30 mars 2009

L'année 1962

L'année 1962 est assez pauvre en orages en région lémanique.

 

10 au 13 janvier 1962 - Très doux et pluvieux.

Le 11 janvier, violente tempête sur Bâle, avec un coup de vent très brutal suivi d'une averse diluvienne. La température est montée jusqu'à 13.4°C avant de chuter à 6.6°C.

Le 12 janvier il tombe 21.2 mm à Genève.

 

19 au 28 janvier 1962 - à nouveau très doux.

30 janvier au 3 février 1962 - Très froid.

 

13 février 1962 - Fort orage sur l'ouest lémanique

La foudre provoque une coupure de courant à Arzier; l'orage est violent à Nyon.

Il tombe 26.2 mm à Genève.

 

3 et 4 mars 1962 - Il tombe 40 mm sur ces 2 journées à Genève. Le 3 mars il ne fait pas plus de 1.6°C.

Le 4 mars, la moyenne de la pression sur la France est de 985.4 hPa, ce qui constitue un record.

 

14 au 27 mars 1962 - Très froid

Le temps est très froid; du 14 au 18 mars la température ne dépasse pas 3°C à Genève en 5 jours, le matin du 19 il fait -6.2°C.

Du 14 au 27 mars il ne fait jamais plus de 9°C.

Le matin du 26 mars il fait -5.7°C.

 

29 et 30 mars 1962 - Il tombe 46 mm à Genève sur ces 2 journées.


17 au 18 avril 1962 - Gros épisode de Foehn

Dans la nuit, la forte vaudaire occasionne de graves dégâts aux bateaux amarrés dans le port d'Ouchy à Lausanne; les vagues sont énormes sur le Haut-Lac; à Cully c'est même le plus fort coup de vaudaire depuis 1937. Les vagues détruisent le débarcadère de Rivaz.

En Valais, un incendie de forêt  à Vionnaz provoque la rupture d'une ligne électrique.

Le fort flux de sud amène par ailleurs du sable du Sahara.

Du 18 au 27 avril le temps est plutôt chaud.

 

30 avril au 2 mai 1962 - Froid.

Le 2 mai il fait -2.1°C à Genève, avant un réchauffement sensible (maxi de 19°C la même journée).

 

7 et 8 mai 1962 - Très chaud. Le 7 mai il fait 28.0°C à Lyon, le 8 il fait 27.8°C à Genève.

 

15 mai 1962 - Un peu comme l'an passé, la neige fait une brutale offensive; à la Vue-des-Alpes on cherches les jonquilles sous la neige...  à Genève la température descend à 2°C et ne dépasse pas 9°C...

 

27 mai 1962 - Fort orage de grêle dans le Jura vaudois, à Sainte-Croix, aux Aiguilles de Baulmes et au Suchet, les montagnes sont blanches "comme en hiver". Du 25 au 29 mai le temps est bien froid.

 

1er juin 1962 - L'hiver au mois de juin

En fin de nuit, une violente tempête secoue la région, au Chalet-à-Gobet, la structure d'un manège a été démolie par une rafale.

Sur les hauteurs du Lavaux, il neige toute la journée à Savigny !  A Cully il y a aussi par moment de gros flocons...

à Genève la température ne dépasse pas 7.7°C au plus chaud de la journée !  Par ailleurs il tombe 18.6 mm.

Il ne fait pas plus de 7.0°C à Besançon.

Ce temps très froid est suivi par un très long épisode de forte bise.

Le matin du 4 juin il fait 1.3°C à Genève et 1.3°C à Ambérieu.

20170524 036

 

15 juin 1962 - Il tombe 10.2 mm à Genève, ce qui est l'une des seules pluies conséquentes de l'été (avec le 6 août et le 4 septembre).

17 juin 1962 - Un orage très violent, venu de Savoie, sévit sur Lausanne et ses environs, avec des averses diluviennes, provoquant une coupure de courant. Il y a aussi de l'orage en région fribourgeoise.

Le temps est resté presque sec à Genève, avec seulement 0.8 mm.

 

Le mois de juillet 1962 est très sec, Genève ne reçoit que 14 mm de tout le mois.

 

4 au 6 juillet 1962 - Froid.

Le 5 juillet il ne fait pas plus de 15.3°C à Genève et 15.6°C à Lyon.

Le 7 juillet il fait -4.0°C à Mouthe !

 

9 juillet 1962 - Forts orages sur le Dauphiné, les Savoies et le Jura français. En Haute-Savoie, à Flaine, la foudre fait partir une mine.

14 juillet 1962 - Orages sur l'ouest lémanique, à Saint-Cergue, ainsi que sur le Nord Vaudois, à Grandson.

16 juillet 1962 - Il tombe 5.6 mm à Genève et c'est la journée la plus "pluvieuse" du mois...

24 au 27 juillet 1962 - Très chaud. Le 25 juillet il fait 34.9°C à Lyon et 34.5°C à Genève.

 

1er au 6 août 1962 - il fait très chaud.

2 août 1962 - Il tombe 32.6 mm à Lyon (après une maxi de 33.4°C). Genève ne reçoit que 1.7 mm (après une maxi de 33.0°C).

4 août 1962 - Gros orage à Bex, avec de la grêle et un "concert de foudre"; la terre très sèche est fortement ravinée; il tombe 58 mm. Un autre gros orage frappe la région de Château-d'Oex.

A Genève il ne tombe que 0.3 mm.

6 août 1962 - Il tombe 20.7 mm à Genève et 25.7 mm à Lyon. A Genève c'est la seule pluie conséquente du mois. La température baisse assez sensiblement le lendemain.

Une forte averse s'abat à Saint-Maurice sur les coureurs du Tour de Romandie à pied, lors de la fin de l'étape, près de Saint-Maurice, après avoir couru sous un soleil de plomb...

 

3 septembre 1962 - Fort orage à 13 heures sur la Broye fribourgeoise.

Un très violent orage frappe la région de Château-d'Oex en soirée, la foudre fracasse 10 sapins et fait dérailler le câble porteur du téléphérique de la Braye.

Il fait très chaud, avec 32.3°C à Lyon et 32.6°C à Genève.


4 septembre 1962 -  il tombe 29.2 mm à Genève, et 69.7 mm à Lyon. Un violent orage au large de Lausanne met en péril un voilier.

15 septembre 1962 -  Très chaud, il fait 28.0°C à Genève.

16 septembre 1962 - L'une des seules journées pluvieuses du mois, avec le 4 septembre. Il tombe 12.2 mm à Genève et 20.2 mm à Lyon.

 

17 au 20 septembre 1962 - Froid !

Le 18 septembre, il ne fait pas plus de 12.6°C à Genève et 13.3°C à Lyon.

Le 21 septembre il fait -7.1°C à Mouthe.

 

Le mois d'octobre 1962 est très beau et sec.

27 octobre 1962 - La seule journée vraiment pluvieuse du mois; il tombe 22.6 mm à Genève et 22.9 mm à Lyon.

 

2 et 3 novembre 1962 - Froid. Les deux matins il fait -2.8°C à Genève.

 

4 au 9 novembre 1962 - Episode de foehn mémorable

L'un des plus longs épisodes de foehn connus sévit au nord des Alpes pendant six jours.

Les 4 et 5 novembre une première tempête secoue entre autres le Valais. Dans la nuit, la chute d'un poteau électrique aux Marécottes provoque un incendie qui menace de s'étendre au village à cause du vent violent, mais qui est heureusement maîtrisé à temps.

Le foehn reprend de plus belle les 7 et 8 novembre; dans le Canton de Berne, ce ne sont pas moins de 2700 maisons qui ont été endommagées par les rafales; des forêts entières sont rasées.

Cette période s'accompagne d'une certaine douceur, le 8 novembre il fait jusqu'à 17°C à Genève.

Le temps reste sec à Genève pendant ces 6 journées, avec seulement 0.1 mm le 8. Lyon reçoit 9.3 mm durant cette même période.

19620811 002

 

15 novembre 1962 - Il fait -5.1° à Genève.

 

17 novembre 1962 - épisode neigeux

L'hiver arrive en force, avec le premier épisode neigeux d'envergure sur la Romandie. Le trafic est paralysé entre Lausanne et Yverdon en raison du verglas. Il tombe 50 cm de neige en montagne.

Genève reçoit 17.5 mm de précipitations.

Le temps reste froid durant la deuxième quinzaine de novembre, ne dépassant jamais 5°C à Genève.

 

3 au 8 décembre 1962 - Très froid.

Il n'y a aucun dégel à Genève durant ces 6 journées. Les 7 et 8 décembre il ne fait pas plus de -3.4°C à Lyon.

 

9 décembre 1962 - Redoux et pluie verglaçante

Le redoux s'accompagne ce dimanche de pluie tombant sur un sol très froid, et cause de nombreux désagréments sur les routes.

A Genève la température passe de -5°C à +8°C, avec 11.9 mm de précipitations.

 

15 et 16 décembre 1962 - Neige, redoux et tempête

Le samedi 15 décembre, il neige en abondance sur la région, suivi d'un redoux et de forte pluie. Le sol parfois gelé en profondeur n'arrive pas à absorber toute l'eau et s'ensuit des inondations.

Durant la nuit du 15 au 16, la région subit une forte tempête qui balaie toute l'Europe occidentale. Il y a de nombreux dégâts dus au vent.

Il tombe près de 40 mm à Genève durant le week-end, dont 26.9 mm le samedi 15.

Le dimanche 16 il fait temporairement plus doux, avec 12.0°C à Lyon et 10.7°C à Genève.

 

18 au 21 décembre 1962 - Forte neige en montagne

Il tombe des quantités parfois "insolites" de neige, comme par exemple à Zermatt, qui a des accumulations jusqu'à 3 mètres, et qui se retrouve isolée le 21 décembre. En plaine, la neige est parfois mêlée à la pluie.

 

23 au 29 décembre 1962 - Noël glacial - Vague de froid

Après un début d'hiver souvent froid et neigeux dès la mi-novembre, une vague de froid beaucoup plus sensible, la plus forte depuis six ans, se produit à Noël.

Le 23 décembre, la température chute très brutalement, avec l'arrivée d'une bise d'une rare violence.

Le 24 décembre il fait -12°C à Genève et la température ne dépasse pas -9°C au plus "chaud" de la journée.

Par ailleurs il fait -20°C au Locle, -21° à Fleurier et -34°C à La Brévine !

Le 26 décembre il ne fait pas plus de -11.5°C à Besançon et -9.4°C à Ambérieu.

20170519 001

Enregistrer

Posté par rodac à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


L'année 1963

12 janvier au 7 février 1963 - Vague de froid historique

Après une première décade de janvier plutôt clémente et humide, le froid revient brusquement le 12 janvier avec une très forte bise; la durée de près d'un mois et l'intensité de cette vague de froid est assez exceptionnelle, avec 28 jours consécutifs sans dégel à Genève, comme celle de février 1956.

Le 13 janvier 1963 il fait -8.9°C à Genève et -8.1°C à Lyon au plus "chaud" de la journée. Le 14 il fait -14.2°C à Genève et -14.7°C à Lyon.

Du 17 au 19 janvier il neige abondamment malgré les températures très négatives.

Le 20 janvier il fait -16.4°C à Genève.

Le 21 janvier une tempête de bise (129 km/h à Neuchâtel !) occasionne d'exceptionnelles congères.

Le 23 janvier il fait -23.0°C à Lyon, et -26.9°C à Ambérieu.

Le 25 janvier, il fait  -18.9°C à Genève.

19630120 003

19630120 004

 

Le 5 février il fait -20.8°C à Ambérieu.

Le 8 février le froid devient moins mordant et il dégèle en journée.

16 au 19 février 1963 - Le temps est un peu moins froid, mais il y a de nombreuses chutes de neige, surtout en montagne, et parfois aussi en plaine. Il y a de nombreuses perturbations avec les trains.

Le 19 février il fait nettement plus doux, mais avec beaucoup de pluies.

 

22 février au 6 mars 1963 - A nouveau très froid !

Le froid est à nouveau très vif, mais le temps est très sec.

Du 22 au 26 février il y a 5 jours consécutifs sans dégel à Genève.

Le 28 février il fait -9.0°C à Genève

Le 2 mars il fait -8.7°C à Genève.

 

Le temps se radoucit ensuite avant l'arrivée des perturbations; le 8 mars il fait 15.0°C à Genève, premières sensations printanières après cet hiver exceptionnel.

 

11 mars 1963 - Redoux et tempête

Le redoux, très marqué en comparaison de la longue froidure hivernale, s'accompagne d'un vigoureux flux d'ouest océanique et d'un temps très perturbé; le 11 mars il tombe 22.3 mm à Genève.

 

20 au 23 mars 1963 - Froid. Le 23 mars il ne fait pas plus de 3.3°C à Genève.

26 mars 1963 - il tombe 22.1 mm à Genève.


10 avril 1963 - journée très pluvieuse

Il tombe 31.7 mm à Genève et 16 mm à Lyon; la pluie tombe une bonne partie de la journée, chassée par un vent violent.

A Nyon la pluie s'accompagne au début de sable du Sahara; une violente tempête de foehn souffle sur les Alpes.

 

12 avril 1963 - La grêle droit au but !

Orage de grêle à Chavornay; un match de football a dû être interrompu tant la grêle s'abat avec violence; après l'averse, une couche de 2 à 5 cm de grêlons recouvre le terrain !  De plus, deux impacts de foudre sont tombés très près !

 

"La grêle ne passera plus !"

Début mai 1963, le dispositif antigrêle est sensiblement accru dans la région lémanique, par l'installation de nouveaux postes de tir de fusées antigrêle. Tel que l'indique l'article paru dans la Feuille d'avis de Lausanne, "la grêle ne passera plus !"

Le but de ces fusées est de répandre de l'iodure d'argent dans la base du courant ascendant, afin d'augmenter le nombre de noyaux de cristallisation; il s'agit en fait de produire un plus grand nombre de grêlons - mais des grêlons plus petits -  qui, théoriquement, fondent avant de toucher le sol.

 

26 mai 1963 - Dans le Jura neuchâtelois, fort orage au Locle alors que le temps reste sec à La Chaux-de-Fonds.

A L'Auberson, la foudre s'abat sur un sapin sous lequel s'étaient réfugiées 15 génisses.

Il y a de nombreux orages dans le canton de Vaud.

 

27 mai 1963 - Nouvel orage violent à 13 h au Locle, ainsi que dans le Jura du nord vaudois; le Suchet couvert de grêlons est blanc comme en plein hiver. Le temps est à nouveau presque resté sec à La Chaux-de-Fonds.

 

28 mai 1963 - Encore une journée très orageuse.

Vers 18 heures, un gros orage de grêle s'abat sur Lucerne.

Vers 21 h 30, un fort orage s'abat sur Yverdon, qui reste 20 minutes sans électricité.

Durant ces trois jours, le flux est orienté à l'est (pont anticyclonique entre Açores et Scandinavie, et basses pressions en Méditerranée)

 

30 mai 1963 - De violents orages s'abattent entre Grenoble et Chambéry, ainsi que dans l'Ain et en Haute-Savoie.

 

2 juin 1963 - La journée est orageuse en certaines régions du Léman, notamment à Saint-Légier.

4 juin 1963 - Une colonne de grêle sévit à 17 h 45 sur la campagne fribourgoise, de Vaulruz à Bulle puis vers la Singine; il y a par endroit une couche de 10 cm de grêlons au sol.

