30 mars 2009

L'année 1881

Le mois de janvier 1881 est très ensoleillé à Lyon (134 h).

 

15 au 25 janvier 1881 - Forte vague de froid

Le 23 janvier, il fait -23.0°C à Frauenfeld.

Le 24 janvier il fait -14.6°C à Saint-Genis-Laval.

Le 29 janvier, un net redoux s'accompagne d'une tempête.

 

Février 1881 est sec et très doux (moyenne 6.4°C à Lyon et 35 mm).

12 et 13 février 1881 - Coup de froid.

 

Mars 1881 est très doux (moyenne 8.4°C à Lyon, 6.3°C à Lausanne). Le mois est en revanche glacial en Scandinavie (moyenne -5.8°C à Oslo !).

5 au 7 mars 1881 - Vague de douceur. La température à 850 hPa atteint 15°C à hauteur de Perpignan mais -22°C sur la Finlande.

17 au 20 mars 1881 - à nouveau très doux.

 

Le mois d'avril 1881 est très peu ensoleillé (77 h à Lyon).

5 au 9 avril 1881 - Chaud. La température à 850 hPa atteint 23°C sur la Crète et -22°C sur l'est de la Russie.

La douceur reste permanente du 24 mars au 19 avril.

27 et 28 avril 1881 - Froid.

Le mois de mai 1881 est aussi très sombre (130 h à Lyon).

10 au 12 mai 1881 - Très froid. Il ne fait pas plus de 10.7°C à Paris le 10 mai.

 

5 juin 1881 -  Orage à Vevey à 18 h 30, avec coups de foudre sur la ville.

La température chute le lendemain.

6 au 12 juin 1881 - Très froid ! Il fait 3°C à Paris le 10 juin.

 

17 au 25 juin 1881 - Chaud.

24 et 25 juin 1881 -  Episode orageux. Le 24, à 21 h, deux colonnes de grêle affectent le Gros-de-Vaud et la région d'Aigle. Les grêlons atteignent parfois la taille d'une noix, mais sont fortement mêlés de pluie.

En Valais, en même temps que le grand incendie d'Isérables, de violents orages frappent la vallée du Rhône; la grêle s'abat sur les région de Leytron et de Chamoson, et de nombreux torrents sont en crue.

 

Le mois de juillet 1881 est caniculaire (moyenne 23.8°C à Lyon, avec 20 mm et 315 h d'ensoleillement).

 

12 au 20 juillet 1881 - Vague de chaleur. Il fait 37.2°C à Paris et 40°C à Toulouse le 19 juillet; 37.5°C à Lyon le 20 juillet.



21 juillet 1881 - le grand incendie de La Praz

Après plusieurs jours de chaleur excessive, les orages sont de retour sur toute la région. Vers 16 h - 17 h une colonne de grêle, accompagnée de violentes rafales de vent et de foudre, longe le pied du Jura, détruisant les moissons et arrachant des arbres en de nombreux endroits. La foudre s'abat sur le village de La Praz, près de Mont-la-Ville, et détruit la moitié du village, le feu étant attisé par un fort joran.

Le soir, un terrible orage, avec rafales, grêle et foudre, sévit sur la ville de Berne.

 

Août 1881 est chaud mais très humide (166 mm à Bâle).

5 au 8 août 1881 - Vague de chaleur.

19 août 1881 - Forte poussée de chaleur après une journée plutôt fraîche.

23 août 1881 - Très chaud.

28 août 1881 - Très frais, après une chute brutale de température.

1er septembre 1881 - à nouveau très frais après une brusque chute de température.

 

Le mois de septembre 1881 est froid, sombre et très pluvieux (moyenne 14.4°C à  Lyon, 136 heures d'ensoleillement et 119 mm. Il tombe même 211 mm à Bâle).

20 septembre 1881 - journée très chaude.


21 / 22 septembre 1881  - l'orage "équinoxial"

Dès 22 heures et durant la nuit, une puissante vague orageuse frappe la région de Lausanne, Morges et Pully. Il n'y pas de grêle mais par contre les rafales font de nombreux dégâts, notamment des chutes d'arbres. Des dalles sont arrachées sur le quai d'Ouchy par les vagues, et plusieurs bateaux sont coulés.

La température redevient très fraîche les jours suivants.

 

Le mois d'octobre 1881 est glacial; comparable à celui de 1974. La moyenne est de 7.4°C à Lyon, et de 5.9°C à Uccle (Belgique).

29 septembre au 6 octobre 1881 - Très froid. Il fait 0°C à Paris les 5 et 6 octobre.

15 au 19 octobre 1881 - Très froid. La température à 850 hPa atteint -7°C au-dessus de Paris.

28 octobre au 1er novembre 1881 - Après un net redoux les 22-23 octobre, il fait à nouveau très froid.

 

4 au 17 novembre 1881 - Vague de douceur, avec des pressions élevées.

 

21 au 24 décembre 1881 - Froid.

26 au 30 décembre 1881 - Vague de douceur. La température à 850 hPa atteint 12°C au-dessus des Alpes avec une pression de 1040 hPa.

 

Posté par rodac à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


L'année 1882

17 au 20 janvier 1882 - Très doux et très anticylonique. La pression atteint 1045 hPa au-dessus de la Suisse.

 

Mars 1882 est très doux (moyenne 7.4°C à Lausanne, 8.2°C à Lyon).

8 au 21 mars 1882 - Vague de douceur, avec des pressons élevées en début de période.

Le 22 mars la température chute brusquement.

 

28 mai au 3 juin 1882 - Chaud.

6 juin 1882 - Brève poussée de chaleur suivie d'une chute de température.

10 au 16 juin 1882 - Très froid. Il fait 5.2°C à Paris le 13 juin.

 

23 au 29 juin 1882 - Chaud.

26 juin 1882 -  Violents orages à Aigle, ainsi que sur la Gruyère.

 

Le mois de juillet 1882 est très frais (moyenne 17.7°C à Lyon).

L'été 1882 est frais et pluvieux, et les nombreuses pluies se prolongent à l'automne.

 

11 / 12 juillet 1882 - "le ciel est en feu" !

La nuit précédente, celle du 10 au 11 juillet, a été très orageuse en Valais, autour de Sion.

Dès 20 h 30 le 11 juillet, le ciel devient très noir sur le Léman. Les premières averses ne sont pas très fortes au départ, mais s'ensuit un déluge une bonne partie de la nuit, de violentes rafales et une activité électrique hors du commun. A Lausanne l'orage a rappelé, de par son intensité, la tempête du 20 février 1879.

Le 12 juillet, le temps est très frais.

14 et 15 juillet 1882 - Brève et intense poussée de chaleur.

19 au 22 juillet 1882 - Nouvelle poussée de chaleur.

27 juillet 1882 - Très frais.

 

Août 1882 est également très frais, mais plutôt sec à Lyon (moyenne 17.8°C et 31 mm).

3 au 8 août 1882 - Très froid. Il aurait fait 0°C localement en Belgique et aux Pays-Bas.

 

 

Septembre et octobre 1882 - Très pluvieux !

Le mois de septembre est froid, humide et très sombre (moyenne 14.1°C et 158 mm à Lyon avec 113 heures d'ensoleillement. Il est tombé 216 mm à Bâle).

1er au 3 septembre 1882 - Coup de chaleur.

13 au 28 septembre 1882 - Le temps froid est persistant.

 

Octobre 1882 est très pluvieux et très sombre (168 mm en octobre à Lyon et 57 heures d'ensoleillement).

1er et 2 octobre 1882  - Poussée de chaleur.

4 et 5 octobre 1882 - Très froid.

10 et 11 octobre 1882 - Chaud.

 

29 octobre 1882 - Suite aux fortes pluies, il y a de nombreuses inondations à Lyon. Plus en aval, le Rhône a largement débordé.

 

Novembre 1882: il tombe 142 mm à Bâle.

4 au 7 novembre 1882 - Très doux sous de hautes pressions.

27 novembre au 3 décembre 1882 - Froid.

 

Décembre 1882 est très sombre (28 h d'ensoleillement à Lyon).

6 décembre 1882 - Intempéries en série

Il y a de nombreuses inondations en Suisse. Dans le canton de Vaud, la Venoge déborde. Dans celui de Neuchâtel, c'est le Seyon qui a débordé. De nombreux dégâts sont signalés autour de Berne. Le mauvais temps persistant rend la navigation très difficile sur le lac Léman. Il y a d'importantes quantités de neige à la Chaux-de-Fonds et au Locle.

 

28 décembre 1882 au 2 janvier 1883 - Vague de douceur.

 

L'année 1882 est restée "tristement célèbre" pour ses intempéries et ses nombreuses inondations dans une bonne partie de l'Europe.

Posté par rodac à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

L'année 1883

Au début de l'année 1883, il y a des inondations dans la Vallée de Joux.

23 au 28 janvier 1883 - Froid.

 

Le mois de mars 1883 est très froid (moyenne 2.7°C à Lyon).

2 et 3 mars 1883 - Froid.

6 au 16 mars 1883 - Très froid et neige, sous un flux de nord dépressionnaire persistant. Il ne fait pas plus de 1°C à Paris le 10 mars, et il fait -6°C le lendemain.

Au Tessin, il neige sans discontinuer du 8 au 10 mars; on relève 50 cm de neige à Chiasso.

 

7 au 11 avril 1883 - Froid.

13 au 17 mai 1883 - Chaud.

 

Juin 1883  est peu ensoleillé (166 h à Lyon).

5 juin 1883 -  Violent orage l'après-midi sur les régions de Rolle et de Morges, avec de la grêle et de la foudre.

16 juin 1883 - Tornade (EF1) aux Avenières (Isère) (source: Keraunos).

18 au 22 juin 1883 - Très frais.

 

Le mois de juillet 1883 est frais et peu ensoleillé (moyenne 18.1°C à Lyon et 196 h d'ensoleillement).

6 juillet 1883 -  Fort orage sur La Côte. A Genolier, le sol est blanchi de grêlons; les dégâts sont limités car la grêle est de petite taille. Un autre orage violent touche le district de la Veveyse fribourgeoise.

7 au 12 juillet 1883 - Chaud.

15 au 18 juillet 1883 - Très froid. Il fait 8.3°C à Paris le 16 juillet; la température à 850 hPa n'est que de 1°C au-dessus de la Belgique.

22 au 31 juillet 1883 - le temps est constamment frais.

 

Août 1883 par contre est très ensoleillé (316 h d'ensoleillement à Lyon).

31 juillet, 4 et 8 août 1883: Les orages concernent plutôt le Nord Vaudois, la Broye et le Seeland. Le temps est plutôt frais durant cette période.

 

13 et 14 août 1883 - Très chaud.


13 / 14 août 1883 - de l'orage toute la nuit

Après une journée de forte chaleur, gros orage en soirée sur Genève le 13. La grêle frappe au sud de la ville. Il y a beaucoup de foudre. Un deuxième orage frappe dans la nuit et la pluie persiste toute la nuit.


14 / 15 août 1883 - de l'orage toute la nuit, bis repetita

Nouvelle vague d'orages sur Genève, peu après-minuit puis à 1 h du matin le tonnerre gronde en continu. Un dernier orage frappe vers 9 h du matin avec quelques grêlons.

A Lausanne, plusieurs orages se succèdent durant la nuit, le tonnerre "réveille la moitié de la ville". A 8 heures, nouvel orage sur Lausanne, avec averse diluvienne. Un surprenant "torrent" déferle sur la rue Mercerie suite à la rupture d'une coulisse.

Les plus fort orages ont sévi le long du pied du Jura.

La température dégringole.

16 et 17 août 1883 - Très frais. Il fait 8.2°C à Paris le 17.

20 au 31 août 1883 - Chaud.

 

27 août 1883 - Eruption du Krakatoa.

L'éruption du volcan, dans le détroit de la Sonde en Indonésie, qui avant commencé en mai, atteint son paroxysme avec une gigantesque explosion; les particules envoyées dans l'atmosphère vont avoir une influence sur le climat avec une baisse momentanée de la température.

18830826

 

 

5 et 6 septembre 1883 - Très frais. 

Le mois de septembre 1883 est assez sombre (143 h d'ensoleillement à Lyon).

 

3 au 7 octobre 1883 - Très froid.

9 au 17 octobre 1883 - Très doux.

26 octobre au 4 novembre 1883 - Doux.

26 novembre 1883 - D'étonnantes lueures crépusculaires très rougeoyantes sont observables en soirée sur une grande partie de l'Europe. Ce phénomènes est dû aux particules de poussières émises par l'éruption du Krakatoa en août.

29 et 30 novembre 1883 - Très doux.

 

Décembre 1883 - Sombre déprime... Lyon n'a que 10 heures de soleil pour tout le mois !  Tous les mois d'octobre 1883 à février 1884 souffrent d'un cruel déficit d'ensoleillement.

2 au 19 décembre 1883 - Temps froid, mais sans gelée exceptionnelle.

25 au 27 décembre 1883 - Très doux, sous des conditions très anticycloniques.

Posté par rodac à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

L'année 1884

27 / 28 janvier 1884 - Un orage provoque des dégâts dans la région de Delémont (JU) (source: chronologie Jurassienne)

Février 1884 est très doux.

Mars 1884 est très doux, ensoleillé et sec (moyenne 7.2°C à Lausanne).

18 mai 1884 -  Ce dimanche, l'orage arrive sur le coup de 15 heures. La région de Lausanne, le Gros-de-Vaud et le Jorat sont les plus concernés. L'orage arrive rapidement à Lausanne, surprenant les gens en train de pique-niquer au parc de Sauvabelin; il tombe de la grêle à Bottens, et plusieurs dégâts de foudre sont signalés également.

Après un mois de juin très froid, l'été s'installe et les mois de juillet et d'août bénéficient d'une chaleur assez constante.


8 juillet 1884 - 
Après une matinée étouffante, 2 gros orages frappent Genève à 16 h et 17 h. Grosse activité foudre, grêlons comme des cerises et très forte pluie.

En Valais, la foudre provoque un incendie de forêt près de Rarogne.


11 juillet 1884 -  Orages sur Genève, la foudre provoque l'arrêt des horloges électriques, et quelques poteaux télégraphiques sont démolis.

 

15 au 19 juillet 1884 - Semaine très orageuse

Le mardi 15 juillet, à 3 h 30 du matin, la ville de Fribourg est "réveillée en sursaut" par un concert céleste et un ciel sillonné d'éclairs, le tout sans une goutte de pluie ! La foudre fait des dégâts.
Le mercredi 16 juillet, il y a un fort orage à La Chaux-de-Fonds

Le jeudi 17 juillet c'est surtout le Valais qui est concerné, avec fort orage à Conthey. Un nouvel incendie de forêt est provoqué par la foudre entre Rarogne et Bietsch en Haut-Valais.

Enfin, le samedi 19 juillet, c'est surtout la Basse-Broye qui est concernée par les orages.

 

20 juillet 1884 - Il y a 3 trombes sur le lac de Zurich.

 

4 août 1884 -  A Gryon, à 17 heures, le beau ciel bleu est très vite remplacé par un ciel d'orage; cette soudaineté a surpris les habitants; la foudre fait des dégâts. D'autres orages touchent la Chaux-de-Fonds et le val de Saint-Imier à 16 h et à 23 h.

6 août 1884 -  la foudre provoque le grand incendie de Villard-Lurin, en Tarentaise.

Du 7 au 10 août la chaleur est particulièrement intense.

14 août 1884 -  Orage sur la Broye et le Jorat.

Posté par rodac à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1885

28 juin 1885 -  un orage survient à 17 h à Genève et perturbe des festivités de gymnastique. La chaleur était suffocante avant l'orage. Le lendemain le temps est très inclément. Le même jour de gros orages frappent Lyon aisni que la Bourgogne. Un orage durable secoue la région de Besançon à La Chaux-de-Fonds pendant une durée de trois heures et demie.


17 au 18 juillet 1885 -  Dans la nuit, un orage très électrique passe de Chamonix au Val d'Aoste, avec une intensité rarement vue dans la région.


7 août 1885 -  Gros orages avec grêle à Lyon, Chambéry, en Isère, dans la Drôme ainsi qu'en Saône-et-Loire.

20 août 1885 - Très froid. Il fait 3.4°C à Besançon.

28 septembre 1885 - Très froid. Il ne fait pas plus de 7.6°C à Besançon.

Posté par rodac à 19:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


L'année 1886

23 mai 1886 - Orage avec dégât de foudre à Lausanne, ainsi que sur La Côte.


2 au 4 juin 1886 - 3 journées très orageuses

Dans la nuit du 2 au 3 juin, c'est le Nord Vaudois qui est touché par la grêle, notamment à Vallamand. En soirée du 3, la grêle touche Montreux et les Préalpes vaudoises. Enfin, le vendredi 4 juin, il y a des Orages près de Genève avec de forts coups de vent. Un autre orage diluvien frappe Aigle, Ollon et Bex. Les sommets de la chaîne des Muverans sont blanchis de grêle.

 

26 juin 1886 - le parapluie volatilisé

Dans la région nyonnaise, vers 17 heures, un passant se déplace à pied entre Trélex et Givrins, avec une valise et un parapluie. Un coup de foudre est venu s'inviter sur la pointe de son parapluie. L'infortuné a eu beaucoup de chance puisqu'il n'a été que légèrement blessé. Quand il est revenu à lui, il a pu retrouver sa valise à une dizaine de mètres... Mais il n'a jamais retrouvé la moindre trace de son parapluie !

 

2 / 3 septembre 1886 -  Orage avec foudre sur le Gros-de-Vaud.

19 septembre 1886: A 19 h 30 un formidable orage de grêle, et de surcroît très électrique, sévit sur la rive ouest du lac de Neuchâtel; à Vaumarcus et Saint-Aubin toutes les cultures sont hachées. La ville de Neuchâtel a par contre plutôt été épargnée.

Le mois de septembre est très chaud et ensoleillé (moyenne 17.2°C à Lausanne et 29 mm). La suite de l'automne est en revanche très pluvieuse et le Rhône connaît plusieurs crues.

 

27 décembre 1886 - Vent et très fort redoux.

Le temps très venteux s'accompagne d'une très forte hausse de la température. Ainsi le matin du 26 décembre, il fait -12°C à Berne; le matin du 27 décembre il fait +3°C.

Posté par rodac à 19:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

L'année 1887

Janvier et février 1887 sont froids (moyenne -2.2°C pour janvier et -0.7°C pour février à Lausanne).

Mars 1887 - Le mois est très froid, avec une moyenne de 1.8°C à Lausanne.

 

7 avril 1887 - le coq décapité

Une vague d'orage précoces de grande envergure balaie la région. A Lausanne l'orage frappe entre 18 h et 19 h, accompagné de pluie diluvienne et de tonnerre fracassant; la foudre s'abat sur une flèche de la cathédrale. Il n'y a pas de dommage à l'édifice; en revanche il manque la moitié du coq...

Le printemps, surtout le mois de mai, est froid, sombre et pluvieux. Sur le Jura, les neiges tardives sont tenaces et ne fondent que très tardivement.

12 mai 1887 - Violents orages sur le hauts de Morges

1er juin 1887 - Orage sur le Nord Vaudois

 

19 juillet 1887 - Concert céleste vs. Concert classique...

Vers 21 heures, un orage effroyable secoue l'Argovie, au moment même où au Kurhaus de Baden est donné un concert. Tant les musiciens que le public sont invités à s'enfuir prestement vers les premiers abris qu'ils trouvent !

La pluie a été d'une telle abondance qu'on aurait cru "qu'un fleuve descendait directement des nuages". Tout cela s'accompagnant d'une débauche d'électricité peu commune: "le ciel entier paraissait en feu, presque à chaque seconde les éclairs sillonnaient le firmament de leurs zigzags étincelants, et les roulements du tonnerre se suivaient sans interruption !".

Une tornade (EF1) a sévi dans le secteur de Bians-les-Usiers (Doubs) (Source: Keraunos)


22 juillet 1887

Il tombe 8.7 mm à Genève en 10 minutes, avec de la grêle.

La grêle concerne aussi l'est de Morges, ainsi que la région d'Orbe et le Nord Vaudois.


16 août 1887 -  La journée est fortement pluvio-orageuse dans la région lémanique

19 août 1887 - Trombe sur le Léman.

4 septembre 1887 -  En matinée puis vers 17 h deux orages sur Genève, le deuxième est puissant, avec grêle abondante et une très forte activité foudre.

6 septembre 1887 - Il fait 25.9°C à Lausanne, le plus chaud du mois.

25 et 26 septembre 1887 - Il fait 4.5°C à Lausanne.

Le mois d'octobre 1887 est glacial.

28 octobre 1887 - Il fait -6.1°C à Besançon.

Posté par rodac à 19:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1888

Janvier et février 1888 sont excessivement froids dans la Vallée de Joux.

La moyenne est de -1.3°C pour janvier et -0.9°C pour février à Lausanne.

 

19 février 1888 - Episode neigeux exceptionnel

Il tombe 67 cm de neige à Lugano (Tessin).

Dans les Grisons, il y a de formidables quantités de neige; au col de l'Albula, il faut creuser un tunel de 200 m de long pour permettre aux postes de passer...

Il se produit une avalanche meurtrière à Wasen (Uri).

 

La fin de l'hiver 1888 et le printemps sont excessivement pluvieux et peu ensoleillés.

4 au 8 avril 1888 - Glacial. Le 6 avril, il fait à peine 2°C à Lausanne à 13 heures.

Il fait -1.5°C à Lausanne le 7 avril.

Il neige fréquemment entre le 6 et le 12 avril.

Le mois d'avril est froid (moyenne 6.9°C) et par ailleurs très sombre avec 84 h d'ensoleillement à Lausanne.

 

5 mai 1888 - Il fait 4.5°C à Lausanne.

19 mai 1888 - Il fait 27.0°C à Lausanne.

Ce mois de mai est très ensoleillé à Lausanne, avec 281 heures d'ensoleillement, et une moyenne de 14.6°C.

28 mai 1888 - Orages autour du lac de Morat.

23 juin 1888 - Grêle dévastatrice à Delémont (JU)

Juillet et août 1888 sont à nouveau très frais et pluvieux (moyennes de 17.0°C pour juillet et 17.1°C pour août à Lyon).

Avec ces 169 mm et ses 24 jours de pluie, juillet est appelé "juillet le trempé"... La moyenne du mois est de 15.7°C à Lausanne.

12 juillet 1888 - Le froid est assez exceptionnel, il fait 7.3°C à Lausanne. On rapporte qu'il a neigé sur les collines autour de Nancy, ainsi qu'en Belgique.

6 août 1888 - Il fait 7.2°C à Lausanne.

1er septembre 1888 -  Grêle en milieu de journée sur la région genevoise. Le Salève est blanchi de grêlons. La pluie persiste tout le reste de la journée.

 

30 septembre 1888 - Tornade (EF1) à Coligny (Ain) (source: Kéraunos).   La tornade passe par Le Trembley, au nord de Marboz, Pirajoux jusqu'à l'est de Coligny. 

Violent coup de vent en Thurgovie.

 

2 / 3 octobre 1888 - Le déluge !

Orage très long sur la région par flux de Sud.

A Genève, l'activité électrique se manifeste du 2 octobre à 15 h au 3 octobre à 3 h, soit pendant 12 heures d'affilée ! La pluie persiste en journée du 3 octobre et le cumul à Genève est de 168 mm pour 28 heures ! Pendant tout l'épisode la température est très douce.

Il y a eu jusqu'à 1 mètre d'eau dans certains quartiers de Genève, comme à la Praille, à Chêne-Bougeries, à Thônex ou à Annemasse. La voie ferrée Lyon-Genève est interrompue en plusieurs endroits, à cause des glissements de terrain, notamment entre Seyssel et Culoz et à Virieu-le-Grand. Les communications sont coupées entre Genève et Evian.

La région d'Annecy-le-Vieux à la Balme est inondée. La localité de Frangy est aussi très touchée.

A Lausanne également, il a plu intensément sans discontinuer. Le cumul est de 91 mm en 24 heures au Champ-de-l'Air. Le tonnerre a aussi grondé pendant de longues heures. La ville subit ses pires inondations depuis bien longtemps. Les rivières débordent. L'une d'elles, le Flon, et celle qui va poser le plus de problèmes. Celle-ci est canalisée depuis 1874 sous la ville, sur un nouveau terrain qui a comblé le fond du vallon du Flon, afin d'avoir une surface plane.

Dans son cours supérieur, à l'air libre, le Flon est devenu très gros et charrie tous les débris arrachés sur ses berges; il manque de peu de former une embâcle à l'entrée du tunnel et de déferler sur tout le vallon du Flon.

Dans le Lavaux, de nombreuses vignes sont ravinées et des routes coupées.

La Veveyse est en crue et charrie beaucoup de bois.

Toute la plaine de l'Orbe se retrouve les pieds dans l'eau.

18881003

 

6 novembre 1888 - La catastrophe de Sonzier

Ce mardi, à 5 h 10 du matin, suite aux pluies torrentielles, un réservoir de 6,3 millions de litres, destiné à alimenter en courant les tramways, se rompt près de Sonzier, au-dessus de Montreux. Cette rupture provoque un torrent qui dévaste tout sur son passage, jusqu'au lac, et tue 7 personnes. Les localités de Vuarennes, Pertit et Vernex subissent les plus gros dommages.

Posté par rodac à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1889

Janvier et février 1889 - Froid.

Ces deux mois sont assez froid avec une moyenne de -1.3°C pour janvier et -1.1°C pour février à Lausanne.

 

14 février 1889 - Il fait -12.0°C à Lausanne.

 

16 mars 1889 - Froid glacial !

Il fait -11.0°C à Lausanne, et on ne dépasse pas -4.0°C !

La moyenne du mois est de 2.3°C à Lausanne.

 

3 avril 1889 - Il fait -1.0°C à Lausanne.

21 avril 1889 - Il fait 20.5°C à Lausanne.

 

4 mai 1889 - Orage à Lausanne.

5 mai 1889 - Il fait 5.5°C à Lausanne, le plus frais du mois.

 

23 mai 1889 - Orage de grêle

Il se produit un violent orage de grêle dans la Vallée de Joux.

25 mai 1889 - Il fait 25.5°C à Lausanne. Le mois est globalement chaud, mais passablement nébuleux.

Il y a de l'orage à Lausanne.

26 mai 1889 - Fort orage de grêle à Clarens.

31 mai 1889 - Fort orage de grêle à Cossonay.

2 juin 1889 - "Collision" entre joran et vaudaire - Lausanne ville sinistrée

La journée est particulièrement chaude et lourde (29.0°C à Lausanne, le plus chaud du mois); dans l'après-midi, des orages se forment sur les reliefs.

Les orages formés sur le Jura et sur le Chablais provoquement simultanément un coup de joran et un coup de vaudairer. Les deux vents vont littéralement entrer en "collision" au-dessus de la région lausannoise, ce qui va générer un nouvel orage au-dessus de la ville.

A 17 heures, la nuit tombe en plein jour sur la ville, et c'est le déluge, doublé de grêle et de foudre ! Une lame d'eau de 56 mm en 50 minutes, et de 91 mm en 24 heures, est enregistrée au Champ-de-l'Air. Les rues sont transformées en torrents.

Le Flon grossit et ravage à nouveau ses berges. Cependant, la lame d'eau se concentrant sur un laps de temps bien plus court, il va rapidement dépasser sa cote du 2 octobre dernier...

Les usines du vallon sont complètement inondées; un barrage se forme avant de céder. Le torrent déferle sur tout le quartier du vallon du flon. Tous les rez-de-chaussée sont plein d'eau, avec des accumulation jusqu'à 2 mètres. Toutes les terrasses de bistrots sont balayées.

Après l'orage, la température a chuté de 29°C à 14°C. L'orage a été fortement localisé sur Lausanne. Lutry et Renens ont eu très peu de dégât.

 

D'autres orages ont sévi dans la contrée, avec de la grêle; notamment près de Genève, et aussi dans la Broye, où le lendemain, on pouvait encore ramasser les grêlons "à pleines mains".

18890602

 

Alors que les mois de mai et juin 1889 sont pluvieux et peu ensoleillés sur le Léman, une extraordinaire chaleur concerne la Norvège ces deux mois ! à Oslo la température moyenne est de 15.1°C pour mai et de 20.0°C pour juin !

 

6 juin 1889 - Chaude journée avec une moyenne de 20.8°C à Lausanne.


9 juin 1889 -  Orage de grêle et de pluie diluvienne sur le Lavaux, à Saint-Saphorin et Rivaz; il y a pas mal de ravinement, mais peu de dégâts dus à la grêle.

 

13 et 14 juin 1889 - A nouveau de très fortes pluies !

Le 13 juin, il tombe 25 mm à Lausanne.

Le lendemain, 14 juin, il fait très froid avec une moyenne d'à peine 10.6°C à Lausanne, et aussi très pluvieux, avec 91 mm !

Cette pluie incessante fait déborder les cours d'eau, la Paudèze, l'Orbe, la Broye, le Nozon sont tous en crue. A Lausanne, le Flon menace à nouveau de déborder.

Le cumul du mois est de 283 mm pour Lausanne, ce qui en fait le mois le plus pluvieux jamais observé.

 

10 et 11 juillet 1889 - Chaud. Il fait 30.0°C à Lausanne le 11.

 

13 juillet 1889 -  La journée est très orageuse l'après-midi et le soir sur la région. Avant cet orage le temps était beau et chaud; après il sera durablement pluvieux et froid.

Une tempête de grêle s'abat en début d'après-midi, sur La Côte; les villages de Luins et Begnins sont les plus touchés; certains grêlons pèsent de 50 à 80 grammes et mesurent jusqu'à 45 mm de diamètre.

A 13 heures une tornade (EF2) s'abat sur la contrée de Jougne, au pied du Mont-d'Or, venue par le nord-ouest, faisant un blessé grave. La tornade passe au nord de Jougne, passe par Grange-Fontaine avant de se dissiper au Col de l'Aiguillon du côté suisse.

Tornade à Jougne (Jura) le 13 juillet 1889 - Tornade EF2 en région Franche-Comté - Tornade F2 en France - KERAUNOS

Une tornade meurtrière d'intensité modérée est observée en forêt de Jougne (Jura) le 13 juillet 1889. Dossier d'étude. Tornades en France, tornade Jougne, tornade Jura, tornades en Franche-Comté, tornade EF2 France, tornade F2 France

http://www.keraunos.org

 

 

27 juillet 1889 - Froid et neige en montagne

Coup de froid brutal, il neige abondamment en montagne. Le 28, il fait 9.0°C à Lausanne.

 

1er et 2 août 1889 - Violents orages dans le jura vaudois (Sainte-Croix) et neuchâtelois. A La Brévine, la foudre tue 8 vaches d'un coup.

Il fait 28.5°C à Lausanne le 1er, c'est le plus chaud du mois.

8 / 9 août 1889 - Dans la nuit, violent orage sur le jura neuchâtelois, à La Côte-aux-Fées.

 

28 août 1889 - Il fait 7.3°C à Lausanne.

 

2 septembre 1889 - Chaud. Il fait 28.0°C à Lausanne. Le temps est chaud du 1er au 15 septembre.

3 et 4 septembre 1889 -  Vagues orageuses successives sur la région. Le 3, à 19 h, un orage de grêle et de pluie diluvienne frappe la région de La Côte et aussi le nord vaudois. La nuit du 4 à 4 h un fort orage touche Genève. Plus tard, en matinée, c'est Lausanne qui est frappée par une grêle drue. En soirée le 4 l'orage reprend sur Genève, vers 18-19 h.

 

16 septembre 1889 - Chute de température.

Le 17 septembre, il fait 1.5°C à Lausanne. Le froid persiste jusqu'en fin de mois.

 

Octobre 1889 est très pluvieux (234 mm à Lausanne), froid, et aussi très sombre (79 heures d'ensoleillement).

3 et 4 octobre 1889 - Il fait 15.5°C à Lausanne, c'est le plus chaud du mois !

 

Novembre 1889 - Les inversions et les stratus sont fréquents. Il y a 75 heures d'ensoleillement à Lausanne, mais 167 heures à Leysin.

 

Décembre 1889 est très froid (moyenne -2.2°C à Lausanne), et aussi très anticyclonique.

2 et 3 décembre 1889 - Il fait -9.0°C à Lausanne.

 

Posté par rodac à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1890

Janvier 1890 - stratus et brouillard

Du 1er au 17 janvier 1890, le brouillard est très fréquent sous les hautes pressions et les inversions. Il n'y que 4 heures de soleil à Lausanne !

20 janvier 1890 - Il y a un peu d'orage à Lausanne, à 5 h du matin.

Du 19 au 29 janvier le temps est en revanche très doux. Il fait 11.5°C à Lausanne le 29.

Février 1890 est froid (moyenne -1.7°C à Lausanne) et surtout très sec (13 mm).

 

28 février au 8 mars 1890 - Vague de froid

Le temps est glacial pendant 8 jours. Le 2 mars, il fait -12.0°C à Lausanne.

 

30 et 31 mars 1890 - Chaud. Il fait 21.0°C à Lausanne le 31. Le mois est aussi très ensoleillé (190 heures).

 

13 avril 1890 - Gelées. Il fait -1.3°C à Lausanne.

17 avril 1890 - Orage et vent violent

Un brutal coup de vent survient à 18 heures à Lausanne, accompagné d'orage.

 

4 mai 1890 - Il fait 4.4°C à Lausanne, le plus frais du mois.


16 mai 1890 - Il fait 26.0°C à Lausanne.

19 mai 1890 - Orage épouvantable le matin à Saint-Alban-de-Montbel près de Chambéry. L'inondation atteint l'église et le prêtre a eu "l'ostensoir arraché des mains".

La nuit suivante, un orage de grêle frappe en pleine ville de Berne; sans arrêt pendant 30 minutes; les grêlons ont souvent des formes assez pointues; "les chevaux affolés galopent dans les rues".

Le mois de mai est arrosé avec 162 mm à Lausanne.

 

5 juin 1890 - Le jour de la fête-Dieu, à Vionnaz, la foudre tue 7 vaches d'un coup.

12 juin 1890 - Fort orage à Lausanne et grêle abondante dans la région.

16 juin 1890 - Il fait 7.1°C à Lausanne.

17 juin 1890 - Éclipse de soleil.

Une éclipse partielle de soleil est très bien observable sur la région lémanique en matinée.

21 juin 1890 - Orage diluvien avec dégâts de foudre à Fribourg et dans sa région.

 

26 au 28 juin 1890 - Très orageux

Le 26 juin, il fait 29.5°C à Lausanne.

Les journées du 26 au 28 juin sont très orageuses dans la région.

Le 28 juin, il tombe même 44 mm à Lausanne.

 

6 juillet 1890 - Vevey dans la tourmente

à 18 heures terrible orage à Vevey, avec foudre et tonnerre fracassant. Les rafales et les vagues donnent des sueurs froides aux passagers des bateaux, et un voilier chavire; les occupants ont dû s'accrocher à la quille jusqu'à l'arrivée des secours.

Le début de ce mois de juillet est très médiocre et très frais; les pluies incessantes portent un sérieux préjudice aux cultures.

Les mois de juillet et août 1890 sont frais et pluvieux.

 

12 juillet 1890 - Froid ! La moyenne de la journée n'est que de 11.1°C à Lausanne !

17 juillet 1890 - Il fait 29.5°C à Lausanne, le plus chaud du mois.

22 juillet 1890 - Il fait 8.7°C à Lausanne.

 

7 au 13 août 1890 - le temps est très chaud.


12 et 13 août 1890 - 
Dans la nuit du 12 au 13, les orages touchent toute la Suisse romande, la grêle s'abat sur Genève, et aussi sur le Lavaux. En soirée du 13 août nouvel orage sur Genève, avec une activité électrique exceptionnelle.

 

16 au 19 août 1890 - le temps est très chaud. Il fait 29.5°C à Lausanne le 18.


18 / 19 août 1890 -  La nuit est très orageuse sur Genève

 


19 août 1890 - La tornade dans le Jura - Grêlon de 325 grammes près de Grandson

La journée est très chaude et très lourde; en soirée, tout cela tourne rapidement à l'orage...

Un violent orage formé dans la région d'Oyonnax (Ain), va dégénérer en tornade (classée EF 4 sur l'échelle de Fujita) se forme et va parcouir vers 20 h près de 80 km en direction du nord-est.

20160906 002

La tornade va passer par Saint-Claude, Les Rousses et la Vallée de Joux pour disparaître près d'Orbe, et va semer la dévastation sur une bande de 500 à 1500 m de large, briser en oblique des milliers d'arbres, décoiffer de nombreuses maisons et emporter de nombreux objets. Tant à Saint-Claude que près du Brassus, le passage de la tornade n'a pas excédé trois minutes !

Plus en avant, malgré la disparition de la tornade, l'orage restera virulent et distribuera de la grêle jusque dans la région d'Aarau. De nombreux cas de foudre en boule auraient été rapportés près de Saint-Claude lors du passage de la tornade.

Avant son passage, il a été fait état d'un ciel effrayant et de nuages illuminés d'éclairs et d'un tonnerre incessants, mais sans coups de foudre. La surface du lac de Joux, dit-on, a été "couverte de feux follets".

Des colonnes de grêle impressionnantes ont accompagné la tornade sur ses flancs ou dans son axe. Près de Grandson on a récolté un grêlon pesant 325 grammes, et nombre d'entre eux dépassaient 100 grammes. La grêle a tout haché dans le Val-de-Ruz, de La Sagne et à La Béroche. A Grandson les cultures ont été hachées "comme au couteau".

Des grêlons de près de 200 g ont été récoltés près de Neuchâtel; dans le jura soleurois les grêlons avaient encore la taille d'un oeuf de poule.

Cette tornade fait l'objet d'un dossier complet sur le site de Kéraunos.

 

Tornade à Saint-Claude le 19 août 1890. Tornade EF4 et orage violent dans le Jura (Franche-Comté), tornade en Suisse. Tornade F4 - KERAUNOS

Le 19 août 1890, une tornade meurtrière de très forte intensité ( EF4) traverse plusieurs communes de l' Ain, du Jura français et de la vallée de Joux ( Suisse) et provoque la mort de six personnes. Les dégâts, considérables, s'étendent sur une trajectoire record de 81 kilomètres et une largeur moyenne exceptionnelle de 700 mètres.

http://www.keraunos.org

 


20 août 1890 -  Encore un temps très orageux, mais plutôt sur le nord-est de la Suisse.

 

23 au 31 août 1890 - Froid et très pluvieux. Il pleut tous ces jours à Lausanne, à l'exception du 26 août. Il fait 7.5°C à Lausanne le 31.

Le cumul du mois à Lausanne est de 306 mm !

 

9 au 22 septembre 1890 - Période de beau temps. Il fait 24.5°C à Lausanne le 12.

21 septembre 1890 - Tempête de foehn dans les vallées alpines.

Il y a également de très fortes pluies dans les Cévennes, le Gardon et l'Ardèche débordent avec des inondations catastrophiques.

 

1er octobre 1890 - Chaud, il fait 22.5°C à Lausanne.

Il y a de l'orage en soirée sur l'ouest lémanique.

 

23 et 24 octobre 1890 - Froid et neige. Il fait -3.0°C à Lausanne le 23, et le lendemain, il y neige; cette neige tient même au sol.

30 octobre 1890 - Il fait -2.9°C à Lausanne.

 

12 au 22 novembre 1890 - Doux. C'est "l'été de la Saint-Martin". Il fait 15.5°C à Lausanne le 15.

 

25 au 30 novembre 1890 - Glacial.

Le 27 novembre, il ne fait pas plus de -7.0°C à Besançon. Il fait -8.6°C à Lausanne le 27 novembre, et -8.5°C le 28.

 

Décembre 1890 est glacial (moyenne -3.3°C à Lyon), et également très sec. La vague de froid a débuté dans les derniers jours de novembre.

Le mois est également très sombre à Lausanne, avec seulement 18 heures d'ensoleillement. La moyenne thermique y est de -3.4°C.

25 décembre 1890 - Il fait -11.4°C à Lausanne.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer