nouvel impact très puissant, vers 22 h 45, qui a bien du secouer la région de Lausanne.

20180605 142

 

L'orage se déplace lentement vers le nord, vers 23 heures, en direction d'Yverdon et des Trois-Lacs.

L'activité électrique reste intense mais avec peu d'impacts. Il y a parfois quelques éclairs internuageux:

20180605 146

 

23 h 15: L'orage continue à s'éloigner vers le nord et se cache peu à peu derrière la colline.

20180605 157

 

Je quitte alors Mont-sur-Rolle pour aller en direction de Lausanne. Je m'arrête à Denges, autre point de vue que j'ai souvent "adopté" cette année.

Après minuit, l'orage "flashe" encore beaucoup, une belle ambiance électrique, mais toujours peu d'impacts. C'est avec un peu de chance, que j'attrape cet impact à 0 h 24, quelques minutes seulement après être arrivé au point de vue...

20180605 166

20180605 168

20180605 170

 

A 0 h 45, l'orage s'éloigne de plus en plus, je décide de rentrer.

L'orage continue à évoluer lentement vers le nord, tout en restant très actif. Les régions de La Chaux-de-Fonds, ou encore celle de Besançon, se trouvent en plein dedans.

20180605 175

 

Il est tombé localement 60 à 80 mm près de Lyon.

 

Mercredi 6 juin, une journée à surveiller ! Les modélisations sont très favorables, à de l'activité orageuse en début de nuit; ça risque d'être reparti pour un tour !

Le marais barométrique est toujours aussi présent, bien que sa fin semble s'approcher. En effet, un changement de temps important devrait se produire d'ici dimanche.

Le matin, scénario habituel avec nuages bas, température matinale douce, comme tous les autres matins (minimale de 15.8°C à ma sonde à Prilly).

L'ambiance reste vaporeuse, "tropicale", mais cette fois-ci les nuages sont bien plus insistants que la veille. A midi, le soleil n'a qu'à peine percé.

Vers 14 h, je me trouve à Vevey. Le soleil est davantage présent, et des cumulus assez mal structurés coiffent les reliefs.

20180608 007

 

Vers 18 heures, le ciel est relativement noir en direction de l'ouest, sur Lausanne. Mais il n'y a aucune activité électrique visible.

20180608 010

 

Je rentre en direction de Lausanne. Il pleut encore modérément, alors que plus au nord, un fort orage éclot près de Moudon.

20180608 015

 

C'est assez mal parti pour avoir des orages nocturnes. Sur la carte, il n'y a pas le moindre orage au sud, et ce jusqu'à la Méditerranée...

Dans l'ambiance un peu rafraîchie par la pluie de 18 heures, le ciel reste un peu tourmenté.

Vers 21 h 30 une zone d'averse s'est constituée près du Petit-Lac.

20180608 027

Mais pas la moindre électricité la-dedans.

De faibles pluies persistent durant la première moitié de nuit.

 

De forts orages ont concerné l'Emmental.

De forts orages aussi à Nancy et Strasbourg.

La fin de nuit est très électrique près de la Méditerranée (Hérault, Bouches-du-Rhône).

 

Jeudi 7 juin, l'activité orageuse prévue initialement très précoce en début d'après-midi (presque un copier-coller de jeudi dernier), est entrevue dans les dernières modélisations beaucoup plus tardive, et même assez favorable à une action nocturne. A surveiller une nouvelle fois.

Le matin, le ciel est bien chargé, avec même quelques gouttes. Les nuages bas cumulifient dès les premières heures du jour.

20180608 033

 

En journée, malgré les nombreux cumulus, le soleil fait quand même de belles percées.

A la mi-journée, le Jura prend sa "coiffure" habituelle. Une nouvelle fois, les crêtes sont noyées dans les bases nuageuses, très basses.

20180608 034

 

Vers 18 heures, la chaleur est assez présente, davantage que la veille. Un sommet d'enclume, bien irisé, est présent par-dessus le Jura.

20180608 042

 

Vers 19 heures, il tombe quelques gouttes sur Lausanne. Le flux est orienté est-sud-est.

Pour l'instant les orages circulent loin au sud, sur le Nord-Isère et la région lyonnaise, où il y a eu de violentes précipitations une fois de plus, ainsi que de puissants impacts de foudre.

20180608 050

 

Le coucher de soleil s'accompagne de très belles couleurs !

20180608 075

20180608 084

 

Peu de chance d'avoir de l'orage tant que ça circule aussi loin au sud. Mais à 22 h 30, cela semble se propager plus au nord: une petite cellule éclot près d'Annecy.

20180608 089

 

Je vais jeter un coup d'oeil à mon point de vue de Prilly, près de la maison, et j'aperçois même un éclair !

Je tente une sortie, mais j'en serai pour mes frais... L'activité électrique sera excessivement dispersée, émanant même de 4 points différents... Le seul éclair aperçu ne sera pas dans la boîte !

L'orage a fini même par border la région genevoise, avant de s'éloigner vers l'oeust.

20180608 103