17 au 20 janvier 1882 - Très doux et très anticylonique. La pression atteint 1045 hPa au-dessus de la Suisse.

 

Mars 1882 est très doux (moyenne 7.4°C à Lausanne, 8.2°C à Lyon).

8 au 21 mars 1882 - Vague de douceur, avec des pressons élevées en début de période.

Le 22 mars la température chute brusquement.

 

28 mai au 3 juin 1882 - Chaud.

6 juin 1882 - Brève poussée de chaleur suivie d'une chute de température.

10 au 16 juin 1882 - Très froid. Il fait 5.2°C à Paris le 13 juin.

 

23 au 29 juin 1882 - Chaud.

26 juin 1882 -  Violents orages à Aigle, ainsi que sur la Gruyère.

 

Le mois de juillet 1882 est très frais (moyenne 17.7°C à Lyon).

L'été 1882 est frais et pluvieux, et les nombreuses pluies se prolongent à l'automne.

 

11 / 12 juillet 1882 - "le ciel est en feu" !

La nuit précédente, celle du 10 au 11 juillet, a été très orageuse en Valais, autour de Sion.

Dès 20 h 30 le 11 juillet, le ciel devient très noir sur le Léman. Les premières averses ne sont pas très fortes au départ, mais s'ensuit un déluge une bonne partie de la nuit, de violentes rafales et une activité électrique hors du commun. A Lausanne l'orage a rappelé, de par son intensité, la tempête du 20 février 1879.

Le 12 juillet, le temps est très frais.

14 et 15 juillet 1882 - Brève et intense poussée de chaleur.

19 au 22 juillet 1882 - Nouvelle poussée de chaleur.

27 juillet 1882 - Très frais.

 

Août 1882 est également très frais, mais plutôt sec à Lyon (moyenne 17.8°C et 31 mm).

3 au 8 août 1882 - Très froid. Il aurait fait 0°C localement en Belgique et aux Pays-Bas.

 

 

Septembre et octobre 1882 - Très pluvieux !

Le mois de septembre est froid, humide et très sombre (moyenne 14.1°C et 158 mm à Lyon avec 113 heures d'ensoleillement. Il est tombé 216 mm à Bâle).

1er au 3 septembre 1882 - Coup de chaleur.

13 au 28 septembre 1882 - Le temps froid est persistant.

 

Octobre 1882 est très pluvieux et très sombre (168 mm en octobre à Lyon et 57 heures d'ensoleillement).

1er et 2 octobre 1882  - Poussée de chaleur.

4 et 5 octobre 1882 - Très froid.

10 et 11 octobre 1882 - Chaud.

 

29 octobre 1882 - Suite aux fortes pluies, il y a de nombreuses inondations à Lyon. Plus en aval, le Rhône a largement débordé.

 

Novembre 1882: il tombe 142 mm à Bâle.

4 au 7 novembre 1882 - Très doux sous de hautes pressions.

27 novembre au 3 décembre 1882 - Froid.

 

Décembre 1882 est très sombre (28 h d'ensoleillement à Lyon).

6 décembre 1882 - Intempéries en série

Il y a de nombreuses inondations en Suisse. Dans le canton de Vaud, la Venoge déborde. Dans celui de Neuchâtel, c'est le Seyon qui a débordé. De nombreux dégâts sont signalés autour de Berne. Le mauvais temps persistant rend la navigation très difficile sur le lac Léman. Il y a d'importantes quantités de neige à la Chaux-de-Fonds et au Locle.

 

28 décembre 1882 au 2 janvier 1883 - Vague de douceur.

 

L'année 1882 est restée "tristement célèbre" pour ses intempéries et ses nombreuses inondations dans une bonne partie de l'Europe.