30 mars 2009

L'année 1910

Le mois de janvier 1910 est très pluvieux (147 mm à Genève). L'Europe connaît des inondations désastreuses, notamment à Paris où la Seine atteint une hauteur record.

 

18 au 20 janvier 1910 - Tempête et inondations catastrophiques

Les tempêtes venues de l'atlantique attaquent l'Europe avec une vigueur extrême; sur toute la région, pendant 48 heures, la pluie n'a cessé d'être battante, accompagnée d'un vent qui ne l'est pas moins...

Le Lac de Joux est monté de près d'un mètre, ce qui ne s'était jamais vu... de nombreux riverains se retrouvent les pieds dans l'eau. Un autre "jamais vu" est que ce lac, qui habituellement gèle tous les hivers, n'a cette fois ci pas la moindre parcelle de glace !  A Mouthe on a enregistré un cumul de pluie de 144 mm en moins de 24 heures !

Voilà près de 8 jours que le lac Léman est perpétuellement démonté, surtout le Haut-Lac. A Montreux les quais menacent de s'effondrer.

Le Val-de-Travers, de Fleurier à Noiraigue, "ne forme plus qu'un lac"...  Tous les cours d'eau du Jura débordent.

Le Valais est aussi très touché; Sion se retrouve les pieds dans l'eau avec la pluie est tombée drue non stop pendant 48 heures, et le débordement de la Sionne.

Les températures sont très douces, surtout les minimales (min. 7.3°C le 19 et 6.7°C le 20 janvier à Genève).

19100120

 

3 février 1910 - Violente tempête avec redoux sur le sud-ouest de la France.

 

22 au 26 février 1910 - Très doux, il fait 15.8°C à Genève le 22.

 

31 mars 1910 - Glacial.

Il fait jusqu'à -4.6°C à Lausanne le 31 mars, et 0.0°C au plus chaud de la journée. A Genève les valeurs sont un peu moins basses (min. -2.2°C, max. 3.8°C).

De l'air glacial envahit une bonne partie de l'Europe jusqu'au 2 avril; il neige et gèle beaucoup dans le midi de la France (25 cm de neige à Perpignan), et aussi en Italie.

 

16 avril 1910 - à Voreppe (Isère) la foudre s'abat sur le clocher de l'église.

Forte chute de température, il ne fait pas plus de 7.7°C à Genève contre 20.3°C deux jours plus tôt.

 

2 au 4 mai 1910 - Très froid, il gèle le 3 mai à Genève avec -0.2°C.

 

8 au 12 mai 1910 - Très froid et gelées

Le froid est particulièrement sévère le 10 mai: on relève -8°C à Saint-Cergue, -12°C à La Cure, -2°C à Rolle et à Begnins, -1.4°C à Genève.

Il fait aussi -6.0°C à Chamonix.

Le 11 mai il ne fait pas plus de 8.3°C à Genève.

 

19 et 20 mai 1910: Coup de chaleur avec 27.9°C à Genève le 19.

 

4 juin 1910 - Orage de grêle dans le Nord vaudois, le Vully et le Seeland

Après une forte chaleur, un formidable orage de grêle s'abat entre 18 h et 18 h 30 dans le secteur de Baulmes; les grêlons gros comme des noix hachent les cultures, les arbres sont dénudés. La colonne de grêle se déplace ensuite sur le Vully et la région d'Anet, où l'on récolte des grêlons de 30 grammes.

Il se produit une tornade (EF 4) à Ostrhauderfehn (Basse-Saxe).  Il y a de très fortes chaleurs à Berlin.

 

10 juin 1910 -  le mois est très orageux et pluvieux, avec de fréquentes inondations

Gros orage à Nyon et les alentours; A Lausanne le ciel reste longtemps menaçant avant que l'orage éclate et ne transforme les rues en torrents; la pluie persiste toute la soirée.

Le Lac de Bienne est très haut, il atteint même son niveau des inondations de janvier, il "remonte dans le lac de Neuchâtel" par le canal de la Thielle; les jetées sont sous l'eau.


14 et 15 juin 1910 -  Gros orages avec des inondations mémorables particulièrement dans l'est de la Suisse, mais aussi à Brig. 21 cantons sont concernés par les intempéries.

