30 mars 2009

L'année 1998

L'année 1998 est une année assez pauvre en orages en région lémanique.

 

2 au 6 janvier 1998 - Venteux !  Ces 5 journées sont très agitées, souvent pluvieuses et venteuses. La température est très douce.

Le 2 janvier est jour de "déluge universel" sur Lausanne. Il tombe 17.6 mm à Genève.

 

7 au 11 janvier 1998 - C'est le printemps... Le 8 janvier il fait 13.7°C à Genève et 15.3°C à Lyon; le 11 janvier il fait 14°C à La Chaux-de-Fonds.

 

18 / 19 janvier 1998 - Violente tempête

Le vent d'ouest se lève le 18 janvier vers midi, puis devient rapidement tempétueux. La pluie arrive dans l'après-midi. Le paroxysme des bourrasques est atteint vers minuit. Je n'ai pas entendu d'orage.

La tempête a provoqué sur le lac la disparition de trois pêcheurs au large de Thonon.

Le lendemain matin, lundi 19 janvier, les bases nuageuses offrent de superbes contrastes plombés, sous un vent d'ouest toujours très vigoureux.

Les rafales atteignent 101 km/h à Lons-le-Saunier et 101 km/h à Ambérieu.

Il tombe 21 mm à Genève.

 

19980118

 

 Les jours suivants, le temps devient froid, ensoleillé, et très sec, jusqu'au 7 février.

 

Le mois de février 1998 est très ensoleillé et très sec, puis dès le 8 février très doux aussi !

 

Le 21 février il fait 18°C à Genève, 20°C à Sion et 22°C à Grenoble.

Le 22 février, il tombe 13.3 mm à Genève et 11.6 mm à Lyon.

 

9 mars 1998 - Coup de froid brutal, les flocons font leur retour en plaine. La nuit suivante il gèle sévèrement.

25 mars 1998 - Nouvelle nuit très froide, avec de fortes gelées.

29 mars au 1er avril 1998 - Avant-goût estival. Le 31 mars il fait 22.4°C à Genève et 22.6°C à Lyon.

1er avril 1998 - Le temps est lourd en soirée, mais il n'y a pas d'orage.

 

3 / 4 avril 1998 - Le soir du 3 avril il fait encore 16°C à Prilly sous un ciel couvert et le vent de sud-ouest. La pluie arrive dans la nuit avec des coups de tonnerre, puis la pluie persiste le 4 avril jusqu'à midi et la température chute à 4°C. C'est le premier orage de l'année.

Le 3 avril il tombe 11.4 mm à Lyon; le 4 avril il tombe 17.1 mm à Genève. Les rafales atteignent 97 km/h à Lyon.

 

5 avril 1998 - Il y a un coup de tonnerre en fin d'après-midi.

9 avril 1998 - Il tombe 41.6 mm à Lyon.

 

11 / 12 avril 1998 - Après le Noël au balcon, Pâques aux tisons ! - Episode neigeux

Gros épisode neigeux en pleine nuit de Pâques, je relève 3 cm de neige à Prilly. En revanche, il est tombé 15 cm de neige à Saint-Légier.

19980412

 

17 avril 1998 - Un coup de tonnerre en début de soirée, alors qu'il n'a pas fait plus de 4°C l'après-midi.

Fin avril, le temps redevient plus clément. Voici une photo prise à Prilly, probablement le 22 avril.

19980426

27 avril 1998 - Forte bourrasque

Un très fort coup de vent d'ouest survient peu avant midi, suivi d'une forte pluie. La température chute de 12°C à 6°C par la même occasion.

Il tombe 12.3 mm à Genève, 24.8 mm à Lyon.

 

11 mai 1998 - Orages de chaleur

Du 8 au 16 mai il fait particulièrement chaud. Le lundi 11 mai il y a plusieurs enclumes au-dessus des reliefs dans l'après-midi; certaines ont l'allure de "tête de dragon"...

14 mai 1998 - Vers 20 heures il y a un petit orage localisé non loin de Chexbres. Vers 23 h quelques flashes indiquent la présence d'orages lointains.

 

21 mai 1998 - Dès la mi-journée, le temps est instable avec de nombreux cumulus et quelques averses, mais sans orage constaté.

27 mai 1998 - Le temps est instable avec des averses en soirée, mais sans orage constaté. Il tombe 24.8 mm à Lyon.

28 mai 1998 - Il tombe 30 mm à Lyon.

 

30 mai 1998 -  Très bel orage à la tombée de la nuit

Alors que je me rends à Lutry pour voir un concert, je peux constater que le ciel est bien menaçant à l'est sur le Haut-Lac.

Vers la tombée de la nuit, un très bel orage, bien électrique, circule sur le Haut-Lac en direction de Vevey. Lutry reste au sec.

Plus tard dans la soirée, il y a des averses, mais sans autre orage observé.

 

 

31 mai 1998 - Orages et musique...

Ce dimanche 31 mai il est prévu divers concerts caritatifs un peu partout à Lausanne.

Pour des raisons météorologiques, notamment en prévision des orages attendus dans la journée, de nombreux groupes ont renoncé à jouer.

Avec quelques amis, et peut-être avec l'idée bornée de jouer absolument, nous avons l'occasion de faire un petit concert improvisé, sur les quais d'Ouchy; sur une scène semi-couverte.

Après s'être installés avec le matériel nous jouons un peu, mais je garde quand même un oeil au ciel... Vers 14 heures le ciel devient menaçant, je décide de plier mon matériel (clavier, sono, etc), et de le mettre à l'abri.

Juste à temps d'ailleurs... La bourrasque orageuse arrive très vite !  Les quais d'Ouchy se font balayer en un rien de temps par les rafales, la pluie diluvienne et les coups de tonnerre.

Après une courte accalmie, nouvelle bourrasque !

Plus tard dans l'après-midi, je quitte Ouchy pour rejoindre la famille à Saint-Légier; nous continuons d'ailleurs dans la musique en faisant des improvisations dans des styles musicaux inattendus, entres autres un sirtaki !

 

2 juin 1998 - Orage en soirée en Valais

Alors que je me rends à Martigny pour une interview radiodiffusée, il y a de l'orage en soirée, avec quelques coups de tonnerre et une pluie soutenue.

 

4 juin 1998 - Orage... et casting

Il fait chaud et lourd ce jeudi 4 juin.

Avec un ami, en tout début d'après-midi, je me rends près de Genève, à Saint-Julien, pour participer à un casting de l'émission "Graine de star" qui se déroule au Macumba.

Nous avons eu la bonne idée d'arriver de bonne heure, car il y a foule au portillon ! J'ai ainsi pu interpréter ainsi une de mes compositions devant près d'un millier de personnes. Par contre mon "tour de chant" ne dure qu'une minute, car ce ne sont pas moins de 300 candidats qui vont chanter, les uns après les autres...

Ce n'est que tard dans la soirée que nous rentrons, sans avoir décroché le "graal"...

Au retour le temps est orageux, il y a de fréquents flashes d'éclairs, au loin, dans une ambiance chaude et lourde.

 

6 juin 1998 - Lorsque je me rends à Delémont, pour une autre interview radiodiffusée, il y a aussi un peu d'orage. Le ciel est souvent laiteux, de teinte "blanc crème", dans une ambiance chaude et lourde.

8 juin 1998 - un front orageux ondulant fait près de 2000 km de long sur l'Europe de l'Est, de la Baltique aux Balkans.

 

11 juin 1998 - Forte chute de température.

Le soir il y a de fréquentes averses de traîne dans une ambiance très rafraîchie. Vers 20 h il y a une petite averse de grêle, et vers 21 h il y a quelques coups de tonnerre.

 

12 juin 1998 - Pluie, froid et neige en montagne

Il pleut le matin avec à peine 7°C et de la neige à 1600 m. Localement, la neige descend même jusqu'à 1000 m. Il ne fait pas plus de 14.3°C à Genève.

Le lendemain, samedi 13 juin, il ne fait que 5.2°C à Genève au lever du jour, avec le retour du soleil.

 

15 juin 1998 - Il y a quelques coups de tonnerre l'après-midi et en soirée.

 

21 juin 1998 - Ce dimanche nous donnons un concert l'après-midi avec le groupe, dans la vieille ville de Lausanne, à l'occasion des Fêtes de la musique.

Alors que les éditions 1996 et 1997 avaient été marquées par un déchaînement inouï des eaux du ciel, cette fois-ci nous avons eu droit au soleil de plomb et à la chaleur caniculaire ! (32.0°C à Genève) L'ambiance a été très agréable et "bon enfant".

 

22 juin 1998 - Après une journée caniculaire (minimale de 22°C à Prilly), le ciel se charge en soirée; les nuages paraissent peu menaçants, irisés et flous, avec de la bise.

Vers 23 h, il y a une forte et brève averse, inattendue. Je n'ai pas entendu d'orage.

 

25 juin 1998 - journée orageuse

Il y a des cumulus très massifs sur les reliefs à la mi-journée. Dans l'après-midi le ciel devient laiteux, puis quelques coups de tonnerre se font entendre au loin. Il n'y a que de petites et brèves averses à Lausanne.

 

26 juin 1998 - Le ciel est bien nuageux le matin, et à midi, avec quelques averses. Quelques orages épars grondent en soirée, à quatre reprises, entre 19 h et 21 h, avec juste quelques averses.

27 juin 1998 - A nouveau quelques coups de tonnerre isolés et lointains, vers 19 h, puis vers 23 h.


1 / 2 juillet 1998 - Violent orage nocturne

Depuis près d'une semaine, il y a une dépression bloquée sur les îles britanniques. En France, le temps est frais et pluvieux dans le nord-ouest, chaud et sec dans le sud-est. Ainsi on ne dépasse guère les 15°C sous les pluies près de la Manche, alors qu'en Corse on atteint les 42°C sous le sirocco...

Après une journée chaude et lourde, il y a un bref et violent orage dans la nuit, avec quelques coups de foudre bien proches, et une très violente averse, "rondement mené".

Il y a eu la "phase d'approche" et la "phase d'éloignement". Mon petit pluviomètre enregistre 12 mm pendant pour une averse d'environ 20 minutes.

 

2 juillet 1998 - Orage bref et très violent à Genève: six bateaux coulés

Si sur la région lausannoise, l'orage est très modéré avec une simple averse, vers 19-20h, il en a été autrement à Genève.

Un orage bref, mais d'une violence exceptionnelle balaie la rade de Genève; six bateaux sont coulés, et un navigateur est porté disparu.

Il tombe 33.4 mm à Genève.

 

3 juillet 1998 - Quelques coups de tonnerre en début d'après-midi.

Il y aurait eu une trombe sur le lac Léman, au large du Lavaux. Pour ma part je ne l'ai pas aperçue.

 

5 juillet 1998 - Alors que j'ai invité du monde chez moi, à Prilly, je ne me suis pas rendu compte qu'il y a eu un orage en direction du Jura, vers le Col du Marchairuz. Cet orage m'a été révélé par le récit de Nicolas Gascard.

 

7 juillet 1998 - Au lendemain d'une journée absolument splendide, le temps se gâte ce mardi 7 juillet; une très forte bourrasque survient en début d'après-midi, avec fort vent et averse diluvienne, ainsi que quelques coups de tonnerre. La température chute à l'arrière.

Les jours suivants le temps reste souvent nuageux mais sec sur le Léman, sous un flux d'ouest qui coupe continuellement la France en deux: gris et froid au nord, beau et chaud au sud.

 

13 juillet 1998 - Au lendemain d'une journée absolument splendide, le temps se gâte ce lundi 13 juillet. Le vent d'ouest se met à souffler très fort dès la fin de la matinée, pour souffler même en tempête en début d'après-midi. Le ciel est couvert, mais il ne tombe qu'une brève averse, sans orage.

Les quatre jours suivants il y a à nouveau un régime d'ouest. Le temps est sec sur le Léman, avec pas mal de soleil avec des températures de saison, quoique de plus en plus chaud.

La France est toujours coupée en deux: gris et froid au nord, beau et chaud au sud...

 

19 juillet 1998 - Canicule et orage à base élevée

Ce dimanche 19 juillet est extrêmement chaud, il fait 34.5°C à Genève. En France il fait même 41°C à Gourdon (Lot).

La météo prévoit un dimanche caniculaire avec un soleil sans partage du matin au soir.

Belle surprise donc, vers 19 heures, lorsqu'un orage inattendu vient éclater sur le Léman. La base nuageuse est très élevée; l'orage est bien électrique mais il y a très peu de précipitations. La température reste très chaude en soirée.

 

26 juillet 1998 - Il y a eu une tornade (EF 2) à Estrablin (Isère)

Cette tornade est documentée par Keraunos:

 

Tornade à Estrablin (38) le 26 juillet 1998. Tornade EF2 en Isère, région Rhône-Alpes. Tornade F2 en France - KERAUNOS

Une tornade d' intensité modérée ( EF2)frappe le centre de la commune d' Estrablin ( Isère) le 26 juillet 1998 en soirée. D'autres dégâts, probablement de nature tourbillonnaire, sont observés dans des hameaux d'Estrablin et aux Côtes-d'Arey, mais sans qu'il soit possible de le confirmer.

http://www.keraunos.org

Le temps est resté ensoleillé et très chaud sur le Léman (33°C à Genève).

Il y a eu un peu d'orage sur l'ouest lémanique (0.1 mm à Genève)

 

 

27 / 28 juillet 1998 - Violent orage la nuit sur le Haut-Lac

Il y a eu dans la nuit un orage sérieux, accompagné d'une très forte pluie, autour de Vevey et Montreux. Cela m'a été rapporté alors que je me trouve à Zermatt, où la nuit est calme.

 

28 juillet 1998 - Violent orage en soirée sur le Haut-Lac

Alors que les orages grondent  le matin, à Zermatt, suivis d'une journée assez humide, le Haut-Léman connaît une nouvelle vague orageuse en soirée.

Les bases nuageuses ont semble-t-il été assez impressionnantes; "on aurait dit une tornade"...

 

1er août 1998 - Orages matinaux

Le temps se gâte sérieusement ce samedi 1er août. Dès 9 heures le tonnerre gronde sur le Léman; trois orages successifs accompagnés d'averses traversent la région lausannoise.

En début d'après-midi le temps devient plus frais avec quelques pluies plus faibles, avant une accalmie au coucher du soleil.

Plus tard dans la soirée, alors que je me trouve à Thierrens pour voir un concert, il y a à nouveau des averses et même quelques éclairs lointains.

Il tombe 21.2 mm à Lyon, 4.8 mm à Genève.

 

2 août 1998 - Très maussade

Ce dimanche, après une matinée grise, il y a une violente averse vers 13 heures, suivi de pluie froide et prolongée. Il ne fait alors que 14°C.

Une dépression centrée sur le golfe du Lion engendre une météo très médiocre dans le Sud de la France.

Les jours suivants le soleil revient et dès le 6 août c'est à nouveau la canicule.

 

6 au 14 août 1998 - Canicule

C'est précisément pendant cette période de forte chaleur que je fais mon premier voyage en Bretagne, pendant un peu plus d'une semaine, avec comme "étapes" Lorient, l'île de Groix, Saint-Guénolé, puis Brest et Quimper.

J'ai eu droit à une météo absolument splendide, beau et chaud, sans la moindre goutte de pluie.

Le 11 août, alors que le continent est surchauffé, il fait assez frais à la Pointe du Raz avec du brouillard, surtout le matin.

Quelques photos "croquées" en terre bretonne:

 

19980810A

19980810B

 

19980810C

 

19980810D

 

Le 11 août, il fait 36.1°C à Genève et 37.7°C à Lyon.

 

12 août 1998 -  Orage à propagation rétrograde sur le Léman

Il a fait 35.6°C à Genève et 36.3°C à Lyon.

Alors que je me trouve encore en Bretagne, il m'a été rapporté qu'il y a à nouveau eu un orage à base élevée, près de Vevey, en fin de journée, sous une température caniculaire, de manière très similaire à l'orage du 19 juillet dernier.

Il s'agit de plus d'un orage à propagation rétrograde.

 

13 / 14 août 1998 - Dans la nuit, orages très électriques à Andelot (Jura).

 

17 / 18 août 1998 - Chaud et lourd

Les cumulus sont très massifs sur les reliefs dès l'après-midi. Un peu de tonnerre lointain se fait entendre vers 18 h.

Plus tard dans la soirée, vers 23 heures, il y a quelques flashes lointains.

 

18 août 1998 - Le temps est instable dès le matin (minimale de 21°C à Prilly), avec des averses et un ou deux coups de tonnerre.

 

28 au 30 août 1998 - Bise et nuits froides !

Le 29 août je relève 7°C à Prilly au lever du jour.

Le 30 août il fait 4.8°C à Lons-le-Saunier, 7.1°C à Genève et 8.2°C à Lyon.

 

2 / 3 septembre 1998 - Chaud et lourd. Il y a une forte averse le mercredi 2 septembre vers 19 heures, mais sans orage entendu. Il pleut fortement dans la nuit suivante, là aussi sans orage entendu.

 

4 septembre 1998 - Orage très pluvieux en soirée

Après une journée bien couverte, la pluie se met à tomber vers 21 heures, accompagnés durablement de coups de tonnerre épars. La pluie est forte jusqu'en fin de nuit.

Il tombe 49.4 mm à Genève et 35 mm à Lyon.

 

9 et 10 septembre 1998 - Très chaud et lourd. Le 10 septembre la température ne descend pas sous le 20°C pendant la nuit. Je n'ai pas constaté d''orage.

Le 10 septembre il tombe 27.2 mm à Lyon.

Le 11 septembre il tombe 21.4 mm à Genève.

 

12 au 14 septembre 1998 - Très froid !

Belle chute du thermomètre ! Il y a de nombreuses averses sous un ciel gris et des température extrêmement basses. Le 13 septembre il ne fait pas plus de 11°C et la neige s'abaisse jusqu'à 1400 mètres !  Les troupeaux doivent quitter prématurément les pâturages...


26 septembre 1998 - Orage très pluvieux en soirée

Alors que je me trouve à Lausanne pour voir un concert, il y a un orage accompagné d'une pluie diluvienne pendant près d'une heure, vers 22-23 heures.


1er octobre 1998 -  Orage en soirée dans un ciel de traîne

Dans l'après-midi pendant qu'il y a des éclaircies, les cumulus sont très massifs.

Un assez bel orage sévit sur la région lausannoise vers 21 heures, accompagnée de bons coups de tonnerre et d'une forte averse.

 

11 octobre 1998 - forte pluie en soirée

La pluie se met à tomber fortement, à Genève, le soir même où je prends l'avion à destination du Maroc, décollant sur une piste détrempée.

 

Séjour au Maroc

je suis allé pour une semaine au Maroc, du 11 au 18 octobre, participer à un "raid" de VTT et de course à pied.

C'est ma première expédition hors de l'Europe. Pour ma part, j'ai fait de la course à pied, dans de superbes paysages; mais le plus enrichissant a été les rencontres culturelles.

Nous sommes allés dans le Haut-Atlas, à Ouarzazate, Zagora, la vallée du Dra, les gorges du Dadès, la vallée des Roses, et pour finir à Marrakech.

Quelques prises de vues:

19981012B

19981012C

19981012D

 

24 / 25 octobre 1998 - Nuit de tempête

Très violentes pluies dans la nuit, accompagnée de grosses rafales, et de températures très douces. Je n'ai pas entendu d'orage.

Le 24 octobre il tombe 27.7 mm à Genève.


3 novembre 1998 - journée très pluvieuse

Il tombe 36.3 mm à Genève.

 

18 au 23 novembre 1998 - Vague de froid

Les nuits sont glaciales, avec une forte bise.

Le 22 novembre il ne fait pas plus de -3.1°C à Lons-le-Saunier.

Le 23 novembre il fait -7.4°C à Genève, -7.8°C à Lyon, -9.2°C à Lons-le-Saunier, et -27.3°C à La Brévine.

 

9 décembre 1998 - Neige et chaos sur les routes

Une neige très lourde tombe en début de soirée, semant la pagaille sur les routes. En revenant de Morges vers Lausanne, après être allé chercher une guitare, je suis forcé de chaîner la voiture.

 

13 décembre 1998 - Journée très douce après une longue période assez froide et neigeuse. Il fait 13.3°C à Genève et 14.4°C à Lyon.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer


L'année 1999

4 au 7 janvier 1999  - C'est le printemps...

Il fait extrêmement doux ces 4 jours, un peu comme l'an dernier...

Le 5 janvier, il fait 10°C à La Dôle (1670 m).

Le 6 janvier, il fait 15.7°C à Lyon.

Le 7 janvier, la température atteint 12.7°C à Genève.

 

6 janvier 1999 - Brouillards bas et belle inversion de température.

Pendant une bonne partie de la journée, il y a un brouillard très bas sur l'ensemble du Bassin lémanique. Le sommet de la couche a oscillé entre 450 et 500 mètres.

Ainsi, vers 23 heures, alors que je me trouve à Renens (450 m), je me trouve dans la purée de pois, et j'ai dû gratter le pare-brise complètement couvert de glace avant de pouvoir partir. Arrivé à Prilly (520 m) il fait clair au-dessus du brouillard, avec une température de 7°C.

 

11 janvier 1999 - L'hiver "reprend ses droits", avec le retour de la neige.

Après avoir "conquis" le sud la veille, la neige arrive sur la région lémanique.

Il tombe 4 cm de neige à Prilly, mais 20 cm à Saint-Légier.

 

30 janvier au 2 février 1999- Vague de froid

Le 29 janvier il y a eu de fortes chutes de neige en montagne, mais à Prilly les sols sont juste saupoudrés. Les nuits sont glaciales les jours suivants.


7 février 1999 - Orage de neige !

Le matin du dimanche 7 février, alors que je rentre de Fribourg vers Lausanne, j'essuie une bonne averse de pluie et neige mêlées.

Dans l'après-midi, je me rends à Saint-Légier; vers 17 heures, après quelques éclaircies le ciel devient noir et il se produit une belle averse de grésil et de neige, accompagnée de coups de tonnerre ! Voici le premier orage de l'année !

Vers 22 heures il y a une autre averse de neige.

 

8 et 9 février 1999 - Grosses intempéries - 70 cm de neige à Aigle

Le 8 février le ciel est couvert dès le matin, puis la neige commence à tomber en soirée et une bonne partie de la nuit. La couche atteint 12 cm à Prilly, mais 30 cm à Saint-Légier.

Dans la nuit du 8 au 9 février, sous une langue d'air chaud, la neige tourne en pluie jusqu'à une atlitude assez élevée, puis dès midi, l'arrivée d'air plus froid ramène la neige en plaine.

Si la neige tombe en force sur l'est lémanique et le Chablais, il n'en est pas de même pour l'ouest lémanique. Le soir du 9 février je relève 7 cm de neige gisante.

Genève n'a que 2 cm de neige. En revanche, il y a 40 cm à Saint-Légier, et même 70 cm de neige à Aigle !

Dans certaines régions de Savoie, la couche de neige atteint 130 cm à 800 mètres, et 180 cm à 1200 mètres.

Il se produit une avalanche meurtrière au village du Tour, près de Chamonix.

 

19990209

 

 

10 au 14 février 1999 - Vague de froid

Les nuits sont à nouveau glaciales.

 

18 février 1999 - Nouveau "déluge de neige"

Si la neige n'est pas très abondante sur la région lausannoise (3 cm de nouvelle neige à peine à Prilly, gorgée d'eau), il n'en est pas de même pour le Haut-Lac, bien mieux servi. Il tombe près de 30 cm à Saint-Légier, ce qui amène la neige gisante à près de 60 cm, la plus forte hauteur depuis le 17 février 1985 !

Mais le redoux va faire "très mal" à ce manteau blanc. Dès midi la pluie prend le relais.

Du 19 au 21 février, il pleut et vente beaucoup, la limite pluie-neige remonte vers 1500 mètres, ce qui rend le danger d'avalanche extrême en montagne.

 

22 / 23  février 1999 - Nouvel orage de neige !

Le matin du 22 février la masse d'air se refroidit à nouveau. Il pleut encore le matin, puis vers 10 h il y a une averse de grésil, pluie et neige mélangés.

Dans l'après-midi, les éclaircies alternent avec des petites averses de neige.

Vers 18 heures, les averses de neige se renforcent, et commencent à accrocher au sol.

Après une autre éclaircie en début de nuit, belle surprise à 23 heures avec un orage de neige !

Quelques coups de tonnerre illuminent les innombrables flocons, un très beau spectacle.

La neige tombe encore avec force en fin de nuit. Le matin, je relève 18 cm à Prilly, ce qui est la meilleure hauteur de neige depuis que je me trouve à Prilly, en 1993.

 

En montagne, c'est toujours le chaos, de nombreuses stations sont complètement isolées, et il y a des avalanches meurtrières, en Valais à Evolène, ou encore à Galtür en Autriche.

 

19990223

 

3 / 4 mars 1999 - Front froid actif.

L'après-midi du mercredi 3 mars, le ciel est menaçant, avec un fort vent d'ouest. Jusqu'en soirée le temps reste sec.

Dans la nuit suivante, la pluie arrive; à Prilly la température chute brusquement de 9°C à 2°C;

le 4 mars il neige tout le matin.

Il est tombé 31 mm à Lyon le 3 mars.

Du 4 au 8 mars il fait froid avec des giboulées.

 

9 au 16 mars 1999 - Très doux. Le 9 mars le redoux est très brutal, passant de 1°C l'après-midi du 8 mars à 15°C l'après-midi du 9 à Lausanne.

26 mars 1999 - Très violente averse vers 18 heures, durant près d'une heure, sans orage.

2 avril 1999 - Le temps est instable l'après-midi, il se développe des cumulonimbus, et quelques petits coups de tonnerre se font entendre au loin à Prilly.

 

6 / 7 avril 1999 - Nuit d'orage et chute de température

Le mardi 6 avril est une journée particulièrement ensoleillée et chaude, avec 22.8°C à Genève et 24.8°C à Lyon.

En soirée le ciel se couvre par le sud-ouest. Vers 22 heures le ciel est entièrement couvert, mais il fait encore 18°C à Prilly.

En début de nuit, il y a une première forte averse, sans orage entendu.

En fin de nuit, il y a de nouvelles violentes averses, et cette fois le tonnerre se met à gronder, plutôt lointain.

La pluie persiste toute la matinée du 7 avril, il ne fait plus que 6°C.

 

13 / 14 avril 1999 - Dans la nuit, il y a une très violente averse de pluie mêlée de grésil; je n'ai pas entendu de tonnerre.

 

15 avril 1999 - Neige et froid !

Il neige toute la journée sur la région lausannoise, parfois mêlée de pluie. La température n'a pas dépassé 1°C à Prilly, et la couche de neige atteint 5 cm.

Il tombe 5 cm de neige à Lyon,  et 16 cm de neige à Grenoble,  où la température ne dépasse pas 1.6°C !

Il tombe 130 cm de neige au col de la Bernina en moins de 24 h, et 215 cm en moins de 48 heures (15 et 16 avril).

 

17 / 18 avril 1999 - Le 17 avril le soleil est de retour dans une ambiance encore bien froide. L'instabilité est toutefois présente et il y a des enclumes sur les reliefs, notamment les Rochers-de-Naye.  Vers 23 heures, alors que je suis sur Lausanne, j'aperçois quelques éclairs lointains vers le Jura.

Le 18 avril au matin, il y a une violente averse de pluie, de neige et grésil avec de grosses rafales de vent.

 

21 avril 1999 - La température redevient printanière, mais l'ambiance est instable. En soirée le ciel est menaçant, avec une averse, mais sans orage.

 

22 avril 1999 - Orage en soirée

La journée est bien ensoleillée et assez douce, mais l'instabilité fait gonfler de nombreux cumulus l'après-midi.

En soirée, vers 21 h, alors que je me trouve dans les hauts de Lausanne, il y a un bel orage assez bien organisé, amenant une forte averse.

 

27 avril 1999  - La chaleur s'accentue sous le soleil; de nombreux cumulonimbus se forment l'après-midi sur les reliefs, et en soirée, alors que je me trouve à Cugy, il y a quelques coups de tonnerre lointains, à trois reprises.

29 avril 1999: Petit orage en soirée.

 

5 mai 1999 - Pendant la soirée de ce mercredi, je fais avec un ami un petit concert en plein air au centre de Lausanne. Le ciel est resté menaçant une bonne partie de la soirée, lâchant même quelques grosses gouttes, mais finalement il n'y a pas d'orage qui éclate.

7 mai 1999 - Nous avons à nouveau un concert en plein air, au même endroit. Comme mercredi le ciel devient menaçant en soirée, mais cette fois-ci, vers 21 heures, la pluie et le vent nous oblige à plier bagage... Je n'ai pas entendu d'orage.

Il tombe 14.1 mm à Genève, 23.4 mm à Lyon.

 

13 / 14 mai 1999 - Nuit très électrique !

Le temps est chaud et lourd ce jeudi 13 mai, jour de l'Ascension. Les cumulus gonflent facilement l'après-midi.

Vers 17 heures, je me rends au bout du lac, à Villeneuve, pour aider un ami à déménager. Un orage déborde des montagnes et nous gratifie d'une première bonne averse, avec des coups de tonnerre.

Plus tard dans la soirée, je me trouve à nouveau en région lausannoise, du côté d'Ecublens.

Des vagues orageuses commencent à se succèder, passant d'abord à côté, mais quand la nuit commence à tomber, il y a les premières grosses averses accompagnée de gros coups de tonnerre.

L'ambiance reste électrique même entre les averses, le ciel ne cesse de s'illuminer d'éclairs, et ce, quasiment jusqu'à minuit !

Après être rentré, de nouvelles vagues orageuses surviennent, j'ai droit à de nouvelles averses torrentielles et de nombreux coups de canon !

ça ne se calme au final qu'au petit matin !

La journée du vendredi 14 mai est maussade et très pluvieuse.

 

Il y a de grosses inondations à cause des intempéries, des températures particulièrement chaudes pour la saison et la fonte des énormes quantités de neige tombées durant l'hiver.

Les lacs de Neuchâtel, de Bienne et de Morat ont une cote très élevée, et la plupart des cours d'eau sont très gros et débordent.

 

19990513A

 

19990513B

 

17 mai 1999 - Il y a une rafale de 72 km/h à Chamonix.

18 / 19  mai 1999 - Il y a un orage en début de nuit, en direction du Jura. La région lausannoise reste au sec.

19 mai 1999 - Brusque orage sur le coup de midi, avec une forte averse et quelques bons coups de tonnerre.


24 / 25 mai 1999 - Splendide nuit orageuse

Le matin du 24 mai il y a du stratus, comme en novembre  ! Celui-ci se dissipe le matin, laissant place au soleil. Celui-ci devient même éclatant dès midi.

Dans l'après-midi, de très beaux cumulus se développent près des reliefs.

Vers 22 heures, alors que viens de rentrer à Prilly, je sens des gouttes... il pleut alors que le ciel est étoilé au zénith ! La température est de 22°C.

Le début de nuit est toujours instable. Des petites cellules orageuses, subites et éphémères, éclatent un peu n'importe où ! Je peux les voir éclater notamment en direction du Jura. Les structures nuageuses sont belles à voir, cela doit être le "must" pour les photographes !

Vers minuit, un orage du même type s'abat sur Prilly. Il y a une violente averse et de puissants coups de tonnerre.

 

27 / 28 mai 1999 - Il y a un violent orage à Montreux en début de nuit; le temps reste clair et sec à Lausanne.

28 mai 1999 - En soirée, alors que l'ambiance est très chaude, le ciel est littéralement quadrillé de traînées d'avions, qui persistent très longtemps !

 

29 mai 1999 - Violent orage sur l'est Lausannois... mais pas sur l'ouest !

Une magnifique cellule orageuse sévit en début de nuit sur l'Est lausannois, la canardant de coups de foudre et y apportant de violentes précipitations. J'ai pu l'observer alors que je me trouve à l'ouest de Lausanne, à Crissier, bien au sec. A nouveau une splendeur pour la photographie...

Je rentre ensuite en direction de Prilly, où les sols sont secs, mais qui a dû être littéralement bordé par l'averse orageuse.

 

30 mai 1999 - Il fait une température minimale de 17.2°C à Besançon.

 

31 mai 1999 - Alors qu'il fait toujours très chaud, il y a un orage lointain qui se fait entendre en début d'après-midi. La région lausannoise reste au sec.

En soirée, il y a une averse, dans une ambiance tropicale, mais je n'ai pas remarqué d'orage.

 

2 juin 1999 - Front orageux très virulent

La météo indique un risque d'orage violent pour ce mercredi 2 juin.

Une fois de plus, il fait très chaud et lourd, quelques passages nuageux circulent en cours de journée, mais rien de menaçant.

Tout "bascule" au moment de la sortie du travail, vers 17 h 30, le ciel serein devient brusquement sombre, et le vent se lève. J'ai le temps de rejoindre ma voiture, au moment où les rafales se renforcent. Le ciel très noir au sud-ouest montre que le déluge est imminent.

Je rentre en direction de Prilly, mais suis pris dans un bouchon... Le déluge arrive et j'entends la pluie marteler furieusement la carrosserie, sous de bons coups de tonnerre...  Le front de rafale est assez impressionnant.

Une fois arrivé à la maison, l'accalmie est de courte durée, un second front arrive très vite derrière.

Et c'est reparti pour un tour ! Déluge, rafales, avec davantage de coups de foudre, parfois bien proches.

La pluie devient plus régulière après, mais reste forte jusqu'à la tombée de la nuit, toujours accompagnée de coups de tonnerre.

Le reste de la nuit est calme.

Il y a eu une possible trombe sur le Léman.

La rafale a fait quelques dégâts en ville; par ailleurs l'orage a abondamment arrosé le match de football Lausanne-Genève qui se jouait à Lausanne à guichets fermés.

 

19990602

 

 

19990602B

 

Il s'est produit un bow-echo en Suisse centrale.

 

3 juin 1999 - Très forte pluie en soirée, avec un gros coup de tonnerre entendu.

5 / 6 juin 1999 - Violentes pluies dans la nuit; je n'ai pas observé d'orage. Le 5 juin, il tombe 12 mm à Genève et 28 mm à Lyon.

7 / 8 juin 1999 - Il y a nouveau de très fortes pluies la nuit, sans orage entendu.

 

13 juin 1999 - Deux orages en soirée

Alors que je me trouve à Saint-Légier, il y a un premier orage vers 20 heures, précédé d'une bonne rafale, et accompagné d'une brève averse et de quelques bons coups de tonnerre.

Vers 23 heures, de retour à Prilly, un second orage se manifeste, avec une forte averse et à nouveau quelques bons coups de tonnerre.

 

21 juin 1999 - Forte averse matinale, sans orage, avec baisse marquée de la température. Le lendemain, mardi 22 juin, la bise souffle si fort à Saint-Légier qu'un arbre dans le jardin (sumac de Virginie) est brisé.

 

26 / 27 juin 1999

L'orage gronde de bonne heure samedi 26 juin, dès 9 heures. Un bon orage passe à Prilly, avec une brève averse et de bons coups de tonnerre.

Nouvelle activité orageuse dans la nuit du 26 au 27 juin, surtout sur le Haut-Lac. Je n'ai entendu que du tonnerre lointain, mais il y a eu un très violent coup de foudre à Saint-Légier.

 

27 juin 1999 - Vague d'orages violents et possible tuba

Après une matinée ensoleillée, le temps se montre vite instable ce dimanche 27 juin.

Un premier orage se montre déjà à 14 heures, avec une brève averse.

Le soleil revient dans l'après-midi, alors que je me trouve à Saint-Légier.

Vers 17 heures, le tonnerre commence à gronder à nouveau, d'abord au loin.

Puis le tonnerre se rapproche, une première onde passe, lâchant une brève averse.

Le ciel s'assombrit ensuite sur tout le Haut-Lac, avec des bases nuageuses de plus en plus noires. Mais le plus étonnant est la direction très chaotique dans laquelle vont les bases nuageuses, ça donne l'impression de partir dans tous les sens... Il y a beaucoup de cisaillement !

Au nord-ouest, je peux voir des fractus sortir du vallon de la Veveyse, littéralement aspirés vers le haut. Et vers l'est, une base nuageuse très noire se met en rotation, avec un possible tuba.

Peu après, il se produit une nouvelle averse orageuse, accompagnée d'une courte averse de grêle.

En fin de soirée, la pluie devient plus régulière, mais reste forte, avec des coups de tonnerre jusque vers 21 heures.

La pluie s'arrête en cours de nuit.

 

Une tornade se produit dans les Monts du Forez à 15 h et parcourt quelque 5 km

Tornade à Chalmazel le 27 juin 1999 - Tornade dans la Loire (42), région Rhône-Alpes - Tornade F2 en France - KERAUNOS

Une tornade d' intensité modérée ( EF2) est observée dans plusieurs hameaux de la commune de Chalmazel ( Loire) le 27 juin 1999 à 15h00 locales. Le phénomène, qui a été vu, a épargné le centre du village mais a dévasté plusieurs parcelles de forêts. Egalement, une vache est tuée par la chute d'un arbre.

http://www.keraunos.org

 

 

29 juin 1999 - J'ai l'occasion d'observer des hirondelles; elles volent bas, très bas ! Un vrai rase-mottes !

 

4 juillet 1999 - Orage traversant le lac en flux de sud-est

En fin d'après-midi, j'ai pu observer depuis Saint-Légier une magnifique cellule orageuse née sur le massif du Grammont traverser le lac, pour arriver ensuite sur le Lavaux. Le temps est resté sec à Saint-Légier et la cellule a un court instant masqué le soleil.

 

5 juillet 1999 - Nombreux orages très violents

Ce lundi 5 juillet je me trouve à Bière pour le cours de répétition militaire. Diane à 4 h 30 ! Très tôt nous partons sur le terrain pour faire des tirs d'artillerie.

Il règne pendant toute la journée une chaleur étouffante.

Le soleil commence à se cacher vers 16 heures sous les premiers voiles de nuages d'altitude, alors qu'on a commencé le nettoyage des pièces.

Vers 18 heures, les premiers coups de tonnerre se font entendre derrière le Jura, un premier orage sévit derrière le Mairchairuz.

C'est à 19 heures que passe le premier orage sur la caserne; la première "douche" avec de bons coups de tonnerre.

Cette première salve passe assez rapidement, et le ciel s'éclaircit un peu à l'arrière, mais ça reste très menaçant. Pendant que nous prenons le repas du soir, il y a un rayon de soleil, et on peut apercevoir un très bel arc-en-ciel.

L'éclaircie ne dure pas; rapidement l'horizon redevient noir, annonciateur d'une nouvelle salve juste avant l'appel du soir. A nouveau un bel orage passe, accompagné de trois brefs déluges bien fournis, et à nouveau de gros coups de tonnerre.

Après l'appel, nous allons encore faire de l'instruction théorique. Pendant un bon moment nous attendons sous le toit d'un bâtiment. Un nouvel orage nous déverse ses seaux d'eau vers 21 h, avant de s'éloigner.

Une fois que nous sommes à l'arrière, il y a de gros impacts qui tombent très près de la caserne, par-derrière le rideau d'averse. L'un deux s'abat à 200 mètres.

Une fois que nous avons fini la théorie, nous rejoignons le camion qui va nous ramener à Saint-George, où nous dormons. En route, c'est à nouveau le déluge, il est près de 22 heures.

Nous rejoignons l'abri complètement trempés ! Malgré l'épaisseur des murs on entend encore le bruit tonnerre se propager par les canalisations...

Le tonnerre et la pluie cessent vers minuit.

 

Mon petit pluviomètre à Prilly a récolté 60 mm; à Genève il est tombé 40 mm; à Lyon, 32 mm.

Certaines régions du Canton de Vaud ont essuyé de très gros grêlons.

 

19990705

 

 

6 juillet 1999 - Cinq sortes de nuages différents !

Après la folle soirée orageuse de la veille, le matin du 6 juillet offre un beau spectacle nuageux; je peux apercevoir en même temps cinq sortes de nuages différents !

1) des stratus fractus léchant les vallons et les pentes, résultat des fortes pluies

2) des stratocumulus postorageux

3) des cirrus spissatus, reste d'enclumes des orages de la veille

4) des bancs d'altocumulus castellanus, signes d'une nouvelle instabilité

5) des bancs de cirrus et de cirrocumulus "hybridés"

Le temps devient rapidement instable, il y a une fort averse à 11 heures, suivi de deux autres plus faibles dans l'après-midi, plus faibles. Il fait sensiblement plus frais que la veille.

 

7 juillet 1999 - Il y a une trombe sur le lac de Constance.

 

11 juillet 1999 - Temps lourd. Il y a quelques orages lointains sur les reliefs. Quand je retourne à Bière en soirée, il y a une forte averse vers 23 h, sans orage constaté.

12 / 13  juillet 1999 - Le temps est lourd et instable dès le matin du lundi 12 juillet, mais au final il n'y a aucun orage dans la journée.

La nuit est calme.

Levés à 4 heures du matin, pour quitter notre campement de Saint-George, je vois qu'il y a de nombreux flashes d'éclairs au loin. Il fait déjà chaud le matin.

 

13 / 14 juillet 1999 - les orages nous tournent autour

Lorsque le soleil se lève, il y a des nappes de brumes de vallée, c'est une vision magnifique avec les nuages orageux au loin, le tout avec les très belles couleurs de l'aube...

Le matin est très ensoleillé, puis dès midi les cumulus gonflent et génèrent très vite des orages.

Entre 13 heures et 17 heures, ce ne sont pas moins de 6 cellules orageuses différentes que j'ai pu observer; toutes sont restées assez éloignées de nous, nous sommes resté au sec, et très majoritairement au soleil.

En soirée, nous sommes descendus à Morges pour charger les chars sur les trains; nous avons un long moment d'attente, la vision des nombreuses cellules orageuses au loin sous les lueurs crépusculaires sont magnifiques.

Dans la nuit, nous sommes montés dans les trains, nous allons nous déplacer de nuit vers Payerne.

C'est alors qu'un déluge s'abat sur le train ! L'averse dure plus d'une heure.

 

14 juillet 1999 - Instable

Après la nuit très arrosée, nous reprenons des positions autour de Payerne. Sur le coup de midi, il y a à nouveau une très violente averse qui nous trempe !  Je n'ai pas entendu d'orage. Le soleil revient et le reste de la journée est calme.

 

18 juillet 1999

De retour à la maison.

Une situation de marais barométrique sur toute l'Europe favorise le temps orageux autour du Léman.

Dans l'après-midi il est possible d'observer de nombreuses enclumes très massives au loin, surtout entre 16 h et 19 h.

En soirée, la vaudaire souffle assez fort à Saint-Légier.

Vers 21 heures, je me dirige vers Lausanne, où la vaudaire se fait aussi sentir.

En début de nuit, il y a encore des flashes d'éclairs lointains.

 

19 juillet 1999 - Le temps est à nouveau chaud et lourd, il y a un peu d'orage en soirée.

 

27 juillet au 7 août 1999 - Périple canadien

Voilà mon premier voyage en direction des Amériques !

27 juillet: Lever à 3 heures du matin ! Il s'agit de rejoindre Genève de très bonne heure, car l'avion part à 7 heures !

Premier vol Genève - Francfort au soleil levant. Le temps est magnifique, la vue est splendide sur les Alpes.

Second vol Francfort - Montréal, qui dure près de 8 heures. C'est la première fois que je fais un vol aussi long.

J'arrive ainsi à Montréal en début d'après-midi; je prends le train pour rejoindre Québec; puis une fois arrivé je rejoins l'auberge de jeunesse.

Je passe la première soirée assez tranquille pour récupérer de la journée "allongée" par le décalage horaire.

 

28 juillet 1999 - mon premier orage "canadien" ! - Les rues de Québec inondées !

Je vais flâner tranquillement pour découvrir le vieux Québec. Je trouve l'architecture vraiment intéressante, surtout avec ces maisons encastrées les unes dans les autres comme des poupées russes...

Je vais me promener sur l'esplanade du château Frontenac; il est à peu près midi. Il y a plein d'artistes qui font leur "show".

Je sympathise avec deux musiciens qui viennent de se produire; ils me proposent de passer un moment chez eux, dans les faubourgs de Québec. Voilà une autre façon, inattendue, de découvrir la ville...

Nous lunchons dans un petit resto du faubourg de Québec, où les prix sont trois fois moins chers que dans le quartier touristique... Il est à peu près 15 heures que le ciel se fait plus sombre.

Des nuages de plus en plus bas viennent par le nord; on me dit "il va mouiller !"

Comme j'ai mon appareil photo, je pense faire une ou deux photos de l'orage, seulement je me rends compte... que je n'ai pas mis de pellicule !! Le gag vraiment ballot !

Cinq minutes plus tard, le tonnerre gronde, puis rapidement la pluie commence à tomber, évoluant jusqu'au déluge !

Les routes sont rapidement pleines d'eau, l'orage n'a pas fait semblant !

Plus tard dans l'après-midi, l'orage est passé. Après avoir écouté un peu de musique chez eux, mes hôtes me ramènent tranquillement au château Frontenac. Un très agréable moment d'amitié.

 

29 juillet: l'île d'Orléans

Direction l'île d'Orléans. J'ai galéré pour trouver le moyen de m'y rendre. Je rejoins le B&B qui va m'accueillir pour la nuit.

Le tenancier dispose de quelques vélos; j'en profite pour faire une partie du tour de l'île à vélo; le paysage de campagne et les montagnes au loin me font beaucoup penser à la campagne vaudoise, avec en toile de fond le Jura...

Je profite de m'arrêter pour acheter du sirop d'érable chez un producteur - c'est bien moins cher qu'en boutique ! - et tout aussi bon.

 

30 juillet 1999: direction Montréal - mon deuxième orage canadien

Je quitte l'île d'Orléans pour Québec, puis je prends le bus de Québec à Montréal, en début d'après-midi.

Pendant le trajet, je peux voir une cellule orageuse au loin, vers le nord, lâcher quelques éclairs !

Quand je sors du bus à Montréal, quelle chaleur ! Il fait bien plus chaud qu'à Québec !

Je passe juste à la gare de Montréal pour préparer le trajet suivant, et quel contraste avec la gare sur-climatisée où je ressens 16°C à peine, et dehors ou je ressens 33°C !

Je trouve la ville assez stressante; j'ai du mal à retrouver à Montréal les charmes que j'ai pu connaître à Québec...

Je rejoins ensuite ma petite chambre d'hôtel

 

31 juillet - encore plus chaud

Je profite de ma journée à Montréal pour visiter le Biodôme et le vieux port. En soirée il fait une chaleur étouffante, en même temps que le ciel se couvre et devient menaçant.

Je m'attendais à une terrible nuit d'orage... mais non, rien ! Juste une petite pluie nocturne...

 

1er août - direction l'Ontario

Je quitte Montréal pour la deuxième partie de mon voyage, l'Ontario. Je prends le train en direction de Toronto.

Il faut près de quatre heures et demie de train pour rejoindre la ville de Cobourg, où m'attend mon oncle Samuel.

Quand j'arrive, il m'attend sur le quai. On ne s'était plus vu depuis 22 ans ! J'avais alors 7 ans... Il me ramène avec sa voiture, dans sa maison, à Brighton, où je retrouve aussi tante Margaret.

Nous passons une soirée tranquille en allant à Presqu'ile Point, puis en se faisant un barbecue.

 

2 et 3 août - les chutes du Niagara

Le trajet est assez long pour rejoindre les chutes, où nous allons passer une nuit. Il faut contourner Toronto et le lac pour rejoindre sa rive sud. Il fait très beau temps lorsque nous arrivons aux chutes. Nous profitons de faire un tour en bateau, tout près des chutes.

En soirée, les quais sont vraiment plein de monde; des spots illuminent les chutes aux couleurs de l'arc-en-ciel.

Mon moment préféré a été le lendemain, très tôt. J'ai senti que c'était le meilleur moment de voir les chutes. Je me lève à 6 heures, et là, il n'y a presque pas un chat ! Je peux admirer les chutes avec le soleil qui se lève par derrière !

 

4 août 1999 - orage à Toronto - Tornade à Hamilton

Le matin du 4 août nous prenons le train pour Toronto; pour y rejoindre le cousin Steven, avec sa femme et ses enfants.

Il fait nettement moins beau ce matin; il pleut même, après tous ces jours de beau soleil.

Sur le coup de midi, nous lunchons dans un resto de Toronto, la pluie s'intensifie, il pleut des cordes même, et je vois même un gros éclair flasher à l'extérieur, suivi d'un gros coup de tonnerre... Voici mon troisième orage canadien !

En début d'après-midi, le ciel redevient un peu plus lumineux, mais reste bien chargé. Nous montons à la tour CN, et j'ai droit à ce beau spectacles de voir les gratte-ciel "fumants" après la pluie:

 

20160904b177

puis le cousin Steven nous invite à son bureau, au 41ème étage; je vois que le ciel s'est bien dégagé, et qu'il y a un beau nuage d'orage, en direction de l'est:

 

20160904b178

 

5 août 1999 - Thousand Islands

Voici la dernière excursion de mon périple canadien. Direction Gananoque pour prendre le bateau pour les Thousand Islands, tout à l'est du Lac Ontario.

Après un matin assez ensoleillé, le temps tend à devenir orageux.

Le bateau se faufile entre de nombreuses petites îles, pleines de curiosités: des îles de quelques mètres carrés, avec une maison dessus (bonjour les inondations en cas de crue !); le plus petit pont international du monde (longeur: 2 mètres, entre une île du côté canadien et une île du côté Etats-Unis); le Boldt Castle, un château construit vers 1900 par un milliardaireaméricain pour sa femme... qui a divorcé peu après... (le bateau s'y est arrêté, mais interdiction de quitter le bateau si l'on a pas un visa pour les Etats-Unis !)

Puis le bateau continue tranquillement son trajet. Un orage se développe au loin, avec de très belles structures... Voici mon quatrième orage canadien !

 

20160904b180

 

20160904b181

 

20160904b182

 

6 août - L'heure est venue de quitter Samuel est Margaret; un taxibus me ramène à l'aéroport de Toronto. L'avion décolle à 17 h 35; nuit ultra-courte entre Toronto et Francfort. Retour ensuite à Genève puis à la maison...

Ainsi s'achève le périple canadien, avec pas moins de 4 orages !

 

 

27 / 28 juillet 1999 - Nombreux orages - La tragédie du Saxetenbach

En cours d'après-midi du 27 juillet, dans l'Oberland Bernois, un violent orage provoque une crue éclair du Saxetenbach, puis de la Lutschine, non loin d'Interlaken. Cette crue tue 21 personnes qui faisaient du canyoning dans la rivière.

La météo avait pourtant bien annoncé le risque d'orage en montagne.

Le temps est aussi bien orageux à Genève, où il tombe 23.4 mm. Les orages sont aussi nombreux dans la nuit. ("la dépression espagnole a amené beaucoup d'orages dans ses bagages").

En région genevoise, l'orage sévit vers 23 heures, puis les pluies se poursuivent jusqu'au lendemain matin.

19990723

 

Fin juillet et début août 1999, le temps chaud et lourd permet à de nombreux orages d'éclore en montagne.

Les 28 et 29 juillet, il y a des averses ponctuelles, notamment la nuit du 28 au 29 (23h - 2h à Genève).

 

1er août 1999 - Il y a de l'orage en région genevoise l'après-midi. Cependant la station de Cointrin n'enregistre pas de précipitations.

2 août 1999 - Orageux. Il tombe 7 mm à Genève, 3 mm à Lyon.

Les orages ont lieu dans la nuit du 2 au 3, vers 2 heures, en région genevoise.

 

3 août 1999 - Le temps est très orageux dans le Massif central.

Dans la région de Grindelwald, une partie du glacier du Wetterhorn menace de s'effondrer.

 

5 août 1999 - Orage

Il y a eu de l'orage en région genevoise en soirée, entre 20 h et 23 h. Cependant, il n'a pas été enregistré de précipitations à la station de Genève-Cointrin.

Il a fait jusqu'à 30.3°C à Genève.

 

6 août 1999 - Le Léman secoué par l'orage !

La journée du vendredi 6 août est très orageuse sur une bonne partie de l'Europe occidentale.

En début de soirée, un puissant orage, accompagné d'un front de rafale très virulent balaie toute la région.

De nombreux dégâts ont été signalés, entre arbres arrachés, dégâts de foudre, etc. La gare de Lausanne a été inondée; il est tombé 20.8 mm à Genève.

Une représentation de la Fête des Vignerons à Vevey été annulée, à juste titre, quand l'alerte à l'orage a été émise. La rafale à Vevey a été d'une rare violence ("jamais vu un orage aussi violent".)

Un concert de Johnny Hallyday a dû être annulé à Genève, au Parc des Eaux-Vives.

Une rafale à 140 km/h à été mesurée à Lons-le-Saunier, et de 101 km/h à Besançon.

Pas moins de 78014 impacts de foudre relevés en France.

Cet vague orageuse a fait l'objet d'analyses très détaillées par Alex Hermant dans son ouvrage "Traqueur d'orages".

 

J'ai "évité" cet orage de peu puisque je me trouvais encore dans l'avion qui me ramènait du Canada...

 

19990806

 

 

7 / 8 août 1999 - Orage en fin de nuit

La journée du 7 août, une fois arrivé à la maison, je ne fais pas grand-chose d'autre que dormir, pour récupérer du décalage horaire... La soirée du 7 août est calme, bien plus calme que la veille !

Le tonnerre gronde en fin de nuit, à 5 h 30. Un petit orage matinal sévit autour de Lausanne, avec quelques belles averses et quelques bons coups de tonnerre.

 

Durant cette nuit, un orage en V (à propagation rétrograde) sévit sur le sud des Cévennes, avec une activité électrique extrême.

 

8 / 9 août 1999 - Nouvelle soirée orageuse

La journée du 8 août est chaude et lourde, "comme d'habitude"...

Dans l'après-midi, de beaux cumulus se développent, en voici un en direction du nord, vers Châtel-Saint-Denis.

 

20160904b183

 

20160904b184

Les premiers coups de tonnerre se font entendre vers 18 heures, au loin dans les montagnes.

Puis d'autres orages sévissent en soirée et en début de nuit, mais ils sont peu intenses; assez dispersés; les averses sont plutôt modérées, j'ai trouvé ces orages un peu "bof"...

 

9 / 10 août 1999 - Incroyable débauche d'électricité nocturne !

Le soleil est la chaleur sont une nouvelle fois de mise en journée.

Les nuages s'épaississent en fin d'après-midi, d'abord sans orage.

Les premiers coups de tonnerre commencent à retentir au loin vers 18 heures.

Sur le coup de 20 heures, l'orage se rapproche sensiblement, et c'est la grêle qui ouvre le bal, des grêlons gros comme des billes, et de bons coups de foudre.

Cette première bourrasque passe rapidement, mais ensuite le "ciel entier" semble garni d'éclairs.

En début de nuit ça flashe de partout, la débauche d'électricité est vraiment remarquable.

Les orages vont se succéder ainsi toute la nuit, pour ne s'arrêter qu'une fois le jour levé !  Le tonnerre a grondé ainsi pendant 12 heures d'affilée. Un orage qui me rappelle "l'orage de Torgon", mon plus ancien souvenir orageux, en août 1975, et qui avait aussi duré toute la nuit...

Mon petit pluviomètre a récolté 36 mm au cours de cet épisode. Il est tombé 38.3 mm à Genève.

19990809

 

Le 10 août 1999 il y a un record officieux de chaleur de 48.5°C à Catenanuova, en Sicile. Ce record n'a toutefois pas été reconnu par l'OMM.

 

11 août 1999 - L'éclipse !

Elle nous était annoncée de longue date... la voici enfin !

La bande de totalité passe au nord de notre région, au plus proche sur le sud de l'Allemagne. Sur le Léman, l'obscursissement maximal atteint les 90 %.

Ce n'est pas gagné, car il y a pas mal de nuages ce matin ! Heureusement le ciel se dégage relativement bien pendant la phase d'obscursissement; il est possible de bien apercevoir le "croissant de soleil" se faire croquer peu à peu.

Puis les nuages reviennent, peu avant le maximum, pour laisser à nouveau la place au soleil.

La lumière devient vraiment pâle, et le thermomètre chute de 21°C à 15°C, soit plus bas que la minimale de la nuit.

Les nuages deviennent très envahissants pendant la phase de retour, lâchant même une averse.

 

19990811

 

18 août 1999 -  Plusieurs orages en fin d'après-midi

La journée est lourde et instable. Une première averse se produit à midi. Pas moins de trois orages se succèdent sur la région lausannoise vers 17h, 18h et 20h. Le deuxième orage est le plus sérieux, avec de fortes pluies et le plus de coups de foudre.


19 / 20 août 1999 - Nuit orageuse très pluvieuse

Le soir du 19 août il commence à pleuvoir de manière régulière, sans orage.

C'est en seconde partie de nuit que tout s'active. Les averses deviennent diluviennes, avec de violents coups de foudre, surtout à 2 heures du matin.

D'autres pluies orageuses surviennent à 3 h 30, puis à 5 h 30.

Le vendredi 20 août le soleil revient en début d'après-midi.

 

Durant cette même nuit, la Corse a très chaud sous le sirocco, il fait 35°C en pleine nuit à Calvi.

 

3 septembre 1999 - Le ciel est tourmenté le matin; il me semble avoir entendu un coup de tonnerre.


4 septembre 1999 - Bel orage en soirée

Durant la soirée, je me trouve à Yverdon pour suivre un concert en plein air.

Pendant une bonne partie de la soirée, une fois que la nuit est tombée, je vois de nombreux éclairs tomber en direction du sud-est. L'orage n'est pas si loin et quelques averses atteignent Yverdon.

 

15 septembre 1999 - Après une chaude journée, mais assez nuageuse, une perturbation arrive en soirée.

Malgré le timing très favorable, il ne se produit qu'une averse modérée avec un peu de vent, sans le moindre coup de tonnerre.

 

En revanche, la situation est très électrique en Méditerranée, au large des côtes languedociennes, alors que la brume maritime reste tenace sur les rivages.

 

19 / 20 septembre 1999 - Fortes pluies en fin de nuit et en matinée, sans orage entendu.

 

23 / 24 septembre 1999 - La foudre se déchaîne la nuit !

C'est un véritable bombardement de foudre que subit la région lausannoise une partie de la nuit ! Les coups de foudre très proches sont vraiment nombreux et cela me rappelle la "nuit des bombes" du 1er au 2 juillet 1994, ou encore 12 ans plus tôt "tout pile", la nuit du 23 au 24 septembre 1987.


24 / 25 septembre 1999 -  Nouvelle nuit d'orage

Il y a à nouveau de l'orage la nuit, cependant avec bien moins de virulence que la nuit précédente.

La journée du 25 septembre est très pluvieuse. Il tombe 95.6 mm à Chambéry, 72.9 mm à Genève et 189.2 mm à Grenoble ! Lyon est un peu moins touchée avec 31.2 mm "seulement".

 

26 septembre 1999 - Il y a eu trois tubas sur le Lac de Neuchâtel.

 

30 septembre 1999 - Très pluvieux, il tombe 26.5 mm à Genève et 22.8 mm à Lyon.

 

22 / 23 octobre 1999  - Fortes pluies orageuses la nuit:

De fortes pluis orageuses se produisent la nuit. Le tonnerre gronde un peu sur la région lausannoise. L'orage est en revanche violent à Yverdon.

Il tombe 72.4 mm à Lyon et 23.6 mm à Genève.

 

24 / 25 octobre 1999 - Le soir du 24 octobre, au crépuscule le ciel a une allure jaunâtre et crasseuse. Il y a un peu de tonnerre dans la nuit, lors de fortes pluies.

Le 24 octobre il y a eu une rafale à 117.2 km/h à Lons-le-Saunier.


25 octobre 1999 - Orage diurne bien électrique

Après quelques éclaircies matinales, de fortes averses commencent à tomber dès midi. Les averses se succèdent, parfois violentes, et de plus en plus accompagnées de gros coups de tonnerre. Pas moins de 6 "déluges" se succèdent ainsi. Le soleil revient en début de soirée, alors que le soleil descend. Il est possible d'observer une belle structure de cumulonimbus éclairée par le soleil couchant.

Il tombe 31.4 mm à Genève.

 

26 octobre au 2 novembre 1999 - Très doux !

Le 30 octobre il fait 23.5°C à Lyon. Le matin du 2 novembre je relève une minimale de 14°C à Prilly !

 

30 / 31 octobre 1999 - Violente averse dans la nuit, sans orage, alors que je me trouve à Genève.

 

1er novembre 1999 - Il fait très beau et toujours très doux, avec 19.7°C à Genève et 21.4°C à Lyon.

2 novembre 1999 - Doux et pluvieux.

Je relève 14°C à Prilly au lever du jour.

Il tombe 26 mm à Genève et 23.8 mm à Lyon.

 

6 novembre 1999 - Quelques coups de tonnerre vers 6 heures du matin, lors de fortes pluies.

 

12 et 13 novembre 1999 - De très fortes pluies orageuses, très stationnaires, sévissent sur l'Aude et les Pyrénées orientales, engendrant des crues éclair exceptionnelles. L'orage a aussi été très électrique.

Le temps est calme sur le Léman.

 

17 au 19 novembre 1999 - Gros épisode neigeux

Il tombe 13 cm de neige à Prilly, et 36 cm de neige à Saint-Légier. Le temps reste froid les jours suivants et la neige se maintient.

 

12 décembre 1999 - Tempête et orage d'une violence inouïe !

Le samedi 11 décembre le temps est déjà très perturbé. Il se met à tomber une forte neige vers 8 h du matin. En une demi-heure, les paysages sont blanchis. Puis rapidement la pluie remplace la neige, elle tombe assez faiblement tout le reste de la journée.

Le dimanche 12 décembre, il pleut d'abord faiblement le matin, mais le vent d'ouest est bien plus sensible. La température est remontée jusqu'à 9°C.

Sur le coup de midi tout s'accélère, c'est une bourrasque terrible avec de la pluie diluvienne et quelques coups de tonnerre. Puis de la grêle se met à tomber en abondance et à l'horizontale...Des grêlons gros comme des billes...

Vers 13 heures il y a une petite accalmie avec un rayon de soleil. Pas pour longtemps, un nouvel orage arrive ! Cette-fois-ci l'activité électrique est d'une intensité exceptionnelle pour un mois de décembre, il y a plusieurs impacts à la minute ! C'est une nouvelle averse de grêle qui s'abat par la même occasion.

Vers 14 heures la tendance est à l'accalmie; je me dirige vers Vevey. Sur la rive savoisienne du lac, il y a encore d'énormes "champignons" convectifs, très noirs et menaçants; c'est un spectacle vraiment inhabituel de voirs de tels nuages en plein mois de décembre.

Par ailleurs, il y a une belle couche de grêle sur le bord de l'autoroute, près de 2 cm d'épaisseur, les paysages sont blanchis.

Quelques averses surviennent encore en soirée, mais avec beaucoup moins de virulence, et cette fois sans orage.

Le vent a soufflé à 112 km/h à Besançon.

 

19991212

 

 

26 décembre 1999 - La tempête "LOTHAR"

Le 22 décembre, alors qu'il fait encore sec et froid, la météo annonce déjà que le week-end de Noël sera pluvieux, doux, et surtout très venteux !

Vendredi 24 décembre, le temps se radoucit, et le vent d'ouest commence à souffler doucement en soirée.

Samedi 25 décembre, en matinée, le vent souffle déjà plus sensiblement, avec une pluie faible, et une température douce de 8°C.

Sur le coup de midi, c'est une incroyable bourrasque qui surgit, j'ai alors rarement vu le vent souffler avec une telle force.

Dans l'après-midi, alors que ça se calme un peu, je me déplace vers Vevey, au bord du lac. Les vagues sont énormes, puis je monte ensuite à Saint-Légier pour le réveillon de Noël.

Je vois que près d'un bosquet situé à 1 kilomètre de la maison, un sapin a été jeté à terre ! La rafale n'a pas fait semblant...

 

Dimanche 26 décembre, la matinée commence aussi sous un temps pluvieux et venteux.

Mais cette fois-ci j'apprends qu'une nouvelle tempête, encore pire que celle de la veille, dévaste le Nord de la France après avoir traversé toute l'Atlantique en 24 heures à peine. Et cette tempête sera bientôt ici !

Je ferme les stores et garde juste un oeil vers l'extérieur à la fenêtre de la cuisine. La tempête arrive rapidement; la petite devanture du café de la rue en-dessous se détache et tombe sur la route, juste devant une voiture...J'attends que ça passe.

Une fois que ça s'est calmé, je me rends à Vevey pour constater les dégâts. Tous les quais sont défoncés, et je n'ai jamais vu de telles vagues sur le lac. L'eau en furie fait surgir des "geysers" sur le quai. Les cygnes se promènent au milieu de la route.

Un autre phénomène curieux sont toutes les ordures qui étaient dissimulées entre les rochers et qui sont ressorties d'un coup, surtout les bouteilles en plastique qui jonchent par centaines le sol...

Les rafales ont atteint 130 km/h à Lons-le-Saunier.

 

19991226

Il y a cette vidéo qui a été tournée à Vevey:

 

 

Il y a une possible tornade près de Stans (Nidwald)

 

Les archives de France 2:



 

 

 

27 / 28 décembre 1999 - La tempête "MARTIN"

Le lundi 27 décembre, un nouvelle tempête est annoncée...

Pendant la journée, le ciel est couvert et assez menaçant, avec une température entre 5°C et 6°C.

Vers 18 heures la tempête commence à aborder les côtes françaises, bien plus au sud que la précédente, et très vite c'est à nouveau le désastre. Une fois de plus nous sommes dans le "viseur" de cette tempête.

Vers 19 heures, il se produit un phénomène curieux: après un bref coup de vent, il se met à pleuvoir, puis très vite à neiger. La température a chuté en quelques minutes de 5°C à 1°C. La neige tombe même avec une telle insistance que 3 cm sont posés en une demi-heure.

Puis l'averse de neige s'arrête, il ne se passe "plus rien", plus même un souffle de vent, le ciel reste couvert, la température reste à 1°C. Le calme avant la tempête...

En prévision de la tempête, et comme il y a un grand arbre pas très loin de mon immeuble, je déplace le lit loin de la fenêtre, le temps d'une nuit.

Il est 23 heures lorsque le vent commence à souffler, après un "silence" absolu. Les rafales deviennent très vite violentes; le baromètre plonge, la température monte rapidement de 1°C à 10°C, la couche de neige est rapidement liquidée...

Le vent souffle avec une telle force que j'entends un sifflement dans la cage d'escalier que je n'avais jamais entendu auparavant...

J'attends une nouvelle fois que ça passe; à un moment le baromètre se remet à monter aussi vite qu'il a plongé, et le thermomètre fait le chemin inverse, il retourne de 10°C à 1°C...

Vers 7 heures du matin, le vent a perdu de l'intensité,  mais il souffle toujours vigoureusement, avec de grosses bourrasques de neige, il en tombe 3 cm à Prilly.

 

19991228

 

 29 décembre 1999 - Episode neigeux. S'il ne tombe pas beaucoup de neige autour du Léman (6 cm à Prilly, 10 cm à Saint-Légier), la neige est bien plus abondante dans le Gros-de-Vaud, avec notamment 30 cm à Echallens.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L'année 2000

24 au 27 janvier 2000 - Courte vague de froid; le 26 janvier il fait -26.5°C à Mouthe et -33.5°C à La Brévine.

 

14 février 2000 - La purée de pois

Une bonne partie de la France, de l'Allemagne et de la Suisse se réveillent ce matin dans un brouillard d'une densité extrême. Et Lausanne ne fait pas exception...

Le brouillard se lève l'après-midi, laissant place au soleil, avant de revenir en soirée. 

Ce brouillard a causé de sérieuses perturbations sur les routes et les aéroports.

 

18 / 19 février 2000 - Très venteux dans la nuit, avec des rafales très brutales.

 

Le 26 février, il se produit une tempête de sable dans le Sahara, la plus importante jamais observée dans ce secteur.

Les tempêtes africaines de février 2000

Résumé Images satellites des tempêtes de février 2000 en Afrique du Sud-Est et du Nord-Ouest. Article élaboré à partir des données disponibles sur le site de la mission SeaWIFS de la NASA. Images SeaWIFS de la tempête au Sud-Est de l'Afrique Après des semaines de pluies abondantes, l'Est et le Sud de l'Afrique subissent des inondations catastrophiques, laissant 200.000 personnes sans abri.

https://planet-terre.ens-lyon.fr

 

 

28 / 29 février 2000 - Front froid

Le 28 février il fait très doux, mais le vent se lève et le ciel se charge en fin d'après-midi, devenant menaçant. Il y a des averses intermittentes en soirée, sans orage. Le 29 février il pleut toute la journée, et ces pluies se prolongent encore le 1er mars, par moment mêlée de flocons jusqu'à basse altitude.

3 / 4 mars 2000 - Violentes averses dans la nuit, sans orage entendu.

9 mars 2000 - Très doux, il fait 19.9°C à Genève.

 

4 avril 2000 - Journée instable

Après des éclaircies matinales, souvent dues au foehn, le ciel se charge en soirée et devient menaçant. Une forte pluie arrive en soirée, mais sans orage.

 

12 avril 2000 - Le premier coup de tonnerre

Dans la nuit du 11 au 12 avril, il y de brusque rafales de vent; le matin du 12 avril il pleut abondamment, avec de la neige jusqu'à 600 mètres en Savoie et 1000 mètres dans le Jura.

Des éclaircies reviennent à la mi-journée, avant l'installation d'un ciel de traîne. De courtes averses de pluie ou de grésil se succèdent. Dans l'une d'elles, vers 18 heures, il y a un coup de tonnerre, le premier de l'année.

Une possible tornade a sévi près de Chaux-lès-Passavant (Doubs) (source: Kéraunos).

 

13 / 14 avril 2000 - Après une matinée très pluvieuse, les éclaircies reviennent vers midi. Puis vers 16 heures il y a une brève averse avec quelques coups de tonnerre. Dans la nuit suivante il y a un nouvel orage, avec une violente bourrasque.

15 avril 2000 - Après une journée sensiblement plus chaude, avec du foehn, un front froid brutal arrive le 15 avril à 7 h du matin, avec un vent violent puis de la pluie, sans orage. La température chute de 13°C à 7°C.

 

23 avril 2000 - Front froid

Le 22 avril il fait très chaud, 26.1°C à Genève; le 23 avril un front froid arrive assez tôt en journée, avec parfois de l'orage.

Il tombe 50 mm à Chamonix, 21.4 mm à Genève, 17 mm à Lyon.

 

23 au 30 avril 2000 - Séjour en Corse

Voici ma première occasion de visiter l'île de beauté !  Je participe à un trek qui va se dérouler sur la partie ouest de l'île.

23 avril - En prenant le train, très tôt, pour Genève, il fait beau et particulièrement doux (minimale de 15°C chez moi à Prilly). Mais le ciel se couvre rapidement.

Le voyage va révéler quelques surprises...

Il est prévu un premier vol Genève-Nice, puis un second vol Nice-Ajaccio. Le vol Genève-Nice est annulé, à cause du mauvais temps à Nice qui paralyse l'aéroport.

La compagnie propose un vol de "substitution", mais au départ de Lyon, directement pour Ajaccio. Un taxibus est affrété aux frais de la compagnie pour amener à Lyon la vingtaine de personnes qui n'ont pas pu décoller à Genève.

Par coïncidence, je fais la connaissance d'une personne qui fait le même trek que moi !

Le vol Lyon-Ajaccio se déroule sans histoire, mais il est très bruyant, dans un petit avion à hélices.

Arrivés à Ajaccio, il fait chaud mais le ciel est couvert de lourds nuages bien menaçants.

Rendez-vous sur une terrasse d'Ajaccio pour le départ du trek. Nous sommes assez peu nombreux (6 personnes). Premier trajet en minibus jusqu'à Vico, pour passer la première nuit, dans un ancien couvent !

Pendant la nuit, la pluie se met à tomber en abondance.

 

24 avril

Premier jour de marche. Départ de Vico, direction Marignana, à travers le maquis corse. Avec la pluie de la nuit, le maquis prend des allures de lande écossaise, avec un brouillard très dense... Un paysage fantomatique !

20160904b185

Sur les crêtes, il fait un vent à décorner les boeufs !

Puis en s'approchant de Marignana, peu à peu, le ciel s'éclaircit, laissant le soleil revenir.

20160904b186

25 avril - Etape Marignana - Ota, en passant par Evisa et par les splendides gorges de la Spelunca.

Le matin le soleil se lève dans un ciel serein, mais les montagnes sont enneigées jusqu'à 1700 mètres d'altitude.

Tout la journée se déroule, sous un soleil radieux, et la température, bien fraîche au matin, se radoucit l'après-midi.

26 avril - nous faisons une rando sur les sommets entourant Ota. Le temps est magnifique, il fait plus chaud que la veille.

27 avril - Retour au bord de la mer, à Porto Marina, nous faisons tour en bateau jusqu'à Girolata et la réserve de la Scandola.

Dans l'après-midi nous marchons près des calanche de Piana.

Le temps de la journée a été chaud, mais passablement nuageux.

20160904b187

Le 28 avril nous faisons l'ascension du Capu d'Orte.

Le ciel est menaçant dès le matin et très rapidement la pluie est là, accompagnée même de coups de tonnerre !

Près du sommet les conditions météo sont absolument dantesques ! Averses, rafales, brouillard ! J'ai l'impression de ne jamais avoir eu si froid !  Malheureusement aucune vue au sommet avec le brouillard.

29 avril - dernier jour de marche; nous visitons la tour génoise au Capu Rossu; j'aperçois des dauphins dans la mer !

Visite aussi de la plage d'Arone, avant de retourner à Ajaccio pour la dernière nuit.

30 avril - Retour au bercail via Nice et Genève; cette fois le vol se fait sans histoire, ou presque... juste en retard de 1 h 30...

 

3 mai 2000 - Dans une situation de marais baromètrique, les cumulus gonflent dès la mi-journée, dans une ambiance chaude.

Il y a quelques averses et quelques coups de tonnerre en soirée, à trois reprises, entre 21 h et 23 h.

4 / 5 mai 2000 - La journée est très semblable à la veille. Cette fois l'orage gronde plutôt dans la nuit du 4 au 5, avec quelques coups de tonnerre. Les averses sont parfois fortes.

5 mai 2000 - Il y a un petit coup de tonnerre en soirée.

 

7 / 8 mai 2000 - Toujours dans une situation de marais barométrique, la chaleur s'accentue un peu plus.

Vers 18 h, alors que je me trouve à Saint-Légier, il y a un orage sur le reliefs en direction de l'est. ça tonne au loin.

Dans la nuit, de retour sur Lausanne, je peux apercevoir à deux reprises des flashes d'éclairs témoignant d'orages lointains.

 

9 mai 2000 - Orage en soirée

La journée est chaude et splendide. Un vent de sud-ouest le lève et devient sensible dès l'après-midi. Le ciel se charge en début de soirée.

Vers 20 heures le ciel devient menaçant sur le lac; un orage est clairement en train d'arriver; il est bien actif sur le Bugey (rafale de 97 km/h mesurée à Ambérieu). Le temps est aussi très orageux en Val de Saône.

A la tombée de la nuit, les éclairs sont visibles et le tonnerre se fait entendre, puis l'orage meurt avant d'arriver sur la région lausannoise. Il ne tombe que quelques gouttes.

 

10 mai 2000 - Après une splendide et chaude journée, le ciel se couvre très brusquement à 16 h 30, sous l'étalement du panache d'une grosse enclume, avec du vent de sud-ouest. En soirée il y a même de grosses rafales, mais pas le moindre orage observé, ni la moindre goutte de pluie...

En fait, il m'a été difficile de savoir si le tonnerre a grondé, car la réparation de la voie ferrée en contrebas faisait un bruit d'enfer pendant des heures !

La soirée a une nouvelle fois été très orageuse en Val de Saône.

 

11 mai 2000 - La situation ressemble beaucoup aux deux jours précédents. Matinée superbe, après-midi très chaude. En fin d'après-midi les cumulus sont superbes, puis le ciel se charge en soirée.

Comme la veille, il y a de bonnes rafales, mais cette fois ci il y a une grosse averse, et quelques coups de tonnerre épars.

 

12 mai 2000 - Il y a quelques orages au loin l'après-midi sur les reliefs.

Il y a eu une possible tornade à Zurzach (Argovie).

 

15 mai 2000 - Dans l'après-midi il y a des enclumes visibles sur les reliefs.

17 mai 2000 - Front froid... sans orage.

Après un chaud matin (minimale de 17°C), la perturbation arrive bien mollement l'après-midi, avec juste quelques averses, un peu de vent et pas le moindre orage.

21 / 22 mai 2000 - Vers 22 heures le dimanche 21 mai, alors que je rentre de Vevey en direction de Lausanne, j'essuie une très forte averse à hauteur de Chexbres. Aucun éclair aperçu.

Plus tard dans la nuit, il y a une autre forte averse, aussi sans orage.

 

26 / 27 mai 2000 - Nuit agitée

Le vendredi mai il a fait beau et chaud. Le ciel se couvre en soirée; à 22 heures il fait encore 21°C à Prilly.

Un premier orage éclate à 2 heures, avec une violente averse.

Puis à 7 heures, nouvelle grosse averse, sans orage.

La pluie se met ensuite à tomber toute la matinée, et la température chute temporairement à 8°C.

 

28 mai 2000 - Dimanche épouvantable.

Le vent souffle fort en journée sous un ciel couvert et une ambiance fraîche. Puis la pluie se met à tomber à verse, accompagnée de bourrasques. Une forte tempête sévit de la Bretagne à la Belgique.

 

2 juin 2000 - Retour de la chaleur (29.7°C à Genève). La journée est splendide, j'en profite pour faire une excursion en montagne sur les hauts de Montreux. Cette excursion est d'ailleurs rendue très difficile à cause de parcelles de forêt qui ont été rasées par la tempête "Lothar" le 26 décembre.

En soirée, les cumulus se développent très tardivement, mais rapidement, sans toutefois aboutir à un orage.

 

3 / 4 juin 2000 - Très belle nuit d'orages !

La journée est très chaude, et dès l'après-midi, des orages se développent et se succèdent sur les reliefs, avec de magnifiques structures.

Vers 22 heures, alors que je me trouve pour une soirée à Villars-le-Terroir, il y a de très beaux orages à observer sur le Jura, avec de nombreux éclairs.

Vers minuit, de retour à Prilly, il y a un gros orage sec qui tape assez près ! De puissants coups de foudre avec très peu d'averses.

Plus tard dans la nuit le tonnerre se fait encore entendre à deux reprises.

L'orage a été particulièrement violent à Saint-Légier.

 


4 / 5 juin 2000 -  à nouveau une nuit très électrique !

Soleil et forte chaleur sont une nouvelle fois au programme.

Vers 18 heures, il y a une magnifique cellule orageuse sur les Préalpes vaudoises, au-dessus de Villeneuve.

Il fait encore 23°C à Prilly à 22 heures.

Un puissant orage éclate dans la nuit sur la région lausannoise, avec une forte activité foudre, mais relativement peu de pluie.

Le tonnerre gronde encore un peu en fin de nuit.

Dans la Singine, l'orage a provoqué une crue éclair, et 19 baigneurs coincés par la montée des eaux ont dû être évacuées par hélicoptère.

 

5 juin 2000 - Front froid

Les nuages sont nombreux dès le matin ce lundi 5 juin, dans une ambiance lourde. Un peu de tonnerre gronde vers 16 heures.

En soirée les nuages deviennent très menaçants, accompagnés d'un fort vent, surtout quand la nuit tombe, alors que je me trouve à Lausanne pour mon premier tournoi d'échecs.  Finalement il y a une violente averse, mais sans orage observé.

Le lendemain il fait beaucop plus frais.

Il y a eu une tornade à Wetzikon (Zurich).

 

7 juin 2000 - Il se produit une nouvelle tornade probable à Wetzikon, déjà touchée deux jours plus tôt.

 

9 / 10 juin 2000 - Soirée et nuit orageuse

La journée du vendredi 9 juin est très estivale, soleil et forte chaleur.

Les nuages convectifs n'apparaissent qu'assez tard dans la soirée, mais à la tombée de la nuit, il y a de multiples cellules orageuses observables au loin.

Ces orages "tournoient" pendant la première moitié de la nuit autour du Léman. Le temps reste sec en région lausannoise avec de chaudes températures nocturnes.

 

10 juin 2000 - Nouvel orage - la neige dans les Pyrénées !

Ce samedi 10 juin, il fait encore très chaud à Lausanne. Dès l'après-midi le ciel devient très laiteux, et de la vaudaire se fait sentir jusqu'à Lausanne. Un petit orage éclate vers 17 heures, avec une averse. Il fait encore chaud en soirée, avec 22°C à 22 heures.

L'orage est plus fort à Lyon, il tombe 33.4 mm, contre seulement 3.5 mm à Genève.

Pendant ce temps, un creusement dépressionnaire occasionne du très mauvais temps sur le sud-ouest de la France, provoquant des inondations à Toulouse, et un surprenant retour de la neige dans les Pyrénées ! Il ne fait pas plus de 13°C à Toulouse et 18°C à Perpignan.

 

13 / 14 juin 2000 - Le temps est lourd et menaçant le mardi 13 juin; dans la nuit, il y a une averse, mais sans orage entendu.

Le 13 juin il y a une tornade à Triboltingen (Thurgovie).

 

17 juin 2000 - Plein soleil et forte bise sont au rendez-vous pour la régate du Bol d'Or.

20 juin 2000 - Il y a une probable tornade à La Ferrière, dans le Jura bernois.

21 juin 2000 - alors que la météo prévoyait un temps chaotique, le ciel reste bleu profond toute la journée, et il fait très chaud (31.4°C à Genève).

Vers 23 heures il y a des orages localisés sur le Jura. Je ne me suis pas aperçu de cet orage, étant aux fêtes de la musique.

 

27 au 28 juin 2000 -  Beaux orages dans la nuit

La journée du mardi 27 juin est très ensoleillée. Après une matinée bien fraîche, le temps se réchauffe bien l'après-midi.

Dans l'après-midi, il y a quelques nuages d'altitude, de très beaux cirrus, et aussi des altocumulus.

Au crépuscule, le ciel est à nouveau très dégagé. Puis alors que la nuit tombe, les premiers cumulus se mettent à bourgeonner.

Vers 23 heures, quelques éclairs sont visibles au loin.

Pendant la nuit, il y a deux orages assez violents, vers 1 h et 4 h, avec de brèves et fortes averses, ainsi que quelques gros coups de foudre.

Un orage "supplémentaire" frappe encore à 8 heures du matin, avec une nouvelle et violente averse.

En Valais, le 28 juin vers 14 h,il y a eu une crue éclair de l'Illgraben, non loin de Sierre, avec "lave torrentielle":

 

 

 

1er juillet 2000 - Après une chaude journée, il y a quelques orages lointains à la tombée de la nuit.

2 / 3 juillet 2000 - Au cours d'une nuit particulièrement chaude (minimale de 22°C à Prilly), un bref orage éclate en fin de nuit.

 

 

3 et 4 juillet 2000 - Vague d'orages violents !

Le ciel se montre bien menaçant dès le matin du lundi 3 juillet, avec déjà une alternance de rayons de soleil et de brèves averses, dans une ambianche chaude d'emblée.

Vers 10 heures il y a même quelques grêlons ! La température baisse alors un peu.

Dans l'après-midi, le temps redevient très lourd, vers 13 heures un orage passe au loin, le tonnerre se fait entendre.

Vers 18 heures, alors que je suis tout juste rentré du travail, un nouvel orage arrive et s'abat sur la région lausannoise. La grêle se met à tomber, des grêlons gros comme des cerises !

C'est la plus grosse grêle que j'aie pu observer à Prilly depuis 1993. Je suis même allé récolter quelques grêlons que j'ai gardé quelques temps au congélateur !

Vers 19 heures, ce n'est pas terminé... Nouvel orage ! Cette fois-ci il n'y a plus de grêle, mais une averse diluvienne, et un véritable déchaînement de foudre. ça craque vraiment très près !

Vers 20-21 heures je peux apercevoir 3 orages différents passer au loin.

Vers 23 heures, à nouveau 2 orages distincts passent au loin.

Vers 2 heures du matin, ça craque à nouveau ! Un bel orage nous passe en plein dessus !

Enfin, pour terminer la nuit, un magnifique déluge accompagné de nombreux coups de tonnerre arrose la région vers 6-7 heures.

 

Il est tombé 32.4 mm à Genève, 37 mm à Payerne.

L'orage a causé de nombreux dégâts d'inondation et de foudre.

Une autre "surprise" s'est produite à Bière, pendant le tir fédéral. Un coup de foudre a provoqué aux cibles électroniques l'effacement de 600 scores de tir !

Dans Le Matin, il y a eu une page consacrée aux photos d'orages de Bastian Pflüger, près du Lac de Neuchâtel:

 

20000703

 

4 juillet 2000 - Dans une ambiance très venteuse, les derniers orages se produisent au loin, sur le Jura, à la mi-journée, dans un flux très rapide. Le reste de la journée est plus calme.

Il y a une tornade à Koblenz (Argovie), ainsi qu'une probable tornade à Cugnasco (Tessin).

 

5 juillet 2000 - Les cirrus sont splendides et sont souvent accompagnés d'irisations.

 

Il y a un record de chaleur en Macédoine, à Demir-Kupija, avec 44.8°C.

 

7 juillet 2000 - Journée orageuse

Le ciel est lourd et menaçant dès le matin. Les premiers coups de tonnerre retentissent au loin à 7 heures du matin déjà, sur le Jura.

Vers 14 heures un autre orage sévit sur le Haut-Lac. Alors que le tonnerre est à peine audible à Lausanne, l'orage est très violent du côté de Vevey et Montreux, ainsi que sur la Haute Broye.

Enfin, un dernier orage sévit sur la région lausannoise vers 20 heures, mais sans grande intensité. Il y a une brève averse avec quelques grêlons isolés.

Il y a une tornade à Zäziwil (Berne), ainsi qu'une probable tornade sur les hauteurs de Morges, à Bière.

A Genève le temps est resté totalement sec.

 

9 au 16 juillet 2000 - Semaine épouvantable !

L'anticyclone se retire et se "visse" sur l'Atlantique Nord, ce qui permet aux perturbations polaires de "dégouliner" les unes après les autres sur l'Europe occidentale, dans un très vigoureux flux de nord. Pendant 8 jours la température n'atteint pas les 20°C autour du Léman.

Le tournoi de tennis de Gstaad se fait avec la plus grande difficulté.

La neige s'invite sur tous les massifs alpins; il neige même sur le Mont Ventoux, deux jours avant l'arrivée du Tour de France !

20000713A

10 juillet 2000 -  Journée atrocement pluvieuse et froide, il tombe 31.5 mm à Genève. Mon petit pluviomètre enregistre même 86 mm !

14 juillet 2000 - Il y a quelques coups de tonnerre dans la traîne froide. Alors que je passe non loin du stade de la Pontaise, j'entends le concert de Johnny Hallyday. Les 30'000 fans n'ont pas eu peur de se mouiller !

20000713B

 

15 juillet 2000 - Dans la traîne froide (pas plus de 17°C), il y a des coups de tonnerre à 3 reprises, entre midi et 17 heures.

La température du lac a chuté à 15°C !

 

Pendant ce temps, je complète ma chronologie météorologique et climatique, grâce aux ouvrages de E. Le Roy Ladurie sur l'histoire du climat, en plaçant tous les évènements dans l'ordre chronologique.

 

23 juillet 2000  - La chaleur est de retour; il fait bien lourd dès le matin, et ça tonne un peu au loin vers 9 heures.

25 / 26 juillet 2000  - Il y a quelques éclairs visibles au loin en début de nuit.

 

27 au 28 juillet 2000 - Succession d'orages toute la nuit

La journée du 27 juillet j'ai fait une randonnée près des Dents-de-Morcles.

Dès la mi-journée le soleil a fait place à un ciel laiteux, puis couvert dès le milieu de l'après-midi.

Le temps vire brusquement à 23 heures à l'orage, avec deux orages successifs sur la région lausannoise, accompagnés de très fortes averses et de quelqus bons coups de tonnerre.

Entre 2 et 4 heures, de nombreux petits coups de tonnerre se font entendre au loin

Enfin, il y a un gros orage à 4 h 30, le plus violent de la série, avec une averse diluvienne et de gros coups de foudre.

 

28 juillet 2000 - Il y a encore deux orages dans l'après-midi, relativement modérés, la veille de mon départ pour la Bulgarie.

29 juillet 2000 - Le temps est encore orageux sur le Léman (l'orage fait rage à Saint-Prex, et la régate à la Tour-de-Peilz a "des allures de Bretagne").

 

29 juillet au 12 août 2000 - Trek en Bulgarie

Voici mon second trek de l'année, cette fois en Bulgarie.

29 juillet: Vol Genève-Francfort puis Francfort-Sofia. Arrivé sur place il fait assez beau et très chaud; après quelques péripéties je retrouve le groupe.

Nous partons en minibus en direction de Lovec, Suhindol puis Visovgrad, où nous allons passer deux nuits en gîte rural chez l'habitant. Une première rencontre très authentique.

30 juillet: nous prenons le petit-déjeûner sur la terrasse de la ferme, garni d'une tonnelle près de la bâtisse en pierre. Les poules viennent se promener à nos pieds...

Visite des grottes de Negovanka. Grosse surprise lorsque nous "réveillons" sans nous rendre compte une armée de chauves-souris !

Visite ensuite de Arbanasi et Veliko-Tarnovo, avant de retourner à Visovgrad pour notre seconde nuit.

En soirée, il fait très lourd. Quand la nuit est tombée, alors que nous profitons de chansons bulgares, il y a quelques gouttes, et un unique éclair, internuageux, vient zébrer le ciel juste au-dessus de notre tête ! Voici mon "premier" orage bulgare !

31 juillet: Changement de région, nous partons plus au sud, dans la chaîne du Balkan, avec une visite du monastère de Trojan. Le temps se gâte, il y a même un petit orage lorsque nous sommes au monastère.

Déplacement ensuite dans la vallée de Vidima; dans la forêt il n'y a quasiment que du hêtre ! Nous montons à pied au chalet-Pleven, à 1500 mètres d'altitude, sous la pluie, alors que nos bagages sont treuillés dans une sorte de tyrolienne qu'il a fallu décoincer à coup de lattes !

1er août: notre première étape "de montagne" avec l'ascension du Mont Botev (2370 m) sous un vent glacial ! Puis descente sur le versant sud jusqu'au "chalet Rai". Le temps devient plus clément, et en chemin il y a pléthore de myrtilles, de framboises et de menthe ! De quoi se régaler !

2 août: Descente du refuge vers le village de Panicija, près de Kalofer, où il y a beaucoup de   mirabelles !

Puis déplacement en minibus jusqu'à Koprivstica, une localité pittoresque à 1050 mètres d'altitude. Il fait beau mais encore un peu frais.

3 août: Grand déplacement vers le Sud. Vers midi nous faisons halte à Plovdiv, sous un ciel bleu sans le moindre nuage, et une chaleur qui fait son grand retour.

Dommage que nous ayons eu peu de temps pour visiter la ville, car elle est jolie; je l'ai nettement préférée à Sofia pour son unité architecturale.

Puis nous entrons dans la chaîne du Rhodope, à Smoljan, dans un assez beau paysage vallonné.

4 août: Sous un soleil splendide, nous marchons vers le village de Gela. Avant le repas du soir, nous nous promenons dans le village, et réussissons à faire une conversation avec les rares mots de bulgare qu'on a appris... Les villageois nous offrent l'apéro !

5 août: Nouvelle marche dans les montagnes du sud bulgare, il fait particulièrement beau et chaud. Les prés sont très secs.

20160904b188

Nous arrivons à Mugla, un tout petit village qui ne doit pas souvent voir des touristes ! Puis nous descendons la vallée, profonde et sauvage; les ponts de la route qui traversent la rivière sont fait de rondins de bois, et les véhicules passent dessus...

Pour finir, montée à Trigrad, où nous passons la nuit, à 6 km de la frontière grecque.

6 août: Visite des gorges de Trigrad, absolument superbes.

Puis nouvelle marche en montagne, en direction de Jagodina. Le paysage est assez pelé ici.

20160904b189

Après avoir fait trempette au bain thermal de Devin, nous rejoignons nos chambres, dans un lieu bien moins pittoresque que toutes nos étapes précédentes; c'est une sorte de blockhaus stalinien. En soirée, il y a même une coupure d'électricité !

7 août: nouvelle marche en montagne, particulièrement difficile à cause de l'absence de chemin; nous sommes aidés par deux chasseurs locaux pour nous guider.

Une de mes chevilles n'a pas apprécié ce parcours, car j'ai attrapé une tendinite !  Pour me faciliter la fin de l'étape, on a "affrété" un bûcheron qui passait par là avec son camion chargé de troncs d'arbres. Il m'amène jusqu'au gîte de Borino, n'avançant guère plus vite qu'au pas sur les mauvais chemins de terre avec son bahut...

8 août: Je ne fais pas de marche aujourd'hui pour permettre à ma cheville de récupérer; j'ai une démarche encore bien boiteuse...

Direction Kovacevica, puis Osikovo, avec le minibus de notre accompagnant. Au passage il prend quelques villageois locaux. L'un deux, à Osikovo, m'invite à boire un café. Malgré le peu de bulgare que j'ai pu apprendre, on discute près de deux heures !

En soirée, nous nous rendons au refuge Katerina, où nous allons passer deux nuits. Tant mieux, je vais pouvoir encore reposer ma cheville.

9 août: je profite d'une journée tranquille près du refuge; je vois que la cheville va beaucoup mieux, il n'y a quasiment plus de douleur.

Le temps se gâte, il y a de l'orage au début de l'après-midi, puis après le temps est bien pluvieux.

10 août: le matin je peux faire sans difficulté l'ascension du Mont Vichren, à 2914 mètres d'altitude, et deuxième sommet le plus haut de Bulgarie.  Les pins à crochets poussent presque  jusqu'au sommet ! Il y a aussi des edelweiss !  Le temps est assez clément, nuageux mais sans pluie.

En soirée nous rejoignons Bansko, où il y a un festival de musique local. Voici l'occasion de chanter et de danser !

11 août: Dernier jour de l'aventure, avec la visite du monastère de Rila, avant le retour à Sofia sous la chaleur pour la dernière nuit. Une nuit infernale, avec un bruit incroyable toute la nuit en ville !

12 août: Retour en avion via Munich. Arrivée à Genève, il fait très chaud aussi.

 

13 août 2000 - Il fait très chaud l'après-midi; il y a de gigantesques cumulus qui se développent l'après-midi. Un orage est observable près des Rochers-de-Naye vers 18 heures, puis un autre derrière Evian vers 20 heures. J'entends les coups de tonnerre gronder au loin.

16 / 17 août 2000 - Après une journée caniculaire, il y a un orage au loin sur le Jura. Le spectacle des éclairs lointains est très beau à voir.


17 / 18 août 2000 - Belle succession d'orages

Le temps est sensiblement plus lourd que les jours précédents. Le ciel devient menaçant dès midi, et un premier orage éclate vers 13 heures, en direction du Jura.

Vers 18-19 heures un nouvel orage éclate à nouveau en direction du Jura; il tombe une brève averse; l'orage est magnifique à voir, et est bien électrique.

Dans la nuit, il y a un nouvel orage, mais cette fois il est violent à Prilly, entre 23 h et 0 h 30, avec grêle, averse diluvienne, et foudre proche. Un bel orage "rondement mené" !

 

20 / 21 août 2000  - Bel orage surprise dans la nuit, à 3 h 30, avec une bonne averse et de bons coups de foudre.


21 août 2000 - Orage très pluvieux en soirée

Après la nuit orageuse, il y a un peu de soleil en journée, et les nuages circulent rapidement dans un flux vigoureux de sud-ouest.

Un gros orage frappe entre 18 h et 21 h, avec de très fortes pluies durables, et des coups de tonnerre assez espacés, mais puissants, et qui durent pendant toute l'averse.

Il tombe 32.6 mm à Genève. Il y a eu une tornade près de Zurich, à Leimbach.

Il y a eu une rafale à 94 km/h à Chamonix.

 


26 / 27 août 2000 -  Orage dans la nuit - Grêle énorme au pied du Jura !

Le 26 août il fait encore très chaud, j'en profite pour faire une grande randonnée entre Les Marécottes et le Barrage d'Emosson. Au passage j'ai fait une récolte de myrtilles, de framboises et de mûres...

Peu avant minuit, il y a un premier orage lointain observable.

Un orage beaucoup plus fort éclate dans la nuit. Il est 4 h 30, quand j'entends une forte averse et de bons coups de tonnerre.

Alors que la région lausannoise est plutôt épargnée, l'orage est particulièrement violent sur La Côte et le pied du Jura, avec une très forte grêle. Des grêlons pesant parfois 50 grammes. De nombreuses fenêtres, baies vitrées, serres et vélux n'ont tout simplement pas survécu, de même que les cultures fruitières. Des milliers de voitures sont  aussi impactées.

20000826

 


30 et 31 août 2000 - journées très pluvieuses, sans orage. Il tombe 40.7 mm à Genève le 30 août.

3 septembre 2000 - petit coup de tonnerre au matin. La journée est pluvieuse.

5 septembre 2000 - Il y a une trombe sur le lac de Constance.

6 septembre 2000 - petit coup de tonnerre en fin de soirée.

12 / 13 septembre 2000 - le temps est chaud et lourd, il y a des petites averses en soirée et dans la nuit, mais sans orage.

16 septembre 2000 - L'été joue les prolongations, mais une perturbation passe ce jour. Il était prévu beaucoup de pluie, mais il ne tombe finalement pas une goutte en région lausannoise. Le ciel est menaçant dès le matin, avec un vent d'ouest très fort. Il y a un petit coup de tonnerre vers 11 heures.

 

19 au 20 septembre 2000 - Très pluvieux

Après une journée splendide, sans le moindre nuage, le ciel se couvre subitement en fin d'après-midi. Il y a eu foehn dans les vallées alpines.

Dans la nuit, il y a de violentes averses à quatre reprises, mais je n'ai pas entendu de tonnerre.

La journée du mercredi 20 septembre, la pluie tombe avec insistante, il fait même presque "nuit" à 14 heures...

Il tombe 70.5 mm à Genève sur ces deux jours dont 55.8 mm le 20.

Il y a de très fortes pluies dans le Midi, notamment 197 mm à Marseille.

 

27 septembre 2000 - En fin d'après-midi, il y a des enclumes sur le Jura.

 

1er octobre 2000 - Orage en soirée

L'été continue à jouer les prolongations jusqu'au 29 septembre. Le samedi 30 septembre par contre il pleut toute la journée.

Dimanche 1er octobre il y a des éclaircies, avec une température atteignant encore les 20°C. En soirée, le temps devient instable et vers 18 heures, alors que je me trouve à Saint-Légier, il y a un orage vers l'ouest,assez joli à observer, en direction du Mont-Pèlerin, avec une bonne activité électrique.

 

10 au 15 octobre 2000  - Episode pluvieux exceptionnel

Le temps est bien pluvieux pendant 6 jours. Sur la région, c'est le 11 octobre qui est le plus arrosé, mon petit pluviomètre enregistre 80 mm, avec un fort vent toute la journée.

Ces fortes pluies d'automne engendrent des inondations catastrophique le long du Rhône du Valais au Léman.

Il est tombé 495 mm en deux jours sur le Simplon les 13 et 14 octobre. Un glissement de terrain dévaste en quelques secondes le village de Gondo.

En Valais central et dans le Bas-Valais, le Rhône déborde et inonde la plaine.

 

20170602 316

20160906 004

20001013

 

28 octobre 2000 - Il fait très beau et doux. J'en profite pour aller en Valais et faire l'ascension du Catogne depuis Champex. Les forêts de mélèzes ont leur maximum d'intensité de teinte dorée.

 

30 / 31 octobre 2000 - Tempête

Le vent souffle fortement toute la journée du 30 octobre; la nuit suivante il y a de très fortes pluies dans la nuit; cette pluie se prolonge jusqu'au 31 octobre à midi, avec une belle chute de température.

Le 30 octobre, les rafales atteignent 94 km/h à Lons-le-Saunier et 83 km/h à Ambérieu.


3 novembre 2000 - Orage matinal

Il y a un orage bien électrique en début de matinée accompagnée de pluie forte et durable.

6 novembre 2000 - Très fortes pluies le matin. Il y a une tempête de foehn dans les vallées alpines.

 

25 / 26 novembre 2000 - Dans la nuit, puis le lendemain en journée, il y a de fortes averses, à caractère convectif. Le 26 novembre, sous l'épaisseur des nuages matinaux,  le jour "n'arrive pas" à se lever !

 

8 décembre 2000 - Douceur insolente !

Le matin du 8 décembre, à 6 h 30, je ne rêve pas: ma sonde thermométrique indique 15.9°C ! Une température matinale absolument surprenante en plein moins de décembre !

A Grenoble il a même 20°C en pleine nuit !  Une masse d'air d'origine tropicale a envahi l'Europe occidentale.

12 / 13 décembre 2000 - Sans atteindre les valeurs du 8 décembre, c'est de nouveau une douceur inquiétante qui règne, avec des températures supérieures à 10°C toute la nuit.

30 décembre 2000 - Le 29 décembre les premiers flocons voltigent, et le matin du 30 décembre il tombe 4 cm de neige à Prilly, c'est la première neige de l'hiver !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L'année 2001

2 janvier 2001 - Premier orage de l'année !

L'orage gronde tôt cette année ! Le matin du 2 janvier il y a quelques coups de tonnerre sous une très forte averse; la pluie persiste ensuite une bonne partie de la journée. Il tombe 34.9 mm à Genève.

 

25 janvier 2001 - Le ciel prend une allure assez bizarre en matinée; le ciel se couvre et c'est la nuit qui tombe vers 13 heures... Puis c'est le déluge tout l'après-midi.

 

4 février 2001 - Il fait très doux; le vent souffle jusqu'à 112 km/h à Lyon.

 

7 et 8 février 2001 - Douceur extrême !

Comme le 8 décembre dernier, une masse d'air tropicale envahit le continent...

Le 7 février il fait 16°C à Genève et 23°C à Grenoble.

La température minimale est de 10.3°C à Genève, 12.6°C à Lons-le-Saunier, 14.0°C à Lyon, et 7.5°C à Chamonix.

Le matin du 8 février, il fait 14°C à Prilly au lever du jour !  La température minimal est de 11.4°C à Genève.

 

25 au 27 février 2001 - Très froid.

 

2 mars 2001 - Neige et redoux

Après une semaine assez froide, le seul "vrai froid" de l'hiver, il neige le soir du 2 mars, avant que la neige se fasse lessiver par le redoux. J'ai relevé 4 cm de neige à Prilly au meilleur de l'épisode. En certains endroits la neige est tombée en abondance.

Le 3 mars de l'air très doux et humide remonte de Méditerranée.

4 mars 2001 - c'est le déluge toute la journée.

8 mars 2001 - c'est le déluge toute la journée.

9 / 10 mars 2001 - Dans la nuit, il y a de violentes averses, mais sans orage entendu.

11 mars 2001 - c'est le déluge presque toute la journée. Curieusement, au crépuscule, le ciel se dégage rapidement et entièrement !


12 mars: 2001 - Nouvelle journée de déluge. Les premières averses tombent dans la nuit, puis en matinée. Dès midi, c'est une pluie continue, qui s'intensifie en soirée avec des coups de tonnerre !

Il tombe 30.5 mm à Genève dans la journée.

 

16 mars 2001 - Après une journée ensoleillée - l'une des seules du mois - et la douceur, le temps devient lourd en soirée; vers 17 heures le ciel se charge très subitement, et il y a des averses, mais sans orage observé.

18 mars 2001 - Très violente averse vers 23 heures, avec une brusque rafale. Je n'ai pas observé d'orage.


21 mars 2001 - C'est le déluge, tout particulièrement à midi !

Il tombe  59.8 mm à Chamonix, 16.9 mm à Genève.

Le cumul pluviométrique de ce mois de mars 2001 est impressionnant: près de 300 mm à Genève !

20010321

 

23 mars 2001 - Le ciel est très nuageux et menaçant toute la journée; le matin il fait déjà 11°C à Prilly. En début de soirée, il y a de brèves averses et fortes sous un ciel très menaçant, mais je n'ai pas observé d'orage.


24 / 25 mars 2001 -  Bel orage estival en début de nuit

Un nouvel afflux d'air tropical envahit le continent. Le matin du 24 mars il fait déjà 13°C à Prilly, je n'avais encore jamais observé une nuit aussi douce au mois de mars.

Les nuages restent très nombreux l'après-midi, ce qui empêche la température de monter, il ne fait "que" 22°C à Genève. Sans quoi des records auraient été battus... Avec le soleil, il a fait 28°C à Grenoble !  Il fait aussi 23.1°C à Lons-le-Saunier.

Le ciel ne se dégage qu'au crépuscule, mais cette éclaircie est provisoire... Un front orageux est en approche !

Un très bel orage à caractère estival arrive à 23 heures, avec beaucoup d'activité électrique, et de fortes averses, pour la nuit de l'heure d'été !

 

25 mars 2001 - La température a fraîchi et un ciel de traîne se met en place; il y a des averses et même un peu d'orage vers 14 heures. Les belles éclaircies en fin d'après-midi font monter la température encore à 16°C.

28 mars 2001 - Journée instable; après de belles éclaircies (pas prévues) à la mi-journée, il y a des averses en soirée, brèves et fortes, mais sans orage.

4 avril 2001 - Après une matinée claire, le ciel se charge brutalement à midi, très vite suivi d'une bourrasque très brutale, sans orage. Après une accalmie l'après-midi, le temps tourne au déluge en soirée.

7 avril 2001 - Dans une traîne très pluvieuse, il y a un peu d'orage vers 17 heures.

21 avril 2001 - Froid et neige - Les hirondelles sous les flocons

Le temps de la mi-avril est particulièrement froid. Ce samedi 21 avril, j'ai pu observer à Vidy les hirondelles voler au-dessus du lac sous les flocons.


24 / 25 avril 2001 - Le tonnerre gronde dans la nuit à 1 h 35 et 2 h 35, avec de fortes pluies.

Toute la journée est très pluvieuse avec encore des coups de tonnerre en matinée. Cette journée fait un peu la transition entre le temps hivernal de la mi-avril et des journées à nouveau plus chaudes.

Le ciel se dégage subitement en soirée, devenant même magnifique au crépuscule.

25 / 26 avril 2001 - Dans la nuit, le tonnerre gronde à nouveau, en fin de nuit.

4 mai 2001 - En soirée, il y a quelques coups de tonnerre avec de bonnes averses, alors que je me trouve à Lausanne, au quartier sous gare.

10 mai 2001 - Le ciel se couvre dès midi de nuages convectifs. Il y a un peu de tonnerre en soirée, vers 23 h.

14 mai 2001 - La journée est chaude et lourde; le ciel se charge dès l'après-midi de nuages menaçants, avec les premières averses. En soirée, le tonnerre gronde à trois reprises, alors que je suis en plein tournoi d'échecs.

Il y a une rafale de 79 km/h à Besançon.

 

15/16 mai 2001 - Nuit très chahutée !

L'orage s'acharne dans la nuit sur la région lausannoise. Gros coups de tonnerre et averses diluviennes se succèdent, sous l'impulsion de plusieurs cellules orageuses successives.

Il y a eu aussi de forts orages vers Yverdon.

 

18 mai 2001 - Orage matinal

Après un jeudi 17 mai très pluvieux, un orage assez marqué surgit ce vendredi à 6 heures du matin, avec une puissante averse, et une température d'à peine 7°C.

Plus tard dans la matinée, le soleil revient et il fait même très beau l'après-midi, mais avec du vent.

 

22 au 25 mai 2001 - Le temps est fréquemment orageux dans la région, au début en flux d'est par la présence d'une dépression en Méditerranée, puis par évolution en marais barométrique.

23 mai 2001 - Violent orage en soirée dans le Jura Bernois, à La Ferrière.

 

19 au 26 mai 2001 - Trek... et orages dans le Lubéron

Je profite du long weed-end de l'Ascension pour faire mon premier trek de l'année; cette fois-ci je pars à la découverte de la Provence.

19 mai 2001 -  départ avec le train direction Avignon, puis Cavaillon. Tout le voyage se passe sous un soleil rayonnant et sans le moindre nuage.

Je profite de la soirée à Cavaillon pour visiter un peu la ville et monter à la colline Saint-Jacques. Il y a un grand nombre d'hirondelles et de martinets.

20 mai 2001

Je rejoins le groupe à Cavaillon en matinée. Le ciel est bien plus nuageux que la veille.

Avec un minibus nous nous déplaçons à Oppède-le-Vieux, point de départ de la randonnée. Nous traversons le Petit-Lubéron, pour arriver sur son flanc sud. Le ciel est bien nuageux mais assez lunimeux et il fait agréablement chaud.

20010520A

Puis c'est la descente à travers les gorges du Régalon.

20010520B

En soirée nous arrivons à Mérindol, juste avant que la pluie ne commence à tomber.

21 mai 2001 - journée arrosée !

La pluie est tombée à verse une bonne partie de la nuit, et ne cesse pas de la matinée... C'est donc sous le crissement des pèlerines et le chuintement des chaussures que se passe notre deuxième journée, à la vallée de la Tapie et au Serre de l'Aigle. La forêt provençale prend avec le brouillard des allures de lande écossaise...

En fin de journée le ciel s'éclaircit un peu, lorsque nous arrivons au gîte des cavaliers de la Recaute.

 

22 mai 2001

Le temps est calme et sec ce mardi, mais assez nuageux, pour notre étape nous amenant à Lourmarin, puis au fort de Buoux, puis au gîte de Seguin.

 

23 mai 2001 - gare aux orages !

Le lever du soleil est magnifique, sans un nuage, et aussi bien frisquet !

Nous nous dirigeons petit à petit vers le village de Saignon, en passant par la forêt. A midi il fait déjà bien plus chaud et quelques cumulus font silencieusement leur apparition.

A 14 h les cumulus se mettent à gonfler très vite ! En un rien de temps le ciel prend une allure menaçante; il est temps que nous arrivons.

à 14 h 30 le soleil disparaît derrière les nuages et les premiers coups de tonnerre se font entendre.

A 15 h nous arrivons au village de Saignon, et juste à temps !

C'est presque hagards que nous voyons un orage proche surgir d'un coup, et les impacts de foudre s'abattent précisément où nous nous trouvions un quart d'heure plus tôt !

Pendant la soirée, le tonnerre va continuer à gronder, mais un peu plus loin, d'autres cellules orageuses vont sévir dans le voisinage jusqu'à la tombée de la nuit.

 

24 mai 2001 - les orages nous tournent autour...

Direction Apt pour arpenter le "Colorado provençal":

20010520E

Ensuite nous longeons les crêtes pour arriver au village de Viens.

Pendant tout ce temps, le tonnerre gronde au loin, il y a de nombreux orages, tout autour, et cela nous donne l'impression d'être cernés... Les orages sont assez peu mobiles, et au final, ils nous évitent ! Nous pouvons finir la course au sec.

Comme la veille, les orages vont gronder au loin jusqu'à la tombée de la nuit.

Nous visitons un peu le village, qui est vraiment splendide.

 

25 mai 2001 - la chaleur s'accentue

Surprise matinale à Viens... le brouillard !

On se réveille dans la purée de pois; une vaste nappe de brouillard recouvre la région. Le chaud soleil va toutefois assez rapidement dissiper le brouillard.

Visite des gorges d'Oppédette, la partie la plus orientale de notre périple... Puis retour vers Apt pour faire une étape dans la campagne qui va nous amener au village de Lacoste.

Les fruits défendus sont toujours les meilleurs:

20010520C

La chaleur est sensiblement plus marquée que les jours précédents. Il y a des développements orageux au loin, mais ceux-ci restent bien à distance...

Avec le groupe la soirée est particulièrement hilare; puis nous allons visiter les ruines du château alors qu'il fait nuit, dans le noir...

Au loin, il est possible d'apercevoir des flashes d'éclairs, d'orages très éloignés.

 

26 mai 2001 - dernier jour

Nous passons par Ménerbes pour rejoindre Oppède-le-Vieux, qui avait été notre point de départ. Il fait un soleil de plomb et une chaleur écrasante.

J'arrive à Lausanne tard dans la soirée, sous un ciel tout étoilé et une température d'encore 21°C à 22 heures.

 

31 mai 2001 - Violents orages matinaux sur le Gros-de-Vaud

Il fait déjà chaud le matin puisque j'ai une température minimale de 20°C à Prilly... Par contre les nuages sont d'emblée bien présents.

Les premiers coups de tonnerre éclatent à 9 heures, alors que je suis au job à Renens.

Une première vague d'orages déferle sur le Gros-de-Vaud, frôlant par le nord le pourtour lausannois.

Une seconde salve orageuse suit quasiment le même chemin vers 11 heures.

Les derniers coups de tonnerre éclatent vers Lausanne entre 12 et 13 heures, avec quelques averses isolées.

Les orages ont été assez violents sur le Gros-de-Vaud, la Venoge et la Broye. La foudre a fait de méchants dégâts.

 

2 / 3 juin 2001 - La journée du samedi 2 juin est assez pluvieuse; il y a un petit orage vers 21 heures, avec de bonnes pluies.

Un autre orage sévit le 3 juin à 6 heures du matin. La température a chuté, il ne fait pas plus de 13°C, et la neige s'est abaissée jusqu'à 1500 mètres en montagne. Le matin du 4 juin il ne fait que 4°C à Prilly.

Le mauvais temps a vraiment "calqué" le week-end, avec retour du soleil le lundi... heureusement que c'est le lundi de Pentecôte !

 

5 / 6 juin 2001 -  Plusieurs orages dans la nuit

Alors que je rentre de Renens après une partie d'échecs, l'orage se met à gronder.

Deux vagues orageuses, vers 23 heures, puis en fin de nuit, passent sur la région, apportant de fortes averses et de bons coups de tonnerre.


8 juin 2001 -  Orage très pluvieux et violent à Vevey

Le ciel est couvert dès le matin. Le soleil n'arrive guère à se montrer en journée, et c'est vers 18 heures que les pluies commencent, à l'entrée du week-end !

Les averses deviennent torrentielles et des coups de tonnerre éclatent, à quatre reprises, dans la soirée. L'orage est particulièrement violent à Vevey.

Les 9 et 10 juin le temps est absolument pourri pour le week-end. Il tombe 100 mm à Pully sur cet épisode. Les éclaircies reviennent lundi...

 

11 juin 2001 -  Trombes sur le Léman

Les éclaircies reviennent dans un ciel de traîne, sur le Léman.

Plusieurs trombes ont été aperçues sur le Léman !

Une photo de l'une d'entre elles, au large de Vevey, a été publiée dans Le Matin

20010609


13 / 14 juin 2001- Plusieurs orages successifs jusqu'à la nuit

Le 13 juin il fait très beau le matin.

En début d'après-midi, sous une chaleur modérée, des orages se forment sur les reliefs, notamment sur le Jura. On entend un peu le tonnerre en région lausannoise.

Vers 18 heures, il y a un autre orage sur Echallens; quelques averses atteignent Lausanne.

Dans la nuit, vers 2 heures, un nouvel orage sévit, avec de bons coups de tonnerre.

 

15 juin 2001 - Orages en soirée

Le soleil a bien dominé la semaine, et pour le troisième week-end consécutif, le mauvais temps est de retour !

Le ciel se charge en début de soirée, puis des orages assez épars éclatent vers 19-20h, puis à nouveau vers 22-23 h. Les pluies sont dispersées, mais il y a quelques fortes averses.

Le masters de golf qui se dispute à Evian-les-Bains est singulièrement perturbé.

 

16 juin 2001 - Nouveaux orages en soirée

La matinée est grise et pluvieuse. Le soleil fait une belle percée en début d'après-midi, pendant que je participe à un match d'échecs par équipe, à Prilly.

Puis le ciel devient lourd et menaçant. Un premier orage éclate et passe assez vite vers 19 heures, un second vers 21 h 30, et un troisième peu avant minuit.

Les participants de la régate du Bol d'Or ont droit à peu près à tous les temps: orage, grêle, arc-en-ciel, éclaircie, déluge, etc.

 

17 juin 2001 - Dans un ciel de traîne, il y a de fortes averses, mais sans orage observé. Le soleil revient franchement mardi 19 et va bien persister pendant plus de deux semaines.

 

24 au 26 juin 2001 - Il fait très chaud.


27 / 28 juin 2001 - Orages dans la nuit

L'orage gronde vers 21-22 heures en région lausannoise, puis à nouveau à 4 heures du matin.

Si l'intensité des orages a été faible à Lausanne, les orages ont été violents en certaines régions.

Il tombe 65.2 mm à Chamonix le 27 juin.

 

4 juillet 2001 - Orage à midi et en soirée

Un orage assez subit surgit sur le coup de midi, avec quelques brèves mais fortes averses et de multiples coups de tonnerre, provoquant même une baisse momentanée de la température.

La chaleur revient l'après-midi, mais le ciel se couvre en début de soirée.

Des orages lointains peuvent être observés vers 23 heures.

 

6 juillet 2001 - Front froid

La journée est particulièrement chaude et brumeuse, à l'avant d'un front froid qui a été "retardé" de 48 heures.

Le ciel est très brumeux, et le bleu du ciel est à peine discernable. Les nuages s'épaississent en début de soirée, avec l'arrivée d'un vent de sud-ouest sensible.

Il ne se passe pas grand-chose sur le Léman, avec juste quelques faibles pluies et de rares éclairs lointains vers 23 heures.

Le front orageux est par contre très virulent en Alsace.

Il y a une rafale de 72 km/h à Chamonix.

 

7 juillet 2001 - Il y a une possible tornade à Breno (Tessin).

Il se produit une lave torrentielle à l'Illgraben (VS).

 

14 / 15 juillet 2001 - Orage et déluge !

La météo annonçait pour le samedi 14 juillet un temps très maussade.

Le ciel est couvert le matin, mais des éclaircies inattendues font leur apparition l'après-midi, apportant même un peu de chaleur.

Vers 18 heures le ciel tourne à l'orage; un premier front orageux très pluvieux passe avec de gros coups de tonnerre.

Deux autres ondes pluvio-orageuses passent à 21 h, puis à 23 heures. La pluie commence à tomber en continu.

Le matin du 15 juillet il y a encore un dernier coup de tonnerre vers 6 h 30 du matin, accompagné d'un renforcement momentané de la pluie.

Puis la pluie tombe toute la journée, avec un vent s'orientant au nord.

En fin de soirée, la pluie se renforce à nouveau, pour devenir un déluge de plusieurs heures, avec une température d'à peine 11°C.

Il tombe 72.9 mm à Genève.

L'orage a provoqué localement des dégâts, notamment des inondations.

 

 

27 / 28 juillet 2001 - Orages en soirée et dans la nuit

Des orages se sont produit pendant en mon absence, pendant mon séjour en Irlande.

Un front orageux est passé en soirée du 27 juillet, "à l'heure prévue"

Les orages ont notamment concerné Nyon; et notamment pendant les concerts de Vanessa Paradis et de Claude Nougaro au Paléo festival.

 

20 au 30 juillet 2001 - Séjour irlandais

Pendant dix jours, j'ai participé à un trek en Irlande, dans le Connemara.

Pour l'occasion, j'ai fait l'achat d'un nouvel appareil photo argentique, un Kodak Advantix.

Ce périple m'a fait découvrir Westport, Louisburgh, Clifden et Galway, ainsi que les îles de Clare et Inishmore.

L'ascension du Mont Croagh Patrick le 21 juillet s'est fait dans des conditions météo dantesques !  Tempête, pluie, brouillard... Enorme ! Même sous les éléments déchaînés nous avons croisé de nombreux Irlandais qui arpentaient le sommet !

Quelques photos croquées sur sol irlandais:

Un champ de rhubarbe "géante"

20010730A

L'abbaye de Kylemore... et ses palmiers !

20010730B

20010730C

Une plage près de Ballyconneely

20010730D

Un cimetière...

20010730E

Cliffs of Moher

20010730F

 

1er août 2001 - Canicule, il fait près de 35°C sur le Léman.

 

2 / 3 août 2001 - Flop orageux

Le 2 août le ciel se voile puis se couvre dès midi, puis le soleil revient un peu en fin de journée.

Vers 22 heures, le ciel est à nouveau bien couvert, mais il fait 26°C. Il y a très peu d'orage, je ne vois que de rares flashes lointains.

Un faible orage arrive le 3 août vers 9 heures, avec un seul coup de tonnerre ! Le reste de la journée le ciel est gris, sans plus.

Deux fortes averses surviennent le soir du 3 août.

 

8 août 2001 - Orage matinal

Première averse sans orage à 4 h 30. Puis le tonnerre gronde à 6 h 15 puis à 8 h 45, accompagné de fortes averses.

 

15 / 16 août 2001 - En fin de journée du 15 août, sous une très forte chaleur, il y a des enclumes sur les reliefs. Dans la nuit suivante, il y a une averse "poussiéreuse", chargée de sable.

16 août 2001 - Flop orageux

Un peu comme le 2 août, le front arrive de manière très désorganisée. Il n'y a que de faibles averses.

17 août 2001 - Le matin, il y a de l'orage en Valais. L'après-midi il y a de l'orage sur le Jura. En soirée il y a un petit orage sur le Léman.

18 / 19 août 2001 - Il y a quelques orages lointains, surtout sur le Jura, la nuit, à minuit, 2 h et 6 h.

19 / 20 août 2001 - Soirée et nuit très électrique

Après une très belle et chaude journée de dimanche, l'orage commence à se montrer alors que je rentre de Vevey vers Prilly, vers 22 heures.

L'orage sévit entre 23 heures et minuit, et il est passablement fort sur la région lausannoise, bien électrique et avec une belle averse torrentielle et une belle rafale.

 

23 au 29 août 2001 - Il fait très beau et très chaud.


29 / 30 août 2001 - Nuit d'orage

De l'orage sévit sur le Léman en milieu de nuit, à Prilly le tonnerre gronde assez longtemps alors que le temps est encore sec. Puis vers 1 heure il y a une averse diluvienne avec de bons coups de tonnerre.

 

30 août 2001 - Orage brutal en début d'après-midi

Après une brève éclaircie vers midi, le temps se gâte très vite vers 13 heures, avec un orage bref mais très brutal, accompagné d'une puissante rafale, d'une averse diluvienne et de beaux claquements.

 

31 août 2001 - Il y a un peu d'orage vers 18 heures.

 

3 / 4 septembre 2001  - Pluies orageuses dans la nuit

Il y a des averses orageuses très fortes, avec 25 mm à 3h-3h30 avec quelques gros coups de foudre, puis 11 mm à 6h-6h30, sans orage

 

4 septembre 2001  - Il y a un orage vers 13 heures avec une averse diluvienne, puis un autre orage vers 18 h, beaucoup moins virulent.

7 septembre 2001 - Il y a une trombe sur le lac de Constance.

17 septembre 2001 - Froid et pluvieux. La neige descend à 1600 m autour du Léman, et même à 1200 m en Suisse orientale.

Un tuba a été observé près de Genève à 11 h 40.

 

1er au 3 octobre 2001 - La chaleur est carrément estivale.

20170603 124

 


3 / 4 octobre 2001 - Chaleur et orage nocturne

Le mercredi 3 octobre, au lendemain de deux très chaudes journées, le temps est plus nuageux, mais encore assez bien ensoleillé. Ce n'est qu'après le coucher du soleil que les nuages envahissent complètement le ciel.

Un orage assez remarquable pour la saison passe vers minuit, avec une forte averse et une belle activité électrique.

Il tombe  20.9 mm à Genève.

 

8 octobre 2001 - Instabilité

Il fait très beau le matin, puis dès midi les cumulus se multiplient sur le Jura. Le ciel devient même menaçant en début d'après-midi, sans que n'éclate un orage; il y a quelques rafales de vent.

En soirée, de 21 h à minuit, il y a de fortes pluies,  mais sans orage constaté.

 

20 octobre 2001 - Contrastes de températures

Dans l'après-midi, il fait 26°C à Aigle, sous l'effet du foehn et du soleil, alors qu'en même temps il fait 11°C à Payerne sous un ciel couvert.

 

21 / 22 octobre 2001 - Violente bourrasque nocturne

Une violente bourrasque survient en cours de nuit, avec de très fortes pluies, mais sans orage entendu. Le lendemain matin le soleil se lève dans un ciel serein sans le moindre nuage.

 

La dernière décade d'octobre est très ensoleillée et d'une douceur hors saison.

 

31 octobre / 1er novembre 2001 - Déluge à Lucerne

Je me suis rendu à Lucerne pendant quelques jours pour participer à un tournoi d'échecs. Le 31 octobre le temps est splendide, ensoleillé avec une température hors saison, histoire de clôturer un mois d'octobre qui bat tous les records de douceur. J'ai même observé des primevères dans un parc, fin octobre !

En soirée, je suis allé me promener dans la ville, alors que le ciel est peu nuageux. Pour le retour à l'hôtel, grosse surprise, c'est la douche ! Sans parapluie, je me suis fait tremper !

Les violentes averses ont d'ailleurs continué une partie de la nuit.

 

9 novembre 2001 - Froid et neige

Grosse chute de température ce vendredi 9 novembre. Les premiers flocons de la saison font leur apparition en plaine; il fait particulièrement froid du 9 au 16 novembre.

Une brutale tornade (EF 3) frappe en pleine ville de Dunkerque (Nord) dans la nuit du 8 au 9 novembre, en prenant une direction nord-sud.

Les contrastes thermiques sont très marqués. Ainsi, le 11 novembre, alors qu'il neige à Carcassonne, il fait 23°C à Ajaccio !

 

1er au 6 décembre 2001 - Il fait très doux.

 

13 au 24 décembre 2001 - Vague de froid.

Le 13 décembre la bise souffle avec violence. Les nuits des 14 et 15 décembre sont particulièrement glaciales.

Le 14 décembre, le vent souffle jusqu'à 115 km/h à Chamonix. Il fait -8.3°C à Genève, et pas plus de -4.7°C l'après-midi.

 

20170603 125

 

 

29 décembre 2001 - journée très venteuse. La température monte provisoirement à 8°C sous les rafales de sud-ouest, avant de chuter brutalement dans la nuit suivante, retrouvant des valeurs hivernales.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L'année 2002

L'année 2002 est une année pauvre en orages sur la région lémanique.

1er au 15 janvier 2002 - le temps est très sec, froid et anticyclonique.

 

25 janvier au 14 février 2002 - Très longue vague de douceur !

Il fait une douceur hors saison. Cette vague de douceur est d'une durée très prolongée !

27 janvier 2002 - le matin je relève, sous un ciel couvert et un fort vent de sud-ouest, 13°C à 8 heures du matin ! Avec l'arrivée de la pluie, la température chute à 7°C.

Le 28 janvier, il fait 16.5°C à Lons-le-Saunier, 15.5°C à Genève.

Le 30 janvier, il fait 19.0°C à Mouthe !

 

2 février 2002 - Il fait 20°C à Grenoble, 17.9°C à Fahy et 15°C à La Chaux-de-Fonds, sous un plein soleil, mais seulement 11.8°C à Genève.

Le 3 février, il fait 14.6°C à Genève.

 

Le 12 février, il fait 15.9°C à Genève.

Le 13 février il fait à nouveau une température digne d'un mois d'avril, avec 8°C le matin à Prilly et 17°C l'après-midi à Prilly.

Il fait 16.4°C à Genève.

Le 14 février, les nuages deviennent menaçants en début après-midi, avec peut-être un risque d'orage... Mais finalement il ne se passe rien, le vent de nord se lève en fin d'après-midi et la température baisse progressivement.

 

26 / 27 février 2002 - Dans la nuit, il y a le premier coup de tonnerre de l'année, au cours d'une forte bourrasque.

 

13 mars 2002 - Très doux, il fait 22°C à Sion.

20 et 21 mars 2002 - Très doux, la température ne descend pas en-dessous de 11°C la nuit à Prilly. Au Tessin, par soleil et vent du nord, il fait 27.3°C à Stabio le 20 mars.

22 mars 2002 - Possible tornade à Wohlen (Argovie).

 

20 avril 2002 - Journée instable, il y a de nombreux cumulus, et une averse l'après-midi à Lausanne, sans orage.

 

1er au 4 mai 2002 - Il y a quatre jours de pluie non-stop après 4 mois très secs. Le soir du 3 mai les flocons se mêlent à la pluie dès 600 m d'altitude.

Il y a de fréquentes inondations.

20170603 126

 

10 mai 2002 - Journée instable. Il y a de l'orage près de l'est Lémanique, le tonnerre est audible depuis la région de Vevey. En revanche, le temps reste simplement nuageux à Lausanne, sans tonnerre entendu.

 

3 juin 2002 - Un coup de tonnerre lors d'une pluie matinale... C'est mon "deuxième" coup de tonnerre de l'année ! Ce début d'année 2002 est assez misérable d'un point de vue orageux !

4 juin 2002 - Il y a une rafale à 94 km/h à Chamonix.

5 juin 2002 -  Le temps est souvent instable et venteux, avec des averses, mais sans orage. Il y a un bel arc-en-ciel en soirée à Cugy.

Il y a une suspicion de tuba à Avenches.

Il y a eu une rafale à 90 km/h à Besançon.

 

6 juin 2002 - Grêle à Lausanne

Vers 18 heures, il y a un orage lorsque je rentre à Prilly. Il y a quelques coups de tonnerre et une averse; cependant dans une partie de la ville de Lausanne, juste plus à l'est, il y a eu de la grêle.

En fin de soirée, il y a de forts orages en Isère (Chartreuse), jusqu'à 100 mm, mais seulement des pluies faibles sur l'arc lémanique.

 

14 au 23 juin 2002 - Vague de chaleur

Cette vague de chaleur est particulièrement intense.

 

16 juin 2002 - Averse à midi

Depuis quelques jours, une chaleur caniculaire s'est installée. Ce dimanche 16 juin, il y a une brève et forte averse à midi, dans un ciel assez chaotique parsemé de congestus. Dans l'après-midi tout nuage disparaît "comme par enchantement" et le ciel devient bleu pur. Je me trouve au bois de Sauvabelin pour une fête de famille.

 

17 juin 2002 - Il fait 33.5°C à Mouthe.

18 juin 2002 - Il fait 34.3°C à Genève.

 

19 / 20 juin 2002 - Bel orage nocturne

Dans l'après-midi, il y a un cumulonimbus gigantesque en direction d'Yverdon.

La nuit est particulièrement chaude (minimale de 23°C à Prilly), un autre orage localisé et bien électrique sévit sur le Jura et s'approche de la région morgienne vers 23 heures.

La canicule se poursuit, avec des valeurs extrêmement élevées. Le lac Léman atteint les 25°C, voir 26°C !

20020622B

 


23 / 24 juin 2002 - Chaleur nocturne exceptionnelle et orages

Le dimanche 23 juin, il fait 35.5°C à Genève. A 22 heures, alors que le ciel s'est couvert, il fait encore 29°C à Prilly. En début de soirée, il y a eu un orage soudain et bref dans le Nord vaudois, à Chamblon.

Un premier orage se manifeste au loin sur le Jura peu avant minuit.

Plus tard dans la nuit, un autre orage, plus violent, occasionne une brève averse de 3 mm en 5 minutes, avec de la grêle. Malgré cela la température n'est pas descendue en-dessous de 23°C la nuit.

Il est tombé 45 mm à Neuchâtel.

 

27/ 28 juin 2002 - Soirée et nuit bien électrique

La journée du jeudi 27 juin est chaude et lourde. Il y a une première brève averse à midi.

Deux autres averses surviennent, sans orages, vers 19 h et 21 h.

L'orage commence à se manifester vers 23 heures; le tonnerre gronde, alors que je suis en train de disputer un tournoi d'échecs à Lausanne.

Lorsque je rentre à la maison, le ciel ne cesse de s'illuminer, un peu comme si les éclairs viennent de partout à la fois. L'orage est aussi bien électrique sur le Haut-Lac.

Il n'y a cependant pas beaucoup de pluies, qui ne se mettent à tomber en force que plus tard dans la nuit, lorsque l'orage est terminé.

 

3 / 4 juillet 2002 - Orage nocturne

Il y a de bons coups de tonnerre en milieu de nuit, avec de fortes averses.

 

5 / 6 juillet 2002 - Il y a quelques éclairs lointains en début de nuit.

9 juillet 2002 - Il y a un bref orage à 7 h du matin, assez électrique, avec une courte averse.

 

9 / 10 juillet 2002 - soirée et nuit orageuses

En soirée du 9 juillet, après une très chaude journée, il y a une magnifique chaîne de cumulonimbus au loin sur le Chablais. Une fois la nuit tombée, ils déploient une belle activité électrique.

En fin de nuit, le temps se gâte; il y a un orage à 7 heures avec une violence averse, et une baisse de température.

 

12 / 13 juillet 2002 - nouvel orage nocturne

Le tonnerre gronde dans la nuit vers 1 h 15; avec pas mal d'orage sur l'ouest lémanique.

13 juillet 2002 - Après une brève accalmie, l'orage reprend très vite l'après-midi à 13 heures, avec une brève et forte averse.

15 juillet 2002 - Le temps est maussade sur le midi, il ne fait pas plus de 20°C à Nice.

17 juillet 2002 - Très maussade, il fait "nuit" à midi sous la forte pluie, la température ne dépasse pas 17°C..

 

21 juillet 2002 -  Orage matinal

L'orage arrive de bonne heure ce dimanche matin, bien plus tôt que prévu. Le tonnerre gronde à 7 h 30 déjà. Un bon orage relativement électrique, suivi de pluie jusque vers 10 heures.

Le ciel s'éclaircit un peu l'après-midi, puis un nouvel orage éclate dans la soirée, vers 19 heures.

 

30 juillet 2002 - Journée et soirée très orageuse

Après deux jours de chaleur caniculaire, le temps commence à tourner à l'orage.

Le matin, les congestus sont précoces, présents dès les premières heures. Les cellules orages foisonnent un peu partout à la mi-journée.

En début d'après-midi, vers 13 h 30, un éclair foudroie trois personnes sur les hauteurs de La Côte, près de Longirod.

Vers 17 heures, j'aperçois en direction de l'est l'arrière de plusieurs cellules orageuses en formation; de très belles structures.

Le tonnerre gronde en permanence entre 19 h et 21 h, sans qu'il ne pleuve à Prilly; les orages sont peu mobiles. Il y a même un moment où les éclairs passent presque devant le soleil couchant ! J'ai eu trois fois l'occasion d'observer un tel phénomène, les 18 septembre 1989, 18 mai 1993 et 18 juillet 1993.

La pluie commence à tomber plus sérieusement vers 21 h, mais sans grande intensité. Le tonnerre gronde encore un peu à 22 heures.

 

1er août 2002 - Après quelques rayons de soleil matinaux, le temps se gâte sérieusement à 11 heures, avec deux coups de tonnerre, puis une forte pluie de 11 h à 15 h. La température est assez fraîche.

 

3 / 4 août 2002 - nuit d'orage à Davos

Alors que je me trouve à Davos une semaine pour un tournoi d'échecs, la nuit est très pluvieuse et orageuse. De plus je me trouve dans une chambre d'hôtel des plus bruyantes, ce qui ne facilite pas le sommeil...

Il semble que sur le Léman la journée du 3 août a été orageuse.

 

11 août 2002 - le temps est épouvantable, avec des pluies continuelles et une température qui ne dépasse pas 13°C, dû à la présence de deux gouttes froides sur l'Europe.

Il y a de fréquentes inondations.

 

20170603 127

 

 

 

20 / 21 août 2002 - Flop orageux

Il est prévu de gros orages pour la journée du 20 août, puis pour la nuit suivante.

Le ciel se couvre en fin de matinée le 20 août, mais ne donne qu'un peu de vent, sans aucune pluie ni aucun orage.

Durant la nuit suivante, il n'y non plus aucun orage...

 

24 août 2002 - En début de soirée, il y a de gros cumulus sur les reliefs. Vers 19 heures il y a un petit coup de tonnerre entendu.

27 août 2002 - Alors que le temps est calme autour du Léman, il y a un orage dans le Val-de-Ruz.

 

31 août 2002 - Orage surprise en début d'après-midi

Après une matinée assez ensoleillée mais lourde, de gros cumulus se développent dès midi; ils prennent rapidement une allure colossale.

Vers 14 heures il y a une forte averse à Lausanne, puis une heure plus tard le tonnerre gronde en direction de l'Est, sur le Lavaux.

C'est un orage localisé qui déverse 42 mm de pluies en 12 minutes à Rivaz, vers 15 h 30, alors qu'à Lausanne le temps reste sec.

 

3 septembre 2002 - Il y a 3 coups de tonnerre vers 20 h.

19 septembre 2002 - Il y a de forts orages sur le Beaujolais, avec 81 mm en 3 h à Saint-Jean-d'Ardières, et 82 mm à Saint-Genis-l'Argentière.

20 septembre 2002 - Un nuage de type "horseshoe vortex" a pu être observé au-dessus de Genève.

Les 19 et 20 septembre, le temps est plutôt calme sur le Léman, avec quelques averses et des températures assez élevées.

 

24 septembre 2002 - Très frais

Il ne fait pas plus de 9°C à Prilly et 9.8°C à Lons-le-Saunier, avec une bise extrêmement forte.

Dans la région de Bâle, la neige s'abaisse même à 700 m.

Le 25 septembre, il ne fait pas plus de 10°C à Genève et 5.5°C à Mouthe.

 

6 octobre 2002 - Violente averse en soirée, sans orage.

 

16 octobre 2002 - Après une journée particulièrement douce, le vent de sud-ouest se lève en fin d'après-midi puis le ciel se couvre en soirée. Avant l'arrivée de la pluie, il y a quelques éclairs lointains vers 23 heures, alors que je viens de rentrer de Vaulion vers Lausanne.

 

18 / 19 octobre 2002 - Il y a des coups de tonnerre vers 0 h 30, avec une forte averse.


21 / 22 octobre 2002 - Orage d'automne la nuit

La journée du 21 octobre est très pluvieuse, suivi d'une éclaircie crépusculaire.

Le temps se gâte vers 23 heures, avec l'arrive de très fortes pluies orageuses. Le tonnerre gronde toutes les quelques minutes, pendant des heures, le vrai orage d'automne "qui rend fou" lorsqu'on cherche le sommeil...

Il tombe 126 mm à Chambéry !

 

27 octobre 2002 - Lors de la tempête "Jeanett", il y a un simple coup de vent assez soutenu sur le Léman.

2 au 4 novembre 2002 - Très pluvieux. Il tombe 54 mm à Genève en 3 jours. Le 3 novembre, il y a une rafale de 119 km/h à Lyon.

9 au 11 novembre 2002 - Très pluvieux.

14 novembre 2002 -  à nouveau le déluge, il tombe 61.0 mm à Chambéry et 92.6 mm à Genève !

 

23 / 24 novembre 2002 - Très pluvieux. Il tombe 53 mm à Genève en 2 jours. Il tombe 91.2 mm à Lons-le-Saunier dans la seule journée du 23 novembre.

Il y a de grosses inondations au Sud des Alpes. Le lac de Lugano déborde.

 

20170603 128

 

 

 15 décembre 2002 - un arc en ciel dans le ciel bleu !

Il y a une large éclaircie peu avant le coucher du soleil,  après une journée pluvieuse. Alors que je me rends à Saint-Légier, il y a un magnifique arc-en-ciel dans le ciel bleu !

Durant toute la deuxième quinzaine de décembre, il fait continuellement doux, sombre, et souvent pluvieux.

 


L'année 2003

2 janvier 2003 - Agitation, vent violent et douceur extrême

Il fait extrêmement doux ce 2 janvier; 14°C à Prilly, 16.2°C à Genève, 16.5°C à Lyon...

Le temps est aussi très agité, pluvieux le matin, puis de très fortes rafales soufflent dans l'après-midi, sous un ciel très menaçant. Vers 15 heures, une averse lâche même quelques grêlons...

Une rafale à 162 km/h est mesurée au Moléson. Les quais de Vevey et La Tour-de-Peilz sont passablement submergés par les vagues. Il y a de nombreuses chutes d'arbres.

 

4 janvier 2003 - Chute brutale de température

Une brutale chute de température met fin à des semaines de douceur humide persistante !

Le matin du 4 janvier, le temps est pluvieux et venteux, avec une température "scotchée" à 5°C.

Les averses deviennent plus soutenues dans l'après-midi, puis vers 15 heures, c'est même une violente bourrasque qui surgit. Je n'ai pas entendu d'orage, mais ce n'était peut-être pas loin...

Au crépuscule, le ciel se dégage provisoirement; la température commence à baisser sensiblement.

Vers 20 heures, il y a une nouvelle averse, mais de neige cette fois; il tombe 2 cm à Prilly.

Le lendemain matin la température baisse jusqu'à -6°C à Prilly.

 

5 au 13 janvier 2003 - Courte vague de froid.

Le temps est très froid et très sec. Le 13 janvier il fait -12.1°C à Lyon.

 

27 janvier 2003 - Il fait doux avec près de 10°, c'est cependant pas autant que dans l'ouest de la France (18.2°C à Nantes, 17.7°C à Alençon, 15.5°C à Paris).

29 et 30 janvier 2003 - Episode neigeux

Il tombe 30 cm de neige à Aubonne, mais seulement 5 cm à Prilly.

1er février 2003 - Très froid, il fait -35°C à La Brévine, -12°C à Saint-Légier.

4 au 6 février 2003 - Nouvel épisode neigeux.

7 au 20 février 2003 - Le temps est anticyclonique, passablement froid et très sec, un peu comme en février 1983.

25 février 2003 - Le temps se radoucit nettement tout en restant très sec, il fait 15°C à Sion.

 

Le Proche Orient est concerné par un important épisode neigeux: il tombe 30 cm de neige à Jérusalem.

 

2 mars 2003 - Bourrasques et orage

Après trois semaines de temps absolument sec, il y a de l'agitation ce week-end. La pluie commence à tomber le soir du samedi 1er mars.

Ce matin du dimanche 2 mars, vers 10 h, il y a une forte bourrasque accompagné de forte pluie et même d'un coup de tonnerre ! C'est le premier orage de l'année.

Vers 13 heures, nouvelle bourrasque, avec une très forte rafale. Puis le ciel s'éclaircit dans une allure de traîne active.

Vers 15 heures, il y a une courte averse de grésil. Peu avant 16 h, je quitte Prilly pour Saint-Légier.

Vers 18 heures, il y a une nouvelle bourrasque avec deux coups de tonnerre.

Après une dernière averse vers 21 heures, le temps se calme, tout en devenant plus frais.

Retour du soleil le lendemain.

 

11 mars 2003 - Très doux, il fait 20.3°C à Genève.

12 mars 2003 - Après une matinée ensoleillée et très douce (minimale de 9°C à Prilly), le ciel devient menaçant à la mi-journée avec la présence de cumulus. Dans l'après-midi, les nuages sont même passablement noirs, mais n'aboutissent finalement qu'à de faibles averses en soirée, sans orage constaté.

La perturbation est arrivée, par le nord; les jours suivants le soleil revient très franchement, mais avec de la bise et des gelées nocturnes.

 

29 mars 2003 - Après deux semaines de plein soleil, puis de douceur digne d'une fin avril, le temps devient plus instable.

Des cumulus bourgeonnent, et il se produit des orages suivant où.

 

30 mars 2003 - Orages locaux

Comme la veille, des cumulus très massifs se développent dans l'après-midi.

Depuis Saint-Légier, j'observe vers 18 heures une très belle cellule orageuse développée en direction de l'est, vers les Rochers-de-Naye. C'est un magnifique "champignon". De nombreux coups de tonnerre lointains se font entendre.

Ce bel orage persiste plus d'une heure avant de se dissiper.

Le ciel se couvre davantage en soirée. Vers 19 h il se produit un violent orage dans le Vully, avec des grêlons gros comme des cerises.

Vers 22 heures, il y a une petite cellule juste sur la ville de Genève.

 

2 avril 2003 - Chute de température

Après plusieurs semaines de temps printanier, changement brutal ce matin du mercredi 2 avril.

Vers 10 h, il ne fait plus que 4°C sous les averses, et ne remonte pas au-dessus de 7°C l'après-midi. Autour du Léman, la neige est descendue à 800 m le long du Jura et à 500 m sur la rive savoisienne du lac.

Le 3 avril, la bise souffle en force. Il y a une rafale de 94 km/h à Ambérieu.

 

7 / 8 avril 2003 - Nuit glaciale - gel dévastateur !

La bise souffle violemment toute la journée les 6 et 7 avril.

Le matin du 8 avril les gelées sont dévastatrices, il fait -8°C à Grenoble Saint-Geoirs. -3.6°C à Lyon, -3.1°C à Genève.

Les gelées font également beaucoup de dégât en Provence.

 

10 avril 2003 - Neige !

Il tombe 4 cm de neige le matin à Prilly, jusqu'à midi.

Le 11 avril, le matin, il fait -0.4°C à Genève. En Bourgogne, il fait -6°C à Nevers.

 

13 avril 2003 - Le printemps reprend ses droits, avec un superbe ensoleillement ce dimanche dans un air très limpide.

 

15 au 18 avril 2003 - Coup de chaleur

Il fait particulièrement chaud pendant 4 jours, sous un plein soleil.

25 avril 2003 - Il fait chaud et lourd, le ciel se couvre en soirée, mais je n'ai aperçu aucun orage. Le lendemain, samedi 26 avril, il pleut beaucoup, sans orage non plus. Cette pluie fait du bien à la nature en ces temps secs.

29 avril 2003 - A nouveau chaud et lourd. Après un matin couvert, le soleil a brillé l'après-midi, avant que les nuages ne reviennent en soirée. Là non plus je n'ai pas observé d'orage.

30 avril 2003 - La journée est passablement pluvieuse. En soirée les averses deviennement même drues, avec un coup de tonnerre vers 18 heures. Nouvelle forte averse vers 21 heures.

2 / 3 mai 2003 - Dans un fort flux de sud-ouest, il y a une averse le 2 mai vers 13 heures, puis une autre, plus forte, dans la nuit du 2 au 3 mai. Je n'ai pas entendu d'orage. Le 3 mai le soleil revient en force, dans un ciel bleu intense, sans le moindre nuage.

4 mai 2003 - La chaleur s'accentue. Dans l'après-midi, il y a quelques altocumulus, presque tous porteurs de virgas.

 

6 mai 2003 - Très chaud, il fait 29°C à Sion.

Parallèlement, il fait très frais dans le sud-ouest de la France, max. 14°C à Tarbes, ou encore 12°C à Châteauroux.

 

8 mai 2003 - Après une chaude journée, les nuages convectifs se multiplient en soirée. Vers 21 heures, un bref orage éclate avec 4 coups de tonnerre et une averse, alors que je suis en plein tournoi d'échecs.

 

10 mai 2003 - Orage lointain et feu d'artifice

Vers 23 heures, je peux observer les flashes d'éclairs d'un orage lointain; en même temps j'aperçois un feu d'artifice lointain, presque dans la même direction. C'est la troisième fois que je vois cette simultanéité orage / feu d'artifice, après le 1er juillet 1984, et le 27 mai 1992.

 

11 mai 2003 - Brusque orage en soirée !

Vers 22 heures, je suis en train de rentrer de Vevey en direction de Lausanne, à hauteur de Chexbres j'essuie une brève, mais forte  averse ! Quelques gros coups de foudre accompagnent cette averse. Pendant le trajet je "frôle" la cellule qui se situe sur ma droite, en direction du Jorat.

L'orage a aussi concerné la région lausannoise un peu plus tôt; lorsque je passe sous le pont de l'autoroute, près de la sortie de Lausanne-Blécherette, la route est inondée d'une bonne vingtaine de centimètres...

Mon petit pluviomètre à Prilly a pris 10 mm en 5 minutes.

Vers 23 h il y a de l'orage sur le Jura.

Il y a eu une trombe sur le lac de Constance.

 

13 mai 2003 - Front froid et chute de température !

Le mardi 13 mai les pluies arrivent dès le matin, sans orage. Les fortes averses successives entraînent une baisse de température, qui se poursuit la nuit suivante.

Le 14 mai, la traîne se poursuit. La limite de la neige s'abaisse à 1000 m en Suisse orientale, mais reste plus élevée autour du Léman.

Le 15 mai il fait 4°C le matin à Prilly, mais il y a localement des gelées. Il fait 2.2°C à Genève.

 

19 mai 2003 - Violent orage l'après-midi !

Le matin il y a un bref épisode de foehn dans la vallées alpines, jusque vers midi. Cela fait envoler les températures avec 31°C à Grenoble et 29°C à Sion.

Sur la région lausannoise, le vent est de sud-ouest, et comme le ciel se couvre dès la mi-journée on ne dépasse pas les 24°C.

Une première brève averse passe vers 13 heures.

Après le bref retour d'une éclaircie, le ciel s'assombrit rapidement dès 16 heures.

Sur le coup de 17 heures, un violent front orageux balaie tout le Léman d'ouest en est; l'averse est violente sur l'ouest lausannois, et même mêlée de quelques grêlons, avec  des coups de tonnerre espacés mais puissants.

La température chute très rapidement sous l'averse, passant à 13°C.

La pluie persiste fortement, avec de vent; ainsi, vers 18 heures, lorsque je me trouve vers la gare de Lausanne, je me fais encore bien mouiller malgré le parapluie.

Il y a eu des phénomènes tourbillonnaires au-dessus du Léman.

L'orage a causé quelques de dégâts, surtout de vent, mais aussi de foudre.

Une rafale de 104 km/h est enregistrée à Chambéry.

 

20 mai 2003 - Il y a une trombe sur le lac de Zurich.

Du 20 au 22 mai il fait passagèrement très frais, avant un très net réchauffement le 23 mai.

Le 20 mai il ne fait pas plus de 15.1°C à Genève.

 


24 mai 2003 - Orage en soirée sur le Léman - Voyage en Auvergne sous les aléas météorologiques !

Je pars pour une semaine en Auvergne, dans le Cantal, faire une randonnée.

Direction Lyon par le train. Avant de partir, à 6 heures du matin, j'ai pu voir qu'il fait 15°C à Prilly, sous un ciel peu nuageux. Mais un front froid approche, et je vais le traverser pendant le trajet !  Je risque éventuellement d'avoir un orage en cours de route...

Une fois arrivé à Lyon, vers midi, il fait chaud et lourd; le ciel est laiteux, et il souffle un fort vent de sud. Je prends le train suivant.

Le prochain changement de train, vers 15 h, à Saint-Germain-des-Fossés, près de Vichy (Allier), se fait en pleine bourrasque !  Je me fais tremper ! Hélas il n'y a eu aucun coup de tonnerre !

Le train suivant m'emmène jusqu'à Murat, puis le gérant de l'hôtel m'amène à Laveissière, où nous allons dormir.

Côté température, le choc ! Il ne fait qu'un tout petit 7°C sous la pluie !

 

J'ai pu avoir quelques nouvelles de l'évolution météo en région lémanique. L'orage est arrivé en soirée, assez actif, avec des éclairs "droits". L'après-midi il a encore fait 28.9°C à Genève.

 

Cette semaine me permettra de découvrir Chastel-sur-Murat, le Puy Griou, le Plomb du Cantal, et un peu tous les massifs qui entourent les vallées de la Cère et de l'Alagnon.

Le temps est très frais et venteux les premiers jours. Quand je suis allé au sommet du Puy-Griou, j'ai eu la curieuse sensation de ne plus sentir le froid, alors qu'il y a un vent à décorner les boeufs...

La fin de la semaine a été bien plus ensoleillée et plus chaude. Le 29 mai, il y a eu un orage vers Saint-Flour; j'ai entendu un peu le tonnerre.

Quelques photos:

20030523A

20030523C

20030523D

 

Le 25 mai il ne fait pas plus de 15.7°C à Genève.


29 mai 2003 - Lausanne: grêle sur la manif...

Alors que je suis toujours en Auvergne, les orages ont concerné la région lémanique ce jeudi 29 mai; une averse de grêle s'est abattue vers 18 h sur l'une des manifestions anti-G8...

 

31 mai 2003 - Cumulonimbus lointains entre Auvergne et Léman

Ce samedi 31 mai je quitte le Cantal pour rentrer à Lausanne, par le train.

Arrivé à hauteur de Clermont-Ferrand, il fait très chaud, et j'aperçois plusieurs enclumes lointaines.

L'arrivée à Genève puis à Lausanne en soirée ne se fait pas sans craintes, à cause des manifestations anti-G8. Lorsque j'arrive à Lausanne, c'est presque une opération "ville morte", tous les stores des commerces sont baissés...

La soirée est très chaude, à 22 heures j'ai encore 23°C à Prilly.

 

1er juin 2003 - Orages sur les reliefs

Il fait très chaud ce dimanche, on n'est pas loin des 30°C; dans l'après-midi, je vais à Saint-Légier.

Comme la veille, des cumulonimbus se développent l'après-midi sur les reliefs, notamment sur les Préalpes vaudoises. J'entends quelques coups de tonnerre au loin, vers 18 heures puis 20 heures.

La soirée est calme autour du Léman; toutefois il y a des orages derrière le Jura.

Le G8 à Evian fait encore et toujours parler de lui; sur les Monts-de-Corsier, un radar géant a été installé, tournant en permanence.

Le Léman est en "état de siège", truffé de zones interdites...  ce qui ne doit pas rendre toujours facile les chasses à l'orage...

 

20170603 129

 

 

 

2 juin 2003 - Orage en soirée sur les hauts de Montreux

Le matin du 2 juin, il y une brève et forte averse à 6 h 15.

Après une matinée nuageuse, le soleil revient en force dès midi; il fait à nouveau très chaud.

Comme la veille, les cumulus se développent sur les reliefs.

En début de nuit, il y a eu un orage sur les hauts de Montreux, avec de nombreux coups de foudre. Je ne me suis pas aperçu de cet orage, et ai longtemps ignoré son existence, qui m'a été révélée par le récit de chasse détaillé de Nicolas Gascard.

 

3 juin 2003 - Après une journée plus chaude que les précédentes, il y a en début de nuit des orages lointains en direction de la Savoie; les éclairs sont très beaux à voir malgré la distance.

4 juin 2003 - Comme la veille, il y a de nombreux cumulonimbus lointains observables.

 

5 juin 2003 - Orage en soirée

Après une très chaude journée (près de 32°C), le temps se gâte vers 20 heures, avec un ciel de plus en plus menaçant.

Une violente averse surgit à 21 heures, sans le moindre coup de tonnerre, au moment où je suis en train de disputer un tournoi d'échecs. S'en suit une seconde forte averse.

Le tonnerre ne se met à gronder que plus tard. Une fois que j'ai terminé ma partie, je peux admirer l'orage qui sévit surtout sur la rive sud du lac, avec même pas mal d'activité électrique.

Il tombe 19.8 mm à Genève.

 

Alors que l'Europe occidentale est concerné par de fortes chaleurs, il fait froid en Russie; il neige même à Moscou.

 

6 juin 2003 - La chaleur est un peu moins marquée ce vendredi. Il y a un orage vers 14 heures, passant à côté de la région lausannoise.

 

7 juin 2003

Je profite de ce week-end pour faire une excursion près d'Yvorne, au Bois de la Glaivaz:

 

20030607

Il y a quelques orages qui se développent sur les montagnes du Chablais en fin d'après-midi, j'entends quelques coups de tonnerre lointains vers 18 heures.

En soirée, lorsque je rentre sur Lausanne, deux cumulonimbus sur les Alpes de Savoie prennent des teintes superbes au coucher du soleil.

 

 

8 juin 2003 - Orage en début de nuit

Une fois de plus, la chaleur est très présente et bien lourde.

Vers 14 heures, il y a une curieuse averse très localisée près de Vevey.

Lorsque je rentre à Prilly, vers 22 heures, il y a des cellules orageuses, et j'essuie une très violente averse à hauteur de Chexbres.

Un deuxième orage sévit un peu plus loin. Les éclairs sont très beaux.

 

À partir du 9 juin, la chaleur, qui était déjà très marquée, va monter d'un cran !

Le 10 juin, il fait 32.5°C à Genève.

 

12 / 13 juin 2003 - Nuit très électrique !

Durant la journée du 12 juin, il fait une chaleur écrasante (34.7°C  à Genève). Vers 19 heures les enclumes se multiplient et commencent à cacher le soleil qui a régné sans partage pendant la journée.

Comme la semaine passée, l'orage éclate en plein pendant que je dispute un tournoi d'échecs...

Si le tonnerre ne gronde pas très fort à Renens, l'orage est en revanche très électrique, surtout sur la rive savoisienne du lac et derrière les montagnes du Chablais. Vers 23 heures le sud s'illumine d'éclairs en permanence.

Les rares averses qui sont tombées en région lausannoise n'ont pas rafraîchi l'atmosphère, l'ambiance est très moite !

Si l'orage se calme en milieu de nuit, les hostilités reprennent à 5 h 15, avec un nouvel orage, qui passe au sud.

Vers 7 h 15, il a y encore un autre orage, qui passe cette fois au nord-ouest.

La température n'est pas descendue en-dessous de 21°C la nuit à Prilly.

Il y a divers dégâts provoqué par les pluies, le vent, et la foudre, notamment à Epalinges.

13 juin 2003 - En soirée, il y a de nombreuses enclumes lointaines observables.

 


14 / 15  juin 2003 - Violents orages sur le Léman - Bol d'or "légendaire"

Le soleil règne sans partage le matin et à la mi-journée. Cependant les enclumes se développent assez rapidement l'après-midi, surtout sur le Jura.

Vers 15 heures déjà, l'une de ces enclumes s'étale et cache le soleil sur la région lausannoise; du coup la température ne dépasse guère les 30°C, alors qu'il fait jusqu'à 34.5°C à Genève et 37°C à Lyon avec davantage de soleil. Des coups de tonnerre se font entendre au loin sur le Jura.

Cette enclume cache le soleil pendant près de deux heures.

Après une brève éclaircie, de nouveaux orages se développent, cette fois sur le lac ! Vers 18 heures un front orageux est bien en place et s'approche. Vers 18 h 30 il est sur moi; l'averse est torrentielle, avec de violents coups de tonnerre, certains impacts tombent très près. La grêle fait suite à la pluie, ce qui est peu habituel. La plupart du temps, c'est l'inverse. J'avais déjà observé une telle situation lors de l'orage du 12 juillet 1991 à Saint-Légier.

La régate du Bol d'Or est à nouveau mise à l'épreuve des orages ! L'orage a provoqué quatre retournement de coques et pas moins de 12 démâtages. Nombre de bateaux ont fini la course avec leurs voiles en lambeaux.

Après une seconde accalmie, un nouvel orage sévit, mais cette fois plus au sud; il va persister plus d'une heure.

Le début de la nuit est calme, mais à 4 h du matin, un orage sévit du côté d'Aubonne.

20030614

 

15 / 16 juin 2003 - la journée la plus "fraîche" du mois avec "seulement" 27°C...

Le temps est très ensoleillé le matin du dimanche 15 juin, mais dès midi les enclumes sur le Jura prennent très vite de l'ampleur. A 13 h le panache cache le soleil à Lausanne, et peu de temps après sur tout le Léman. Ainsi la progression de la température est bloquée à 27°C, ce qui en fait la journée la plus "fraîche" du mois !

Quelques coups de tonnerre se font entendre au loin de Lausanne.

Le ciel reste couvert tout l'après-midi et ne se dégage qu'au crépuscule !

En début de nuit, des flashes d'éclairs sont visibles au loin, témoignant de l'activité d'orages lointains.

 

16 / 17 juin 2003 - l'atmosphère est assez brumeuse en soirée. Comme la veille, des flashes d'éclairs sont visibles au loin vers minuit.


17 / 18 juin 2003 - Orage nocturne très esthétique !

Sur le coup de minuit, il y a un très bel orage localisé, à une dizaine de kilomètres.

La cellule est très esthétique ! Les éclairs sillonnent le bord du nuage, un peu comme lors de l'orage du 7 août 1991.

 

22 juin 2003 - Ce dimanche, le soleil brille dans un air d'une limpidité extrême. Il fait 34.1°C à Genève, 36.6°C à Lons-le-Saunier, 38°C à Ambérieu.

 

23 juin 2003 - Canicule pour l'armée...

Ce lundi 23 juin, je me rends à Bière pour mon tout dernier cours de répétition militaire. La canicule atteint un nouveau record (35.8°C à Genève !); un fort vent de sud donne une ambiance de "sirocco". Les pelouses sont complètement grillées.

La caserne de Bière dispose d'une petite station météo, dotée d'un thermographe.

Les températures minimales sont très élevées avec 25.5°C à Lons-le-Saunier, 23.3°C à Ambérieu, 22.0°C à Besançon.

 

24 juin 2003 - Orage de grêle matinal !

Chaud matin ! Le thermographe de la station météo de Bière n'a pas daigné descendre en-dessous de 23°C de toute la nuit, et pourtant on est à 700 mètres d'altitude !

Le ciel devient très vite menaçant au-dessus du Jura, le tonnerre se met à gronder dès 10 heures.

Puis à 11 h 30, c'est carrément une averse de grêle qui nous tombent dessus ! Les grêlons viennent s'abattre avec fracas sur le blindage des chars...

Vers 13 heures tout nuage d'orage a disparu !   Le ciel reste totalement serein pour le reste de la  journée !

 

25 / 26 juin 2003 - Débauche d'électricité en fin de nuit !

Le mercredi 25 juin la canicule bat un nouveau record, avec 36.5°C à Genève !

Réveil électrique le 26 juin à 4 heures du matin avec quelques puissants coups de tonnerre !

Une violente averse s'en suit, puis l'activité électrique de l'orage devient essentiellement internuageuse et intranuageuse, mais c'est près d'une décharge toute les deux secondes; une vraie pile !

Cet orage va persister jusqu'au lever du jour, vers 6 heures, avec de bonnes pluies, qui au passage font beaucoup de bien à la végétation assoiffée !  Même si c'est largement insuffisant.

Il tombe 9.6 mm à Genève, entre 7 et 12 mm dans la plupart des région du canton de Vaud.

 

30 juin / 1er juillet 2003 - Forte chute de température... sans orage !

Le lundi 30 juin la canicule bat à nouveau son plein (34.1°C à Genève), et le vent de sud donne à nouveau une allure de "sirocco" comme lundi dernier. Cependant un changement de temps complet est annoncé pour la nuit !

Certains journaux disent même qu'on ne dépassera plus les 25°C pendant deux semaines ! En attendant la nuit à venir pourrait être très orageuse !

Le soir du 30 juin, à 22 heures, le thermographe de la station météo de la caserne à Bière indique encore allègrement 27°C.

L'orage tant attendu est aux abonnés absents ! Le matin du 1er juillet commence sous la pluie sans le moindre coup de tonnerre ! Par contre la température a bien chuté, il ne fait plus que 14°C ! C'est assez curieux de voir cette pluie fraîche tomber sur une végétation desséchée !

Dans l'après-midi, les éclaircies reviennent, et c'est un ciel de traîne qui s'installe.

Vers 17 heures, nous essuyons une grosse averses, puis vers 19 heures, un orage nous frôle, avec quelques coups de tonnerre.

 

4 juillet 2003 - Orage dans l'après-midi

La journée est assez fraîche et humide, c'est l'une des très rares journées fraîches de l'été 2003.

Un orage fortement pluvieux s'abat entre 17 h et 18 h sur la région de Bière, avec quelques bons coups de tonnerre.

Dès le lendemain, 5 juillet, le soleil revient pour près de deux semaines, avec, en prime, le retour de la chaleur !

 

15 juillet 2003 - A nouveau une chaleur extrême...

Le 11 juillet 2003 j'ai quitté la troupe pour la dernière fois, sous un soleil de plomb, et suis donc rentré de Bière à Prilly.

Ce mardi 15 juillet, il fait 35.6°C à Genève, mais c'est la soirée et la nuit suivante qui est impressionnante pour sa chaleur. Ainsi à Prilly, j'ai encore 34.8°C à 20 h, 32.2°C à 21 h, et 30.0°C à 22 h 30...

La pleine lune donne l'impresssion d'être un soleil !

 

20030716

 

 

16 juillet 2003 - Orages très brusques et soudains ! - Forte grêle à Yvorne

Le matin, il fait déjà 24°C au lever du jour... Le soleil est assez pâle sous un ciel crasseux; puis dès 11 heures du matin de gros cumulus bourgeonnent très vite. Quelques premiers coups de tonnerre se font entendre.

Sur le coup de midi, alors qu'il me semble y avoir une accalmie, je me fais tremper par une averse aussi brève que soudaine ! Une minute plus tard le soleil est de retour !  L'humidité apportée (route "fumantes"), associée à une température de 32°C donnent une ambiance des plus tropicales !

Vers 14 heures, de retour au travail, j'entends des coups de tonnerre gronder au loin, puis à 15 heures, il y a une très violente bourrasque, avec averse torrentielle, qui dure une minute ! Le soleil revient directement derrière, avec du soleil.

Plus tard dans la journée, le temps est plus calme mais couvert.

Il y a eu à 15 h 30 une averse de grêle dans le Chablais vaudois, particulièrement à Yvorne, faisant de gros dégâts aux vignes.

20030716B

 

 

20 / 21 juillet 2003 - Nouveau record de chaleur et multiples orages nocturnes !

Ce dimanche 20 juillet, la chaleur fait une belle poussée de fièvre, Genève atteint 37.8°C !  Cette valeur est très proche du record absolu de 38.3°C, qui avait eu lieu le 28 juillet 1921.

 

20030720

 

La journée se déroule sous un soleil implacable, avant que les nuages orageux ne prennent le relais en soirée. Vers 19 heures, plusieurs enclumes sont visibles sur les reliefs.

Vers 21 heures, de brefs orages éclatent ici et là, dans une ambiance surchauffée.

Lorsque je suis de retour à Prilly, à 22 heures, il fait encore 29°C.

Après un milieu de nuit plutôt calme, de nouveaux orages, plus forts, éclatent en toute fin de nuit. Les averses sont rares et très brèves !

 

21 / 22  juillet 2003 - Les derniers coups de tonnerre du matin résonnent le matin du lundi 21 juillet vers 7 heures. La foudre explose au passage un séquoia au parc du Denantou... La température n'est pas descendue en-dessous de 24°C la nuit.

Après quelques éclaircies en matinée, le ciel se charge dès midi de gros nuages menaçants, mais les orages sont assez isolés, Quelques coups de tonnerre vers 13 heures, puis entre 18 h et 21h.

Enfin, en cours de nuit, j'aperçois des flashes d'éclairs lointains.

 

22 / 23 juillet 2003  - Violent orage sur La Côte

Le soleil brille sans partage du matin jusqu'au milieu de l'après-midi. Quelques cirrus circulent puis les orages se forment vers 19 heures, surtout sur le Haut-Jura.

Sur le coup de 20 heures, un bel orage très organisé passe sur Nyon, perturbant au passage l'ouverture du Paléo festival, qui accueille Hasna El Becharia et Zazie.

L'approche de cet orage est magnifique à voir, avec un arcus très étendu. L'orage arrive rapidement et vigoureusement sur la région lausannoise. Grosse rafale, averse diluvienne, gros coups de canon bien proches... Un orage "rondement mené" !  Et puis s'en va... Les éclaircies reviennent très vite à l'arrière, sous les lueurs crépusculaires.

Vers 23 heures, il fait encore chaud et lourd, un autre orage passe plus au sud, avec une belle électricité.

Le tonnerre gronde encore vers 1 heure du matin, puis vers 5 heures.

 

20030722

 

 

27 juillet 2003 - Grêle sur le Chablais vaudois et le Bas-Valais

Le soleil ne brille qu'à son lever ce dimanche 27 juillet... Dès 8 heures de gros nuages ont déjà complètement envahi le ciel !

Un premier orage éclate vers 11 heures sur la région lausannoise, assez faible.

Puis un second orage passe vers 16 heures, plus actif, avec une bonne rafale et une violente averse; le ciel reste très couvert tout l'après-midi.

Une dernière forte averse sévit vers 20 heures.

L'orage a été violent sur le Chablais vaudois et le Bas-Valais, il y a eu une forte grêle à Monthey, à Bex et à Aigle. A Bex, les grêlons ont atteint la taille d'une balle de ping-pong.

 

30 / 31 juillet 2003 - Nouvelle nuit très électrique !

Après une journée chaude, mais pas trop caniculaire, le temps tourne à l'orage en soirée.

Vers 23 heures, je peux observer deux orages en même temps: une cellule sévit sur la région de Douvaine, au sud-ouest; une autre sévit à l'est, du côté de Savigny. Les deux cellules sont très électriques, avec de nombreux éclairs. Leur déplacement est très lent.

A Prilly, je peux longuement observer ces orages, au sec, jusqu'à presque 1 heure du matin.

D'autres orages sévissent dans la nuit. A 3 h, un orage frappe la région lausannoise, avec beaucoup d'électricité et une brève et violente averse.

Une rafale de vent de 83 km/h a été mesurée à Ambérieu.

 

3 au 14 août 2003 - Vague de chaleur historique !

Un "pont anticyclonique" s'oraganise de l'Atlantique à la Russie. Pendant près de deux semaines presque  toute l'Europe va suffoquer sous la chaleur, et c'est une pluie de records qui tombent de toutes parts !

Jamais il n'y avait eu une telle vague de chaleur sur une période aussi longue !

 

20030806

 

 

3 au 14 août 2003 - le Tour du Mont-Blanc !

C'est à croire que j'ai "choisi" les dates pour me rafraîchir à la montagne et faire mon trek du Tour du Mont-Blanc...

3 août 2003 - Je fais le voyage en train, via Martigny, Les Marécottes, Vallorcine, Chamonix et enfin Les Houches, où je rejoins mon hôtel. Avant de rejoindre le groupe le lendemain, je fais une petite "mise en jambes".

 

4 août 2003 - Les Houches - Col de Voza - Bionnassay - Champel

Nous nous retrouvons sur le point de départ. Notre randonnée va se faire accompagnée d'une mule. Attention, pas plus de 7 kg par personne ! Tout est strictement pesé; je dois laisser la moitié de mes bagages dans la voiture d'un compagnon randonneur...

L'étape se déroule sans trop d'histoires, si ce n'est que la mule refuse à un moment de traverser une rivière sur un petit pont en bois...

Il a fait très beau la journée, mais en soirée, le temps est orageux, surtout en direction du Col du Bonhomme, avec une belle enclume. A la nuit tombante, le sommet de l'enclume est illuminé par des éclairs.

 

5 août 2003 - Champel - Les Contamines - Notre Dame de la Gorge - Col du Bonhomme - la Croix du Bonhomme

Après une descente au fond du Val Montjoie, nous la remontons en direction du col. L'arrivée au col permet, (sous un soleil de plomb), permet d'avoir la vue sur le Beaufortain.

Les nuages cumuliformes sont bien nombreux, j'aperçois même une averse sur l'autre versant... Nous arrivons au refuge, et 30 minutes après, il y a une averse de grêle qui mitraille le refuge !

Pendant toute la soirée, on entend le tonnerre gronder, avant de s'éloigner...

 

6 août 2003 - Croix du Bonhomme - Col des Fours - Ville des Glaciers - Col de la Seigne - Elisabetta

Peu après le départ...

20160904b192

Avec le passage du Col de la Seigne, nous pénétrons en Italie.

En soirée, lorsque nous sommes au refuge Elisabetta, il y a une petite averse. Plus tard dans la soirée, il y a de l'orage lointain.

 

7 août 2003 - Elisabetta - Lac de Combal - Col Chécroui - Courmayeur - Bertone

Lors du passage près du lac de Combal:

20160904b191

Lors de notre passage à Courmayeur, il y a une très brève averse, alors qu'il fait très chaud.

Dernière montée raide pour atteindre le refuge de Bertone, au milieu de prés très secs.

A la tombée de la nuit, je peux à nouveau observer les flashes d'éclairs lointains.

 

Il a fait 39.8°C à Lons-le-Saunier, et une température minimale de 22.6°C à Besançon.

 

8 août 2003 - Bertone - Val Ferret italien - Pré-de-Bar

Cette étape se fait sous un soleil de plomb.

Le refuge de Pré de Bar est moins pittoresque que les précédents... Celui-ci est très bétonné et fait un peu "abri PC"...

Après le repas on teste le "café valdotain", aromatisé au génépi...

 

9 août 2003 - Pré-de-Bar - Col Ferret - La Peule - La Fouly

Passage en Suisse avec le Col Ferret... Nous y croisons un berger avec 350 moutons. La halte à La Peule est très authentique, où l'on fait la sieste dans la paille. Puis arrivée à La Fouly où je suis déjà venu lors de mes vacances en 1984.

 

10 août 2003 - La Fouly - Praz-de-Fort - Champex

Soleil de plomb pour cette étape. Lorsque nous arrivons à Champex, la tentation est grande de se baigner dans le lac, mais malgré la canicule l'eau du lac est assez froide !

 

11 août 2003 - Champex - Bovine - Col de la Forclaz - Trient

Lors de notre halte à l'alpage de Bovine, il est possible de voir le Lac Léman !

 

C'est un jour historique pour la Suisse, qui bat son record absolu de chaleur avec 41.5°C à Grono (sud des Grisons).

 

12 août 2003 - Trient - Col de Balme - Col des Posettes - Col des Montets - Lac Blanc

Sans doute la plus longue étape de notre tour. La montée au refuge du Lac Blanc se fait vraiment sous le cagnard ! Mais j'ai trouvé aussi que c'était le plus beau sentier de notre parcours.

La nuit il fait si chaud, même à 2300 mètres d'altitude, que je n'ai pas hésité à dormier dehors...

 

Il a fait 38.3°C à Besançon.

 

20160904b193

 

13 août 2003 -  Lac Blanc - Lacs Noirs - Le Brévent - Bellachat

Le deuxième a eu lieu le 13 août, dernier jour de notre périple, cette fois c'est en plein sur le sommet du Mont Blanc que l'orage a frappé. Nous étions alors au refuge de Bellachat, de l'autre côté de la vallée de Chamonix. C'est un vrai parcours "de chamois" au-dessus de gros rochers, mais il y a un très belle vue sur les grandes Platières et le massif des Fiz.

En soirée, le temps commence à se gâter. Un orage se forme pile au-dessus du Mont-Blanc, qui disparaît peu à peu sous les averses. Le tonnerre gronde pendant près d'une heure.

La pluie finit par atteindre le refuge de Bellachat.

 

Il a fait 37.6°C à Genève, 40.3°C à Ambérieu.

 

14 août 2003 - Bellachat - Aiguillette des Houches - Merlet - Les Houches

C'est la toute dernière étape, notre boucle va se terminer.  Le ciel est bien plus nuageux que tous les jours précédents.

J'attrape une tendinite au dernier kilomètre de la course ! Elle fait bien mal et me fait boiter... Il était temps !

Retour en train par Martigny.

La sécheresse devient vraiment extrême.

20030813A

Près de Loèche, il y a un incendie de forêt, d'origine criminelle, qui a ravagé pas moins de 450 hectares.

20030813B

Alors que le train est à Martigny, il y un forte averse.

Quand j'arrive à Prilly, dans l'après-midi, le ciel est couvert, mais il fait encore 33°C. Ma sonde n'est d'ailleurs jamais descendue en-dessous de 21°C pendant 12 jours !

La soirée est calme.

 

15 août 2003 -  Orage du début de matinée à l'après-midi

Le tonnerre gronde dès le matin, à 7h 15, avec le passage du premier orage. Quelques bons coups, et une brève averse.

Vers 11 h 30, il y a un second orage, qui passe à côté, mais il est très durable; le tonnerre gronde bien pendant plus d'une heure.

Après le soleil revient, bien que de nombreuses cellules orageuses soient visibles au loin jusqu'en soirée.

Un avion parti de Genève à 9 h 50, à destination de Londres, a dû faire demi-tour après s'être fait  grêler !

 

16 août 2003 - Soirée très électrique !

La journée est très ensoleillée et très chaude, mais avec des valeurs quand mêmes plus raisonnables que la semaine dernière...

Le ciel devient menaçant en soirée, vers 20 heures. Le ciel est lourd et "crasseux", ce que j'appelle la "soupe orageuse", on sent que l'orage se prépare...

Vers 21 h 30 un premier orage, très électrique, sévit sur la rive savoisienne et se dirigent vers le Haut-Lac, en évitant la région lausannoise. Cet orage se double d'un magnifique "nuage-mur"

Vers 23 h un second orage, aussi très électrique, et aussi doté d'un "nuage-mur", est cette fois-ci pour ma pomme ! C'est le "vrai" orage, avec gros coups de canon, et averse diluvienne.

L'orage provoque des dégâts, notamment des inondations à Lausanne.

Il tombe 26.1 mm à Genève.

 

17 août 2003 - Arcus splendide et grosse rafale !

Après une journée à nouveau chaude et ensoleillée, le ciel se couvre vers 18 heures, de manière assez uniforme.

Un front orageux étendu est en train de s'approcher. Je me trouve à Saint-Légier et nous prenons le repas du soir dehors. A peine qu'on a fini de manger, le ciel devient de plus en plus noir au-dessus du lac. En quelques minutes, il y a un très bel arcus, qui se rapproche très vite ! Un magnifique "rouleau compresseur" !

Quand on voit ceci, on se dit qu'on a plus qu'à ranger la table, et fissa ! Quelques minutes après la rafale est déjà là !

Elle est si violente que deux sumacs dans le jardin succombent !

Plus tard dans la soirée, il y a un second orage, surtout pluvieux, mais aussi plus électrique que le premier.

Il y a probablement eu des tubas sous cet orage.

Il y a eu une tornade à Hüttwilen (Thurgovie).

 

18 août 2003 - Quelques coups de tonnerre vers 13 heures, sans pluie à Lausanne. Les orages ont été nombreux un peu plus loin alentour.



20 août 2003 - encore une soirée d'orage !

Après une matinée ensoleillée, le temps se gâte dès la mi-journée. Un premier orage se fait entendre à 14 heures, avec un peu de tonnerre et une averse.

En soirée, vers 22 heures, un nouvel orage se prépare; il reste longtemps "à distance", semblant ne pas bouger, pour s'approcher d'un coup très vite !

 

Par ailleurs, je complète pas mal mon "historique météo" ces derniers temps, grâce au documents que j'ai reçu de Météo Suisse (Atlas climatologique de la Suisse), ainsi que les données mensuelles de Genève depuis 1900. J'ai également des données provenant d'almanachs que j'ai pu obtenir lors d'une visite à l'EPFL, qui fait des études climatologiques, et qui recherche des "almanachs" manuscrits comme les miens (j'ai à présent 20 ans d'observations continues).

Pour l'instant, je n'ai encore quasiment jamais utlilsé internet pour la météo.

 

22 et 23 août 2003 - Ascension de la Haute-Cime

Je profite des vacances et d'une fenêtre météo idéale de 2 jours, pour faire l'ascension de la Haute-Cime (Dents-du-Midi, 3257 m).

Le vendredi 22 août je monte au refuge de Susanfe, y passe une nuit, pour faire l'ascension le lendemain.

La "fenêtre météo" est parfaite. Grand soleil, et air très limpide qui permet de voir loin !

 

hautecimeB05

 

hautecimeB09

 

 

 

28 / 29 août 2003 - Orage monstrueux !!

Ce jeudi 28 août passe pour le dernier jour de grande chaleur de l'été 2003; une importante baisse de température est attendue à partir de la nuit suivante, avec de forts orages à la clé.

Le matin du 28 août, le ciel est bien gris, il y a même une faible pluie; puis le soleil vient avant midi. Une seconde averse passe vers 15 h, avant un nouveau retour du soleil.

Pendant la soirée, je ne suis pas trop disponible, ayant un tournoi d'échecs à disputer.

Lorsque je rentre à la maison, il est 23 heures. J'aperçois sur le Jura un orage lointain, de nombreux flashes illuminent la structure, qui glisse lentement sur l'arc jurassien. Cet orage ne sera pas pour nous...

Peu avant minuit, c'est autour du sud-ouest de se garnir de flashes... Là, ça devient plus sérieux. Les feux de tempête sur le lac tournent à plein régime !

Au fur et à mesure que le front s'approche, ça s'annonce vraiment être "du lourd", il y a déjà près d'une décharge à la seconde et le front est large, impossible d'y échapper !

Les premiers éclairs atteignent le lac, et le tonnerre commence à se faire entendre; c'est cette fois près de deux à trois décharges à la seconde à travers les nuages; un light-show céleste qui dépasse tout ce que j'ai pu voir auparavant ! Même l'orage "du Bol d'Or" du 15 juin 1991.

Les impacts qui s'abattent sur le lac sont terrifiants. Même à plus de 20 kilomètres, les craquements donnent l'impression qu'ils sont tout proches ! Je n'ai jamais vu d'éclairs d'une telle ampleur ! Pris en photo, ça doit être vraiment énorme !

Je m'attends à un front de rafales et des précipitations d'une violence exceptionnelle; et prèfère me calfeutrer en fermant tous les stores.

J'attends ainsi une dizaine de minutes, le temps que "l'apocalypse" passe. Quand ça commence à baisser d'intensité, je rouvre les stores... Il pleut encore fortement et le ciel est illuminé en permanence par les éclairs intranuageux.

Il est tombé de 35 à 40 mm sur la région de Lausanne, 32.5 mm à Genève. Une rafale de 148 km/h a été enregistrée à Chambéry, 118 km/h à Saint-Prex, 110 km/h à Lausanne. Il y a eu de nombreux dégâts.

Les orages étaient vraiment monstrueux sur toute la région Rhône - Alpes.

Curieusement, rétrospectivement, j'ai bien du mal à trouver un récit de chasse à l'orage pour ce soir-là.

Durant la nuit, le tonnerre continue à gronder pendant des heures.

Ce n'est que dans la matinée du 29 août que l'orage cesse.

 

20160906 007

Il y a cette vidéo qui a été tournée à Sallanches (Haute-Savoie)

 

 

29 août 2003 - Après la folle nuit d'orage, et le retour du soleil à midi, il y de nombreux nuages accompagnés de virgas, puis un nouvel orage le 29 août vers 18 heures, avec une forte pluie et un bon coup de vent.

Il y a eu une puissante trombe sur le lac de Constance.

 

31 août 2003 - Il y a eu une trombe sur le lac de Neuchâtel, ainsi qu'une autre trombe sur le lac de Constance.



7 septembre 2003 - Orage en soirée et très bel arcus !

La journée de ce dimanche 7 septembre est assez nuageuse, avec des éclaircies.

Le temps devient subitement menaçant sous le coup de 19 heures, avec l'arrivée très rapide d'un orage.

Le ciel devient noir sur le lac, avec un superbe arcus "rouleau compresseur", très semblable à celui d'il y a trois semaines, le 17 août.

L'orage est assez peu électrique, mais il y a une violente rafale à l'avant du front pluvieux.

Il tombe 26.6. mm à Genève.

 

13 septembre 2003 - Un orage "mystérieux"

Le temps est assez ensoleillé ce samedi 13 septembre, avec une très forte bise sur le Léman. Les rafales de bise sont si fortes que dans notre jardin à Saint-Légier, un souveau sumac a été cassé...

Durant la journée, je me trouve dans les Préalpes vaudoises, aux Diablerets, pour un tournoi d'échecs. Le temps y est ensoleillé l'après-midi, et ça ne souffle pas trop.

Grosse surprise une fois que la nuit est tombée, il y a une forte averse et deux coups de tonnerre ! Je m'attendais à tout sauf à de l'orage !

 

22 septembre 2003 - Flop orageux

Le soleil règne en maître ce lundi 22 septembre, depuis dix jours. La chaleur s'est même accentuée depuis le milieu du mois, donnant un rendu très estival. Mais ça ne va plus durer, un front froid vigoureux est en approche et doit passer dans la nuit et le lendemain.

Le ciel s'ennuage vers 19 heures, en même temps qu'un fort vent de sud-ouest se lève.

Pendant toute la soirée, le vent va souffler en force sous un ciel couvert.

Les pluies arrivent faiblement en fin de nuit, puis de manière plus soutenue en journée, sans le moindre orage.

 

Les pluies ont été très fortes dans le Midi.

 

3 octobre 2003 - Orage et chaud matin !

Le jeudi 2 octobre, le temps est presque estival l'après-midi, puis de premières pluies faibles arrivent en début de nuit.

Le matin du 3 octobre, à 6 h 30, il fait encore 17°C. Une très forte pluie commence à tomber, avec quelques coups de tonnerre. La pluie forte va persister jusqu'à 10 heures, avant le retour d'éclaircies dans une ambiance toujours douce.

 

5 octobre 2003 - Très frais, il ne fait pas plus de 9°C à Prilly, 11.2°C à Genève. Dans le nord-est de la Suisse, on dépasse péniblement les 4°C à Saint-Gall.

Il y a près de 30 cm de neige à 1500 mètres d'altitude dans les Alpes.

 

7 / 8 octobre 2003 - Nuit très pluvieuse

Le soir du 7 octobre, le temps est épouvantable; pluie, bourrasque, vent violent... ça ne se calme que dans la nuit. Il tombe 21.9 mm à Genève.

Le matin du 8 octobre, le ciel est dégagé mais il ne fait que 2°C à Prilly. La neige est descendue jusqu'à 1000 mètres.

 

20 / 21 octobre 2003 - Il y a trois violentes averses successives au cours de la nuit, vers 23 h, 1 h et 4 h, sans orage entendu.

 

23 et 24 octobre 2003 - Neige précoce

Les premiers flocons arrivent très tôt en 2003; le 23 octobre la neige se mêle à la pluie, puis le 24 octobre les flocons voltigent jusqu'en plaine. Il y a des gelées les nuits suivantes.

 

30 et 31 octobre 2003 - Le temps est très pluvieux. Je n'ai pas entendu d'orage sur la région lémanique; en revanche il a grondé dans le Val de Saône.

 

3 décembre 2003 - Il se produit un orage "en V" dans les Cévennes.

 

22 décembre 2003 - Chute de température. Le 21 décembre le temps est doux, pluvieux et très venteux. Le 22 décembre il y a un petit épisode neigeux (2 cm seulement à Prilly); le 23 décembre il gèle fortement.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L'année 2004

le début de l'année 2004 est remarquablement pauvre en orages: quasiment rien jusqu'à la mi-juin !

 

8 janvier 2004 - Stratus tenace sous le redoux !

Un fort redoux par flux de sud aborde le continent. Dans la moitié sud de la France, les températures atteignent déjà 13°C à 18°C. La chape de stratus qui recouvre le Léman empêche la température de dépasser 1°C !

 

11 au 13 janvier 2004 - Très agité et pluvieux

Le temps est particulièrement agité sur la région ces trois jours.

Le 12 janvier on a craint l'arrivée d'un nouveau "Lothar"... Mais la tempête ne sera pas si terrible que cela. Il fait très doux avec 11.7°C à Genève (min. 8.0°C).

Le soir du 13 janvier, il pleut fortement, avec une température de 10°C. Il m'a été signalé un peu d'orage à Saint-Légier (je n'ai rien entendu à Prilly).

La douceur a fait remonter la limite pluie-neige bien au-dessus des 2000 m !

Il tombe 80 mm à La Dôle et 50 mm sur le Chablais durant cet épisode.

20190807 048

 

19 / 20 janvier 2004 - "Neige en hiver, Lausanne en enfer"

Tel a été le titre d'un journal...

Un épisode neige sévit la nuit et le matin du 20 janvier; il tombe 10 cm d'une neige très mouillée en ville de Lausanne, semant la pagaille sur les routes.

 

26 au 29 janvier 2004 - Episode neigeux - "Coup de blizzard"

Un épisode neigeux sévit pendant 4 jours sur la région. Je mesure un maximum de 11 cm à Prilly, mais il y a eu près de 30 cm à Saint-Légier. Dans la nuit du 28 au 29 janvier, vers 6 h du matin, il y a une très violente bourrasque de neige venue du nord, tel un "coup de blizzard"...

 

30 janvier 2004 - Froid. Il fait -10.4°C à Genève.

31 janvier 2004 - Redoux spectaculaire !

Le matin du 30 janvier, il fait -17°C à Vaulion, le matin du 31 janvier, il fait 1°C, le tout sous un ciel dégagé.

A Genève, la température passe de -4.0°C à 12.0°C, ce qui est un écart remarquable au mois de janvier.

jusqu'au 6 février c'est un soleil printanier qui règne.

 

6 février 2004 - Il fait 16.8°C à Genève.

8 février 2004 - Ce dimanche est remarquablement venteux, de secteur nord-ouest, sous un ciel couvert, mais à peine humide.

 

22 février 2004 - Après plusieurs jours plutôt doux, le temps se gâte en fin de soirée. Il tombe 38 mm à Lons-le-Saunier.

23 février 2004 - Chute de température. Le 22 février, le ciel est très nuageux et il fait encore 11°C; le 23 février le temps tourne à la neige (2cm à Prilly), avant le retour du soleil et d'un froid piquant.

24 février au 3 mars 2004 - Les nuits sont très froides. Il fait -5.7°C à Genève le 25 février, et pas plus de 2.3°C le 27 février.

 

10 au 12 mars 2004 - Froid. Il ne fait pas plus de 3.0°C à Genève le 10 mars.

Le temps va nettement se réchauffer les jours suivants.

 

17 mars 2004 - Chaud !

Il fait 22.1°C à Chamonix, 24.4°C à Genève (record pour un mois de mars).

18 mars 2004 - il fait 21.0°C à Genève.


21 mars 2004 -  En fin de soirée, vers 22 h, il y a un orage sous un front froid actif, avec un violent coup de vent, et une pluie diluvienne mêlée de grésil.

26 mars 2004 - Froid. Il ne fait pas plus de 5.1°C à Genève.

1er au 5 avril 2004 - Le temps est très doux.

 

22 / 23 avril 2004 - Il y a eu un orage la nuit sur le Haut-Lac, notamment à Saint-Légier. Je n'ai rien entendu à Prilly.

Le 23 avril, il fait une température minimale de 12.2°C à Genève.

 

27 avril 2004 - Le temps devient instable, il y a quelques orages sur le Jura ainsi qu'à Bâle. Le temps reste sec sur le Léman.

Il fait 22.1°C à Genève.

 

30 avril 2004 - Orages sur l'ouest lémanique

Il y a de l'orage sur l'ouest lémanique en soirée, vers 19h30 - 20h, notamment autour de Genève et du Pays de Gex.

Un orage dont je ne me suis absolument pas aperçu ! Il m'a été révélé par plusieurs témoignages différents.

 

8 mai 2004 - Froid.

Lorsque je circule entre Lausanne et Vevey sur l'autoroute, quelques flocons se mêlent à la pluie, tombant sur le pare-brise.

Pendant ce temps, le temps est très estival sur la Scandinavie.

Le 9 mai, il ne fait pas plus de 9.5°C à Genève.

 

18 au 20 mai 2004 - Très chaud. Il fait 28.0°C à Genève le 19 mai et 28.5°C le 20 mai.

20 mai 2004 - Il y a quelques flashes d'éclairs très lointains vers 23 heures, après une très chaude journée.

 

Historique météo

Depuis quelques semaines, j'utilise enfin l'internet pour trouver des informations météorologiques, en vue de compléter mon historique. Je le complète avec différents almanachs, ainsi que différentes chroniques qui relatent les grands hivers du passé, en mettant tout dans l'ordre chronologique. L'historique devient très fourni, trop même, au point qu'il devient difficile à gérer...

En revanche, je ne connais pas encore les forums de météo.

 

4 juin 2004 - Pluvieux et frais, il ne fait pas plus de 16.0°C à Genève. Les jours suivants, la chaleur revient.

 

8 juin 2004 - Orage lointain en soirée

La journée est très chaude (32°C à Lyon).

En début de soirée, il y a des petites enclumes sur le Jura.

Au coucher du soleil, il y a de magnifiques "champignons" (cumulonimbus calvus) sur les Préalpes de Savoie.

Vers 22 heures, ces nuages donnent de l'activité, de l'autre côté du lac, avec de nombreux éclairs lointains que j'ai pu observer de Lausanne et de Prilly.

Du 7 au 11 juin, il fait très chaud. Il fait 31.3°C à Genève le 9 juin et 32.8°C le 10 juin.

 

11 juin 2004 - Le temps est menaçant dès le matin, puis entre 13 h et 17 h, il y a des averses, mais faibles, sans aucun orage.

Il y a eu de la grêle à Bâle et à Mulhouse.

 

19 juin 2004 - Dans l'après-midi, vers 15 heures, il y un bref orage accompagné d'une violente rafale et d'une très brusque averse diluvienne.

20 juin 2004 - Dans l'après-midi, vers 16 heures, il y a une forte averse, sans orage. Une seconde averse surgit vers 21 h, cette fois avec quelques coups de tonnerre, dans une ambiance bien fraîche.

Il ne fait pas plus de 17.2°C à Genève.

 

22 / 23 juin 2004 -  Orage en fin de nuit

Un orage éclate à 4 h 30, avec une très forte averse, une rafale et quelques gros coups de tonnerre.

24 juin 2004 - Il y a eu un orage sur La Côte. Un orage dont je ne suis absolument pas aperçu. Dans la soirée j'étais à Renens pour un tournoi d'échecs.

27 juin 2004 - Le temps est lourd, avec de nombreux cumulus. Vers 14 h il y a une averse à Vevey; je n'ai cependant pas constaté d'orage.

Du 27 au 30 juin il fait très chaud, avec 31.0°C à Genève le 27 juin.

 

4 / 5 juillet 2004  - Orage en fin de nuit; le tonnerre gronde à 5 h 30 à Prilly.

5 / 6 juillet 2004 - Plusieurs orages

Une dépression située sur les îles Britanniques engendre un thalweg de sud-ouest.

Un nouvel orage, très peu électrique, sévit à 9 h du matin avec une averse; un second orage passe à 14 h, aussi peu actif.

De belles éclaircies se développent ensuite pour la fin d'après-midi et la soirée.

Les orages reviennent en début de nuit. Une première salve passe à 23 heures, assez électrique, et avec une brève et forte averse.

Le tonnerre gronde encore à deux reprises dans la nuit.



8 juillet 2004 - Après-midi orageuse et front froid

Le soleil ne brille qu'en matinée; avant midi, le ciel est déjà couvert de nuages menaçants.

Un premier orage frappe à 14 heures, avec une violente averse et quelques grêlons isolés. Dans l'après-midi, le tonnerre gronde à quatre reprises, de manière très éparse, avec quelques averses assez isolées.

Il y a eu un coup de foudre énorme tombé près de Vevey.

 

9 au 12 juillet 2004 - Le temps est variable est très frais. Le matin du 10 juillet il y a une très violente averse, sans orage.

Il ne fait pas plus de 19.1°C à Genève le 12 juillet, et la température chute à 8.2°C le matin du 14 juillet.

 

16 juillet 2004 - Un orage magnifique en soirée !

Le matin est splendide et la chaleur revient après une période plutôt fraîche.

Cependant, les orages se développent très vite sur le Jura, et dès le début de l'après-midi, les panaches d'enclumes viennent cacher le soleil, limitant la hausse de la température à 29°C.

Vers 16 heures, de nouveaux orages continuent à émerger le long du Jura; quelques coups de tonnerre se font entendre, alors que les panaches masquent le soleil sur une grande partie du bassin lémanique.

Les premiers orages sont fort en montagne et cause déjà des dégâts dans la Vallée de Joux, ainsi qu'à Château d'Oex.

Plus tard en début de soirée, le soleil refait des apparition, dans une ambiance toujours lourde et orageuses sur les reliefs, garnis de nombreuses cellules.

Alors que le soleil s'est couché, c'est un splendide "champignon atomique" qui pousse sur les Préalpes de Savoie, de l'autre côté du lac. Le bouillonnement est très dense et la couleur est splendide sous les lueurs crépusculaires. L'activité électrique devient bien visible.

J'observe le développement de l'orage sur les hauts de Prilly, en même temps qu'un autre "admirateur" d'orage, de passage par là. Pendant près d'une heure, l'orage prend de l'ampleur tout en restant de l'autre côté du lac. L'activité électrique est soutenue, et le front se rapproche de plus en plus.

Je rentre vite à la maison, avant de me faire "doucher". L'orage arrive sur la région lausannoise, et il est costaud. Gros coups de foudre, averse diluvienne, et rafales. Un très bon orage !

ça se calme vers minuit.

 

17 juillet 2004 - orages à Montreux et à Neuchâtel

La journée est une nouvelle fois chaude et lourde. Le soleil persiste davantage l'après-midi, moins contesté par des panaches d'enclumes précoces... Vers 20 heures, alors que je me trouve à Lonay, il y a une forte rafale de joran, mais sans pluie, et avec de rares coups de tonnerre.

La région lausannoise est restée à l'écart des orages. Par contre il y a eu un violent orage localisé à Montreux, et un autre à Neuchâtel; par ailleurs il y a eu de la grêle et un très fort coup de vent dans la région d'Yverdon, qui a fait des dégâts.

 

20190807 049

 

20190807 050

 

 

 

19 / 20 juillet 2004 - Orages nocturnes (1)

La journée du lundi 19 juillet est très chaude.

Vers 23 heures il y a des formations orageuses en direction de la Savoie. Un orage sévit près de la rive sud du lac, quelques coups de tonnerre sont audibles, les éclairs sont beaux à voir. Une peu comme le soir du 16 juillet, mais cette fois l'orage reste "à distance".

 

20 / 21 juillet 2004 - Orages nocturnes (2)

La journée est plus nuageuse que la veille; il fait chaud et lourd. Les plus belles éclaircies se situent en fin de journée jusqu'au crépuscule.

Le ciel se recharge assez rapidement à la tombée de la nuit. Un orage bref mais conséquent frappe vers 23 heures, avec une belle activité électrique et une violente averse, même s'il n'y a pas eu l'intensité du 16 juillet.

 

21 / 22 juillet 2004 - Orages nocturnes (3)

Durant la journée du 21 juillet le ciel est bleu pâle; les cumulus ont un aspect "déchiqueté".

Je n'ai pas noté d'orages dans la nuit suivante, mais il y a en a eu sur le Jura, que je n'ai pas aperçus.

 

22 / 23 juillet 2004 - Orages nocturnes (4)

Le matin du 22 juillet il y a une petite averse, suivi de plein soleil et de très forte chaleur (31.2°C à Genève).

Vers 22 heures, le ciel est plus nuageux à Prilly, et il fait encore 27°C !

Réveillé dans la nuit à 4 h 30 par l'orage ! Il est violent sur Lausanne, avec une très puissante averse et de gros coups de foudre.

L'orage a "couvé" une bonne partie de la nuit sur le Jura.

Un article dans "L'Illustré" publié en 2005 est dédié aux chasses à l'orage de Nicolas Gascard, où il est question de l'orage de cette nuit.

 

 


23 / 24 juillet 2004 - Orages nocturnes (5) - C'est la cinquième nuit d'orage consécutive !

La journée du vendredi 23 juillet est assez chaotique. Il y a un orage lointain à midi, et quelques averses isolées dans l'après-midi, dans une ambiance chaude et lourde. Le soir semble plutôt calme.

Réveillé dans la nuit à 3 h 30 par le tonnerre.

Je vais regarder dehors, un orage sévit sur le lac et s'approche de Lausanne; les feux de tempête tournent à plein régime. L'orage me passe dessus, avec de bons coups de foudre proches, et une forte averse, un peu moins intense que celle de la nuit précédente. La pluie se prolonge encore en matinée.

 

24 juillet 2004 - Instable... mais pas d'orage

La journée est assez ensoleillée, mais avec de nombreux cumulus menaçants. Il y a une averse vers 18 heures, mais sans orage.

Pendant cette journée j'ai été occupé à faire l'animation musicale d'un mariage, à Vevey.

 

29 juillet au 3 août 2004 - Canicule

Le 1er août, il fait 32.5°C à Genève; 2 août il fait 32.7°C.

L'état de sécheresse impose des restrictions d'eau.

 

20190807 051

 

 

 

3 août 2004 - Orages en soirée

Il y a de l'orage en soirée et en début de nuit, assez peu organisé, avec de nombreux éclairs internuageux.

Comme le 17 juillet dernier, les orages ont été forts dans le Nord vaudois.

 

20190807 052

 

 

4 août 2004 - Après une journée chaude et lourde, il y a une averse en soirée, sans le moindre coup de tonnerre aperçu.

 

5 août 2004 - Orages sur le lac

Entre 20 h et 22 h, il y a de l'orage, assez électrique; celui-ci reste assez stationnaire sur le lac, je n'ai que de faibles averses à Prilly.

Le 7 août, pas d'orage constaté sur le Léman, mais il y a eu un fort orage dans l'Oberland bernois.

 

20190807 053

 

 

 

8 août 2004 -  Bel orage en début de soirée

L'ex-cyclone Alex approche du continent européen.

Après une très chaude journée (31.9°C à Genève), le temps tourne à l'orage l'après-midi. Des enclumes provenant d'orages sur le Jura, s'étendent et cachent le soleil dès 17 heures.

Une heure plus tard tout le Bassin lémanique est sous le panache des enclumes.

Vers 19 heures, alors que je me trouve à Saint-Légier, le tonnerre commence à gronder.

L'orage va sévir jusque vers 22 heures, assez longuement, avec de bonnes pluies, et de bons coups de tonnerre, mais sans intensité extrême.

Le ciel se dégage entièrement à 23 heures.

 

10 août 2004 - Orage en début de nuit - Tornade à Massonnens (FR)

Les nuages sont restés prédominants une grande partie de la journée, il n'y a de belles éclaircies qu'en soirée. Il fait chaud et lourd.

Vers 21 heures le ciel est sombre et menaçant, mais brumeux, un peu comme le 16 août 2003 ("soupe orageuse")

L'orage se déclenche à 22 heures sur le Léman, avec de très fortes pluies, mais une activité électrique plutôt dispersée.

Une tornade (EF2) frappe près de Massonnens, dans le canton de Fribourg, près du flanc occidental du Gibloux.

 

20040810

 

Il y a eu de forts orages sur la Drôme, l'Ardèche et les Monts du Lyonnais, notamment à Saint-Martin-en-Haut ou à Saint-Symphorien-sur-Coise, qui a reçu 85 mm.

 



12 août 2004 - En fin d'après-midi, il y a un très brutal coup de vent; une rafale de 127 km/h a été enregistrée au Chasseral. Un peu plus tard, il y a une forte averse, mais sans coup de tonnerre entendu.

La température chute brutalement lors du passage du front.

 

20190807 054

 

 



17 août 2004 - Orage très pluvieux - Tornade à Villargiroud et Villarsiviriaux (FR)

La matinée est très pluvieuse. Puis après quelques éclaircies à la mi-journée, le temps tourne rapidement à l'orage l'après-midi.

Si l'orage est plutôt modéré sur l'ouest lausannois, il est beaucoup plus violent sur le Lavaux, notamment à Cully.

Une tornade (EF2) endommage 20 maisons à Villargiroud et 4 maisons à Villarsiviriaux, près du Gibloux, à deux kilomètres seulement de Massonnens,  où une autre tornade a sévi sept jours plus tôt !

 

La tornade récidive au Gibloux

I¥Arbres arrachés ou brisés, voitures abîmées, amoncellements de branches et de tuiles sur la route ou dans les prés: hier, les trax et les tracteurs s'affairaient encore autour des séquelles laissées par la tornade qui s'est abattue, mardi peu avant 18 h, sur Villarsiviriaux et surtout sur Villargiroud, deux villages de la commune de Villorsonnens.

http://www.lagrue.ch

 

20040817

 

Ce 17 août, il se produit aussi un épisode cévenol particulièrement précoce.



19 août 2004 - Nouvelle journée très pluvieuse et orageuse

Le mercredi 18 août il a fait beau et très chaud (30.1°C à Genève). La pluie est de retour le matin du jeudi 19, à 7 heures, assez soutenue. Vers midi il y a quelques coups de tonnerre, avant la première éclaircie.

Un permier gros orage sévit vers 15 heures sur la région lausannoise, avec une très forte pluie. Le soleil revient à nouveau vers 18 heures.

De 20 h à 23 h, le temps tourne à nouveau aux fortes pluies, avec de rares coups de tonnerre.

La journée est quasi identique à celle du 17...

Il est tombé 52 mm à Genève et 37 mm à Lausanne.

Une intéressante vidéo en accéléré a été tournée à Genève, par Luder:

 

 

20 août 2004 - Il y a eu en soirée un orage vers Saint-Gingolph, dont je ne me suis pas aperçu !



23 / 24 août 2004 - Nouveau déluge orageux !

Encore un épisode qui vient alimenter ce mois d'août très pluvio-orageux !

La journée du lundi 23 août est bien ensoleillée et chaude. Le ciel se couvre vers 19 heures de nuages non menaçants. Les voiles d'altitude font plutôt penser à l'arrivée d'une perturbation simplement pluvieuse, en l'absence de nuages convectifs apparents.

Pendant la soirée, je dispute un tournoi d'échecs à Lausanne. La pluie se met à tomber à 21 heures, puis peu de temps après, voilà que le tonnerre s'en mêle.

Vers 22 heures l'orage redouble d'intensité, avec un véritable déluge,  et devient même très  électrique ! ça se calme peu avant minuit.

En fin de nuit, à 5 h 40, le tonnerre se remet à gronder, et c'est à nouveau une pluie diluvienne.

 

24 août 2004 - Les pluies restent fortes le matin du 24 août, avec encore quelques coups de tonnerre épars entre 9 et 10 heures. Le soleil refait assez subitement son apparition vers 14 heures, dans une atmosphère "surtrempée"...

En soirée, il y a une petite averse, sans orage.

25 août 2004 - Très forte averse diluvienne en soirée vers 23 heures, mais sans orage observé.

26 août 2004 - Forte averse en soirée, vers 22 heures, sans orage. Il ne fait pas plus de 16.9°C à Genève.

29 août 2004 - Forte averse vers 16 h, sans orage

 

Du 2 au 11 septembre 2004, le temps est ensoleillé et très chaud, les 30°C sont souvent approchés voire atteints.

Il fait 28.5°C à Genève le 2 septembre.

 

Le 7 septembre je fais une randonnée au Grammont:

20040906A

20040906B

 

11 septembre 2004 - Forte averse vers 22 heures, précédée de quelques éclairs lointains.

 

13 / 14 septembre 2004 - 2 vagues d'orages nocturnes

Un premier orage balaie la région lausannoise à 3 h 30, un second à 5 h 30. Les deux orages sont bien électriques et sont chacun accompagnés d'une averse torrentielle et de rafales.

18 septembre 2004 - Il fait 24.8°C à Genève.

 

23 / 24 septembre 2004 - Il y a 3 violentes averses dans la nuit, vers minuit, 2 h et 4 h, sans orage entendu.

25 septembre 2004 - Violente averse à 18 h, sans orage.

Du 25 au 27 septembre, il fait très frais. Il ne fait pas plus de 13.7°C à Genève le 25 septembre.

 

1er au 5 octobre 2004 - Très chaud. Il fait 26.3°C à Genève le 5 octobre.

 

6 octobre 2004 - Après un début d'octobre tropical, l'ex-cyclone "Jeanne" aborde l'Europe. Le temps devient pluvieux le 6 octobre, et les pluies deviennent très fortes en soirée. Je n'ai pas constaté d'orage.

La température minimale de la nuit a été de 16.9°C à Genève.

 

8 octobre 2004 - En début de nuit il y des orages sur la Bourgogne, débordant en direction du Jura. Je n'ai pas aperçu d'éclairs.

Il a fait 23.4°C à Genève.

 

10 octobre 2004 - Forte pluie orageuse le matin, de 7 h à 9 h, avec quelques coups de tonnerre.

 

15 octobre 2004 - Lors d'une forte bourrasque, il y a un coup de tonnerre. La température chute, le 17 octobre la neige descend à 1200 mètres.

Il ne fait pas plus de 10.8°C à Genève le 16 octobre et 10.7°C le 17.

 

20 / 21 octobre 2004  - Des éclairs dans le brouillard !

Situation rarement observée à Lausanne: simultanéité d'éclairs et de brouillard très épais.

La journée du 20 octobre est très pluvieuse sur le Léman, comme la veille. Toutefois, un afflux d'air très doux remonte par le sud. Ainsi, il fait 28°C à Toulouse et 23°C à Lyon.

Cependant, l'air froid sur le Léman ne parvient pas à s'évacuer, il ne fait pas plus de 13°C. Le ciel ne se dégage qu'au crépuscule, dans une ambiance saturée d'humidité.

Vers 21 heures le brouillard s'installe dans Lausanne, une vraie purée de pois ! (ce qui est rare à Lausanne même).  Vers minuit le brouillard n'a pas désempli.

Grosse surprise à 2 heures du matin, je me fais réveiller par le tonnerre !

Je me relève et m'aperçois que la "purée de pois" est toujours là, toujours aussi dense... et que les flashes des éclairs filtrent de manière diffuse à travers le brouillard.

L'orage s'approche et c'est le déluge ! Celui-ci va "dissoudre" ce brouillard.

J'ose imaginer ce qu'aurait donné une photo en étant placé plus haut en altitude: l'impact de foudre plongeant dans la mer de brouillard...

C'est le troisième cas "d'orage-brouillard" ou "d'orage-stratus" que je connaisse, après ceux du 20 septembre 1986 et du 3 octobre 1988.

Le lendemain, le soleil revient dans un air bien plus limpide, et cette fois la température lémanique "s'aligne" à celle de Lyon, avec 19°C des deux côtés.

 



25 / 26 octobre 2004 - Episode pluvio-orageux exceptionnel !

Après plusieurs jours d'une douceur exceptionnelle (22.0°C à Genève le 24 octobre), une dégradation arrive par le Sud, augurant de fortes pluies sur le Midi... mais aussi sur le Léman !

Le 25 octobre au matin il fait déjà 14°C au lever du jour à Prilly. La minimale est même de 15.1°C à Genève.

Le soleil est présent le matin, mais dès midi, les nuages deviennent nombreux et assez menaçants, avec du vent de sud-ouest.

De premières averses se manifestes, d'abord assez faibles.

Puis vers 18 h, patatras, gros coup de tonnerre, suivi d'une grosse averse et de deux autres gros coups de tonnerre; voici donc la première salve.

Vers 20 heures, je me rends à Lausanne pour un tournoi d'échecs; en route j'aperçois quelques flashes lointains, il ne pleut pas pour l'instant.

Vers 21 heures, c'est à nouveau le déluge, avec quelques gros coups de tonnerre ! Cette fois le déluge ne va pas s'arrêter et va persister toute la nuit ! Le tonnerre gronde par intermittence jusqu'à minuit.

La pluie tombe encore fortement tout le matin du 26 octobre, puis plus faiblement jusqu'à la nuit du 26 au 27 octobre.

Il tombe 81 mm à Genève en moins de 24 heures !

 

20190807 055

 

 

 

29 / 30 octobre 2004 - Violente averse dans la nuit, avec rafale.

5 novembre 2004 - Très doux. Il fait 16.1°C à Genève.

8 novembre 2004 - Il y a une trombe sur le lac de Constance.

 

8 au 17 novembre 2004 - Froid et bise.

Le temps est froid, avec des gelées parfois fortes, et une bise très marquée, surtout le 14 novembre.

Il fait -2.3°C à Genève le 10 novembre, et -3.5°C le 16 novembre.

18 / 19 novembre 2004 - Très fort coup de vent, le soir, la nuit et le lendemain matin.

 

22 au 28 novembre 2004 - Le temps est plutôt doux.

 

17 décembre 2004 -  Il y a un peu de tonnerre en fin d'après-midi, après une forte pluie, lors d'un fort courant perturbé d'ouest. La nuit suivante la neige est de retour.

 

20190807 056

 

 

 

19 décembre 2004 - Grosses intempéries. Il tombe 4 cm en début de matinée à Lausanne, suivi d'une pluie continue.

Le froid qui sévit dans le nord de la France n'atteint que très partiellement la région lémanique le lendemain.

Il fait -5.2°C à Genève le 22 décembre.

 

Le 26 décembre 2004 se produit en Asie du sud-est un séisme de magnitude 9.1. La ville de Banda Aceh, dans le nord-ouest de l'île de Sumatra, est l'une des proches de l'épicentre. Ce séisme engendre un tsunami qui ravage les rivages de l'Océan Indien, faisant près de 250'000 victimes.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L'année 2005

5 au 11 janvier 2005 - C'est le printemps... Un peu comme début janvier 1998 et début janvier 1999, sous un soleil rayonnant. Le 9 janvier il fait 13.6°C à Genève.

 

18 janvier 2005 - Orage... et panne d'électricité !

Après une matinée simplement pluvieuse, le vent se lève brusquement vers 15 heures, et la pluie s'intensifie.

Puis c'est une véritable bourrasque, j'entends même un peu de tonnerre gronder, la nuit tombe avant l'heure.

Et d'un coup, le black-out ! Plus de lumière, mon ordi s'éteint...  Un éclair (un seul...) vient de s'abattre sur une ligne de haute tension à Verbois près de Genève, et provoque une gigantesque panne d'électricité sur tout l'arc lémanique, durant une heure.

La lumière revient vers 16 h 30.

Vers 18 heures, une nouvelle bourrasque se produit, mais avec la baisse de température, le grésil puis la neige prennent le relais, il tombe 2 cm à Prilly.

En soirée, la chute de température se poursuit et cette neige très fondante est saisie par le gel. Cette neige devient aussi "croustillante" qu'un pain suédois, fait un craquement terrible lorsqu'on marche dessus !

 

20190807 057

 

 

 

25 au 30 janvier 2005  - Vague de froid

Les 23 et 24 janvier, il y a un épisode neigeux, il tombe 14 cm de neige à Prilly, 15 cm à Saint-Légier, 20 cm à Genève.

Le 25 janvier, en soirée, la bise souffle si fort qu'elle provoque une "soufflerie" de la neige poudreuse, un "effet de blizzard".

Les nuits suivantes sont glaciales. Le 30 janvier il fait -30°C à La Brévine; le 31 janvier, il fait -10.0°C à Genève.

De nombreux pinsons des arbres viennent manger les graines en lieu et place des moineaux.

 

20050301B

Nous avons droit à la visite du jaseur boréal, qui ne vient que rarement jusqu'à nos contrées.

 

Pendant cette période, je participe à un cours sur la météo, dispensé par l'université populaire de Lausanne, sur deux soirs. Cela me permet de rencontrer d'autres personnes intéressées par la météo. Dommage que le cours soit si court, cela ne nous laisse pas le temps de créer les contacts.

 

 

13 février 2005 - Gros coup de vent

Après une première décade de février sèche et ensoleillée, le temps se gâte du 11 au 13.

Le dimanche 13 février, le vent d'ouest souffle très vigoureusement, puis en soirée c'est le retour de la neige.

Jusqu'au 26 février ce temps très froid et faiblement neigeux va se maintenir, avant une chute supplémentaire de la température.

 

1er mars 2005 - Records de froid !

Une vague de froid s'abat du 27 février au 2 mars. La bise souffle avec une violence extrême le 27 février, avec l'apport d'air sibérien.

La bise amène des embruns congelants sur les rives exposée du Léman, à Genève notamment.

Le 28 février, il ne fait pas plus de -3.3°C à Genève.

Le 1er mars de nombreux records de froid sont battus pour un mois de mars.

Il fait -32.4°C à La Brévine, -27.8°C à Maîche, -24°C à Mouthe, -24.9°C à Morteau, -12.2°C à Lons-le-Saunier, -14°C à Besançon, -9.8°C à Genève (max. 1.2°C), ou encore -18°C à Chamonix.

Le 2 mars, il fait -9.0°C à Genève.

 

5 et 6 mars 2005 - Episode neigeux

Il n'y a que 4 cm de neige à Prilly, mais 28 cm de neige à Saint-Légier.

J'en profite pour confectionner un "Cervin de neige":

20160904b194

20160904b195

 

Le 7 mars, il fait -7.2°C à Genève (max. 1.6°C).

 

15 mars 2005 - Très doux

Une extrême douceur va s'installer pour près de trois semaines !  Le 18 mars il fait 23°C à Sion, 20.4°C à Genève. Certaines régions de France, notamment dans l'Ouest, battent le record de chaleur deux semaines après le record de froid pour un mois de mars...

Le 19 mars, il fait 21.0°C à Genève.

 

26 mars 2005 - Journée orageuse

Il fait très doux dans la journée (19°C à Genève), sous un ciel assez nuageux, avec des éclaircies.

Vers 17 heures, alors que je me trouve à Ouchy, il y a un orage assez subit qui arrive depuis le lac. Il occasionne une violente averse et quelques bons coups de tonnerre.

Vers 21 heures, il y a un second orage, moins virulent et moins électrique aussi.

 

27 mars 2005 - Très violente averse en soirée vers 23 heures, mais sans tonnerre entendu.

Il fait une température minimale de 10.8°C à Genève.

 

9 avril 2005 - Coup de froid. La neige descend jusqu'à basse altitude. Il ne tombe que quelques flocons à Prilly, mais il en tombe 5 cm à Saint-Légier.

Il ne fait pas plus de 5.7°C à Genève.

 

16 / 17 avril 2005 - Neige exceptionnelle !!

Changement de temps radical ce week-end, après un mois de température des plus printanières... (hormis le coup de froid du 9 avril).

Le jeudi 14 avril, la journée est superbe avec un soleil rayonnant et une température de près de 20°C l'après-midi.

Le vendredi 15 avril, il fait encore beau le matin, mais le ciel se couvre vers midi, avec de rares pluies, il fait encore assez doux.

La météo annonce un week-end très pluvieux, avec de la neige jusque vers 1000 mètres d'altitude.

Le samedi 16 avril, le ciel est gris le matin, avec une température de 8°C, ce qui semble, pour l'instant, fort ordinaire.

Sur le coup de midi, le ciel est toujours gris, comme le matin, avec un faible vent. La surprise est lorsque je regarde le thermomètre: il ne fait plus que 5°C !  La température a baissé "comme ça", sans pluie ni grand vent !

Vers 14 heures, je me rends à Lausanne pour disputer un tournoi d'échecs par équipe. Une pluie fine commence à tomber; j'ai pu constater que la température baisse encore de 5°C à 3.5°C. Fait pas chaud...

Quand nous avons terminé le match, vers 18 heures, la pluie devient plus dense, et quelques flocons mouillés commencent à se mêler à la pluie. Je retourne à Prilly où nous allons manger au restaurant avec notre équipe.

Dans la soirée, la neige remplace de plus en plus la pluie, mais pour l'instant ne tient pas au sol, encore trop chaud et détrempé.

Vers 20 heures, à force d'insister à tomber, la neige commence à former une pellicule sur les sols, et à "crocher" aussi sur les trottoirs, puis les routes.

Quand je rentre chez moi, vers 22 heures, il y a 2 à 3 cm de neige, et elle continue à tomber à gros flocons serrés. ça promet pour demain matin !

 

Il y a eu 55 mm de précipitations à Lons-le-Saunier.

 

Dimanche 17 avril 2005

Je me lève et vais voir où en est la neige... WOW ! Un paysage de Noël !

Il a neigé toute la nuit et ça continue à tomber à gros flocons !  Vers 9 h du matin je relève 20 cm et la neige qui continue à tomber, épaisse, va faire monter la couche jusqu'à un maximum de 26 cm !

Depuis que je suis à Prilly, je n'ai jamais vu une telle hauteur de neige. Mon maximum était de 18 cm le 23 février 1999. Et c'est un 17 avril que le record est battu !

La neige faiblit dans l'après-midi, mais la température ne dépasse pas 1°C de la journée...

Il ne fait pas plus de 3.6°C à Genève.

 

Le 18 avril, le soleil revient, et la température remonte à 14°C. Toute cette neige qui fond amène en ville de nombreuses "rivières" improvisées ! ça dégouline de partout !

 

Il y a eu 70 mm de précipitations à Lausanne. La couche de neige a atteint 10 cm au bord du lac à Lausanne, et plus de 40 cm sur les hauteurs. Il y a eu 34 cm de neige à Saint-Légier.

Le 16 avril, alors qu'il n'a pas fait plus de 1°C à Grenoble, il en a fait 19°C à Strasbourg !

 

20160906 005

 

 

24 / 25 avril 2005 - Très violente bourrasque dans la nuit, sans orage entendu.

25 avril 2005 - Lors d'une averse, vers 18 heures, il y a un coup de tonnerre.

29 avril au 2 mai 2005 - Très chaud !

Le 30 avril il fait 28.3°C à Lons-le-Saunier, 26.2°C à Genève.

Le 1er mai il fait 28.0°C à Genève. Voilà qui contraste avec le froid et la neige deux semaines plus tôt...

 

3 / 4 mai 2005 -  Orages dans la soirée et dans la nuit

Il fait plus frais que les jours précédents, bien que Genève enregistre une température minimale de 14.4°C.

Les éclaircies n'arrive qu'en soirée, peu de temps avant le coucher du soleil.

Malgré cela, le temps se montre vite instable et des cellules convectives gonflent facilement, générant localement des orages, au loin.

Pendant la soirée, je me trouve à Lausanne pour un match d'échecs.

Lorsque je rentre, vers 23 heures, il y a un autre orage, peu électrique, mais qui provoque une violente averse sur la région lausannoise.

Le tonnerre gronde encore une fois plus tard dans la nuit, vers 2 h.

 

20 / 21 mai 2005 - Il y a un peu d'orage lointain vers minuit.

 

28 mai 2005 - Il fait 33°C à Grenoble, 30.3°C à Genève.


29 mai 2005 - Orages en soirée sur le Haut-Lac

Un très chaud dimanche ! (30.6°C à Genève). En fin d'après-midi, il y a des orages développés sur les reliefs.

Vers 22 heures, alors que je rentre de Saint-Légier vers Prilly, il y a un bel orage sur Villeneuve, au bout du lac, qui a disparu sous les averses. Vevey et Saint-Légier sont tout juste en marge, Lausanne loin à l'écart.

La température reste très chaude en soirée, à 22 h, j'ai encore 25°C à Prilly. Jusque vers minuit je peux apercevoir des éclairs lointains provenant d'autres cellules orageuses.


3 / 4  juin 2005 -  Violent orage à Montreux dans la nuit

Alors que sur la région lausannoise, le ciel est simplement couvert, avec un vent soutenu de sud-ouest, il m'a été indiqué qu'il y a un violent orage à Montreux peu avant minuit, que je n'ai pas du tout entendu.

 

8 au 10 juin 2005 - Bise et fraîcheur

Les matins sont très frais avec la bise. Le 10 juin, il fait 6.9°C à Genève.


13 juin 2005 -  Violent orage à Vevey en soirée

Après une journée ensoleillée mais lourde, un orage menace à 18 heures. Celui-ci tangente Lausanne par le sud, en passant par le lac, avant de se diriger vers le Haut-Lac. Il y a quelques fortes averses à Prilly, et un tonnerre bien présent.

L'orage va en revanche être très violent à Vevey.

Après la journée maussade du 14 juin (max. 17.4°C à Genève), le soleil revient en force, et la chaleur va devenir caniculaire.

 

20 juin 2005 - Le panache d'une enclume provenant du Jura vient momentanément cacher le soleil à Lausanne vers 17 h 30.

21 juin 2005 - Comme la veille, les panaches d'enclumes venant du Jura cachent aussi le soleil, mais plus tôt cette fois-ci, vers 15 h 30, et aussi plus longtemps.

22 juin 2005 - Les enclumes, toujours imposantes sur le Jura, ne cachent cette fois pas le soleil à Lausanne.

Il a fait 32.3°C à Genève.

23 juin 2005 - Dans l'après-midi, il y a un gigantesque cumulonimbus sur le Chablais, de l'autre côté du lac. Un peu de tonnerre loiontain se fait entendre. D'autre part, il y aussi de puissants cumulonimbus sur le Jura; le bord de l'enclume manque de justesse de cacher le soleil sur la région lausannoise.

Il a fait 33.5°C à Genève (min. 20.7°C).

 

24 / 25  juin 2005 - Vague d'orages carabinée

La température est caniculaire ce vendredi 24 juin, comme les jours précédents. Il fait jusqu'à 33.3°C à Genève (min. 20.0°C).

Comme la veille, en fin d'après-midi, les enclumes des orages formés sur le Jura s'arrêtent "à la limite" du soleil.

Mais cette fois-ci, les orages sont plus nombreux, et la masse des cumulonimbus paraît vraiment gigantesque...

Après être allé quelques instants à la Fête à Prilly, je retourne à la maison.

Vers 19 h 30 un premier orage déborde du Jura et glisse au nord-ouest de ma position; le tonnerre commence a se faire entendre plus franchement.

Vers 20 h un nouvel orage se développe quasiment au-dessus de ma tête ! De puissants coups de foudre secs se mettent à tomber tout près ! Quand l'averse commence à se déployer, je suis déjà "dans le dos" de l'orage; je ne reçois que très peu de pluie.

Mais rapidement, une nouvelle salve se prépare, vers 20 h 30 avec un front bien en ligne devant moi; cette fois-ci c'est le déluge avec de gros coups de canon puissants et bien proches ! Cet orage ne passe que lentement et j'entends tonner sa partie arrière pendant près d'une heure et demie, avant qu'il ne s'évacue plus loin vers le nord-est.

Dans la nuit, ça tonne à nouveau vers 1 h 30, en direction de l'ouest lémanique.

Nyon a eu 36.7 mm en 30 minutes.

Il y a eu un violent orage aux Diablerets; le village est inondé par la crue de la Grande-Eau.

 

25 juin 2005 - Le temps est lourd, mais il n'y a que quelques averses l'après-midi, sans orages entendu. La chaleur est moindre aussi.

27 juin 2005 - Il y a un gros congestus "cache-soleil" entre 13 h et 15 h au-dessus du ciel lausannois, alors que le ciel est bleu autour... Celui-ci lâche de petites averses.

En soirée, vers 20 h et 21 h, il y a un peu de tonnerre lointain.

28 juin 2005 - Il fait 33.6°C à Genève (min. 20.3°C).



29 juin 2005 - Deux orages en journée

Le matin, il fait déjà 22°C à Prilly au lever du jour; le ciel est déjà bien chargé avec quelques gouttes et un arc-en-ciel matinal.

Après une belle éclaircie, un premier orage frappe à 13 heures, bref mais assez fort, avec une belle rafale et une forte averse.

Un second orage frappe à 17 heures, avec davantage de vigueur, après une seconde accalmie.

La soirée est plutôt calme.

 

 

30 juin / 1er juillet 2005

Il y a une faible averse la nuit sur la région lausannoise, puis quelques averses plus fortes le matin du 1er juillet.

Cependant, à Vevey, il tombe 33 mm dans la nuit.

Il y a de l'orage en Gruyère le 1er juillet.

 

4 juillet 2005 - Front froid orageux

Le ciel se charge avant midi. De premières averses tombent vers midi, sans orage.

Vers 13 heures, un orage sérieux éclate alors que je me trouve du côté de Puidoux, en direction de Lausanne.

Il y a encore de fréquentes averses jusqu'à 18 heures, avec les derniers coups de tonnerre; je me trouve alors à Romanel.

Le soleil refait son apparition quelques minutes avant son coucher, dans un air bien rafraîchi.

 

 

5 juillet 2005 - Il y a une trombe sur le Léman, le matin, au large de Villeneuve.

Cette page montre des photos de la trombe prise depuis Territet, près de Montreux:

 

Phénomènes météo - Juillet 2005

Trombe d'eau le 5 et grêle le 18 juillet 2005.

http://www.territet.ch

 

Il se produit également une tornade (EF 1) à Gossau (Zurich).

 

6 et 7 juillet 2005 - Le temps est pluvieux et bien frais. Il ne fait pas plus de 18.2°C à Genève le 6 juillet et 17.8°C le 7 juillet.

9 juillet 2005 - Vers 15 heures, il y a un orage subit à Prilly, avec quelques coups de tonnerre, et une brève averse de grêle. La température est encore un peu fraîche.

Le matin il a fait 8.7°C à Genève.

 

En juillet 2005, je me mets (enfin) à la photographie numérique, avec l'achat d'un APN compact (Canon Powershot A400).

Mes premières photos numériques prises près de Saint-Gingolph:

 

Tampon 030

 

 

15 / 16 juillet 2005 - Orages nocturnes

Le 15 juillet, il a fait 33.4°C à Genève.

Il y a un peu de tonnerre vers 1 h 30, puis à nouveau, plus fortement, vers 5 h. Le temps reste sec à Prilly.

La chaleur persiste, avec 32.4°C à Genève le 16 juillet, et 33.4°C le 17 juillet.



18 juillet 2005 - Grêle mémorable !

Un orage de grêle d'une intensité exceptionnelle a dévasté l'est lémanique, du Lavaux à la Riviera, accompagné de rafales à 160 km/h et de phénomènes tornadiques.

Après plusieurs jours de canicule, un front froid très actif est attendu ce lundi 18 juillet.

La matinée est encore ensoleillée, puis le ciel se charge une première fois à midi. Un premier orage éclate au loin; j'entends quelques coups de tonnerre. Le soleil revient rapidement derrière.

Sur le coup de 15 h 30, je me trouve à Prilly; j'entends à nouveau le tonnerre gronder; je m'aperçois que le ciel a une teinte vraiment bizarre. Finalement, je n'ai droit à Prilly qu'à une grosse averse, sans me douter que c'est une grêle monstrueuse qui vient de frapper tout le Haut-Lac. Ce n'est que plus tard que je l'apprends grâce aux nouvelles et aux témoignages...

La colonne de grêle a commencé à se former vers Annemasse, puis s'est dirigée vers Thonon avant de traverser le lac, pour frapper l'est du Lavaux et la région de Vevey à Villeneuve avec le maximum d'intensité. La grêle s'est ensuite dirigée vers la Gruyère. Les dégâts sont énormes; vitres brisées, arbres dépouillés, cultures et vignes dévastées. Les grêlons étaient parfois gros comme des balles de tennis.

Sur le flanc de la colonne de grêle, il y a eu une tornade qui a sectionné plusieurs arbres près du Bouveret.

Une rafale de 160 km/h est enregistrée au Bouveret à l'extrémité est du lac Léman.


Cela a fait la une de nombreux journaux:

20050718 157

 

orage 18 juillet A

orage 18 juillet B

orage 18 juillet C

Orage 18 juillet H

Ce cliché pris par un photographe à Montreux montre l'arrivée du front de grêle, avec un bord très tranché:

orage 18 juillet D

Webcam à Territet montrant l'arrivée de la grêle sur le lac:

orage 18 juillet E

 

L'animation radar ne lasse pas d'impressionner:

orage 18 juillet G

 

Il y a cette vidéo tournée qui a été tournée dans le Dézaley:

 

 

Le dossier de Météo-France:

Coup de tabac en Haute-Savoie - Pluies extrêmes en France métropolitaine

Il a parcouru un trajet de 300 km entre la ville de Lyon (Rhône) et la ville d'Interlaken dans les Préalpes suisses, dans un laps de temps d'environ 3 heures (ce qui représente une vitesse de déplacement d'environ 90-100 km/h). La supercellule s'est rapidement intensifiée en région lémanique où elle a pour ainsi dire tout balayé sur son passage.

http://pluiesextremes.meteo.fr

 

 

18 / 19 juillet 2005 - Encore de l'orage

La terrible grêle qui vient de frapper l'est lémanique n'empêche nullement d'autres orages de sévir peu de temps après dans la région.

Vers 22 h 30, je me trouve dans l'ouest de Lausanne; il y a un véritable déluge avec de gros coups de foudre bien proches !

Le tonnerre gronde encore une fois vers 2 heures du matin, sous une nouvelle averse torrentielle.

Il est tombé 55.8 mm à Chamonix le 18 juillet.

 

22 juillet 2005 - Il y a des orages sur le Jura.

 

24/25 juillet 2005 - Orages nocturnes

Vers 23 heures, il y a un orage sur le Chablais, de l'autre côté du lac, il glisse vers le Haut-Lac, avec quelques jolis éclairs.

Vers 2 h du matin, ça tonne à nouveau.

 

25 juillet 2005 - Un petit orage sévit à midi du Chablais au Haut-Lac, un peu dans la même trajectoire que la nuit passée. Un autre orage passe au loin vers 17 heures. Le temps reste sec à Lausanne.



29 juillet 2005 - Violent front de rafale sur l'ouest lémanique !

Il y a un pic de canicule, avec 34.8°C à Genève le 27 juillet, et 36.2°C le 28 juillet.

Un front froid est attendu le vendredi 29 juillet, avec potentiellement de forts orages.

Le matin est ensoleillé, puis le ciel devient fréquemment laiteux à la mi-journée. Le soleil reste toutefois assez présent jusqu'en soirée. La température ne monte pas aussi haut que la veille.

Vers 20 h, un front orageux se constitue très rapidement et aborde l'ouest lémanique.

Je peux apercevoir de Prilly ce front qui approche, avec une couleur vraiment irréelle et un arcus très "flippant"...

L'orage passe très vite, avec une averse diluvienne, mais surtoute une rafale très brutale ! A l'arrière il y a encore deux orages "supplémentaires" avec de nouvelles averses vers 22 h puis vers minuit.

Les rafales ont soufflé jusqu'à 140 km/h en région genevoise.

Il est tombé 24 mm à Genève.

Le Haut-Lac subit aussi les contrecoups de cet orage, la Veveyse déborde sur les hauts de Vevey et inonde le quartier du Croset, sur la rive droite. Il y a par endroit 50 cm de boue.

 

Il y a cette vidéo de l'orage réalisée par Jean Vernet à bord d'un bateau sur le Léman:

 


2 août 2005: Il tombe d'abondantes pluies orageuses sur toute la Suisse; 34 mm à Genève. La neige tombe jusqu'à 2300 m à Zermatt.

Il ne fait pas plus de 18.3°C à Genève.

Les 1er et 2 août il y a un de faibles orages sur la région lémanique.

5, 6 et 7 août 2005 - il y a quelques faibles orages sur la région lémanique.

 

Au passage, une photo prise le 12 août 2005 non loin de Rolle:

 

20050812 Voirons

 

 

14 août 2005 - Déluge en soirée

Ce dimanche 14 août est assez frais et venteux, dans un flux de nord-ouest, avec de petites averses.

En revanche, vers 22 heures, c'est un violent orage qui balaye tout le Haut-Lac; une averse torrentielle et durable, mêlée même de grêlons, et de grosses rafales. Les coups de tonnerre sont épars mais violents.

 

Il y a eu une tornade à Bonlieu (39)

 

Tornade à Bonlieu le 14 août 2005 - Tornade EF0 dans le Jura (39), région Franche-Comté - Tornade F0 en France - KERAUNOS

Tornade EF0 à Bonlieu (Jura) le 14 août 2005 : une tornade frappe le Jura le 14 août 2005; dossier d'étude, tornade Jura 2005, tornade Franche-Comté 2005, tornade EF0 France, tornade F0 France

http://www.keraunos.org

Le 15 août, il ne fait pas plus de 18.9°C à Genève.



21 et 22 août 2005 - Temps pourri - Goutte froide

Ces deux journées sont très pluvieuses et très sombres. Le dimanche 21 août il y a un régime de bise noire.

Les pluies sont diluviennes surtout en Suisse centrale, il tombe 180 mm en deux jours à Littau, près de Lucerne.

Le 21 août il y a une tornade à Pfyn (Thurgovie). Il ne fait pas plus de 17.8°C à Genève.

 

29 août 2005 - Dans le Golfe du Mexique, l'ouragan Katrina, de catégorie 5, sème la dévastation à La Nouvelle-Orléans et sa région.

 

 

 

29 août au 10 septembre 2005 - Très chaud.

Il fait 30.2°C à Genève le 1er septembre.


5 / 6 septembre 2005 - Orages très pluvieux en soirée

Le matin est ensoleillé, puis les nuages arrivent assez tôt, dans le début de l'après-midi. Il fait très chaud; le flux est orienté au sud. 

Les orages éclatent en soirée et dans la nuit, à 21h, à 22 h puis à minuit, avec à chaque fois de très violentes averses.

 

9 septembre 2005 - Petit coup de tonnerre vers 18 h.

10 / 11 septembre 2005 - Il y a un peu d'orage vers minuit, avec une violente averse et une grosse rafale.

11 septembre 2005 -  Il y a une forte bourrasque très pluvieuse vers 16-17 heures sur les hauts de Lausanne, notamment à Romanel.

Il tombe 38 mm à Genève.

 

17 au 19 septembre 2005 - Très froid. Les trois journées les plus froides du mois tombent pile sur le week-end prolongé du jeûne fédéral, et font un peu exception au coeur de ce mois de septembre particulièrement chaud.

Le 18 septembre, il ne fait pas plus de 12.3°C à Genève.

Il fait 5.3°C à Genève le 21 septembre et 5.5°C le 22 septembre.

La chaleur revient rapidement.

 

30 septembre au 3 octobre 2005 - Froid.

Nouveau coup de froid, la neige s'abaisse jusqu'à 1200 m dans les Alpes.

Le 2 octobre, il y a une trombe sur le lac de Constance. Il ne fait pas plus de 11.3°C à Genève.

 

8 au 15 octobre 2005 - Il fait très beau et doux.

Le 9 octobre 2005, l'ouragan Vince, de catégorie 1, formé à Madère, se dirige vers l'Espagne et le Portugal.


22 / 23 octobre 2005 - Il y a un peu d'orage en soirée, entre 22 heures et minuit, dans une ambiance très douce, avec quelques violentes averses. Depuis le bord du lac à Ouchy je peux apercevoir de nombreux flashes lointains, sur le Jura.

 

24 octobre au 13 novembre 2005 - Il fait une douceur constante !

Du 25 au 31 octobre le soleil brille sans partage. Il fait 19.1°C à Genève les 25 et 29 octobre.

Le 3 novembre, il fait 20.2°C à Genève.

 

17 au 24 novembre 2005 - Le temps est très ensoleillé, mais de plus en plus froid. Le 21 novembre il fait -5.5°C à Genève.

25 novembre 2005 - Premier épisode neigeux de l'hiver. Il tombe 12 cm de neige à Prilly et 20 cm de neige à Saint-Légier dans la nuit et la matinée.

27 novembre 2005 - Il fait -9.5°C à Genève.

 

Dès le 12 décembre, après un début de mois plus clément, le froid revient.

 

28 au 30 décembre 2005 - Vague de froid. Le 28 décembre, il ne fait -9.6°C, et pas plus de -3.4°C à Genève.

 

30 décembre 2005 - Redoux spectaculaire et fort épisode de pluie verglaçante !

Le matin du 30 décembre est encore glacial, il fait -20°C à Grenoble-Saint-Geoirs et à Chamonix, -36°C à La Brévine, -17.3°C à Ambérieu, -15.0°C à Lons-le-Saunier, -18°C à Dole, et -10.2°C à Genève (max. -3.1°C).

Le ciel se couvre en journée, puis de la neige de redoux se met à tomber dans l'après-midi, alors qu'il fait encore -5°C à Prilly. Il en tombe près de 8 cm. Puis vers 22 heures la pluie se met à remplacer la neige alors qu'il fait encore -3°C !

Les routes se transforment en patinoires, et la neige, recouverte d'une pellicule de glace "béton", devient toute luisante à la lueur des lampadaires !

Le redoux amène des réchauffement de température parfois spectaculaires:

On passe de -35.9°C à 2.1°C à La Brévine (hausse de 38°C !);

On passe de -22.1°C à 2.5°C à La Chaux-de-Fonds;

On passe de -14.1°C à 1.1°C à Payerne.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L'année 2006

Le mois de janvier 2006 est globalement froid, mais surtout très sec ! Il y a toutefois un intermède de douceur vers le 21 janvier.

Du 9 au 16 janvier il y a 6 journées sans dégel à Genève.

 

13 janvier 2006 - il fait -8.6°C à Genève.

 

16 janvier 2006 - Un épisode neigeux sème la pagaille à Lausanne. Pourtant, il ne tombe que 7 cm...

Du 18 au 21 janvier 2006 il fait temporairement plus doux.

 

28 janvier 2006 - Un très fort épisode neigeux concerne le sud-ouest de la France. La région lémanique reste complètement à l'écart, avec juste quelques flocons.

 

Début février 2006 - Fortes inversions et stratus tenace.

Le 2 février, il fait 15°C à Mende, mais seulement 0°C à Clermont-Ferrand. Il fait très doux en Méditerranée.

Le 3 février, il ne fait pas plus de -5°C à Neuchâtel, -2°C à Lyon, mais il fait très doux en montagne.

 

16 février 2006 - Le premier orage de l'année

Ce jeudi 16 février est le premier jour de fortes précipitations depuis longtemps ! Il pleut fortement la nuit du 15 au 16. En journée du 16, il y a des éclaircies dans un flux d'ouest sensible.

En soirée, le temps se gâte avec l'arrivée de bourrasques accompagnées de coups de tonnerre, à deux reprises, à 22 h et 23 h.

Je ne peux guère observer l'orage, étant en plein tournoi d'échecs.

Il fait 12.6°C et il tombe 28 mm à Genève.

 

2 mars 2006 - Très froid. Il fait -9.3°C à Genève.

 

3 au 5 mars 2006 - Episode pluvieux, venteux et neigeux remarquable !  Contraste de température très tranché !

Ce qui caractérise la particularité de cet épiosode, c'est la limite très tranchée entre l'air chaud et l'air froid !

Le 3 mars, à Prilly, le vent d'ouest amène un redoux qui va vite faire disparaître la belle neige tombée le 1er mars dernier. La température oscille entre 4°C et 8°C sous de fréquentes rafales accompagnées de faibles pluies intermittentes.

Le 4 mars, nous sommes environ 100 à 150 km au sud de la "frontière" des deux masses d'air. A Prilly la température oscille entre 6°C et 8°C toute la journée, avec toujours un temps pluvieux et un fort vent d'ouest. Ainsi il fait 9°C à Genève, mais -1°C à Delémont, qui se trouve dans l'air froid et croule sous la neige...

Dans l'ouest de la France, il fait 1°C à Tours et à Nantes, mais 17°C à Bordeaux...

Dans la nuit du 4 au 5 mars, l'air froid gagne du terrain et déferle vers le sud. L'air froid et la neige arrivent à Prilly et 12 cm de fraîche sont posés en très peu de temps au cours de la nuit.  Plus au nord les quantités de neige sont parfois impressionnantes: 60 cm à Belfort, 49 cm à Bâle, 54 cm à Zurich, 40 cm à Delémont !

Le dimanche 5 mars le soleil revient dans une ambiance hivernale.

 

Chutes de neige record: pagaille en Suisse

Les fortes chutes de neige de cette fin de semaine ont semé la pagaille. En Valais, des milliers de touristes sont restés bloqués dans les stations de ski. Quelque 50cm de poudre sont tombés Outre-Sarine. Le danger d'avalanche très élevé a obligé les autorités à fermer les routes d'accès dès samedi matin le temps de sécuriser le terrain.

http://www.rts.ch

 

 

9 mars 2006 - Redoux brutal. Sous un fort flux d'ouest, il fait déjà 8°C au lever du jour, alors qu'il gelait sévèrement deux nuit plus tôt. Il fait jusqu'à 12.4°C à Genève.

10 mars 2006 - Retour du froid

Il y a une violente averse de neige vers 15 h alors que je me trouve dans l'Est lausannois. Il tombe 3 cm de neige lourde en quelques minutes seulement !

Pas très loin, il y a eu une tornade à Ambérieu en Bugey (Ain):

Tornade EF2 à Ambérieu-en-Bugey le 10 mars 2006 - Tornade dans l'Ain (01), région Rhône-Alpes - Tornade F2 en France - KERAUNOS

Une tornade d' intensité modérée (EF2) a frappé l'Ouest de la commune d' Ambérieu-en-Bugey (Ain) le 10 mars 2006 vers 13h50 locales. Le phénomène a été vu par de nombreux témoins et relayé par la presse. Localement les dégâts matériels sont assez importants.

http://www.keraunos.org

Il y a eu une autre tornade près des Echelles (limite Savoie - Isère):

Tornade EF2 aux Echelles le 10 mars 2006 - Tornade en Savoie (73), région Rhône-Alpes - Tornade F2 en France - KERAUNOS

Une tornade d' intensité modérée (EF2) a frappé la vallée du Guiers (Savoie) le 10 mars 2006 vers 16 heures locales, à hauteur des Echelles. Le phénomène, qui a été vu, a été relayé par la presse régionale.

http://www.keraunos.org

 

12 au 14 mars 2006 - Vague de froid.

Le 12 mars la bise souffle avec violence accompagnées de bourrasques de neige soufflée. Les nuits sont glaciales.

Le 13 mars il fait -20°C à La Brévine, -5.8°C à Berne, -5.0°C à Genève.

Vague de froid à une semaine du printemps

La Suisse a greloté lundi matin. A une semaine du premier jour astronomique du printemps, les températures sont descendues entre -5 et -7 degrés en plaine. A La Brévine (NE), la "Sibérie de la Suisse", le thermomètre a affiché -20 degrés.

https://www.rts.ch

Le 15 mars, il fait -5.2°C à Genève.

 

21 mars 2006 - Fort contraste entre le nord et le centre de la France; il fait 16°C à Bourges mais seulement 3°C à Paris. Il neige dans le nord de la France.

 

25 au 27 mars 2006 - Vague de douceur. Le 26 mars il fait 23°C à Lyon et à Grenoble, 22.7°C à Genève, 22°C à Prilly.

Le 27 mars j'ai relevé le matin une minimale de 13°C à Prilly !  Il fait une minimale de 12.6°C à Genève et 14.7°C à Lyon.

Il y a une vague orageuse sur la France le 27 mars, surtout sur le Nord-Est.

 

28 mars 2006 - Orage très pluvieux

La pluie tombe en abondance toute la journée; elle devient même torrentielle à 19 heures, avec des coups de tonnerre dans la masse. Vers 21 heures le tonnerre gronde à nouveau.

Les photos de Christophe Suarez, à Genève:

Il y a eu une tornade à Courtenay (Isère):

Tornade EF1 à Courtenay le 28 mars 2006 - Tornade en Isère (38), région Rhône-Alpes - Tornade F1 en France - KERAUNOS

Une tornade de faible intensité (EF1) a frappé le nord du Dauphiné le 28 mars 2006 vers 16h30 locales. Le phénomène, relayé par la presse locale, a été confirmé suite à une reconnaissance aérienne.

http://www.keraunos.org

30 mars 2006  - Très pluvieux. Il tombe 66.6 mm à Chamonix.

31 mars 2006 - Très doux, il fait 18.8°C à Genève (min. 10.0°C).

2 / 3 avril 2006 - Il y a une très violente averse dans la nuit, avec grosse rafale, et mêlée de grêle. Je n'ai pas entendu de tonnerre.

 

5 / 6 avril 2006 - Nuit froide. La neige apparaît à basse altitude un peu partout. Cependant, à Lausanne, il n'y a eu que quelques flocons.

Le 5 avril il ne fait pas plus de 6.3°C à Genève.

 

9 et 10 avril 2006 - Très pluvieux, inondations

La pluie tombe sans discontinuer durant ces deux journées; le 10 la neige se mêle parfois à la pluie jusqu'à basse altitude.

Il y a de nombreuses inondations, notamment dans la Broye. Le centre de Corcelles-près-Payerne est inondé.

Il tombe 55 mm à Genève le 10 avril, où il ne fait pas plus de 5.9°C.

Le niveau de la plupart des cours d'eau, ainsi que celui des Trois-Lacs est très élevé.

Intempéries: deux morts, l'eau monte encore

Deuxième victime des eaux en furie, un ouvrier s'estprobablement noyé dans le Rhin. L'homme de 50 ans, employé dubarrage de Wyhlen, en Allemagne près de Bâle, a glissé, puis chutédans le fleuve vers 8h30, alors qu'il était en train de déblayerdes déchets. Il a été rapidement emporté par le fort courant ets'est enfoncé dans les flots.

https://www.rts.ch

 

 

22 avril 2006 - Il fait chaud et lourd (21.8°C à Genève). Plusieurs cellules orageuses se développent sur les reliefs.

 

24 avril 2006 - Bel orage en soirée

La journée a été une nouvelle fois agréablement chaude, mais le temps tourne à l'orage en soirée.

Un bel orage, à caractère presque estival, passe sur la région vers 20 heures, avec de gros coups de tonnerre, et une averse forte et durable.

Il y a des photos de l'orage prises en Haute-Savoie:

 

26 avril 2006 - Petit orage en soirée vers 20 h, avec une brève et forte averse.

 

30 avril 2006 - Nuit froide. Il fait 0.3°C à Genève, -2°C à Grenoble-Saint-Geoirs.

La journée est magnifique, quasiment sans un nuage, alors qu'elle avait été prévue très pluvieuse...

 

2 au 5 mai 2006 - Chaud. Il fait 25.4°C à Genève le 4 mai.



5 mai 2006 -  Orages en début d'après-midi

Après 2 chaudes journées, le temps tourne à l'orage ce vendredi 5 mai.

Quand je me trouve au centre-ville de Lausanne, je vois que le ciel se charge de cumulus menaçants. Un orage passe rapidement pas très loin, mais laisse le centre-ville au sec.

Plus tard dans l'après-midi, vers 17 heures, je me trouve à Vevey, il y a au deuxième orage qui passe assez rapidement.

Dans l'ensemble ces orages apportent assez peu de précipitations.

 

7 mai 2006  - La journée a été pluvieuse, puis de belles éclaircies se sont développées pour la fin de journée.

Vers 23 heures, je suis surpris à Ouchy par un déluge inattendu; je n'ai par contre pas constaté d'éclairs.

 

8 mai 2006 - Orage avec rafale et forte chute de température !

Comme la veille, le matin a été bien pluvieux, avant l'arrivée de belles éclaircies dans l'après-midi, dans une ambiance encore assez douce.

Vers 18 heures, je me trouve au centre de Lausanne pour rejoindre un cours sur la météo.

Le ciel devient rapidement menaçant et des coups de tonnerre se font entendre. L'orage arrive avec une rapidité foudroyante. J'ai juste le temps de m'abriter sous une arcade.

Une formidable rafale balaie la ville. Après celle-ci la pluie continue à tomber en continu, et surtout, la température a bien chuté, passant de 20°C à 6°C !

Je rejoins ensuite le cours sur la météo, qui est organisé par l'université populaire, comme l'an passé. Malheureusement on a trop peu de temps pour créer des liens. J'ai pour l'instant très peu partagé mes expériences météo.

 

9 et 10 mai 2006 - Le temps reste pluvieux et froid. Il ne fait pas plus de 10.1°C à Genève le 10 mai.

 

11 mai 2006 - Dans l'après-midi, un orage développé sur le Jura génère une enclume qui envahit une bonne partie du bassin lémanique et cache le soleil pendant plusieurs heures.

 

16 mai 2006 - Violent orage l'après-midi

Un gros orage survient vers 17 heures, alors que je suis au job dans l'ouest lausannois. Il y a de puissants coups de tonnerre, mais surtout une averse diluvienne pendant presque une heure.

 

18 mai 2006 - Violentes pluies orageuses l'après-midi

Le matin il a fait particulièrement chaud (minimale de 18°C à Prilly). Les premières grosses averses commencent à 14 heures, alors que je suis au job dans l'ouest lausannois. Les averses se succèdent tout l'après-midi, parfois très fortes, avec quelques coups de tonnerre isolés.

Il tombe 30 mm à Genève.

La température chute très fortement dans le Sud-ouest de la France, notamment à Pau.

 

29 mai 2006 - Il y a une violente averse orageuse vers 14 heures, avec un gros coup de tonnerre.

 

30 mai au 2 juin 2006 - Très froid !

Une "déferlante" nordique envahit l'Europe occidentale.

Le matin du 30 mai il ne fait que 5°C à Prilly et les montagnes sont blanches jusqu'à 1000 mètres. Il ne fait pas plus de 13.5°C à Genève.

Le 31 mai, il tombe 2 cm de neige à La Chaux-de-Fonds. Il ne fait pas plus de 13.5°C à Genève.

Le 1er juin, la température descend à 3.2°C à Genève, -2.0°C à Chamonix.

Le 2 juin, il ne fait que 3°C le matin à Prilly. La bise arrive et souffle avec violence. Le soleil est aussi de retour... et pour longtemps !

La neige réapparaît juste avant juin

Les régions alpines sont recouvertes d'un manteau blanc dès 1000mètres d'altitude. Les cols du Grimsel, du Nufenen et du Klausenont dû être fermés à la circulation, a indiqué la centraled'information Viasuisse. L'Institut fédéral pour l'étude de la neige et des avalanches(SLF) a mesuré entre 10 et 20 cm de neige fraîche sur le versantnord des Alpes.

https://www.rts.ch

Il neige très bas même en Corse.

Dans la première quinzaine de juin, le soleil brille presque sans partage et il fait progressivement de plus en plus chaud, puis même très chaud. En fait, une canicule qui va durer près de 50 jours !

 

15 juin 2006 - Il fait 31.1°C à Genève.



16 / 17 juin 2006 - Violent orage la nuit à Montreux

Le ciel est assez nuageux ce 16 juin, chargé de sable du Sahara.

Première offensive orageuse du mois, dans la nuit.

A Prilly, le tonnerre gronde modérément, à 2 h puis à 3 h 30. L'orage reste plutôt à distance.

En revanche il a été violent sur le Haut-Lac, et particulièrement à Montreux.

 

18 juin 2006 - Orages dans l'après-midi

Vers 15 h 30, alors que je me déplace de Lausanne vers Vevey, il y a un peu d'orage sur le lac, avec une brève averse.

Vers 18 h, je me trouve à Saint-Légier, et une autre cellule orageuse sévit sur le Chablais valaisan, à hauteur de l'usine de Chavalon. Un beau nuage très esthétique avec quelques beaux éclairs.

Il y a eu d'autres cellules orageuses dans la région, comme ici à Annecy:

 

18 / 19 juin 2006 - Nuit formidablement électrique !

La nuit est formidablement électrique sur le Léman...  Le tonnerre commence à gronder à 1 h 30; ça va "grommeler" pendant près de trois heures sans qu'il ne tombe une goutte d'eau. Les orages "tournent autour" du lac.

Vers 4 h 30 ça s'active et les coups de tonnerre se rapprochent, les premières averses commencent à tomber.

Sur le coup de 6 heures, alors que le jour s'est levé, c'est à ce moment que ça "pète" le plus violemment. Un très puissant coup de foudre tombe vraiment pas loin.

Le soleil revient en suite en matinée, dans une ambiance chaude et lourde.

 

J'avais trouvé sur le net une galerie de photos faites cette nuit-là, mais malheureusement le lien ne fonctionne plus.

Le 19 juin, il fait 30.6°C à Genève.

Le 20 juin, il fait 30.7°C à Genève.

 


24 juin 2006 - Orages dans l'après-midi et en soirée

Dans l'après-midi je me trouve à Vevey pour disputer un tournoi d'échecs par équipes. Il fait très chaud et lourd. (30.4°C à Genève)

Un gros orage se forme sur le Bas-Valais et le Chablais vaudois; le tonnerre gronde au loin et le ciel est très noir en direction du sud-est.

Cet orage cause par ailleurs de gros dégâts du côté de Noville près d'Aigle, et sur le Chablais.

Un fort coup de vaudaire se met à souffler à Vevey, et le ciel se couvre de plus en plus.

Durant la soirée, le ciel reste couvert, mais sans orage. Il fait toujours chaud et lourd.

Ce n'est qu'à 23 heures qu'un nouvel orage se déchaîne, avec une belle électricité. Je l'admire depuis mon balcon, en même temps que j'entends les "clameurs" des immeubles alentour... On est en plein Mondial, et l'Argentine est en train de jouer...

 

25 juin 2006 - Orages en série

Les orages vont s'en donner à coeur joie ce dimanche...

Première salve à 15 heures déjà, alors que suis chez moi, à Prilly. L'orage passe au zénith, avec très peu de pluie, sans aucun impact, mais avec une activité électrique intranuageuse incessante, et un tonnerre en continu, à la manière d'un moteur d'avion...

Plus tard dans l'après-midi, je me déplace à Saint-Légier.

Il est 17 heures quand se déchaîne le second orage. Celui-ci sévit sur le plateau du Gavot, puis dans un flux de sud-sud-est, va traverser le lac pour aller s'abattre sur Lausanne.

Entre 19 h et 21 h le tonnerre gronde souvent, mais au loin. Il ne pleut presque pas à Saint-Légier.

Entre 22 et 23 h, lorsque je rentre sur Prilly, c'est le déluge, il y a beaucoup d'électricité dans l'air, mais la grande majorité des décharges sont intranuageuses.

 

Il y a eu une rafale de 76 km/h à Ambérieu.

Les orages font de nombreux dégâts un peu partout en Suisse.

 

Voici la vidéo de Vincent Haefliger à Genève, qui comprend aussi d'autres orages de l'été 2006:

 


27 juin 2006 - Orage matinal

Le matin, au lever du jour, le ciel est déjà chaotique. Puis à 9 h 30 du matin, le tonnerre gronde et... la nuit tombe en plein jour ! Un bon orage matinal se déchaîne et passe rapidement. Le soleil et la chaleur reviennent pour tout l'après-midi.

Le soir, il y a un fort orage à Albertville.

 

27 / 28 juin 2006 - Orage nocturne

Un bon orage sévit sur la région entre 22 h et minuit. Bien que l'orage est un peu "mou" au début, il va déployer une belle activité électrique, un comme comme le 24 juin dernier. Comme vendredi l'orage gronde pendant un match du mondial... Cette fois ce sont les Bleus qui jouent.

Je n'ai pas beaucoup pu suivre cet orage car j'ai eu un comité.

Il y a eu une tornade entre le nord de la Suisse et l'Allemagne, de Full (Argovie) à Waldshut (Bade).



28 / 29 juin 2006 - Nouvelle nuit d'orages

Un orage lointain éclate alors que je me trouve au restaurant avec des collègues de cours.

En fin de nuit, entre 5 h et 6 h, le tonnerre gronde à nouveau; un nouvel orage passe à côté, mais pas très loin.

 

29 juin 2006 - Orage à midi

Le temps se montre instable dès le matin, avec l'arrivée de cumulus précoces, puis d'enclumes visibles avant midi.

Un orage passe non loin de Lausanne entre midi et 13 heures; il tombe une très brève averse à Lausanne.

L'après-midi le temps est beaucoup plus calme, avec de simples cumulus congestus, sans autres orages.



3 juillet 2006 - Le retour des orages

Après trois jours de plein soleil, le temps redevient orageux, ce lundi 3 juillet, sous une chaleur écrasante (33.1°C à Genève).

Des enclumes se forment dès la fin de l'après-midi au-dessus du Jura.

Vers 19 heures, un orage déborde sur le piémont du Jura, vers Cossonay. Le panache cache le soleil, et le tonnerre se fait bien entendre, assez fréquent.

Vers 22 heures, je me trouve au bord du lac, à Vidy. Le ciel redevient menaçant et quelques coups de tonnerre proviennent du lac. Soudainement un gros éclair internuageux sillonne le ciel et passe au zénith !

Cet orage génère juste quelques averses à Vidy.

Plus tard dans la nuit, les nombreux flashes lointains témoignent de divers foyers orageux d'une activité électrique intense.

Les chasseurs d'orages on eu la bonne idée d'être sur le pied de guerre...

 

4 / 5 juillet 2006 - la  "nuit des bombes"

Le mardi 4 juillet, la journée s'annonce très chaude. Cependant, les orages sur le Jura se développent précocement, et à 15 heures, le panache des enclumes masque complètement le soleil sur tout l'ouest lémanique, y compris Lausanne, abaissant ainsi les températures maximales.

Ce panache persiste longtemps, car le soleil ne revient que vers 19 heures. La soirée est sereine, et à part quelques cirrus, il n'y a aucun nuage.

Réveil brutal vers 3 heures ! Un orage sec frappe avec des coups de foudre proches et puissants, en plein sur Prilly. ça craque alors qu'il n'y a quasiment pas de pluie ! Cela me rappelle un peu les "bombes électriques" de la nuit du 1er au 2 juillet 1994.



5 juillet 2006 - Violent orage en début de soirée

Après la nuit très électrique, le soleil se lève sous un ciel tout bleu sans le moindre nuage... Exactement comme le 2 juillet 1994...

Le soleil brille sans partage jusqu'à midi, lorsque les premiers cumulus apparaissent.

Les cumulus prennent très vite de l'ampleur et le ciel devient chaotique. Vers 15 h c'est déjà tout couvert.

L'orage éclate alors que je suis en plein cours de comptabilité; je ne peux donc pas trop le suivre...

L'orage a frappé en 3 vagues successives, entre 16 h et 19 h, avec de très violentes averses et de nombreux coups de tonnerre. La seconde salve est celle qui a "claqué" le plus niveau foudre.

La pluie se prolonge jusque vers 22 heures avant de cesser.

L'orage a fait des dégâts.

Orages: blessée grave, dégâts par millions

A Sion, une piétonne de 57 a été grièvement blessée par la chuted'une branche d'arbre, a indiqué jeudi la police valaisanne dans uncommuniqué. Elle a été transportée à l'hôpital. A Loèche, la foudrea provoqué un début d'incendie, rapidement maîtrisé, dans la forêtde Finges. Par ailleurs, plusieurs routes ont été fermées suite à des chutesd'arbres et des éboulements.

http://www.rts.ch



6 juillet 2006 - La journée est assez pluvieuse, avant le retour d'éclaircies en fin de journée. Le matin à 7 h il y a un petit coup de tonnerre.

Il tombe 50 mm à Lyon, 48 mm à Ambérieu et 35 mm à Chambéry.

 

Le 8 juillet 2006, je fais enfin la "connaissance" des forums de météo sur le net, après être toujours passé à côté...

Je m'inscris sur celui de Lameteo.org, et commence enfin à partager mes observations.

 

11 juillet 2006 - Il fait 32.3°C à Genève.

12 juillet 2006 - En début d'après-midi, les orages sont développés sur le Jura. Le panache d'une enclume s'étend à une telle vitesse, qu'en une heure à peine, tout le bassin lémanique est recouvert par ce panache. Quelques coups de tonnerre entendus au loin.

 

13 juillet 2006 - Dès la mi-journée, les cumulus sont très massifs sur le Jura. Cette fois des orages débordent sur la plaine au cours de l'après-midi.

Depuis l'ouest lausannois, le tonnerre gronde fréquemment. Vers 15 heures ça tombe même assez près, avec une violente averse.

Les orages s'éloignent ensuite un peu mais le tonnerre gronde jusque vers 18 heures, émanant de plusieurs cellules.

Le soir est calme.

 

14 juillet 2006 - Le temps est calme sur le Léman, avec de simples cumulus et une faible bise. Dans les Alpes, il y a des orages dans un flux de nord-est. La forte chaleur est très persistante !

16 juillet 2006 - Il y a des enclumes en direction des Rochers-de-Naye, du Valais et du Chablais savosien.

17 juillet 2006 - Il y a des enclumes sur le Jura.

18 juillet 2006 - Il y a des enclumes "subtiles", très belles, tant sur le Jura que sur les Alpes. Il se produit une averse à Aigle. Il fait 33.3°C à Genève.

19 juillet 2006 - Il fait 33.8°C à Genève.

20 juillet 2006 - Il y a une enclume au-dessus du Chablais de l'autre côté du lac.

20060720 002

Il fait 34.3°C à Genève.

 

21 juillet 2006 - Il y a des enclumes sur le Jura. Le panache cache un peu le soleil à partir de 18 h 30.

Il fait 34.2°C à Genève.

 

22 juillet 2006 - Le temps est calme sur le Léman. En revanche il y a un gros orage sur la Grande Dixence en Valais.

 

24 juillet 2006 - Il y a un peu d'orage sur le Jura.

 

25 juillet 2006: -Il y a un gros orage en Valais à Bovernier près de Martigny en Valais. Il y a aussi de l'orage dans le Nord vaudois, avec une suspicion de tornade à Corcelettes.

Il fait 35.3°C à Genève, 35.9°C à Sion.

 

26 juillet 2006 - Il y a un gros orage en Valais, à Nendaz près de Sion, mais aussi dans le Val d'Illiez, avec un tuba aperçu à Morgins.

Surprise: la canicule a marqué le pas

Du centre du Plateau suisse au Valais en passant par le Jura,les températures ont fléchi de quelques degrés dans la matinée demercredi par rapport au jour précédent. En outre, de violents orages se sont abattus localement. La zonepluvieuse est passée par Granges et Soleure, le bas de l'Emmental,la vallée de l'Aar et la région de Thoune jusqu'au bas du Simmentalbernois.

https://www.rts.ch

 

 

27 / 28 juillet 2006  - En début de nuit il y a un bel orage observable au loin, en début de nuit sur le Bugey, s'approchant de Genève mais n'allant pas plus loin sur le Léman. Le temps reste sec à Lausanne.

Il a fait 33.4°C à Genève le 27 juillet.

 

28 juillet 2006 - Orage subit en soirée !

La journée du 28 juillet est plus chaotique que les précédentes; les nuages sont nombreux le matin, puis le soleil devient à nouveau rayonnant l'après-midi et la soirée.

Vers 20 h 30, le ciel se charge assez subitement. Un front orageux arrive très rapidement par le sud-ouest, sur le lac.

Il y  a eu un bel arcus:

20060728A

20060728B

L'orage passe avec une belle rafale, une averse diluvienne d'une heure et quelques bons coups de tonnerre.

La nuit suivante est calme.

 

Il y a eu une lave torrentielle à l'Illgraben (VS).

 

31 juillet 2006 - Forts orages sur le Léman

Alors que je suis parti pour la Provence, il y a de forts orages en soirée sur la région lémanique.

Les festivités sont fortement perturbées à Vevey, à Montreux et à Lausanne.

A Lausanne, on craignait de ne jamais pouvoir présenter ce spectacle original, avec 127'000 bougies allumées une par une:

Allumons Lausanne: après l’orage, la magie

Lundi soir. Orage. Violent orage qui s'abat sur la ville après plusieurs semaines de canicule. Détrempant tout sur son passage. La crue charrie les poussières urbaines dans les caniveaux en tourbillonnant. Les 950 bénévoles serrent les dents. Echangent des regards lourds. Les dieux du ciel vont-ils vraiment ruiner l'évènement?

http://annedominique.wordpress.com

 

30 juillet au 5 août 2006 - Séjour dans le Verdon

Je pars pour une semaine faire un trek dans les gorges du Verdon.

Première surprise à Lyon: mon TGV a destination de Marseille n'arrive tout simplement jamais ! Je n'ai guère eu de choix que de sauter dans le suivant...

Depuis Marseille, je prends un car qui m'amène à La Palud-sur-Verdon; je fais déjà la connaissance de quelques personnes qui font la même randonnée.

31 juillet  - orages lointains...

Le matin de bonne heure, je profite des couleurs de l'aube:

Verdonb004

Premiers contacts avec les gorges

Verdonb009

Sur le coup de midi, nous pique-niquons dans la pinède.

Verdonb012

Dans l'après-midi, alors que nous visitons le village abandonné de Châteauneuf, j'aperçois un cumulus lointain, surmonté d'un pileus.

Verdon 013

Lorsque nous rentrons à La Palud, j'entends un coup de tonnerre lointain.

En début de nuit, j'aperçois encore quelques flashes lointains.

1er août - Visite de la gorge du "Styx" et de la passerelle souple "à mistral":

Verdon 014_1_1

2 août - Visite de la partie basse du canyon, en direction du lac de Sainte-Croix.

Verdonb032

3 août - Le matin, au lever, le ciel est tout gris ! Puis vers 10 heures les nuages se morcellent et le soleil finit par dominer. Il fait moins chaud que les jours précédents.

Cette fois nous marchons directement dans le Verdon.

Verdon 037_1_1

Au sortir de l'eau, une libellule a adopté mon genou !

Verdon 040_1_1

Nous passons ensuite par les longs tunnels du "sentier Martel", dans le noir... puis nous finissons la course à Rougon.

4 août - nous visitons le village de Moustiers-Sainte-Marie, puis allons au bord eu lac, à Aiguines.

5 août - pour le retour, une dernière photo prise à Marseille:

Verdonb053

 

3 août 2006 - Trombe sur le Léman !

Il y a une trombe lacustre sur le Léman, près du Lavaux.

Les conditions sont particulièrement propices, avec l'arrivée d'air très frais et instable sur un lac encore surchauffé par 50 jours de chaleur ininterrompue...

 

Ville de Vevey

Après dix jours de sécheresse et de canicule, le mois d'août a ouvert en grand les vannes célestes. Il est tombé en deux jours toute l'eau qui s'était retenue durant le mois de juillet ! La température de l'air a chuté, alors que le lac a conservé une bonne partie de sa chaleur de la semaine dernière.

http://www.vevey.ch

 

3 au 6 août 2006 - Le temps est variable et frais autour du Léman, qui contraste bien avec la longue canicule qui l'a précédée. Après cette longue sécheresse, la végétation a bien reverdi !

Le 4 août, il ne fait pas plus de 16.6°C à Genève.


12 août 2006 - Il y a un petit coup de tonnerre à Vevey en fin d'après-midi. Le temps est variable et très frais.

 

13 août 2006  -  Pluies persistantes et température glaciale  -  c'est l'automne !

Le temps est épouvantable ! Sous une pluie persistante, je ne relève pas plus de 13°C à Prilly. Une goutte froide "monopolise" l'Europe occidentale.

Il ne fait pas plus de 12.6°C à Belfort, 14.0°C à Besançon, 15.3°C à Genève, 16.6°C à Colmar.

 

15 août 2006 - Il fait 8.0°C à Genève, et -0.8°C à La Mure (Isère).

 

16 / 17 août 2006 - Il y a un orage lointain au sud-ouest, en direction du Bugey, en début de nuit. Celui-ci s'approche, mais meurt avant d'arriver sur le Léman.

 

17 / 18 août 2006 - Nuit très chahutée !

Après une journée un peu plus chaude, une très violente bourrasque sévit en pleine nuit, avec de la pluie diluvienne, persistant près d'une heure. Il y a quelques coups de tonnerre.

Le vent a soufflé à 128 km/h au Moléson.

Il se produit un bow-echo dans le nord de la Suisse.

La Suisse décoiffée par des vents violents

En Suisse romande, les vents ont soufflé avec des pointes de128,5 km/h au Moléson (FR). Sur le reste du Plateau, la moyenne aété de 60 à 80 km/h. Les quantités de pluie ont également été trèsvariables selon les régions. Souvent, beaucoup d'eau est tombée entrès peu de temps à un endroit précis, a expliqué MétéoSuisse.

http://www.rts.ch

 

19 août 2006 - Deux coups de tonnerre vers 20 heures, avec une brève averse, alors que je me trouve au bord du lac, à Ouchy. La température est plutôt agréable.

 

23 / 24 août 2006 - Il y a un peu de tonnerre en fin de nuit, avec une forte averse.

24 août 2006  - Il y a un orage vers 11 h du matin près de Lausanne. Vers 13 h il y a une second orage, qui amène cette fois une forte averse à Lausanne.

26 / 27 août 2006 - Dans une ambiance fraîche, il y a un premier orage le 26 août vers 16 h, avec de rares coups de tonnerre. Il tonne encore un peu en fin de nuit suivante.

Les 28 et 29 août le temps est très maussade et frais. Il ne fait pas plus de 16.7°C à Genève le 29 août.

Le 31 août, il fait 6.3°C à Genève, alors que le beau temps revient.

Le temps se réchauffe sensiblement les jours suivants.

 

3 septembre 2006 - Il fait 29.7°C à Genève (min. 16.1°C).

4 septembre 2006 - il fait une température minimale de 20.2°C à Besançon.

 

7 septembre 2006 - Forts orages autour de Genève

Après un mois d'août bien frais, la chaleur est de retour en ce début septembre.

Le  jeudi 7 septembre, il fait très chaud (29.2°C à Genève).

Les orages se développent en soirée. Vers 22 heures il y a une "averse-surprise" alors que je suis en train de rentrer à la maison après un tournoi d'échecs.

J'aperçois au loin de nombreux flashes, témoignant d'une activité électrique soutenues dans les orages lointains.

Les chasseurs d'orages étaient au rendez-vous près de Genève et en Haute-Savoie.

Orage du 7 septembre 2006 dans les Alpes par Christophe Suarez

Récit de chasse à l'orage du 07 septembre 2006 par C. Suarez

http://www.chasseurs-orages.com

 

Le 8 septembre, il fait une température minimale de 18.7°C à Genève.

 

10 septembre 2006 - Genève canardée par la foudre !

Ce dimanche 10 septembre, je me trouve à Romanel, près de Lausanne, en cours d'après-midi.

Il y a de belles cellules orageuses sur le Jura; le tonnerre se fait entendre au loin à plusieurs reprises.

En soirée et au début de la nuit, le temps est calme à Lausanne, mais les nombreux éclairs au loin témoignent de l'orage qui canarde littéralement la ville de Genève.

 

Voici la vidéo de Vincent Haefliger à Genève (l'orage du 10 septembre se trouve dans la seconde moitié de la vidéo):

 

 

Une autre vidéo, prise à Annecy:

 

15 septembre 2006 - Il y a un coup de tonnerre lors d'une forte averse vers 19 heures.

17 septembre 2006 - Dimanche très pluvieux !

21 au 24 septembre 2006 - Le temps est à nouveau bien chaud.

29 / 30 septembre 2006 - En fin de nuit, vers 5-6 h, il y a une violente averse, sans orage entendu.

Le 29 septembre, il a fait 23.6°C à Genève.

 

30 septembre 2006 - Orages en soirée sur le Jura

Vers 23 heures, il y a pas mal de lueurs d'éclairs visibles en direction du nord-ouest, le long du Jura.

1er octobre 2006 - Déluge. Il pleut à verse en soirée, alors que je me trouve à Belmont-sur-Lausanne, pour un concert de gospel.

Il fait une température minimale de 16.4°C à Genève.

 

3 octobre 2006 - orage et tempête !

Le matin du 3 octobre, le vent de sud-ouest souffle très fort, et il fait déjà 17°C au lever du jour... comme le 3 octobre 2003.

Il fait une température minimale de 17.8°C à Genève.

Vers 14 heures, c'est la bourrasque, vent très violent, pluie diluvienne, et gros coups de tonnerre.

En fin d'après-midi, le temps redevient sec, mais le vent souffle toujours très fort.

Le vent a soufflé jusqu'à 94 km/h à Besançon, 131 km/h au Chasseral, 112 km/h à Zurich.

Tessin: une victime suite aux intempéries

Les vents tempétueux et les précipitations de mardi ont causé de nombreux dégâts en Suisse alémanique et au Tessin, qui a été littéralement douché et où une femme de 63 ans est morte. La situation revenait à la normale mercredi.

https://www.rts.ch

 

 6 / 7 octobre 2006 - Très forte averse en fin de nuit, vers 5-6h, sans orage.

 

20 / 21 octobre 2006 - Le flux est persistant de sud-ouest. Le temps a un allure instable, en journée du 20 et dans la nuit suivante, avec de fortes averses, mais sans orage observé.

 

23 / 24 octobre 2006 - Orage nocturne

Un orage sévit dans la nuit, assez intense, avec de très violentes averses, de bonnes rafales, et de gros coups de tonnerre.

Le 24 octobre, le soleil est de retour et la douceur est bien présente sur le Léman, avec un fort vent d'ouest.

 

27 octobre 2006 - douceur extrême, il fait 23.6°C à Genève. Ce mois d'octobre est le deuxième le plus chaud depuis 1900 après celui de 2001.

31 octobre 2006 -  le ciel se charge d'altocumulus, d'aspect très serré:

20061031 mammatus

 

2 au 6 novembre 2006 - Froid.

La bise amène les premières gelées de la saison. Il fait -2.7°C à Genève le 5 novembre.

8 novembre 2006 - Doux. Il fait 17.1°C à Genève.

 

14 et 18 novembre 2006 - Douceur extrême

Le 14 novembre, il fait 18°C à Prilly.

Le 15 novembre, il fait 16.8°C à Genève.

Le 18 novembre, il fait 14.6°C à Genève. Avec le foehn, il fait 21°C à Grenoble en pleine nuit !

 

25 novembre 2006 - à nouveau une douceur insolente !

Il fait 19.1°C à Genève, et même 23°C à Grenoble !

La température minimale est de 16.3°C à Lons-le-Saunier, 16.7°C à Lyon.

Le soir à 22 heures il fait encore 15°C à Prilly.

 

3 et 5 décembre 2006 - Le temps est agité, très venteux et à nouveau très doux ! Le 3 décembre il fait 14.8°C à Genève.

La température atteint même 21°C dans les vallées à foehn !

Un automne aux températures estivales

Selon Météosuisse, on a mesuré samedi matin à 6 h 20 21,1 degrésà Altenrhein (SG), au bord du Lac de Constance. A Vaduz, pendant lanuit, le mercure a grimpé à 21,0 degrés et même à 21,4 vers midi.Glaris et Altdorf ont enregistré une valeur de 21,5 degrés versmidi également.

https://www.rts.ch

 

Le 5 décembre, il fait 14.2°C à Genève (min. 9.5°C); le 6 décembre, il fait 14.0°C (min. 9.9°C).

 

Décembre 2006 - Le mois est très calme dès le 9 décembre, avec beaucoup de stratus.

25 décembre 2006 - Très fortes inversions.

Il ne dégèle souvent pas en plaine, alors qu'il fait très doux en montagne. On ne dépasse pas -4°C à l'ouest du Massif central, mais il fait 16°C à Embrun (Hautes Alpes).

 

30 décembre 2006 - Fort redoux.

Il fait 11.7°C à Genève (min. -5.4°C), alors que la veille il n'a pas dégelé (max. -1.0°C).

Le 31 décembre, il fait 12.6°C à Genève.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L'année 2007

Le1er janvier, il fait une température minimale de 9.1°C à Genève.

9 au 14 janvier 2007 - Douceur extrême...

Le 10 janvier, il fait 15.4°C à Genève, 20°C à Grenoble.

Le 11 janvier, il fait une température minimale de 9.4°C à Genève, et le 12 janvier de 8.5°C.

Le 13 janvier, l'isotherme du 0°C s'élève à 3600 m !  Il fait 17°C à Chamrousse, 11.1°C à Genève.

 

18 au 21 janvier 2007 - Tempête Kyrill - Nouvelle douceur hors normes !

Le temps est très venteux (132 km/h au Chasseral, 129 km/h aux Diablerets et 115 km/h au Moléson)... et très doux ! Il fait 14°C en pleine nuit à Bâle.

Le matin du 19 janvier je relève 12°C à Prilly. Il fait une température minimale de 11.4°C à Lons-le-Saunier, 11.3°C à  Ambérieu, 10.9°C à Genève, 11.2°C à Besançon.

Il fait aussi 23.1°C à Lugano.

Le 20 janvier, avec le retour du soleil, c'est quasiment un temps d'avril...

Il fait 14.5°C à Genève.

Janvier 2007 a été incroyablement chaud

La température moyenne quotidienne a atteint 6,1 degrés à Bâleentre le 1er et le 29 janvier, soit 5,3 degrés de plus que lamoyenne à long terme. A Sion, elle a été de 3,2 degrés (+ 4,1) et àPully (VD) de 5,7 degrés (+ 4,4).

https://www.rts.ch

 

 

24 au 26 janvier 2007 - Courte vague de froid

Le 24 janvier il y a un épisode neigeux: 9 cm de neige à Prilly, 17 cm à Saint-Légier. Les nuits suivantes sont les plus froides de l'hiver.

La neige fait enfin son retour en Suisse

L'offensive du général hiver est restée limitée durant lajournée sur l'ouest de la Suisse, la neige n'ayant pas tenu enplaine. Mais durant la nuit de mercredi, les chutes de neiges'intensifieront pour laisser ensuite la place à un air glacialpour la fin de la semaine.

https://www.rts.ch

Le 25 janvier, il ne fait pas plus de -3.1°C à Genève.

Le 27 janvier, il fait -11.2°C à Genève.

 

15 au 23 février 2007 - Les températures sont à nouveau printanières, avec beaucoup de soleil.

Il fait 14.6°C à Genève le 22 février et 14.9°C le 23 février.

 

24 février 2007 - Orage dans l'après-midi

La pluie fait son retour le matin du samedi 24 février, après des jours de soleil printanier. Après quelques belles éclaircies à la mi-journée dans une ambiance douce, le temps devient menaçant l'après-midi.

Un bel orage, précoce pour la saison, sévit le long du Jura vers 16 h et tangente la région lausannoise par l'ouest. C'est le premier orage de l'année !

Je ne peux pas trop "m'occuper" de cet orage car je suis en plein match d'échecs par équipe, à Prilly.

En soirée, il y a deux averses, sans autre orage.

 

25 février 2007 - Trois orages dans la journée !

Dès 7 heures du matin, c'est la tempête ! La bourrasque est même d'une rare violence, et c'est sans doute l'un des plus forts coups de vent que j'aie connus depuis "Lothar". Le tout accompagné d'une pluie diluvienne, aucun parapluie ne peut y résister...

A la fin de la bourrasque, vers 9 heures le tonnerre commence à s'en mêler ! Et il y a pas mal de coups... Après l'orage de la veille, on peut dire que l'année 2007 commence plutôt bien...

Après une petite accalmie, une nouvelle salve est en approche... Nouvelle bourrasque à 13 heures, avec quelques coups de tonnerre dont un coup de foudre assez proche, mais avec un vent moins violent.

Des éclaircies se développent à nouveau. Il fait plus frais, 3°C après l'averse. La neige s'est abaissée à 1200 m dans le Jura, mais à 500 m seulement au-dessus d'Evian.

Dans l'après-midi, je me déplace à La Tour-de-Peilz. Vers 16 h 30 le ciel devient à nouveau très menaçant, annonçant l'arrivée d'un nouveau front... Et c'est reparti, averse, bourrasque et des coups de tonnerre, pour la troisième fois de la journée !

La nuit est plus calme.

 

26 février 2007 - Dès 13 heures une très forte pluie commence à tomber, jusqu'à 19 heures. La nuit "tombe avant l'heure", et il me semble entendre un peu le tonnerre.

Il est tombé 51 mm à Genève du 24 au 26 février.

28 février 2007 - Il fait 14.3°C à Genève.

1er mars 2007 - Il tombe 41.4 mm à Lons-le-Saunier. Il fait une température minimale de 9.5°C à Genève.

 

3 mars 2007 - Le matin est très agité avec de grosses bourrasques et des fortes pluies, sous une température élevée de 9°C. L'après-midi avec le retour des éclaircies il fait très doux.

Il fait 15.1°C à Genève (min. 8.8°C).

 

10 au 17 mars 2007 - le temps est très ensoleillé et doux.

Il fait 17.0°C à Genève le 13 mars.

18 mars 2007 - A l'avant d'une perturbation active, le ciel se charge en journée. Vers 16 heures, les nuages ont une allure très curieuse, et il y a de fortes rafales de sud-ouest.

 

19 au 23 mars 2007 - Giboulées !

Bel épisode de giboulées. Le 19 mars il tombe à Lausanne dans l'après-midi des flocons géants ! 

Le 20 mars, il ne fait pas plus de 4.7°C à Genève.

Le 23 mars il tombe 15 cm de neige à Saint-Légier.

Il tombe aussi 22 cm de neige à Zurich.

La neige sème la pagaille sur les routes

La situation était chaotique sur les routes jurassiennesvendredi matin. Quelques véhicules ont été bloqués sur les ponts del'autoroute A16 à hauteur notamment de Develier, a indiqué lapolice cantonale. Plusieurs accidents ont été signalés. Ils n'ont engendré que desdégâts matériels. Des bouchons se sont formés à l'entrée deDelémont, les véhicules circulant au pas.

https://www.rts.ch

 

 

27 mars 2007 - Il y a de belles enclumes sur le Jura.

28 mars 2007 - Il y a de belles enclumes sur le Jura.

29 mars 2007 - Il y a de belles enclumes sur le Jura.

 

30 mars 2007 - Orage puis neige !

Après une matinée humide et une après-midi bénéficiant de quelques éclaircies, le temps de gâte vers 18 heures.

Le tonnerre gronde ! Un orage sévit, accompagné de fortes pluies, et surtout d'une chute de température. En moins d'une heure la température passe de 13°C à 1°C !

La neige commence à remplacer la pluie. Je monte de Prilly vers le Chalet-à-Gobet et les conditions de routes deviennent délicates, il y a 10 cm là-haut...

Il est tombé 5 cm de neige à Saint-Légier, 1 seul cm à Prilly.

 

3 avril 2007 - Bref et violent orage en début d'après-midi

Après une matinée ensoleillée et douce, le ciel devient assez vite chaotique. Sur le coup de 13 heures il y a de nombreux congestus un peu partout, déjà très développés.

L'orage éclate vers 14 h 30, alors que je me trouve dans l'ouest lausannois. Quelques gros coups de tonnerre et une averse diluvienne ! L'orage s'arrête cependant assez vite, et le reste de l'après-midi et de la soirée sont calmes.

 

Dans la deuxième quinzaine d'avril 2007, les température sont quasi estivales !

Le 12 avril, il fait 22.6°C à Genève et 25°C à Sion, mais seulement 11°C à Madrid et 17°C à Alger à cause d'une dépression en Méditerranée.

Le 13 avril, il fait 25.6°C à Aigle et 22.6°C à Genève.

Le 15 avril, il fait 25.3°C à Genève. On frôle les 25°C les deux jours suivants.

Le 22 avril, il fait 25.9°C à Genève.

Le 23 avril, il fait 27.1°C à Sion, 25.3°C à Genève.

Le 24 avril, il fait 30°C à Saint-Martin-d'Hères, 25.9°C à Genève.

Le 25 avril, il fait 25.7°C à Genève.

 

Chaleur et sécheresse persistent en Suisse

Samedi, le front des orages s'est concentré sur l'ouest duPlateau et le Jura. Avec 23 litres par mètre carré, le Chasseral(NE) a été le plus arrosé, a indiqué Urs Keller de Météosuisse. Lereste de la Suisse n'a reçu que de petites quantités de pluie. Dimanche, des averses éparses sont tombées un peu partout.

https://www.rts.ch

 



26 avril 2007 - Trois orages en soirée !

Il fait une température minimale de 15.3°C à Genève et de 17.0°C à Lyon.

Après une période de chaleur digne de juillet, les orages arrivent.

Une première averse, accompagnée de quelques coups de tonnerre, tombe vers 19 h 30.

Le deuxième orage éclate alors que je viens de terminer un tournoi d'échecs, à Prilly, il est bien électrique, et s'accompagne d'une bonne averse.

Enfin, un troisième orage se manifeste vers 23 heures, avec quelques beaux éclairs, que j'observe depuis la maison, dans une ambiance chaude pour une fin avril. La lune "joue à cache-cache" avec les cumulus menaçants.

 

 


27 / 28 avril 2007 - Orage en fin de nuit entre Genève et Nyon

Un orage que je n'ai pas du tout remarqué ! Et qui ne m'a été révélé que bien plus tard par un récit de chasse à l'orage.

La cellule localisée a sévi entre à Genève et à Nyon, en fin de nuit vers 5 h.

 

 



28 / 29 avril 2007 - Impacts monstrueux... le ciel sur la tête !

Une nuit terrifiante... je n'ai jamais eu autant de coups de foudre à la fois si violents, si nombreux, et si proches, depuis les "grands orages" de l'été 1994.

 

La journée du samedi 28 avril est chaude et lourde, la température presque celle d'un plein été... De très beaux cumulus ponctuent le ciel.

Vers midi, un de ces cumulus, placé juste au zénith, lâche quelques gouttes... mais énormes.

L'après-midi le soleil brille assez généreusement, mais les nombreux congestus sont là pour dire que le temps est instable.

Vers 18 heures, j'entends le tonnerre gronder, au loin. Une cellule, peu mobile, sévit dans le secteur d'Echallens.

En soirée, je ne me suis pas trop occupé du ciel... Il est 23 heures, alors que je suis tranquillement sur mon ordi, j'entends un gros coup de tonnerre...

Je vais voir dehors. Il fait sec, et pas loin de 20°C... Mais je vois des structures nuageuses tout sauf tranquilles... Il est fort probable que l'orage se forme "au-dessus de ma tête". Un énorme impact tombe à environ 800 mètres, suivi d'un énorme craquement... 

Pas de doute, ça va barder ! J'arrête l'ordi puis débranche tout ! Sans doute avec raison, car preque à chaque minute, c'est une "bombe électrique" qui s'abat tout près. Le tout sans la moindre goutte de pluie !  Vraiment flippant !

Et cela dure un bon quart d'heure avant que l'averse ne se déclenche, très brève d'ailleurs.

Un orage "sec" qui n'est pas sans me rappeler la nuit "terrifiante" du 1er au 2 juillet 1994...

Il est clair que des photos des impacts prises à quelques kilomètres de là, ont dû être d'une rare beauté...

Après une accalmie, un nouvel orage surgit vers 1-2 heures du matin, bien électrique mais moins violent quand même.

 

La foudre a fait des dégâts, dans les installations électriques de nombreux foyers, notamment à La Chaux-sur-Cossonay.

 

29 avril 2007 - Orage en début de soirée.

Les journées orageuses se succèdent...

La journée est ensoleillée, chaude et lourde. Dès l'après-midi, les nuages orageux se manifestent.

Vers 18 heures, un bon orage traverse le lac, et touche la région lausannoise. Je me trouve au-dessus de Vevey, qui passe à côté de cet orage, qui me tangente par le nord.

Il y a une suspicion de tuba sur le Léman.

 

30 avril 2007  - Deux orages en soirée

Il fait une température minimale de 13.5°C à Besançon.

La journée est une nouvelle fois chaude et lourde...

Le ciel se charge vers 18 heures, quand je rentre du travail, l'orage gronde sur le lac, en direction du sud-ouest. J'espère arriver à temps à la maison, mais me rends compte que l'orage va "à l'envers", il se dirige du nord-est vers le sud-ouest, et s'éloigne donc de ma position, et a donc Genève dans son "viseur". Le temps reste sec à Lausanne.

Plus tard, vers 21 heures, un autre orage, aussi sur le lac, va dans le sens contraire ! Du sud-ouest au nord-est. Du coup il se rapproche. J'aurai droit à une belle averse, une rafale et de bons coups de tonnerre.

L'orage a été violent à Genève, où il tombe 14 mm.

En témoigne ces vidéos:

 

 


Les orages devenant nombreux ce printemps, je poste fréquemment mes observations sur le forum de Lameteo.org. Peu à peu je découvre aussi d'autres forums, comme Infoclimat, et découvre aussi les récits de chasses à l'orage. Cela me donne l'idée de m'y mettre éventuellement, pourquoi pas au début de l'an prochain, une fois passé les examens de mon brevet.

 

5 mai 2007 - il pleut toute la journée... c'est la première "vraie" pluie depuis près d'un mois ! Cela doit faire un bien fou à la végétation, qui a très soif.

 

10 mai 2007 - Il fait 26.4°C à Genève.


11 mai 2007 - Orages matinaux

Le tonnerre gronde à trois reprises, à 4 h 30, à 5 h 40, puis à 8 h du matin. Les deux premiers orages sont les plus sérieux, avec de brèves et fortes averses. La journée du vendredi 11 mai est très nuageuse et surtout venteuse, mais plutôt sèche, et assez chaude.


14 mai 2007 - Déluge et chute de température.

Les premières averses tombent en matinée, puis se renforcent dans l'après-midi, vers 15 h, puis à nouveau entre 17 h et 18 heures. Je rentre donc du travail sous un parapluie dégoulinant. Et enfin un coup de tonnerre ! Le seul entendu de la journée. En soirée il ne fait plus que 9°C.

Il tombe 23 mm à Genève et 68 mm à Lyon.

L'orage est violent à Grenoble où des arbres ont été déracinés par les rafales de vent.

 

17 mai 2007 - Journée très pluvieuse ! Il tombe 26 mm à Genève, où il ne fait pas plus de 13.1°C; mon petit pluviomètre enregistre lui 50 mm.

19 mai 2007 - Il y a une averse sur La Dôle, vers 19 h, sans orage.

 

20 mai 2007 - Orage en flux de sud-est

La chaleur s'accentue ces derniers jours. Ce dimanche 20 mai, il fait 26.5°C à Genève.

Un orage s'est formé près du Grammont, vers 19 heures. Celui-ci se déplace dans un flux de sud-est et traverse le lac pour arriver sur le Lavaux et le Mont-Pèlerin. J'observe cet orage depuis Saint-Légier, et le vois donc passer à l'ouest. Nous échappons au gros de l'orage, avec juste quelques gouttes.

La région lausannoise échappe aussi aux averses, mais de l'autre côté de l'orage.

En soirée, le ciel redevient serein. Il n'y a plus un nuage au coucher du soleil.

 

21 mai 2007 - Orage très violent à Lausanne !

Après une chaude journée, le ciel se charge en soirée.

Un orage d'une rare violence s'abat en plein Lausanne, avec des rafales, une averse diluvienne, et surtout de très nombreux coups de foudre. Après l'orage du 28 avril, j'ai donc droit une nouvelle fois à une sacrée "dose" d'impacts très proches et claquants !

Près de 220 impacts de foudre sont répertoriés rien qu'entre Lausanne et Morges !

Voici une vidéo de l'un d'eux,  sur la gare de Lausanne:

 

Le dossier de la RTS:

Orages: retour à la normale dans le Jura

La situation revient à la normale dans le Jura après les violents orages qui se sont abattus sur la région lundi en fin de journée. L'autoroute A16 a été rouverte au trafic dans la nuit de lundi à mardi, a annoncé la police jurassienne.

http://www.rts.ch

 

22 mai 2007 - La journée est plus calme. En début de soirée, vers 18 h 30, il y a des enclumes sur le Jura.

23 mai 2007 - Il y a davantage de nuages dans l'après-midi. De nouveaux orages se développent sur le Jura, quelques coups de tonnerre sont audibles, vers 17 h.



24 / 25 mai 2007 - Trois orages en soirée et dans la nuit !

La journée du jeudi 24 mai est superbement ensoleillée. Pas le moindre nuage jusqu'en début d'après-midi ! Il fait 29.1°C à Genève.

Dans l'après-midi, les orages se forment une nouvelle fois sur le Jura. Vers 17 h 30, le panache d'une enclume est à la limite de cacher le soleil à Lausanne.

Un premier orage sévit vers 20 heures, avec une bonne électricité, et une averse forte mais très brève.

Un deuxième orage passe vers 21-22 heures, lâchant davantage d'eau, et aussi bien électrique.

Un troisième orage sévit plus tard dans la nuit, vers 4 heures du matin, et passe assez loin.

 

L'orage a été fort à Genève, selon cette vidéo:

 

 


25 / 26 mai 2007 - Nuit très électrique et puissante rafale !

La journée du 25 mai est une nouvelle fois estivale, ensoleillée et très chaude !  Il fait 30.7°C à Genève (min. 15.4°C).

En cours de journée, il y a des développement convectifs sur les reliefs.

Ainsi, il y a ces congestus, sur le Chablais, vus d'Ouchy. Cette photo a été prise et m'a aimablement été transmise par Olivier Planchon:

Ouchy_Planchon_250507_A

En soirée, lorsque le soleil se couche, le ciel est peu menaçant.

Ce n'est que plus tard que les éléments vont se déchaîner.

Vers 23 heures, je rentre de Chexbres vers Prilly, je m'aperçois que l'horizon sud-ouest est illuminé de nombreux éclairs lointains. Un large front orageux est en approche. Quand j'arrive chez moi, à Prilly, il fait encore 25°C !

L'activité électrique est très soutenue, près d'une décharge toute les deux secondes !

Le front s'approche rapidement, et peu de temps après c'est la bourrasque, avec des éclairs proches, une averse torrentielle, mais surtout de très violentes rafales, l'élément sans doute le plus marquant de cet orage.

Le vent a causé pas mal de dégâts dans la région.

 

26 mai 2007 - Vers 23 heures il y a un orage lointain observable, avec quelques éclairs.

 

28 mai 2007 - Pluie, froid et neige en montagne !

Il neige localement jusqu'à 1000 mètres.

Il ne fait pas plus de 11.8°C à Genève.

Neige en Suisse: la situation se normalise

La pluie et la neige ont cessé dans la nuit de lundi à mardi. Lalimite des chutes de neige est légèrement montée pour avoisiner les1300 mètres, a annoncé mardi MétéoSuisse. Ces précipitations n'ontpas fait monter le niveau des rivières et des lacs de manièresignificative, mais de nouvelles pluies pourraient changer lasituation.

https://www.rts.ch

 

30 mai 2007 - Il fait 3.6°C à Genève.

31 mai 2007 - Vers 16 heures, un forte pluie se met à tomber, avec un seul gros coup de tonnerre. La pluie persiste toute la soirée et la nuit suivante.

 

4 juin 2007 - Un orage se développe vers 17 heures au-dessus de Jorat. Le tonnerre se fait entendre de Lausanne, où il se produit une forte averses alors que nous sommes au soleil...

5 juin 2007 - Il y a des enclumes sur le Jura.



7 juin 2007 - Orage en soirée, fort à Genève

Il y a de l'orage en soirée sur le Léman. A Lausanne le tonnerre gronde entre 18 h et 19 h surtout, avec des averses éparses, sans grande intensité.

En revanche, l'orage est beaucoup plus violent à à Genève, où il tombe 38 mm.

 

9 juin 2007 - Orages stationnaires sur le Jura

La journée du samedi 9 juin est très chaude.

Un orage sévit sur le Jura vers 17 heures, l'enclume est très visible de Lausanne, où le temps reste absolument sec. En revanche, il tombe 30 mm à Gimel, au-dessus de La Côte.

D'autres orages très violents sévissent sur la Suisse, notamment dans l'Emmental ou encore à Saint-Gall (120 mm).

 

10 / 11 juin 2007 - Nuit électrique

Et encore une ! Les orages sont en superforme cette année 2007 ! Et c'est loin d'être fini, à en voir les prévisions !

Le dimanche 10 juin le ciel est menaçant dès le matin. Puis le ciel s'ouvre et le soleil chauffe bien l'après-midi. Je me rends à Saint-Légier.

Le ciel se charge à nouveau vers 18h, d'abord sans orage, puis les premiers coups de tonnerre se font entendre vers 19 heures, un premier orage passe au loin, en direction du Valais.

Vers 21 h, il y a un nouvel orage, qui tape au bout du lac sur Villeneuve, et il est assez violent avec de beaux éclairs, sous une superbe structure. il me rappelle un autre orage semblable, celui du 30 mai 2005.

Vers 22 heures je rentre à Prilly. Un nouvel orage sévit à 23 heures et passe pas loin, en direction du Lavaux, à nouveau bien électrique. Je ne reçois qu'une faible averse.

Pour clore la nuit, le dernier orage frappe à 7 h du matin, et sans doute le plus fort de la série en région lausannoise. L'averse est bien plus soutenue.

Le 11 juin le ciel reste très nuageux en journée.

Il est tombé 26 mm à Genève.

 

12 juin 2007 - Il y a de nombreuses cellules stationnaires sur le Jura, dont les panaches cachent rapidement le soleil, dès 13 heures. Il y a une averse à Lausanne, mais je n'ai pas entendu le tonnerre.

 

13 juin 2007 - "L'orage cylindre"

Très belle journée ce mercredi 13 juin. Vers 21 h 30, alors que je rentre de mon cours pour le brevet, j'aperçois une cellule orageuse très étroite mais active dans le secteur de Cossonay, à une quinzaine de kilomètres.

La zone d'averse a la forme d'un cylindre, tant celle-ci est étroite, mais compacte, avec de temps en temps un coup de foudre qui s'y abat, à peu près un par minute.

Un très petit orage, mais très agréable à observer !

 

Il y a eu d'autres orages dans la région, comme par exemple cette vidéo d'orage sur Annecy:

 ou cette chasse à l'orage du côté de Chambéry:

 


14 / 15 juin 2007 - Encore une nuit d'orage !

Le temps est lourd et passablement nuageux ce jeudi 14 juin.

Vers 22 heures, alors que le temps est plutôt calme en région lausannoise, un très violent orage secoue à Montreux, qui reçoit une très forte averse, alors que le temps reste sec à Vevey.

En fin de nuit l'orage se manifeste à nouveau, avec un éclair "géant" qui s'abat près de Cully à 3 heures du matin.

Le 15 juin, il y a une très forte pluie continue entre 11 h et 16 heures, sans autre orage.

Il est tombé 33.6 mm à Grenoble le 14 juin.



17 / 18  juin 2007 - Le déluge de minuit...

Le dimanche 17 juin, le ciel se couvre dès le début de l'après-midi. Les nuages évoquent plus l'approche d'une simple perturbation pluvieuse que l'imminence d'un orage.

De faibles pluies tombent l'après-midi et en début de soirée.

Vers 21 heures, le ciel se fait plus sombre, plus contrasté et plus menaçant. Sans qu'il n'y ai encore d'orage, les averses sont plus drues.

Puis enfin vers 23 heures, c'est un déluge "universel" qui s'abat sur la région lausannoise, avec cette fois quelques puissants impacts dans la masse.

 

18 / 19 juin 2007 - Nuit d'orage...

Après une journée chaude et ensoleillée, le temps tourne à l'orage après le coucher du soleil.

Vers 22 heures le ciel devient noir au-dessus du lac. Alors que je suis sur mon balcon, je vois un impact s'abattre soudainement dans le secteur de Vidy. Quelques secondes après j'entends la détonation, semblable à une explosion, et qui n'a pas du tout été précédée par le craquement habituel qui précède la détonation...

D'autres éclairs tombent, mais un peu plus loin, sur le lac.

Vers minuit, un nouvel orage se manifeste, plutôt en direction du Jura. J'observe à nouveau l'orage dans le balcon, pendant qu'une voiture de police ne cesse de tourner dans le quartier avec les feux bleus...

Le temps reste sec à Prilly.

Il tombe 28 mm à Genève.

 


19 / 20  juin 2007 - Nuit d'orage....

Pour les chasseurs d'orages du Léman, cela doit devenir exténuant... presque toutes les nuits, il y a de l'orage...

Vers minuit, lorsque je rentre de Lausanne vers Prilly, j'aperçois de nombreux flashes lointains, en direction du nord. Une belle cellule orageuse sévit du côté d'Yverdon.



20 / 21 juin 2007 - Nuit dantesque !!!

L'une des nuits les plus électriques que je n'aie jamais connues !

 

La journée du mercredi 20 juin est l'une des plus chaudes et des plus lourdes de ce mois de juin.

Alors qu'il était prévu un temps couvert, le soleil a brillé quasiment sans partage du matin au soir.

Vers 17 heures, un premier orage sévit à Aigle.

Vers 21 heures, alors que je rentre de mon cours, le ciel est encore bien dégagé, et l'ambiance moite.

Vers 23 heures, je ressort jeter un coup d'oeil, et déjà, plusieurs orages se manifestent au loin.

Pas moins de trois cellules, toutes très électriques, sont observables...    Il me faudrait trois camescopes !...

La première cellule se trouve derrière Genève, vers le Bugey;  la deuxième vers le nord, le long du Jura, près d'Yverdon;  et la troisième plus au sud derrière le Chablais.

Les trois orages donnent l'impression de "se parler" comme dans une discussion animée !

La cellule "du Bugey", celle située au sud-ouest, est la plus à surveiller, car elle se trouve sur le front dominant, et risque fort de s'approcher. Le tonnerre se fait entendre pour l'instant au loin.

Vers 23 h 30 la cellule "du Bugey" investit Genève; les coups de tonnerre se font davantage entendre; l'activité électrique est toujours très intense, c'est un splendide "light-show", qui me fait un peu penser à la soirée du 28 août 2003.

Vers minuit les éclairs gagnent du terrain sur le lac, les coups de tonnerre s'intensifient, mais pour l'instant il ne pleut pas encore en région lausannoise.

Les éclairs donnent de plus en plus l'impression d'être "partout à la fois". Curieusement, la région lausannoise semble rester "à l'abri" du plus gros de l'orage, car je n'ai pas de coups de foudre très proche, ni de grosses précipitations.

Pendant une bonne partie de la nuit, j'admire le "son et lumière" depuis mon lit, avec la fenêtre grande ouverte...

Changement de décor à 5 h du matin !  La pluie que nous a évité va cette fois bientôt arriver. Un nouveau front très organisé se trouve sur le lac, et il avance vite.

A 5 h 30 c'est la rafale avec un vrai déluge et cette fois ça pète bien avec de la foudre parfois très proches !

A 6 h 30 nouvelle bourrasque et nouvel orage ! Histoire d'en remettre une couche...

La pluie continuer à tomber fortement; il tonne encore jusqu'à 8 heures, lorsque je vais au travail... après avoir peu...très peu dormi... La pluie s'arrête vers 9 heures.

Il est tombé 34 mm à Genève; l'orage a causé de nombreux dégâts.

 

La chasse à l'orage de Christophe Suarez sur le Salève:

Vidéo à Lausanne:

 

Le dossier de la RTS:

 

Des orages au coût dépassant les 100 millions

Le nombre d'annonces de sinistres se monte désormais à 3000 pourl'ensemble de la Suisse, a indiqué vendredi Yvonne Torriani,porte-parole de l'assurance Suisse Grêle, confirmant uneinformation de "Radio 24". Les dégâts aux bâtiments sont également très importants. Selonun premier bilan de l'Assurance immobilière du canton de Berne, lemontant s'élève à 45 millions de francs.

http://www.rts.ch

 

21 / 22 juin 2007 - orage en fin de nuit

Nouveau réveil brusque, vers 5 h du matin, avec un coup de tonnerre ! Il n'était pourtant pas prévu d'orage cette fois... Il s'en suit une violente bourrasque avec rafale et pluie torrentielle. Le soleil revient vers 10 heures dans une ambiance bien rafraîchie.

 

24 juin 2007 - Très fort coup de vent en soirée, de secteur ouest, sans orage.

L'Europe est coupée en deux avec un temps très froid et humide au Nord, et très chaud et sec au Sud... La fraîcheur va toutefois gagner du terrain vers le sud.

25 au 27 juin 2007 - Le temps est très frais et pluvieux.

Il ne fait pas plus de 16.4°C à Genève le 26 juin et 16.2°C le 27 juin.

26 juin 2007 - Il y a un tuba sur le lac de Neuchâtel.

29 juin 2007 - Il fait 7.6°C à Genève (max. 24.4°C).

 

1er / 2 juillet 2007 - Orages et fortes pluies

Avant l'arrivée d'une nouvelle masse d'air froide, il fait assez beau le week-end.

Ce dimanche 1er juillet il fait beau le matin, mais le ciel devient très voilé dès la mi-journée.

Un orage modéré sévit vers 19 heures, accompagné d'une forte rafale et d'une bonne averse. Vers 20 heures il tonne encore un peu, sur le Haut-Lac.

Dans la nuit, c'est un véritable déluge qui s'abat, avec quelques coups de tonnerre dispersés,  mais violents. La pluie se poursuit en matinée, et le jour "tarde" à se lever !

Il y a une crue de la Veveyse, avec une pointe à 155 m3/s dans le quartier de Copet à Vevey.

 

3 au 5 juillet 2007 - Le temps est pluvieux et très frais. Les intempéries et les orages sont très nombreux en Suisse et font d'énormes dégâts (glissements de terrain, inondations, et grêle).

Il ne fait pas plus de 16.9°C à Genève le 3 juillet, 17.4°C le 4 et 17.8°C le 5.

Des orages au coût dépassant les 100 millions

Le nombre d'annonces de sinistres se monte désormais à 3000 pourl'ensemble de la Suisse, a indiqué vendredi Yvonne Torriani,porte-parole de l'assurance Suisse Grêle, confirmant uneinformation de "Radio 24". Les dégâts aux bâtiments sont également très importants. Selonun premier bilan de l'Assurance immobilière du canton de Berne, lemontant s'élève à 45 millions de francs.

https://www.rts.ch

 

4 juillet 2007 - Dans une traîne polaire, il y a quelques coups de tonnerre lors de fortes averses, notamment vers midi et vers 18 h



8 juillet 2007 - Orage dès le matin

Avant l'arrivée d'une nouvelle masse d'air froide, il a fait très beau et chaud le samedi 7 juillet. Mais ce dimanche matin 8 juillet, le ciel se couvre très tôt.

Un orage frappe à Prilly à 9 h 30, et un impact tombe à 100 mètres ! Chez moi j'ai eu droit à nouveau, et pour la 4ème fois de l'année, à de la foudre très proche... L'orage a été fort sur Genève.

Quelques éclaircies reviennent à la mi-journée, avant l'arrivée de nouvelles pluies dans l'après-midi, sans orage cette fois.

 

8 / 9 juillet 2007 - Le tonnerre gronde vers minuit, lors d'une très forte averse.

10 juillet 2007 - Glacial ! Il ne fait pas plus de 14°C à Prilly, 9°C à La Chaux-de-Fonds, 14.0°C à Lons-le-Saunier, 14.7°C à Genève...  Et pourtant, alors qu'on grelotte, la météo nous annonce de la canicule dans quatre jours... La température va remonter de 18 degrés !

Il y aurait eu plusieurs tubas sur le Léman.

 

14 juillet 2007 - La chaleur est bel et bien de retour, il fait 31.0°C à Genève !



19 / 20 juillet 2007 - Foudre énorme sur le Léman !

La chaleur règne en maître depuis six jours, et cette fois les orages sont de retour.

La matinée est sensiblement plus nuageuse que les précédentes. A midi, il y a même une brève averse à Lausanne.

Dans l'après-midi, sous une chaleur écrasante, les cellules commencent à gonfler sur les reliefs.

Vers 18 heures, je rentre de Saint-Sulpice vers Prilly; je vois qu'il y a une grosse cellule orageuse, magnifique, vers l'est. Il me semble qu'elle doit taper sur le Jorat. Pour l'instant je suis au soleil, qui brille à l'opposé.

Alors que je ne suis plus qu'à 500 mètres de la maison, il me semble voir quelque chose d'étrange. Je suis toujours au soleil, mais les immeubles devant moi sembles flous, comme s'il y a de la fumée...

Arrivé à 100 mètres seulement de la maison, j'ai enfin compris... En moins d'une seconde, une averse d'énormes gouttes furieuses s'abattent sur la carrosserie avec fracas. Et comme je suis au soleil, je vois un arc-en-ciel sur le capot avant de la voiture !!

C'est donc complètement trempé que je fais les 15 mètres qui séparent la voiture de l'entrée de l'immeuble !

Le déluge dure un petit quart d'heure, puis la cellule orageuse s'éloigne un peu.

 

Après une accalmie, les orages reprennent au début de la nuit.

Vers 22 heures, il y a une violente averse avec quelques beaux craquements de foudre, puis l'orage se dirige vers le Haut-Lac.

Durant toute la première moitié de nuit, des orages vont se succéder sur le Haut-Lac. C'est une véritable "orgie" d'éclairs puissants et ramifiés !

 

Par chance, plusieurs chasseurs d'orages n'ont rien loupé !

La chasse à l'orage de Trogdor:

 

Supercellule en Suisse

Bonjour encour une fois, Me voici maintenant en vancances a Samoens et voici des photos que j'ai prises d'une supercellule hier soir pres de Lausanne en S...

http://forums.infoclimat.fr

 

La chasse à l'orage de Christophe Suarez:

 

 

Il y a eu une probable tornade près de Soleure.

 

20 juillet 2007 - Plusieurs orages

Après la nuit "de folie", il fait beau ce matin du 20 juillet.

Le temps se gâte dès midi; alors que je suis en train de prendre le repas de midi au réfectoire, il y un gros orage qui frappe dehors, avec des gros coups de tonnerre et une averse diluvienne. Un quart d'heure après, tout se calme.

Vers 17 heures, il y a un nouvel orage, mais il est moins intense que celui de midi.

Enfin, un troisième orage sévit en soirée, vers 22 heures.

 

Les orages ont été violents dans le canton de Berne, avec de la grêle:

Violents orages sur Berne et Obwald

Des routes ont été coupées et des bâtiments endommagés. Lasituation rappelle celle des graves intempéries de 2005, a déclaréun porte-parole de la police cantonale obwaldienne. La commune de Kerns a été très touchée. Une rivière a débordé etendommagé, "une nouvelle fois", de nombreux bâtiments avec de laboue et des déchets, a indiqué la police cantonale.

https://www.rts.ch

 

 

En Haute-Savoie, un violent orage a provoqué la crue du Giffre, dont voici deux vidéos:

 

Il y a eu un record de chaleur battu en Hongrie, avec 41.9°C à Kiskunhalse.


21 juillet 2007 - Quelques coups de tonnerre en soirée, vers 19 heures. La soirée est pluvieuse.

 

22 juillet 2007 - Il y a eu un record de chaleur battu en Moldavie avec 41.0°C à Tiraspol.

 

23 juillet 2007 - Orage violent et très pluvieux en soirée

Le soleil ne brille que le matin. Dès midi, le temps est couvert, et il fait tout juste chaud, en tout cas bien moins que la semaine précédente.

Le ciel reste "simplement" gris, jusqu'à 20 heures où très brusquement ça tourne à l'orage.

Un formidable déluge s'abat sur Prilly, avec une nouvelle fois un coups de foudre guère à plus de 100 mètres... C'est la cinquième fois cette année que cela se produit, après le 28 avril, le 21 mai, le 21 juin, et le 8 juillet.

Mon petit pluviomètre enregistre 36 mm.

Il y a eu une rafale de 101 km/h à Ambérieu.

 

25 au 29 juillet 2007 - Séjour à Zermatt

Les orages "font une pause" pendant mon séjour à Zermatt, où je profite de conditions météo idéales.

Le 25 juillet je fais un petit "reportage glaciologique" dans la vallée de la Gorner.

Départ de Zermatt. La vallée de la Gorner se situe tout au fond, à gauche, derrière la montagne.

Zermatt02

 

Un groupe de mazots, non loin de la station de téléphérique de Furi. Lorsque le glacier était très étendu, lors du "petit âge glaciaire" de 1550-1850, ils ont dû être littéralement bordés par le glacier.

Zermatt04

 

En allant plus profondément dans la vallée, on aperçoit la limite entre les jeunes mélèzes, de couleur claire, et les mélèzes pluricentenaire, de couleur plus sombre. La différence avec l'épaisseur des troncs et aussi très révélatrice. Les jeunes mélèzes ont conquis le tarrain libéré par la glace lors du premier retrait à la fin du XIXe siècle.

Zermatt05

 

Des roches moutonnées:

Zermatt06

 

Plus je remonte la vallée, plus les mélèzes sont petits et "jeunes":

Zermatt07

 

Ce secteur a dû être libéré par les glaces bien plus récemment.

Zermatt09

 

Le verrou rocheux, derrière lequel le glacier s'est retranché.

Zermatt10

 

Voici un autre glacier, celui de Findeln. On voit très bien la strate qui indique la hauteur maximale du glacier lors du "petit âge glaciaire". Dans le fond de la vallée, les mélèzes semblent "poursuivre" le glacier.

Zermatt12

 

 

Le 27 juillet, il y a de très beaux nuages lenticulaires:

20070727 lenticul1

20070727 lenticul2

20070727 lenticul3

 


2 août 2007 - Pas moins de 11 orages dans la journée !

Passage de nombreux orages en cours de matinée (11 orages observables de près ou de loin entre 5 h et 22 h !)

Le mercredi 1er août le temps a été splendide, et sans un nuage. Une météo idéale pour les feux d'artifice.

Ce jeudi 2 août, un premier orage frappe à 5 heures du matin. Une cellule bien électrique, avec une brève mais très violente averse. Cet orage passe rapidement.

Vers 8 heures, deux orages passent au loin de part et d'autre, j'entends un peu le tonnerre.

Vers 9 heures, le quatrième orage, nous frappe en plein, violent, avec un nouveau déluge et de gros coups de foudre. Il passe aussi assez rapidement.

Vers 10 h 30, un orage passe au loin sur le Jura.

Vers 11 h, on se prend en plein le sixième orage, et c'est reparti pour un tour: déluge et gros coups de foudre.

Vers midi, le septième orage est également pour nous, mais moins intensément que les précédents.

Entre midi et 16 heures, pas moins de trois orages passent au loin, surtout sur le Jura.

Après un peu de soleil en soirée, un dernier orage - le onzième de la journée - se manifeste au loin.



6 août 2007 - Forts orages

Il y a de gros orages sur la région. L'orage et très brutal à Lausanne, où il y a des inondations; il y a aussi de gros orages avec fronts de rafales, causant des dégâts du côté de Fribourg. Je n'ai pas connu ces orages, étant dans le Mercantour.

Vidéo à Lausanne:

 

 

Il y a aussi eu de violents orages dans le Jura Bernois; les animaux d'un zoo ont été paniqués par des grêlons gros comme des abricots.

Vidéo: Orages: vent de panique chez les animaux du zoo de Crémines (BE)

Le zoo de Crémines, dans le Jura bernois, a lui aussi été touché. Les installations du Siky Ranch n'ont pas subi de dommages. Aucun visiteur n'a été blessé et les animaux sont sains et saufs. Les travaux de nettoyage devaient durer toute la journée de mardi.

https://www.rts.ch

 

7 août 2007 - Il y a à nouveau des orages en soirée, électriques et pluvieux.

 

8 et 9 août 2007  - Pluies diluviennes et neige dans les Alpes !

Un épisode de pluies diluvienne s'abat sur la région durant 36 heures. De gros dégâts se sont produits à Roche, à Yvorne et à Villeneuve entre Montreux et Aigle.

La neige fait son apparition jusqu'à 1600 mètres dans les Alpes, ainsi il y a 5 cm de neige à Zermatt !

Il ne fait pas plus de 13.8°C à Genève le 9 août.

Le dossier de la RTS:

La Suisse noyée par les intempéries

Un agriculteur de Heimiswil (BE) âgé de 66 ans est indirectementdécédé jeudi matin des conséquences des fortes pluies de cesderniers jours. Il est tombé dans une fosse à purin dont lecouvercle avait été emporté par les eaux, a indiqué la policecantonale. On déplore de plus une dizaine de blessés, dont un grave.

http://www.rts.ch

 

 

4 au 13 août 2007 - Séjour dans le Mercantour

C'est reparti pour un tour... Après avoir fait le Verdon l'an passé, je me suis décidé pour le Mercantour, en randonnée itinérante.

Un long voyage en train m'attend pour rejoindre le village de Sospel. Via Milan, Turin, Cuneo, puis Breil-sur-Roya.

Tout le voyage se fait sous un soleil splendide, l'air est parfaitement limpide, et il n'y a pas le moindre petit nuage !

Je découvre ainsi en chemin les rives du lac Majeur, la plaine du Po, puis enfin les Alpes maritimes.

Je n'arrive que vers 19 heures à Breil-sur-Roya, et là, mauvaise surprise, je n'arrive pas à rejoindre Sospel où j'avais réservé un hôtel. Il n'y a plus aucun moyen de transport. Je dois passer la nuit à Breil-sur-Roya, dans un autre hôtel, trouvé sur le moment...

En attendant, dans la soirée, je vais me balader un peu au-dessus du village de Breil, parmi les oliviers...

 

5 août - Je prends le train tôt le matin pour Sospel, puis rejoins le groupe pour le départ.

En minibus nous nous déplaçons au col de Turini, puis Saint-Martin-Vésubie, et enfin le gîte du Boréon, où nous allons passer la première nuit de groupe.

6 août - Premier jour de randonnée, nous passons par le lac de Trecolpas

Mercantour02

Puis nous passons par le col Fenestre avant de rejoindre le refuge Madone (1908 m). Il a fait assez beau, mais avec des cumulus,  dont l'un a lâché une très petite averse.

7 août - Passage par les Cinq-Lacs pour rejoindre le Relais-des-Merveilles (1562 m). Cette étape ne se passe pas très bien, j'attrape une tendinite. Par chance, nous passons deux nuits aux Relais-des-Merveilles.

8 août - Je reste au gîte pour reposer la cheville...

Le matin le ciel se montre très vite chaotique. Peu avant midi, il y a de gros cumulus qui deviennent vite menaçants.

20070808_Mercantorage

Vers midi, il se produit une belle bourrasque avec quelques coups de tonnerre et une belle chute de température !

9 août -  la matinée est ensoleillée, mais fraîche ! Le thermomètre du relais indique 7°C. Ma cheville est bien reposée, je peux reprendre la marche normalement !

En journée, il y a quelques cumulus qui apparaissent, et le flux de Nord est bien visible dans les nuages. Au début de l'après-midi les nuages sont bien nombreux mais semble rester inoffensifs, quelques gouttes par moment.

Une fois arrivé au refuge des Merveille (2130 m), vers 18 h, lorsque je ressors de la douche, je jette un oeil dehors, et là, grosse surprise !

Il y a un énorme brouillard, "à couper au couteau", et il fait presque nuit ! Quelques minutes plus tard, la pluie se met à tomber, le brouillard se lève mais il pleut à verse, et cet à ce moment que des impacts de foudre se mettent à tomber, dont certains très près !

Il va pleuvoir toute la nuit.

10 août - Autre surprise ce matin: un vent glacial et la neige qui a blanchi tous les sommets !

Mercantour11

Nous passons par le Col de Valaurette, la vallée rupestre, pour finir au gîte des Minières. En fin de journée le temps devient plus clément.

11 août - C'est notre dernière étape de randonnée, nous rejoignons Tende, puis en minibus nous regagnons Sospel.

Je passe une nuit à Sospel, à l'hôtel où j'aurais dû passer la première nuit, une semaine plus tôt.

Mercantour13

12 août - étape à Nice, que je découvre pour la première fois

Mercantour15

Puis direction Lyon, où je passe une autre nuit.

La basilique de Fourvière.

Mercantour19

Le soir du 12 août, il y a un peu d'orage au sud de Lyon, j'entends un peu de tonnerre lointain.

13 août - De retour à la maison, sous le soleil et un temps assez chaud.

 

15 / 16 août 2007 - Flop orageux

Le 15 août il fait très chaud, 32.1°C à Genève et 33°C à Sion.

Un front froid est attendu dans la nuit. Vers 22 h il fait encore 24°C à Prilly.

Le front arrive dans la nuit, avec seulement quelques faibles pluies, et sans le moindre orage !

 

19 août 2007 - Il y a un bow-echo près de Schaffhouse.

20 au 22 août 2007 - Très frais. Il ne fait pas plus de 17.3°C à Genève le 21.

 

21 août 2007 - Il y a eu une trombe sur le lac de Neuchâtel, dont voici une très belle vidéo:

 

 

28 août 2007 - Chaud et orageux

Il y a un très fort contraste de température entre le nord et le sud de la France; ainsi il ne fait que 19°C à Lille (malgré le soleil), mais il fait 38°C en Provence.

Le matin du 28 août il fait déjà chaud sur le Le Léman, mais les nuages instables se manifestent assez vite.

Vers 11 heures, il se produit à Lausanne une averse brève mais très forte, et surtout très   poussièreuse !

Les nuages sont dominants à la mi-journée; un peu de tonnerre gronde vers 13 h et vers 15 h, de manière sporadique. Le soleil revient pour la fin de l'après-midi, dans une ambiance plus calme, mais toujours chaude et pesante.

Le ciel se couvre à nouveau en soirée, mais reste sec.

 

28 / 29 août 2007 - Assaut orageux nocturne

Un premier orage se fait entendre à 1 heure du matin. Il passe à côté, il n'y aucune pluie à Prilly.

Un second orage frappe à 5 heures, et celui-ci est beaucoup plus costaud, avec averse brève mais violente et de gros coups de foudre. L'orage s'éloigne et le temps redevient sec, mais reste assez couvert.

 

29 août 2007 - Gros orages très pluvieux

Le temps reste très nuageux à la mi-journée, mais relativement lumineux. Puis l'orage se met à gronder tôt dans l'après-midi. Celui-ci passe à côté de Lausanne, mais vraiment pas loin.

L'orage suivant frappe à 17 heures; cette fois c'est le déluge, avec des coups de tonnerre noyés dans la masse. La nuit "tombe avant l'heure".

Après une accalmie en soirée, nouvel orage à 21 heures, surtout sur le Jura. Le tonnerre va gronder de 21 h à 23 h, puis dans la nuit suivante, il y a à nouveau de fortes pluies, qui se prolonges assez largement sur la matinée du 30 août.

Il y a de grosses inondations vers Fribourg et dans le Seeland bernois.

Il tombe 56 mm à Genève entre les 29 et 30 août.

Le dossier de la RTS:

Les pluies frappent durement le Seeland

Les autorités de Lyss, petite ville de 11'000 habitants, ontappelé l'armée à l'aide mercredi soir. La Lyssbach et plusieursautres cours d'eau ont débordé, provoquant des inondations sur unquart de la zone habitée. La population en a été avertie parsms. Dans les rues, l'eau atteignait la hauteur des genoux. Toutesles routes sont coupées.

http://www.rts.ch

 

20070830 030

 

 

Le 2 septembre 2007, je m'inscris sur le forum d'Infoclimat, et découvre, entre autres, les "rencontres météo" qui sont faites deux fois par année. Cela fait longtemps que je cherchais un moyen de trouver d'autres passionnés de la météo.

J'ai l'intention de participer à celle de l'été 2008, une fois mes examens terminés. En attendant, je ne pourrai pas trop m'occuper de la météo. Il reste six mois, c'est la dernière "ligne droite" avant les examens.

 

Durant la première quinzaine de septembre, le temps est calme et assez ensoleillé mais plutôt frais. Il fait plus chaud du 14 au 17 septembre, avec 26.6°C à Genève le 16.

 


17 / 18 septembre 2007 - Soirée et nuit très orageuse !

Après une première quinzaine de septembre superbement ensoleillée et douce, la chaleur s'est accentuée les derniers jours.

Un front froid très actif est attendu dans la nuit du 17 au 18 septembre.

Durant l'après-midi de ce lundi 17 septembre (c'est le lundi du jeûne fédéral), je me rends à pied à Lausanne au Casino de Montbenon pour voir le tournoi d'échecs qui se termine. Sur le chemin aller, j'essuie une très brève averse. J'ai pris la précaution de prendre un parapluie...

Il est 21 heures lorsque je rentre chez moi, à pied aussi. J'aperçois des flashes lointains sur le Jura, un orage est en approche !

Je presse le pas, mais la pluie commence très vite à tomber; heureusement que j'ai le parapluie.

Mais j'ai une autre mauvaise surprise; alors qu'il me semble que l'orage est encore lointain, un éclair s'abat à moins de 1 kilomètre ! J'arrive toutefois à la maison sans autre incident, si ce n'est trempé par les rafales...

Cet orage passe finalement assez rapidement.

Mais l'accalmie n'est que temporaire. Vers minuit, le tonnerre se met à gronder à nouveau, et c'est un nouveau déluge, et celui-ci dure bien plus longtemps. L'orage va cogner plusieurs heures.

Le dernier coup de tonnerre se fait entendre à 6 h du matin.

Il pleut encore beaucoup le lendemain, mardi 18 septembre, avec une forte baisse de température.

Mon petit pluviomètre récolte 48 mm; il tombe 47 mm à Genève. C'est l'unique pluie importante de tout le mois de septembre !

 

18 septembre 2007 - Il y aurait eu un tuba en région lémanique, à Nyon.

24 septembre 2007 - retour de la chaleur; il fait 24.1°C à Genève.

26 au 28 septembre 2007 - Froid. Il ne fait pas plus de 12.0°C à Genève le 27 et 11.4°C le 28.

5 / 6 octobre 2007 - Il fait particulièrement chaud cette nuit (minimale de 16°C à Prilly, 16.2°C à Genève), avec des averses. Il n'y a pas eu d'orage.

Il fait très doux du 2 au 7 octobre.

Le mois d'octobre 2007 est très calme et très sec.

 

19 au 25 octobre 2007 - Il fait très froid avec de la bise.

 

21 octobre 2007 -Il fait -5.8°C au Puy-en-Velay.

Il neige jusqu'à basse altitude sur les Alpes orientales.

Il y a une trombe sur le lac de Constance.

Il ne fait pas plus de 6.8°C à Genève le 22 octobre, 6.3°C le 23; 6.2°C le 24.

 

13 au 21 novembre 2007 - Très froid

Il y a une forte bise du 16 au 18 novembre.

Le 16 novembre, il fait -25.0°C à Samedan (GR), -12.6°C à La Brévine, -8.6°C à La Chaux-de-Fonds. Il ne fait pas plus de 0.3°C à Genève.

La Suisse saisie par le froid de novembre

La nuit de jeudi à vendredi a été la plus froide de l'automne. Le record a été atteint en Haute-Engadine, où le mercure est tombé jusqu'à -25 degrés à Samedan. La vague de froid devrait se poursuivre en plaine jusqu'à lundi.

https://www.rts.ch

 

 

2 / 3 décembre 2007 - Nuit très agitée !

Il y a de très violentes bourrasques entre 23 h et 2 h, dans un flux d'ouest, avec de très fortes pluies. Je n'ai pas entendu d'orage.

Il fait aussi très doux.

7 décembre 2007 - Très fortes averses en fin d'après-midi. Il fait 11.3°C à Genève (min. 7.9°C).

9 / 10 décembre 2007 - Nouvelle nuit de tempête.

11 décembre 2007 - Très violente averse vers 16 heures, digne d'une pluie d'orage, mais sans coup de tonnerre entendu.

Le temps devient très calme et sec pour la deuxième quinzaine de décembre.

16 au 22 décembre 2007 - Il y a 7 jours consécutifs sans dégel à Genève, sous un épais stratus.

 

29 décembre 2007 - Fort redoux !

A Genève il fait -6.5°C le matin et 10.0°C l'après-midi, un écart de température peu habituel en décembre.

Durant la journée, je me suis rendu à Echallens. J'ai pu constater que le givre qui a recouvert les arbres tous les jours précédents, se retrouve en "tas" au pied des arbres !

Le soleil est absolument rayonnant !

 

J'ai appris que la prochaine "rencontre météo" d'Infoclimat va avoir lieu dans le Doubs, tout près de chez moi. Je comptais faire la première en été, après les examens, mais vu que c'est tout près, je farai un saut.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer