Avant mon départ pour la Charente-Maritime, on pouvait voir en consultant les modèles et les prévisions qu'il se trame quelque chose de vraiment intéressant pour la semaine à venir.

La dégradation, initialement prévue pour le mercredi 16 juillet, va finalement être retardée de 48 heures.

Le mercredi 16 juillet, il n'y a pas d'orage. La journée a été ensoleillée et très chaude. Au coucher du soleil il y a quelques cirrus:

20140720b317

Jeudi 17 juillet:

La journée est vraiment très chaude; il fait jusqu'à 37°C à La Rochelle.

Sur l'île d'Oléron, où nous allons nous baigner, il fait 33°C. Le vent orienté au sud-est ramène l'air très chaud des terres.

En début d'après-midi les premiers nuages préorageux apparaissent:

20140720b326

20140720b327

Des bancs d'altocumulus floccus et castellanus vont circuler à plusieurs reprises en cours d'après-midi et de soirée. Par contre les premiers orages ont éclaté en Bretagne, surtout sur le Morbihan et le Finistère.

En soirée le vent a tourné à l'ouest. Du coup la chaleur est moins forte et des bancs de stratus bas arrivent depuis l'océan.

20140720b348

Vendredi 18 juillet

D'après les prévisions les orages devraient être au rendez-vous: Météo France met une bonne partie de l'ouest du pays en vigilance orange, Kéraunos et Estofex placent la région en niveau 3.

En début de matinée, le ciel est gris, il y a toujours ces stratus venus de la mer:

20140720b353

Plus tard dans la matinée, le ciel se dégage et le soleil va briller, rendant l'atmosphère rapidement lourde.

Parmi les nombreux chasseurs d'orages présents ici, c'est l'effervescence. Tout le monde prépare ses appareils et charge ses batteries...

Peu avant midi, c'est le retour des altocumulus préorageux:

20140720b360

Les orages sont prévus arriver entre 20 heures et minuit, et pourraient se prolonger plus tard dans la nuit.

Nous allons nous répartir sur plusieurs spots différents selon le "feeling" de chacun (Royan, île d'Oléron, Niort, Pons, etc)

Pour ma part je vais participer à la coordination d'un petit groupe (Fred, Pascal, Maryline, Bryan, Matthieu, et moi même), auxquels se joindront également Clément et Cyrille.

En voyant les modèles, je propose de nous déplacer vers l'Est, afin d'être plus sur le flanc oriental des cellules que juste dessous. Je repère sur la carte une série de points de vue disposés en "guirlande" d'ouest en est, afin de pouvoir se déplacer de l'un à l'autre sans trop perdre de temps. Je place des repères jusqu'à proximité d'Angoulême.

 

14 h 45: en route !

Bien que les plus forts orages ne soient prévus qu'en soirée, nous partons suffisamment tôt pour repérer les points de vue et nous installer.

Au moment du départ le ciel s'active: de nombreux cumulus à base élevée font leur apparition.

20140720b368

La situation s'active d'ailleurs plus vite que prévu. Les premières cellules se sont déjà formées sur la Gironde et progressent très vite vers nous. Et vers midi il y a eu un petit orage à base élevée dans le secteur de Tours.

Nous faisons un crochet à Surgères pour avoir quelques provisions, en prévision d'une longue nuit de chasse.

A Surgères le ciel s'est complètement couvert, avec des bases nuageuses menaçantes

20140720b370

Nous nous dirigeons vers notre premier point de vue. Alors que nous quittons Surgères sous quelques averses isolées, l'île d'Oléron a déjà pris un fort orage.

Quelques doutes surgissent pour la suite de cet épisode. Il est à craindre que ces orages formés plus tôt que prévu n'enlèvent l'énergie pour les orages du soir.

16 heures: nous arrivons à notre premier point de vue, situé au château d'eau de Saint-Crépin, entre Surgères et Saintes. Il est magnifique, bien que la partie sud et est soit gênée par des fils électriques, il est possible de les éviter en se déplaçant un peu.