Il fait très frais avec pas plus de 16.4°C à Genève le 14 juin.

 

21 juin 1910 - Gros orage sur Evian et ses environs, après la journée la plus chaude du mois (29.3°C à Genève).

 

4 juillet 1910 - La neige à 1200 mètres !

L'été 1910 est si frais et pluvieux qu'on le compare volontiers à l'année 1816, "l'année sans été". Dans les campagnes il est souvent ressenti pire que l'été précédent, 1909, qui était déjà fort médiocre. Dans les champs on doit souvent faucher à la main - quand on le peut - car les machines agricoles s'empêtrent sur les chemins boueux dès qu'elles sont trop chargées...

Du 1er au 8 juillet la fraîcheur est vraiment remarquable.

La journée du 4 juillet est la plus automnale par sa pluie persistante, et surtout ses basses températures !

Il fait 8.7°C à Genève et on ne dépasse pas 15.0°C au plus chaud de la journée.

Les Alpes ont une allure de plein hiver, plâtrées avec partout de la neige à partir de 1600 mètres.

La neige s'abaisse même à 1400 m à Leysin, mais aussi du côté de Chambéry, en Maurienne et en Tarentaise. Dans l'Oberland bernois les flocons s'invitent même à 1200 mètres !

 

Le 6 juillet il ne fait pas plus de 8.0°C à Chamonix.

Les 6 et 7 juillet on ne dépasse pas 15.8°C à Genève.

 

10 juillet 1910 - Forts orages sur le nord Vaudois, à Bonvillars les chemins sont ravinés. Sur toute la région, entre le 10 et le 17 juillet "il tonne tous les jours".

 

17 juillet 1910 - le gros orage de Bex

Un orage qui est resté longtemps en mémoire des habitants de la région, puisqu'on en parle encore des décennies plus tard...

L'orage, très pluvieux, mais aussi accompagné de grêle et de foudre, s'abat de 17 h à 19 h sur tout le Chablais vaudois. A Bex, la Gryonne et l'Avançon débordent à deux reprises; ce dernier se répand dans les rues du centre de la ville; la gare de Bex est sous l'eau. On ne compte plus les vignes ravinées, les ponts et les chemins emportés.

A Aigle et Yvorne, la situation est pareille, avec beaucoup d'eau dans les rues.

Des inondations ont également lieux aux Diablerets et au Sépey, suite à un éboulement qui a obstrué le cours de la Grande-Eau en amont et qui a provoqué un lac d'accumulation.

La ville de Saint-Maurice s'est également retrouvé les pieds dans l'eau.

Un autre violent orage secoue le pied du Jura. Yverdon, Vallorbe, L'Abergement, Bretonnières, Mathod, Suscévaz sont les plus touchés. Des grêlons gros comme des noix sont récoltés à Vallorbe et Bretonnières.

La semaine a d'ailleurs été très orageuse puisqu'on rapporte qu'il a "tonné tous les jours".

 

22 juillet 1910 - Il fait 32.2°C à Genève. C'est le seul jour du mois où la température a dépassé les 30°C.

 

24 au 28 juillet 1910 - Très frais. Il fait 7.3°C à Genève le 27.

3 au 8 août 1910 - Très frais. Il fait 7.6°C à Genève le 7 août et 7.9°C le 8 août.

Paradoxalement, le 6 août il y a un record de chaleur aux îles Shetland (Écosse), avec 28.0°C.

 

15 au 21 août 1910 - Chaud. La seule période de chaleur de l'été 1910. Il fait 30.5°C à Genève le 20 août et 31.5°C le 21 août, avant une nouvelle chute brutale de la température.

 

26 août 1910 - Orage sur Genève. Ce mois d'août est également très orageux.

 

31 août 1910 - Trombe sur le lac de Constance.

1er au 14 septembre 1910 - La fraîcheur est assez persistante.

 

29 septembre au 1er octobre 1910 - Chaud. Il fait 24.2°C à Genève le 30 septembre.

 

Novembre 1910 est très pluvieux avec 188 mm et 20 jours de pluie à Genève.

