30 mars 2009

L'année 1926

12 au 16 janvier 1926 - Courte et intense vague de froid

Le 13 janvier il fait -12.3°C à Lausanne et pas plus de -7.5°C; -9.3°C à Genève et pas plus de -6.0°C.

Le 14 janvier il fait -11°C à Lausanne; 15 janvier il ne fait pas plus de -5.2°C.

Le 16 janvier il fait -12.0°C à Genève.

La neige tombe en abondance dans les Alpes.

 

Le mois de février 1926 est d'une exceptionnelle douceur sur le Léman. A Lausanne, la station du Champ-de-l'Air n'enregistre pas la moindre gelée. La moyenne du mois est de 5.9°C à Genève et de 9.0°C à Lyon.

5 février 1926 - Il fait 20°C à Lons-le-Saunier, 13.7°C à Lausanne. Le 6 il fait 19.8°C à Lyon.

La dernière semaine de février bénificie d'un ensoleillement maximal. Le 22 février il fait 16.8°C à Genève et 16.8°C à Lyon.

 

4 mars 1926 - Grain orageux en soirée sur le Léman, avec bourrasque.

9 mars 1926 - aurore boréale !

Une magnifique aurore boréale peut être observée dans la région à 21 heures. Les pompiers ont reçu beaucoup d'appels car des gens pensaient qu'il s'agissait d'incendies !

 

21 au 23 mars 1926 - Froid. Le 21, il ne fait pas plus de 3.5°C à Lyon; le 22 il ne fait pas plus de 4.8°C à Genève.

 

1er au 4 avril 1926 - Chaud. Le 2 avril, il fait 24.6°C à Lyon; le 4 il fait 21.3°C à Genève (min. 9.5°C).

5 avril 1926 - orage en soirée à Lausanne.

 

21 avril 1926 - Bourrasque le matin sur la région, rafale à 59 km/h à Lausanne.

 

30 avril au 3 mai 1926 - Chaud. Il fait 23.0°C à Genève le 30 avril et 23.2°C le 2 mai.

3 mai 1926 - Orage fort mais très local, sur Genève, avec de gros grêlons.

 

7 au 10 mai 1926 - Très froid. Le 7 mai il fait 0.5°C à Lyon; le 8 mai il fait 1.8°C à Marseille; le 10 mai, il fait -0.5°C à Lyon et 1.6°C à Genève.

 

14 au 18 mai 1926 - A nouveau très froid, et pluvieux ! Le 15 mai il ne fait pas plus de 7.6°C à Lyon, 8.0°C à Montélimar, et 8.8°C à Marseille, 9.5°C à Genève... Le 16 mai il ne fait pas plus de 6.2°C à Lyon et 8.2°C à Genève.

Il tombe 50 cm de neige à Saint-Flour (Cantal), et 10 cm de neige à Clermont-Ferrand. A Lausanne la température maximale est de 10°C pour les journées des 15 et 16 mai.

Le lac de Lugano déborde. Un éboulement dû aux pluies torrentielles coupe la ligne ferroviaire du Lötschberg non loin de Brig.

 

22 mai 1926 - Orage violent et subit à Lausanne et Pully. Il tombe 30 mm en 30 minutes au Champ-de-l'Air, une pluie diluvienne mêlée de grêle. La foudre fait aussi quelque dégât.

23 mai 1926  - A Savigny la foudre démolit 3 poteaux téléphoniques.

 

30 / 31 mai 1926 - Dans la nuit, un orage démolit à nouveau un poteau TSF du côté de Bière. La veille il a fait chaud avec 26.6°C à Genève.

 

2 au 7 juin 1926 - Froid. Il ne fait pas plus de 12.9°C à Genève le 3 juin et 13.1°C le 4.

 

12 juin 1926 - Tornade EF 3 dans le Jura

Au cours d'un violent grain orageux, vers 18 heures, une tornade s'est formée dans le Jura neuchâtelois, sur la colline de Pouillerel, à l'ouest de la Chaux-de-Fonds, et s'est dirigée vers le nord-est vers Les Breuleux. Les arbres ont été brisés et les habitations démolies sur une bande de 1 km de large. Des orages de grêle ont sévi aux alentours.

La tornade a parcouru au total 30 km.

20160904b163

20170525 007

20160906 006

Un orage d'une extrême violence frappe au sud d'Yverdon, tout particulièrement à Arnex-sur-Orbe et à Essertines-sur-Yverdon, de nombreux arbres sont arrachés et brisés.

Des vagues énormes déferlent sur le lac de Neuchâtel, inondant les terres et mettant de nombreux bateaux en situation très périlleuse. A Chabrey et Cudrefin des arbres sont aussi brisés par les rafales.

 

Le temps est à nouveau très frais les jours suivants.

 

22 juin 1926 -  Un orage provoque un éboulement près de Rossinière dans le Pays-d'Enhaut.

26 juin 1926 - Il fait 7.4°C à Lyon, 8.0°C à Genève et 7.6°C à Marseille.

 


3 / 4 juillet 1926  - Nuit d'enfer !

La fin de nuit est puissamment orageuse sur le Léman. A Genève, l'orage est fort entre 1 h et 2 h mais ne fait pas trop de dégât.

Sur La Côte, par contre, l'orage se déchaîne entre 2 h et 3 h 15 sur Perroy et Rolle, où il y a près de 60 cm d'eau dans la grand-rue, et toutes les caves sont inondées. Les amas de grêlons sont si abondants qu'il font "penser à des moraines".

Entre 2 h 30 et 3 h c'est le Lavaux qui est touché. A Chexbres il n'y a pas eu de grêle mais il est tombé 78 mm. De nombreux chemins sont ravinés et des souches sont arrachées. Il y a aussi eu des dégâts dus à la foudre.

 

5 juillet 1926 - Orage avec forte lame d'eau à Lausanne.

7 juillet 1926 - Orage avec forte lame d'eau à Lausanne.


14 juillet 1926 -  Gros orage dans la vallée de la Grande-Eau, en aval des Diablerets

16 juillet 1926 - Violent orage le matin entre Sainte-Croix et La Côte-aux-Fées.

19 juillet 1926 -  Orages de grêle sur l'oberland Bernois, de Thoune à Brienz. C'est la première journée de forte chaleur de l'année à Genève avec 30.9°C.

 

24 juillet 1926 - Très chaud, avec 31.2°C à Genève.

26 juillet 1926 -  Orage avec forte pluie sur le Lavaux.

La température est très fraîche les trois jours suivants.

 

8 août 1926 -  Grêle sur le Dézaley. Lausanne est en marge.

La température est passablement fraîche (min. 10.2°C à Genève et max. 19.1°C).

 

11 août 1926 -  Violent orage sur Lausanne, il tombe 34 mm au Champ-de-l'Air. Autre gros orage sur Chambéry, la foudre s'abat sur le Palais des Ducs.

14 août 1926 - Violent orage à Virieu-le-Grand (Ain).

16 août 1926 - Gros orage le matin sur les Franches-Montagnes.

17 août 1926 -  Gros orages le matin sur le nord vaudois, du côté d'Yverdon, avec dégâts de foudre.

 

26 août 1926 au 2 septembre 1926  - Très chaud. Le 26 août il fait 33.9°C à Lyon et 31.4°C à Genève.

5 septembre 1926 - Enorme orage sur la Gruyère; à Bulle, il y a de formidables éclairs et du tonnerre continu. Il y a plusieurs dégâts de foudre.

10 au 12 septembre 1926 - à nouveau très chaud, avec 28.8°C à Genève le 11 septembre.

 

19 septembre 1926 - Il fait plus de 30°C à Saint-Genis-Laval, et 24.8°C à Genève.

20 septembre 1926 - à 6 heures du matin, un orage provoque une coulée de boue près de Saint-Maurice, dans le Bois-Noir; la coulée vient obstruer le Rhône. A Chambéry, lors d'un orage, la foudre s'abat pour la seconde fois sur le Château des Ducs.

Le temps reste chaud jusqu'au 25 septembre.

 

16 octobre 1926 - Il fait 25.7°C à Lyon et 22.8°C à Genève; il fait particulièrement chaud du 13 au 17 octobre.

20 octobre 1926 - Froid. Il fait -2.1° C à Lyon.

21 octobre 1926 - il tombe 58.5 mm à Lausanne.

24 octobre 1926 - Trombe sur le Léman.

 

25 octobre 1926 -  Gros orage sur Lausanne à 20 h avec de très fortes rafales de vent. Une chute de foudre sur un transformateur plonge la ville dans le noir durant dix minutes. A Cully des grands peupliers presque centenaires sont déracinés par les rafales. La foudre fait aussi des dégâts près de Thonon.

 

27 et 28 octobre 1926 - Froid. Le 28, il ne fait pas plus de 5.8°C à Genève.

29 octobre 1926 - un peu de grêle et d'orage sur le Léman.

Il y a d'importantes remontées du Sud. Le 29 il fait une minimale de 18.3°C à Marseille et le 30 il y a une "pluie de sang" dans l'Yonne. Le 31 il fait 23.2°C à Lyon et 14.9°C à Genève (min. 8.8°C)

 

7 novembre 1926 - A nouveau de l'orage sur le Léman, avec des éclairs. A 20 h l'orage se décale vers la suisse centrale où l'activité électrique sera exceptionnelle pour la saison, avec aussi de très fortes rafales de vent.

Il fait aussi très doux avec 16.8°C à Genève.

 

14 au 23 novembre 1926 - à nouveau très doux ! Le 14 il fait 22°C à Lyon et 21.2°C à Genève !

Le 15 novembre ont atteint encore les 20.0°C à Genève.

 

23 au 28 décembre 1926 - Noël glacial

Le 24 décembre il ne fait pas plus de -5.1°C à Lausanne; le 25 décembre il fait -9,6°C à Lausanne, -6.5°C à Genève.

Le 26 décembre il ne fait pas plus de -4.6°C à Genève.

Posté par rodac à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


L'année 1927

Hiver 1927 - Comme 1925, c'est un hiver "sans neige", avec seulement 4 jours blancs à Genève.

29 janvier 1927 - Bel écart avec min. -6.0°C et max. 7.1°C à Genève.

27 et 28 février 1927 - Très doux. Il fait 17.0°C à Genève le 28.

5 mars 1927 - Il tombe 45 cm de neige à Saint-Etienne.

 

7 avril 1927 - Orage à Annemasse. Il a fait plutôt doux les jours précédents.

11 avril 1927 - il tombe 50 cm de neige à Saint-Etienne.

Durant la dernière décade d'avril, la température est plutôt chaude.

 

5 mai 1927 -  Orage sur la Chaux-de-Fonds dans l'après-midi, avec grêle et foudre. Il y a de l'orage aussi sur le Jorat.

15 au 17 mai 1927 - Chaud.

 

1er juin 1927 - Passage d'un grain "furibond" sur le Léman. A 3 h 30 du matin il y a une rafale à 90 km/h à Lausanne. Il a fait 27.2°C à Genève.

 

17 juin 1927 - Orage très intense près de Payerne, après une chaude journée; le spectacle de l'orage est grandiose.

29 juin 1927 - Eclipse de soleil, tôt le matin, totale en Angleterre.

6 juillet 1927 - En soirée orage très violent à Payerne.


8 juillet 1927 - Vague d'orages généralisée

Dans l'après-midi un orage de grêle dévaste la région du Lavaux, et compromet une récolte de vigne déjà très réduite cette année. La grêle est tombée en abondance malgré les tirs très nourris des canons antigrêle.

La ville de Lyon est aussi très touchée par un orage où il tombe 73.9 mm.

Il fait frais les deux jours suivants, avec pas plus de 17.8°C à Genève le 10 juillet.

Durant tout le début du mois le temps est très pluvieux et très froid sur le nord de la France.

 

15 juillet 1927 -  Orages de grêle au sud-ouest du lac de Bienne, notamment au Landeron et la Neuveville, où il y a près de 20 cm de grêlons dans les rues par endroit

16 juillet 1927 - Violent grain orageux en soirée à Lausanne; inondations à Lutry.

23 juillet 1927 - Gros orage à Forel-Lavaux.

27 juillet 1927 - Orage à Lausanne. Les 26 et 27 juillet sont les deux seules journées de l'été où la température atteint les 30°C à Genève.

 

1er août 1927 - Il fait 31.8°C à Saint-Genis-Laval; c'est la plus chaude journée de l'été.



2 août 1927 - Orage ravageur à Montreux

Les premiers orages arrivent dans la nuit du 1er au 2 août, après une journée très lourde.

Mais c'est dans l'après-midi du 2 août que ça se gâte vraiment, à 14 heures le ciel devient très noir.

A la fin de l'après-midi, un puissant orage touche les hauts de Montreux; rapidement la Veraye, la Baye de Montreux et la Baye de Clarens débordent et inondent les rues de Montreux et de Veytaux. Les nombreux troncs et débris charriés par les rivières forment une "île" de débris sur le lac, jusqu'à 1 km du rivage.

A Vevey l'orage perturbe la Fête des Vignerons.

Sur La Côte, l'orage fait aussi des dégâts, notamment à Rolle et à Morges. Lausanne est aussi touchée par des pluies diluviennes qui inondent les rues.

L'orage est aussi intense en Gruyère; l'averse est diluvienne à Bulle, la Trême grossit dangereusement. En Singine, il y un éboulement près du Lac Noir.

Un puissant orage de grêle sinistre la ville et la région de Thoune, où la nuit tombe en plein jour. Certains grêlons y sont gros comme le poing, c'est le plus fort orage depuis 50 ans. Il y aura de nombreux oiseaux morts jonchant le sol et les abeilles rentrent dans les maisons, tant elles ont été déboussolées par l'orage. Les dégâts sont tels que la Croix-Rouge organise une collecte.

La ville de Genève a été plutôt épargnée dans cet épisode.

Le lendemain, 3 août, il y a encore de fortes pluies sur le Lavaux.

19270208

 


8 août 1927 -  Il tombe 73.9 mm à Lyon. Dans le canton de Vaud, de nouveaux orages provoquent de nouveaux dégâts. En Haute-Savoie, près de Manigod, la foudre tue 62 moutons d'un coup.

9 août 1927 - Violent orage sur Les Ormonts.

 

11 août 1927 -  Nouvel orage ravageur à Montreux - Tornade sur les hauteurs d'Aigle

9 jours seulement après la tragédie du 2 août, toute la région est à nouveau secouée !

A 16 h l'orage frappe Genève de plein fouet, avec forte activité électrique, pluie diluvienne et vent violent. Le coup de vent élève le niveau du lac de 90 cm par endroits.

La ville de Lausanne est noyée sous des pluies diluviennes, avec aussi de la grêle.

Montreux et Veytaux sont à nouveau touchés mais les rivières gonflent moins que le 2 août. Cependant un éboulement tombe tout près de Veytaux et coupe la route et le chemin de fer. A Villeneuve c'est surtout les rafales qui ont été remarquables.

Une problable tornade sévit sur les hauteurs de Montreux, près du quartier des Planches.

Dans les hauteurs d'Aigle une autre tornade localisée décoiffe plusieurs maisons et brise des arbres sur un axe nettement orienté SW-NE. La région des Ormonts est très touchée, deux jours seulement après un autre violent orage.  A La Comballaz, des toits sont soulevés. Les rafales ont une allure "d'ouragan" à Villars-sur-Ollon.

A Saint-Maurice le débordement du torrent de Saint-Barthélémy coupe également la voie de chemin de fer.

L'oberland Bernois est aussi touché notamment à Gsteig.

Il y a aussi une violente rafale à Poizat, dans l'Ain.

 

12 août 1927 -  Un fort orage dans la région de Bellegarde (Ain) force un avion faisant la liaison Lyon-Genève à atterrir dans un champ près de Bonneville en Haute-Savoie. A Nantua, les installations d'un cirque sont démolies par un violent orage.

Un autre orage frappe la Gruyère et la foudre fait des dégâts près de Bulle.

 

18 août 1927 - Orage à Lausanne, avec très forte lame d'eau. Il tombe 54 mm au Champ-de-l'Air. Ce mois d'août est par ailleurs exceptionnellement pluvieux sur la région, avec un cumul de 272 mm à Lausanne, et 250 mm à Genève.

19 août 1927 - Grain orageux violent à Lausanne.

23 au 28 août 1927 - Très frais, on ne dépasse pas 14.3°C à Genève le 26 août.

28 août 1927 - A Genève un orage perturbe un meeting d'aviation

3 au 9 septembre 1927 - il y a 7 jours d'orages consécutifs à Lausanne.

 

20 et 21 septembre 1927 - Très chaud. On atteint 28.0°C à Genève le 21 septembre.

 

24 et 25 septembre 1927 - Week-end épouvantable et inondations.

Une pluie diluvienne continue s'abat sur Lausanne, avec 40 mm samedi et 52 mm dimanche.

Le Rhin est en crue et inonde de nombreuses régions riveraines dans le nord et l'est de la Suisse, ainsi qu'une partie de la plaine alsacienne.

Le vapeur "Ticino" a coulé dans le port de Lugano, après avoir rompu ses amarres et été projeté contre le quai par la tempête.

A Genève, l'Arve a débordé et inondé plusieurs caves.

La Toscane a été secouée par de très violents orages; la ville de Florence a été inondée.

 

6 octobre 1927 - Froid. Il fait 1,0°C à Lyon.

 

1er au 9 novembre 1927 - Très doux. Le 4 novembre, il fait 20.4°C à Lyon et 17.9°C à Genève; le 9 novembre il fait 19.8°C à Genève. Il fait aussi une température minimale de 15.6°C à Lyon.

 

12 au 18 novembre 1927 - Froid. Il fait -5.0°C à Genève les 16 et 17 novembre.

 

16 au 21 décembre 1927 - Courte mais très intense vague de froid.

Le 18 décembre, il fait -14°C à Lausanne et pas plus de -8.8°C; à Genève on ne dépasse pas -7.0°C.

Le 19, il fait à nouveau -14°C à Lausanne, et -11.0°C à Genève (max. -6.9°C). Il faut aussi -13.5°C à Saint-Genis-Laval.

Il neige abondamment sur la Côte d'Azur.

 

Il s'ensuit un redoux qui occasionne à Paris un verglas terrible le 21 décembre.

 

22 au 25 décembre 1927 - Il fait au contraire très doux, avec 13.0°C à Genève le 23 décembre (min. 7.7°C).

 

Le mois de décembre 1927 est très froid en Scandinavie, avec une moyenne de -8.7°C à Oslo.

 

Posté par rodac à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1928

13 au 16 février 1928 - Très doux.

Le 15 février, il fait 14.2°C à Genève (min. 10.0°C !). Il fait aussi une mimimale de 11.0°C à Lyon.

Mis à part ce pic de douceur, la température ne s'écarte que peu des normales saisonnières durant tout ce début d'année.

 

10 au 12 mars 1928 - Froid.

Le temps froid s'accompagne de fréquentes giboulées. Il ne fait pas plus de 2.9°C à Lausanne le 11 mars et il gèle la nuit suivante.

 

7 mai 1928 - Orage à Lausanne, suivi de temps très froid.

9 au 12 mai 1928 - Très froid et neige !

Le 9 mai il neige à la station du Champ-de-l'Air à Lausanne.

Le 10 mai il tombe 3 cm de neige à Belfort.

Le 11 mai il fait 0.2°C à Lyon et 1.0°C à Genève; et le 12 mai il y fait 0.9°C à Lyon et 1.5°C à Genève.

 

17 mai 1928 - Grain orageux violent à Lausanne.

 

23 mai 1928 - Grain orageux violent à Lausanne.

Du 20 au 25 mai il fait très frais. On ne dépasse pas 12.7°C à Genève le 24 mai.

 

28 et 29 mai 1928 - il fait nettement plus chaud avec 26.2°C à Genève le 28 mai.

 

Le mois de juin 1928 est très frais en Scandinavie; la moyenne du mois est de 11.7°C à Oslo.

 

14 juin 1928 - Orage à Villeneuve.

 

21 juin 1928 - Le beau temps chaud s'instable durablement sur le Lavaux, jusqu'au 15 août. Les premiers 30°C sont atteints à Genève le 23 juin.

26 juin 1928 - Orage avec rafale à 91 km/h à Lausanne; autre violent orage près de Payerne.

 

2 au 5 juillet 1928 - Très chaud.

Il fait 32.4°C à Genève le 3 juillet, puis le lendemain matin on enregistre une minimale de 20.5°C. Le 5 juillet il fait 33.0°C à Genève.

 

10 juillet 1928 -  Il tombe 37 mm à Genève.

 

12 au 17 juillet 1928 - Canicule

Le 13 juillet il fait 36.7°C à Lyon, 31.4°C à Genève.

Le 15, il fait 37.3°C à Lyon, 30.0°C à Genève (min. 20.0°C).

Le 16 il fait 36.0°C à Lyon, 30.8°C à Genève.

 

17 / 18 juillet 1928 - Nuit électrique

Dès 23 heures, il y a des orages sur l'arc jurassien, le Gros-de-Vaud et le nord des Préalpes.

Du côté d'Echallens, le spectacle est de toute beauté, avec des éclairs ininterrompus pendant une heure. La pluie "tente de rafraîchir la terre embrasée par la vague de chaleur".

Par ailleurs, il tombe 60 mm à Berne.

 

23 juillet au 13 août 1928 - Nouvelle vague de chaleur

Le 27 juillet il fait 35.2°C à Genève, ainsi qu'une minimale de 23.7°C à Lyon.

27 et 28 juillet 1928 -  Quelques orages à Genève.

31 juillet 1928 - il fait 35.0°C à Genève.

1er août 1928 - il fait 34.6°C à Genève.

3 août 1928 - Violent orage sur La Côte, du côté de Begnins.

4 août 1928 - il fait 34.6°C à Genève.

8 août 1928 - il fait 34.1°C à Genève.

12 août 1928 - il fait 35.6°C à Genève. Il y a un violent orage de grêle dans le département du Bas-Rhin.

Un incendie de forêt attisé par la sécheresse sévit dans la vallée de Chamonix, entre Les Houches et Servoz.

 

15 août 1928 - Orage surprise très soudain à Genève

Un orage très brutal s'abat sur Genève, où il tombe 71 mm, avec grêle, fort vent et pluie torrentielle. De nombreux baigneurs ont été surpris par l'orage et cherchent desespérément des abris. Il y a de la grêle à Bernex, Chancy et Corsier.

Deux orages successifs vont frapper l'arc lémanique de Nyon jusqu'au Bouveret et à Aigle. A Lausanne, où il tombe 48 mm, quelques rues sont blanchies par les grêlons. A Vevey la grêle et le vent violent brise 300 vitres.

La ville de Grenoble a également été touchée par un très fort orage.

 

27 / 28 août 1928 - Soirée et nuit très orageuses - Possible tornade à la Tour-de-Gourze

Un orage d'une extrême violence sévit sur La Côte avant de se diriger vers le Lavaux.

Le 27 août on enregistre une température minimale de 20.2°C à Genève.

Il tombe 23 mm à Genève et 42 mm à Lausanne.

Dans la nuit, vers 3 h, deux orages de grêle frappent le haut-Lac, de Cully à Villeneuve; à la Tour de Gourze, les dégâts évoquent ceux d'une tornade.

 

29 août 1928 -  Il tombe 41 mm à Genève et 39 mm à Lausanne.

2 septembre 1928 - Violent orage à Eclépens.

5 et 6 septembre 1928 - Chaud.

 

21 septembre 1928 - Très violent orage sur le Nord vaudois et l'arc jurassien. La foudre et la grêle s'abattent autour de Grandson, ainsi qu'à Bullet. Cet orage et suivi de fortes pluies et d'une très grosse chute de température !

 

23 septembre 1928 - Spectaculaire coup de froid !

La neige descend à une altitude très basse; ainsi les crêtes du Jura et surtout des Alpes sont blanches comme en plein hiver. Il y a une couche de neige à Mauborget et à Bullet.

24 septembre 1928 - Il fait 0.2°C à Lyon, 1.7°C à Genève, 0.0°C à Montélimar, -2°C à Dijon.

Le 25 il fait 0.4°C à Lyon et 0°C à Montélimar.

 

28 septembre 1928 - jour très pluvieux !  En Isère, le Drac et la Romanche sont en crue.

 

14 au 16 octobre 1928 - Très froid ! Il ne fait pas plus de 7.6°C à Genève le 15 octobre.

18 au 23 octobre 1928 - Très doux ! La température remonte très fortement le 18 octobre, et on enregistre une minimale de 13.4°C à Genève le 19 octobre. Le lendemain, il y fait jusqu'à 23.5°C.

 

Du 20 octobre au 6 novembre 1928 le temps est très pluvieux; il y a des inondations dans le Lavaux.

En région Rhône-Alpes, l'Isère déborde.

 

2 novembre 1928 - Un orage "insolite" pour la saison balaie toute la région.  Le tonnerre gronde à Lausanne.

15 au 26 novembre 1928 - La douceur est assez persistante, il fait 17.3°C à Genève le 17 novembre.

25 novembre 1928 - Une tempête secoue la région; près d'Yverdon et au-dessus d'Aigle des arbres sont arrachés.

 

28 et 29 décembre 1928 - Il fait très doux, avant l'arrivée d'un temps nettement plus froid et neigeux.

Posté par rodac à 20:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1929

L'hiver 1929 est l'un des plus froids du siècle sur la région.

La moyenne est de -2.4°C en janvier et de -3.6°C pour février à Genève.

 

1er janvier 1929 - Tempête de bise

La bise souffle avec une telle force qu'elle cause des dégâts dans la région. Plusieurs lignes électriques sont abattues, ainsi les villes de Nyon et de Rolle se trouvent plongées dans l'obscurité.

Les premiers jours de l'année sont bien froids, avec de bonnes gelées, et aussi plusieurs journées sans dégel

 

17 au 21 janvier 1929 - Vague de froid

Le froid s'intensifie...

Le 17 janvier il fait -12°C à Lausanne et -9.0°C à Genève; le 18 janvier il fait -14.6°C à Lyon.

Les 19 et 20 janvier il fait -11°C à Genève.

 

25 au 29 janvier 1929 - Vague de froid

Le 28 janvier, il fait -9.4°C à Lausanne; le 29 janvier il fait -9.0°C à Genève.

 

3 au 6 février 1929 - Nouveau pic de froid, avec -12°C à Lausanne et -9.0°C à Genève le 3 février.

 

12 et 13 février 1929 - Records de froid

Le 12 février, une nouvelle vague de froid, beaucoup plus forte que les précédentes, amène de nombreux records de froid.

A Frauenfeld, il fait -28.8°C, soit la température la plus froide jamais enregistrée à cette station.

La température chute à -19°C à Lausanne, et il ne fait pas plus de -15.8°C au plus "chaud" de la journée !

Il fait -15.0°C à Genève, et pas plus de -10.3°C.

 

Le 13 février, Lausanne enregistre à son tour un record de froid absolu, avec -21.9°C à la station du Champ-de-l'Air, avec une maximale de -13°C. Il fait -16.7°C à Genève, et pas plus de -12.0°C.

Le lac est "fumant", et l'on voit régulièrement la glace se fixer sur le plumage des canards... Des expéditions sont organisées pour secourir les cygnes et les autres oiseaux dont les pattes ont été prises dans la glace.

Le lac de Morat a entièrement gelé. Le port de Neuchâtel est entièrement pris dans la glace. La rade de Genève est de plus en plus prise de glace également. L'Aar a gelé en grande partie.

A Lyon, il fait -19.0°C et la température ne dépasse pas -13.4°C.

19290213

 

Le 14 février, il fait -22.5°C à Lyon (maximale -10.2°C).

A Lausanne, il fait -19°C avec une maximale de -10°C.

Genève enregistre son record de froid pour janvier, avec -18.3°C (max. -9.5°C).

 

Il fait encore -17.2°C à Genève le 15 février et -15.0°C le 16 février.

 

Le froid devient moins extrême à partir du 17 février, mais il gèle fortement jusqu'au 23 février, avant un redoux temporaire.

 

28 février au 3 mars 1929 - Nouveau coup de froid.

Il fait -7.0°C à Lausanne et à Genève le 28 février; une bise glaciale balaye le bassin lémanique.

Le matin du 1er mars il fait jusqu'à -11°C à Lausanne et -7.6° à Genève (max. -3.8°C).

Dans la vallée du Rhône, le mistral est très violent et occasionne de gros dégâts.

 

Mars 1929 - Le mois est très sec; Genève ne reçoit que 1 mm ! Après un début de mois encore bien froid, il fait nettement plus doux durant la deuxième quinzaine.

 

4 au 7 avril 1929 - Il fait très froid. Il ne fait pas plus de 5.1°C à Genève le 5 avril et 3.3°C le 6 avril.

Il gèle à Marseille avec -2.0°C le 7 avril et -2.2°C le 8 avril.

9 avril 1929 - Dans un ciel de giboulées, violent orage sur la Broye et le Gros-de-Vaud, suivi de neige... Le lendemain, le Jorat est tout blanc.

12 avril 1929 - à nouveau une journée très froide, il ne fait pas plus de 6.0°C à Genève.

 

19 et 20 avril 1929 - très printanier.


12 mai 1929 - 
Orage sur Genève, perturbant un cortège politique.

26 au 29 mai 1929 - plutôt chaud, il fait 27.0°C à Genève le 29 mai.

 

10 juin 1929 -  Grêlons comme des noix du côté de Thoune.

4 juillet 1929 -  Orages le long du Jura, ainsi que près du Jorat.

 

6 au 10 juillet 1929 - Très frais.

Le 8 juillet, il ne fait plus de 17.8°C à Genève, et le matin du 10 juillet cela chute à 8.0°C.

La chaleur s'installe durablement à partir des jours suivants.

 

15 juillet 1929 - Orages en Valais, du côté de Sion.

Début d'une vague de chaleur, jusqu'au 24 juillet.

22 juillet 1929 - Il fait 39°C à Lyon et 33.0°C à Genève.

 

24 / 25 juillet 1929 - Nuit très orageuse en soirée puis dans la nuit

Dès 23 heures les orages sévissent sur toute la région. L'orage est violent sur les hauteurs d'Aigle, au Sépey. Les orages sont aussi violents sur la Broye et la région d'Oron.

Dans l'après-midi du 25 juillet retour des orages, diluviens à Yverdon et à Orbe. Gros orage sur Genève puis sur La Côte, à 17-18 h, aussi avec pluie diluvienne, et aussi de la grêle. Martigny connaît des inondations.

 

7 août 1929 - Très violent orage à 19 h sur Genève, avec un tonnerre formidable et de très fortes pluies. L'orage sévit aussi dans le Val d'Illiez, ainsi qu'à Aigle.

Une brève tornade se produit dans la Bresse, près de Trévoux (Ain).

8 août 1929 - Coup de froid ! Il ne fait pas plus de 16.4°C à Lyon et 17.7°C à Genève.

Cette fraîcheur persiste encore les deux jours suivants.

 

18 août 1929 - Deux orages à Lausanne, à 6 heures puis à 21 heures.

21 août 1929 - Frais. Il ne fait pas plus de 16.8°C à Genève.

 

30 août 1929 - La chaleur revient durablement, jusqu'au 20 septembre.

3 septembre 1929 - Il fait 33.5°C à Lyon et 27.0°C à Genève.

9 septembre 1929 - il fait 30.5°C à Genève.

 

29 septembre au 5 octobre 1929 - à nouveau très chaud.

Il fait 25.8°C à Genève le 3 octobre, avec une minimale de 16.3°C.

 

8 octobre 1929 - Un orage très pluvieux sur Lausanne amène une lame d'eau de 42.5 mm à la station du Champ-de-l'Air.

Cet orage met fin à une longue période de beau temps chaud.

 

20 et 21 octobre 1929 - Très frais.

9 et 10 novembre 1929 - Très doux.

15 au 22 novembre 1929 - Froid. Il fait -4.0°C à Genève le 15 novembre; le 21 il ne fait pas plus de 0.4°C.

 

24 novembre au 16 décembre 1929 - Très doux !

Pendant près de trois semaines, les températures sont très au-dessus des normes saisonnières.

Le 24 novembre, il fait 13.4°C à Genève.

Le 4 décembre, il fait 14.3°C à Genève (min. 8.7°C).

Le 12 décembre, il fait 13.5°C à Genève (min. 6.8°C).

 

19 au 22 décembre 1929 - Très froid.

Il y a 4 journées consécutives sans dégel à Genève, et il fait -9.3°C le 21 décembre.

 

25 décembre 1929 - à nouveau très doux pour Noël, avec 12.6°C à Genève.

 

29 décembre 1929 - Dimanche tempétueux sur l'Europe.

Une tempête s'abat sur une partie de l'Europe, faisant des dégâts en France et en Allemagne notamment. La ville de Düsseldorf est très éprouvée.

 

Le mois de décembre 1929 est à la fois très pluvieux (113 mm et 18 jours) et ensoleillé (91 h) à Genève.

 

Posté par rodac à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1930

L'hiver 1930 est "sans neige", avec seulement 4 jours blancs à Genève.

13 au 28 janvier 1930 - il fait très doux. Il fait 12.1°C à Genève le 13 janvier, 14.8°C à Lyon le 14 janvier.

Il fait 15.3°C à Lyon le 26 janvier, et 12.0°C à Genève le 27 janvier.

 

15 mars 1930 - Violent orage de grain à Lausanne, avec tonnerre pendant près d'une heure.

Il a fait 16.0°C à Genève.

 

20 et 21 mars 1930 - Froid. Il ne fait pas plus de 4.8°C à Genève.

 

6 avril 1930 - orage au sud de Lausanne.

17 au 20 avril 1930 - Froid, le 17 avril il ne fait pas plus de 7.8°C à Lyon; 19 avril il ne fait pas plus de 8.0°C à Genève et 6.9°C à Lyon; le 20, il fait -2.5°C à Lyon.

 

25 avril 1930 - Violent orage à Lausanne, lame d'eau de 42.8 mm au Champ-de-l'Air.

29 avril 1930 - Fort orage à Lausanne et à Pully; une brève tornade sévit dans le Val-de-Travers, au Crêt-de-la-Mosse près de Couvet.

 

7 au 10 mai 1930 - en ce mois de mai déplorable, il fait particulièrement froid... Le 9 mai, il y a 30 cm de neige au col du Marchairuz !

Il fait aussi froid en champagne: -2.6°C à Reims, record pour un mois de mai.

Il ne fait pas plus de 10.1°C à Genève le 8 mai.

 

18 mai 1930 - Chaud. Il fait 26.2°C à Genève.

20 au 28 mai 1930 - Frais. Il ne fait pas plus de 13.9°C à Genève le 28 mai.

 

Le mois de juin 1930 est très orageux; du 1er au 24 juin à Lausanne la station du Champ-de-l'Air enregistre 20 jours d'orage sur 24 !


1er juin 1930 - 
Orages sur le Nord Vaudois, le long du piémont jurassien; la grêle blanchit les rues à Romainmôtier; la foudre fait des dégâts à Ballaigues.

 

2 juin 1930 - Vague orageuse - Le Léman secoué

Toute la région lémanique est concernée par un très violent orage. La grêle ne fait pas trop de dégât car souvent mélangée à la pluie. A Vevey, les rafales provoquent la chute d'un peuplier à la place de la Gare.

Les orages sont également violents dans le Seeland Bernois, ainsi qu'autour de Delémont.

20170505b035

 

La région de Delémont (JU) est aussi fortement secouée par les orages.

 

6 juin 1930 -  Gros orages en soirée sur les département de l'Ain et du Jura. La ville de Salins est particulièrement touchée

7 juin 1930 -  Phénomène curieux le matin à Lausanne, il y un épais stratus comme en plein hiver ! Celui-ci se dissipe en cours de journée et le temps devient orageux. 

8 juin 1930 - Fort orage sur Berne.

 

11 / 12 juin 1930  - Soirée et nuit très orageuse

Il y a à nouveau un fort orage sur Berne en soirée, après une journée de chaleur accablante.

Dans la nuit, puissant orage sur l'ouest genevois. A Satigny et au Petit Saconnex, on ne se souvient pas d'avoir vu la pluie tomber si fort.

Jusqu'au 17 juin de très nombreux orages vont frapper un peu partout en Europe.

 

20 juin 1930 - Violent orage le matin à Bâle.

23 juin 1930 - Gros orage sur la Savoie; à Chambéry toutes les rues sont inondées. Dans le Gros-de-Vaud, gros orage à Saint-Barthélémy; une coulée de boue de 50 000 m3 coupe la voie ferrée entre Lausanne et Echallens.

24 juin 1930 -  A nouveau des pluies diluviennes sur le département de l'Ain. En Haute-Savoie un éboulement menace la localité du Petit-Bornand et s'arrête non loin des habitations.

 

Juillet 1930 est très pluvieux, avec 203 mm pour le mois à Genève.

 

1er / 2 juillet 1930 - Grosse nuit d'orage

Un orage très durable s'acharne toute la nuit sur Genève, avec une grosse activité foudre et des fortes pluies qui inondent la ville. Il y aura de très nombreux court-circuits dans les transformateurs de la ville.

Des orages sérieux concernent aussi les hauts du Lavaux, le Gros-de-Vaud et le Jorat.

 

4 juillet 1930 - Il fait 30.0°C à Genève, c'est la plus chaude journée des trois mois de l'été météorologique.

5 juillet 1930 - Plusieurs violents orages sévissent dans l'Oberland bernois, et font de gros dégâts, notamment à Kandersteg et à La Lenk.

 

6 juillet 1930 - Vague d'orages mémorable

Un dimanche célèbre pour ses orages, qui va être relaté pendant de nombreuses années. Tous ces orages vont se déchaîner sur toute la région entre 16 et 18 heures, libérant éclairs, rafales, averses diluviennes et parfois de la grêle. Ces orages engendrent simultanément des coups de vaudaire, de joran et de bornan.

Sur le Lavaux, la Lutrive déborde, inondant les rues de Lutry, il y a pas mal de ravinements dont l'un coupe la voie ferrée. A Cully il y a également des rues inondées, avec pas moins d'un mètre de boue à la Place-d'Armes.

La route de la corniche a été coupée par un éboulement entre Riex et Grandvaux. A Lausanne l'orage a été fort mais a fait peu de dégât. Le lac est d'une couleur "vert bouteille".

A Genève c'est le vent et la grêle qui ont été remarquables. De nombreux plaisanciers ont été surpris par l'orage, et dans les cultures du Mandement, les potagers ont été "fusillés" par une grêle "horizontale"; certains grêlons atteignaient les 5 cm de diamètre.

Dans la Vallée de Joux, de nombreux promeneurs ont été surpris par l'arrivée soudaine de l'orage et par les rafales.

Il y a de gros orages dans l'Oberland bernois, notamment à Därligen et Adelboden.

19300706

 

 

21 juillet 1930 - le Tour de France passe entre les orages !

Une puissante zone orageuse remonte de Rumilly en direction d'Evian en début d'après-midi; puis cet orage "investit" Lausanne en lâchant une remarquable lame d'eau. A Lausanne on pouvait observer "un voile opaque" sur la côte savoisienne du lac qui approchait.

A 18 heures un nouvel orage balaie le Léman, avec éclairs et pluie diluvienne, aussi fort à Lausanne qu'à Evian.

Les coureur du Tour de France, lors de l'étape Grenoble - Evian, ont réussi à faire tout le parcours entre les deux orages !

 

11 au 15 juillet 1930 - Frais. Il fait 8.0°C à Genève le 14 juillet.

 

23 juillet 1930 - Nouvel orage violent à Rumilly.

Il fait très frais le lendemain (max. 17.6°C à Lyon et 15.3°C à Genève). Il se produit une rupture de poche d'eau dans le glacier de Trient en Valais.

En Italie, une tornade (EF 5) sévit le 24 juillet près de Trévise sur près de 80 km et tue 23 personnes.

 

2 août 1930 - Violents orages sur les Préalpes, sur la Saône, et sur les villes de Bâle et Lucerne

Un orage nourri frappe à 16 h 30 le secteur du Moléson au Pays-d'Enhaut, avec une averse "formidable"; les petits ruisseaux habituellement tranquilles se muent en torrents et emportent de nombreux débris.

Le raid Bienne-Genève, qui se fait à pied, se fait copieusement arroser !

Un orage d'une extrême violence frappe Chambéry et sa région; la foudre incendie tout le village de Mont-Sapey; et le lac du Bourget atteint un niveau très élevé.

Un "ouragan" balaie presque tout le département de la Saône-et-Loire; la grêle tue des oiseaux; le Charolais est dévasté.

Les villes de Bâle et de Lucerne sont aussi concernés par de très violents orages.

 

8 au 20 août 1930 - la fraîcheur est assez persistante. Il fait 7.4°C à Genève le 17 août.

 

25 août au 6 septembre 1930 - après une longue période de temps frais, la chaleur revient fortement. Les 27 et 28 août il fait 33.2°C à Saint-Genis-Laval, 29.6°C à Genève.

Le 6 septembre, il fait 30.1°C à Genève, ce qui en fait la plus chaude journée de l'été !

 

18 et 19 septembre 1930 - Chaud. Il fait 26.0°C à Genève le 18.

Une forte tempête secoue la Bretagne.

 

26 septembre 1930 - un peu de grêle à Lausanne.

9 octobre 1930 - Orage à Lausanne.

 

12 octobre 1930 - Orages et tempêtes

Un grain orageux accompagné de très violentes rafales balaie toute la région, occasionnant de nombreux dégâts forestiers autour de la région lausannoise.

Dans le Grésivaudan, la tempête abat quelque 6'000 noyers.

 

26 au 28 octobre 1930 - Très froid. Il fait 0.4°C à Genève le 28 octobre, et pas plus de 6.8°C.

Un important redoux se produit les jours suivants.

 

Novembre 1930 est très pluvieux dans l'ouest de la France (196 mm à Bordeaux pour le mois), beaucoup moins sur la région lémanique (47 mm à Genève)

 

2 / 3 novembre 1930 - Soirée et nuit des plus agitées !

Un violent grain balaie le Léman en soirée, avec une rafale à 72 km/h à Lausanne.

Le lendemain matin, il tonne à Lausanne.

 

19 au 29 novembre 1930 - Très doux !

Le 21 novembre, il fait 20.1°C à Genève ! (min. 11.0°C !)

Les 27 et 28 novembre il fait 18.6°C à Lyon, 13.0°C à Genève.

Le 29, il fait 16.2°C à Genève.

 

Du 20 au 27 novembre, un front froid a pu être suivi pendant 8 jours, partant de l'Islande, et descendant vers l'Europe orientale pour finir en Mésopotamie.

 

22 au 25 décembre 1930 - Froid. Quelques journées sans dégel à Genève.

27 au 31 décembre 1930 - Doux. Il fait 12.3°C à Genève le 31.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par rodac à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


L'année 1931

1er au 4 janvier 1931 - Très doux. Il fait 13.0°C à Genève les 3 et 4 janvier.

10 au 13 janvier 1931 - Très froid. Il fait -9.2°C à Genève le 12 janvier (max. -2.2°C).

23 au 25 janvier 1931 - Très doux. Il fait 12.2°C à Genève le 23 janvier et une minimale de 7.0°C le lendemain.

5 au 9 février 1931 - Très froid. il fait -9.8°C à Genève le 9.

 

28 février / 1er mars 1931 - Dans la nuit, un grain orageux accompagné de tonnerre balaie la région lémanique à partir de 23h45.

1er / 2 mars 1931 - à nouveau des coups de tonnerre vers minuit, mais cette fois ci avec de la neige !

 

8 au 13 mars 1931 - Neige et froid extrêmes !

Du 8 au 11 mars il neige à Lausanne "non stop" pendant près de 72 heures !  Une neige fine, mais qui en s'accumulant grâce aux très basse températures avoisine les 50 cm  à la station du  Champ-de-l'Air !

Des pluies verglaçantes sévissent sur la Franche-Comté.

Le 9 mars il ne fait pas plus de -1.1°C à Lyon et 0.4°C à Genève.

Le 10 mars il ne fait pas plus de -1.5°C à Lyon, mais on atteint 2.8°C à Genève.

Le 11 mars il fait -10.0°C à Lyon (max. 0.2°C) et -9.3°C à Genève (max. 0.1°C). If fait aussi -21.3°C à Clermont-Ferrand. Il ne fait pas plus de 6.1°C à Marseille.

Le 12 mars il fait -9.0°C à Genève, -7.2°C à Lyon et -4.6°C à Marseille.

S'ensuit un brusque dégel en montagne; des glissements de terrain se produisent dans le massif des Bauges.

 

1er avril 1931 - Froid. Il fait -1.6°C à Genève, -2.6°C à Lyon.

 

19 avril 1931 - Froid. Il neige à Zurich; il ne fait pas plus de 7°C à Lausanne et 7.8°C à Genève.

Le 21 avril, il ne fait pas plus de 8.4°C à Genève, 9.2°C à Lyon.

 

26 avril 1931 - Un grain orageux balaie toute la région lémanique.

 

14 au 16 mai 1931 - Chaud. Il fait 26.5°C à Genève le 15 mai.

 

23 au 29 mai 1931 - Très chaud ! Il fait 31.9°C à Genève le 27 mai, avec une minimale de 18.2°C.

28 mai 1931 - Après une chaleur extrême, un violent orage frappe Montreux, avec foudre et grêle; un autre violent orage touche le Val d'Anniviers. En raison d'une abondante fonte des neiges, le Rhône garde un niveau très élevé.

29 / 30 mai 1931 -  Dans la nuit, orage de grêle sur Neuchâtel et sa région; des écoles ont été fermées.  Un autre orage de grêle frappe au nord-ouest de Lausanne.

Le 31 mai il fait nettement plus frais, avec pas plus de 15.6°C à Genève.

 

9 au 17 juin 1931 - Nouvelle vague de chaleur

 

11 juin 1931 - Très chaud et orageux

Il fait 32.1°C à Lausanne, 33.9°C à Genève, 35.7°C à Saint-Genis-Laval.

Gros orages sur la Broye, avec dégâts de foudre de Marnand à Estavayer.

Le 12 juin, il fait 32.4°C à Genève, avec une température minimale de 21.0°C !

 

13 / 14 juin 1931 - La journée du 13 juin, il fait 31.9°C à Lausanne, avec une minimale de 20.0°C; et 32.3°C à Genève, avec une minimale de 21.0°C !

La nuit du 13 au 14 juin est annoncée orageuse.

 

14 juin 1931 - Toujours très chaud, il fait 32.5°C à Lausanne et 34.4°C à Genève !

En raison de la fonte des neiges en montagne, le Rhône déborde à Aigle et à Lavey.

La soirée est annoncée orageuse. Les jours suivants, la température baisse sous le passage d'un front froid.

La ville de Bruxelles est secouée par une très violente tempête. Sur l'Atlantique, la ville de Saint-Nazaire subit aussi un très violent coup de vent.

 

17 / 18 juin 1931 - Après une très belle journée (33.0°C à Genève), un violent orage avec bourrasque balaie la région. Dans le Jorat, la foudre abat un chêne très ancien près de Carrouge.  Dans les Préalpes l'orage est violent à Huémoz.

 

23 juin 1931 - Chaud. Il fait 30.9°C à Genève.

 

Un peu comme l'an passé, le mois de juin est fréquemment orageux. Les journées des 20, 24, 25, 27, 28 juin sont orageuses à Lausanne.

Le mois de juillet est aussi très orageux, avec 19 jours orageux sur 28 (du 1er au 28) à Lausanne, et même 16 jours orageux sur 21 du 1er au 21.

 

1er juillet 1931 - Deux vagues d'orage violents dans l'après-midi puis dans la soirée.

Première vague d'orages à 14 heures, suivis d'une seconde salve vers 18h-19h. "Les écluses célestes s'ouvrent toutes grandes !" 

A Vevey, il y a du "vacarme" entre la foudre, la pluie diluvienne et les tirs de fusées antigrêle !  Les orages sont violents du côté d'Aigle, d'Oron (la foire d'Oron est perturbée), dans les montagnes neuchâteloises et du Nord Vaudois, et sur La Côte.

A  Lausanne, en pleine sortie du travail, c'est la pagaille car les "tenues estivales", idéales sous la chaleur, ne font plus le poids sous les averses !

 

2 juillet 1931 - Il fait 30.2°C à Genève, et paradoxalement, c'est le dernier jour de l'été qui dépasse les 30°C...

3 / 4 juillet 1931 - Dans la nuit, à 1 heure, orage d'une violence extrême dans le nord vaudois. Des grêlons gros comme des noix ravagent les secteurs de Chavannes-le-Chêne, Cheyres, Arrissoules, Rovray, Cugy et Estavayer.

 

Le 7 juillet 1931, la Tunisie détient le record de chaleur pour toute l'Afrique, avec 55.0°C à Kebili, près du Chott-el-Djerid.

Il ne fait pas plus de 17.5°C à Genève.

 

13 juillet 1931 - Violent orage à Lausanne entre 18h30 et 20h.

 

20 au 22 juillet 1931 - Très frais. Il ne fait pas plus de 17.6°C à Genève le 21 juillet, et ça chute à 7.0°C le lendemain matin. Le 22 juillet, il fait aussi 9.6°C à Marseille.

La fin du mois de juillet et le mois d'août sont frais et pluvieux. La moyenne d'août est de 16.8°C à Genève, avec 171 mm de pluies.

 

9 au 12 août 1931 - Le temps est passablement frais.

 

18 août 1931 - Orage à Lausanne. Fort orage à Thorens-Glières.

Le 19 août, il fait 29.0°C à Genève, seule journée chaude de la deuxième quinzaine d'août.

20 août 1931 - Violent orage à Château-d'Oex.

 

21 au 27 août 1931 - Pluvieux et très frais.

Le 21 août, il fait 9.8°C à Lausanne, et pas plus de 14.8°C l'après-midi;11.8°C à Genève et pas plus de 17.2°C.

le 24 août, il tombe 28 mm et il ne fait pas plus de 16.0°C à Lausanne et 15.2°C à Genève.

Le 27 août la température chute même à 6.9°C à Lausanne, le 28 août à 7.6°C à Genève et 6.7°C à Lyon.

 

Septembre 1931 est ensoleillé mais très frais (moyenne 11.5°C à Genève et 12.4°C à Lyon).

5 septembre 1931 - Grain orageux le matin à Lausanne.

7 septembre 1931 - Glacial !

Il fait 5.5°C à Lyon; 6.2°C à Marseille; 4.7°C à Genève, et pas plus de 12.8°C:

 

13 septembre 1931 - 3.2°C à Genève.

 

22 au 26 septembre 1931 - Glacial !

Après quelques jours plus cléments, le froid revient.

Le 22 septembre il ne fait pas plus de 11°C à Lausanne, 12.1°C à Lyon et 12.0°C à Genève.

Le 23 il fait 2°C et pas plus de 9°C à Lausanne et 9.7°C à Genève. Il neige jusqu'à 600 mètres en Suisse orientale.

Le 24 il fait -0.2°C à Lausanne et 3.2°C à Genève.

Le 25 il fait -0.1°C à Besançon et 3.4°C à Genève

Le 26 il fait 2.0°C à Genève.

 

3 au 7 octobre 1931 - Doux. Il fait 22.3°C à Genève le 6 octobre.

17 au 20 octobre 1931 - Froid. Il fait -0.4°C à Genève le 20 octobre.

26 octobre au 3 novembre 1931 - Froid. Il ne fait pas plus de 5°C à Genève les 26, 27 et 28 octobre, et il gèle les trois jours suivants.

Le 4 novembre il y a un très net redoux avec une minimale de 0.0°C et une maximale de 17.1°C à Genève.

 

9 au 13 novembre 1931 - Doux. Il fait 15.2°C à Genève le 12 novembre.

24 au 26 novembre 1931 - Doux. Il fait 13.7°C à Genève le 24 novembre.

4 au 8 décembre 1931 - Doux. Il fait 14.6°C à Genève le 5 décembre (min. 7.0°C).

 

19 au 27 décembre 1931 - Vague de froid

Le 21 décembre on ne dépasse pas les -5.0°C à Genève.

Le 22 décembre il fait -14°C à Lyon.

Il y a 8 jours consécutifs sans dégel à Genève, du 19 au 26, avec même des maxima inférieures à -2°C.

 

Posté par rodac à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1932

2 janvier 1932 - Froid. Il fait -9.0°C à Genève (max. -1.0°C).

7 janvier 1932 - journée très pluvieuse, il tombe 36 mm à Lausanne.

8 janvier 1932 - Doux. Il fait 11.0°C à Genève (min. 6.0°C).

 

L'hiver 1932 est très sec: Du 9 janvier au 6 mars 1932 il n'y a que 2 jours de pluie à Genève en 58 jours. Sion ne reçoit pas la moindre pluie durant cette même période.

Cet hiver est caractérisé aussi par une longue période de gel. Ainsi, dans la vallée de Joux, le redoux printanier consécutif à ce long gel a curieusement permis la "création" d'un nouveau lac, près du Sentier, de 200 m de long, 200 m de large et profond de 2 mètres. Ce lac sera cependant éphémère, car le sol va dégeler sous le fond du lac.

 

21 janvier 1932 - Haute pression sur l'Europe, on atteint 1046 hPa sur le nord de la France.

 

11 au 15 février 1932 - Courte mais intense vague de froid

Le 11 février, il fait -9.0°C à Genève, et pas plus de -6.0°C.

Le 12 février, il fait -13.1°C à Saint-Genis-Laval, et -11.2°C à Genève (max. -7.0°C !)

Le 14 février, il fait -12.7°C à Genève.

 

22 au 29 février 1932 - Froid.

Il fait -7.0°C à Genève les 22 et 23 février.

Il fait -6.0°C à Genève et -6.9°C à Lyon le 29 février (max. 0.6°C).

 

12 mars 1932 - il ne fait pas plus de 1.4°C à Genève et 2.5°C à Lyon.

 

24 au 26 mars 1932 - Froid. Il fait -3.4°C à Genève le 25 mars.

 

31 mars / 1er avril 1932 - Dans la nuit, orage modéré à Lausanne de 23 h à 1 h. C'est le premier "saut" de baromètre de l'année !

4 avril 1932 - Il tombe 81.3 mm à Mouthe.

 

12 au 15 avril 1932 - Froid. Il fait -0.4°C à Genève le 12 avril, et pas plus de 5.4°C.

 

6 au 8 mai 1932 - Très froid. Le 7, il ne fait pas plus de 8.2°C à Lyon et 9.9°C à Genève.

9 mai 1932 - Grain orageux à Lausanne, après trois jours de temps très froid.

 

1er juin 1932 - Fort orage à Bière.

 

4 juin 1932 - Tornade près de Montricher

Après une journée chaude et ensoleillée, un orage se forme rapidement sur le pied du Jura. Une colonne de grêle naît non loin de L'Isle et se dirige vers La Coudre, y provoquant quelques inondations. Parallèlement, près de Montricher, au pied du Châtel, une tornade se forme; le tourbillon a pu être observé pendant près de 10 minutes.

19320604 004

5 juin 1932 - Orage à Lausanne, avec de fortes pluies (27.5 mm au Champ-de-l'Air). Cet orage est suivi par un temps très froid.

7 juin 1932 - Il fait 7.1°C à Lausanne, et pas plus de 15.0°C. Il ne fait pas plus de 14.5°C à Genève.

9 juin 1932 - Il fait 5.8°C à Lausanne, 5.0°C à Genève, mais aussi 5.4°C à Marseille !

 

12 juin 1932 - Fort orage à 19 h 30 sur le Haut-Léman, près des Pléiades. Violent orage à 21 h 45 dans la Broye, à Henniez.

 

21 au 25 juin 1932 - le temps est très frais. Du 21 au 24 juin la température n'atteint pas 17°C à Genève.

 

28 / 29 juin 1932 - Nuit très orageuse. Au large de Morges, la société de sauvetage a dû secourir une barque qui dérivait. L'orage a été d'une extrême violence dans la vallée de l'Arve, à Magland et à Saint-Gervais, mais aussi près du Clergeon.

29 juin 1932 - Forte grêle en soirée à Taninges, gros dégâts.

 

Le mois de juillet 1932 est encore frais et pluvieux.


11 juillet 1932 -
Vague d'orages dès le matin. Pluie diluvienne à Sion à 7 heures; violent orage à Chambéry et à Albertville.

12 juillet 1932 - Violent orage à Goumoens-la-Ville, en soirée.

13 juillet 1932 -  Gros orages sur la Broye. A Lucens les cours d'eau débordent et il y a également de la grêle; certains grêlons ont atteint la taille d'un oeuf de poule.

 

15 juillet 1932 - Violent orage sur les environs de Lausanne.

Il se produit à Berlin un fort orage. La zone touchée par l'averse orageuse est quasi circulaire.

 

19 juillet 1932 - Fort orage à 16 h à Villeneuve.

20 juillet 1932 - Fort orage à 18 h de Villeneuve au Pays d'Enhaut. Près de Villeneuve, le Pissot menace de déborder. Les orages sont particulièrement violents sur les montagnes neuchâteloises, à Delémont, dans toute la Suisse centrale ainsi qu'à Schaffhouse.

 

23 et 24 juillet 1932 - Très frais. Le 23 juillet, il ne fait pas plus de 15.4°C.

Il neige au col du Galibier lors du passage du Tour de France.

 

30 juillet 1932 - "l'été commence"... C'est la première journée de la saison avec plus de 30°C à Saint-Genis-Laval.

1er août 1932 - Fort orage à Aubonne, qui perturbe la fête du tir.

Près du Puy des Goules (Puy de Dôme), 450 moutons sont foudroyés d'un seul coup.

 

12 août 1932 - Il fait 30.0°C à Genève... C'est la première journée de forte chaleur à Genève de cet été !

13 août 1932 - la grêle

Formidable orage à 17 h à Vallorbe, Ballaigues, Lignerolle et Sainte-Croix, avec grêle et foudre. Une autre colonne de grêle sévit vers 21 h de la Côte aux abords du Gros-de-Vaud. A Burtigny le paysage est blanchi de grêlons. Mex, Gollion, Aclens, Vufflens-la-Ville, Apples et Vullierens sont aussi très touchés.

14 août 1932 - A 17 heures un orage violent sur le Léman met de nombreux bateaux en difficulté. A 19 h il y a un violent orage à Payerne, ainsi que sur le reste de la Broye, le Vully et la région de Fribourg.

 

16 au 20 août 1932 - Vague de chaleur. Le 18 août il fait 36.2°C à Saint-Genis-Laval, 28.8°C à Genève.

Le 20 août il fait 31.2°C à Genève.

21 août 1932 - Orage épouvantable en soirée avec grêle et foudre dans le Val d'Illiez.

23 août 1932 - Violent orage à Orbe, ainsi que sur le nord de Payerne.

24 août 1932 - Fort orage le matin à Château-d'Oex.

 


27 août 1932 - Collision de vents sur la région lémanique - Quand l'orage profite aux évadés !

Un orage d'une rare violence frappe le Lavaux entre 16 h et 17 h, avec grêle et pluie torrentielle. La grêle a surtout touché Cully, Riex et Epesses. Rarement on a vu "un ciel si effroyable et un lac si démonté".

Un peu tous les vents se sont donnés rendez-vous sur le lac. La vaudaire venu de Bas-Valais a rencontré le vent d'ouest puis un peu plus tard le joran s'en est mêlé...

Un autre orage arrivé du bas Valais a amené de la grêle sur Villeneuve.

Sur l'ouest lémanique la foudre fait du dégât à Chavannes-de-Bogis.A Genève, la violence de l'orage perturbe une régate.

Dans le nord du canton de Fribourg, l'orage endommage le pénitencier de Bellechasse, où des détenus profitent de la tourmente pour s'évader !

En Haute-Savoie un orage de grêle touche Faverges. Dans la montagne, à Nancy-sur-Cluses, un troupeau affolé se jette dans un précipice.

 

Le mois de septembre est très chaud (moyenne à Genève 18.2°C).

Du 3 au 25 septembre, la chaleur est presque constante.

Le 17 septembre, il fait 28.5°C à Genève.

 

25 septembre 1932 - Un fort orage subit sévit ce dimanche sur Lausanne à 18 heures, créant un "sauve qui peut" au comptoir suisse.

 

2 et 3 octobre 1932 - Doux. Il fait une minimale de 13.7°C à Genève le 3 octobre.

5 et 6 octobre 1932 - Froid. Il ne fait pas plus de 12.0°C à Genève.

2 au 4 novembre 1932 - Froid, avec les premières gelées à Genève de la saison.

8 novembre 1932 - Doux. Il fait une minimale de 8.0°C à Genève.

23 au 26 novembre 1932- Très doux. Il fait 12.8°C à Genève le 25 novembre (min. 7.0°C).

 

Décembre 1932 est sombrissime !

Il n'y a que 4 heures de soleil pour tout le mois à Genève !

Très peu d'écart thermique durant ce mois; à noter une journée sans dégel à Genève le 9 décembre (max. -0.4°C), et une journée plus douce le jour de Noël (min. 4.8°C).

20 décembre 1932 - Alors qu'on atteint 18°C à Châteauroux et 15.4°C à Paris, il ne fait pas plus de 1.7°C à Genève.

Alors que la plaine est noyée dans le brouillard, les températures sont printanières en montagne, au-dessus de 700 m.

Posté par rodac à 20:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1933

21 au 27 janvier 1933 - Vague de froid.

Il y a 6 jours consécutifs sans dégel à Genève, sans dépasser les -3°C.

Le 24 janvier, il ne fait pas plus de -6.4°C à Genève.

Le 25 janvier, il fait -8.9°C à Genève.

Le 27 janvier il fait -13.8°C à Lyon, et -6.0°C à Genève.

 

2 au 11 février 1933 - Très doux.

Le 5 février il fait 17.8°C à Lyon et 17.3°C à Genève.

Il fait même 23.8°C à Nîmes et 26.5°C à Perpignan !

 

Pendant ce temps, un record de froid est battu le 6 février à Oymyakon, Sibérie, avec -68°C !

 

22 au 25 février 1933 - Très froid. Le 25 février il fait -10.8°C à Lyon et -8.2°C à Genève.

 

3 mars 1933 - Doux. Il fait une minimale de 10.0°C à Lyon et 6.2°C à Genève; le lendemain il fait une minimale de 11.6°C à Lyon.

 

3 avril 1933 - Il tombe 53 mm à Lyon.

 

10 au 18 avril 1933 - Chaud.

12 avril 1933 - Orage à Lausanne en soirée, après une très chaude journée (24.6°C à Genève).

 

20 au 24 avril 1933 - Gelées dévastatrices

Le 22 avril il ne fait pas plus de 7.2°C à Genève.

Le 23 avril il fait -1.0°C à Genève, et il gèle sur le Lavaux.

Le 24 avril il fait -2.0°C à Lyon, -0.9°C à Marseille et -0.8°C à Genève.

Le 25 avril il se produit un réchaffement très net.

Ces gelées causent d'immenses dégâts au cultures, jusqu'aux rivages méditerranéens.

 

26 au 30 mai 1933 - Très froid.

Il ne fait pas plus de 10.6°C à Genève le 26 mai, et pas plus de 12.2°C le 27 mai.

 

Juin 1933 est très frais et pluvieux (Tm de 15.°C et 161 mm à Genève)

6 juin 1933 -  Gros orage sur Satigny à l'ouest de Genève. L'orage est arrivé par le nord-est, du Pays de Gex. La foudre provoque une panne d'électricité.

 

11 au 14 juin 1933 - Frais.

15 juin 1933 -  Dès 17 h 30 plusieurs orages successifs s'abattent avec violence sur Lausanne, Morges ainsi que le Lavaux. De nombreuses rues sont ravinée. Cet orage a été aussi le théâtre d'incessants tirs de fusées antigrêle.

16 juin 1933 -  Un gros orage sur Lyon provoque des coulées de boues.

18 et 19 juin 1933 - Très frais. Il fait 8.0°C à Genève le 18 juin, et pas plus de 16.3°C.

 

20 juin 1933 - Fort grain orageux à Lausanne et à Morges.

21 au 24 juin 1933 - à nouveau très frais. Il fait 8.0°C à Genève, et pas plus de 15.0°C.

25 juin 1933 - Succession de 4 orages sur Lyon, avec grêle, pluie diluvienne et rafales. Orage aussi au Col de la Faucille.

Il ne fait pas plus de 17.3°C à Genève.

 

29 juin au 2 juillet 1933 - à nouveau très frais.

La température chute à 6.3°C à Genève et 9.9°C à Marseille le 1er juillet.

 

6 juillet 1933 - La chaleur s'installe assez durablement.

7 juillet 1933 - Fort orage à midi à Yverdon, puis fort orage en soirée près du Lac de Bienne, après une chaude journée (29.3°C à Genève).

8 juillet 1933 - Un cas de foudre en boule dans le Val-de-Travers.

 

21 juillet 1933 - Orage à Lausanne.

22 juillet 1933 - Fort orage à Neuchâtel.

23 juillet 1933 -  Gros orage sur les Franches-Montagnes, où il tombe par endroit une couche de 50 cm de grêlons. Au Bémont, trois heures après, les paysages sont encore blancs comme en plein hiver. Il y a un nouveau cas de foudre en boule dans le Val de Travers, à Couvet.

 

27 et 28 juillet 1933 - Très chaud.

Le 27, il fait 31.0°C à Lausanne et 31.3°C à Genève,

le 28 il fait 31.2°C à Lausanne et 32.1°C à Genève.

29 juillet 1933 - Il tombe 18.3 mm à Lausanne.

 

9 au 13 août 1933 - Très chaud, le 10 août, il fait 36.2°C à Saint-Genis-Laval; le 11 août il fait 33.0°C à Genève et 32.9°C à Lausanne, avec une minimale de 20.3°C. Le 12 août, il fait 33.8°C à Genève.

 

14 août 1933 - Orages violents sur La Côte, la région lausannoise et le Lavaux, avec foudre et très fortes pluies. Il tombe 13.6 mm à Lausanne.

La température baisse les jours suivants.

 

20 août 1933 -  Orages violents

La journée a été très chaude avec 31.7°C à Genève.

Ce dimanche à 17 h 45 un orage très bref mais très violent frappe Genève. Plusieurs arbres ont été déracinés. Les plaisanciers ont une nouvelle fois été surpris et un yacht a sombré dans la rade. Il y a aussi de l'orage à Lausanne et à Moudon.

 

13 septembre 1933 - De l'orage à Lausanne en soirée, mais surtout dans le nord de la Broye, près de Payerne.

20 septembre 1933 - Orage à Lausanne.

 

28 septembre au 11 octobre 1933 - le temps est souvent très doux. Il fait 23.8°C à Genève le 2 octobre.

 

17 octobre 1933 - Un peu de grêle à Lausanne.

 

27 au 31 octobre 1933 - Très froid.

Durant ce week-end des 28/29 octobre, il neige quasiment à basse altitude sur la région lémanique. Il y a 25 cm de neige aux Rasses, 10 cm à Sainte-Croix. Il neige aussi à Dijon.

Il ne fait pas plus de 6.2°C à Genève le 29 octobre, et 6.0°C le 31 octobre.

Il fait encore relativement froid début novembre.

 

19 au 22 novembre 1933 - Doux.

 

10 au 25 décembre 1933 - Vague de froid

Un froid vif commence le 10 décembre avec les premières journées sans dégel à Genève.

Ce froid intense souvent accompagné d'une très forte bise provoque des congères et rend des routes impraticables, surtout le long du pied du Jura.

Dès le 15 décembre, le froid s'intensifie nettement.

Le 17 décembre, on enregistre -10°C à Lausanne et -18°C au Chalet-à-Gobet. Il fait -10.0°C à Genève, et pas plus de -8.0°C !

A l'antenne de Sottens, des transformateurs s'effondrent sous le poids du givre, perturbant les émissions de radio.

Les sangliers chassés par le froid pénètrent parfois à l'intérieur des localités.

Le 20 décembre, il fait encore -9.4°C à Genève, avant les premières journées de dégel.

Le 25 décembre, le froid revient et il ne fait pas plus de -2.4°C à Genève.

Posté par rodac à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1934

10 et 11 janvier 1934 - Froid. Il ne fait pas plus de -3.6°C à Genève le 11.

 

Février 1934 est très ensoleillé et très sec, il n'y a qu'un jour de pluie à Genève.

 

3 au 8 février 1934 - Très froid.

Le 3 février, il fait -8.0°C à Genève (max. -3.2°C), et -15.3°C à Lyon.

Le 4 il fait -15.3°C à Lyon, -7.0°C à Genève.

 

1er, 2 et 3 avril 1934 - Orageux à Lausanne, dont le dimanche de Pâques (1er avril).

 

14 au 17 avril 1934 - Il fait très chaud.

Le 15 avril, il fait 24.0°C à Genève.

Le 17 avril, il fait 27.3°C à Genève, et il y a une température minimale de 17.1°C à Lausanne !

 

28 avril 1934 - Froid. Il ne fait pas plus de 9.1°C à Genève.

29 avril 1934 - Brouillard en plein Lausanne, tout à fait inhabituel pour la saison.

30 avril, 1er et 2 mai 1934 - Orageux à Lausanne.

 

11 au 13 mai 1934 - Chaud. Il fait 26.8°C à Genève le 12 mai.

 
3 et 5 juin 1934 -
Orages avec averses copieuses à Lausanne.

12 juin 1934 - Orage avec averses copieuses à Lausanne.

 

17 au 19 juin 1934 - Très chaud. Il fait 31.2°C à Genève le 18 juin.

19 juin 1934 - Orage avec averses copieuses à Lausanne, après une chaude journée.

20 juin 1934 - Orage près de Nyon, à Trélex, vers 16 h 30. Autre orage dans la Broye fribourgeoise.

Il fait nettement plus frais (max. 19.7°C à Genève).

 

24 juin 1934 - Orage copieux à Lausanne.

 

28 juin 1934 - L'inondation de Vevey

Sur le coup de 15 heures, un très fort orage frappe la région de Vevey. Les rues de la ville sont rapidement inondées, et les passages sous voies sont remplis d'eau. Plusieurs bateaux surpris sur le lac sont en difficulté. L'orage est également violent à Villeneuve et à Rivaz.

La ville de Fribourg connaît aussi des pluies diluviennes.

29 juin 1934 - Très frais; il ne fait pas plus de 14.8°C à Genève et 16.2°C à Lyon.

 

9 au 12 juillet 1934 - Très chaud.

Il fait 35.2°C à Lyon et 33.7°C à Genève le 11 juillet.


12 juillet 1934 - Orages de grêle dans la région de Delément, Glovelier, Ocourt, sur tout le Clos-du-Doubs et une partie des Franches-Montagnes. Grosses rafales de vent et certains grêlons gros comme des oeufs de poule.

Un bref orage de grêle sévit près du Léman de Denens à Vufflens-le-Château vers 17 h.

 

19 juillet 1934 - Il fait 37.0°C à Saint-Genis-Laval, 30.5°C à Genève.

20 / 21 juillet 1934 - Nuit très orageuse

La journée du 20 juillet a été très chaud avec 32.5°C à Genève.

La ville de Lausanne connaît un premier orage très virulent sur le coup de 23 heures, après avoir "menacé" toute la soirée. Les rues sont transformés en torrents... A 2 heures un deuxième orage en rajoute une couche avec une heure de tonnerre ininterrompu. L'activité électrique est des plus remarquables. La lame d'eau est au total de 37 mm.

La grêle ravage la région de La Côte, où presque toutes les communes sont touchées, on parle de "sèches de grêle", à laquelle s'est ajoutée un très fort joran.

Le Lavaux n'est pas en reste, avec un orage diluvien à 3 heures du matin.

 

22 / 23 juillet 1934 - Nouvelle nuit orageuse

Une première salve orageuse balaie le bassin lémanique dans l'après-midi du 22 juillet à 15 heures, avec de la grêle et de très fortes pluies sur La Côte, occasionnant de nouveaux dégâts.

Puis dans la nuit, vers 3 heures, un orage diluvien touche Lutry et ses environs; en Haute Savoie l'orage fait rage à Bernex.

 

Le mois d'août 1934 est plutôt humide et frais, après 4 mois consécutifs chauds, secs et très ensoleillés.

2 août 1934 - jour très pluvieux: il tombe plus de 30 mm à Lausanne, sans orage.

3 août 1934 - il tombe à nouveau plus de 30 mm à Lausanne, cette fois avec de l'orage. Le lendemain, il ne fait pas plus de 18.2°C à Genève.

7 août 1934 - très pluvieux à Lausanne, plus de 30 mm, sans orage.

 

13 au 16 août 1934 - Frais. Il ne fait pas plus de 17.0°C à Genève le 14 août.

 

23 août 1934 - Orages généralisés et 3 tornades dans le Jura 

Il a fait plutôt chaud les trois jours précédents.

Autour de La Chaux-de-Fonds, après une chaleur lourde, dès 15 heures, le ciel se charge peu à peu, laissant augurer l'arrivée d'un orage d'intensité ordinaire. Mais brusquement, à 17 heures, le ciel devient opaque.

La tornade, née près du Crêt-du-Locle, parcourt environ 12 km vers l'est-nord-est, et va tangenter par l'est la ville de la Chaux-de-Fonds, en passant par le vallon des Crosettes, le Mont-Sagne, le vallon des Convers pour mourir près de Renan.

Cette tornade démolit plusieurs fermes sur son passage, avec des toits arrachés, et les dégâts sont importants même s'ils sont moindres que lors de la tornade du 12 juin 1926. Celle-ci s'accompagne près de son axe de grêlons parfois gros comme des oeufs, d'averses diluviennes, d'un ciel extrêmement bas et de nombreux coups de foudre.

Une deuxième tornade sévit plus au nord, dans les Franches-Montagnes. Son parcours a commencé près de Montfaucon pour atteindre les Sairains puis Montfavergier. Une dizaine de toits ont été arrachés aux Sairains et à Montfavergier. Près de Montfaucon c'est un char à regain qui a été emporté sur 200 mètres.

19340823 003

Une troisième probable tornade sévit cette fois plus au sud, tout au nord du Canton de Vaud ravageant le village de Fiez.

La vague d'orages est généralisée dans la région; l'orage est intense à Lausanne; à Rivaz une chaloupe en péril doit être secourue; la foudre fait des dégâts à Leysin, et l'orage est aussi très violent 'près du lac de Thoune.

Il y a de la grêle près de Bâle et de nombreux cas de personnes foudroyées le long de l'arc jurassien.

 

Septembre 1934 est très beau, chaud et très sec, bien dans la lignée de la saison estivale 1934.

1er septembre 1934 - Froid. Il fait 8.0°C à Genève, et pas plus de 14.4°C.

Un ex-cyclone tropical cause des dégâts dans le sud-ouest de la France.

Le 2 septembre, il fait 5.7°C à Lyon, et le 3 septembre 5.9°C, avant un net réchauffement.

 

5 au 9 septembre 1934 - le temps est particulièrement chaud.

6 septembre 1934 - Orage très violent près de Neuchâtel, sur La Béroche, provoquant de nombreux ravinements.

9 septembre 1934 -  Gros orages sur Grenoble, semant le chaos dans une foire-exposition.

Il tombe 18.0 mm à Lausanne.

 

18 septembre 1934 - Orage à Lausanne.

 

23 septembre au 4 octobre 1934 - il fait particulièrement chaud.

Le 29 septembre, il fait 25.9°C à Genève et 27.9°C à Lyon. Le 1er octobre, il fait 27.9°C à Lyon; le 2 octobre, il fait 25.1°C à Genève.

 

16 octobre 1934 - Glacial ! Il ne fait pas plus de 3.7°C à Lausanne, 6.5°C à Genève et 5.3°C à Lyon. Il neige à Château-d'Oex.

 

1er au 3 novembre 1934 - Froid et neige, avec une très forte bise.

La température chute à -12°C à 2000 mètres le 1er novembre; c'est la première gelée de la saison à Saint-Genis-Laval.

Le 2 novembre, il fait -3.8°C à Genève (max. 5.0°C).

 

5 et 6 novembre 1934 - Deux grains orageux successifs sévissent sur le Léman.

 

Décembre 1934 - Très doux ! La moyenne est de 5.3°C à Genève.

La douceur est présente quasiment tout le mois.

Il fait 14.4°C à Genève le 4 décembre (min. 8.7°C), et 14.3°C le 5 décembre (min. 7.8°C).

Posté par rodac à 20:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1935

10 au 12 janvier 1935 - Froid. Il ne fait pas plus de -3.4°C à Genève le 11 janvier, et ça chute à -8.2°C le lendemain.

Le 12 janvier, il se produit un orage de neige sur la région parisienne.

21 et 22 janvier 1935 - Froid. Il ne fait pas plus de -2.2°C à Genève, et ça chute à -9.0°C le lendemain.

27 janvier 1935 - il se produit à nouveau un orage de neige sur la région parisienne.

 

8 au 10 février 1935 - Très froid. Il fait -8.0°C à Genève le 10 février, et pas plus de -4.3°C.

11 février 1935 - Record de froid africain. On relève -23.9°C à Ifrane (Maroc).

 

16 au 21 février 1935 - Très doux. Il fait 14.8°C à Genève le 16 février.

 

22 février 1935 - Tempête

Une très violente tempête secoue la région lémanique très tôt le matin, à 4 h 30.

A Lausanne, à la place Saint-François, une partie du toit de la Poste s'envole et s'abat sur une ligne de tramway.

A Moudon, les rafales arrachent de nombreuses tuiles au temple Saint-Etienne.

 

8 au 12 mars 1935  - Il fait très froid.

Il fait -7.0°C à Genève le 9 mars, et on ne dépasse -0.4°C !

 

31 mars au 3 avril 1935 - Froid. Il ne fait pas plus de 7.0°C à Genève le 31 mars, et 6.3°C le 3 avril.

 

9 au 12 avril 1935 - Chaud. Il fait 24.8°C à Genève le 10 avril.

16 avril 1935 - Froid. Il ne fait pas plus de 9.0°C à Genève.

 

23 avril 1935 -Orage à Lausanne.

 

2 mai 1935 - Il fait 0°C à Lausanne. Le temps est très ensoleillé ce début mai mais avec une forte bise, et les nuits sont très froides.

 

14 au 20 mai 1935 - Il fait très froid.

 

18 mai 1935 - Tempête de grêle et de neige !

Samedi après-midi, vers 16 h 15, alors qu'il fait très froid, une tempête d'une extrême violence balaie tout le bassin lémanique.

A Lausanne les étals du marché sont renversés. La tempête s'accompagne de grêle, puis d'une neige épaisse en pleine ville de Lausanne !

A Vevey et la Tour-de-Peilz, les rafales sont aussi très violentes, soulevant d'énormes vagues sur le lac.

A Bex il se met à neiger "comme au plus gros de l'hiver" !

La température ne dépasse pas 1.0°C à Chamonix.

Une photo publiée dans la FAL, illustrant la neige tombée à Montricher, au-dessus de Morges:

20160904b164

 

Il fait 1.5°C à Lyon et 2.0°C à Genève (max. 12.6°C), et aussi 4.4°C à Marseille ce 18 mai.

Le 20 mai, il fait 1.5°C à Genève.

 

25 mai 1935 - Au cours d'un orage sur la Broye, la foudre démolit 9 poteaux de ligne électrique à Villars-Bramard.

29 mai 1935 - En soirée, violents orages sévissant le long du Doubs; des grêlons gros comme des oeufs s'abattent à Grandfontaine. La ville de Bâle est secouée par un très violent orage.

 

3 au 5 juin 1935 - Frais. Il fait 8.0°C et pas plus de 16.8°C à Genève le 4 juin.

8 au 10 juin 1935 - Chaud. Il fait 29.0°C à Genève le 8 juin.

 

9 juin 1935 - Gros orages - Tornade à Loray (Doubs)

De violents orages se produisent, notamment au nord de Berne. Des grêlons gros comme des noix tombent à Münchenbuchsee.

Une courte mais intense tornade (EF 3) se produit vers 18 h près de Loray (Doubs)

Tornade à Loray (25) le 9 juin 1935. Tornade EF3 dans le Doubs, région Franche-Comté. Tornade F3 en France - KERAUNOS

Le 9 juin 1935 vers 18 heures locales, une tornade de forte intensité ( EF3) ravage une partie de la forêt de Loray ( Doubs) ainsi que les abords du ravin de Martinvaux. Le phénomène a fait l'objet d'une étude complète dans La Météorologie (volume 78, page 526).

http://www.keraunos.org

 

25 juin 1935 - Début d'une intense chaleur.

Les premiers 30°C sont atteints le 26 juin à Genève.

Le 28 juin, il fait 32.4°C à Genève, avec une minimale de 20.8°C.

 

30 juin 1935 - Chaleur torride et fonte des neiges - Rupture d'une digue sur le Rhône en Valais

Le 29 juin Andorre bat son record de chaleur avec 36.0°C.

Le 30 juin il fait 37.5°C à Saint-Genis-Laval.

Les très fortes chaleurs de ces derniers jours engendrent une fonte des neiges des plus remarquables en montagne.

Le Rhône atteint une cote si élevée qu'une digue se rompt en aval de Sion sur 150 m, inondant complètement la plaine.

20170505b034

 

 

1er juillet 1935 - Vague d'orages après une chaleur suffocante

La température a atteint 33.8°C à Genève.

Violent orage à Montricher et Villars-sous-Yens, accompagné de pluie diluvienne et de tonnerre ininterrompu. L'orage gronde à Lausanne aussi.

Gros orage sur Neuchâtel et ses environs, ainsi que dans le Val-de-Ruz.

Gros orage aussi à Fribourg, avec dégâts de foudre.

Gros orage aussi à Berne avec de la grêle.

Formidable orage dans l'après-midi en Valais dans le Val d'Entremont.

 

10 juillet 1935 - Violent orage à Payerne, avec une pluie torrentielle dans un ciel sillonné d'éclairs, dès 21 heures, provoquant des inondations. L'orage est aussi d'une rare violence à Orbe, où les blés sont versés et plusieurs chemins ravinés.  En Haute-Savoie, la foudre fait des dégâts à Brenthonne, au pied des Voirons.

 

17 juillet 1935 - il fait 31.3°C à Genève.

20 juillet 1935 - Orage à Lausanne. Le grain orageux est violent surtout en Suisse alémanique.

 

12 août 1935 - Violent orage en soirée à Lausanne, avec une lame d'eau de plus de 40 mm; il n'y a pas trop de dégâts. Plus au nord, les rafales et la foudre font des dégâts à Bavois.

14 août 1935 - Très frais, il ne fais pas plus de 14.2°C à Lyon, 16.7°C à Genève, et 14.8°C à Besançon.

18 août 1935 - Orage à Lausanne. Orage aussi près de Lyon, où la foudre blesse deux personnes lors d'un tournoi de pétanque à Saint-Genis-les-Ollières.

 

29 août 1935 - journée très pluvieuse, il tombe plus de 40 mm au Champ-de-l'Air, sans orage.

Il fait 8.6°C à Genève le 30 août et 8.0°C le 31 août, avant le retour de la chaleur.

 

21 septembre 1935 - Très chaud, il fait plus de 30°C à Saint-Genis-Laval.

 

30 septembre / 1er octobre 1935 - Très fortes pluies

La journée du 30 septembre est chaude, avec 22.8°C à Genève (min. 15.0°C).

Dans la journée, la soirée et dans la nuit de très fortes pluies orageuses se succède du Nord vaudois au pays neuchâtelois. Avenches reçoit 90 mm en moins de 24 heures entre lundi après-midi et mardi matin; la foudre s'abat sur l'église de Villarepos près d'Avenches. Les cours d'eau, telle la Broye, sont très gros.

Près de Neuchâtel l'Areuse déborde; les orages sont diluviens à Môtiers dans le Val de Travers.

 

3 / 4 octobre 1935 -  à nouveau des fortes pluies !  Il tombe 97.0 mm à Lyon et 117.1 mm à Besançon ! A Lyon l'orage est très durable et il y a de nombreuses inondations en ville. En soirée et dans la nuit, des glissements de terrain se produisent sur la colline de Fourvière.

5 octobre 1935 - Toujours le déluge. Il tombe 75.0 mm à Mouthe.

 

21 au 27 octobre 1935 - Très froid ! La température n'atteint pas 8°C à Genève pendant 7 jours consécutifs.

Il ne fait pas plus de 6.4°C à Genève le 24 octobre.

Un important redoux intervient ensuite.

 

3 décembre 1935 - il tombe 92.5 mm à Mouthe.

7 décembre 1935 - Froid. Il ne fait pas plus de -0.2°C à Genève.

14 décembre 1935 - Froid. Il ne fait pas plus de -1.8°C à Genève.

22 décembre 1935- Froid. Il ne fait pas plus de -1.6°C à Genève.

 

31 décembre 1935 - Très doux. Il fait 11.6°C à Genève (min. 6.4°C).

Posté par rodac à 20:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,