Il pleut encore un peu sur place, mais la tendance est à l'accalmie. Cette première salve passe très vite et nous sommes déjà à l'arrière. Il fait encore chaud et lourd, ce qui est bon signe.

Direction Saintes, à présent. En route j'aperçois un beau chapelet de mammatus près du zénith:

20140720b388

17 h 30: nous arrivons au nord de Saintes. Hélas, les deux points de vue indiqués sur la carte Michelin sont absolument introuvables... Après quelques recherches infructueuses nous nous dirigeons vers l'étape suivante.

18 h 20: arrivée à Goux, autre point de vue signalé sur la carte, mais aussi connu de plusieurs chasseurs d'orages.

Ce belvédère situé environ 12 km au sud-ouest de Cognac est magnifique. Il est couvert de vignes, a très peu d'arbres et offre une vue circulaire de 360°.

Nous estimons nous être déplacés suffisamment vers l'est et allons nous placer ici. Plus qu'à attendre les orages...

Malgré l'accalmie le ciel reste bien nuageux. Quelques éclaircies percent par moment au milieu de cumulus déchiquetés, à l'allure "poussiéreuse":

20140720b397

Ce genre de nuages n'est pas pour me déplaire. Sur le Léman, quelques forts orages ont été précédés de tels nuages. En sera-t-il de même ici ?

Les cellules orageuses qui nous ont concernés en début d'après-midi sont montées rapidement vers le Nord; elles ont pris de la vigueur et arrivent sur l'est de la Bretagne et la Normandie.

De nouveaux orages se forment sur les Landes, avec quelques cellules placées plus à l'avant près de Bordeaux, pour l'instant d'assez faible intensité.

19 h 50: La première ligne s'approche de nous:

20140720b412

Les tonalités plombées typique des nuages orageux sont bien là, bien qu'il y ait encore peu de contraste. L'activité électrique de cette première cellule est très faible. Seuls de rares éclairs émanent de cet orage, je ne parviens à en prendre aucun avec mon détecteur...

20 h 30: Cette cellule glisse à notre droite, ne produisant qu'une averse sans activité électrique. Nous recevons quelques gouttes. Rapidement un second orage se présente face à nous, avec un peu plus d'éclairs. Je fais mes premières captures, encore bien modestes:

20140720b424

Cet orage s'approchera davantage de nous, et cette fois-ci nous aurons une averse plus forte, qui nous force à nous cacher dans les voitures pendant quelques minutes...

21 h: Nouveau front, face à nous, au Sud. L'activité électrique s'amplifie chaque fois un peu plus.

20140720b434

à l'ouest il y a une zone où le soleil couchant perce, au milieu des averses:

20140720b439

21 h 30: une nouvelle ligne d'orage arrive par le sud, avec cette fois-ci de gros éclairs !

20140720b453

20140720b459

20140720b460

Puis la pluie arrive. Directions les voitures !

22 heures: après une séance de "car-wash", pluie torrentielle mais sans grêle, nous sommes à nouveau au sec. La situation est vraiment intéressante. Les cellules se forment sur les Landes et remontent en direction du nord-nord-est. Nous restons sur leur flanc oriental, et hormis quelques période de fortes pluies, nous pouvons faire de nombreuses photos !

L'activité électrique intranuageuse est très forte, près d'une décharge à la seconde !

De nouveaux foyers orageux apparaissent au sud. Il fait suffisamment nuit pour passer à la télécommande filaire.

Cette nouvelle salve est accompagnée de nombreux impacts ramifiés:

20140720b471

20140720b475

20140720b477

20140720b479

20140720b481

20140720b482

20140720b483

20140720b485

Un peu plus loin vers le sud-est, il y a un rouleau nuageux traversé par la foudre:

20140720b490

Ce nouvel orage s'approche de nous:

20140720b496

20140720b497

20140720b499

20140720b502

20140720b503

22 h 30: L'orage est sur nous, nouvelle séquence de "car-wash". Une nouvelle fois nous rentrons dans les voitures.

22 h 45: La pluie faiblit, nous sommes à l'arrière de la cellule. Il y a énormément d'intranuageux, mais aussi quelques impacts puissants:

20140720b506

et aussi des spiders...

20140720b510

23 heures: Nouvelle ligne d'orage au sud !

Cette fois les éclairs prennent des formes curieuses, dans le genre "plat de spaghettis":

20140720b513

20140720b515

20140720b517

20140720b521

20140720b525

20140720b528

20140720b530

23 h 30: nouvelle séquence de "seaux d'eau". Cette fois-ci l'averse est sensiblement plus durable que les précédentes. Au radar il n'y a plus de cellule derrière celle-ci. Par contre d'autres orages se sont formés plus à l'ouest, le long de la côte, ainsi qu'en mer. Ainsi les chasseurs d'orages qui étaient placés à l'ouest de nous vont davantage pouvoir profiter du spectacle, après avoir beaucoup pris la pluie.

Minuit: Nous nous déplaçons vers notre précédent point de vue, le château d'eau de Saint-Crépin. Nous côtoyons l'arrière de la cellule qui nous a touché. Elle est très active et crache des spiders et de puissants impacts arrières par dizaines; elle s'éloigne peu à peu en direction de Matha puis de Melle. La pluie a cessé. En route il est possible d'apercevoir de l'autre côté, vers l'ouest, une cellule lointaine avec une très forte activité électrique.

1 heure: nous arrivons enfin à Saint-Crépin. La cellule au nord-est continue de s'éloigner tout en flashant encore furieusement. Nous voyons aussi l'orage qui sévit à l'ouest dans le secteur de La Rochelle. Vus d'ici les impacts sont assez lointains.

20140720b548

Le ciel, qui était étoilé au zénith, se couvre peu à peu. Puis des intranuageux font leur apparition, assez proche, vers le sud, à 1 h 45. Un quart d'heure plus tard, une grosse averse nous force à nous cacher une fois de plus dans les voitures.

Les éclairs qui proviennent de différentes cellules sont bien visibles mais assez lointains

A 2 h 45 une cellule naît assez près, vers l'ouest, avec quelques gros impacts

20140720b578

20140720b580

20140720b582

20140720b584

3 heures: nouvelle forte averse sur notre position. Cette fois ci un impact claque à environ 400 mètres lorsque nous sommes dans les voitures.

3 h 10: La cellule s'éloigne vers le nord, elle est encore bien électrique.

20140720b586

20140720b587

20140720b591

Cette cellule est la dernière de cette belle série. Elle se dirige vers le nord en direction de Niort.

3 h 30: nous décidons de rentrer à Saint-Germain-de-Marencennes. A 4 heures il est encore possible d'apercevoir les flashes lointains en direction du Nord.

 

Samedi 19 juillet:

Une nouvelle alerte orages va concerner cette fois-ci des régions plus à l'est. Du Lot-et-Garonne au Limousin puis au Centre et à la région parisienne. Une seconde zone d'orage devrait apparaître en soirée sur les Landes et se diriger vers la Dordogne.

Alors que nous sommes à Ronces-les-Bains, en début de soirée, il est possible de voir les enclumes des orages formés sur les Landes:

20140720b609

Des tours cumuliformes sont visible au loin vers le sud-est, en direction de la Dordogne:

20140720b614

Quelques rayons lumineux au coucher du soleil:

20140720b624

A la tombée de la nuit les cellules s'égrènent toujours en direction du sud-est.

20140720b627

Quelques éclairs sont visible depuis chez nous, mais sont beaucoup trop éloignés pour la photo...

20140720b630

Le flux s'orientant d'avantage à l'ouest, il ne devrait plus y avoir d'orage. Plus qu'à aller dormir pour ma dernière nuit ici, avant de prendre le train dimanche.

Enregistrer