 

6 juin 1963 - la grêle en pleine forme

Fort orage sur La Côte, vers 16 h 30, notamment à Féchy et à Rolle, où il tombe des grêlons gros comme des noisettes.

Une autre colonne de grêle dévaste le Nord vaudois; dans les localités de Valeyres-sous-Montagny, Chamblon, Treycovagnes, Ependes et Suchy les cultures sont hachées.

 

7 juin 1963 - Fortes pluies orageuses sur l'est lémanique, la route entre Evian et Saint-Gingolph est coupée par un éboulement.

 

8 juin 1963 - Saint-Médard en pleine forme.

Il y a de fortes pluies orageuses dans l'Ain et l'Isère, notamment à Bourgoin-Jallieu. Sur le Léman, la 25ème régate du Bol d'Or se déroule sous un temps très maussade; à Genève il tombe 22 mm et la température ne dépasse pas 13.7°C.

 

10 juin 1963 - Orage à Payerne l'après-midi, durant plus d'une heure et avec un peu de grêle.

11 juin 1963 - Les orages dans l'après-midi concernent surtout l'Ajoie et la région de Delémont.

13 juin 1963 - Gros orage en soirée sur le Val-de-Travers.

14 juin 1963 - Gros orage à 17-18h dans la campagne fribourgeoise. une colonne de grêle s'abat à Mannens, le lendemain soir il reste encore des accumulations de grêlons au sol.

Le 15 juin il ne fait pas plus de 14.1°C à Genève et 15.7°C à Lyon.

 

22 juin 1963 - Violent orage sur l'ouest lémanique...

La journée est chaude, avec 31.1°C à Lyon et 29.2°C à Genève.

Sur le coup de 16 h 30, un orage à l'allure d'ouragan balaie Genève, douze voiliers chavirent sur le lac, plusieurs arbres sont abattus; une rafale est mesurée à 120 km/h; cet orage s'accompagne de nombreux coups de foudre.

L'orage progresse sur La Côte, avec de la grêle; à Burtigny des grêlons parfois gros comme des noix tombent pendant près de 10 minutes.

Il tombe 16.6 mm à Genève et 22.1 mm à Lyon.

Le lendemain les pluies sont encore très abondantes, avec 20.6 mm à Genève.

 

27 juin 1963 - Violent orage sur l'est lémanique...

Un orage d'une rare violence s'abat à 18 h 45 sur le Haut-Lac. Le ciel devient noir d'encre et une très forte grêle s'abat sur La Tour-de-Peilz et Clarens, les sols sont blancs de grêlons. Il y a également des pluies diluviennes qui passent pour les plus fortes dans la région depuis 15 ans.

Dans la nuit suivante, il y a un autre orage au pied du Jura vaudois, notamment à Baulmes.

 

2 / 3 juillet 1963 - Orage de grêle au pied du Jura vaudois, à Croy; plus tard, à l'aube, une très grosse grêle sévit près de Saint-Imier, avec près de 20 cm de grêlons au sol; l'orage concerne aussi les Franches-Montagnes.

13 juillet 1963 - Gros orages sur le Jura malgré les températures plutôt fraîches; le vent est violent à Sainte-Croix.

17 juillet 1963 - Après une chaleur lourde, plusieurs orages sévissent à Fribourg, Bienne et Berne.

21 juillet 1963 - Violent orage en soirée à Pontarlier, avec foudre et pluie diluvienne.

22 juillet 1963 - Un violent orage sévit à Genève, avec de la grêle et un tonnerre fracassant; la foudre s'abat sur un arbre centenaire et blesse 5 personnes.

Il y a aussi un "formidable orage" à Neuchâtel, ainsi qu'à Estavayer.

 

23 juillet 1963  - Gros orage en début d'après-midi à La Chaux-de-Fonds, avec grêle et pluie torrentielle.

25 juillet 1963 - Gros orage sur l'est lémanique, notamment au Bouveret, avec de la grêle vers 19 h 30, des inondations et une coupure de courant. L'orage concerne aussi le canton de Fribourg, à Ecuvillens.

 

1er août 1963 - Fort orage à 15h15 dans le Pays d'Enhaut, à Château-d'Oex. Sur le Léman, les orages sont assez fréquents, après une chaude journée.

 

3 août 1963 - Orages dévastateurs sur le Lavaux, le Jorat et le Haut-Lac

L'orage arrive en fin d'après-midi, vers 17 heures; une colonne de grêle très nourrie s'abat sur l'ouest du Lavaux, en dépit des tirs de fusées antigrêle... Les grêlons gros comme des oeufs de pigeon font des dégâts surtout sur l'ouest du Lavaux; la colonne de grêle se déplace sur l'est du Jorat, causant de très gros dégâts à Savigny, Montpreveyres, Les Cullayes, Mézières, Servion et Carrouge.

A Lausanne, ce sont surtout les averses diluviennes qui ont été impressionnantes, "on a rarement vu autant d'eau !".

A Vevey, les rafales de vent provoquent le déplacement d'un wagon près de la gare, qui finit par dérailler. Il y a de la grêle sur le Mont-Pèlerin ainsi qu'à Chardonne.

Sur La Côte, il y a aussi une colonne de grêle; les grêlons, bien que plus petits, font aussi quelques dégâts entre Rolle, Aubonne et Morges.

La campagne fribourgeoise est aussi touchée par une colonne de grêle, entre Romont et Fribourg.

Un deuxième orage survient à 23 heures, sans grêle mais avec des averses diluviennes; de nombreux coteaux sont ravinés, la route du Dézaley est coupée par une coulée de boue.

Il tombe 43.6 mm de pluies à Genève, et 21.3 mm à Lyon.

 

6 août 1963 - Déluge de grêle près de Neuchâtel

Vers 18 heures, c'est un orage inouï qui s'abat sur les environs de Neuchâtel, notamment au sud-ouest de la ville jusqu'à Auvernier.

La grêle s'abat pendant près de 30 minutes sans interruption; le vignoble est ravagé; à Serrières, des gens ont ressortis leurs skis pour dévaler des pistes de grêlons... Les mouettes y ont laissé des plumes... 

Il y a localement des accumulations de 30 cm de grêlons au sol, et le vent a même créé une "congère" de grêle de 1m50 d'épaisseur.

 

11 août 1963 - Après une journée magnifique, il y a des orages en soirée et dans la nuit.

12 août 1963 - Nombreuses inondations

De violents orages sévissent dès le matin sur tout le Léman; dans la Broye, des arbres sont arrachés par les rafales; il y a de la grêle à Lausanne; de nombreuses inondations sont à déplorer un peu partout; il tombe  32.3 mm à Genève, 70.5 mm à Lyon.

 

17 et 18 août 1963 - C'est presque l'hiver ! - Pluie, froid, et neige en montagne

Il y a de l'orage sur le Jura, notamment à Villedieu-les-Rochejean, non loin de Mouthe.

Sous les pluies persistantes il ne fait pas plus de 14.8°C à Genève le 17 août; 13.3°C à Genève et 11°C à Lausanne le 18 août; la neige est très présente au-dessus de 1500 m d'altitude, comme par exemple à Saint-Moritz.

20170519 002

 

27 août au 1er septembre 1963 - Le temps est à nouveau frais; la température ne dépasse pas 18°C à Genève pendant 6 jours.

Le 27 août est également pluvieux et frais avec 20.5 mm à Genève et 22.7 mm à Lyon.

 

4 au 7 septembre 1963 - à nouveau très frais. Les 6 et 7 septembre il ne fait pas plus de 13.8°C à Genève.

Les jours suivants la température devient nettement plus clémente.

 

19 / 20 septembre 1963 - L'orage gronde toute la nuit sur le Léman; il y a une panne de courant sur tout l'Ouest et le nord lausannois. En Valais il y a de la grêle à Champéry.

 

13 octobre 1963 - Gros contraste de température à Genève avec une minimale de 1.9°C et une maximale de 22.0°C.

Du 8 au 30 octobre le temps est très sec.

 

31 octobre 1963 - Episode de foehn dans les Alpes.

2 novembre 1963 -  Pluie battante sur toute la région, de nombreux matches sont perturbés par la pluie et les terrains détrempés, il tombe 54 mm à Genève.

3 au 5 novembre 1963 - Très doux. Les 4 et 5 on frôle les 20°C à Lyon.

 

11 novembre 1963 - Vent et douceur; il fait 19.1°C à Lyon et 16.3°C à Genève. Il y a de nombreuses tempêtes sur une bonne partie de l'Europe.

15 novembre 1963 - Fort foehn sur le Haut-Lac Léman. Il tombe 26.1 mm à Genève.

18 au 20 novembre 1963 - Il fait à nouveau très doux; le 20 novembre un orage avec dégât de foudre sévit à Winterthur.

25 novembre 1963 - Il tombe 25.5 mm à Genève.

2 décembre 1963 - Episode de foehn dans les Alpes.

 

14 au 31 décembre 1963 - Vague de froid.

Le froid est bien plus vif à Lyon qu'à Genève. Du 23 au 25 décembre il y a 3 matins à -16°C à Lyon, alors qu'à Genève la température ne descend pas en-dessous de -8°C.

Il fait très sec pendant cette période de froid; il n'y aucune neige.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par rodac à 21:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1964

 Le mois de janvier 1964 est "sombrissime", seulement 10 heures de soleil à Genève pour tout le mois !

L'hiver 1964 est remarquable pour avoir eu très peu de neige en montagne. La route du Col du Simplon (2000 m) a pu être restée ouverte quasiment tout l'hiver !

 

Une vidéo des archives de la RTS témoigne de cet hiver:

 

 

 

11 et 12 janvier 1964 - Gros épisode neigeux en Suisse romande

C'est la première neige de l'hiver !

Il tombe près de 40 cm de neige à Genève, à Orbe, dans la Vallée de Joux et à Saint-Cergue; 30 cm à Yverdon et à Nyon. On mesure même 80 cm à La Dôle.

Il a également beaucoup neigé sur l'arc lémanique et le long du Jura (15 cm au Chasseral).

Il y a 43 cm de neige à Dijon.

En Valais, le temps est resté pratiquement sec, ce qui n'arrange rien pour les stations en manque de neige !

 

17 au 27 janvier 1964 - Très froid.

Il y a 11 jours consécutifs sans dégel à Genève.

Du 12 janvier au 15 février le temps est très sec, il ne tombe que 3 mm à Genève.

 

17 et 18 février 1964 - Doux, il fait 14°C à Lyon ces deux jours.

23 au 26 février 1964 - Très doux. Le 26 février il fait 17.9°C à Lyon et 14.9°C à Genève.

5 au 9 mars 1964 - Froid ! - Le 6 mars il ne fait pas plus de -0.3°C à Genève et -0.6°C à Lyon.

 

11 au 26 mars 1964 - Le temps est très pluvieux

Le 12 mars il tombe 33 mm à Genève.

le 20 mars il tombe 39.5 mm à Genève et 31 mm à Lausanne; à Genève le quartier des Eaux-Vives se retrouve sans électricité suite aux inondations; les égouts débordent.

le 25 mars il tombe 31 mm à Genève.

Du 11 au 26 mars le cumul est de 181 mm à Genève.

 

5 au 7 avril 1964 - Très froid. Le 6 avril il ne fait pas plus de 6.3°C à Genève et 5.3°C à Lyon.

Durant la mi-avril les températures sont beaucoup plus clémentes.

 

19 avril 1964 - Tempête de foehn

Le foehn souffle en force, notamment sur le lac de Zurich.

En Valais, le vent attise un incendie dans les pinèdes du Bois de Finges, ravageant 60 hectares.

Sur le Léman, une forte vaudaire se fait sentir jusqu'à Ouchy.

Il tombe 25.8 mm à Genève.

20170519 003

 

12 et 13 mai 1964 - Très chaud. Le 13 mai il fait 27.3°C à Lyon et 26.5°C à Genève.

 

18 / 19 mai 1964 - Dans la nuit, il y a de violents orages sur les régions d'Aigle et des Ormonts.

 

31 mai 1964 - Grêle sur La Côte

Une puissante colonne de grêle, venue de Savoie, sévit à 16 h 30 sur La Côte; des grêlons gros comme des oeufs de pigeon s'abattent durant un quart d'heure entre La Côte et la région morgienne; les localités de Lully, Lussy, Lavigny, Etoy et Villars-sous-Yens sont les plus touchées. Sur certains pieds de vignes il ne reste que le cep; de nombreux oiseaux ont été tués; le sol est souvent blanc comme en hiver avec une couche de 4 à 5 cm.

Les grêlons sont souvent anguleux avec des bords tranchants.

 

2 juin 1964 - Fort orage en soirée sur les hauteurs d'Aigle, au Sépey.

3, 5 et 7 juin 1964 - Ces journées sont souvent orageuses.

12 juin 1964 - Orage près de Neuchâtel, à Corcelles-Cormondrèche.

La journée est très chaude, avec 29.3°C à Genève et 30.3°C à Lyon.

 

13 juin 1964 - Gros orages sur le Léman et grêle sur La Côte

La journée a été très chaude avec 30.4°C à Lyon et 29.9°C à Genève.

Les orages se succèdent entre 19 h et 23 h; la région de La Côte est à nouveau touchée par la grêle, à Saint-Prex les cultures sont hachées, et il y a de nombreuses inondations.

La grêle perdure pendant 10 minutes à Lausanne et les rues sont transformées en torrents; l'autoroute entre les sorties de Lausanne-Blécherette et Lausanne-Vennes est coupée par une coulée de boue; sur le lac la régate du "challenge général Guisan" se fait avec difficulté.

Les orages concernent aussi le nord vaudois, à Yverdon, et la région de Fribourg.

 

16 juin 1964 - A 17 h l'orage touche Genève durant deux heures et provoque des inondations ainsi que des dégâts dus au vent.

18 juin 1964 - Orage avec grêle en région genevoise; orage avec dégâts de foudre à 20-21 h à Yverdon.

Il tombe 16.5 mm à Genève et 16.8 mm à Lyon.

 

20 juin 1964 - Samedi très orageux pour le Bol d'Or

Gros orage en Haute-Savoie, la foudre s'abat sur le clocher de l'église à Alby-sur-Chéran;

gros orage aussi sur les crêtes du Jura vaudois, surtout vers le Chasseron. La croix au sommet de la Croix-du-Cochet est foudroyée et décapitée, des morceaux de 50 kg sont projetés à 100 mètres.

La 26ème édition du Bol d'Or sur le Léman se déroule sous les éléments déchaînés; les bateaux démarrent la course à Genève sous une pluie battante et un ciel d'encre; puis les sautes de vents ne cessent de "hacher" la course...

Il tombe 6 mm à Genève.

 

26 juin 1964 - Orages d'une violence inouïe dans les Franches-Montagnes, ainsi que près de Porrentruy et de Delémont.

3 et 4 juillet 1964 -  Pluies orageuses près de Genève.

 

9 et 10 juillet 1964 -  Pluies orageuses près de Genève.

Le 10 juillet il grêle même sur le Haut-Lac, à Corseaux et à Chardonne, le tout dans une ambiance très fraîche; il ne fait pas plus de 16.5°C à Genève. Toutefois la chaleur ne tardera pas à revenir les jours suivants.

 

13 juillet 1964 -  Un orage très localisé déverse 49.6 mm sur Genève; dans la canton de Neuchâtel un orage de grêle concerne le Val-de-Ruz, la ville de Neuchâtel et le val de Saint-Imier, alors que La Chaux-de-Fonds reste au soleil.

 

16 au 21 juillet 1964 - Vague de chaleur. Le 18 juillet il fait 37.6°C à Lyon


19 juillet 1964 - Vague d'orages après de fortes chaleurs

Après une très forte chaleur (35°C à Yverdon), de nombreux orages localisés sévissent sur toute la région, notamment sur la Haute Savoie et le Bas Valais, provoquant des coups de vaudaire sur le Haut Lac.

L'orage est d'une violence inouïe dans le Val d'Hérens et provoque des éboulements entre les Haudères, Evolène et Arolla. Des orages très violents touchent aussi le Grand-Saint-Bernard et la vallée d'Aoste.

Sur l'ouest lémanique, l'orage touche surtout les hauteurs de La Côte, notamment à Arzier, le Muids et Genolier.

Derrière le Jura, les orages sont très présents dans les départements de l'Ain et du Doubs.

 

20 juillet 1964 - Fort orage dans l'arc jurassien, notamment dans les Franches-Montagnes, avec forte grêle et même une lame d'eau de 52 mm; les orages sont aussi nombreux en Valais.

21 juillet 1964 - Orages matinaux sur le Chablais vaudois et le Bas-Valais, notamment vers Torgon et Plambuit.

22 juillet 1964 - Fort orage à 14 h près de Cossonay, à Penthalaz; gros orage à 17 h en Gruyère, à Charmey, ainsi que vers le Lac Noir.

 

27 juillet 1964 - Violente averse orageuse à Vevey dans l'après-midi, venue par le sud-est, causant quelques inondations;

les pluies d'orages sont abondantes aussi dans le Pays d'Enhaut, une pluie d'ailleurs très attendue.

Gros orage aussi au sud de Fribourg.

28 juillet 1964 - Fort orage dans l'arc jurassien, près du Clos-du-Doubs. Il tombe 19.8 mm à Genève.

 

3 août 1964 - Gros orage à Corseaux, les très fortes pluies font sauter des canalisations.

 

10 au 13 août 1964 - Il fait très frais. Le 13 août il fait 7.4°C à Genève.

 

15 août 1964 - Un orage sévit sur le Jorat à 16 h 30 avec une grêle de petite taille mais très abondante, à Vucherens, Vulliens et Carrouge; cette grêle persiste jusqu'au lendemain malgré le soleil et la chaleur.

17 / 18 août 1964 - Dans la nuit, orage avec foudre près de Châtel-Saint-Denis, sur le Niremont.

 

21 août 1964 - La journée est bien fraîche, avec un maximum de 16.5°C à Genève et 16.7°C à Lyon.

22 août 1964 -  Forts orage sur le Lavaux. A Genève le temps est presque sec (0.4 mm).

 

27 / 28 août 1964 -  Pluies orageuses dans la nuit sur Genève.

28 / 29 août 1964 - Un peu d'orage la nuit sur le Léman. Le 28 août il a fait très chaud avec 31.8°C à Genève et 32.4°C à Lyon.

 

29 août 1964 - Déchaînement orageux sur le Léman l'après-midi

Dès le début de l'après-midi un orage se déchaîne sur la région genevoise; la nuit tombe en plein jour; il tombe 10 mm en 30 minutes avec une chute de 11°C; la lame d'eau totale est de 21.5 mm à Genève. La grêle saccage les localités de Bernex, Confignon, Sézenôve et Lully; le Mandement et la région du lac sont épargnés.

Un très fort orages balaie La Côte, la région lausannoise et le Lavaux avec pluies diluviennes, il y a de nombreux cas d'inondation, notamment à Cully. La route entre Vevey et Saint-Saphorin est coupée. A Lausanne le drapeau de l'exposition nationale placé en haut de l'église Saint-François est déchiré par les rafales; de nombreux bateaux chavirent sur le lac.

 

12 septembre 1964 - Deux orages successifs

Deux orages successifs balaient toute la région entre 15 h et 19 h; la région de La Côte est à nouveau très touchée; le deuxième orage s'accompagne de grêle "pure" à Bougy-Villars; le sol est blanchi; de grosses inondations surviennent à Perroy, Féchy et Aubonne. L'autoroute est coupée entre Aubonne et Rolle.

L'orage prend à Orbe une allure "d'ouragan" sous une débauche d'éclairs. L'orage est aussi marqué à Bex.

Du 12 au 16 septembre le temps est très chaud.

 

16 septembre 1964 - Nouvelle vague d'orages sur La Côte

La région de La Côte semble vraiement attirer les orages cette année; celui-ci ne fait pas exception, avec de nouveaux dégâts; sur l'est lémanique, un match de football doit être interrompu à 21 h - 22 h 30 à La Tour-de-Peilz; la foudre s'abat de nombreuses fois entre Vevey et Montreux, mais aussi à Château d'Oex, où 15 poteaux sont abattus par la foudre.

Un autre orage provoque le naufrage d'un voilier dans le lac de Neuchâtel

 

5 octobre 1964 - Orage matinal sur la Gruyère; à 12 h 30 un gros orage de grêle s'abat sur Morges, malgré les tirs de fusées antigrêle; il y a de la pluie-grêle mêlée à Pully.

Le temps est resté sec à Genève.

 

7 octobre 1964 - L'arrivée des pluies et du froid perturbe les vendanges.

Après la longue période de beau, le temps change radicalement ce mercredi 7 octobre. Il fait encore 21.2°C à Genève, mais il tombe en soirée 23.2 mm.

La pluie et le froid qui perdurent les jours suivant vont beaucoup gâcher les vendanges qui ne sont pas encore terminées.

Jusqu'au 12 novembre la température est constamment sous les normales saisonnières.

 

26 octobre 1964 - Il fait -14.3°C à Mouthe.

 

13 au 21 novembre 1964 - Très doux, après une longue période de temps froid. Le 19 novembre il fait 15.8°C à Genève.

10 décembre 1964 - Fort contraste thermique entre Lyon et Genève. A Lyon il fait de 9.3°C à 13.9°C; à Genève il fait de -1.4°C à 0.4°C.

 

27 au 31 décembre 1964 - Vague de froid courte mais intense.

Le 30 décembre, il fait -17°C à Genève.

Posté par rodac à 21:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1965

6 janvier 1965 - Froid.

Il fait -8.4°C à Genève, avec une faible bise.

Le mistral souffle à 166 km/h à Montélimar.


17 janvier 1965 - Violente tempête avec orages

Tout le bassin lémanique est secoué par cette tempête, qui fait "autant de bruit que de mal".

Des rafales de 70 km/h sont régulièrement enregistrée à la mi-journée, puis à 20 h 30 c'est l'orage qui s'y mêle, les averses de grêle et le tonnerre donnent une ambiance "estivale"... Certains quartiers de Genève se retrouvent sans électricité.

Les intempéries causent de nombreuses inondations, notamment à Thonon et à Evian; les rafales entraînent aussi des chutes d'arbres.

En France, c'est la journée la plus grêligène jamais enregistrée pour un mois de janvier.

 

30 et 31 janvier 1965 - Très doux. Le 30 janvier il fait 16.2°C à Lyon, avec une minimale de 11.4°C. La température est nettement moins élevée à Genève.

 

16 février au 12 mars 1965 - le temps est très froid.

17 février 1965 - Il fait -11.4°C à Genève.

 

1er mars 1965 -  il tombe 36.4 mm à Genève; sur toute la région, il s'agit d'un mélange de pluie et de neige très lourde. Cet épisode est suivi de temps très froid.

 

4 mars 1965 - Glacial !

Il fait -13.3°C à Genève, avec une maximale de -2.2°C !

Il fait -31.6°C à Mouthe !

 

9, 10 et 11 mars 1965 - La température frôle les -10°C à Genève.

 

15 au 26 mars 1965 - Très pluvieux. Le 21 mars il tombe 22.6 mm à Genève.

 

15 au 29 avril 1965 - le temps est froid et pluvieux. Du 19 au 29 avril une goutte froide circule sur l'Europe.

19 et 20 avril 1965 - Il ne fait pas plus de 6.4°C à Genève ces deux jours.

27 avril 1965 - Il ne fait pas plus de 7.8°C à Genève.

30 avril 1965 - Il fait -1.2°C à Genève.

 

5 mai 1965 - Pluie et froid, il tombe 24.7 mm à Genève et il ne fait pas plus de 10.6°C.

 

14 au 16 mai 1965 - Très chaud. Le 16 mai il fait 27°C à Genève et à Lyon.

17 / 18 mai 1965 - Orages dans la nuit et journée très pluvieuse

Il tombe 62.1 mm à Ambérieu, 20.6 mm à Genève, et 40.9 mm à Lyon; durant la nuit la foudre fait des dégâts sur La Côte, notamment à Nyon.

Le 19 mai il ne fait pas plus de 11.4°C à Genève.

 

27 mai au 10 juin 1965 - Pluvieux et froid...

Le temps est pourri, les pluies sont fréquentes et la température peine à dépasser les 15°C pendant deux semaines.

31 mai 1965 - Lors d'un orage, il y a les premiers tirs de fusées antigrêle de l'année.

Le 1er juin, il fait 4.4°C à Carpentras.

 


8 juin 1965 -  Orage en soirée à Genève avec de la grêle et quelques inondations.

Les 7 et 8 juin sont particulièrement arrosés et froids. Le col de la Furka est fermé en raison de la neige.

10 juin 1965 - Il ne fait pas plus de 13.2°C à Genève.

 

15 / 16 juin 1965 - Dans la nuit, orage dans le Seeland bernois.

 

16 / 17 juin 1965 - Tempête nocturne

Un front froid balaye la région dans la nuit et engendre de fortes rafales.

19650617

 

19 juin 1965 - Orage de grêle au Locle, lors du Grand prix du Locle (cyclisme)

20 juin 1965 - Après une nuit chaude, une copieuse averse arrose les bateaux le matin près d'Yvoire lors du 27ème Bol d'Or.

 

26 juin 1965 - Au lendemain d'une très chaude journée (32.2°C à Genève et 33.2°C à Lyon), il y a des des orages à 6 h 30 du matin sur La Côte; il y a un peu de grêle à Villars-sous-Yens.

 

30 juin 1965 - Orages sur le Haut-Lac et la Chablais vaudois, notamment à Saint-Légier, Montreux et Bex.

Il fait très chaud avec 33.9°C à Lyon et 31.3°C à Genève.

 

1er juillet 1965 - De nombreux orages sévissent dès la mi-journée, notamment sur l'ouest lémanique, à Nyon, et sur l'est lémanique, à Vevey et La Tour-de-Peilz; à 16 h nouveaux orages en Valais, sur la région morgienne, et dans le Nord vaudois

 

3 / 4 juillet 1965 - Trois orages sur le Léman en fin de nuit

Les orages frappent entre 2 h et 6 h du matin; le Lavaux est la région la plus affectée, avec des inondations et de nombreux ravinements; la région de La Côte a moins de dégâts; l'est lémanique est aussi concerné avec quelques inondations à Vevey, Montreux, Aigle, et Bex, où il y a eu de la grêle.

Le Gros-de-Vaud connaît quelques dégâts de foudre.

Le 5 juillet il fait froid avec un maximum de 16.2°C à Genève.

 

7 / 8 juillet 1965 - Grêle en soirée et pluies torrentielles dans la nuit

Un premier orage sévit à 20 h 30 sur les hauteurs du Lavaux, la grêle fait de gros dégâts à Savigny; puis durant la nuit, des pluies torrentielles arrossent tout le Léman; il y a des inondations à Lausanne, à Vevey et à Bex. La Veveyse est en crue et déborde.

Il tombe au total 44.3 mm à Genève sur les 2 journées.

 

16 juillet 1965 - Gros orage à Pully, provoquant quelques inondations.

20 juillet 1965 - il tombe 22.6 mm à Genève.

 

24 / 25 juillet 1965 - Orages avec grêle en soirée et dans la nuit

Gros orage à 21 h en Gruyère, avec de la grêle et de nombreux éclairs; il tombe 25 mm à Genève, et 40.2 mm à Lyon.

Dans la nuit, de nouveaux orages frappent l'est lémanique, surtout le Lavaux; les pluies diluviennes font déborder les cours d'eau, et la route de la corniche du Dézaley est coupée.

Il y a de la grosse grêle sur les hauteurs d'Aigle, aux Ormonts, avec des grêlons gros comme des noix; par ailleurs, la Grande-Eau est en crue.

Les orages concernent aussi la campagne fribourgeoise.

 

Le 25 juillet, alors qu'il ne fait pas plus de 21.2°C à Genève et 19.8°C à Lyon, il fait 41.8°C à Ocana (Corse).

 

1er août 1965 - Orage de grêle en début d'après-midi sur la Dent-de-Lys.

 

14 août 1965 - Le déluge sur Genève

Il tombe 40.4 mm à Genève et n'y fait pas plus de 16.2°C. Ces fortes pluies, tombées surtout le matin, causent de nombreuses inondations.

 

20 août 1965 - Orage en fin d'après-midi sur le Lac de Neuchâtel.

 

21 au 23 août 1965 - le déluge

La météo est exécrable le week-end des 21 et 22 août sur toute la région, avec une pluie persistante; à Genève il tombe 64 mm en 24 heures, avec de nombreuses inondations.

Dans la nuit du 21 au 22, un violent orage ravage les cultures près de Neuchâtel; et le 23 août un nouvel orage accompagné de pluies torrentielles et même de grêle arrose le Jura vaudois, à Bullet et à Sainte-Croix.

Le Rhône atteint une cote très élevée, il est sorti de son lit à Salquenen.

 

30 août 1965 - La catastrophe de Mattmark

En Valais, il se produit une rupture du glacier d'Allalin, dans la vallée de Saas; 500'000 m3 de séracs s'abattent sur le chantier du barrage de Mattmark, tuant 88 personnes.

 

1er au 3 septembre 1965 - Le temps est très pluvieux et très froid, il neige au-dessus de 1800 m; le 1er septembre il ne fait pas plus de 12°C à Genève. La plupart des cours d'eau sont en crue.


8 septembre 1965 - Orages en soirée sur la région lémanique, mais sans grêle.

9 septembre 1965 - Forts orages sur toute la région; il grêle dans l'ouest lausannois, à Bussigny; il y a aussi de forts orages sur les hauteurs du Lavaux, à Savigny; mais aussi sur La Côte, à Nyon; à Payerne, sous l'orage, la "nuit tombe en plein jour".

Sur ces 2 journées il tombe 26 mm à Genève, 68 mm à Lyon.

Du 10 au 13 septembre le temps est très frais.

 

26 / 27 septembre 1965 - Gros orages en soirée et dans la nuit.

Un orage de grêle sévit sur Nyon à 21 h 30; les grêlons sont petits mais assez nombreux pour blanchir le sol.

Dans la nuit, c'est le nord vaudois qui est concerné, les tirs de fusées se font "jusque tard dans la nuit".

27 septembre 1965 -  Dans l'après-midi puis en soirée, nouveaux orages sur la région; il grêle l'après-midi à Lausanne et à Lutry, il y a de l'orage aussi à Montreux; il tombe 20 mm à Genève. Plusieurs caves sont inondées.

30 septembre 1965 - il tombe  34.9 mm à Genève.

Octobre 1965 est très sombre à Genève, sous un stratus tenace, avec seulement 83 heures d'ensoleillement.

 

7 novembre 1965 - Gros orage "hors saison"

Un gros orage inhabituel pour la saison sévit sur tout le plateau suisse, dans un flux de sud-ouest; il y a de la grêle à Genève; de gros coups de tonnerre se font entendre à Berne, Lucerne et Zurich.

Il fait aussi très doux, avec 21.1°C à Lyon !

 

24 novembre 1965 - Assaut précoce de l'hiver !

La neige tombée très rapidement en matinée ensevelit la quasi totalité du plateau suisse. Il tombe 25 cm de neige sur le Lavaux, 27 cm à Genève, plus de 30 cm à Nyon. La neige tombe aussi en abondance à Zurich, Berne et Lausanne.

Le Chasseron enregistre aussi une rafale à 125 km/h et une température de -12°C.

 

27 novembre 1965 - Journée très pluvieuse avec 22.8 mm à Genève.

 

Novembre et décembre 1965 sont extrêmement pluvieux.

A Genève, les 18 et 19 décembre sont les deux uniques jours consécutifs sans pluie !

 

18 décembre 1965  - Doux. Il fait 12.9°C à Genève.

Le 19 décembre, il fait 18.3°C à Strasbourg.

Posté par rodac à 21:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1966

Les premiers jours de l'année sont doux et pluvieux, à l'image de la fin de l'année précédente.

 

13 au 19 janvier 1966 - Vague de froid

Une courte mais intense vague de froid intervient au milieu de cet hiver très doux et humide; le 17 janvier il fait -14.5°C à Genève.

 

22 et 23 janvier 1966 - Doux et très pluvieux. Il tombe 40 mm à Genève sur ces deux journées.

30 et 31 janvier 1966 - Très doux. Ces deux journées il fait 14°C à Lyon et 13°C à Genève.

La Scandinavie a en revanche très froid. Le 2 février la Suède bat son record absolu de froid avec -52.6°C à Vuoggatjålme, Norrbotten.

 

8 février 1966 - il tombe 33 mm à Genève mais seulement 0.6 mm à Lausanne; en Valais il y a des inondations; des rivières débordent; à Fully, il y a un éboulement et plusieurs chutes de murs de vignes.

Le 9 février il fait à nouveau très doux, avec une minimale de 8.2°C à Genève et de 9.2°C à Lyon.

 

20 février 1966 - Fort foehn sur le Haut-Lac Léman, à 21 heures il fait 15°C à Montreux, alors qu'il ne fait que 6°C à Genève et 5°C à Neuchâtel.  Les maxima du jour ont été de 13.5°C à Genève et 16.7°C à Lyon.

Du 19 au 28 février les températures sont très printanières.

 

25 mars 1966 - Froid.

Il ne fait pas plus de 3.5°C à Genève et 5.3°C à Lyon. Le lendemain, il fait -5.2°C à Genève.

 

6 au 19 avril 1966 - Le temps est doux, mais aussi fréquemment pluvieux.

20 et 21 avril 1966 - Episode de foehn dans les Alpes.

 

1er au 4 mai 1966 - Il fait très chaud.

7 au 11 mai 1966 - Froid.

 

17 mai 1966 - Après plusieurs, jours chauds, il y a de forts orages dans les montagnes neuchâteloises; la grêle s'abat sur Le Locle durant 20 minutes; les grêlons gros comme des cerises s'amoncellent dans les rues; l'orage concerne aussi La Chaux-de-Fonds.

24 mai au 17 juin 1966 - Le temps est très sec.

4 juin 1966 - Lors de la 28ème édition du Bol d'or, un orage a menacé dans l'après-midi sans gêner la course, qui s'est déroulée finalement sous le soleil et un vent calme, très calme, trop calme...

 

11 juin 1966 - la grêle dans le Jura

Dans l'ouest lémanique, un fort orage sévit dans un flux de nord-est, suivi d'un gros coup de joran.

Gros orage de grêle à La Chaux-de-Fonds; un match de football est interrompu à la 71ème minute... peu après la pelouse et toute blanche !  Il grêle au Locle également.

Une énorme grêle s'abat sur les Franches-Montagnes à 22 h 45; à Saignelégier, 300 voitures de collection sont grêlées lors d'une exposition.

 

13 juin 1966 - Orage de grêle sur La Côte

Un orage de grêle "rabattu par le joran", et dans un flux de nord-est, sévit sur La Côte de manière semblable à la nuit du 11 au 12 juin. Une colonne de grêle de 500 m de large, aux bords très tranchés, touche principalement Bougy-Villars, Allaman, Saint-Prex, Echandens et Lonay.

 


18 juin 1966 - Grêle sur le Lavaux; Tornade EF2 à Estavannens (Gruyère)

Après une période de très fortes chaleurs (32°C à Genève le 17 juin), les orages arrivent dès la mi-journée, avec une très forte chute de température.

Un très violent orage de grêle balaie la région de Chambéry à 13 h 30, avec des rafales à 80 km/h et des grêlons gros comme des oeufs de pigeon; il fait nuit en plein jour.

Les orages arrivent peu avant 15 heures sur la région lausannoise et le Lavaux; la grêle fait d'importants dégâts, notamment à Cully, et malgré les tirs de fusées antigrêle; les grêlons sont parfois gros comme des oeufs de pigeon.

Une tornade (EF2) frappe le haut du village d'Estavannens, en Gruyère, endommageant gravement une dizaine de maisons et arrachant une trentaine d'arbres.

19660518 005

 

21 juin au 4 juillet 1966 - Le temps est à nouveau très sec.

 

5 juillet 1966 - Orage très soudain sur le Léman

La veille il a fait 31.3°C à Genève.

Après une chaude journée (atmosphère "surchauffée et ventée"), un orage violent et très soudain surgit sur la région lémanique à 14 heures, avec pluie diluvienne et éclairs "fulgurants".

 

17 au 19 juillet 1966 - C'est l'automne...

Le 18 juillet il ne fait pas plus de 14.4°C à Genève et 14.0°C à Lyon, le tout sous une pluie persistante; la neige tombe en abondance en montagne.

 

21 juillet 1966 - Orage avec grêle et rafales dans le nord du Jura, à Delémont.

 

12 et 13 août 1966 - Gros coup de chaleur. Le 13 il fait 35.6°C à Lyon et 33.4°C à Genève.

15 août 1966 - Orage matinal à 7 h 15 à Genève, avec pluie diluvienne et un peu de grêle; il y a quelques inondations.

17 août 1966 - Très frais, il ne fait pas plus de 14.3°C à Genève et 16.4°C à Lyon.

 

La deuxième quinzaine d'août est dans l'ensemble assez fraîche.

26 août 1966 - Il fait 5.7°C à Genève, 6.4°C à Lyon et -4.4°C à Mouthe !

27 août 1966 - Il fait 5.3°C à Genève et 6.7°C à Lyon.

 

7 au 12 septembre 1966 - Vague de chaleur.

Les 8 et 9 septembre il fait 33°C à Lyon et 31°C à Genève.

 

16 septembre 1966 - Tempête de bise noire.

 

26 septembre au 16 octobre 1966 - L'été indien

Les températures sont constamment élevées durant cette période.

Les 4 et 5 octobre il fait 28°C à Lyon.

 

18 octobre 1966 - Il tombe 37.3 mm à Lyon.

19 octobre 1966 - Il tombe 21.5 mm à Genève.

 

24 octobre 1966 - nouveau coup de douceur, avec une minimale de 16.2°C à Lyon et 13.6°C à Genève.

25/26 octobre 1966  - Pluvieux: il tombe 41 mm à Genève, 65 mm à Lyon, mais seulement 13 mm à Lausanne.

 

30 octobre au 5 novembre 1966 - Très froid.

4 novembre 1966 - attaque précoce de l'hiver, avec des chutes de neige jusqu'en plaine.

Il ne fait pas plus de 3.5°C à Genève et 2.3°C à Lyon.

19661104 006

 

5 décembre 1966 - En deux jours, il s'est accumulé 2 m de givre au Mont Aigoual.

10 décembre 1966 - il tombe 30 mm à Genève.

12 et 13 décembre 1966 - il tombe 35 mm à Genève sur ces 2 journées.

Les tout derniers jours de l'année sont pluvieux et doux.

 

Enregistrer

Enregistrer

Posté par rodac à 21:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


L'année 1967

4 au 11 janvier 1967 - Courte vague de froid

Une vague de froid longue d'une semaine se produit dans la première quinzaine de janvier. Le froid est un peu moins vif que la vague de froid de l'année précédente presque à la même période. Le froid est sensiblement plus marqué à Lyon qu'à Genève. Le 11 janvier il fait -17.2°C à Lyon mais seulement -8.1°C à Genève.

Le 12 janvier se produit un redoux sensible.

 

27 janvier au 1er février 1967 - Très doux. Le 27 janvier il fait 14.5°C à Lyon et 13.3°C à Genève.

 

16 février 1967 - Tempête de vaudaire sur le Léman.

Un épisode de foehn sévit du 15 au 17 février dans les Alpes.

 

19 au 22 février 1967 - Très doux et humide. Le 21 février il fait 16.3°C à Lyon, le 22 février il fait 15.8°C à Genève.

 

23 février 1967 - Violent grain avec orage et rafales, front froid très rapide !

Après une température très douce la veille (16°C à Genève et à Lyon le 22 février), une tempête investit la région en début d'après-midi, après une matinée ensoleillée et encore très douce, avec beaucoup d'avance car le grain n'était attendu que la nuit suivante.

Cette tempête s'accompagne de fréquents orages, et parfois même de grêle... Les rafales sont violentes, 90 km/h à Cointrin, 120 km/h à Kloten; il y a pas mal de dégâts.

Le front froid n'a mis que 4 heures pour franchir la Suisse tout entière; la dernière région touchée a été le sud du Tessin, vers 18 h.

La chute de température est très temporaire, la douceur revient très vite ensuite.

19670223B

19670223C

 

26 février au 12 mars 1967 - à nouveau printanier !

Le 9 mars il fait 18.1°C à Lyon et 17.6°C à Genève.

 

12 / 13 mars 1967 - Violente tempête nocturne

Le Léman est secoué durant la nuit par une forte tempête venue de l'Atlantique; des pointes à 140 km/h sont enregistrées sur les crêtes du Jura, il y a quelques dégâts aux embarcations.

 

29 mars au 30 avril 1967 - Le temps est très sec, il ne tombe que 15 mm à Genève.

31 mars 1967 - Il fait -3.1°C à Genève. Le 2 avril y il fait à nouveau -3.1°C.

Le froid concerne aussi le midi; le 1er avril il fait -3.0°C au Luc en Provence.

 

25 avril 1967 - Froid. Il gèle sur le Lavaux; il fait 0.0°C à Genève.


3 et 4 mai 1967 - Neige et nuit glaciale !

Le 3 mai la neige fait son appaition dans le Lavaux.

Le 4 mai il fait -1.2°C à Genève, -0.3 à Lyon, et même -4°C dans la Plaine de l'Orbe... le gel cause de graves dégâts aux cultures.

 

12 mai 1967 - Gros orages en soirée avec grêle et foudre au pied du Jura vaudois, notamment à Bretonnières.

13 mai 1967 - Un orage souvent accompagné de grêle et de foudre balaie en début de soirée une bonne partie des rives lémaniques; de La Côte à Lausanne puis vers Yverdon; et aussi sur la région de Vevey et Montreux.

14 mai 1967 - Gros orage l'après-midi sur le Clos-du-Doubs, avec grêle et foudre.

15 mai 1967 - Il tombe 24.9 mm à Genève.

 

25 mai 1967 - Tempête et fraîcheur

Une violente tempête secoue toute la région, les rafales atteignent 90 km/h à Besançon, 130 km/h au Chasseron. La tempête concerne toute la Suisse; la fraîcheur est de mise, à Genève il ne fait pas plus de 14.2°C.

 

28 mai 1967 - Il fait une température minimale de 16.0°C à Lyon, mais aussi une température minimale de 16.0°C à Chamonix !

 

30 mai 1967 - Grêle près de Genève

Un fort orage de grêle sévit près de Genève; à Lully les vignes déjà très éprouvées par les gelées printanières sont dévastées par les grêlons.

Le nord du Jura connaît aussi un puissant orage de grêle; à Develier, Courtételle et Courfaivre les cultures sont hachées.

Le lendemain, il fait très frais, avec un maximum de 12.8°C à Genève.

 

7 juin 1967 - Vagues d'orages successives

La première salve intervient dans l'après-midi sur le lac de Neuchâtel et autour; à Neuchâtel l'averse orageuse est brève mais très violente; à Estavayer il tombe des grêlons gros comme des oeufs de pigeon.

à 20 heures nouvel orage; le Haut-Lac Léman et le Chablais vaudois sont les plus touchés; à Aigle la Monneresse déborde et inonde les rues, parfois avec avec 60 cm d'eau; il y a aussi des inondations à Clarens; un autre orage remonte de la Gruyère vers Fribourg avec de nombreux éclairs, de la grêle et de la pluie diluvienne.

à 22 heures, troisième orage, cette fois du côté d'Yverdon, avec là aussi des inondations.

Du 9 au 16 juin il fait très frais (maximum de 14°C à Genève le 10 juin).

Il tombe 44.7 mm à Lyon.

 

8 au 16 juin 1967 - Très froid !

Le temps est sec, mais la température peine à dépasser les 16°C à Genève pendant 9 jours.

Il fait même 4°C les matins des 12, 14 et 16 juin.

 

15 juin 1967 - à Martigny, un orage s'abat sur le peloton lors de la course cycliste du "Grand prix suisse de la route".

 

17 et 18 juin 1967 - Le weed-end eu 29ème Bol d'Or sur le Léman échappe complètement aux orages; si bien que les conditions de navigation sont "déprimantes" avec des bateaux souvent immobilisés "sous un soleil matraqueur"...

18 juin 1967 - Les orages concernent sourtout l'arc jurassien; en matinée il y a un peu de grêle dans le Val-de-Ruz, en soirée à 18-19 heures c'est Neuchâtel et sa région qui prend un fort orage avec averses torrentielles, alors que Bienne et La Chaux-de-Fonds restent au sec...

 

24 et 25 juin 1967 - Tornado outbreak meurtrier sur l'Europe de l'ouest

Alors que temps est calme sur la région lémanique (beau et très chaud), l'un des plus puissants épisodes tornadiques du XXe siècle affecte le nord de la France, la Belgique, les Pays-Bas et le nord de l'Allemagne, avec au moins 8 tornades, dont une F5, une F4 et quatre F3, tuant 12 personnes.

 


2 juillet 1967 - Nombreux orages

La journée a été chaude avec 30.0°C à Genève.

Fort orage sur la région Genevoise, les vignes du Mandement sont éprouvées.

Plusieurs orages forts sévissent sur le Jura vaudois, près de Sainte-Croix, de l'après-midi à la soirée.

Plus au nord, il grêle dans les Franches-Montagnes, notamment à Muriaux.

De forts orages concernent aussi les préalpes fribourgeoises et vaudoises, notamment Solalex et les Ormonts.

En Valais, à Sion, la foudre s'abat en plein dans une piscine.

 

3 juillet 1967 - Un fort orage sévit à 15 h 45 sur La Côte; il grêle à Nyon mais les vignes alentour sont épargnées; ce succès est "attribué" aux fusée antigrêle.

Un autre fort orage secoue les préalpes vaudoises, notamment à La Lécherette; la foudre s'abat sur un transformateur, des câbles sont sectionnés et "pendent aux poteaux", il y a aussi une forte grêle dans le secteur.

 

6 juillet 1967 - Gros orage à Neuchâtel

Un orage très soudain surgit à Neuchâtel et ses environs sur le coup de 20 h 15; de nombreux bateaux sont "piégés" sur le lac; puis l'orage se montre très durable et ne se termine qu'à 23 heures. Il tombe 42.5 mm à Neuchâtel.