6 novembre 1910 - Froid. Il ne fait pas plus de 6.4°C à Genève.

8 et 9 novembre 1910 - Doux. Il fait 15.2°C à Genève le 9 novembre.

 

23 novembre 1910 - Froid. Il fait -22.0°C à Chamonix, et -6.8°C à Genève.

 

7 au 17 décembre 1910 - Très doux.

 


L'année 1956

Février 1956 -  Vague de froid historique !

Après un début d'hiver tiède, le froid frappe brusquement à la porte du Léman le 1er février 1956, comme presque partout en Europe; la masse d'air venue de Sibérie arrive accompagnée d'une très forte bise.

Le 2 février il ne fait pas plus de -15.5°C à Mouthe.

 

Le 9 février une seconde descente d'air froid, encore plus forte que la première, amène alors de nombreux records de basses températures.

Le 10 février on enregistre -20.9°C à Lausanne, -18.3°C à Genève, -20.6°C à Besançon (maximum de -14.1°C). Il ne fait pas plus de -17.0°C à Chamonix.

Le 15 février il fait -21.4°C à Lyon, -16.0°C à Genève et -25.0°C à Chamonix.

Le froid intense va persister jusqu'aux derniers jours du mois; ce qui explique les moyennes mensuelles "irréelles" de -6.2°C à Genève ou de -9.3°C à Bâle par exemple.

Le fort gel et la bise ont transformé les rives du Léman de menière insolite, comme ici à Versoix (publié dans la FAL)

20160904b165

Le redoux n'intervient qu'au tout dernier jour du mois...

20170505b031

 

9 au 14 mars 1956 - Froid. Les 11 et 13 mars il ne fait pas plus de 2°C à Genève.

21 mars 1956 - Il tombe 24.2 mm à Lyon et 14 mm à Genève.

6 au 8 avril 1956 - Froid. Le 8, il fait -3.3°C à Genève et -6.1°C à Ambérieu.


14 avril 1956 - il tombe 26.5 mm à Genève.

15 avril 1956 - Forte pluie à Orbe avec tonnerre.

16 avril 1956 - journée très pluvieuse, il tombe 29.5 mm à Lausanne et 27.5 mm à Genève.

17 au 22 avril 1956 - Froid. La température n'atteint pas 10°C pendant 6 jours.

 

28 avril 1956 - orage au sud-ouest de Lausanne à 14 h.

5 mai 1956 - Violente averse à 21 h à La Tour-de-Peilz, qui provoque quelques inondations.

7 au 9 mai 1956 - Chaud. Le 8 il fait 27°C à Lyon, le 9 il fait 26.4°C à Genève.

17 mai 1956 - Succession de nombreux orages, surtout sur le pied du Jura.

18 mai 1956 - Violent orage en soirée à Lausanne; dans le nord vaudois une averse de grêle touche le secteur de Rances.

Du 18 au 24 mai le temps est très pluvieux, avec un cumul de 62 mm à Genève en 7 jours.

 

22 mai 1956 - Orage violent à Lausanne; grêle à La Chaux-de-Fonds; violents orages à Delémont et dans les Franches-Montagnes.

26 mai 1956 - Fort orage à Lausanne.

28 mai 1956 - Un grain orageux sévit en Valais central, d'ouest en est, et ce malgré la situation de foehn.

Du 28 au 30 mai 1956 il fait passablement chaud. Le 29 mai, il fait 29.8°C à Mouthe.

 

30 mai 1956 - Festival d'éclairs sur le Léman

Un orage sévit sur le Léman entre 21 h et 22 h 30, doté d'une activité électrique extraordinaire; on parle de "festival d'éclairs" à Lausanne, d'orage "inépuisable", "sans cesse régénéré"... Cet orage s'accompagne d'averses torrentielles mais il n'y a pas de dégât majeur.

Sur le Haut-Lac, la grêle s'en mêle, surtout à Chardonne, Corseaux et autour du Mont-Pèlerin; le lendemain les accumulations de grêle n'ont pas encore entièrement fondu.

 

5 juin 1956 - Orage bref et violent à Lausanne.

6 juin 1956 - Orage bref et violent à Lausanne.

 

8 juin 1956 - la grêle pour la Saint-Médard

Deux orages de grêle successifs s'abattent sur le nord vaudois, à 13 h puis à 15 h 15, particulièrement dans la région d'Orbe.

19560608

 

8 au 24 juin 1956 - Le temps est très frais.

Le 9 juin il ne fait pas plus de 11°C à Genève et 13.1°C à Lyon.

 

2 juillet 1956 - il tombe 24.9 mm à Lyon et 17 mm à Genève.

 

8 juillet 1956 - Orage à Lausanne, et aussi près de Nyon, à Gingins.

9 juillet 1956 - Violent orage sur La Côte

Une colonne de grêle sévit vers 17 h à Vinzel, Gilly, et Luins; l'orage s'accompagne aussi de foudre et de pluie diluvienne; il y a des inondations à Rolle;

L'orage se dirige ensuite vers Lausanne puis vers la Singine; il y a des crues à Plaffeien et près du Lac Noir.

 

13 / 14 juillet 1956 - Nouvel orage sur La Côte dans la nuit

Trois vagues d'orages se succèdent entre 23 h et 2 h du matin sur La Côte; pas trop de grêle mais des pluies surabondantes cette fois ! La ville de Rolle est à nouveau inondée; il y a aussi plusieurs glissements de terrains "facilités" par le précédent orage du 9 juillet.

L'orage se dirige ensuite vers Lausanne puis vers la Basse-Broye et Fribourg.

 

20 juillet 1956 - Gros orage de grêle sur le Bas-Valais, notamment à Saint-Maurice, mais aussi à Morcles; le torrent de Mauvoisin déborde, et il y a localement une couche de 10 cm de grêlons au sol.

Il y a également un éboulement dans le Val d'Anniviers, près de Zinal.

27 juillet 1956 - Orage à Lausanne; il y a localement des pluies fort abondantes.

 

10 août 1956 - Après un coup de chaleur inédit (32°C à Lyon et 30°C à Genève), de gros orages sévissent en soirée sur le Léman, la Haute-Broye et la Gruyère; il grêle sur le Lavaux, à Cully et Saint-Saphorin, ainsi qu'à Ecoteaux et à Bossonnens.

Dans le canton de Berne, deux orages de grêle dévastent la région de Thoune entre 20 h et 21 h 15, "les arbres sont dépouillés", "les fruits ne sont plus qu'un souvenir".

 

13 août 1956 - Orage en Valais, avec grêle à Chamoson et Ardon.

La deuxième quinzaine d'août est extrêmement pluvieuse sur le Léman.

17 et 18 août 1956 - Orages à Lausanne, "violents et réitérés"

20 août 1956 - Fort orage sur Lausanne; violent orage le soir à Orbe; dégâts de foudre sur la Haute-Broye et la campagne fribourgeoise, à Ecoteaux et Ponthaux.

21 août 1956 - Tornade EF1  à Marsonnas (Ain). Gros coup de joran sur le Léman à 17 h; à Cully une rafales brise une branche maîtresse de "l'arbre de la liberté".

22 août 1956 - Orages à Lausanne, "violents et réitérés".

 

27 août 1956 - Orage extrêmement virulent et tornade sur le pied du Jura

Un orage d'une extrême violence frappe le pied du Jura vaudois en tout début d'après-midi. Après une matinée très ensoleillée, le ciel est très vite devenu menaçant à midi.

Le phénomène le plus remarquable sont les rafales de vent, ainsi que la présence d'une tornade sur les hauteurs de Bière et de Gimel, sous le col du Marchairuz.

Au-dessus de Gimel, un observateur a vu un sapin "arraché du sol, qui s'est mis à tourner sur lui-même avant de retomber". Un camion militaire transportant des troupes a d'ailleurs échappé de peu au tourbillon.

Sur les hauteurs de Bière, ce sont près de 3.000 m3 de bois qui ont été abattus.

Les rafales se déploient sur tout le pied du Jura, et aussi sur les crêtes; une rafale de 135 km/h est enregistrée au Chasseron.

De nombreuses toitures sont endommagées, voire arrachées, notamment à Orbe.

Voici l'axe où se sont produits les dégâts les plus importants; toutefois, le phénomène tourbillonnaire n'aurait concerné que le pied du Marchairuz, au-dessus de Bière et de Gimel, c'est-à-dire le tronçon sur le bas de la carte.

20160906 001

 

29 août 1956 - Gros orages sur la Glâne, la Broye, et les Trois-Lacs; il grêle à Romont à 14 h 30

2 septembre 1956 - Dimanche très pluvieux !

La pluie n'en finit pas de tomber ce dimanche; de nombreux matches de football se disputent dans la boue... Il tombe 51.9 mm à Genève, 61.4 mm à Lyon et 35.6 mm à Lausanne. Pour les journées des 1er et 2 il tombe 85 mm à Genève et 97 mm à Lyon.

 

7 septembre au 2 octobre 1956 - Le temps est plutôt chaud.

 

10 / 11 septembre 1956 - Vagues d'orages

Les premiers nuages d'orages s'amoncellent sur le Jura dès 16 heures le 10 septembre.

Les orages déferlent sur Lausanne dès 17 h 30, avec d'abord un tonnerre "sans pluie", puis c'est l'averse diluvienne; 3 orages se succèdent sur la ville, amenant un cumul de 41.6 mm à la station du Champ-de-l'Air.

La grêle s'abat sur la Broye et le Jorat, accompagné d'un tonnerre fracassant. La grêle est désastreuse en Gruyère, avec des grêlons gros comme des noix.

Il y a de gros orages sur le Lavaux, mais sans grêle.

En fin de nuit, vers 5 heures, un dernier orage sévit sur Lausanne.

 

25 septembre 1956 - il tombe 35.4 mm à Lyon et 17.2 mm à Genève.

3 octobre 1956 - il tombe 29.9 mm à Lyon et 27.9 mm à Genève.

6 au 11 octobre 1956 - Froid ! La température n'atteint pas 10°C à Genève pendant 6 jours.

 

7 octobre 1956 - Trombe lémanique

Une trombe s'est formée sur le Léman, à 9 h 30 du matin, sur le Grand-Lac au large de Lausanne; le tourbillon a persisté relativement longtemps et a pu être observé par de nombreuses personnes.

 

27 octobre au 4 novembre 1956 - Froid.

23 et 24 novembre 1956 - Froid.

12 au 17 décembre 1956 - Très doux ! Le 16 décembre il fait 15.5°C à Lyon et 13.8°C à Genève.

10 juin 2018

5 juin 2018 - Déluge et soirée électrique

Le marais barométrique présent depuis trois semaines maintenant persiste et signe !

Bien que le risque orageux reste marqué, les modèles sont plutôt timorés pour la région lémanique, voyant peu ou pas d'activité; celle-ci se déclarant soit à l'ouest du Jura, soit au nord, laissant le Léman "dans le dos" des orages. L'énergie disponible (CAPE) est en revanche assez bonne pour la journée et persiste en début de nuit. Le flux est plutôt orienté plein sud. Comme les jours précédents, cela sera à surveiller en temps réel.

 

Côté photo, commençons la journée par une surprise inattendue sur un rebord de fenêtre...

20180605 001

 

Côté météo, pas de surprise. En début de matinée, les nuages bas matinaux sont nombreux, l'ambiance est très vaporeuse, "tropicale", comme tous les jours précédents.

20180605 003

 

A la mi-journée, les congestus coiffent les reliefs, là aussi pas de surprise. La base des cumulus est si basse que les crêtes du Jura sont encore entièrement dans le brouillard.

20180605 007

 

Vers 15 h, les crêtes jurassiennes commence enfin à être visibles... Les premiers orages éclatent près du Risoux. Le flux très lent de sud-est pousse les orages du Jura vers la Franche-Comté.

D'autres orages isolés éclatent dans les Préalpes, notamment vers Gstaad.

20180605 008

 

Vers 17 heures, l'orage "du Risoux" s'est lentement déplacé et tape près de Pontarlier.

La base des cumulus est sensiblement plus élevée !

20180605 012

Le temps est resté calme pour l'instant sur le Léman, avec beaucoup de soleil, et aussi une chaleur plus importante que prévue; cela augure peut-être situation orageuse pour le début de nuit; à suivre.

 

Vers 19 heures, l'orage "de Pontarlier" s'est encore lentement déplacé vers le nord et se situe vers Ornans.

Il n'y a pas d'autres orages à signaler au sud pour l'instant. Une petite averse touche le Billiat de l'autre côté du lac.

Le long des crêtes jurassiennes, de nouveaux congestus apparaissent, masqués en partie par des bancs de nuages de moyenne altitude.

Vers 19 h 30, ça commence un peu à s'activer. Cinq petites cellules font leur apparition. Celle pour l'instant située près du Vuache, non loin de Genève, semble la plus active.

20180605 025

 

20 heures: alors que l'orage sur le Vuache a déjà tiré sa révérence, le ciel s'assombrit cette fois plus à l'est, derrière les Voirons. Au zénith, le ciel se charge de plus en plus et le soleil commence à se cacher, après avoir assez largement brillé:

20180605 030

 

Je décide de m'installer près de Mont-sur-Rolle.

En route, j'aperçois un parhélie extrêmement lumineux à la gauche du soleil ! Je n'ai pas souvenir d'avoir vu le phénomène avec autant d'intensité.

Arrivé sur place à 20 h 30, il est encore bien présent, et émerge de justesse de la montagne !

20180605 042

 

L'orage sévit près de Douvaine et gagne peu à peu le Petit-Lac. L'activité électrique est surtout intranuageuse; je ne parviens pas, dans un premier temps à avoir d'impact au sol.

Un sillage turbulent est présent en marge des averses.

20180605 044

20180605 045

 

20 h 45: L'averse près de Douvaine s'accompagne d'un pied de pluie:

20180605 051

 

Une autre zone d'averse est apparue sur le Haut-Lac. Peu avant 21 h, elle s'étend de plus en plus, pour l'instant sans activité électrique.

20180605 059

 

21 h 05: j'attrape enfin, sur le Petit-Lac, le premier canal d'éclair avec la cellule de déclenchement !

20180605 064

 

Mais la pluie arrive déjà ! Je me vois déjà "forcé" d'installer le trépied dans la voiture ! Je déplace un peu celle-ci pour avoir la vue sur le Haut-Lac, où l'averse devient très intense et commence à être électrique.

21 h 13: De nombreux flashes intranuageux éclairent l'averse du Haut-Lac.

20180605 066

 

21 h 20: La pluie s'intensifie, je reçois des seaux d'eau. Pourtant, la région de Rolle reste en bordure de la cellule qui se déverse sur Lausanne, où c'est le déluge, encore plus violent que la veille...

Des éclairs internuageux font leur apparition.

20180605 103

 

21 h 40 - toujours dans la voiture sous les trombes d'eau, je vois que des impacts frappent de l'autre côté, sur le Jura. Je place le trépied près de la vitre latérale opposée. Le vent envoie la pluie droit sur l'objectif. Même en essuyant toutes les 10 secondes, les photos sont "dégoulinantes"...

Deux puissants impacts tombent devant l'objectif !

20180605 108

20180605 110

 

22 heures: la pluie n'en finit pas de tomber et l'activité électrique semble décliner...

Mais sur le Haut-Lac, un nouvel orage fait son apparition, juste à l'arrière de l'orage précédent. C'est à ce moment que je suis rejoint par Dean.

20180605 179

Pendant près d'une demi-heure, les éclairs sont uniquement intranuageux, mais quelle activité ! Près d'une décharge toutes les quelques secondes.

Il faut attendre 22 h 35 pour avoir le premier impact !

20180605 128

 

Cet orage sur le Haut-Lac ne cesse de se régénérer par l'arrière. Une magnifique base nuageuse étagée est illuminée par les éclairs.

20180605 129

 

Un nouvel impact très puissant, vers 22 h 45, qui a bien du secouer la région de Lausanne.

20180605 142

 

L'orage se déplace lentement vers le nord, vers 23 heures, en direction d'Yverdon et des Trois-Lacs.

L'activité électrique reste intense mais avec peu d'impacts. Il y a parfois quelques éclairs internuageux:

20180605 146

 

23 h 15: L'orage continue à s'éloigner vers le nord et se cache peu à peu derrière la colline.

20180605 157

 

Je quitte alors Mont-sur-Rolle pour aller en direction de Lausanne. Je m'arrête à Denges, autre point de vue que j'ai souvent "adopté" cette année.

Après minuit, l'orage "flashe" encore beaucoup, une belle ambiance électrique, mais toujours peu d'impacts. C'est avec un peu de chance, que j'attrape cet impact à 0 h 24, quelques minutes seulement après être arrivé au point de vue...

20180605 166

20180605 168

20180605 170

 

A 0 h 45, l'orage s'éloigne de plus en plus, je décide de rentrer.

L'orage continue à évoluer lentement vers le nord, tout en restant très actif. Les régions de La Chaux-de-Fonds, ou encore celle de Besançon, se trouvent en plein dedans.

20180605 175

 

Il est tombé localement 60 à 80 mm près de Lyon.

 

Mercredi 6 juin, une journée à surveiller ! Les modélisations sont très favorables, à de l'activité orageuse en début de nuit; ça risque d'être reparti pour un tour !

Le marais barométrique est toujours aussi présent, bien que sa fin semble s'approcher. En effet, un changement de temps important devrait se produire d'ici dimanche.

Le matin, scénario habituel avec nuages bas, température matinale douce, comme tous les autres matins (minimale de 15.8°C à ma sonde à Prilly).

L'ambiance reste vaporeuse, "tropicale", mais cette fois-ci les nuages sont bien plus insistants que la veille. A midi, le soleil n'a qu'à peine percé.

Vers 14 h, je me trouve à Vevey. Le soleil est davantage présent, et des cumulus assez mal structurés coiffent les reliefs.

20180608 007

 

Vers 18 heures, le ciel est relativement noir en direction de l'ouest, sur Lausanne. Mais il n'y a aucune activité électrique visible.

20180608 010

 

Je rentre en direction de Lausanne. Il pleut encore modérément, alors que plus au nord, un fort orage éclot près de Moudon.

20180608 015

 

C'est assez mal parti pour avoir des orages nocturnes. Sur la carte, il n'y a pas le moindre orage au sud, et ce jusqu'à la Méditerranée...

Dans l'ambiance un peu rafraîchie par la pluie de 18 heures, le ciel reste un peu tourmenté.

Vers 21 h 30 une zone d'averse s'est constituée près du Petit-Lac.

20180608 027

Mais pas la moindre électricité la-dedans.

De faibles pluies persistent durant la première moitié de nuit.

 

De forts orages ont concerné l'Emmental.

De forts orages aussi à Nancy et Strasbourg.

La fin de nuit est très électrique près de la Méditerranée (Hérault, Bouches-du-Rhône).

 

Jeudi 7 juin, l'activité orageuse prévue initialement très précoce en début d'après-midi (presque un copier-coller de jeudi dernier), est entrevue dans les dernières modélisations beaucoup plus tardive, et même assez favorable à une action nocturne. A surveiller une nouvelle fois.

Le matin, le ciel est bien chargé, avec même quelques gouttes. Les nuages bas cumulifient dès les premières heures du jour.

20180608 033

 

En journée, malgré les nombreux cumulus, le soleil fait quand même de belles percées.

A la mi-journée, le Jura prend sa "coiffure" habituelle. Une nouvelle fois, les crêtes sont noyées dans les bases nuageuses, très basses.

20180608 034

 

Vers 18 heures, la chaleur est assez présente, davantage que la veille. Un sommet d'enclume, bien irisé, est présent par-dessus le Jura.

20180608 042

 

Vers 19 heures, il tombe quelques gouttes sur Lausanne. Le flux est orienté est-sud-est.

Pour l'instant les orages circulent loin au sud, sur le Nord-Isère et la région lyonnaise, où il y a eu de violentes précipitations une fois de plus, ainsi que de puissants impacts de foudre.

20180608 050

 

Le coucher de soleil s'accompagne de très belles couleurs !

20180608 075

20180608 084

 

Peu de chance d'avoir de l'orage tant que ça circule aussi loin au sud. Mais à 22 h 30, cela semble se propager plus au nord: une petite cellule éclot près d'Annecy.

20180608 089

 

Je vais jeter un coup d'oeil à mon point de vue de Prilly, près de la maison, et j'aperçois même un éclair !

Je tente une sortie, mais j'en serai pour mes frais... L'activité électrique sera excessivement dispersée, émanant même de 4 points différents... Le seul éclair aperçu ne sera pas dans la boîte !

L'orage a fini même par border la région genevoise, avant de s'éloigner vers l'oeust.

20180608 103

 

Posté par rodac à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 avril 2019

Le début de septembre et les orages du 12 septembre 2018

Après le petit retour d'est les 1er et 2 septembre, le temps très ensoleillé redevient vite estival. Le 5 septembre, il fait 27.9°C à Genève.

Les cumulus sont restés assez modestes, n'atteignant pas le stade d'orages.

 

6 septembre 2018 - Flop orageux

Une dégradation orageuse est attendue le jeudi 6 septembre. Initialement prévue assez costaude, l'intensité s'est quelque peu atténuée au fil des jours, mais restant néanmoins présente.

Durant la nuit précédente, il y a eu quelques beaux orages dans le sud-ouest, et quelques beaux éclairs ramifiés, notamment autour de Toulouse.

Le matin, le ciel est déjà gris et quelque peu tourmenté.

20180907 002

 

La situation en temps réel se présente assez mal pour les orages: les zones de pluie faible se succèdent, et les éclaircies sont quasiment inexistantes.

Vers 18 heures, le soleil filtre un peu à travers une masse nuageuse fort peu menaçante.

20180907 011

 

Un coup d'oeil sur la carte montre qu'il n'y a plus d'activité orageuse à l'avant.

La région lausannoise n'a reçu que quelques pluies insignifiantes; Genève a reçu davantage d'eau avec 11.2 mm.

L'état de sécheresse est toujours très marqué.

 

Les jours suivants c'est à nouveau plein soleil ! La chaleur est toujours présente (on atteint 28.0°C à Genève le 9 septembre, 28.6°C le 10 et 28.9°C le 11).

 

12 septembre 2018 - Chaleur et orages

Une dégradation orageuse est attendue pour la soirée. Les modèles ne dégagent pas de scénario vraiment concordant, mais il est possible que les orages naissent directement sur la région lémanique, en soirée ou en début de nuit.

La journée est caniculaire, il fait jusqu'à 31.4°C à Genève !

Le soleil reste très généreux toute la journée et les cumulus restent discrets.

Ce n'est qu'au crépuscule que le ciel s'ennuage.

20180912 134

 

Je décide de me rendre sur la corniche du Dézaley. Au moment de quitter Prilly, alors que la nuit tombe, le thermomètre indique encore 27°C ! Pas mal pour un soir de septembre...

J'arrive sur place vers 20 h 50, non sans avoir vu un ou deux éclairs en cours de route !

Une cellule orageuse est née plus à l'est, derrière les Rochers-de-Naye.

20180917 005

20180917 006

20180917 009

20180917 010

 

20180917 011

 

Puis momentanément, l'activité orageuse s'arrête.

Vers 21 h 20, nouvel orage, cette fois ci sur le contrefort du Grammont:

20180917 013

20180917 014

20180917 015

 

Puis cet orage se dissipe à son tour.

Pendant la soirée, je reçois la visite de plusieurs amis chasseurs d'orages, Valentin et Mickaël, puis Lucien, Chris et Jean-Michel, puis enfin Dean.

Un peu dommage, car l'activité orageuse va être bien modeste à présent. Vers 22 h 30, un orage sévit sur la Haute-Savoie, derrière le Billiat. Beaucoup d'activité intranuageuse mais fort peu d'éclairs.

20180917 028

 

Un dernier regain d'activité, très modeste, apparaît vers 23 h 30 au même endroit.

Je décide finalement de rentrer. Sur le chemin du retour, juste avant d'arriver à la maison, j'essuie une violente averse !

Posté par rodac à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,