20 avril 2019

Le mois de mars 2019

Le premier jour du mois commence sous la pluie, après 17 jours consécutifs de plein soleil... La quantité de pluie est bien faible, en tout cas insuffisante pour combler le déficit d'eau dans les sols, et ce en dépit des intempéries qu'il y a pu avoir durant l'hiver.

 

4 mars 2019 - Deuxième jour d'orage de l'année !

Après un dimanche assez doux et ensoleillé, le temps s'agite pour ce lundi 4 mars, avec l'arrivée de la tempête "Freya".

Depuis plusieurs jours, un risque orageux était entrevu ce jour-là.

Un front pluvieux est attendu en matinée, suivi d'une traîne très instable; c'est surtout à ce moment-là que de l'orage est attendu.

Le matin, je relève déjà 10.7°C à 7 h 30 !

Le ciel est déjà bien couvert, avec des turbulences et déjà quelques gouttes.

20190309 002

 

A 10 h 20 le front pluvieux est bien là, la nuit semble tomber à ce moment-là.

Vers 13 h, le front pluvieux et passé, il y a quelques éclaircies dans un ciel toujours bien chargé.

20190309 007

 

Dans un premier temps, les noyaux orageux restent derrière le Jura, et ont tendance à passer plus au nord. Vers 15 h on est déjà presque à l'arrière de la traîne...

Mais à 15 h 30, il y a un coup de tonnerre ! En même temps qu'un rayon de soleil. C'était vraiment le dernier moment, le ciel redevient bleu en direction du Jura.

Vers 18 heures, il y a de nouveau des cumulus, mais leur développement est bien plus faible.

20190309 013

20190309 014

 

7 mars 2019 - Après deux jours bien ensoleillés, un nouveau front arrive dans la nuit du 6 au 7 mars, avec de fortes pluies et du vent, mais sans orage en région lémanique. Les orages par contre ont été nombreux en basse vallée du Rhône, remontant jusqu'au sud de Lyon.

Le lendemain, le temps est plus calme avec des éclaircies.

20190309 035

 

Le 9 mars, il y a une forte pluie vers 23 h, sans orage.

Lundi 11 mars, il y a un régime d'averses, avec des éclaircies.

20190419 063

 

En début de nuit, la température chute sensiblement et il neige un peu. Le lendemain matin, il y a du verglas.

 

Jeudi 14 mars, il pleut abondamment, avec 26.2 mm à Genève.

Samedi 16 mars, belle poussée de douceur avec le soleil; il fait 18.8° à Genève et à Sion, 20.5°C à Lyon.

 

Dimanche 17 mars 2019, un front froid est attendu en fin de journée.

Le matin est encore assez bien ensoleillé, avec des altocumulus.

20190419 066

 

Un front froid très linéaire coupe la France entière en deux:

20190419 067

 

Dans l'après-midi, le ciel devient nettement plus chargé:

20190419 071

 

Les températures restent élevées malgré le ciel couvert. On atteint, 17.8°C à Genève, 19.0°C à Lyon, et même 21.1°C à Sion, où le soleil tient plus longtemps.

Le front froid arrive vers 17 heures, en flux plein ouest. Les pluies sont très atténuées par le franchissement du Jura.

Je me trouvais à Chavornay pour un concert, et n'ai pas pensé à prendre l'appareil photo. Dommage, car il y a eu de belles bases nuageuses. La température a singulièrement chuté. Il n'y a pas eu d'orage.

 

Lundi 18 mars, il y a une petite traîne, pas très active

 

Puis c'est le retour, pour 2 semaines entières, d'un régime "100 % soleil", comme le mois dernier !

Dès le 22 mars, la douceur s'accentue.

Le vendredi 22 mars, il fait 16.1°C à Genève, 20.0°C à  Sion, 20.1°C à Lyon.

Le samedi 23 mars, il fait 19.3°C à Genève, 20.8°C à Sion, 20.9°C à Lyon.

Le dimanche 24 mars, il fait 19.9°C à Genève, 20.6°C à Sion, 19.7°C à Lyon.

Dès lundi, le temps devient plus frais avec l'arrivée de la bise.

 

Le mardi 26 mars 2019, la bise est même très forte, au point de faire des dégâts. Il ne fait pas plus de 10.9°C à Genève malgré le soleil.

 

La douceur redevient très marquée dans les derniers jours du mois.

Le dimanche 31 mars, il fait 19.0°C à Genève, 21.5°C à Sion, 21.1 à Lyon.

 

 

Voici une vidéo réalisée par Jonas Piontek, réalisée à Catatumbo (Venezuela), une des régions les plus orageuses au monde...

 

 

 

Posté par rodac à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Le mois d'avril 2019

Les tout premiers jours du mois sont marqués par le soleil et une grande douceur, avant l'arrivée d'un front froid vigoureux.

 

Lundi 1er avril, sous un plein soleil, il fait jusqu'à 17.7°C à Genève, 21.8°C à Lyon, et même 24.8°C à Sion.

 

Mardi 2 avril, le temps commence à se gâter. Sur la région lémanique, le ciel se couvre dès la mi-journée, puis le vent se lève assez fort en fin d'après-midi. Enfin la pluie arrive, faiblement, en début de nuit. La température baisse jusqu'à 9°C.

Il y a eu de forts orages plus à l'ouest, sur la Belgique, le nord de la France, et aussi sur la Bourgogne.

Il y a aussi eu un peu d'orage en Suisse centrale en début de nuit.

 

 

3 et 4 avril 2019 - épisode de neige lourde

Mercredi 3 avril, après quelques éclaircies matinales, le ciel se couvre assez vite avant l'arrivée d'un second front froid, qui va être bien plus corsé que le premier.

La pluie commence à tomber dès la fin de l'après-midi. Très vite la température chute à 3°C. Puis en soirée, la pluie se transforme en neige, tombant de manière incessante à Prilly. Un épisode qui me rappelle un peu ce qui s'était passé les 16-17 avril 2005.

Au départ, la neige ne tient pas sur le sol chaud et détrempé, mais à force de tomber, ça commence à crocher...

 

Le matin du jeudi 4 avril, surprise ou pas ?  Pas vraiment, puisqu'il n'y a que 2 cm à Prilly (alors qu'il y en avait eu 26 cm le 17 avril 2005). Mais la neige tombe le matin si fortement que la couche parvient à atteindre les 5 cm. Cela suffit à casser des branches et à faire des dégâts dans les jardins !

Il est tombé entre 15 et 20 cm à Saint-Légier, ou encore 20 cm à Echallens.

La neige cesse vers midi, parfois mêlée de pluie, et des éclaircies apparaissent l'après-midi.

La nuit suivante est très critique à cause du gel et du verglas. Je relève 0.0°C sur ma sonde le matin du 5 avril.

 

Un soudain retour de la neige a perturbé le trafic en Suisse

Si la majeure partie du pays s'est réveillée jeudi sous un manteau blanc - 20 cm à Echallens (VD) et jusqu'à 31 cm à La Chaux-de-Fonds -, le plus fort des précipitations est tombé sur le versant sud des Alpes.

https://www.rts.ch

 

Le temps se radoucit les jours suivants.

 

Le 6 avril, alors que le temps est calme sur le Léman, le temps est agité dans le sud. Il y a une tornade près de Montaud (Hérault), et il neige abondamment à Gap et sur les hauteurs de l'Ardèche la nuit suivante.