Il y a de forts orages aussi sur les préalpes vaudoises, avec grêle et foudre aux Diablerets.

 

17 au 22 juillet 1967 - Très chaud. Le 18 juillet il fait 35.0°C à Lyon, le 19 il fait 32.6°C à Genève.


21 / 22 juillet 1967 -  Dans la nuit, orages de Berne à l'oberland zurichois.

22 / 23 juillet 1967 - Dans la nuit, violent orage sur le Pays d'Enhaut, à Rougement il tombe des grêlons parfois gros comme des abricots.

 

24 juillet 1967 - Trois orages sur La Côte

La prévision météo ne s'attendait pas à tant d'orage...

Le premier orage frappe entre 15h25 et 16h30; avec de fortes pluies et un peu de grêle, mais sans dégât.

Le second orage, beaucoup plus fort, balaie toute La Côte et déborde dans la Vallée de Joux et sur Lausanne; la grêle s'abat surtout sur le contrefort du Jura, mais aussi sur les hauts de Morges; à Denens et Chigny les cultures sont hachées par des grêlons souvent gros comme des oeufs de pigeon.

Un troisième orage survient à 21 heures, ce ne sont pas moins de 250 fusées antigrêles qui sont tirées...

 

25 juillet 1967 - Orages matinaux à 7-8h sur le canton de Fribourg, dans le Bas-Vully et la Singine, il y a de nombreux dégâts de foudre.


31 juillet 1967 - Orage sur Genève

Après une journée très chaude (31.7°C à Genève), il y a un fort orage sur Genève en fin d'après-midi, arrivé de manière soudaine. De grosses rafales de vent brisent quelques arbres et il se produit quelques inondations.

 

2 août 1967 - Tornade dans la Jura

De violents orages se produisent dès l'après-midi sur la chaîne du Jura; dans le Val-de-Ruz la grêle hache les cultures.

Une tornade (EF3) sévit vers 17 h 30 dans le département du Jura, entre les Moussières et Lajoux, à l'ouest de la Valserine; la tornade parcourt 12 km du sud-ouest au nord-est.

Il a été observé des matériaux "tournoyant dans le ciel" comme lors de la tornade de 1890.

Cette tornade fait l'objet d'un dossier sur Kéraunos:

 

Tornade à Lajoux le 2 août 1967. Tornade EF3 dans le Jura (39), région Franche-Comté. Tornade F3 en France - KERAUNOS

intensité maximale : EF3, soit des vents estimés entre 220 km/h et 270 km/h* distance parcourue : 12 kilomètres (distance minimale certaine) * largeur moyenne : 500 mètres * communes traversées : LES MOUSSIÈRES (les Grands Prés), LES MOLUNES, SEPTMONCEL (le Manon), LAJOUX (Village, Combe de Mijoux) * département :

http://www.keraunos.org

D'autres orages concernent aussi la Broye fribourgeoise, avec de la grêle, et aussi le Pays d'Enhaut, notamment à Rougemont.

 

3 août 1967 - Orage avec grêle près du lac de Neuchâtel, sur La Béroche et Hauterive.

 

9 / 10 août 1967 - De l'orage toute la nuit

Il n'a cessé de tonner sur la Suisse Romande entre 20 heures et 6 heures du matin... Le tout avec une pluie presque continuelle; il tombe 34 mm à Genève, et 37 mm à Lyon.

 

10 août 1967 - Retour rapide des orages

Dès le début de l'après-midi les orages sont de retour sur l'ouest lémanique; il grêle dans la région genevoise; sur le lac les voiliers sont mis en difficulté.

Il y a aussi de forts orages avec grêle sur le lac de Brienz.

 

14 août 1967 - Froid ! - Il fait 7.1°C à Genève, avec un maximum de 17.3°C.

Le lendemain la chaleur est rapidement de retour avec 29°C à Lyon et 27°C à Genève.

 

16 août 1967 - Orages répétés sur le bassin lémanique

Les orages se succèdent dès le matin; à 8 h, 10 h, 13 h et 18 h; la lutte antigrêle est rendue difficile à cause du plafond élevé des nuages.

L'orage de 18 heures est le plus violent, avec pluie diluvienne et grêle sur La Côte, principalement à Coppet, Nyon, Mies et Tannay.

Dans la nuit suivante, la grêle sévit dans le Val-de-Travers.

 

23 août 1967 - Grêle dévastatrice près du lac de Neuchâtel

Une énorme tempête de grêle dévaste toute la rive occidentale du lac de Neuchâtel: à Yverdon, Grandson, Concise, La Béroche, Cortaillod et Neuchâtel...

Dans les rues de Grandson il y a une couche de grêlons jusqu'à 5 cm d'épaisseur; les cultures subissent d'énormes dégâts; cet orage est souvent cité comme le plus violent dans ce secteur depuis 30 ans.

 

3 septembre 1967 - Coup de tabac sur le Léman

Après plusieurs jours très chauds (30.0°C à Lyon et 28.5°C à Genève le 2 septembre), l'arrivée d'air plus froid engendre une brutal coup de vent d'ouest sur le Léman. De nombreuses embarcations sont en difficulté et doivent être secourues par les sociétés de sauvetage.

20170519 008

 

9 au 16 septembre 1967 - Pluvieux et froid.

Il fait très froid (4.0°C à Genève le 12 septembre), puis également pluvieux dès le 13 septembre.

Le 15 septembre, il tombe 19.6 mm à Lyon et 27.2 mm à Genève, où il ne fait pas plus de 12.9°C.

 

24 septembre au 3 octobre 1967 - L'été indien.

Les températures sont presque constamment au-dessus des normes pendant cette période. Il fait 26.6°C à Lyon le 26 septembre.

 

11 et 17 octobre 1967 - à nouveau l'été indien.

Après le petit coup de froid du 6 octobre, la douceur revient très vite. Le 16 octobre il fait24.8°C à Lyon;  le 17 octobre il fait 24.2°C à Genève.

La température baisse nettement le 18 octobre.

 

27 octobre 1967 - A nouveau très doux, il fait 21.3°C  Lyon et 19.9°C à Genève.

2 novembre 1967- il tombe 28.9 mm à Genève.

 


14 au 16 novembre 1967 - Grosses inondations

Il tombe 92 mm à Genève et 83 mm à Lyon sur ces 3 jours.

A Ambérieu il tombe 94.8 mm dans la seule journée du 15 !

Les pluies torrentielles provoquent de gros retards dans les trains entre Genève et Lausanne; de nombreuses caves sont inondées, particulièrement autour de Lausanne.

 

26 novembre 1967 - il tombe 35.4 mm à Lyon et 16.0 mm à Genève.

 

8 au 14 décembre 1967 - Vague de froid;

le 9 décembre il fait -13.3°C à Genève et -32.8°C à Mouthe !

Le 10 décembre il ne fait pas plus de -14.7°C à Mouthe.

 

19 décembre 1967 - Froid. Il fait -10.2°C à Genève.

 

24 décembre 1967 - Noël au balcon

Après une journée pluvieuse (22.5 mm à Genève), la température est très douce la veille de Noël.

Il fait 11.2°C à Genève (minimale de 6.1°C), et 13.9°C à Lyon (minimale de 7.6°C).

 

31 décembre 1967 - L'hiver arrive en force et la neige fait une "généreuse" apparition à la Saint-Sylvestre, augurant une nuit de nouvel-an inoubliable pour certains...

Enregistrer

Enregistrer

Posté par rodac à 21:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1968

L'année 1968 commence sous la neige et le froid. Le 3 janvier il fait -9.6°C à Genève.

 

7 janvier 1968 - Tempête et orage d'hiver

Après deux journées très arrosées (34 mm en 2 jours à Genève), une violente tempête balaie toute la région et occasionne divers dégâts dus au vent; une rafale à 150 km/h est enregistrée au Chasseron; le matin, le tonnerre gronde à Lausanne; le village de Vaulion se retrouve sans électricité.

Une avalanche meurtrière se produit aux Diablerets.

Cette tempête est suivie de nouvelles chutes de neige...

 

13 janvier 1968 - Brutal coup de froid !

Une vague de froid, très courte mais extrême, amène des températures surprenantes !  à Genève le mercure chute à -19.9°C et La Brévine connaît l'une de ses plus basses températures avec -40.5°C !

Il fait également -36.7°C à Mouthe !

Le lendemain, 14 janvier, le redoux est accompagnée d'une pluie aussi inattendue que persistante !

Le redoux est spectaculaire dans le Sud. Le 16 janvier, il fait 21.3°C au Luc en Provence. Il ne fait par contre que 5.0°C à Genève, 5.1°C à Lyon.

 

24 au 27 janvier 1968 - énorme neige en montagne!

Un très important épisode neigeux sévit surtout en montagne; en plaine la pluie se mêle souvent à la neige; il tombe 52 cm de neige dans le Lavaux et près de un mètre à Sierre !

la couche de neige atteint 168 cm à Leysin !

Cette abondance de neige provoque des avalanches; en Suisse orientale ce sont les pires depuis 1951.

Les précipitations sont moindres à Genève.

 

9 février 1968 - Neige abondante

Il y a d'abondantes précipitations autour du Léman (27.9 mm à Genève), tombant en plaine en neige, en pluie ou en pluie-neige mêlées selons les endroits. Au Chalet-à-Gobet il y a 24 cm de neige fraîche.

Le reste du mois de février est plutôt doux et pluvieux. Le 14 février il fait 16.4°C à Lyon.

 

25 février au 20 mars 1968 - Le temps est plutôt sec, avec parfois de fortes gelées. Le 13 mars il fait -6.3°C à Genève.


21 mars 1968 - Orages précoces sur le Léman. Il est tombé 18.9 mm à Genève.

23 mars au 2 avril 1968 - Le temps est très printanier.

 

4 au 14 avril 1968 - Il fait au contraire bien froid.

Le 4 avril, il fait -3.0°C à Genève, -2.0°C à Lyon, -4.0°C à Dijon.

 

7 avril 1968 - La foudre s'abat sur l'émetteur de La Dôle.

17 au 23 avril 1968 - Il fait à nouveau chaud.

22 avril 1968 - Forte grêle sur la France. C'est la journée la plus grêligène jamais enregistrée pour un mois d'avril, à l'échelle de la France.

23 avril 1968 - Très chaud ! Il fait 27.1°C à Lyon et 26.8°C à Genève. Le lendemain, la température baisse sensiblement.

27 avril 1968 - Il tombe 23 mm à Genève.

29 avril 1968 - Un orage de grêle sévit à Sainte-Croix, alors que la nuit précédente il y a neigé...

 

4 mai 1968 - Il tombe 22.2 mm à Lyon.

5 mai 1968 -  Grêle sur le Lavaux

De la grêle s'abat sur le Lavaux, surtout les hauteurs de Lutry et de Puidoux, sans trop de dégât. Il y a eu des tirs de fusées antigrêle. L'orage concerne aussi le pourtour lausannois.

Une énorme colonne de grêle formée dans l'est de la Franche-Comté frappe Bâle puis la Forêt-Noire, occasionnant d'énormes dégâts.

 

12 mai 1968 - Froid, pluie et neige

Le 11 mai il tombe 27.5 mm à Genève; le lendemain il ne fait pas plus de 10.5°C; en Valais, à Zermatt, il tombe 15 cm de neige fraîche, tout comme dans bon nombre de stations alpestres.

 

20 au 22 mai 1968 - Pluvieux et froid.

La température ne dépasse pas 11°C à Genève sur ces 3 jours. A Lyon la température ne dépasse pas les 9.4°C les 20 et 21 mai et il tombe 22.3 mm le 20 mai.

 

27 mai 1968 - Dans la Glâne, un orage frappe Romont à 16 h 30 de manière aussi rapide qu'inattendue, avec de la grêle et de la pluie torrentielle.

 

28 mai 1968 - Grêle dévastatrice sur le Lavaux

Dès 19 h 10, un orage aussi bref que violent balaie le Bassin lémanique; la région la plus touchée est le Lavaux.

Des grêlons gros comme des noix dévastent les vignes, principalement à Rivaz et à Saint-Saphorin; sur l'ouest du Lavaux les dégâts sont moindres. La grêle est tombée "sèche" pendant 4 minutes, sans pluie. Les dégâts sont évalués à 14 millions de francs.

D'autres orages concernent aussi la Gruyère.

 

15 juin 1968 - A part une averse drue près du Bouveret, la 30ème édition du Bol d'or sur le Léman se déroule sous un calme plat.


18 / 19 juin 1968 -  nuit et journée orageuses, surtout sur le Jura; Dans la nuit, un orage sévit à Ballaigues, avec de la grêle dans la moitié ouest du village mais laissant au sec l'est du village !

Dans l'après-midi du 19 juin, il y a un nouvel orage à Ballaigues l'après-midi, occasionnant cette fois des inondations, dus au débordement de la Jougnenaz.

 

23 juin 1968 - Il tombe 21.2 mm à Genève et 19.0 mm à Lyon.

 

1er juillet 1968 - Très chaud: il fait 34.8°C à Lyon et 35°C à Sion.

 

2 / 3 juillet 1968 - Fort orage l'après-midi du 2 dans les Franches-Montagnes; orage dans le Simmental.

Dans la nuit, orage sur la région de Fribourg et la Gruyère.

 

5 / 6 juillet 1968 -  Orages électriques et grêligênes

Dans la nuit, un fort orage sévit à Yverdon, très électrique. L'orage sévit aussi dans la Broye et la Glâne, avec des coups de tonnerre "secs et courts" et de la grêle; il y a de la grêle aussi sur le Lavaux.

 

9 / 10 juillet 1968 - Gros orage sur La Côte dans la nuit, à 3 heures du matin, avec de la grêle; il n'y a pas de dégât majeur.

Le 10 juillet 1968, il fait encore très chaud: 31.9°C à Genève et 34.4°C à Lyon. Une tornade (EF 3) parcourt près de 130 km en partant de la Lorraine jusque dans la région de Pforzheim en Allemagne; la parcours de la tornade est interrompu sur environ 40 km en "sautant" le Rhin.

Tornade à Uberach (France) et Pforzheim (Allemagne) le 10 juillet 1968. Tornade EF3 dans le Bas-Rhin (67), région Alsace. Tornade F3 en France - KERAUNOS

La tornade d'Uberach est associée à un événement tornadique de grande ampleur qui a également touché le secteur de Pforzheim (Allemagne). Une supercellule unique pourrait être à l'origine de ces deux tornades, dont le parcours global de 130 kilomètres est interrompu par 40 kilomètres sans dégâts.

http://www.keraunos.org

 

 

14 juillet 1968 - Gros orage sur le Léman

à Lausanne la foudre provoque la panne de plusieurs téléviseurs; à Genève il y a des pannes d'électricité, et dans les environs, la grêle a fait des dégâts. Une rafale à 85 km/h a été enregistrée à Cointrin; sur le lac, des voiliers ont chaviré.

Par la suite, le temps devient pluvieux et très frais; le 17 juillet il ne fait pas plus de 14.3°C à Genève.

Du 15 au 29 juillet la température est constamment en-dessous des normales saisonnières.

 

30 et 31 juillet 1968 - Orages dans le Jura, le 30 juillet dans les Franches-Montagnes, le 31 juillet dans le val de Saint-Imier.

1er et 2 août 1968 -  Orages et fortes pluies

Dans la journée du 1er août, il tombe 52.6 mm à Genève et 41.5 mm à Lausanne-Vidy; dans la nuit du 1er au 2, à 2 h 45, il y a un orage sur la Glâne fribourgeoise.

 

2 août 1968 - encore des intempéries

Fort orage sur la Côte; à Arzier, Vich et Prangins il y a des perturbations électriques; il tombe 32 mm à Genève (soit un cumul de 85 mm en 2 jours), 44.1 mm à Lausanne-Vidy (soit un cumul de 86 mm en 2 jours), 40.9 mm à Lyon et 77.2 mm à Ambérieu. Il grêle aussi sur le Lavaux.

Le 3 août il ne fait pas plus de 16.6°C à Genève et 17.5°C à Lyon.

 

5 août 1968 - il tombe 22.2 mm à Genève.

6 août 1968 - il tombe 29.4 mm à Lyon.

 

9 août 1968 -  Orages dans le Jura bernois et la région de Berne.

10 août 1968 - Il tombe 20.4 mm à Genève.

 

14 août 1968 - Déluge sur l'est lémanique

Les 13 et 14 août 1968 il tombe 29 mm à Genève.

Les fortes pluies provoquent de nombreuses inondations, principalement sur le Haut-Léman.

A Vevey, la Veveyse est en crue et déborde près de son embouchure sur le jardin Doret; à Saint-Légier le quartier de Leyterand est complètement inondé suite au débordement d'un ruisseau transformé en torrent (jusqu'à 1m20 d'eau dans les maisons); des inondations sont signalées aussi à Lausanne et à Lutry.

La Broye connaît aussi d'importantes inondations, notamment à Lovatens et Prévonloup.

19680814 008

 

17 août 1968 - Il y a à nouveau de fortes pluies; la Broye connaît une nouvelle crue. Le week-end des 17-18 est particulièrement sombre, frais et pluvieux; à Lausanne-Vidy le cumul du week-end est de 60,2 mm.

Il tombe 20.9 mm à Genève.

 

28 et 29 août 1968 -  à nouveau très pluvieux. Le cumul du mois d'août atteint 276 mm à Lausanne-Vidy et 247 mm à Genève.

Le 29 août il tombe 23.2 mm à Genève et 18.9 mm à Lyon.

 

2 septembre 1968 - Il tombe 29 mm à Lyon.

10 septembre 1968 - Il tombe 25.7 mm à Lyon.



14 et 15 septembre 1968 - Week-end très pluvieux !

Il tombe 53.5 mm le 14 et 41.5 mm le 15 à Genève, soit un cumul de 95 mm !  Lyon reçoit moins d'eau avec 40 mm pour les deux journées.

Moment inoubliable dimanche à Lausanne pour les visiteurs du Comptoir suisse qui ont garé leurs voitures sur une aire du haut de la ville; la pluie incessante a transformé le terrain en un bourbier, au point que les voitures ne pouvaient tout simplement pas repartir !

Il y a aussi d'importantes inondations à Yverdon, la Thielle déborde.

19680915 009

 


21 et 22 septembre 1968 - Nouveau week-end de déluge !

De nombreux records de précipitations en moins de 24 heures sont tombés; il y a eu 122 mm à La Dôle, 100 mm à Olten, 115 mm à Zurich-Kloten. Les dégâts se comptent par millions.

En Haute-Savoie, la Dranse est en crue; le débit moyen de la journée est de 229 m3/seconde, contre une moyenne normale de 20 m3/seconde... La rivière charrie de nombreux blocs de rochers et de matériaux arrachés sur les rives.

En Valais, le village de Vernayaz est coupé en deux par le débordement du Trient dans la nuit de samedi à dimanche.

Sur le Haut-Lac, la Veveyse est à nouveau en crue.

Par ailleurs, il tombe 34 mm à Genève, 64.9 mm à Bourg-Saint-Maurice et 77.5 mm à Chamonix. Les villes de Pontarlier, Besançon et Montbéliard connaissent aussi des pluies diluviennes.

Le cumul du mois de septembre est de 195 mm à Genève. Ajouté à celui de mois d'août, cela donne 442 mm en deux mois !

19680922 010


8 octobre 1968 - Il tombe 41 mm à Genève; la gare de la Praille est inaugurée sous une pluie battante.

 

14 octobre 1968 - Orage sur le Val de Travers.

Il fait très doux, avec 24.7°C à Genève.

 

28 octobre au 1er novembre 1968 - Il fait à nouveau très doux.

 

1er novembre 1968 - Forte grêle sur la France. C'est la journée la plus grêligène, jamais enregistrée pour un mois de novembre, à l'échelle de la France.

Sur la région lémanique, il y a un fort foehn. Sur le Haut-Lac, les rafales soulèvent un "coin de brume" allant et venant sur le lac, traduisant une masse d'air plus froide en contact avec le foehn, beaucoup plus chaud.

Il fait 22.0°C à Lyon, avec une minimale de 14.1°C.

A Chamonix il fait une température minimale de 12.9°C.


2 novembre 1968 - le déluge

Après un temps très doux puis un épisode de foehn (25°C à Grenoble), il tombe 35 mm à Genève, 64 mm à Lyon. 74.4 mm à Dijon. Les nombreuses pluies dans toute la région causent localement des inondations.

 

16 et 17 novembre 1968 - Gros épisode de neige sur toute la région; il neige abondamment à Lausanne.

 

19681117 011

 

26 novembre au 14 décembre 1968 - Stratus très tenace !

Pendant 19 jours le soleil n'a guère eu droit au chapitre en région de plaine, surtout sur l'ouest lémanique... Il y a eu 5 heures de soleil à Genève. L'est lémanique s'en sort un peu mieux, 18 heures d'ensoleillement à Lausanne et 36 heures à Montreux.

Neuchâtel n'a pas eu la moindre heure d'ensoleillement !

En montagne, le soleil a largement dominé sous un ciel limpide, avec la vue en permanence sur la mer de brouillard.

 

18 décembre 1968 - La pression atteint 989.9 hPa à Genève et 988.8 hPa à Lyon.

 

23 au 25 décembre 1968 - Il tombe d'énormes quantités de neige en montagne; avec de fréquentes avalanches; plusieurs vallées sont isolées, comme celle de Saas.

En plaine, il y a souvent de la pluie. Il tombe 21.2 mm le 24 décembre et 28.8 mm le 25 décembre à Genève.

19681225 012

 

30 et 31 décembre 1968 - Saint Sylvestre glaciale !

Un bref mais fort coup de froid sévit à la Saint-Sylvestre, il fait -14.0°C le 30 et -13.4°C le 31 décembre à Genève.

Il fait également -23°C à La Brévine et -25°C aux Diablerets.

Enregistrer

Enregistrer

Posté par rodac à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1969

1er et 2 janvier 1969 - Très froid.

Il fait -10.9°C à Genève le 1er janvier et -10.6°C le 2.

Il tombe 15 à 30 cm de neige à Belfort.

 

7/8 janvier 1969 - épisode neigeux.

12 janvier 1969 - Il fait 12.6°C à Lyon, mais seulement 0.5°C à Genève.

 

7 au 10 février 1969 - Froid et neige sur toute l'Europe

Le 8 février, une grande partie de l'Europe est concernée par d'abondantes chutes de neige.

La région lémanique est relativement peu touchée.

Il y a 26 cm de neige à Metz.

le 9 février il fait -11.4°C à Genève.

 

16 au 18 février 1969 - Très froid, le 17 février il fait -12.0°C à Genève.

19 février 1969 - Il y a 51 cm de neige à Nancy.

Un redoux se produit par la suite, avec du foehn dans les Alpes.

 

13 mars 1969 - Très pluvieux. Il tombe 20.4 mm le 13 mars et 12.5 mm le 14. Il fait également doux avec 15.4°C à Lyon.

24 au 30 mars 1969 - Froid. Il ne fait pas plus de 6°C à Genève pendant 7 jours.

 

11 au 19 avril 1969 - Le temps est souvent très venteux, de secteur ouest puis nord-ouest. Il fait assez frais.

22 avril 1969 - Gros orage sur la Haute-Broye, notamment à Semsales. Les 21 et 22 avril il y a une tempête de foehn dans les vallées alpines.

27 avril 1969 - très pluvieux.

Il tombe 36.8 mm à Genève et 26.8 mm à Lyon. Dans toute la région de nombreuses festivités se déroulent sous une pluie battante. A La Tour-de-Peilz, lors d'une régate, la pluie se double en plus d'un brouillard dense !

 

3 mai 1969 - Journée orageuse. A Baden, la grêle interrompt un match de football à la 75ème minute.

Les 3 et 4 mai il tombe 44 m à Genève en deux jours.

 

12 au 15 mai 1969 - Très chaud.

Il fait 27.5°C à Genève le 13 mai.  Dans les vallées à foehn, il y a même une pointe à 33°C.

 

4 au 7 juin 1969 - Pluie, neige et froid !

La neige tombe en abondance au-dessus de 1400 m d'altitude.

Le 5 juin, il ne fait pas plus de 9.6°C à Genève.

Le 6 juin, il ne fait pas plus de 9.9°C à Genève et 8.9°C à Ambérieu.

19690606 013

 

11 juin 1969 - Le soir, fort orage à Lyon. Il y tombe 43 mm entre les 10 et 11 juin.

12 juin 1969 - Orage très pluvieux à Genève, il tombe 55.8 mm.

13 juin 1969 - Orage près de Fribourg.

15 juin 1969 - Orage près de la Vallée de Joux.

16 juin 1969 - Orage avec grêle sur les hauteurs de Morges, à Villars-sous-Yens.

18 juin 1969 - Fort orage sur le plateau alémanique, passant par Berne et Zurich, avec foudre et pluies diluviennes; à Zurich une rafale à 90 km/h est mesurée.

Il tombe 27.4 mm à Lyon et 17.5 mm à Genève.

 

23 juin 1969 - Fort orage de grêle sur le Vully, avec des grêlons parfois gros comme des noix; le Mont-Vully est tout blanc.

Il tombe 29.2 mm à Lyon et 22.8 mm à Genève; la température baisse fortement.

24 au 26 juin 1969 - Pluie et froid. - Le 24 juin il ne fait pas plus de 13.2°C à Genève.

 

5 juillet 1969 - Gros orage dans le canton de Fribourg, à Bulle et sur le Lac Noir.

Très violent orage à Lucerne également, causant d'importantes inondations.

 

7 au 11 juillet 1969 - Chute de température

Le temps est exécrable, avec pluie et froid; le 10 juillet il ne fait pas plus de 14.8°C à Genève. Au-dessus de 2000 m, la neige tombe à nouveau en abondance; de nombreux troupeaux doivent être déplacés à des altitudes plus basses.

 

15 au 28 juillet 1969 - Il fait beau et chaud.


25 juillet 1969 -  Nombreux orages

Gros orage sur Genève à 17 heures, avec une "formidable orchestration du tonnerre". La rafale provoque le naufrage de trois dériveurs.

En Valais, un orage près de Saint-Maurice provoque le débordement du torrent de Mauvoisin.

A Berne, 200 caves sont inondées.

De forts orages sévissent en Maurienne et en Tarentaise.

Dans le nord du Jura, orage très violent à Courtételle.

 

31 juillet 1969 - Orage de grêle dans le nord du Jura, à Bressaucourt.

1er au 13 août 1969 - Il fait généralement beau et assez chaud.

2 août 1969 -  journée orageuse. Dans le nord du Jura, fort orage à Courtemaîche, des caves sont inondées.

6 août 1969 - Fort orage de grêle sur l'Eiger, surprenant des alpinistes.

 

13 août 1969 - Gros orages sur le Jura.

En début de soirée, de forts orages sévissent sur Saint-Imier, Moutier, les Franches-Montagnes, Delémont et Porrentruy.

Il y a également de l'orage sur l'est lémanique, à La Tour-de-Peilz.

Un énorme orage de grêle s'abat dans le canton de Zurich, à Kloten.

 

14 août 1969  - Orage d'une extrême violence sur tout le Léman

Un orage d'une violence inouïe frappe la bassin lémanique à 19 h 35; la ville de Genève est celle qui enregistre le plus de dégâts; à l'aéorport de Cointrin, plusieurs avions de tourisme ont été retournés et se retrouvent "roues en l'air"; plusieurs toitures sont arrachées; les pluies diluviennes provoquent de nombreuses inondations, et la foudre occasionne des pannes; c'est la pagaille la plus complète en ville. Il tombe 32.2 mm en l'espace d'une demi-heure. Les rafales ont dépassé les 100 km/h à Cointrin.

Sur le lac, des plaisanciers sont surpris par la tempête; les sociétés de sauvetage sont sur les dents; un navigateur est porté disparu.

Dans les autres régions, l'est lémanique a été aussi fortement touché; le camping de la Pichette est très endommagé; il y a de grosses inondations à Vevey, La Tour-de-Peilz et Montreux.

A Lausanne, une panne d'électricité a bloqué tous les feux de circulation au rouge !

Il tombe 55 mm à Grenoble.

19690814 014

19690814 015

 

16 août 1969 - Bref mais violent orage sur la Broye; à Corcelles-Payerne la grêle hache les cultures.

22 au 30 août 1969 - Le temps est très frais, le 24 août il ne fait pas plus de 15.3°C à Genève.


3 septembre 1969 - Orages violents et grêle

Un violent orage sévit sur l'ouest Lémanique, à 19 h 45, à Genève le ciel est "strié d'éclairs", et il tombe 20 mm en 30 minutes, causant de nombreux cas d'inondations; à Nyon il tombe 40 mm en 50 minutes.

Une énorme colonne de grêle frappe la Basse Broye; à Chandossel, il y a un amoncellement de 20 cm de grêlons au sol, à Avenches, Domdidier, Oleyres il y a d'importantes inondations, c'est la plus forte grêle dans ce secteur depuis longtemps.

Une  autre colonne de grêle frappe plus à l'ouest, notamment à Arnex-sur-Orbe, avec des grêlons gros comme des noix; la foudre fait des dégâts à Yverdon.

Il y a aussi de la grêle le long du Jura, notamment au Locle.

 

5 septembre 1969 - Orage sur le Jura, sur la partie sud du Chasseral. Orage également en Valais, à Lens.

6 septembre 1969 - il tombe 19.8 mm à Genève.

7 septembre 1969 - Orage en Gruyère, à Bulle à 13 h 30.

8 septembre 1969 - Orage dans l'après-midi sur le pied du Jura du nord vaudois, une colonne de grêle sévit à Rances et à Baulmes; il y a des inondations à Yverdon.

 

18 septembre au 6 novembre 1969 - Le temps est très calme et très sec. Il ne tombe que 9 mm à Genève. La température est très souvent proche des normales saisonnières.

20 au 22 octobre 1969 - Doux. Le 20 octobre il fait 21.1°C à Lyon, le 21 il fait 20.1°C à Genève.

 

7 novembre 1969 - Retour de la pluie, il tombe 23.6 mm à Genève.


12 novembre 1969 -  il tombe 35.5 mm à Genève, la température est très douce.

Il fait 18°C à Lyon et presque 16°C à Genève les 12 et 13 novembre.

 

30 novembre 1969 - Froid. Il fait -29.6°C à Mouthe.

Il fait -4.4°C à Genève et -4.9°C à Lyon, mais il n'y a aucun dégel.

 

Décembre 1969 - Tout le mois est très froid; à Genève, la température ne dépasse jamais 6°C de tout le mois. Il fait également très sombre, avec seulement 30 heures d'ensoleillement.

6 au 12 décembre 1969 - Très froid, il n'y a aucun dégel à Genève. Le 6 décembre il fait -7.9°C à Genève, le 11 décembre il fait -10.1°C à Lyon.

14 décembre 1969 - Forte grêle sur la France, c'est la journée la plus grêligène jamais enregistrée pour un mois de décembre, à l'échelle de la France.

15 au 19 décembre 1969 - Le temps est souvent pluvieux ou neigeux.

27 au 31 décembre 1969 - Très froid, il n'y a aucun dégel à Genève.

Enregistrer

Enregistrer

Posté par rodac à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1970

3 janvier 1970 - Très froid. Il fait -11.2°C à Genève.


4 / 5 janvier 1970 - Foehn et verglas

Le 4 janvier, une forte tempête de foehn sévit dans les vallées alpines; grosse frayeur dans le canton d'Uri, où le câble porteur d'un téléphérique s'est déboîté; la benne a été retenue par le câble de sécurité mais plusieurs skieurs ont été blessés par le choc.

Le 5 janvier, de la pluie arrivant sur des sols froids rend les routes particulièrement glissantes. Le redoux amène de la pluie jusqu'à 1700 m d'altitude, faisant craindre une fonte des neiges importante dans les stations. Cependant, on assiste à un retour rapide à des conditions hivernales dès le lendemain 6 janvier.

 

7 janvier 1970 - Très froid. Il fait -8.1°C à Genève.

 

8 / 9 janvier 1970 - Pluies verglaçantes - Nuit de folie à Lausanne !

Un nouvel épisode de pluies verglaçantes sévit sur toute la région, avec bien plus d'intensité que le 5 janvier.

Dans la nuit, l'arrivée de pluie sur des sols gelés sèment rapidement la pagaille dans tout le canton de Vaud. A Lausanne on n'avait jamais observé de la pluie verglaçante avec une telle intensité.

19700109 016

 

Durant le reste du mois de janvier, le temps est plus calme avec des températures à peu près de saison.

 

2 février 1970 - Très forte neige en montagne

Après une deuxième quinzaine de janvier assez calme, les intempéries sont de retour; le matin la neige fait son apparition en plaine comme en montagne; dans l'après-midi en plaine la pluie prend le relais, "nettoyant" rapidement la neige; sur les hauteurs la neige continue à tomber en force.

A Genève on enregistre 26.6 mm de précipitations; en montagne ce sont près de 80 cm qui tombent, au-dessus de 1500 m, avec de fortes rafales de vent; le danger d'avalanche s'accentue sensiblement.

 

3 février 1970 - Redoux et violente tempête

Le redoux se renforce avec de nouvelles pluies, et de grosses rafales de vent; la limite pluie-neige est repoussée à 2000 m d'altitude, ce qui n'améliore rien sur le front des avalanches; de nombreuses inondations surviennent.

19700203 017

Le 4 février, il y a une minimale de 7.3°C à Genève et 8.1°C à Lyon.

Du 2 au 4 février il y a un cumul de 51 mm à Genève.

 

10 février 1970 - la catastrophe de Val-d'Isère

Depuis plusieurs jours, le temps est agité et pluvieux en plaine sous un vigoureux flux d'ouest; en montagne, par contre, surtout au-dessus de 2000 m, la neige continue de s'accumuler.

Du 8 au 10 février il y a un cumul de 35 mm à Genève.

Le 10 février à 8 h 05, à Val-d'Isère, une avalanche descendue des flancs du Dôme (3026 m), dévale la pente et détruit un chalet de vacances, à l'heure du petit déjeuner, tuant 39 personnes, après avoir franchi l'Isère ainsi qu'un replat de 200 mètres de large.

L'avalanche de poudreuse a traversé de part en part tout le rez-de-chaussée de l'immeuble, amenant la neige à plein-pied à la hauteur du premier étage.

 

12 / 13 février 1970 - Nouvelle tempête et avalanches

Une violente tempête se produit à nouveau dans la nuit sur toute la région; produisant des dégâts; la chute d'un sapin provoque des retards pour les trains. Il tombe 15.5 mm à Genève.

En montagne, le danger d'avalanche est extrême; et de nombreuses stations doivent être ravitaillées par hélicoptère.

De nouvelles avalanches se produisent à Val-d'Isère, la station est isolée.

 

17 février 1970 - Froid glacial, puis neige

Les journées des 16 et 17 février sont particulièrement froides; le matin du 17 février il fait -13.6°C à Genève, -17°C à Grenoble, et -31.1°C à Mouthe. Dans la journée, des chutes de neige surviennent jusqu'en plaine, avec souvent 5 à 10 cm de neige fraîche.

 

24 février 1970 - La catastrophe de Reckingen

Du 20 au 24 février 1970 les précipitations sont quotidiennes, souvent sous forme de pluie en plaine mais de neige en altitude. Il y un cumul de 67 mm à Genève du 19 au 24.

Une avalanche meurtrière ensevelit le matin du 24 février plusieurs secteurs habités près de Reckingen (Haut-Valais).

En Savoie, une autre avalanche meurtrière s'abat près de Lanslevillard.

 

1er au 12 mars 1970 - neige et froid glacial

Tout le début du mois de mars est placé sous le signe de la neige et du froid...

Les 4 et 5 mars il tombe 45 cm de neige à Pontarlier.

Le matin du 7 mars il fait -11.8°C à Genève et -16.3°C à Grenoble.

En montagne la neige ne cesse de s'accumuler; les quantités deviennent prodigieuses; ainsi, à la station d'Andermatt il y a 2 mètres de neige gisante.

La couche de neige atteint 38 cm à Rivaz !

Le 9 mars il fait -9.2°C à Genève, le 10 mars il fait -8.3°C.

 

18 mars 1970 - il tombe 16 mm à Genève.

21 mars 1970 - la température est bien plus douce avec 15.4°C à Lyon et 13.2°C à Genève.

22 au 26 mars 1970 - Très pluvieux, il tombe 50 mm à Genève et 74 mm à Lyon en 5 jours.

 

2 au 10 avril 1970 - l'hiver persiste ! - Froid et neige quotidienne

Après une deuxième quinzaine de mars un peu plus clémente, l'hiver revient en ce début d'avril !

Du 2 au 10 avril, pendant 9 jours, la température ne dépasse pas 7°C à Genève !  Les chutes de neige sont quasi quotidiennes. La couche atteint 21 cm à Rivaz.

 

5 avril 1970 - Dimanche mémorable !

Une véritable tempête de neige s'abat sur toute la région, jusqu'en plaine; sur le Léman, les bateaux ont eu beaucoup de peine à manoeuvrer tant la neige réduit a la visibilité.

A Sainte-Croix, il est trombé près de 30 cm de neige fraîche; la couche de neige gisante reste impressionnante en montagne: 180 cm à Sainte-Croix, 168 cm à Leysin.

Le lendemain matin, lundi 6 avril, il fait -5.3°C à Genève, mais aussi -19.2°C à Mouthe !

19700405 018

Les premiers jours de mon existence sont donc marqués par l'abondance de neige...

Une photo de la neige prise à Saint-Légier par la famille, très probablement le 5 ou le 6 avril 1970.

 

20160904b166

Le 7 avril, la neige reprend de plus belle.

Jour après jour, dès 1000 mètres d'altitude, la couche de neige ne cesse de s'épaissir de jour en jour. Pour beaucoup, c'est du jamais vu !

19700407 019

19700407 020

 

Le 11 avril, une avalanche descendue de la Chauménie, sous le Grammont, coupe la route du lac entre le Bouveret et Saint-Gingolph.

Le 12 avril, alors que le redoux s'installe, il pleut beaucoup avec 26.7 mm à Genève.

 

18 / 19 avril 1970 - Brusque coup de chaleur puis orage !

Voilà ce qui fut sans doute mon "tout premier" orage !

 

Du 15 au 18 avril, après un hiver incessant, la température s'échauffe brusquement; avec les énormes quantités de neige le danger d'avalanche reste très élevé.

En Haute-Savoie, une coulée de neige et de boue meurtrière ensevelit en pleine nuit une aile du sanatorium du Plateau-d'Assy.

Le 18 avril, la chaleur atteint son maximum près du Léman, il fait 24.9°C à Lyon et 24.7°C à Genève.

La chaleur est suivie en soirée d'orages en soirée sur l'arc jurassien, avec de fortes pluies qui font fondre une partie de l'imporant manteau neigeux encore en place.

Dans la nuit, la foudre s'abat près d'Orbe sur une ligne à haute, provoquant une panne de courant dans plusieurs villages avoisinants.

Cet orage est suivi d'un temps à nouveau bien plus frais, avec des giboulées.

Il est tombé durant cet épisode 26 mm à Genève, 31 mm à Lyon, et 70 mm à Sainte-Croix.

Le 20 avril il ne fait pas plus de 9.5°C à Genève, et le 21 avril il fait 0.4°C au lever du jour.

 

27 avril au 2 mai 1970 - Froid.

Après un petit coup de chaleur le 24 avril, il fait à nouveau froid et la température ne dépasse pas 11°C à Genève en 6 jours; le 27 avril la maximale est même de 8.7°C.

Le 30 avril, il gèle même à Genève avec -2.2°C.

 

6 mai 1970 - il tombe 22.7 mm à Lyon mais le temps reste presque sec à Genève.

9 mai 1970 - il tombe 28.6 mm à Lyon mais le temps reste presque sec à Genève.

 

14 mai 1970 -  Orage à Vallorbe.

15 mai 1970 - Un fort orage accompagné de foudre et surtout de grêle frappe la région de Nyon à 16h30; les champs sont souvent blanchis; cependant, comme la végétation est très en retard, les dégâts sont limités.

16 mai 1970 - Dans l'après-midi, un fort orage de grêle dévaste le Vully; des inondations surviennent à Salavaux, Vallamand et Bellerive.

 

22 et 23 mai 1970 - Froid.

Le 22 mai il ne fait pas plus de 12.2°C  à Genève, le matin de 23 mai il y fait 1.0°C.

 

29 mai 1970 -  Orage à Vallorbe.

4 juin 1970 - Orage à Vallorbe.

7 juin 1970 - En soirée, un orage s'abat sur Lausanne après être longtemps "resté à distance". La foudre met à mal de nombreux postes de télévision !


8 juin 1970 - Grêle sur le Lavaux

Un gros orage avec grêle s'abat sur le Lavaux; pas moins de 80 fusées sont tirées, et il y a aussi un largage de sacs d'aérogel traité à l'iodure d'argent, par avion; compte tenu que la grêle a fait peu de dégâts, on parle d'une victoire de la lutte antigrêle.

9 juin 1970 - Orage à Vallorbe.

11 juin 1970 - Foudre surprise à Montreux

Sur les quais de Montreux, alors que le temps est sec, un coup de foudre inattendu s'abat sur un peuplier, et blesse 6 personnes. L'orage sévissait principalement sur les montagnes.


14 juin 1970 -Nombreux orages

Gros orage avec grêle sur le Lavaux; il tombe 19.5 mm à Genève.

Un violent orage de grêle sévit en Gruyère à 14h15, saccageant les cultures à Charmey et à Crésuz

Un orage sévit en fin d'après-midi à Payerne.

 

16 / 17 juin 1970 - Dans la nuit, des orages sévissent sur La Côte, provoquant quelques inondations.

17 juin 1970 - Forts orages sur tout l'est lémanique, de Lausanne à la plaine du Rhône; le Lavaux est très arrosé: à Genève il y a moins de pluies (9.7 mm) mais par contre de violentes rafales.  La Gruyère est également concernée par des rafales d'orages.

 

21 juin 1970 - Forts orages en soirée le long du Jura, sur Le Suchet et le Chasseron, avec de la grêle blanchissant les pâturages.

22 juin 1970 - Nouvel orage de grêle l'après-midi en Gruyère, à Bulle.

23 juin 1970 - Gros orage sur l'Ajoie, le village de Bure se retrouve sans électricité. Il y a de l'orage à Vallorbe aussi.

26 juin 1970 - Orage à Vallorbe.

27 juin 1970 - Fort orage sur la Glâne fribourgeoise; il y a de l'orage à Vallorbe aussi.

 

28 juin au 4 juillet 1970 - Le temps est très frais, le thermomètre à bien du mal à franchir les 20°C. Le matin du 4 juillet il fait 7.2°C à Genève.


7 juillet 1970 -  Orage à Vallorbe.

8 juillet 1970 - Fort orage en Valais, à Vercorin.

13 juillet 1970 - Orage particulier en Valais, par le fait qu'il "descend" le Rhône au lieu de le "monter"... Il y a des inondations à Sierre et de la grêle à Morgins.

 

Du 15 au 19 juillet il fait très frais; le 15 juillet il ne fait pas plus de 15.4°C à Genève.

Le matin du 18 juillet il fait 5.9°C à Genève, 4.8°C à Grenoble et 4.5°C à Besançon.

Le matin du 19 juillet il fait 5.7°C à Genève, avant un nouveau réchauffement.


24 juillet 1970 -  Orage à Vallorbe. Il y a aussi de l'orage sur le nord du Jura; une panne de courant survient à Delémont. La Suisse orientale est concernée par des orages exceptionnels, notamment dans le secteur de Walenstadt.

Il a fait très chaud avec 32.3°C à Genève et 34.2°C à Lyon.


28 juillet 1970 -  Gros orages durables dans le Valais Central, notamment à Sion et à Sembrancher, après une chaleur étouffante; et aussi dans l'oberland Bernois.

30 juillet 1970 - Violents orages dans le nord-est de la Suisse; il y a des inondations à Buchs et à Gams (SG).


31 juillet 1970 -  Orage à Vallorbe; presque sec à Genève. Il y aurait eu aussi de l'orage à Lausanne avec de la grêle, et sur le Lavaux. La température va être de plus en plus chaude les jours suivants.

2 août 1970 - Orage à 18 h 30 à La Chaux-de-Fonds.

3 août 1970 - Forte grêle à midi dans les Franches-Montagnes, il y a 15 cm de grêlons au sol à Muriaux. Il y a de l'orage à Vallorbe aussi.

4 août 1970 - Orage à Vallorbe.

 

Du 3 au 7 août 1970 il fait très chaud. Le 6 août il fait 32.5°C à Genève et 35.0°C à Lyon.

 

7 août 1970 - Orage d'une extrême violence sur le Léman - Naufrage sur le lac

A 17 h l'orage se déchaîne sur le Léman. La nuit "tombe en plein jour". Un déluge s'abat sur l'aéroport de Genève-Cointrin alors que le centre-ville de Genève ne reçoit que quelques gouttes. Les rafales de vent causent des dégâts considérables.

La rafale surprend de nombreux plaisanciers imprudents sur le lac, 6 voiliers ont chaviré.

L'évènement le plus dramatique est le naufrage de la "Sainte Odile". Ce bateau parti de Thonon à coulé en un instant sous la rafale d'orage au large d'Yvoire, alors qu'il avait 23 personnes à bord. faisant 7 victimes et 16 rescapés.

Une puissante colonne de grêle va de Nyon et Rolle en direction du Gros-de-Vaud et de la vallée de la Broye. Deux autres colonnes de grêle évoluent en parallèle plus au nord-est.

Sur La Côte, les localités les plus touchées sont Nyon, Gilly, Begnins, Tartegnin, Mont-sur-Rolle, Bougy-Villars et Etoy, on pouvait confondre l'averse de grêle avec une "chute de cailloux"...

Un déluge s'abat sur la ville de Lausanne, causant quelques inondations.

Dans le Gros-de-Vaud, la grêle s'abat sur Echallens, mais d'assez petite taille, sans dégât majeur.

La Broye reçoit aussi une averse de grêle, mais là aussi sans trop de dégâts.

Près du Nord vaudois, la foudre provoque près d'Orbe des pannes de courant; les rafales cassent de nombreuses branches d'arbres à Yverdon.

Le littoral neuchâtelois est aussi concerné par de violents orages, mais sans trop de dégât.

L'est lémanique est secoué par de très fortes rafales, deux toitures sont arrachées à Montreux, un voilier chavire à La Pichette.

En Valais, de nombreux arbres sont jetés au sol le long du Rhône, de Saint-Maurice jusqu'à Sierre.

19700807 021

 

14 / 15 août 1970 - Orage à Vallorbe. Il tombe 12.7 mm à Genève. Dans la nuit, fort orage sur la  Broye et le Nord vaudois, à Treytorrens-Payerne, Yverdon, Combremont et Dompierre, avec de la forte grêle et de la foudre. En fin de nuit d'autres orages frappent la Glâne, ainsi que la région de Bienne.

15 août 1970 - Orage à Vallorbe. Le temps reste sec à Genève.

16 / 17 août 1970  - Orages en soirée et dans la nuit.

Dans la nuit un orage dans la Gruyère provoque des glissements de terrain dans la vallée du Motélon.

Il y a aussi de l'orage à Vallorbe; il tombe 15 mm à Genève.

 

Du 18 au 23 août le temps est bien pluvieux, avec un cumul de 46 mm à Genève.

Du 20 au 24 août le temps est bien frais.

 

La première décade de septembre est calme, chaude et sèche. Le 10 septembre il fait même 29.6°C à Genève et 28.9°C à Lyon.

11 septembre 1970 - Il tombe 16.1 mm à Genève avec une importante baisse de température.

Le calme et la douceur reviennent ensuite pour quasiment tout le reste du mois.

 

7 au 9 octobre 1970 - Le déluge.

Il tombe 61 mm à Genève et 138 mm à Lyon sur ces 3 journées ! Il tombe 101.9 mm à Ambérieu dans la seule journée du 7 octobre !

En Italie, la ville de Gênes connaît des inondations catastrophiques.

 

20 au 24 octobre 1970 - Froid, il ne fait pas plus de 9°C à Genève.

 

31 octobre au 3 novembre 1970 - Doux !

Le 3 novembre, il fait 21.3°C à Genève et 22.6°C à Lyon !


12 et 13 novembre 1970 -  il tombe 59 mm à Genève, 42 mm à Lyon.

 

17 au 22 novembre 1970 - Très doux et très pluvieux.

Il tombe 76 mm en 6 jours à Genève.

Le 18 novembre il fait 16.1°C à Lyon et 14.6°C à Genève.

 

29 novembre au 3 décembre 1970 - à nouveau très doux et pluvieux.

Le 29 novembre il tombe 20 mm à Genève. De plus il fait 16.8°C à Lyon et 13.5°C à Genève le même jour.

Dès le 4 décembre le temps devient très sec.

 

18 au 31 décembre 1970 - le temps est très froid, avec de fortes gelées, et assez peu de dégel.

Le 29 décembre 1970, il y a un puissant épisode neigeux dans le midi, qui atteint Lyon (31 cm). Sur la région lémanique la quantité de neige est bien moindre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par rodac à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

L'année 1971

1er au 6 janvier 1971 - Vague de froid

La température chute très fortement le jour de nouvel an. Cette vague de froid est la plus forte depuis 1963.

Le 2 janvier il fait -16.8°C à Genève et -19.2°C à Lyon, ou encore -28°C à Sainte-Croix.

Les 3 et 4 janvier on passe encore sous les -16°C à Genève, avec respectivement -16.3°C et -16.4°C. Le 3 janvier les maxima sont très basses avec -10.7°C à Lyon et -6.2°C à Genève.

Le temps reste très froid et sec aussi ce début janvier; cependant les valeurs sont très variables d'une région à l'autre;

ainsi, le 6 janvier, il fait -22.4°C à Lyon, mais seulement -8.0°C à Genève.

20170519 209

 

8 janvier 1971 - énormes inversions thermiques !

Les inversions thermiques sont extrêmes, avec la présence d'un stratus compact; ainsi, à 13 heures, alors qu'il fait -5°C à Genève, il fait 10°C à Leysin et 8°C à La Dôle !

Ce 8 janvier, d'ailleurs, le bulletin météo prévoyait une température maximale de 11°C pour Genève, mais il n'y a pas fait plus de -2.5°C !

 

Jusqu'au 18 janvier le temps reste très sec et assez froid.

19 au 27 janvier 1971 - le temps est plus doux et bien pluvieux (cumul de 69 mm à Genève en 9 jours).

Février 1971 est très sec; le 15 février est la seule journée vraiment arrosée avec 15.9 mm à Genève.

 

1er au 13 mars 1971 - Vague de froid

Une puissante vague de froid concerne toute la région en cette première quinzaine de mars; le froid est même extrême entre le 5 et le 7 mars. Durant toute cette période le temps est très sec, dominé par la bise glaciale.

Le 6 mars, il ne fait pas plus de -5.6°C à Genève, -3.2°C à Lyon -4.0°C à Ambérieu, -5.7°C à Besançon et -9.8°C à Mouthe !

Il fait -23.2°C à Chamonix.

De telles valeurs maximales sont très rarement observées au mois de mars.

Le 7 mars il fait -12.8°C à Sion, -9.8°C à Genève, -10.5°C à Lyon, -15.5°C à Ambérieu, -11.8°C à Neuchâtel, -14°C à Payerne, -14.4°C à Zurich, -25°C aux Diablerets.

Le 9 mars il fait encore -10.6°C à Genève.

Les rives des lacs prennent des allures de banquise sous l'effet de la bise.

19710307 022

 

Le 13 mars le temps se radoucit quelque peu avant l'arrivée de la pluie.

 

18 et 19 mars 1971 - Très pluvieux !

Il tombe 63.2 mm en 2 jours à Genève... mais seulement 2.8 mm à Lyon.

Il y a d'énormes quantités de neige en montagne.

 

20 mars 1971 - la "neige rouge" - Grosses intempéries.

Un fort foehn amène du sable du Sahara; la neige en montagne prend souvent une curieuse teinte avec les dépôts de sable. Il y a de grosses intempéries de neige dans les Alpes.

Le 21 mars il tombe 80.9 mm à Bourg-Saint-Maurice. En Valais central la neige tombe sans arrêt jusqu'en plaine.

19710120

 

Avril 1971 - Ensoleillé et chaud; du 1er au 23 avril la douceur est constante. A Genève le mois d'avril est même 9°C plus chaud que le mois de mars.


23 avril 1971 -  Il tombe 71.3 mm à Ambérieu, 37.7 mm à Lyon, mais seulement 4.1 mm à Genève. Le temps est chaud et orageux du 21 au 24 avril.

9 mai 1971 - Fort orage sur le Jura neuchâtelois avec de la grêle, celle-ci blanchit le sol à la Vue-des-Alpes.

 

12 mai 1971 - Forts orages

Un orage très violent sévit sur l'ouest lémanique à 19 heures, de Genève à Lausanne; il est particulièrement fort sur La Côte et la région morgienne, avec de la grêle.

D'autres orages sévissent plus au nord entre 20h30 et 21 h à Echallens, Orbe, Vallorbe, Sainte-Croix et Yverdon.

 

13 mai 1971 - Grêle dans le Jura

Un très fort orage de grêle sévit sur les Franches-Montagnes et le val de Saint-Imier; il y a localement des accumulations de grêlons de 40 cm d'épaisseur. Il y a aussi de l'orage à Vallorbe.


14 mai 1971 -  Un orage sévit le long du Jura du Nord Vaudois et de la France voisine, à Vallorbe, L'Auberson et Les Fourgs. Un autre orage sévit en fin d'après-midi sur la Glâne fribourgeoise, à Blessens, Chapelle et Progens.

20 mai 1971 - Orage sur l'est lémanique; la foudre s'abat sur une ligne de trolleybus entre La Tour-de-Peilz et Clarens.

21 mai 1971 -  orage à Vallorbe.

2 et 3 juin 1971 - Orages à Vallorbe.

5 juin 1971 - Orage près de Fribourg à 14h 30; il tombe 15.2 mm à Genève; il y a de l'orage à Vallorbe aussi.

8 et 9 juin 1971 -  Orages à Vallorbe.

12 / 13 juin 1971 - Dans la nuit, vers 0 h 30, les bateaux participant au 33ème Bol d'Or sur le lac Léman, soit près d'un millier de personnes, se retrouvent à la merci de brusques coups de tabac sur le lac, le tout sous de fraîches températures.

Deux vedettes de sauvetage sont entrées en collision au large de Rolle; les deux bateaux ont coulé, mais l'équipage des deux embarcations a pu être secouru.


14 juin 1971 - il tombe 32.4 mm à Genève, et il ne fait pas plus de 15.7°C.

26 juin 1971 - Orage en soirée à Morges, après une très belle journée.

30 juin 1971 - Journée très fraîche...  Il ne fait pas plus de 15.1°C à Genève et 15.0°C à Lyon.

10 juillet 1971 - Très chaud, il fait 34.3°C à Genève; le temps commence à devenir orageux sur la région.

12 juillet 1971 -  Orages sur la Broye; orage aussi à Vallorbe.


16 / 17 juillet 1971  - Nuit orageuse

Dans la nuit, à 2 heures du matin, de violents orages sévissent sur la région lémanique. Dans le Jorat et le Gros-de-Vaud plusieurs fermes sont incendiées par la foudre.

 

17 juillet 1971 - "Sauve-qui-peut" sur le Léman !

De 17 h à 19 h de nouveaux orages sévissent sur le Léman, cette fois accompagnés de très violentes rafales (plus de 100 km/h à Genève Cointrin) et de pluies diluviennes; la vision de la pluie chassée à l'horizontale a offert un spectacle impressionnant.

Toutes les société de sauvetage sont en ébullition à cause des nombreux plaisanciers surpris par la tempête; les canots sont retournés par dizaines. La pluie provoque des inondations à Lausanne, Pully, Nyon et Yverdon.

Dans le Chablais vaudois, la ville de Bex connaît ses pires inondations depuis celles de juillet 1910.

Dans les Préalpes vaudoises, une télécabine a été décrochée par le vent au Pic-Chaussy.

19710717 023

 


26 juillet 1971 -  Orage à Vallorbe

27 juillet 1971 -  Il tombe 55 mm d'eau à Chamonix, la foudre provoque un dramatique accident au téléphérique de l'aiguille du Midi, tuant le cabinier qui était à bord.

Le temps est sec sur le Léman, avec seulement 0.1 mm à Lyon et rien à Genève.

 

Fin juillet et début août, la chaleur est de mise sur la région.


3 août 1971 - Gros orages sur toute la Suisse.

En Valais, un avion est retourné à Sion sous l'effet des rafales; une colonne de grêle sévit à Orbe, et une autre sur l'est lémanique, notamment la Riviera. Il y a aussi de l'orage à Vallorbe.

10 / 11 août 1971 - Il y a de l'orage sur le Jorat, ainsi qu'à Vallorbe.

15 août 1971 -  Orage à Vallorbe.

 

19 août 1971 - Chaleur et orages

La journée a été très chaude (32.1°C à Genève, 32.6°C à Lyon).

Des orages éclatent sur le Jura vaudois, notamment à Premier. Il tombe 20.3 mm à Genève.

En France, c'est une journée très grêligène. Il s'agit même du record pour un mois d'août, à l'échelle de la France.

 

20 août 1971 - Forts orages le matin dès 6 heures sur la région, il y a de la grêle sur La Côte, à Lausanne, ainsi que dans la Broye. Il tombe 14.4 mm à Genève, et il y a aussi de l'orage à Vallorbe.

 


26 août 1971 - Vague d'orage violents et tornade EF4 dans la Vallée de Joux

Une vague d'orages violents balaie toute la région dans l'après-midi, à 15 h 30.

à Lausanne, ce sont surtout les pluies qui occasionnent des dégâts, avec des inondations.

La grêle sévit sur le Lavaux, le Jorat et la Haute-Broye; si dans les vignes il n'y a pas trop de dégât, sur les hauteurs, notamment à Savigny et à Forel, les grêlons ont blanchi les sols; et à Palézieux il est tombé des grêlons gros comme des pruneaux.

Les rafales ont causé des dégâts au camping de la Pichette, et deux personnes ont été blessées en ville de Vevey.

Dans la Basse-Broye, entre Payerne et Avenches, la grêle est tombée souvent dense et serrée; les dégâts sont assez inégaux d'un endroit à l'autre.

Le nord vaudois a été touchée moins durement.

 

La tornade.

Une tornade (classée EF4) s'amorce dans le secteur de Morez (où l'on trouve les premiers dégâts aux forêts), puis parcours la forêt du Grand-Risoux, à l'ouest de Bois-d'Amont; le tourbillon ravage ensuite le village du Brassus, en plein dans sa trajectoire. La tornade passe ensuite sur les coteaux surplombant L'Orient, parcourt les forêts sur le flanc occidental du Mont-Tendre, franchit la route du Mollendruz juste à l'est du col, les forêts au-dessus de Mont-la-Ville et de La Praz, avant de plonger juste à l'est du village d'Envy, dévastant le camping.

La totalité de son parcours peut ainsi être suivi sur environ 35 kilomètres. La bande parcourue est discontinue et fait souvent entre 100 et 500 mètres de large.

Sa trajectoire est quasiment identique à la tornade du 19 août 1890. La tornade a brisé les arbres en oblique par rapport à sa trajectoire.  Les stigmates de cette tornade sont encore perceptibles dans les zones touchées à ce jour.

Dans les forêts ce sont près de 100'000 m3 de bois qui ont été abattus.

19700826B

 

19710826 024

19710826 025

19710826 026

Cette tornade a fait l'objet d'une étude détaillée, consultable ici (document PDF):

www.e-periodica.ch/cntmng?pid=bsv-002:1971-1973:71::187

 

28 septembre 1971 - Froid. Il fait 0.8°C à Genève et 2.7°C à Lyon.

 

L'automne 1971 est très ensoleillé, et surtout très sec.

19711001

 

16 octobre 1971 - Froid.

Les 13 et 14 octobre il tombe 31.4 mm à Genève en 2 jours; le 16 octobre il ne fait pas plus de 7.5°C.

 

9 novembre 1971 - Tempête de bise noire

Une très forte bise noire se produit ce jour; à Genève les rafales atteignent 100 km/h. Dans les Alpes il tombe la première neige de la saison hivernale, localement en assez grande quantité.

Il tombe à Genève 14 mm le 8 novembre et 19 mm le 9 novembre.

 

21 novembre 1971 - Dimanche neigeux !

Un brutal épisode neigeux enfouit tout le bassin lémanique; il tombe 30 cm sur le Lavaux.

19711121 028

 

Le 27 novembre, il fait -8.5°C à Genève.

 

18 décembre 1971 - la mer de brouillard

Du 14 au 18 décembre, il fait froid, quasiment sans dégel en plaine.

Depuis plusieurs jours, un stratus très bas est omniprésent sur la région. C'est souvent la "purée de poids" dans les villes; le trafic automobile et aérien est passablement perturbé.

19711218

 

20 décembre 1971 - Redoux sensible, il fait 12.2°C à Lyon et 11.4°C à Genève.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer