Mardi 17 juillet, un risque orageux résiduel est attendu, avant une hausse temporaire de la pression. De ce fait, les orages devraient être présent plutôt à la mi-journée, et rapidement s'estomper en soirée.

Après une matinée ensoleillée, les orages arrivent effectivement tôt. Il est midi quand apparaît la première cellule orageuse sur les hauts de Morges, de très courte durée.

20180717 053

 

Vers 14 h 30 nouvel orage, cette fois-ci au nord-est, sur le Jorat. Le tonnerre se fait entendre depuis la région lausannoise.

20180717 061

 

Puis en fin d'après-midi, les cumulus tendent à se dégonfler; cela semble conforme à la prévision.

Cependant, à 19 heures, les nuages se font à nouveau plus nombreux à l'ouest, avec même une base assez sombre.

20180717 067

 

En attendant de voir si quelques chose se concrétise, j'en profite pour travailler mon chant. Mais un quart d'heure après, je suis interrompu par un gros coup de tonnerre !

Je vais dehors voir un coup d'oeil, et l'orage est déjà là ! Un grosse zone d'averse est visible au nord-ouest, et il tombe ici déjà quelques gouttes...

Le tonnerre devient vite très fréquent.

20180717 071

 

Je me déplace à Denges, le point de vue idéal pour observer cet orage qui se trouve au nord. Mais en route, j'essuie un vrai déluge ! Et même un impact à 500 mètres ! Par chance le point de vue de Denges est de justesse épargné par cette cellule orageuse. Il n'y a qu'une faible pluie envoyée par "l'outflow" de cet orage.

J'arrive sur place à 19 h 50.

20180717 073

 

Les derniers coups de tonnerre se font entendre. Très vite, cet orage se disperse et toute activité électrique disparaît.

20180717 088

 

Au loin vers le nord-est, de puissants bourgeonnement peuvent être observés.

20180717 096

 

Au crépuscule, c'est sur le Léman qu'il se produit des bourgeonnements.

20180717 116

 

La situation est à surveiller, car en début de nuit ça bourgeonne toujours sur l'est lémanique.

20180717 129

Mais finalement, il n'y aura pas de nouvel orage.

 

Vers 23 heures, il y a un fort orage en plein Strasbourg.

 

 

Mercredi 18 juillet, c'est journée d'accalmie, pas d'orage en perspective.

Je participe à une randonnée de groupe près de La Dôle.

En fin de matinée, il y a de nombreux cumulus, la "boule blanche" de la Dôle émerge du brouillard.

20180719 003

 

Vers midi, du sommet, la vue est très brumeuse; l'ambiance est très vaporeuse.

20180719 004

 

En début d'après-midi, il y a même quelques congestus; une telle activité n'était pas vraiment prévue.

20180719 008

 

L'après-midi est calme et très chaude, jusqu'à 32°C en plaine. Pendant ce temps, de forts orages secouent le quart sud-ouest de la France.

20180719 012

 

Nous ne devrions pas être concernés par ces orages. Le coucher du soleil très calme, avec quelques cirrus et aussi des traînées d'avions.

20180719 016

 

Il n'empêche que les dernières modélisations (12Z) d'Arome et WRF voient conjointement l'apparition de petites cellules en début de nuit sur la Savoie (surtout Maurienne et Tarentaise), ce qui n'est pas du tout attendu des bulletins de prévisions.

Un coup d'oeil sur la carte radar à 21 h ne montrant rien, je décide de laisser les orages et de sortir un moment.

Lors de mon retour, je vois une grosse surprise sur la carte radar. A 23 h 10, il y avait ceci:

20180719 025

Une ligne d'orages, passablements électriques, s'est formée et a canardé le secteur d'Annecy et des Bauges, avant de se diriger vers les Aravis, la Tarentaise et la Maurienne.

La rubrique Photolive d'Infoclimat m'interpelle aussitôt: un éclair extranuageux sur la Savoie prise par Will à 125 km de distance...

Extra-nuageux sur les Alpes, saisi à 125 km de distance ! | Photolive, toutes les photos météo en temps réel - Infoclimat

Extra-nuageux sur les Alpes, saisi à 125 km de distance ! [EXTRA-NUAGEUX !!!] Ce soir, sur les Alpes, deux orages très proches ont lâché plusieurs éclairs extra-nuageux, dont celui-ci, pris depuis les hauteurs d'Uchizy, entre Mâcon et Tournus (Bourgogne du sud). Merci le Tamron 70-200 mm pour la précision !

https://www.infoclimat.fr

 

L'activité orageuse est encore présente, à 1 h j'aperçois des flashes, je vais me poster au bord du lac, mais j'arrive un peu comme la cavalerie, c'est à dire trop tard !

J'apercevrai bien des flashes, mais trop éloignés pour donner quoi que ce soit en photo. Les orages de Maurienne et de Tarentaise ont glissé sur le Val d'Aoste; il y a eu aussi un peu d'activité autour de Sallanches.

 

Le quart sud-ouest est fortement concerné par les orages, notamment le Pays Basque.

 

Jeudi 19 juillet, dernière journée de calme avant une dégradation orageuse marquée pour le lendemain.

Le bulletin RTS indique que seul le sud du Valais, le Tessin et les Grisons pourraient avoir des petits orages isolés. Le bulletin de Kéraunos indique un fort risque orageux sur le quart sud-ouest de la France principalement, mais exclut tout risque orageux à l'est d'une ligne Besançon-Lyon.

Le matin est très ensoleillé, avec une température minimale assez élevée (19.5°C à ma sonde à Prilly).

Vers 13 heures, des cumulus coiffent le Jura; ils atteignent le stade de congestus, mais restent modestes.

Vers 16 heures, comme prévu, des orages isolés touchent le Tessin et les Grisons. Une heure plus tard, l'activité tend un peu à déborder sur les Alpes bernoises.

L'air est sensiblement plus limpide, contrastant bien avec l'ambiance vaporeuse de la veille.

Vers 18 h 50, deux orages parviennent à éclore sur le Jura ! L'un vers Pontarlier et le val de Travers, l'autre près de La Dôle.

20180720 003

20180720 005

 

Celui de Pontarlier est même assez électrique, et évolue en très lent flux de sud-ouest.

Vers 20 heures, l'activité cesse peu à peu, et au crépuscule tout semble calme... comme la veille.

 

En début de nuit, des orages très électriques sévissent dans le Poitou et les Charentes. Il y a aussi de forts orages dans le Pays Basque, avec de la grêle.