Le 7 avril, il y a de nombreux orages sur la Belgique, ainsi que dans le Midi.

Le temps évolue peu à peu en marais barométrique.

 

Le mardi 9 avril, il y a quelques formations orageuses sur le Jura, en fin d'après-midi.

20190419 074

 

Le mercredi 10 avril, il y a aussi des cumulus, mais sans orage observé.

Il y a par contre des orages en Provence, et aussi à Turin.

 

Dès le 11 avril, la bise se met à souffler, et la température baisse.

 

Le dimanche 14 avril, avec la bise, il fait même particulièrement froid; on ne dépasse pas les 10°C malgré le soleil. Il y a des gelées localement.

 

Dès le 17 avril, après le passage d'un front chaud, le temps devient très printanier.

 

Vendredi 19 avril, le temps est chaud et légèrement instable.

Dans l'après-midi, il y a quelques formations orageuses sur le Jura. Le flux est légèrement orienté au nord-est.

20190419 077

 

D'autres cumulus surgissent presque au zénith:

20190419 079

20190419 081

 

Vers 18 heures, il y a d'autres orages, dont un tout près de Berne.

20190419 082

 

Ces orages sont diurnes et se dissipent avant la soirée.

Cependant, en Champagne, il y a des orages nocturnes. Il s'agit d'orages à base élevée, fait plutôt rare si tôt dans la saison, avec des éclairs très ramifiés.

 

Samedi 20 avril, la journée est tout aussi ensoleillée et chaude que la veille.

Par contre, pour les orages, il faudra repasser, ils sont "complètement à l'ouest"... Et le flux orienté à l'est les éloigne encore davantage...

20190424 001

 

Dimanche 21 avril, suite à des remontées du sud, le ciel reste à peu près couvert toute la journée. La température, douce, plafonne vers les 20°C. Ce flux de sud amène beaucoup de sable du Sahara.

20190424 002

 

Lundi 22 avril, toujours ce flux de sud, mais avec davantage de soleil, et agréablement chaud.

Il n'y a pas le moindre cumulus.

En soirée, le ciel se charge à nouveau, et la teinte est très "sableuse" avec de la brume sèche.

20190424 005

 

Mardi 23 avril, toujours chaud, mais avec davantage de nuages convectifs.

20190424 006

 

En soirée, il y a quelques zones d'averses qui passent par le sud du Jura, mais elles sont bien faibles. Quelques rares orages éclatent plus à l'ouest, notamment au sud de Dijon.

 

 

Mercredi 24 avril, une perturbation active est attendue en cours de journée.

Les chances d'orages restent très limitées pour la région lémanique, car le front, bien que dynamique, arrive tôt dans la journée. Les régions plus au nord ont plus de chance d'en profiter.

Par ailleurs, le front en approche est quelque peu "à l'envers", avec les faibles précipitations à l'avant, et les plus fortes à l'arrière.

20190424 012

 

Le soleil est relativement présent, entre les nuages, jusqu'à midi, il fait même jusqu'à 21°C peu avant midi.

Le front est accompagné de quelques orages, mais souvent plus à l'ouest, ou au sud, sur le Beaujolais, ou dans la vallée du Rhône.

Sur le coup des 15 heures le vent se lève très brusquement ! De belles rafales, qui dépassent en pointe les 70 km/h. Il y a pas mal de petites branches cassées qui jonchent le sol. Peu de pluie par contre, à peine 3.3 mm à Genève.

La température a chuté jusqu'à 7.3°C au passage du front !

Plus au nord, une zone de forts orages va se former sur le Haut-Doubs et va remonter le flanc oriental des Vosges, puis remonter très vite l'Allemagne puis les Pays Bas en fin de soirée, finissant sa course en mer...

Vers 17 heures la frange de ciel bleu est déjà visible sur l'horizon sud-ouest. Une heure plus tard le soleil s'apprête à revenir sur la région lausannoise.

Il y a de superbes contrastes entre le ciel tourmenté de la queue du front, et le ciel presque tout bleu juste derrière:

20190424 020

20190424 021

20190424 025

20190424 026

 

 

Jeudi 25 avril, la matinée fraîche est suivie d'une après-midi bien plus chaude (il fait de 6.5°C à 20.2°C à Genève).

De fortes pluies orageuses sévissent au sud, principalement dans les Cévennes. Ces pluies remontent peu à peu vers le nord; l'activité électrique ne parvient pas à aller au-delà de la région lyonnaise.

Le contraste thermique est très net entre l'avant et l'arrière du front.

20190516 015

 

Le rail pluvieux stagne une bonne partie de la journée sur la vallée du Rhône et de la Saône, pour n'atteindre la région lémanique qu'en soirée, sans orage.

 

Vendredi 26 avril, nous sommes à l'arrière front, dans une traîne assez active.

Le matin il y a une belle frange au sud-ouest, avec une limite tranchée entre nuages et ciel bleu:

20190516 017

 

Durant l'après-midi, il y a assez souvent des petites enclumes.

20190516 026

 

L'activité électrique des orages reste loin à l'ouest, le long du Rhône et de la Saône.

Vers 20 heures, une autre averse approche par le nord-ouest, sans activité électrique.

20190516 032

 

 

Samedi 27 avril, le ciel reste reste très chargé, avec des averses et peu d'éclaircies, dans un flux d'ouest bien vigoureux.

Vers minuit, il y a de fortes précipitations sur l'est lémanique, avec même un peu d'orage dans le secteur des Rochers-de-Naye.

 

Dimanche 28 avril, le temps est maussade, et surtout très froid ! La neige s'abaisse jusqu'à 900 mètres autour du Léman.

Le soleil revient en grande pour les deux derniers jours du mois. Le 30 avril il y a 11 heures d'ensoleillement à Genève, mais seulement 50 minutes à Bâle.

Posté par rodac à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mai 2019

4 / 5 mai 2019 - Nouvel assaut hivernal

Le mois de mai commence avec une journée très ensoleillée, mais très fraîche le matin.

 

Le jeudi 2 mai le temps se dégrade nettement avec l'arrivée d'une perturbation par l'ouest.

Après quelques rayons de soleil en matinée, le ciel se couvre avec des pluies faibles dès la fin de la matinée.

Après d'autres éclaircies à la mi-journée, le ciel devient noir au sud-est, suivi de pluies assez soutenues. Je me trouve en bordure d'une zone pluvio-orageuse qui touche surtout le Haut-Lac. Il a tonné du côté de Vevey et Montreux.

Vers 18 h 30, le système d'est éloigné vers l'est.

20190516 043

 

Il y a de beaux contrastes peu avant le coucher du soleil.

20190516 046

 

 

Samedi 4 mai, un front froid très actif, suivi d'air polaire, va déferler sur nos régions.

En matinée, le ciel est assez nuageux, avec quelques virgas:

20190516 050

20190516 052

 

Je me rends pour le week-end aux Diablerets, pour travailler avec le choeur les chants que nous allons faire dans un mois à New York.

Dans la station, il y a des averses, et la pluie est par moment mêlée de quelques flocons... Mais le front froid est encore à venir !

Dans l'après-midi, le ciel s'assombrit progressivement.

20190516 062

 

Ce n'est qu'à la tombée du jour que les choses sérieuses commencent !

20190516 067

 

Dimanche 5 mai, aux Diablerets, le réveil se fait dans une ambiance de Noël...

20190516 073

20190516 075

20190516 084

La neige s'est abaissée jusqu'à basse altitude; par exemple il y en a eu quelques centimètres à Chexbres et à Saint-Légier.

 

 

En fin de journée, le ciel devient de plus en plus dégagé, sous une bise assez forte et un froid glacial !

20190516 088

 

Les températures ont été les suivantes:

Genève: 2.8°C - max. 10.6°C

Berne: 0.4°C - max. 7.2°C

Payerne: 0.8°C - max. 9.0°C

Zurich: 0.6°C - max. 8.5°C

Sion: 3.5°C - max. 10.2°C

Lyon: 3.8°C - max. 11.4°C

 

Ma sonde à Prilly a enregistré une minimale de 1.4°C

 

Lundi 6 mai, le matin est glacial, avec localement des gelées.

Ma sonde à Prilly a enregistré une minimale de 1.4°C, comme la veille.

Il a fait -0.2°C à Genève, -2.3°C à Berne, -1.2°C à Payerne, -1.4°C à Zurich, 0.5°C à Sion, 3.9°C à Lyon.

 

Les 8 et 9 mai sont particulièrement maussades, on peine à dépasser les 10°C sur la région lémanique.

Il se produit un peu d'orage le 8 mai vers 18 heures dans le secteur du Mont-Blanc.

 

Le vendredi 10 mai le temps est un peu plus clément, avec des éclaircies, mais aussi quelques averses en soirée.

Posté par rodac à 21:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 mai 2019 - jour d'orage

En matinée, le ciel devient menaçant:

20190516 092

20190516 093

 

Puis vers 11 heures, c'est la "douche", avec en prime quelques coups de tonnerre !

Le gros de l'orage passe plus au sud, ainsi que sur l'est lémanique.

 

En début d'après-midi, le ciel s'est bien éclairci !

20190516 094

 

Mais pas pour longtemps !

Vers 14 heures, le ciel se charge de plus en plus au nord-ouest sur le Jura, et les cumulus bourgeonnent rapidement sur le Chablais.

20190516 102

 

Le front s'approche par le nord-ouest:

20190516 108

 

Puis c'est la deuxième rincée, mais cette fois je n'ai pas entendu de tonnerre.

 

Dimanche 12 mai, le soleil revient, mais au prix de températures très fraîches, et aussi d'une bise décoiffante qui va persister 4 jours. Celle-ci va maintenir les températures en journée très basses, malgré le soleil.

Les pressions sont très élevées, dépassant 1040 hPa sur le nord de la France, du Bénélux, de l'Allemagne, et sur les îles Britanniques, avec à la clé quelques records de pression pour un mois de mai.

Le jeudi 16 mai la bise cesse et le flux bascule au sud-ouest.

 

Il se produit une remarquable chute de température sur la moitié ouest de la péninsule ibérique, en moins de 48 heures:

20190516 116

20190516 117

 

Cette configuration est due à un creusement dépressionnaire sur les Baléares, qui remplace le puissant anticyclone qui stationnait auparavant sur le Golfe de Gascogne.

 

Vendredi 17 mai, une imposante masse nuageuse accompagne les remontées du Sud qui arrivent sur nos régions, à l'image de ce qui s'était produit le 21 avril dernier.

20190530 050

 

Ce flux de sud ne s'accompagne pas de chaleur, car la température est très fraîche dans le Midi. La mer est également très froide.

Après un peu de soleil le matin, le ciel devient très gris. La température dépasse à peine les 15°C.

 

Samedi 18 mai, un risque orageux était initialement entrevu, mais le ciel "grisouille" toute la journée et l'absence de soleil annihile tout risque orageux. Les orages se déclenchent plus au nord, notamment sur l'Alsace, ou l'Allemagne.

 

Dimanche 19 mai, à nouveau un ciel très gris. Mais cette fois, l'instabilité est palpable, avec des bases nuageuses plus tourmentées.

En fin d'après-midi, une cellule d'averse sévit sur le Jorat, et se dirige dans un flux de nord sur le lac avant de rejoindre les contreforts du Chablais.

20190530 057

20190530 060

Je n'ai pas observé d'activité électrique.

 

Lundi 20 mai, le temps est très maussade, avec des pluies soutenues une bonne partie de la journée.

Mardi 21 mai, les éclaircies reviennent. Il se produit en fin d'après-midi une forte averse sur Lausanne, alors que Morges reste au sec.

Il est en revanche tombé de grandes quantités d'eau sur le chablais Vaudois.

Le Säntis enregistre une quantité de neige record à cette période de l'année.

 

Posté par rodac à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 mai 2019 - après-midi orageuse

Après une assez longue période de temps assez désagréable, la tendance est à l'amélioration.

Ainsi, mercredi 22 mai, la température dépasse les 20°C, ce qui ne s'était pas produit depuis le 24 avril !

Un très beau temps s'installe pendant trois jours, avant une dégradation orageuse attendue pour samedi.

 

Durant ce week-end, je n'aurai pas trop le temps de m'occuper des orages, car nous faisons des concerts avec le choeur à Avenches. Je passe d'ailleurs deux nuits sur place. J'ai quand même pris mon appareil photo.

Vendredi 24 mai, l'après-midi est agréable; il y a des cumulus sur le Jura.

20190530 002

 

Vers 18 heures, je pars pour Avenches. Arrivé sur place, je suis accueilli par "Madame la cigogne"...

20190530 005

 

Puis c'est la répétition générale pour le concert de samedi soir, qui aura lieu sous un grand chapiteau.

Il y a eu de belles figures réalisée par une troupe.

20190530 014

 

Vers le coucher du soleil, le ciel est plus chargé, mais pas d'orage.

20190530 017

 

Samedi 25 mai, le ciel est assez chargé au lever du soleil.

20190530 021

 

C'est un peu la journée critique, car des concerts en plein air vont avoir lieu en plusieurs endroits à Avenches jusqu'en fin d'après-midi.

Le soleil devient de plus en plus généreux au cours de la matinée, mais ça bourgeonne aussi.

20190530 023

 

Sur le coup de midi, j'aperçois une enclume en direction du nord:

20190530 025

Un premier orage a sévi du côté de Neuchâtel et de Bienne.

 

Vers 14 h 30 le soleil est assez généreux à Avenches, pour le plus grand bonheur des visiteurs, des choristes et des musiciens.

D'autres orages se forment plus au sud, près du Léman et sur le Jorat notamment.

20190530 067

 

Vers 16 h 30, alors que les concerts en plein air viennent de se terminer, c'est à ce moment que le ciel devient plus menaçant au-dessus d'Avenches.

20190530 029

 

Puis c'est la répétition générale pour le concert du soir. Dix minutes après être rentré dans le chapiteau, le déluge s'abat sur Avenches, la pluie fait beaucoup de bruit sur la toile du chapiteau, et ça dégouline à plusieurs endroits à l'intérieur ! Quelques caméras ont dû êtres recouvertes en toute hâte.

J'ai entendu quelques coups de tonnerre depuis l'intérieur du chapiteau.

Le front s'est formé de manière très subite et presque sur place. Vers 18 heures, le front, se dirige dans un flux de nord-ouest sur la région lémanique.

20190530 071

 

Le temps redevient sec à l'arrière.

20190530 034

 

Vers 19 h 30, c'est l'heure d'aller pour le concert. Il y a à nouveau quelques averses, et le ciel devient bien noir sur le Jura, augurant l'arrivée d'un nouveau front dans un flux de nord-ouest.

20190530 074

 

Le gros du front passera plus au sud. Cependant à Avenches, la pluie reste soutenue pendant près de deux heures.

Vers 22 heures il pleut encore.

 

 

Dimanche 26 mai, au matin, il y a du brouillard aux alentours.

Le soleil apparaît peu à peu...

20190530 040

 

Le soleil s'impose en milieu de matinée, et augure une journée très agréable, et surtout beaucoup plus calme, idéale pour les autres concerts que nous allons encore faire.

Pendant une période de pause, je profite de faire quelques photos des arènes romaines:

20190530 042

20190530 045

 

Il y a quelques cumulus, mais inoffensifs cette fois...

20190530 048

 

En début de semaine suivante, une nouvelle perturbation arrive.

Le mardi 28 mai,  le temps est particulièrement gris, avec pas plus de 13°C. Quelques rayons de soleil apparaissent en toute fin de journée.

 

Il se produit en fin de matinée un séisme, de magnitude 4.2, dont l'épicentre se situe vers Saint-Gingolph. J'ai ressenti la secousse à Lausanne, qui n'a duré guère plus qu'une seconde, mais qui a fait trembler les carreaux...

 

La nuit suivante, du 28 au 29 mai, est très fraîche. Ma sonde enregistre une minimale de 7.8°C, mais la température est déjà remontée à 10.5°C à 7 heures du matin de mercredi.

Le soleil revient généreusement dès le jeudi 30 mai, jour de l'ascension.

 

Le week-end qui suit l'Ascension est estival à souhait.

 

Le dimanche 2 juin, il fait jusqu'à 30.5°C à Genève.

En fin d'après-midi, les cumulus sont présents sur les reliefs.

20190604 003

A noter qu'il y a encore de grandes quantités de neige en montagne ! Certains massifs comme la Tour-d'Aï ont tellement de neige qu'ils donnent l'impression d'être encore en hiver !

 

Lundi 3 juin, la journée est plus instable.

Une situation à suivre côté orages; le timing de ceux-ci est cependant très mal cerné par les modèles.

Dès 11 h 30, des orages éclatent déjà sur le Jura ! Vers midi, plusieurs cellules circulent non loin au nord de Lausanne.

Vers 13 heures, le ciel est bien chaotique en direction du nord.

20190604 008

 

Des congestus se développent aussi près du zénith. Vers le sud, bien chaotique, le ciel est plus lumineux.

Durant l'après-midi, plusieurs autres cellules orageuses apparaissent, surtout sur les reliefs.

Vers 18 heures, il y a un autre congestus en direction du nord-est:

20190604 020

 

En fin de journée, une autre cellule va toucher le Haut-Lac, avec quelques éclairs tombés non loin de Villeneuve.

En soirée, le ciel reste souvent nuageux avec des bases parfois turbulentes, mais sans autre orage.

 

Mardi 4 juin, le temps est bien ensoleillé et très chaud. La convection, mal organisée, ne parvient pas à l'orage.

 

Mercredi 5 juin, un front froid est attendu en fin de journée.

Le matin, il y a des altocumulus préorageux.

20190616 001

 

Vers 8 heures, l'un d'entre eux lâche même une brève averse de très grosses gouttes sur Lausanne.

 

A la mi-journée, le temps est assez ensoleillé et chaud. Quelques vues prises d'avion lors de mon départ pour New York.

Le franchissement du Jura au départ de Genève:

20190616 012

20190616 020

 

Il a fait jusqu'à 28.4°C à Genève, 31.5°C à Sion, 30.4°C à Lyon.

Le front froid arrive en fin de journée, vers 19 heures, accompagné d'assez peu de précipitations, mais de très belles structures nuageuses.

Il y a eu de beaux éclairs sur le Haut-Lac.

La base nuageuse avait une allure mésocyclonique.

Il tombe 0.3 mm à Genève, 3 mm à Lyon, rien à Sion.

 

Jeudi 6 juin, la journée est nuageuse et fraîche (pas plus de 17.2°C à Genève et 17.5°C à Sion), avec des éclaircies et quelques averses.

 

Les vendredi 7 et samedi 8 juin sont en revanche des journées très ensoleillées avec un ciel très limpide.

Il y a toutefois un petit passage pluvieux dans la nuit du 7 au 8.

Posté par rodac à 22:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


11 juillet 2019

9 au 11 juin 2019 - le déluge !

Pendant ces 3 jours, le temps est extrêmement pluvieux, froid et parfois aussi orageux.

 

Dimanche 9 juin

Après un début de matinée encore sec, la région lémanique se trouve au coeur d'un large ruban pluvieux sans cesse réactivé. De 9 h à 16 heures la pluie tombe non stop.

De 17 heures à 20 heures la situation se corse même davantage avec la présence d'orages !

En fin de soirée le temps redevient sec, le secteur pluvieux s'étant décalé plus au nord.

Malgré le flux orienté au sud-ouest, les températures sont très basses; on ne dépasse pas 14.3°C à Genève (min. 11.5°C) ou 15.9°C à Lyon (min. 13.5°C). Sion s'en sort un peu mieux avec 20.2°C et 2 heures de soleil.

Bien que les températures en plaine soient très basses, la limite pluie-neige est assez élevée; ainsi, il pleut au Pic Blanc (3300 m) ou à la cime du Caron (3200 m), mais il neige à l'aiguille du Midi (3842 m).

En Méditerranée, le sirocco souffle en force: il y a des pointes de températures en Corse de 39.9°C à Propriano, 38.6°C à Sartène, 37.2°C à Ajaccio (dont 33.1°C à 6 h 40 du matin). Le sirocco amène beaucoup de sable sur l'Europe; ce sable semble avoir favorisé la formation des orages.

Il est tombé 18 mm à Genève, 14.9 mm à Lyon et 4 mm à Sion.

 

Il y a eu des orages dans le Beaujolais:

 

 

Lundi 10 juin, le vaste système qui s'était décalé vers le nord revient à nouveau; les pluies sont quasiment ininterrompues sur la région de Genève de 5 à 21 heures; sur le Haut-Lac, les pluies se prolongent même jusqu'à 2 heures dans la nuit suivante...

A nouveau, des orages viennent "s'intercaler" dans ce système pluvieux, par intermèdes fréquents vers 6 h 30, 9 h, 11 h, et 14 h vers Genève. Le tonnerre est fréquent.

Il tombe 28.9 mm à Genève, 17 mm à Sion, 11.3 mm à Lyon.

Il ne fait pas plus de 14.9°C à Genève (min. 13.1°C), 17.2°C à Lyon (min. 13.1°C), 18.8°C à Sion (min. 13.8°C).

Cette fois la limite pluie-neige est notablement plus basse ! Il neige localement jusqu'à 2000 m d'altitude, comme à Val-Thorens.

Il y a eu une crue du Rhône, ainsi qu'une lave torrentielle dans l'Illgraben, en Valais:

 

 

 

Il se produit un gros orage de grêle dans le Queyras.

Il y a eu ce spectaculaire orage de grêle à Munich:

 

 

 

 

Mardi 11 juin, c'est à nouveau la pluie non-stop. A Genève, cela commence à 4 heures du matin pour ne se terminer que dans la nuit suivante.

Il fait encore plus froid que les deux jours précédents: on ne dépasse pas 13.5°C à Genève (min. 10.8°C), 15.0°C à Lyon (min. 12.2°C), 18.3°C à Sion (min. 9.8°C).

Les hauts sommets croulent sous la neige ! Il est tombé 1 mètre de neige à l'Aiguille du Midi (3842 m). On relève aussi près d'un mètre de neige sur les hauteurs de Zermatt.

J'ai même vu depuis New York un bulletin télévisé parlant de la neige tombée à Zermatt...

Les pluies froides gagnent du terrain vers le sud et affectent une bonne partie du midi de la France.

 

Le cumul de ces trois journées est le suivant:

Genève 73.7 mm

Lyon 42.3 mm

Val d'Isère 43.8 mm

Bourg-Saint-Maurice 30.6 mm

Sion 22.3 mm

 

La Suisse a été particulièrement arrosée depuis dimanche

De fortes pluies se sont abattues sur la Suisse depuis dimanche. La Suisse romande, la région Berne et celle de Zurich ont été particulièrement arrosées, avec entre 40 et 70 litres d'eau par mètre carré, a indiqué mardi MeteoNews dans un communiqué.

https://www.rts.ch

 

 

Mercredi 12 juin, après un début de journée encore humide, le soleil redevient dominant, mais avec des températures bien fraîches.

Les minimas sont de 10.2°C à Genève, 10.7°C à Lyon.

 

Jeudi 13 juin est une très belle journée ensoleillée, mais avec un matin très frais: 8.2°C à Genève, 9.1°C à Lyon, 11.0°C à Sion. Ma sonde à Prilly a relevé une minimale de 8.8°C. Le ciel est limpide.

 

Vendredi 14 juin, le temps est plus mitigé, avec des averses en début de matinée, avec même un peu d'orage, en début de matinée, puis à la mi-journée. Le temps devient plus sec après.

Nouveau sirocco en Méditerranée ! La température atteint 40.1°C à Ajaccio peu avant 13 heures, pour redescendre à 24°C quelques heures plus tard. Le sirocco achemine de nouvelles poussières du Sahara sur l'Europe occidentale.

 

Dans la nuit du 14 au 15 juin, il y a des orages sur la région grenobloise, ainsi que sur la Bresse. Vers 8 heures le 15 un autre orage touche la région de Chambéry. Le Léman reste plutôt à l'écart de cet épisode, mais ce n'est pas fini...

 

Posté par rodac à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

21 juin 2019 - Orages violents localement - le val de Ruz ravagé

Des orages sont attendus dans la soirée, en ce vendredi 21 juin.

Sur la région lémanique, le matin est bien nuageux, avec une température à peu près de saison. Le soleil peine a se montrer durant toute la matinée. Malgré cette importante couverture nuageuse, le temps devient chaud et lourd au cours de la journée.

Dès 13 heures, quelques petites cellules orageuses font leur apparition sur le Haut Jura et aux alentours.

Vers 17 heures, un orage plus organisé sévit près de Bellegarde (Ain); de nombreux orages se sont aussi formés autour de Grenoble, et remontent en direction d'Annecy.

Vu de la région lémanique, le ciel n'a pas une allure très "engageante", avec de nombreux nuages d'altitude, et un étrange "voile de brume" qui recouvre les montagnes...

20190628 117

 

Cependant, sur la carte, on voit bien que des cellules orageuses s'activent et s'approchent. Par ailleurs, il y a déjà de l'activité près du Haut-Lac.

20190628 119

 

A 18 heures, je me décide de me rendre vers Chexbres, sur la Corniche du Dézaley.

En route, je me rends compte que les orages tendent à se disperser en approchant la région lémanique; les coups de tonnerre sont excessivement rares.

20190628 123

 

Une fois arrivé sur place, je retrouve Lucien, ainsi que deux autres personnes, déjà la depuis un petit moment.

La situation ne s'améliore pas, l'orage se disperse encore plus...

20190628 133

 

Puis une pluie modérée, très durable, s'installe... Cette chasse à l'orage se transforme en une chasse à la pluie !

Vers 20 heures, je décide de rentrer. Le thermo voiture indique que la température à chuté à 16°C, ne laissant que peu d'optimisme pour le reste de la soirée et la nuit.

Sur la carte, on peut apercevoir le gros paquet pluvieux qui s'étale sur la région lémanique; il s'éloigne lentement vers l'est.

Mais peu avant 21 heures, il se produit une surprise !

20190628 136

 

Un petit point rouge apparaît à l'arrière immédiat du gros paquet pluvieux, dans la région de Rolle. Malgré la température fraîchie, une activité nouvelle apparaît.

Les rideaux d'averses bien plus consistants se mettent en place sur le pied du Jura, encore éclairés par les lueurs crépusculaires.

20190628 141

 

Je décide de me rendre à Denges, où j'ai une bonne vue en direction du Nord. Je peux voir la cellule orageuse qui a singulièrement pris de l'ampleur.

20190628 013

 

Elle devient par la suite même bien électrique ! Vers 22 h 20 il y a une décharge toutes les 5 secondes environ. Mais cette activité est presque toujours intranuageuse, et avec quelques éclairs internuageux.

Puis, à 22 h 29, j'attrape cet unique impact !

20190628 020

Celui-ci ouvre - enfin - le "compteur" foudre de ma saison 2019 !

L'activité internuageuse se poursuit, alors que l'orage s'éloigne en direction de Neuchâtel.

20190628 026

 

Parallèlement, je peux voir à la droite de cet orage l'activité d'un autre orage, plus lointain, et encore bien plus électrique. C'est un orage très actif qui va se déchaîner sur le Val-de-Ruz, entraînant une crue éclair du Seyon, qui déborde et provoque des inondations catastrophiques dans les localités du Val-de-Ruz, surtout à Dombresson.

20190628 183

 

Puis ces orages s'éloignent progressivement en direction du nord-est.

Je me rends encore du côté d'Aubonne pour espérer attraper ce qu'il vient du sud-ouest. Mais il n'y aura aucune activité électrique.

20190628 033

 

Vers minuit, il y a un abaissement à "ras le lac" d'un cumulus fractus, qui a manqué de masquer les lumières de la ville de Thonon.

20190628 037

 

Les orages dans le Val-de-Ruz:

 

Après le violent orage de vendredi, le Val-de-Ruz est sous le choc

Le Val-de-Ruz (NE) est sous le choc, après le violent orage qui s'est abattu la nuit dernière sur la région. Celle-ci a enregistré l'équivalent d'un mois de pluie en trois heures. Quatre personnes ont été blessées, dont une grièvement, et les dégâts sont importants.

https://www.rts.ch

 

 

 

 

Par ailleurs, dans une partie de la moitié nord de la France, il y a eu des nuages noctulescents.

 

 

 

 

Samedi 22 juin, après une matinée ensoleillée, le temps devient assez vite instable.

20190628 147

 

Il y a toujours ce "voile de brume" qui recouvre les montagnes...

20190628 151

 

Durant l'après-midi, quelques averses accompagnées de coups de tonnerre se succèdent.

20190628 163

 

Assez vite cependant, le temps se calme, augurant une soirée plus tranquille.

 

Dimanche 23 juin, le temps est calme et ensoleillé, avec une agréable chaleur. En soirée, le ciel est plus nuageux, d'aspect laiteux.

 

Depuis près d'une semaine, on voit les modèles de prévision, GFS en premier, "s'affoler" sur la météo qui nous attend la semaine suivante:

20190628 069

 

Au début, il était à peu près le seul à présenter une chaleur aussi "insolite" pour la semaine à venir, et a été extrêmement persistant au fil de ses runs. Puis de plus en plus, il faut se rendre compte que c'est cette réalité qui nous attendra...

Posté par rodac à 20:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25 au 30 juin 2019 - Vague de chaleur d'une ampleur exceptionnelle !

Elle était annoncée depuis plusieurs jours déjà, et elle arrive !

Une masse d'air brûlante est acheminée directement depuis le Sahara en direction de l'Europe occidentale. On attend à ce que l'isotherme du zéro degré soit élevé jusqu'à près de 5000 mètres.

De nombreux records mensuels (pour le mois de juin), voire de records tout courts, devraient tomber en série.

A noter aussi des indices convectifs extrêmement élevés (CAPE allant jusqu'à 6'000 J/kg et LI jusqu'à -16 K). Cependant, malgré une forte humidité accumulée par le temps plutôt humide de ces dernières semaines, il n'y a que très peu de chances d'avoir des orages...

Les cours d'eaux alpins devraient atteindre des niveaux très élevés, car il y a encore une neige très abondante au-dessus de 2000 mètres dans les Alpes. Les massifs de la Tour d'Aï ou des Cornettes de Bise, pourtant dans les Préalpes, montrent de vastes étendues encore enneigées.

 

Lundi 24 juin

Les premières fortes chaleurs arrivent, avec 32.4°C à Lyon, 32.2°C à Bâle-Mulhouse, 32.0°C à Sion, 28.7°C à Genève-Cointrin.

Sur la région lémanique, il y eu de nombreux cirrus, rendant le ciel un peu laiteux surtout en fin d'après-midi.

Dans le midi la chaleur s'accentue, avec par exemple 36.9°C à Carpentras.

 

Mardi 25 juin

Les cirrus sont beaucoup plus rares que la veille, le ciel est bleu, mais un bleu très "sableux". Le ciel s'est chargé de poussières venues du Sahara.

Les températures en altitude sont vraiment très élevées, et c'est là que des records apparaissent, en partie. Il fait 32.0°C à La Chaux de Fonds, 31.2°C à La Brévine, 35.8°C à Bourg-Saint-Maurice, ou encore 33.9°C à Chamonix (record juste pas battu pour un mois de juin). Les minimales sont aussi remarquables avec 7.8°C au Jungfraujoch (record absolu), et 6.3°C à l'Aiguille du Midi.

On enregistre 35.3°C à Lyon, 35.8°C à Sion, 35.7°C à Bâle-Mulhouse, 33.4°C à Chambéry, 32.2°C à Payerne, 31.4°C à Genève.

 

Mercredi 26 juin

Soleil sans partage.

Il fait 36.9°C à Lyon (min. 20.0°C), 36.1°C à Bâle-Mulhouse, 34.3°C à Berne, 35.8°C à Sion, 33.4°C à Genève, 34.2°C à Chambéry, 31.4°C à Lausanne-Pully (min. 21.9°C).

La température minimale a été supérieure à 24°C à Vevey.

La chaleur amène des désagréments inattendus: certains trains ne peuvent plus circuler normalement à cause des rails qui se déforment avec la chaleur...

 

 

Jeudi 27 juin

Une température minimale de 25.3°C est enregistrée à Vevey !

Il fait 38.4°C à Lyon (min. 20.5°C), 36.8°C à Sion, 35.3°C à Chambéry, 34.3°C à Genève, 32.7°C à Lausanne-Pully (min. 22.2°C).

Un courant de nord-est fait baisser quelque peu les températures plus au nord. On atteint encore 32.2°C à Bâle Mulhouse, 34.4°C à Berne.

Une surprise se produit en début de soirée. Alors qu'il ne devait pas y avoir le moindre nuage, voilà ce qui apparait au-dessus du Haut-Jura:

20190628 177

 

Une cellule orageuse isolée, unique à des lieues à la ronde, a réussi à éclater dans le secteur du Crêt-de-la-Neige.

 

 

Vendredi 28 juin

Le matin, il y a quelques records de température minimale qui ont été battus: 23.8°C à Bourges, 24.7°C à Nantes, 23.1°C à Poitiers, 26.1° au Luc en Provence.

 

Sous un soleil sans partage, c'est la journée de tous les records.

Le midi de la France, notamment le Gard et l'Hérault, bouillonnent.

Voici la carte des températures d'Infoclimat:

20190628 182

 

Des records historiques en France ont été battus: on a atteint 45.9°C à Gallargues le Montueux (Gard) !

 

La barre des 45 degrés a été dépassée en France pour la première fois

Le seuil de 45 degrés a été dépassé pour la première fois en France vendredi, avec 45,9°C mesuré à Gallargues-le-Montueux, dans le Gard. Les premières victimes officielles de la canicule en Europe ont par ailleurs été recensées jeudi en Espagne.

https://www.rts.ch

 

Grâce à la bise, les températures ont été un peu "retenues" dans nos régions.

On atteint 35.6°C à Lyon (min. 24.7°C !), 36.9°C à Sion, 32.6°C à Genève (min. 20.2°C), 33.3°C à Lausanne Pully (min. 22.5°C), 35.5°C à Chambéry, 30.8°C à Bâle-Mulhouse, 30.5°C à Berne.

Le soir, la bise souffle un peu plus fort sur la région lémanique, apportant un peu d'air !

 

Samedi 29 juin

Le matin, de nouveaux records de température minimale sont tombée: 28.6°C à Sète, 27.1°C à Nîmes Courbessac, 26.6°C à Orange, 22.5°C au Mont Aigoual.

 

Nouvelle journée de soleil "sans partage"...

On atteint 38.1°C à Lyon (min. 21.2°C), 34.4°C à Sion, 31.6°C à Genève, 30.2°C à Lausanne-Pully, 31.1°C à Berne, 32.9°C à Bâle-Mulhouse, 33.8°C à Chambéry.

 

Des orages ont éclaté assez loin au sud, sur le Buëch, le Gapençais et le Champsaur. Malgré l'éloignement de ces orages, les têtes d'enclumes étaient nettement visibles de la région lémanique, en direction de l'horizon sud !

 

Posté par rodac à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 juillet 2019

1er / 2 juillet 2019: nouvelle nuit d'orage !

Cette fois, un front froid plus actif est attendu au cours de la nuit suivante.

Ce n'est pas pour autant gagné pour les orages: les modèles restent très divergents sur le timing et l'intensité, et certaines modélisations voient tout éclater en journée, ne laissant rien pour la nuit. Une nouvelle fois ce sera à suivre en temps réel !

La fin de la nuit a une nouvelle fois été très chaude (minimale de 22.5°C sur ma sonde à Prilly). Le matin, le ciel est assez dégagé.

Vers 13 heures, sous une forte chaleur, le ciel est totalement dégagé en direction du sud et du sud-ouest.

20190701 001

Les cumulus sont un peu plus nombreux en direction de l'Est, sur les Alpes.

 

La chaleur est encore très marquée: il fait 34.2°C à Genève, 35.7°C à Sion (min. 21.2°C), 32.5°C à Lausanne-Pully (min. 22.1°C), 35.4°C à Lyon (min. 22.1°C), 33.9°C à Chambéry, 34.0°C à Bâle-Mulhouse (min. 20.7°C).

 

Vers 15 heures, des orages formés sur le Tessin ont généré un panache qui a complètement recouvert le ciel sur les Grisons et le Vorarlberg.

Les premiers congestus poussent au nord-ouest sur le Jura, et montent très vite en hauteur. En 20 minutes, une petite enclume se forme.

Peu avant 16 heures, un bref orage touche la région de Cossonay et Echallens; le ciel est bien noir au nord-ouest. Vers 16 h 30 c'est déjà fini, le ciel est redevenu bien bleu. Il n'y a plus un nuage sur le Jura.

Vers 17 h 30 le temps est calme sur le Léman. Un orage s'est formé en Bas-Valais, entre Monthey et Bex. Sur le front ouest, les orages sont encore loin; les cellules sévissent sur le Beaujolais, le Forez et les Puys.

20190701 004

 

L'enclume de l'orage du Bas-Valais est bien visible.

20190701 009

 

Peu avant 19 h, dans un fort flux d'ouest-sud-ouest, le panache des orages du Beaujolais et du Massif central abordent déjà la région lémanique.

20190701 011

 

Les orages à l'ouest n'ont pas beaucoup avancé pour l'instant, mais ils restent très actifs.

20190701 013

 

Pour la soirée, je décide une nouvelle fois de me déplacer vers l'est, près de Chexbres, sur la corniche du Dézaley.

Il va y avoir du monde sur place; je retrouve Florian, puis arrivent Lucien et Clément, et un peu plus tard Olivier et Aurélie.

Vers 20 heures, le ciel est encore assez bleu sur le Haut-Lac, avec des congestus.

20190701 015

 

En direction de l'ouest, il y a toujours ce voile généré par le panache du Massif central, et quelques bases sombres.

20190701 016

 

Le front orageux a progressé vers l'est; bien organisé en ligne, il touche le sud de la Bresse, le Lyonnais et la région de Saint-Etienne. Avec le flux presque orienté ouest, il pourrait passer trop au sud...

20190701 069

 

Sur le coup de 20 heures, deux magnifiques "champignons" explosent un peu plus loin vers le nord.

20190701 031

Ils vont générer assez rapidement deux cellules orageuses assez actives qui sont sévir du côté de Fribourg.

 

En direction de l'ouest le ciel reste pour l'instant assez uniforme.

20190701 043

 

Le front orageux s'approche, bien que positionné un peu trop au sud, positionné sur le Bugey, le Nord-Isère et la Chartreuse.

On voit bien les deux nouvelles cellules en haut à droite.

20190701 072

 

Vers 21 heures, le ciel s'assombrit au-dessus du Haut-Lac et des bases nuageuses se mettent en place.

20190701 049

 

La convection est alors très rapide:

20190701 055

20190701 061

 

Vers 21 h 30 un peu d'activité électrique apparaît sur le Haut-Lac, d'abord sous forme d'éclairs intranuageux.

20190701 087

 

Puis, vers 21 h 50 des canaux d'éclairs deviennent enfin visibles.

20190701 096

 

Le front orageux principal passe finalement très au sud et semble éviter la région lémanique. Par contre, on voit les nouvelles cellules formées sur le Haut-Lac, à droite.

20190701 074

 

Vers 22 h, la situation se complique; ça semble se réactiver un peu de tous les côtés... ça ne va pas être simple pour faire les photos !

ça flashe un peu de partout, mais comme la veille, beaucoup d'intranuageux !

Il est 22 h 30 lorsque j'attrape enfin un double impact !

20190701 120

 

L'activité venue de l'ouest finit par toucher quand même la région lémanique !

Quelques autres impacts, dont un quadruple près des Voirons:

20190701 121

20190701 122

 

Vers 22 h 45 l'activité se déplace sur les sommets du Chablais, avec des intras, mais aussi quelques spiders:

20190701 145

 

20190701 167

 

Sur le coup des 23 heures, les rafales arrivent ! Comme la veille, ça dépote ! Des grains de poussière et des gravillons sont à nouveaux soulevés et projetés. Mais cette fois-ci, les feux de tempête ont été enclenchés sur le lac !

Vers 23 h 10 je place le trépied dans la voiture... comme la veille. Le vent souffle encore plus fortement que la nuit dernière.

La voiture est secouée, ce qui met du flou de bougé sur les photos...

Un très bel impact tombé dans le lac à 23h16

20190701 174

 

Un autre impact à 23h25, un peu cramé...

20190701 184

 

A 23 h 30 c'est la bourrasque "totale", avec pluie à l'horizontale !

L'orage s'est renforcé sur le Haut-Lac, alors que Lausanne est resté une nouvelle fois quasiment au sec !

20190701 077

 

Vers minuit, la pluie faiblit; il y a des tas de spiders à l'arrière de l'orage; je tente de ressortir l'appareil, mais les rafales de l'outflow sont encore très puissantes et secouent le trépied; de plus, je reçois beaucoup d'embruns, d'où un énorme flou de bougé et les nombreuses gouttes sur l'objectif...

20190701 195

 

Vers 0 h 10, je décide de rentrer.

Sur le chemin du retour, je vois que le thermo voiture a chuté à 17°C. Peu avant Lausanne, un gigantesque spider traverse tout le ciel !

Une fois arrivé à Prilly, l'air est nettement moins frais ! Il fait encore 22.5°C.

 

Les orages ont occasionné de gros dégâts sur la Haute-Savoie, particulièrement en Vallée de l'Arve. Il y a des coupures d'électricité, de nombreux dégâts en forêt, et plusieurs lignes de trains ont été bloquées.

 

Les orages privent des milliers de foyers d'électricité dans les Alpes françaises

Le gros de la tempête, qui a couché des arbres dans toute la région, a passé vers minuit. Au plus fort des orages, 29'000 foyers ont été privés d'électricité en Savoie, 27'000 en Haute-Savoie, 20'000 en Isère.

https://www.rts.ch

 

 

Une nuit orageuse met fin à sept jours d'une canicule record

Dans la nuit de lundi à mardi, des orages ont mis fin à la canicule record qui touchait la Suisse depuis sept jours. Une pluie d'éclairs est tombée sur tout le pays et des orages ont causé quelques dégâts légers.

https://www.rts.ch

 

 

 

Posté par rodac à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 juillet 2019

2 juillet 2019 - troisième soirée et nuit d'orage consécutive

Bien que la canicule cède du terrain, la matinée est encore bien chaude ce mardi 2 juillet (minimale de 20.8°C à ma sonde).

Le risque orageux pour la soirée est relativement présent, sans que ce soit certain...

Le ciel est assez nuageux au lever du jour, avec des bancs d'altocumulus d'allure instable.

20190701 079

 

La matinée est plutôt nuageuses, mais avec de bon moments de soleil. En début d'après-midi, alors que je rentre à la maison, à pied, je me fais tremper par une averse... tout en étant au soleil !

Je ne m'attendais pas à ce que les averses arrivent si tôt...

Durant l'après-midi, la convection reste limitée.

20190701 082

 

Il n'empêche, qu'en fin d'après-midi, il se met à tomber des gouttes alors que le ciel est tout bleu au zénith... Décidément, curieuse journée !

La situation pour la soirée semble intéressante. Le modèle Arome voit les orages sévissant sur le sud du Massif central, d'une part, et sur la Provence d'autre part, "s'unir" par un "pont" avant de se diriger rapidement en direction du nord, c'est à dire vers notre région. Une situation qui rappelle un peu celle qui avait surpris la nuit du 30 juin au 1er juillet dernier.

Météo-France met plusieurs département du centre-est et du sud-est en vigilance orange aux orages.

Vers 17 h 30 on retrouve bien ces deux zones orageuses dans le sud, même si leur intensité est un peu faible du côté du Massif central.

20190702 002

 

Vers le 18 heures, le soleil est encore "fort", avec une ambiance humide, on avoisine les 30°C, et le ciel est d'allure blanchâtre, parsemé de petits cumulus "tropicaux".

20190702 004

 

Vers 20 heures, on peut constater que sur la carte, la situation attendue peine à se mettre en place. Il y certes des orages, mais ceux-ci sont de plus faible ampleur et le "pont" orageux attendu dans la vallée du Rhône ne se réalisera probablement pas.

Il y a de nouveaux congestus qui se développent sur le Haut Jura vers 20 heures.

20190702 010

 

Il subsiste encore quelques orages plus au sud; je tente ma chance à Saint-Sulpice pour le début de nuit suivante.

Des structures convectives sur les Préalpes vaudoises sont éclairées par le soleil couchant.

20190702 012

20190702 032

 

Puis la nuit commence à tomber.

Vers 22 h 30, je peux apercevoir de l'activité électrique poindre de trois endroit différents:

Le premier, vers le sud-est, provient des structures préalpines, celles des 2 photos précédentes, qui ont évolué jusqu'à l'orage. Les décharges sont uniquement intranuageuses.

Le deuxième, plein sud, indique la présence d'orage dans le secteur de Sallanches. Là aussi, je n'aperçois que des flashes.

La troisième, vers l'est, indique un peu d'activité vers l'est par derrière le Moléson. Un gros orage a sévi tout à l'heure près d'Interlaken.

 

Mais vers 23 heures, je vois apparaître un quatrième secteur d'activité, au sud-ouest, par derrière le Mont de Boisy.

Vu la distance, j'utilise le téléobjectif...

Par chance, il se produit quelques impacts !

Le premier à 22 h 40

20190702 042

20190702 043

 

Mais l'activité électrique reste parcimonieuse ! Il me faudra attendre plus de 20 minutes pour avoir l'impact suivant !

20190702 050

20190702 053

 

Puis il s'en suit à nouveau des décharges uniquement intranuageuses.

Vers 0 h 30, je décide de rentrer.

20190702 019

 

Les cellules ont finalement réussi à approcher le bassin lémanique.

Mais les éclairs qui s'en dégagent sont par la suite uniquement intranuageux.

 

Vers 2 heures du matin, ça s'est activé sur le Haut-Lac, un peu comme les 2 nuits précédentes.

20190702 021

 

Quelques impacts tomberont sous cet ultime regain d'activité. Ceux-là ne m'ont pas réveillé.

 

 

Mercredi 3 juillet, le temps devrait aussi être instable, mais l'activité orageuse devrait être surtout diurne.

Durant la matinée, les nuages sont assez nombreux et le soleil peine à percer. Vers midi il y a même un peu de pluie. En début d'après-midi, le soleil devient plus généreux.

Vers 14 heures, le ciel devient noir en direction du Jura. Deux orages se sont formé sur l'arc jurassien.

20190706 002

 

Le premier s'est formé à la hauteur du Mont-Tendre, avant de se diriger dans un léger flux de nord-est vers La Dôle. Le panache de l'enclume a recouvert tout l'ouest lémanique.

20190706 004

20190706 005

 

Vers 16 h 30, le second orage, qui était plus au nord, arrive dans un flux de nord-est à l'emplacement du précédent orage, qui lui est parti vers le Bugey.

Cette seconde cellule est plus active, j'entends le tonnerre et vois même un éclair tomber dans le secteur du Mollendruz.

20190706 010

Vers 18 heures le soleil revient généreusement et ces orages se dissolvent.

Bien que certains modèles aient entrevu une remontée orageuse par le sud, avec un "pont" comme la nuit dernière, celle-ci n'aura pas lieu. Le soir est calme ici.

Il y a de belles couleurs crépusculaires.

20190706 025

20190706 026

 

Il y a eu de forts orages très électriques dans le midi de la France, tout particulièrement dans la région de Montpellier.

 

Le Stromboli pique une colère...

Durant l'après-midi, il s'est produit sur le volcan Stromboli (que j'avais visité en 2014), une puissante explosion. Celle-ci a engendré une colonne de cendres de 2km de hauteur; des projections se sont abattues autour du volcan et ont même provoqué des incendies.

Une puissante éruption du volcan Stromboli tue un randonneur en Italie

Selon l'Institut national italien de géophysique (INVG), deux énormes explosions se sont produites mercredi sur le versant centre-sud du cratère du volcan autour de 16h46 (heure suisse). Les explosions ont été précédées de coulées de lave "depuis toutes les bouches actives", projetant un panache de fumée de deux kilomètres de haut, a précisé l'INVG.

https://www.rts.ch

 

 

 

Jeudi 4 juillet

Encore une journée prévue relativement instable sur la région lémanique, avant une remontée temporaire de la pression.

L'activité orageuse devrait être essentiellement diurne, et se calmer en soirée.

La matinée est bien ensoleillée est assez chaude.

Vers 13 h les premiers congestus apparaissent sur le Chablais. Pas mal de nuages traînent aussi le long du Jura.

20190706 032

 

Vers 15 h 30, un orage s'est formé sur le Jura, restant très stationnaire. Le panache de l'enclume, quant à lui, s'est largement étalé sur l'ouest lémanique. Il tombe quelques gouttes à Lausanne.

20190706 035

 

On peut voir que sur la France le ciel est presque entièrement dégagé ! Le panache des orages jurassiens est bien visibles aussi.

20190706 048

 

Vers 17 heures, il y a des mammatus au-dessus de la ville de Lausanne.

20190706 041

 

Puis peu à peu, l'orage jurassien se disloque.

20190706 044

 

En soirée, le ciel redevient tout bleu, avec une chaude température.

 

 

Vendredi 5 juillet

La journée est ensoleillée et très chaude. Il fait jusqu'à 33°C à Genève.

En soirée, des orages se forment assez loin à l'ouest, principalement sur le Massif central et le nord de l'Auvergne.

Il n'empêche que les panaches, orientés dans un flux plein ouest, approchent la région lémanique.

20190706 050

 

Au crépuscule, il est possible de voir ce ciel plus chargé en direction de Lyon.

Il y a à nouveau de très belles couleurs crépusculaires.

20190706 073

 

En début de nuit suivante, les orages deviennent même très électriques non loin de Saint-Etienne et de la chaîne du Forez.

Posté par rodac à 17:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,