30 mars 2009

L'année 1970

3 janvier 1970 - Très froid. Il fait -11.2°C à Genève.


4 / 5 janvier 1970 - Foehn et verglas

Le 4 janvier, une forte tempête de foehn sévit dans les vallées alpines; grosse frayeur dans le canton d'Uri, où le câble porteur d'un téléphérique s'est déboîté; la benne a été retenue par le câble de sécurité mais plusieurs skieurs ont été blessés par le choc.

Le 5 janvier, de la pluie arrivant sur des sols froids rend les routes particulièrement glissantes. Le redoux amène de la pluie jusqu'à 1700 m d'altitude, faisant craindre une fonte des neiges importante dans les stations. Cependant, on assiste à un retour rapide à des conditions hivernales dès le lendemain 6 janvier.

 

7 janvier 1970 - Très froid. Il fait -8.1°C à Genève.

 

8 / 9 janvier 1970 - Pluies verglaçantes - Nuit de folie à Lausanne !

Un nouvel épisode de pluies verglaçantes sévit sur toute la région, avec bien plus d'intensité que le 5 janvier.

Dans la nuit, l'arrivée de pluie sur des sols gelés sèment rapidement la pagaille dans tout le canton de Vaud. A Lausanne on n'avait jamais observé de la pluie verglaçante avec une telle intensité.

19700109 016

 

Durant le reste du mois de janvier, le temps est plus calme avec des températures à peu près de saison.

 

2 février 1970 - Très forte neige en montagne

Après une deuxième quinzaine de janvier assez calme, les intempéries sont de retour; le matin la neige fait son apparition en plaine comme en montagne; dans l'après-midi en plaine la pluie prend le relais, "nettoyant" rapidement la neige; sur les hauteurs la neige continue à tomber en force.

A Genève on enregistre 26.6 mm de précipitations; en montagne ce sont près de 80 cm qui tombent, au-dessus de 1500 m, avec de fortes rafales de vent; le danger d'avalanche s'accentue sensiblement.

 

3 février 1970 - Redoux et violente tempête

Le redoux se renforce avec de nouvelles pluies, et de grosses rafales de vent; la limite pluie-neige est repoussée à 2000 m d'altitude, ce qui n'améliore rien sur le front des avalanches; de nombreuses inondations surviennent.

19700203 017

Le 4 février, il y a une minimale de 7.3°C à Genève et 8.1°C à Lyon.

Du 2 au 4 février il y a un cumul de 51 mm à Genève.

 

10 février 1970 - la catastrophe de Val-d'Isère

Depuis plusieurs jours, le temps est agité et pluvieux en plaine sous un vigoureux flux d'ouest; en montagne, par contre, surtout au-dessus de 2000 m, la neige continue de s'accumuler.

Du 8 au 10 février il y a un cumul de 35 mm à Genève.

Le 10 février à 8 h 05, à Val-d'Isère, une avalanche descendue des flancs du Dôme (3026 m), dévale la pente et détruit un chalet de vacances, à l'heure du petit déjeuner, tuant 39 personnes, après avoir franchi l'Isère ainsi qu'un replat de 200 mètres de large.

L'avalanche de poudreuse a traversé de part en part tout le rez-de-chaussée de l'immeuble, amenant la neige à plein-pied à la hauteur du premier étage.

 

12 / 13 février 1970 - Nouvelle tempête et avalanches

Une violente tempête se produit à nouveau dans la nuit sur toute la région; produisant des dégâts; la chute d'un sapin provoque des retards pour les trains. Il tombe 15.5 mm à Genève.

En montagne, le danger d'avalanche est extrême; et de nombreuses stations doivent être ravitaillées par hélicoptère.

De nouvelles avalanches se produisent à Val-d'Isère, la station est isolée.

 

17 février 1970 - Froid glacial, puis neige

Les journées des 16 et 17 février sont particulièrement froides; le matin du 17 février il fait -13.6°C à Genève, -17°C à Grenoble, et -31.1°C à Mouthe. Dans la journée, des chutes de neige surviennent jusqu'en plaine, avec souvent 5 à 10 cm de neige fraîche.

 

24 février 1970 - La catastrophe de Reckingen

Du 20 au 24 février 1970 les précipitations sont quotidiennes, souvent sous forme de pluie en plaine mais de neige en altitude. Il y un cumul de 67 mm à Genève du 19 au 24.

Une avalanche meurtrière ensevelit le matin du 24 février plusieurs secteurs habités près de Reckingen (Haut-Valais).

En Savoie, une autre avalanche meurtrière s'abat près de Lanslevillard.

 

1er au 12 mars 1970 - neige et froid glacial

Tout le début du mois de mars est placé sous le signe de la neige et du froid...

Les 4 et 5 mars il tombe 45 cm de neige à Pontarlier.

Le matin du 7 mars il fait -11.8°C à Genève et -16.3°C à Grenoble.

En montagne la neige ne cesse de s'accumuler; les quantités deviennent prodigieuses; ainsi, à la station d'Andermatt il y a 2 mètres de neige gisante.

La couche de neige atteint 38 cm à Rivaz !

Le 9 mars il fait -9.2°C à Genève, le 10 mars il fait -8.3°C.

 

18 mars 1970 - il tombe 16 mm à Genève.

21 mars 1970 - la température est bien plus douce avec 15.4°C à Lyon et 13.2°C à Genève.

22 au 26 mars 1970 - Très pluvieux, il tombe 50 mm à Genève et 74 mm à Lyon en 5 jours.

 

2 au 10 avril 1970 - l'hiver persiste ! - Froid et neige quotidienne

Après une deuxième quinzaine de mars un peu plus clémente, l'hiver revient en ce début d'avril !

Du 2 au 10 avril, pendant 9 jours, la température ne dépasse pas 7°C à Genève !  Les chutes de neige sont quasi quotidiennes. La couche atteint 21 cm à Rivaz.

 

5 avril 1970 - Dimanche mémorable !

Une véritable tempête de neige s'abat sur toute la région, jusqu'en plaine; sur le Léman, les bateaux ont eu beaucoup de peine à manoeuvrer tant la neige réduit a la visibilité.

A Sainte-Croix, il est trombé près de 30 cm de neige fraîche; la couche de neige gisante reste impressionnante en montagne: 180 cm à Sainte-Croix, 168 cm à Leysin.

Le lendemain matin, lundi 6 avril, il fait -5.3°C à Genève, mais aussi -19.2°C à Mouthe !

19700405 018

Les premiers jours de mon existence sont donc marqués par l'abondance de neige...

Une photo de la neige prise à Saint-Légier par la famille, très probablement le 5 ou le 6 avril 1970.

 

20160904b166

Le 7 avril, la neige reprend de plus belle.

Jour après jour, dès 1000 mètres d'altitude, la couche de neige ne cesse de s'épaissir de jour en jour. Pour beaucoup, c'est du jamais vu !

19700407 019

19700407 020

 

Le 11 avril, une avalanche descendue de la Chauménie, sous le Grammont, coupe la route du lac entre le Bouveret et Saint-Gingolph.

Le 12 avril, alors que le redoux s'installe, il pleut beaucoup avec 26.7 mm à Genève.

 

18 / 19 avril 1970 - Brusque coup de chaleur puis orage !

Voilà ce qui fut sans doute mon "tout premier" orage !

 

Du 15 au 18 avril, après un hiver incessant, la température s'échauffe brusquement; avec les énormes quantités de neige le danger d'avalanche reste très élevé.

En Haute-Savoie, une coulée de neige et de boue meurtrière ensevelit en pleine nuit une aile du sanatorium du Plateau-d'Assy.

Le 18 avril, la chaleur atteint son maximum près du Léman, il fait 24.9°C à Lyon et 24.7°C à Genève.

La chaleur est suivie en soirée d'orages en soirée sur l'arc jurassien, avec de fortes pluies qui font fondre une partie de l'imporant manteau neigeux encore en place.

Dans la nuit, la foudre s'abat près d'Orbe sur une ligne à haute, provoquant une panne de courant dans plusieurs villages avoisinants.

Cet orage est suivi d'un temps à nouveau bien plus frais, avec des giboulées.

Il est tombé durant cet épisode 26 mm à Genève, 31 mm à Lyon, et 70 mm à Sainte-Croix.

Le 20 avril il ne fait pas plus de 9.5°C à Genève, et le 21 avril il fait 0.4°C au lever du jour.

 

27 avril au 2 mai 1970 - Froid.

Après un petit coup de chaleur le 24 avril, il fait à nouveau froid et la température ne dépasse pas 11°C à Genève en 6 jours; le 27 avril la maximale est même de 8.7°C.

Le 30 avril, il gèle même à Genève avec -2.2°C.

 

6 mai 1970 - il tombe 22.7 mm à Lyon mais le temps reste presque sec à Genève.

9 mai 1970 - il tombe 28.6 mm à Lyon mais le temps reste presque sec à Genève.

 

14 mai 1970 -  Orage à Vallorbe.

15 mai 1970 - Un fort orage accompagné de foudre et surtout de grêle frappe la région de Nyon à 16h30; les champs sont souvent blanchis; cependant, comme la végétation est très en retard, les dégâts sont limités.

16 mai 1970 - Dans l'après-midi, un fort orage de grêle dévaste le Vully; des inondations surviennent à Salavaux, Vallamand et Bellerive.

 

22 et 23 mai 1970 - Froid.

Le 22 mai il ne fait pas plus de 12.2°C  à Genève, le matin de 23 mai il y fait 1.0°C.

 

29 mai 1970 -  Orage à Vallorbe.

4 juin 1970 - Orage à Vallorbe.

7 juin 1970 - En soirée, un orage s'abat sur Lausanne après être longtemps "resté à distance". La foudre met à mal de nombreux postes de télévision !


8 juin 1970 - Grêle sur le Lavaux

Un gros orage avec grêle s'abat sur le Lavaux; pas moins de 80 fusées sont tirées, et il y a aussi un largage de sacs d'aérogel traité à l'iodure d'argent, par avion; compte tenu que la grêle a fait peu de dégâts, on parle d'une victoire de la lutte antigrêle.

9 juin 1970 - Orage à Vallorbe.

11 juin 1970 - Foudre surprise à Montreux

Sur les quais de Montreux, alors que le temps est sec, un coup de foudre inattendu s'abat sur un peuplier, et blesse 6 personnes. L'orage sévissait principalement sur les montagnes.


14 juin 1970 -Nombreux orages

Gros orage avec grêle sur le Lavaux; il tombe 19.5 mm à Genève.

Un violent orage de grêle sévit en Gruyère à 14h15, saccageant les cultures à Charmey et à Crésuz

Un orage sévit en fin d'après-midi à Payerne.

 

16 / 17 juin 1970 - Dans la nuit, des orages sévissent sur La Côte, provoquant quelques inondations.

17 juin 1970 - Forts orages sur tout l'est lémanique, de Lausanne à la plaine du Rhône; le Lavaux est très arrosé: à Genève il y a moins de pluies (9.7 mm) mais par contre de violentes rafales.  La Gruyère est également concernée par des rafales d'orages.

 

21 juin 1970 - Forts orages en soirée le long du Jura, sur Le Suchet et le Chasseron, avec de la grêle blanchissant les pâturages.

22 juin 1970 - Nouvel orage de grêle l'après-midi en Gruyère, à Bulle.

23 juin 1970 - Gros orage sur l'Ajoie, le village de Bure se retrouve sans électricité. Il y a de l'orage à Vallorbe aussi.

26 juin 1970 - Orage à Vallorbe.

27 juin 1970 - Fort orage sur la Glâne fribourgeoise; il y a de l'orage à Vallorbe aussi.

 

28 juin au 4 juillet 1970 - Le temps est très frais, le thermomètre à bien du mal à franchir les 20°C. Le matin du 4 juillet il fait 7.2°C à Genève.


7 juillet 1970 -  Orage à Vallorbe.

8 juillet 1970 - Fort orage en Valais, à Vercorin.

13 juillet 1970 - Orage particulier en Valais, par le fait qu'il "descend" le Rhône au lieu de le "monter"... Il y a des inondations à Sierre et de la grêle à Morgins.

 

Du 15 au 19 juillet il fait très frais; le 15 juillet il ne fait pas plus de 15.4°C à Genève.

Le matin du 18 juillet il fait 5.9°C à Genève, 4.8°C à Grenoble et 4.5°C à Besançon.

Le matin du 19 juillet il fait 5.7°C à Genève, avant un nouveau réchauffement.


24 juillet 1970 -  Orage à Vallorbe. Il y a aussi de l'orage sur le nord du Jura; une panne de courant survient à Delémont. La Suisse orientale est concernée par des orages exceptionnels, notamment dans le secteur de Walenstadt.

Il a fait très chaud avec 32.3°C à Genève et 34.2°C à Lyon.


28 juillet 1970 -  Gros orages durables dans le Valais Central, notamment à Sion et à Sembrancher, après une chaleur étouffante; et aussi dans l'oberland Bernois.

30 juillet 1970 - Violents orages dans le nord-est de la Suisse; il y a des inondations à Buchs et à Gams (SG).


31 juillet 1970 -  Orage à Vallorbe; presque sec à Genève. Il y aurait eu aussi de l'orage à Lausanne avec de la grêle, et sur le Lavaux. La température va être de plus en plus chaude les jours suivants.

2 août 1970 - Orage à 18 h 30 à La Chaux-de-Fonds.

3 août 1970 - Forte grêle à midi dans les Franches-Montagnes, il y a 15 cm de grêlons au sol à Muriaux. Il y a de l'orage à Vallorbe aussi.

4 août 1970 - Orage à Vallorbe.

 

Du 3 au 7 août 1970 il fait très chaud. Le 6 août il fait 32.5°C à Genève et 35.0°C à Lyon.

 

7 août 1970 - Orage d'une extrême violence sur le Léman - Naufrage sur le lac

A 17 h l'orage se déchaîne sur le Léman. La nuit "tombe en plein jour". Un déluge s'abat sur l'aéroport de Genève-Cointrin alors que le centre-ville de Genève ne reçoit que quelques gouttes. Les rafales de vent causent des dégâts considérables.

La rafale surprend de nombreux plaisanciers imprudents sur le lac, 6 voiliers ont chaviré.

L'évènement le plus dramatique est le naufrage de la "Sainte Odile". Ce bateau parti de Thonon à coulé en un instant sous la rafale d'orage au large d'Yvoire, alors qu'il avait 23 personnes à bord. faisant 7 victimes et 16 rescapés.

Une puissante colonne de grêle va de Nyon et Rolle en direction du Gros-de-Vaud et de la vallée de la Broye. Deux autres colonnes de grêle évoluent en parallèle plus au nord-est.

Sur La Côte, les localités les plus touchées sont Nyon, Gilly, Begnins, Tartegnin, Mont-sur-Rolle, Bougy-Villars et Etoy, on pouvait confondre l'averse de grêle avec une "chute de cailloux"...

Un déluge s'abat sur la ville de Lausanne, causant quelques inondations.

Dans le Gros-de-Vaud, la grêle s'abat sur Echallens, mais d'assez petite taille, sans dégât majeur.

La Broye reçoit aussi une averse de grêle, mais là aussi sans trop de dégâts.

Près du Nord vaudois, la foudre provoque près d'Orbe des pannes de courant; les rafales cassent de nombreuses branches d'arbres à Yverdon.

Le littoral neuchâtelois est aussi concerné par de violents orages, mais sans trop de dégât.

L'est lémanique est secoué par de très fortes rafales, deux toitures sont arrachées à Montreux, un voilier chavire à La Pichette.

En Valais, de nombreux arbres sont jetés au sol le long du Rhône, de Saint-Maurice jusqu'à Sierre.

19700807 021

 

14 / 15 août 1970 - Orage à Vallorbe. Il tombe 12.7 mm à Genève. Dans la nuit, fort orage sur la  Broye et le Nord vaudois, à Treytorrens-Payerne, Yverdon, Combremont et Dompierre, avec de la forte grêle et de la foudre. En fin de nuit d'autres orages frappent la Glâne, ainsi que la région de Bienne.

15 août 1970 - Orage à Vallorbe. Le temps reste sec à Genève.

16 / 17 août 1970  - Orages en soirée et dans la nuit.

Dans la nuit un orage dans la Gruyère provoque des glissements de terrain dans la vallée du Motélon.

Il y a aussi de l'orage à Vallorbe; il tombe 15 mm à Genève.

 

Du 18 au 23 août le temps est bien pluvieux, avec un cumul de 46 mm à Genève.

Du 20 au 24 août le temps est bien frais.

 

La première décade de septembre est calme, chaude et sèche. Le 10 septembre il fait même 29.6°C à Genève et 28.9°C à Lyon.

11 septembre 1970 - Il tombe 16.1 mm à Genève avec une importante baisse de température.

Le calme et la douceur reviennent ensuite pour quasiment tout le reste du mois.

 

7 au 9 octobre 1970 - Le déluge.

Il tombe 61 mm à Genève et 138 mm à Lyon sur ces 3 journées ! Il tombe 101.9 mm à Ambérieu dans la seule journée du 7 octobre !

En Italie, la ville de Gênes connaît des inondations catastrophiques.

 

20 au 24 octobre 1970 - Froid, il ne fait pas plus de 9°C à Genève.

 

31 octobre au 3 novembre 1970 - Doux !

Le 3 novembre, il fait 21.3°C à Genève et 22.6°C à Lyon !


12 et 13 novembre 1970 -  il tombe 59 mm à Genève, 42 mm à Lyon.

 

17 au 22 novembre 1970 - Très doux et très pluvieux.

Il tombe 76 mm en 6 jours à Genève.

Le 18 novembre il fait 16.1°C à Lyon et 14.6°C à Genève.

 

29 novembre au 3 décembre 1970 - à nouveau très doux et pluvieux.

Le 29 novembre il tombe 20 mm à Genève. De plus il fait 16.8°C à Lyon et 13.5°C à Genève le même jour.

Dès le 4 décembre le temps devient très sec.

 

18 au 31 décembre 1970 - le temps est très froid, avec de fortes gelées, et assez peu de dégel.

Le 29 décembre 1970, il y a un puissant épisode neigeux dans le midi, qui atteint Lyon (31 cm). Sur la région lémanique la quantité de neige est bien moindre.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par rodac à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


L'année 1971

1er au 6 janvier 1971 - Vague de froid

La température chute très fortement le jour de nouvel an. Cette vague de froid est la plus forte depuis 1963.

Le 2 janvier il fait -16.8°C à Genève et -19.2°C à Lyon, ou encore -28°C à Sainte-Croix.

Les 3 et 4 janvier on passe encore sous les -16°C à Genève, avec respectivement -16.3°C et -16.4°C. Le 3 janvier les maxima sont très basses avec -10.7°C à Lyon et -6.2°C à Genève.

Le temps reste très froid et sec aussi ce début janvier; cependant les valeurs sont très variables d'une région à l'autre;

ainsi, le 6 janvier, il fait -22.4°C à Lyon, mais seulement -8.0°C à Genève.

20170519 209

 

8 janvier 1971 - énormes inversions thermiques !

Les inversions thermiques sont extrêmes, avec la présence d'un stratus compact; ainsi, à 13 heures, alors qu'il fait -5°C à Genève, il fait 10°C à Leysin et 8°C à La Dôle !

Ce 8 janvier, d'ailleurs, le bulletin météo prévoyait une température maximale de 11°C pour Genève, mais il n'y a pas fait plus de -2.5°C !

 

Jusqu'au 18 janvier le temps reste très sec et assez froid.

19 au 27 janvier 1971 - le temps est plus doux et bien pluvieux (cumul de 69 mm à Genève en 9 jours).

Février 1971 est très sec; le 15 février est la seule journée vraiment arrosée avec 15.9 mm à Genève.

 

1er au 13 mars 1971 - Vague de froid

Une puissante vague de froid concerne toute la région en cette première quinzaine de mars; le froid est même extrême entre le 5 et le 7 mars. Durant toute cette période le temps est très sec, dominé par la bise glaciale.

Le 6 mars, il ne fait pas plus de -5.6°C à Genève, -3.2°C à Lyon -4.0°C à Ambérieu, -5.7°C à Besançon et -9.8°C à Mouthe !

Il fait -23.2°C à Chamonix.

De telles valeurs maximales sont très rarement observées au mois de mars.

Le 7 mars il fait -12.8°C à Sion, -9.8°C à Genève, -10.5°C à Lyon, -15.5°C à Ambérieu, -11.8°C à Neuchâtel, -14°C à Payerne, -14.4°C à Zurich, -25°C aux Diablerets.

Le 9 mars il fait encore -10.6°C à Genève.

Les rives des lacs prennent des allures de banquise sous l'effet de la bise.

19710307 022

 

Le 13 mars le temps se radoucit quelque peu avant l'arrivée de la pluie.

 

18 et 19 mars 1971 - Très pluvieux !

Il tombe 63.2 mm en 2 jours à Genève... mais seulement 2.8 mm à Lyon.

Il y a d'énormes quantités de neige en montagne.

 

20 mars 1971 - la "neige rouge" - Grosses intempéries.

Un fort foehn amène du sable du Sahara; la neige en montagne prend souvent une curieuse teinte avec les dépôts de sable. Il y a de grosses intempéries de neige dans les Alpes.

Le 21 mars il tombe 80.9 mm à Bourg-Saint-Maurice. En Valais central la neige tombe sans arrêt jusqu'en plaine.

19710120

 

Avril 1971 - Ensoleillé et chaud; du 1er au 23 avril la douceur est constante. A Genève le mois d'avril est même 9°C plus chaud que le mois de mars.


23 avril 1971 -  Il tombe 71.3 mm à Ambérieu, 37.7 mm à Lyon, mais seulement 4.1 mm à Genève. Le temps est chaud et orageux du 21 au 24 avril.

9 mai 1971 - Fort orage sur le Jura neuchâtelois avec de la grêle, celle-ci blanchit le sol à la Vue-des-Alpes.

 

12 mai 1971 - Forts orages

Un orage très violent sévit sur l'ouest lémanique à 19 heures, de Genève à Lausanne; il est particulièrement fort sur La Côte et la région morgienne, avec de la grêle.

D'autres orages sévissent plus au nord entre 20h30 et 21 h à Echallens, Orbe, Vallorbe, Sainte-Croix et Yverdon.

 

13 mai 1971 - Grêle dans le Jura

Un très fort orage de grêle sévit sur les Franches-Montagnes et le val de Saint-Imier; il y a localement des accumulations de grêlons de 40 cm d'épaisseur. Il y a aussi de l'orage à Vallorbe.


14 mai 1971 -  Un orage sévit le long du Jura du Nord Vaudois et de la France voisine, à Vallorbe, L'Auberson et Les Fourgs. Un autre orage sévit en fin d'après-midi sur la Glâne fribourgeoise, à Blessens, Chapelle et Progens.

20 mai 1971 - Orage sur l'est lémanique; la foudre s'abat sur une ligne de trolleybus entre La Tour-de-Peilz et Clarens.

21 mai 1971 -  orage à Vallorbe.

2 et 3 juin 1971 - Orages à Vallorbe.

5 juin 1971 - Orage près de Fribourg à 14h 30; il tombe 15.2 mm à Genève; il y a de l'orage à Vallorbe aussi.

8 et 9 juin 1971 -  Orages à Vallorbe.

12 / 13 juin 1971 - Dans la nuit, vers 0 h 30, les bateaux participant au 33ème Bol d'Or sur le lac Léman, soit près d'un millier de personnes, se retrouvent à la merci de brusques coups de tabac sur le lac, le tout sous de fraîches températures.

Deux vedettes de sauvetage sont entrées en collision au large de Rolle; les deux bateaux ont coulé, mais l'équipage des deux embarcations a pu être secouru.


14 juin 1971 - il tombe 32.4 mm à Genève, et il ne fait pas plus de 15.7°C.

26 juin 1971 - Orage en soirée à Morges, après une très belle journée.

30 juin 1971 - Journée très fraîche...  Il ne fait pas plus de 15.1°C à Genève et 15.0°C à Lyon.

10 juillet 1971 - Très chaud, il fait 34.3°C à Genève; le temps commence à devenir orageux sur la région.

12 juillet 1971 -  Orages sur la Broye; orage aussi à Vallorbe.


16 / 17 juillet 1971  - Nuit orageuse

Dans la nuit, à 2 heures du matin, de violents orages sévissent sur la région lémanique. Dans le Jorat et le Gros-de-Vaud plusieurs fermes sont incendiées par la foudre.

 

17 juillet 1971 - "Sauve-qui-peut" sur le Léman !

De 17 h à 19 h de nouveaux orages sévissent sur le Léman, cette fois accompagnés de très violentes rafales (plus de 100 km/h à Genève Cointrin) et de pluies diluviennes; la vision de la pluie chassée à l'horizontale a offert un spectacle impressionnant.

Toutes les société de sauvetage sont en ébullition à cause des nombreux plaisanciers surpris par la tempête; les canots sont retournés par dizaines. La pluie provoque des inondations à Lausanne, Pully, Nyon et Yverdon.

Dans le Chablais vaudois, la ville de Bex connaît ses pires inondations depuis celles de juillet 1910.

Dans les Préalpes vaudoises, une télécabine a été décrochée par le vent au Pic-Chaussy.

19710717 023

 


26 juillet 1971 -  Orage à Vallorbe

27 juillet 1971 -  Il tombe 55 mm d'eau à Chamonix, la foudre provoque un dramatique accident au téléphérique de l'aiguille du Midi, tuant le cabinier qui était à bord.

Le temps est sec sur le Léman, avec seulement 0.1 mm à Lyon et rien à Genève.

 

Fin juillet et début août, la chaleur est de mise sur la région.


3 août 1971 - Gros orages sur toute la Suisse.

En Valais, un avion est retourné à Sion sous l'effet des rafales; une colonne de grêle sévit à Orbe, et une autre sur l'est lémanique, notamment la Riviera. Il y a aussi de l'orage à Vallorbe.

10 / 11 août 1971 - Il y a de l'orage sur le Jorat, ainsi qu'à Vallorbe.

15 août 1971 -  Orage à Vallorbe.

 

19 août 1971 - Chaleur et orages

La journée a été très chaude (32.1°C à Genève, 32.6°C à Lyon).

Des orages éclatent sur le Jura vaudois, notamment à Premier. Il tombe 20.3 mm à Genève.

En France, c'est une journée très grêligène. Il s'agit même du record pour un mois d'août, à l'échelle de la France.

 

20 août 1971 - Forts orages le matin dès 6 heures sur la région, il y a de la grêle sur La Côte, à Lausanne, ainsi que dans la Broye. Il tombe 14.4 mm à Genève, et il y a aussi de l'orage à Vallorbe.

 


26 août 1971 - Vague d'orage violents et tornade EF4 dans la Vallée de Joux

Une vague d'orages violents balaie toute la région dans l'après-midi, à 15 h 30.

à Lausanne, ce sont surtout les pluies qui occasionnent des dégâts, avec des inondations.

La grêle sévit sur le Lavaux, le Jorat et la Haute-Broye; si dans les vignes il n'y a pas trop de dégât, sur les hauteurs, notamment à Savigny et à Forel, les grêlons ont blanchi les sols; et à Palézieux il est tombé des grêlons gros comme des pruneaux.

Les rafales ont causé des dégâts au camping de la Pichette, et deux personnes ont été blessées en ville de Vevey.

Dans la Basse-Broye, entre Payerne et Avenches, la grêle est tombée souvent dense et serrée; les dégâts sont assez inégaux d'un endroit à l'autre.

Le nord vaudois a été touchée moins durement.

 

La tornade.

Une tornade (classée EF4) s'amorce dans le secteur de Morez (où l'on trouve les premiers dégâts aux forêts), puis parcours la forêt du Grand-Risoux, à l'ouest de Bois-d'Amont; le tourbillon ravage ensuite le village du Brassus, en plein dans sa trajectoire. La tornade passe ensuite sur les coteaux surplombant L'Orient, parcourt les forêts sur le flanc occidental du Mont-Tendre, franchit la route du Mollendruz juste à l'est du col, les forêts au-dessus de Mont-la-Ville et de La Praz, avant de plonger juste à l'est du village d'Envy, dévastant le camping.

La totalité de son parcours peut ainsi être suivi sur environ 35 kilomètres. La bande parcourue est discontinue et fait souvent entre 100 et 500 mètres de large.

Sa trajectoire est quasiment identique à la tornade du 19 août 1890. La tornade a brisé les arbres en oblique par rapport à sa trajectoire.  Les stigmates de cette tornade sont encore perceptibles dans les zones touchées à ce jour.

Dans les forêts ce sont près de 100'000 m3 de bois qui ont été abattus.

19700826B

 

19710826 024

19710826 025

19710826 026

Cette tornade a fait l'objet d'une étude détaillée, consultable ici (document PDF):

www.e-periodica.ch/cntmng?pid=bsv-002:1971-1973:71::187

 

28 septembre 1971 - Froid. Il fait 0.8°C à Genève et 2.7°C à Lyon.

 

L'automne 1971 est très ensoleillé, et surtout très sec.

19711001

 

16 octobre 1971 - Froid.

Les 13 et 14 octobre il tombe 31.4 mm à Genève en 2 jours; le 16 octobre il ne fait pas plus de 7.5°C.

 

9 novembre 1971 - Tempête de bise noire

Une très forte bise noire se produit ce jour; à Genève les rafales atteignent 100 km/h. Dans les Alpes il tombe la première neige de la saison hivernale, localement en assez grande quantité.

Il tombe à Genève 14 mm le 8 novembre et 19 mm le 9 novembre.

 

21 novembre 1971 - Dimanche neigeux !

Un brutal épisode neigeux enfouit tout le bassin lémanique; il tombe 30 cm sur le Lavaux.

19711121 028

 

Le 27 novembre, il fait -8.5°C à Genève.

 

18 décembre 1971 - la mer de brouillard

Du 14 au 18 décembre, il fait froid, quasiment sans dégel en plaine.

Depuis plusieurs jours, un stratus très bas est omniprésent sur la région. C'est souvent la "purée de poids" dans les villes; le trafic automobile et aérien est passablement perturbé.

19711218

 

20 décembre 1971 - Redoux sensible, il fait 12.2°C à Lyon et 11.4°C à Genève.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L'année 1972

L'année 1972 est pauvre en orages sur la région lémanique.

26 janvier 1972 - Froid, il fait -9.4°C à Genève.

1er février 1972 - un fort redoux se produit à Morbier (Jura), la température passe de -18°C à +2°C en quelques minutes. A Genève le redoux est à peine perceptible.

7 février 1972 - Très doux. Après une période pluvieuse, il fait 19.2°C à Lyon (min. 8.9°C), et 12.2°C à Genève.

9 février 1972 - Pluvieux, il tombe 30.2 mm à Genève le 9; 32 mm à Lyon les 8 et 9. Les jours suivants sont très pluvieux; avec de fortes chutes de neige en montagne.

13 février 1972 - Très venteux sur le Léman.  En montagne, les risque d'avalanche est très élevé.

 

18 mars au 4 avril 1972 - Doux

Le temps est sec et très printanier.

Le 25 mars, il fait 22.0°C à Lyon.

Le 3 avril, il fait 22.8°C à Genève et 20.9°C à Lyon.

 

7 avril 1972 - Il tombe 24.8 mm à Genève; la température baisse nettement le lendemain.

 

25 avril 1972 - Tempête de bise

Une bise extrêmement forte balaie toute la contrée, avec des rafales à plus de 100 km/h. A Lausanne, il y a de nombreux dégats, la cathédrale a d'ailleurs perdu plusieurs tuiles, qui ont été arrachées.

Il ne fait pas plus de 6.1°C à Genève. Le 27 avril il gèle avec -1.7°C. Le 29 avril il gèle à nouveau avec -1.5°C, avant un réchauffement sensible.

19720425 029

 

8 et 9 mai 1972 -  jours d'orages à Vallorbe.

12 au 20 mai 1972 - Pluvieux et frais

Les 13 et 14 mai il tombe 31 mm à Genève, mais seulement 3.3 mm à Lyon.

Le 15 mai il ne fait pas plus de 10.2°C à Genève.

 

25 et 26 mai 1972 - Chaud.

Le 25 mai, il fait 26.0°C à Genève.

Le 26 mai, il fait 26.2°C à Lyon.

Le 27 mai, baisse de la température au nord des Alpes. Il fait par contre 31.3°C à Nice.

 

5 juin 1972 - Temps orageux; il tombe 17.6 mm à Genève et 19.6 mm à Lyon.

7 juin 1972 - Orage à Vallorbe

11 juin 1972 - Dimanche épouvantable...  il ne fait pas plus de 10.3°C à Genève. Il neige jusqu'à 1400 m en montagne.

14 et 19 juin 1972 -  jours d'orages à Vallorbe.

27 juin 1972 - Orage à 16 h sur la région lémanique, ainsi que sur la Glâne.

29 juin 1972 - Orage à Vallorbe.

1er juillet 1972 - Froid, il fait 5.2°C à Genève et 7.6°C à Lyon.

 

9 juillet 1972 - Nombreux orages

De forts orages sévissent un peu partout dans le canton de Vaud; sur La Côte, à Montreux et dans dans la Broye; il y a aussi de l'orage dans le Jura bernois, ainsi qu'en Valais (forte grêle à Saillon et à Fully).

 

17 juillet 1972 - Forts orages avec grêle dans les vallons neuchâtelois. Dans la ville de Neuchâtel, un curieux coup de foudre provoque un trou de 6 m2 dans le macadam et renverse sur le côté une voiture en stationnement.

 

24 juillet 1972 - Violents orages

De forts orages sévissent en soirée sur une bonne partie de la Suisse; il y a des dégâts dans le Val-de-Travers, dans l'Oberland Zurichois, ainsi que près de Willisau, dans la campagne lucernoise.

Il tombe 25.4 mm à Genève, après une chaude journée.

 

25 / 26 juillet 1972 - Fort orage dans la nuit à Chambéry.

29 juillet au 4 août 1972 - Le temps est assez frais.

 

9 au 12 août 1972 - Très chaud.

Ce sont les seules fortes chaleurs de cet été. Le 11 août il fait 31.1°C à Genève, le 12 août il fait 33.3°C à Lyon.

Le 10 août de l'orage est signalé à Vallorbe.

 

14 / 15 août 1972 - Dans la nuit, à 4 h, un orage provoque une crue dévastatrice du Wällibach à Selkingen (Haut-Valais), détruisant un restaurant.


15 août 1972

Il y a de l'orage à Vallorbe.

En Allemagne, la ville de Stuttgart est littéralement noyée par un très violent orage.

Il y a aussi d'importants orage dans le nord-est de la France.

 

16 août 1972 -  jour d'orage à Vallorbe.

 

19 au 21 août 1972 - Très frais.

Le 19 août il ne fait pas plus de 15.7°C à Genève, et la température chute à 5.9°C la nuit suivante.

 

27 août 1972 - il tombe 31.2 mm à Lyon.

29 août 1972 -  il tombe 33.3 mm à Genève; une pluie torrentielle s'abat sur Vevey, provoquant une inondation à la Rue-d'Italie.

6 septembre 1972 -  Orage à Vallorbe

 

11 au 19 septembre 1972 - Froid !

Pendant 9 jours consécutifs, la température ne dépasse pas 16°C à Genève.

La nuit du 12 septembre est même glaciale, avec 1.7°C à Genève. Il y a localement des gelées.

Le 14 septembre, il ne fait pas plus de 15°C à Nice.

 

27 au 30 septembre 1972 - Froid !

Le 27 septembre il fait -1.2°C à Ambérieu

Le 29 septembre il fait 0.3°C à Genève, 0.4°C à Lons-le-Saunier et 1.9°C à Lyon.

Le 30 septembre il fait 0.2°C à Genève.

 

Début octobre 1972 - La bise défeuille les souches et dessèche le raisin dans les vignes. Les gelées sont fréquentes.

Le 5 octobre il fait -0.7°C à Genève.

 

10 et 11 octobre 1972 - Il tombe 65.7 mm à Lyon sur ces deux journées, mais seulement 1 mm à Genève.

 

22 octobre 1972 - Neige précoce

L'hiver fait un assaut précoce, avec de la neige jusqu'à 600 mètres. A 2000 mètres il en tombe près de 40 cm.

19721023

 

10 au 23 novembre 1972 - Très doux et très pluvieux

Les journées des 16, 19 et 21 novembres sont très pluvieuses à Genève (20, 26 et 21 mm).

Il fait 17.3°C à Genève et 17.4°C à Lyon le 17 novembre.

Il fait 16.1°C à Lyon et 14.9°C à Genève le 22 novembre.

 

7 décembre 1972 - Très doux, il fait 10.3°C à Genève et 11.4°C à Lyon (min. 8.6°C).

8 décembre 1972 - il tombe 34.7 mm  à Genève.

Dès le 9 décembre le temps devient calme et très sec.

Posté par rodac à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1973

L'hiver 1973 est froid et sec, très anticyclonique.

A Genève, les gelées sont presque quotidiennes de décembre à mars; ainsi, du 10 décembre au 25 mars il y a 90 gelées sur 106 jours. En revanche, il n'y aucun froid extrême. Les températures sont souvent plus douces en montagne qu'en plaine.

 

27 janvier 1973 - Après une longue absence, la neige fait son apparition en abondance ce samedi matin à Lausanne... mais pas pour longtemps, le redoux la fait vite disparaître, non sans l'avoir transformé en épaisse bouillasse...

29 janvier 1973 - il fait -7.2°C à Genève.

 

1er mars 1973 - Il fait -8.9°C à Genève, cette température passe pour la plus froide de l'hiver.

11 au 17 mars 1973 - Froid. Le 12 mars il fait -7.2°C à Genève.

 

2 / 3 avril 1973 - Chute de température

Après quelques jours printaniers, une tempête balaye une bonne partie de l'Europe le 2 avril et la nuit suivante.

En Suisse, c'est au Tessin que les vents ont été les plus forts (108 km/h à Lugano).

Le 3 avril, la neige refait son apparition jusqu'à basse altitude.

 

9 / 10 avril 1973 - Forte neige sur les hauts de Lausanne, où il tombe plus de 10 cm.

Le 10 avril, il ne fait pas plus de 3.7°C à Genève, 4.6°C à Lyon, 1.0°C à Grenoble, 1.0°C à Besançon, et 0.7°C à Ambérieu !

La neige tombe à Lyon, Grenoble, Mâcon, Privas (23 cm), et même à Marseille.

 

19 au 22 avril 1973 - Pâques givrées...

Du 19 au 21 avril la température ne dépasse pas 8°C à Genève,

Le dimanche de Pâques, 22 avril, le mercure chute à -2.7°C; cependant il y a un peu plus de soleil que prévu.

 

1er au 4 mai 1973 - Chaud.

Le 1er mai il fait 24.9°C à Genève; le 4 mai il fait 25.6°C à Lyon.

Le 5 mai il y a un fort épisode de sirocco en Méditerranée.

 

22 mai 1973 - Orage à Vallorbe

23 mai 1973 - Fort orage de grêle au Locle; les grêlons blanchissent les rues; il y a aussi de l'orage à Vallorbe.

28 mai 1973 - Il tombe 46.2 mm à Lyon.

 

1er juin 1973 -  Grêle sur le Lavaux; orage à Vallorbe aussi; gros orage à Bienne; le temps est resté sec à Lausanne.

Un violent orage de grêle frappe Langnau dans l'Emmental.

 

4 juin 1973 - La ville de la Chaux-de-Fonds coupée en deux !

Un orage frappe la ville de la Chaux-de-Fonds à 16h; curieusement, le nord-ouest de la ville reçoit une grêle intense et des pluies diluviennes, alors que le sud-est de la ville de reçoit pas une goutte !

Dans les préalpes vaudoises près des Diablerets, un sapin centenaire au Lac Retaud est déchiqueté par la foudre.

 


12 juin 1973  - Formidables orages de grêle

Un gros orage de grêle secoue la région genevoise; il est tombé 45.1 mm à Genève; la récolte des vignes du Mandement est perdue entre 60 et 80 %, les blés sont couchés, il y a des coulées de boue. Cet orage est perçu comme plus fort que ceux de 1932, 1948, 1950 et 1967.

Le nord de Lausanne est aussi balayé en fin d'après-midi par un formidable orage de grêle, les quartiers de La Sallaz, Sauvabelin, le Chalet-à-Gobet, Epalinges et Savigny reçoivent un copieux lot de grêlons. Le terrain de golf du Chalet-à-Gobet est recouvert d'une couche de 10 cm de grêlons.

De l''orage est signalé aussi à Vallorbe, ainsi que dans le Pays d'Enhaut.

Dans la nuit suivante, reprise des orages dans le Pays d'Enhaut.

 

13 juin 1973 - Orage de grêle au Locle; nouvel orage dans le Pays d'Enhaut, surtout à L'Etivaz.

 

21 au 24 juin 1973 - Pluvieux et froid !  Le 22 juin il tombe 28.1 mm à Genève, et le lendemain, il ne fait pas plus de 13.1°C.

 

 


3 juillet 1973 - Orage à Vallorbe.

Du 1er au 5 juillet le temps est très chaud (32.4°C à Lyon le 4 juillet.)

 

5 / 6 juillet 1973 - De la chaleur sur toute l'Europe - Orages en soirée et dans la nuit

Un orage sévit à 22 h 30 à Lausanne; un grand arbre est foudroyé au parc de Vidy;  un fort orage de pluie et de grêle sévit à La Chaux-de-Fonds; il y a aussi de l'orage à Vallorbe. Dans la nuit, un orage sévit sur la Singine, à Schmitten.

Il fait très chaud sur la quasi-totalité du continent européen, que l'on soit à Madrid, Londres, Moscou, Amsterdam ou Stockholm... La chaleur est particulièrement remarquable sur le nord du continent.

19730706

 

6 juillet 1973 - Orage violent dans le canton de Fribourg, avec de la grêle, particulièrement à Montagny.

9 juillet 1973 - Orages matinaux dès 6 heures, sur la ville de Fribourg et à Villars-sur-Glâne.


14 au 16 juillet 1973 - il tombe 69 mm à Genève en 3 jours.

Un article est paru dans L'Illustré le 26 juillet 1973 sur les prévisions météo;

les photos d'orages ci-dessous ont été prises par Kostia De Dolivo:

19730726 160


24 juillet 1973 -  Il tombe 46.7 mm à Bourg-Saint-Maurice. Le temps est pluvieux et frais à Genève comme à Lyon.

25 juillet 1973 - Orage sur la Haute Singine, au Lac Noir.

26 juillet 1973 - Il ne fait pas plus de 16.8°C à Genève; le matin du 28 juillet il fait 7.1°C, celui du 29 juillet il fait 7.9°C.

 

7 août 1973 - Le temps est orageux selon les prévisions.

 

10 au 23 août 1973 - Il fait passablement chaud.


11 août 1973 - Fort orage sur le Nord vaudois

il grêle à Bonvillars et à Champagne; l'orage produit une panne d'électricité.

Par ailleurs, un violent orage à Lyon cause de graves inondations dans le quartier de la Tête d'Or. Il y tombe 22.2 mm, après une température maximale de 33.2°C.

A Genève il tombe 3.1 mm.

 

15 août 1973 - Dans le canton de Fribourg, la foudre s'abat trois fois à Siviriez alors que le temps ne paraît pas si menaçant et qu'il pleut faiblement.

19 et 20 août 1973 - très chaud, il fait 30°C à Genève et 32°C à Lyon.

 
24 et 25 août 1973 -  Orages à Vallorbe.

 

28 août 1973 - Orage et déluge sur l'est lémanique

Un orage très durable sévit sur Lausanne et le Lavaux, avec des pluies torrentielles, mais sans grêle.

L'ouest lémanique est plutôt épargné, il ne tombe que 4.4 mm à Genève.

Il tombe 23.5 mm à Lyon, où il ne fait pas plus de 17.8°C.

 

3 au 9 septembre 1973 - Très chaud.

Le 8 septembre il fait 29.6°C à Genève et 31.3°C à Lyon.


9 septembre 1973 -  Orage à Vallorbe.

14 et 15 septembre 1973 - Il fait très chaud à Lyon (30.3°C le 15 pour une minimale de 19.6°C).

16 septembre 1973 -  Orage à Vallorbe.

17 septembre 1973 - Il tombe 28.2 mm à Genève, 15.3 mm à Lyon.

20 septembre 1973 - Il tombe 26.3 mm à Genève, 16.4 mm à Lyon.

21 septembre 1973 -  Orage à Vallorbe.

 

1er octobre 1973 - Il fait 1.7°C à Genève.

2 octobre 1973 - Fortes pluies dans le midi, il tombe 161 mm à Marseille. Il fait aussi 26°C à Ajaccio en pleine matinée.


6 octobre 1973 - Orage et surprenant déluge de grêle sur le Lavaux

Vers 13 heures, alors que le temps ne paraît pas si menaçant, une colonne de grêle formée près du Lac de Bret se dirige vers le sud et atteint les coteaux du Lavaux; le déluge de grêle est d'une violence inouïe, deux jours avant les vendanges. Les vignobles d'Epesses, du Dézaley et de Chexbres sont particulièrement touchés.

Les orages sont pourtant nombreux sur toute la région.

L'orage sévit vers 14 h sur la Glâne fribourgeoise; au-dessus de Lausanne un brusque orage puis le brouillard perturbe la fête du tir, on ne voit plus les cibles... La pluie orageuse est torrentielle à Payerne; de l'orage est signalé à Vallorbe; il tombe 9.8 mm à Genève.

Par ailleurs, il y a aussi un violent orage à Zurich.

 

14 octobre 1973 - il tombe 24.7 mm à Genève.

 

16 octobre 1973 - Nouveaux orages violents

Un violent orage, accompagné de nombreux éclairs, sévit sur Châtel-Saint-Denis; il y a aussi des orages ailleurs dans le canton de Fribourg, ainsi qu'à Bienne (éboulements et dégâts de foudre).

 

26 au 30 octobre 1973 - Froid.

4 et 5 novembre 1973 - Doux. Le 4 il fait 18°C à Lyon, le 5 il fait 16°C à Genève.

16 novembre 1973 - Doux. Il fait 15.3°C à Genève et 17.0°C à Lyon.

 

27 novembre au 4 décembre 1973 - Offensive neigeuse et courte vague de froid

Le 27 novembre il ne fait pas plus de -7.0°C à Mouthe.

Le 29 novembre la neige tombe en abondance sur tout le bassin lémanique, semant la pagaille dès le matin sur les routes...

Il fait très froid pendant une semaine.

20170524 004

Le 30 novembre il ne fait pas plus de -7.9°C à Chamonix.

le 3 décembre il ne fait pas plus de -5.1°C à Genève; le 4 décembre il y fait -11.1°C.

C'est le seul vrai froid de cet hiver !

 

20 au 24 décembre 1973 - Très doux

Le 20 décembre il y a un gros contraste de température entre Lyon et Genève; il fait 16.8°C à Lyon (min. 10.2°C) mais 2.5°C à Genève (min. -4.3°C).

Les jours suivants la douceur gagne Genève également.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par rodac à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1974

L'hiver 1974 est très doux; les gelées sont vraiment rares en plaine.

 

9 janvier 1974 - Doux et pluvieux, il tombe 21.2 mm à Genève.

16 janvier 1974 - Douceur extrême, il fait 14.2°C à Genève et 16.3°C à Lyon; une tempête sévit sur le nord de l'Europe.

 

5 février 1974 - Il tombe 23.2 mm à Genève.

 

6 février 1974 - Tempête hivernale

Une très violente tempête secoue toute la région. Les rafales de sudois atteignent les 120 km/h autour du Léman.

Il y a de nombreux dégâts, de toitures arrachées et de chutes d'arbres; une rafale de 160 km/h a été enregistrée à Neuchâtel.

A Gstaad, un hélicoptère stationné sur sa plate-forme est renversé sur le flanc.

20170505b015

 

11 février 1974 - La douceur, présente depuis plusieurs semaines, est très marquée avec 16.7°C à Genève et 15.3°C à Lyon.

 

27 février au 3 mars 1974 - Il fait nettement plus froid.

 

18 mars au 24 avril 1974 - Très sec !  Il ne tombe quasiment aucune pluie sur le Lavaux; à Genève il tombe moins de 10 mm.

Jusqu'au 13 avril les températures sont très printanières.

21 mars 1974 - Il fait une température minimale de 10.4°C à Chamonix.

 

13 avril 1974 - Orage près de Fribourg.

 

17 au 19 avril 1974 - Froid; le 19 avril il fait -1.8°C à Genève, -1.2°C à Lyon et -5.0°C à Grenoble.

 

24 avril au 11 mai 1974 - Froid !

Le 27 avril il ne fait pas plus de 5.6°C à Genève, où il tombe 16.3 mm.

Le 7 mai il ne fait pas plus de 8.3°C à Genève.

 

30 / 31 mai 1974 - Vague d'orages en soirée et dans la nuit

Un orage diluvien s'abat en fin de soirée du 30 mai sur l'est lémanique, surtout entre Villeneuve et Aigle. La région de Vevey à Montreux est plutôt épargnée.

D'autres orages sévissent en Gruyère et dans la Glâne, en soirée et dans la nuit, ainsi que sur le Canton de Neuchâtel et les Franches-Montagnes. Les orages arrivent souvent sur des sols très secs.

Il tombe 40.1 mm à Genève le 30 mai et 19.3 mm le 31 mai.

 

31 mai 1974 - Nouveaux orages en tout début d'après-midi, à Sainte-Croix (foudre), à Nyon (inondatons) et à Rennaz (grêle).

5 juin 1974 - Orage à Bulle à 16 h avec averses diluviennes, grêle et rafales.


10 juin 1974 - Grêle matinale sur la Riviera

Un orage de grêle sévit sur le Lavaux et la Riviera le matin, à 8 h 45. Il y a par endroit une couche de 4 à 5 cm de grêlons, surtout au-dessus de Montreux. l'autoroute doit être dégagée au chasse-neige !   La grêle à Chardonne est d'assez petite taille et ne semble pas avoir fait trop de dégât.

L'ouest lémanique est peu touché (10 mm à Lausanne et 4.7 mm à Genève)

Il fait par contre très froid !  Il fait 6.4°C à Genève, et la maximale du jour ne dépasse pas 13.4°C !

Jusqu'au 13 juin le temps reste très frais.

 

17 juin 1974 - Il y a des orages dès le matin, à La Chaux-de-Fonds, dans le Val-de-Travers, près de Fribourg ainsi qu'à Vallorbe.

Il tombe 15.8 mm à Genève et 33.2 mm à Lyon.

 

28 et 29 juin 1974 - Le déluge

Le temps est épouvantable en ce début de week-end. Les fortes pluies orageuses et durables provoquent des inondations dans les Préalpes vaudoises et dans le Chablais vaudois; il y a 50 cm de limon dans certaines rues de Bex.

De nombreuses festivités et manifestations sportives doivent être purement et simplement annulées.

Il tombe 60.4 mm à Genève sur ces deux journées.

 

12 juillet 1974 - Chaud. Il fait 30.3°C à Genève et 33.9°C à Lyon.

Le samedi 13 juillet il tombe 34.4 mm à Lyon.

Le dimanche 14 juillet est maussade et pluvieux autour du Léman.

 

18 au 20 juillet 1974 - Froid ! Le 19 juillet il ne fait pas plus de 15°C à Genève; le lendemain matin il fait 5.8°C.

 

29 juillet au 3 août 1974 - Très chaud. Le 3 août il fait 33.7°C à Lyon.

2 août 1974 - Dans le Jura bernois, il y a 2 orages à Tramelan, le premier à midi et le second en fin d'après-midi; ce dernier est très violent avec de la grêle.

4 / 5 août 1974 - Dans la nuit, forts orages en Valais, après une très chaude journée, "les éclairs se succèdent".

10 août 1974 - L'orage perturbe un match de football à Vallorbe, rendant le terrain très glissant.

 

13 au 17 août 1974 - Très chaud. Le 16 août il fait 37.1°C à Lyon; le 17 il fait 32.9°C à Genève.

18 / 19 août 1974 - Orage "du tonnerre" sur  La Côte

Après quelques jours de canicule, c'est une nuit très électrique qui concerne La Côte; sur les hauteurs de Morges, à Villars-sous-Yens, un éboulement dans le Boiron cause la perte de 6'000 truitelles dans une pisciculture.

En revanche, à Genève, il ne tombe que 2 mm.

 

21 août 1974 - Violent orage à Villeneuve - Le Pissot déborde

Un fort orage sévit en fin d'après-midi sur l'est lémanique, notamment à Villeneuve, avec une forte lame d'eau.

Cet orage provoque le débordement du Pissot, ruisseau qui descend des Monts d'Arvel, et une coulée de boue et de roche coupe l'autoroute A9.

19740821

 

 

27 août 1974 - Froid. Il ne fait pas plus de 16.2°C à Genève.

 

9 septembre 1974 - Chaud et orageux. Il fait 27.3°C à Genève et 27.5°C à Lyon; il tombe 20.9 mm à Genève et 26.1 mm à Lyon.

 

13 septembre 1974 - Il fait 28.3°C à Lyon.

14 septembre 1974 - Un orage sévit en soirée près de Lausanne, à Saint-Sulpice.

Un violent orage de grêle s'abat sur La Brévine, amenant un couche de grêlons de 10 à 15 cm d'épaisseur.

Toute la période du 14 au 17 septembre est orageuse en Suisse romande, le tout sous de chaudes températures.

 

Fin septembre - début octobre 1974 - Hiver précoce en montagne

Les pluies répétées et surtout les très basses températures amènent rapidement de grandes quantités de neige en montagne. Début octobre la couche atteint même plus d'un mètre d'épaisseur à 2000 mètres...

Ce froid précoce est une hécatombe pour les hirondelles avant leur départ, mais aussi pour les troupeaux qui ne sont pas encore redescendu des alpages...

28 septembre 1974 - Il tombe 34.8 mm à Genève.

30 septembre 1974 - Il fait 1.9°C à Genève, pour un maximum de 9.7°C.

 

Le mois d'octobre est le plus froid du siècle à Genève, avec une moyenne de 5.5°C !

1er octobre 1974 - Il fait -0.6°C à Genève (max. 11.5°C) et 2.8°C à Lyon. Le 3 octobre, il fait même 0.9°C à Cannes.

5 octobre 1974 - il fait -1.0°C à Genève, 1.4°C à Lyon.

9 octobre 1974 - Il ne fait pas plus de 7.5°C à Genève.

13 octobre 1974 - Il fait -1.9°C à Genève.

 

19 / 20 octobre 1974 - Orage sur le Jura.

Dans la nuit, un violent orage s'abat dans le Jura vaudois, spécialement à Sainte-Croix. Plusieurs routes sont coupées suite à des chutes d'arbres.

A noter aussi que cet orage fait suite à la journée la plus "chaude" du mois, avec 13.4°C à Genève qui est la température maximale absolue de tout ce mois d'octobre !!  Brr...

Il tombe 44.3 mm à Genève le 19 octobre et 17.6 mm le 20 octobre.

 

28 octobre au 10 novembre 1974 - Toujours froid. - La température ne dépasse jamais 8°C à Genève. Les maxima les plus bas sont de 4.7°C les 7 et 8 novembre.

14 au 16 novembre 1974 - Douceur extrême ! - Le 15 novembre il fait 18.9°C à Lyon (minimale de 14.0°C) et 17.7°C à Genève.

18 novembre 1974 - Il tombe 24.8 mm à Genève et 44.3 mm à Lyon.

Du 18 au 30 novembre le temps est doux et extrêmement pluvleux. Il se produit de nombreuses inondations.

 

25 au 30 décembre 1974 - Nouvelle vague de douceur. Le 26 décembre il fait 16.0°C à Genève et 17.3°C à Lyon.

 

Posté par rodac à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


L'année 1975

L'hiver 1975 est très doux; cependant à Genève il y a plus de gelées que l'hiver précédent.

 

15 janvier 1975 - Tempête de foehn dans les vallées alpines. Il fait 15.8°C à Lyon et 19°C à Grenoble.

18 janvier 1975 - Il tombe 24.8 mm à Genève et 25.1 mm à Lyon.

La douceur est très persistante jusqu'au 3 février.

 

La première décade de mars 1975 est douce et très pluvieuse.

Le 8 mars il tombe 19.3 mm à Genève et 37.6 mm à Lyon.

 

19 mars au 11 avril 1975 - le temps est continuellement froid. A l'exception de la journée du 26 mars, la température ne dépasse jamais les 10°C à Genève.

Le 19 mars il ne fait pas plus de 0.6°C à Genève.

 

5 et 6 avril 1975 - L'hiver prend sa revanche en avril...

Des avalanches meurtrières se produisenet en montagne, surtout dans les Grisons.

Il y a 50 cm de neige à Coire !

20170505b029

 

Du 3 au 10 avril la température ne dépasse pas 8°C à Genève. Le matin du 11 avril il fait -4°C.

 

14 avril 1975 - L'ambiance devient nettement plus printanière, avec 21.3°C à Lyon et 20.0°C à Genève.

15 avril 1975 - Violent orage en Gruyère, à Enney.

Après la longue période de temps froid, le temps devient nettement plus chaud, ensoleillé et sec.

 

3 mai 1975 - Orage en Gruyère, à Vuadens, en fin de matinée. Cet orage est suivi d'une journée très fraîche.

Le 4 mai, il ne fait pas plus de 9.0°C à Genève, 9.6°C à Lyon, et 1.0°C à Mouthe.

 

17 au 21 mai 1975 - Très chaud.

19 mai 1975 - Dans l'après-midi, un orage s'abat sur le littoral neuchâtelois, plus particulièrement sur La Béroche, avec grêle et pluie diluvienne; la grêle fait peu de dégâts, par contre il y a de nombreux ravinements.

20 mai 1975 - Il fait 28.3°C à Lyon.

21 / 22 mai 1975 - Après une chaude journée (28°C à Genève), l'orage sévit en première moitié de nuit sur la région, surtout à Lausanne. La température devient sensiblement plus fraîche les jours suivants.

 

31 mai 1975 - Il tombe 23.5 mm à Genève.

1er au 4 juin 1975 - Pluie et froid !

Le 1er juin il ne fait pas plus de 4.0°C à Mouthe et 8.6°C à Genève !

 

 

10 juin 1975 - Orage de grêle près de Morat.

 

14 / 15 juin 1975 - Tourmente sur le Bol d'Or

Après une journée des plus calmes et un soleil de plomb, les orages arrivent en cours de nuit.

La violence des éléments contraint pas moins de 70 bateaux à abandonner la course et à rejoindre les ports.

Il tombe 32.7 mm à Genève et 22.4 mm à Lyon le 15 juin; les orages concernent aussi le lac de Neuchâtel; avec des inondations à Estavayer et à Cheyres; l'orage sévit aussi près de Fribourg.

 

16 au 20 juin 1975 - Très frais.

18 juin 1975 - Orage sur la Glâne.  Il ne fait pas plus de 15.5°C à Genève.

23 juin 1975 - En Haute Savoie, près de Bonneville, un orage formé sur Le Môle surprend les randonneurs.

Orages entre Delémont et Bâle, ainsi qu'à Berne.

 

27 juin 1975 - Nombreux orages

Un orage "sans pitié" s'abat sur la Gruyère, à Lessoc, Charmey et la vallée de la Jogne; la grêle hache les foins.

Un autre orage menace Lausanne en fin d'après-midi, mais finalement passe à côté, le ciel est serein en soirée.

D'autres orages encore concernent le Bas-Valais (Vionnaz et Vouvry), ainsi que le nord du Jura, à Delémont.

 


29 juin 1975 -  Grêle sur le Lavaux; orage aussi sur le Chablais vaudois, violent dans les montagnes, aux Diablerets, à Leysin et à Aigle; Bex est en revanche épargnée.

30 juin 1975 - Grêle sur le Lavaux; orage aussi au nord de Morat.

Du 30 juin au 2 juillet le temps est très frais. Le 1er juillet il fait 6.7°C à Genève, pour un maximum de 17.7°C.

3 juillet 1975 - Grêle sur le Lavaux, le nord vaudois et le Chablais vaudois. Il fait sensiblement plus chaud avec 23.4°C à Genève et 29.3°C à Lyon.

 

10 juillet 1975 - Orage dans le Gros-de-Vaud, à 23 h 45 la foudre s'abat sur le clocher de l'église à Eclépens.

11 / 12 juillet 1975 - Dans la nuit, orage dans les Préalpes vaudoises, notamment à Chesières.

14 juillet 1975 - Très chaud; il fait 33.0°C à Genève et 33.4°C à Lyon.

 

17 / 18 juillet 1975 - Violents orages sur l'est Lémanique

Dans la nuit, un orage très violent sévit de l'Est Lémanique au Chablais vaudois, à 0 h 30.

La grêle s'abat sur l'est du Lavaux,  à Chexbres, Rivaz, Puidoux et sur le Dézaley.

L'orage est très marqué aussi sur la Riviera, à Chessel, Yvorne et Aigle.

18 juillet 1975 - Orages en fin de matinée près de Fribourg; en Valais, à La Fouly, la foudre brise un rocher.

 

29 juillet au 9 août 1975 - le temps est très chaud.

4 août 1975 - Il fait 35.6°C à Lyon.

6 août 1975 - Orage localisé sur les hauteurs de La Côte. A Arzier, la foudre s'abat sur un sapin et tue 10 vaches d'un coup.

7 août 1975 - Orage sur les Diablerets en fin d'après-midi.

Il a fait 29.8°C à Genève et 35.1°C à Lyon.

 

9 / 10 août 1975 - Mon plus ancien souvenir d'orage !

Un fort orage s'abat sur Ballaigues entre 15h30 et 17 h; la grêle hache les cultures; l'orage provoque aussi des inondations du côté de Vallorbe.

Il tombe à Genève 49.4 mm entre les 9 et 10 août.

Voilà où je situe mon plus ancien souvenir d'orage, à l'âge de cinq ans. Le souvenir marquant n'a pas forcément été la violence de l'orage, mais sa durée interminable.

Avec la famille nous sommes dans un chalet dans le Bas-Valais, à Torgon.

Après une chaude journée, le ciel devient plus chargé en fin d'après-midi, quoique encore assez lumineux. Les premiers coups de tonnerre se font entendre.  Depuis le chalet nous avons une belle vue dégagée sur la pointe orientale du lac Léman, de Vevey à Villeneuve, et sur la plaine du Rhône.

Puis des éclairs surgissent sensiblement plus près, alors qu'il ne pleut pas encore. Mais la pluie finira par arriver et nous force à rentrer... C'est alors que le tonnerre ne cesse de gronder de la soirée... puis de la nuit...

J'ai l'impression d'avoir entendu l'orage toute la nuit, si bien que quand le jour se lève, le lendemain, j'ai encore une sensation de  "flashes" dans les yeux, alors que l'orage est terminé...

 

11 août 1975 - Morges sous les eaux !

Un orage d'une rare violence s'abat sur Morges à 11 h 40; à la station du Bief il tombe 71 mm en une heure soit plus d'eau que durant tout le mois de juillet !

Le 12 août il ne fait pas plus de 17.5°C à Genève, avant le retour rapide d'un temps chaud.

 

15 août 1975 - Vagues d'orages violents - Frayeurs sur le lac

Un front orageux d'une violence extrême balaie l'arc lémanique dans l'après-midi. "Tout le monde est surpris sauf les sauveteurs..."

Les sociétés de sauvetage ont en effet été mis à rude épreuve pour secourir les nombreux bateaux surpris par la soudaineté de l'orage, et se trouvant dans des situations très périlleuses.

L'orage en provenance du sud-ouest s'est doublé subitement d'un "appel d'air" provenant du Bas-Valais. Un violent coup de vaudaire a atteint 109 km/h à Clarens et 67 km/h à Ouchy.

L'orage a été violent sur les rives du lac, avec de la grêle sur le Lavaux; à La Tour-de-Peilz un arbre a été déraciné; il y a des inondations à Bex.

Les orages ont été violents aussi sur le Jorat et à Moudon, où la grêle a blanchi les sols et les pluies diluviennes ont bloqué certaines routes, ainsi que dans le canton de Fribourg, le Seeland bernois et le Vully. Le chemin de fer est coupé entre Berne et Bienne.

19750815

 

21 août 1975 - Orage dans le nord du Jura l'après-midi, à Delémont.

Le 21 août il tombe 20.4 mm à Genève et 37.9 mm à Lyon; le 22 août il tombe 21.0 mm à Genève.

 

23 août 1975 - Très frais, il ne fait pas plus de 14.5°C à Genève et 8.5°C à Mouthe.

31 août 1975 - Violent orage matinal à 5 h 40 à Lausanne, avec de nombreux éclairs.

Il tombe 21.4 mm à Genève.

 

11 septembre 1975 - Orage de pluie et de grêle sur le Jura vaudois, à hauteur du Suchet.

14 et 15 septembre -  Très gros épisode pluvieux

Il tombe 87 mm à Genève et 61 mm à Lyon, avec des températures fraîches.


18 / 19 septembre 1975 - Grêle inouïe en plein Lausanne !

Après deux chaudes journées dues à un puissant flux de sud ("queue de sirocco"), dans la nuit, entre 23 h et 1 h du matin, un incroyable orage de grêle s'abat en plein Lausanne !

Il se forme des "congères de grêle" en pleine ville; atteignant plus de 50 cm d'épaisseur à la place Pépinet; la rue de la Borde ressemble à un "torrent charriant des poubelles".

Tout le nord et l'ouest lausannois sont aussi noyés par la grêle, à Cugy, Le Mont, Prilly, Saint-Sulpice, Renens.

La vague orageuse, arrivée de Genève, est passée par Lausanne avant de poursuivre vers la Broye jusqu'à jura Bâlois.

Il y a pour 20 millions de dégâts.

Il est tombé 38.2 mm à Genève.

19750918

19750918B

 

Du 18 septembre au 3 octobre 1975 la température est très douce.

Le 28 septembre il y a une température minimale de 20.4°C à Lyon.

30 septembre 1975 - Au lendemain d'une chaude journée il tombe 29.1 mm à Lyon et 15.7 mm à Genève.

1er octobre 1975 - Orage sur la Côte, surtout à Begnins; sans grêle. Le temps reste sec à Genève.

 

11 au 13 octobre 1975 - Glacial !

Pendant trois jours, la température n'atteint pas 8°C à Genève;  la neige s'abaisse en-dessous de 1000 m d'altitude.

 

12 au 19 novembre 1975 - Très pluvieux !

En 8 jours il tombe 112.2 mm à Genève, il y a quelques inondations sur la région lémanique...

Le 13 novembre il fait très doux avec 13.8°C à Genève et 17.4°C à Lyon.

Le 16 novembre il tombe 34.7 mm à Genève.

 

29 novembre 1975 - Il fait à nouveau très doux.

3 décembre 1975 - Il tombe 21.3 mm à Genève.

 

16 et 17 décembre 1975 - Très pluvieux, il tombe 47 mm à Genève sur ces 2 journées.

18 au 24 décembre 1975 - Froid; aucun dégel à Genève. Le 20 décembre il fait -18°C à Mulhouse; le 22 décembre il fait -7.9°C à Lyon.

Enregistrer

Enregistrer

Posté par rodac à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1976

Janvier 1976 est très sec.

Du 18 décembre au 19 janvier il ne tombe que 5 mm à Genève.

 

25 janvier au 4 février 1976 - Froid.

Après trois semaines plutôt douces, le froid devient plus vif.

Le 27 janvier il fait -8.8°C à Genève.

Le 29 janvier il ne fait pas plus de -4.1°C à Genève.

Le 30 janvier il fait -8.9°C à Genève.

 

4 février 1976 - Gros épisode neigeux sur le Léman

Il tombe 50 cm de neige fraîche au col du Mollendruz; une bonne couche de neige tombe aussi à Lausanne; dans le nord vaudois la neige s'est souvent mêlée de pluie; l'est lémanique est sensiblement moins touché. Le cumul pluviométrique est de 52.8 mm à Genève.

 

13 février 1976 - Tempête de foehn dans les vallées alpines.

Il tombe 24.4 mm à Genève.

Dès le 14 février, le temps redevient très sec.

 

28 février au 2 mars 1976 - Assez doux. Le 28 février il fait 18.4°C à Lyon, mais seulement 7.2°C à Genève.

 

6 au 11 mars 1976 - Très froid.

Le 8 mars il ne fait pas plus de 1.0°C à Genève. Des chutes de neige rendent les routes difficiles autour du Léman.

Le 11 mars il fait -6.6°C à Genève.

12 mars 1976 -  Pluvieux et venteux. Une tempête sévit sur le nord de l'Europe.

 

22 mars 1976 - Froid. Il fait -1.7°C à Genève, et pas plus de 3.0°C. Le temps se réchauffe sensiblement les jours suivants.

30 mars au 6 avril 1976 - Chaud.

Le 1er avril il fait 22.9°C à Lyon.

9 au 12 avril 1976 - Froid. Le 12 avril, il fait -2.6°C à Genève.

18 au 22 avril 1976 - Chaud. Le week-end de Pâques est très agréable.

23 avril 1976 - Chute de température. Il ne fait pas plus de 7.0°C à Genève, contre 20.6°C la veille. Et ce n'est pas fini...

 

24 avril 1976 - Episode neigeux exceptionnel !

Une semaine après un week-end de Pâques très printanier, l'hiver fait un retour en force !

La neige tombe abondamment en plaine, et en montagne il y a entre 40 cm et 1 mètre de neige fraîche; de nombreux randonneurs et alpinistes bloqués dans les refuges doivent être sucourus par hélicoptère.

Il ne fait pas plus de 1°C à Grenoble, 3.5°C à Lyon, et 3.4°C à Genève, au plus "chaud" de la journée !

19760424

 

Le froid persiste jusqu'au 1er mai.

Le matin du 1er mai, il fait -0.8°C à Genève, avant un retour rapide de la chaleur.

 

8 mai 1976 - Très chaud, il fait 29.2°C à Lyon et 27.4°C à Genève.

10 mai 1976 - Il tombe 75.2 mm à Besançon, mais seulement 5.2 mm à Genève et 7.8 mm à Lyon.

 

18 mai 1976 - Chaud et orageux. Il fait 25.9°C à Genève (avec 6.7 mm) et 28.2°C à Lyon.

25 mai 1976 - Il tombe 20.7 mm à Genève, et il ne fait pas plus de 15°C.

 

2 au 6 juin 1976 - Très frais mais sec.

Le 6 juin il fait 6.0°C à Genève.

 

Juin 1976 - Sécheresse - Après un épisode de forte bise, le temps devient extrêmement sec.

L'hiver et le printemps ont été eux-mêmes pauvres en prépitations; la sécheresse devient très préoccupante.

En juin il ne tombe que 2 mm à Genève. Il y a aussi 346 heures d'ensoleillement.

19760701

 

8 juin au 21 juillet 1976 - La chaleur est persistante.

Le 8 juin il fait 30.6°C à Lyon.

 

23 juin 1976 - Orage très localisé dans le Chablais vaudois; il grêle à Ollon et à Antagnes de manière remarquable en trois vagues successives. Parallèlement, il ne tombe pas une seule goutte à Saint-Triphon et à Verschiez.

24 juin 1976 - La chaleur s'accentue avec 32.3°C à Genève et 33.9°C à Lyon.

 

27 juin 1976 - Violent orage à Oyonnax dans l'après-midi.

1er juillet 1976 - Il fait 34.9°C à Lyon.

 

5 juillet 1976 - Orage localisé en Gruyère et Veveyse, à Bulle et à Semsales; il fait beau partout ailleurs.

6 juillet 1976 - Violent orage à 17 h 50  La Chaux-de-Fonds. Par ailleurs il tombe 7.6 mm à Genève, ce qui est la première pluie depuis 35 jours !

 

12 juillet 1976 - Très gros orage localisé dans les Franches-Montagnes.

 

16/17 juillet 1976 - Orage nocturne en Valais

Le 16 juillet, il fait 35.1°C à Genève et 35.8°C à Lyon.

Le Valais central est secoué dans la nuit du 16 au 17 juillet par l'orage, un "spectacle d'éclairs unique dans le décor des montagnes", accompagnés de pluies diluviennes. Dans la val d'Hérens, la Borgne est en crue.

 

17 juillet 1976 - Orage sur le lac de Neuchâtel, un voilier est foudroyé à Cudrefin.

 

18 juillet 1976 - Le déluge - 148 mm à Morges !

Un dimanche inoubliable: un énorme orage localisé et stationnaire déverse 113 mm d'eau à Morges en 90 minutes et un total de 148 mm pour l'épisode orageux.

La sortie d'autoroute de Morges, brusquement inondée par le débordement de la Morges en crue, piège des centaines d'automobilistes.

Les rafales ont été très fortes et de nombreux bateaux ont dû être secourus à Morges et à Saint-Prex.

Plus tard, dans la soirée, à 21 h 15, un autre orage violent s'abat sur Lausanne, avec moins d'intensité qu'à Morges, mais causant quand même des inondations.

L'orage a été aussi violent à Divonne. Genève reçoit 41.4 mm, et Mouthe reçoit 95.5 mm.

Il tombe 28.4 mm à Lyon.

19760718


19 juillet 1976  - Le déluge - 119 mm à Lausanne !

L'orage de dimanche soir à Lausanne n'était qu'un "prélude"...

La situation se répète lundi soir et deux orages très virulents s'abattent sur Lausanne même, où il y tombe 119 mm en 110 minutes; les dégâts sont beaucoup plus importants que la veille; les rues sont transformés en torrents.

L'orage s'étend aussi sur le Lavaux, mais avec moins d'intensité. Genève reçoit 20.4 mm.

Il tombe 27.3 mm à Lyon, où il ne fait pas plus de 19.2°C.

19760719

 

20 / 21 juillet 1976 - Il y a quelques orages dans la nuit sur la région.

 

21 juillet 1976 - Troisième orage à Lausanne

Un nouvel orage s'abat sur Lausanne le matin, à 7 h 50, occasionnant de nouvelles inondations et des pannes d'électricité. L'orage touche aussi le Lavaux et la Riviera, ce sont surtout les hauteurs qui sont les plus touchées.

 

22 et 23 juillet 1976 - Froid ! Une fraîcheur qui contraste avec la longue période de canicule; la neige s'abaisse à 1900 mètres dans les Alpes romandes, et même à 1600 m en Suisse orientale.

 

Le mois d'août 1976 est très sec, sauf à la fin du mois, mais sans chaleur excessive, et pratiquement sans orages.

2 août 1976 - Il fait 7.1°C à Genève.

8 août 1976 - Chaud. Il fait 32.1°C à Lyon.

10 août 1976 - il tombe 22.1 mm à Genève, où il ne fait pas plus de 18.1°C.

15 août 1976 - il tombe 13.5 mm à Lyon et 14.1 mm à Genève, où il ne fait pas plus de 18.1°C.

 

28 août 1976 - Le temps commence a devenir pluvieux, mettant fin à la longue période de sécheresse. Il tombe 23.9 mm le 28  et 20.4 mm le 29 à Lyon.

3 septembre 1976 - Froid, il ne fait pas plus de 15.3°C à Lyon et 15.5°C à Genève.

9 septembre 1976 - il tombe 27.3 mm à Genève et 22.4 mm à Lyon.

 

11 au 15 septembre 1976  il tombe 67 mm à Lyon et 142 mm à Genève en 5 jours !

Les fortes pluies comblent la sécheresse, mais gâchent un millésime qui s'annonçait exceptionnel dans les vignobles.

13 / 14 septembre 1976 - Orage la nuit à Châtel-Saint-Denis, ainsi qu'en Singine.

16 septembre 1976 - Il ne fait pas plus de 10.7°C à Genève.

 

27 septembre 1976 - il fait 26.7°C à Lyon.

28 septembre 1976 - il tombe  44.1 mm à Genève, 44.9 mm à Lyon. La température minimale est élevée à Lausanne avec 15°C.

Dans les vignes on vendange avec "un équipement de régate en haute mer"...

 

4 octobre 1976 - il tombe 26.4 mm à Genève.

7 au 11 octobre 1976 - Doux. Le 8 octobre il fait 24.8°C à Lyon.

29 octobre 1976 - Il tombe 29.3 mm à Lyon.

3 novembre 1976 - Il tombe 26.8 mm à Genève et 16.3 mm à Lyon.

10 novembre 1976 - il tombe  52.5 mm à Genève, 41.9 mm à Lyon.

Il tombe 152 mm au total pour le mois de novembre à Genève.

 

30 novembre / 1er décembre 1976 - Tempête sur le Léman

Dans la nuit une violente tempête balaie la région lémanique; avec un vent des plus violents; une rafale à 108 km/h est enregistrée à Cointrin, 132 km/h à Lausanne-Ouchy, 130 km/h à Clarens et 157 km/h à La Dôle !  De nombreux bateaux sont fracassés.

Un étonnant orage sévit à 23 heures à La Chaux-de-Fonds, avec tonnerre et éclairs... et de la neige !

La première décade de décembre reste assez douce.

2 décembre 1976 - La pression chute à 980.5 hPa à Genève et 979.2 hPa à Lyon. Elle reste très basse encore les 3 et 4 décembre.

 

7 décembre 1976 -  En soirée, spectaculaire orage de neige sur le Haut Lac, près du massif du Grammont; la tempête de neige a été illuminée par des flashes multicolores.

Dans le tunnel du Mont-Blanc, 600 poids lourds sont bloqués.

 

9 décembre 1976 - Il tombe 31.5 mm à Genève.

11 au 16 décembre 1976 - Froid.

 

23 au 31 décembre 1976 - Froid.

Le 30 décembre il fait -10.0°C à Lyon, -13.5°C à Chambéry, -17°C à Grenoble.

Le 31 décembre il fait -11.1°C à Genève.

Enregistrer

L'année 1977

1er janvier 1977 - Foehn. Fort épisode de foehn dans les vallées alpines; à Monthey, une couche de neige de 30 cm est liquidée en une nuit par le vent.

Il tombe 27.5 mm à Genève et 23.0 mm à Lyon.

 

11 janvier 1977 - Important épisode neigeux sur la Suisse romande, particulièrement dans la vallée de la Broye.

13 janvier 1977 - Il fait -8.7°C à Genève.

14 / 15 janvier 1977 - Nouvel épisode neigeux. La ville de Zurich est paralysée sous 25 à 30 cm de neige. La neige tombe aussi en quantité dans la région lémanique.

20170525 001

 

22 janvier 1977 - Très pluvieux et redoux. Il tombe 22.1 mm à Genève.

 

26 janvier 1977 - Très pluvieux; la Broye est en crue.

Il faut aussi très doux: 11.3°C à Genève et 11.2°C à Lyon (avec une minimale de 9.4°C).

28 janvier 1977 - Il tombe 22.9 mm à Genève et 30.1 mm à Lyon.

 

5 et 6 février 1977 - Le temps est très pluvieux et surtout très doux. La Broye est à nouveau en crue; en Bas-Valais les routes amenant aux stations de Torgon et de Miex sont coupées par des éboulements.

Le 7 février il fait 15.3°C à Lyon et 13.0°C à Genève.

 

9 et 10 février 1977 - Pour la troisième fois la Broye est en crue; l'Orbe déborde aussi; dans le Gros-de-Vaud de nombreux champs ont l'allure de "lacs".

 

18 au 20 février 1977 - Nouvelle vague de douceur

Dans un contexte toujours très pluvieux, le 20 février il fait 16.2°C à Genève et 15.2°C à Lyon (avec une minimale de 11.6°C).

 

2 au 11 mars 1977 - Encore une vague de douceur.

Le 4 mars il fait 19.2°C à Genève et 20.3°C à Lyon.

Le 8 mars il fait 16.6°C à Genève et 18.4°C à Lyon.

Le temps est toutefois plus sec.

 

16 mars 1977 - à nouveau très doux. Il fait 19.0°C à Genève.

 

29 mars 1977 - Tempête et retour très brutal du froid.

Après huit semaines de temps très doux, le "général hiver" lance une offensive brutale... La neige refait son apparition sur le bassin lémanique. Cette neige s'accompagne d'une forte bise qui occasionne des congères.

Le 30 mars il ne fait pas plus de 1.9°C à Genève.

20170525 002

 

8 au 11 avril 1977 - Pâques glaciales !

Le "général hiver" remet ça ! Nouveau retour très brutal du froid et de la neige.

Durant le long week-end de Pâques, la température ne dépasse pas 5°C à Genève, et la neige tombe en abondance, souvent jusqu'en plaine.

Le 10 avril il fait -3.8°C à Lons-le-Saunier.

Le 11 avril il fait -2.0°C à Genève et -3.2°C à Lyon.

 

26 avril 1977 - Chaud. Il fait 24.0°C à Genève et 25.0°C à Lyon.

 

28 avril 1977 - Orage en soirée.

Un orage sévit dès 18 heures sur la région lémanique, notamment à Lausanne, où il y a de fortes pluies; la foire de la brocante est perturbée. Il tombe par ailleurs 20.7 mm à Genève. Les jours suivants sont très pluvieux et très frais, le 1er mai il ne fait pas plus de 7°C à Genève.

C'est ici que je situe mon second souvenir orageux, à l'âge de 7 ans, au décès de mon grand-père.

Nous nous rendons, toute la famille à l'hôpital, à Vevey, en voiture; le ciel est menaçant mais il fait encore sec; dans un premier temps je me souviens que nous avons attendu dans la voiture quand l'orage a commencé  a gronder; puis ensuite nous avons attendu à l'intérieur du bâtiment, je vois encore les lueurs d'éclairs illuminer régulièrement les carreaux mouillés par les averses.

Il tombe 20.7 mm à Genève et 31.4 mm à Lyon.

30 avril 1977 - Il tombe 35.5 mm à Genève.

3 mai 1977 - Il tombe 42.5 mm à Lyon, où il ne fait pas plus de 10.3°C, et il neige beaucoup sur l'Auvergne.

Jusqu'au 12 mai le temps reste passablement froid et pluvieux. Le 12 mai il tombe 22.0 mm à Genève et 17.2 mm à Lyon.

 

20 mai 1977 - Pluie diluvienne au Mollendruz, pendant le Grand Prix de Suisse cycliste.

Du 19 au 26 mai les pluies sont quasi quotidiennes.

 

26 mai 1977 - Pluie diluvienne à Vevey, pendant la préparation de la fête des Vignerons.

1er juin 1977 - Pluie diluvienne à Genève.

7 juin 1977 - Pluie diluvienne et glaciale dans les Dolomites pendant le Giro.

9 juin 1977 - Pluie diluvienne à Lausanne à 17 h 30.

 

13 / 14 juin 1977 - Passage d'une vague pluvio-orageuse, suivi d'une nette baisse de température. Il tombe 11.3 mm le 13 et 8.3 mm le 14 à Genève.

 

18 / 19 juin 1977 - Pluie diluvienne dans le Jorat, à Sottens, pendant le Tour cycliste du Pays de Vaud. Durant le week-end des 18 et 19 juin, il y a quelques coups de tabac pendant la régate du 39ème Bol d'Or sur le Léman.

21 juin 1977 - Orage dans le Canton de Fribourg.

Les 21 et 22 juin, le temps est frais et très pluvieux. Il ne fait pas plus de 17°C à Genève, mais certaines valeurs maximales, notamment en France, sont encore beaucoup plus basses (par exemple 13.5°C à Lyon et 12°C à Saint-Etienne au plus chaud de la journée).

 

26 juin 1977 - Il tombe 31 mm à Genève. Du 18 au 26 juin les pluies sont quasi quotidiennes.

27 juin 1977 - Pluies continuelles en Gruyère; à Ecuvillens, le meeting aérien doit être annulé, la piste de l'aérodrome détrempée est trop dangereuse pour les avions !

La température est fraîche aussi; je me souviens que nous avons eu très froid un jours que nous sommes à allés dans le Jura Bernois, pour voir les scouts.

 

Première quinzaine de juillet très orageuse...

 

3 juillet 1977 - Orage de grêle à Nyon

Un orage s'abat ce dimanche sur Nyon et sa région, à 21 heures; d'abord avec des pluies torrentielles puis seulement après avec de la grêle; celle-ci hache les cultures et s'amoncelle, jusqu'à 3 cm d'épaisseur.

Souvenir d'orage: Lors d'une fête de famille, il y avait beaucoup de monde; le temps d'abord ensoleillé s'est peu à peu chargé de nuages orageux, puis il y a eu des averses; je me souviens aussi d'une teinte jaune lumineuse, certainement au crépuscule. Puis l'orage a perduré jusqu'à la nuit tombée, avec davantage de pluies.

 

4 / 5 juillet 1977 - Violents orages en soirée et dans la nuit.

Après une journée chaude et lourde, la région de La Côte est à nouveau en prise aux orages. L'averse torrentielle provoque une coulée de boue qui coupe la voie Jura de l'autoroute A1, à hauteur de Bursinel; à Mont-sur-Rolle, Vinzel, Bursins, Rolle et Gilly, la pluie se mêle de grêle.

Un peu plus loin, à Bière, la crue du Toleure dévaste une pisciculture, 30'000 truitelles sont perdues, et une passerelle est emportée.

Dans le Jura du nord vaudois, une coulée de boue coupe une route au Day, près de Vallorbe.

Dans la nuit, à 3 heures du matin, en Valais, un violent orage à Salquenen bloque un train.

Les orages sont particulièrement violents, "tropicaux" près de Berne.

Il y a deux possibles tornades à Saint-Genix-sur-Guiers (Savoie) et à Varambon (Ain).

20170525 003

 

Souvenir d'orage: l'orage s'acharne une bonne partie de la nuit, avec une pluie forte et persistante; au lit je n'arrive pas à dormir; les éclairs tombent à peu près au rythme d'un par minute; puis soudain un énorme flash et instantément une détonation fracassante; l'éclair est vraiment tombé très près. Je me souviens d'un flash aveuglant alors que les volets ne laissaient passer qu'un "rai" de lumière. J'avais appelé cet orage "l'orage virgule" car le flash m'avait laissé une "trace" dans la vision en forme de virgule...

 

5 juillet 1977 - Violent orage avec foudre dans les Alpes vaudoises, aux Diablerets.

6 juillet 1977 - En présence d'un marais barométrique, le temps reste orageux.

7 juillet 1977 - Orage à 16 h 30 en Bas-Valais, à Collombey.

Il fait 29.9°C à Lyon... et c'est la journée la plus chaude de l'été ! Les 30°C ne seront jamais franchis.

 

8 juillet 1977 - Nouvelle vague d'orages violents

Il n'y a quasiment pas une journée sans que n'éclate un orage... Dans l'après-midi, en Gruyère, la Trême subit une crue brutale et surprend des randonneurs. La région de Berne est affectée par de nombreux orages diluviens.

Les hauteurs de Morges, la ville de Lausanne, le Lavaux n'échappent pas aux orages non plus, tout comme la région d'Yverdon (inondations multiples, dégâts de vent et de foudre).

Souvenir d'orage: je me souviens que les éclairs qui ne tombaient pas très loin faisaient vaciller l'électricité et la lumière du salon, à plusieurs reprises.

 

9 juillet 1977 - Nouveaux orages en soirée, à Morges, et aussi sur le Jorat, à Corcelles-le-Jorat.

10 juillet 1977 - Forts orages le matin dans le Haut-Emmental, la vallée de l'Aar et dans tout le nord de la Suisse; les dégâts s'élèvent à près 20 millions.

11 juillet 1977 - Pendant que le temps reste maussade et très humide sur l'Europe occidentale, la Grèce bat son record de chaleur avec 48.0°C à Athènes.

12 juillet 1977 - Il fait 28.6°C à Genève... et c'est la journée la plus chaude de l'été ! Là aussi, les 30°C ne seront jamais franchis.

 

13 juillet 1977 - Gros orages sur l'est lémanique et le Canton de Fribourg

Les orages se déchaînent une nouvelle fois sur le Léman; il grêle sur le Lavaux; à Vevey ce sont 2 orages, à 14 h et à 16 h, qui apportent des pluies diluviennes; il y a plusieurs glissements de terrain; en Bas-Valais un gros orage s'abat sur Saint-Maurice.

Tout le canton de Fribourg est touché; les pluies répétées causent de nouvelles inondations.

Face à une telle insistance des orages, nous faisons installer le paratonnerre sur la maison familiale !

 

14 juillet 1977 - Orage à Payerne à 16 h.

15 juillet 1977 - Orage près du Lac de Thoune, à Spiez.

 

25 juillet 1977- Le déluge...

Les pluies s'abattent en quantité sur tout l'est lémanique, à Lausanne comme à Vevey, c'est la "fête aux escargots"...L'autoroute A9 est coupée près de Saint-Maurice, à hauteur du Bois-Noir... A Vevey les préparatifs de la fête des vignerons sont copieusement arrosés... Le lendemain il fait tout aussi maussade, et très frais.


30 et 31 juillet 1977 - Week-end exécrable ! Goutte froide et pluies records

La pluie s'abat sans arrêt pendant 36 heures... Le cumul atteint ou dépasse les 60 mm sur pratiquement tout le bassin Lémanique. On mesure 110 mm à Rivaz en 36 heures, 82 mm à Genève, 56 mm à Lyon. Il se produit de nombreux glissements de terrain.

Lors de l'ouverture de la Fête des Vignerons, à Vevey, c'est "un cortège en imperméable entre deux rangées de parapluies", avec le bruit dément des pèlerines...

Si la pluie cesse dimanche après-midi sur le Léman, elle persiste encore dans les Préalpes, notamment à Leysin.

Le 31 juillet il ne fait pas plus de 15.6°C à Genève.

 

7 août 1977 - Nouveau dimanche sous les eaux du ciel à Vevey pour la Fête.

Après une semaine plutôt clémente, l'orage s'invite dès 14 heures, d'abord modestement puis ensuite une formidable bourrasque, "orchestrée" de gros coups de tonnerre; les étendards sont malmenés; 16 heures les averses reprennent de plus belle.

Cela dit, excepté ces deux dimanches généreusement servis par les eaux du ciel, la météo a été plutôt clémente tous les autres jours pour la Fête des Vignerons.

 

17 / 18 août - Nuit agitée !

De la grêle s'abat sur le Lavaux; à 23 heures un orage s'abat sur Vallorbe et Sainte-Croix, provoquant des inondations; un énorme orage de grêle s'abat à Thoune, avec des grêlons plus gros que des noix; il y a de nombreux orages violents en Suisse alémanique.

Il tombe 20.8 mm à Genève.

 

26 août 1977 - La Romandie est noyée sous les averses torrentielles; en même temps, il fait beau sous l'effet du foehn dans les vallées alpines.

Il tombe 33.5 mm à Lyon.

27 août 1977 - Pluie diluvienne sur l'est lémanique, ainsi qu'à Berne.

31 août / 1er septembre 1977 - Dans la nuit, orage de grêle à Corseaux.

3 / 4 septembre 1977 - Dans la nuit, pluie diluvienne dans le nord vaudois, à Concise.

 

18 au 24 septembre 1977 - Très froid !

Le 22 septembre il fait 0.8°C à Genève.

 

6 et 7 octobre 1977 - Episode de foehn

Un fort épisode de foehn touche le nord des Alpes.

Le 6 octobre il fait 28.9°C à Ambérieu, 27.7°C à Lyon, 27.3°C à Genève.

 

19 au 28 octobre 1977 - Très doux et très pluvieux !

Le 21 octobre il fait 23.3°C à Lyon, avec une minimale de 16.1°C.

Le 23 octobre il tombe 44.6 mm à Lyon.

Les 24 et 25 octobre il tombe 51.7 mm à Genève en deux jours.

 

3 novembre 1977 - Doux ! Il fait 20.4°C à Genève et 21.7°C à Lyon.

 

14 novembre 1977 - C'est l'hiver !  La neige arrive en force et sème la pagaille sur les routes...

Il tombe 26.1 mm à Genève.

19771115

 

22 novembre 1977 - Il tombe 22.4 mm à Genève.

29 novembre au 4 décembre 1977 - Froid.


8 décembre 1977 - Il tombe 39 mm à Genève, 60 mm à Lyon.

Il y a une tempête de foehn dans les vallées alpines.

 

18 au 20 décembre 1977 - Froid. Le 20 décembre il fait -7.5°C à Lyon.

 

24 décembre 1977 - Noël au balcon ! Il fait 13.5°C à Genève et 13.9°C à Lyon (avec une minimale de 10.5°C).

L'année 1978

11 / 12 janvier 1978 - Premier épisode pluvio-neigeux de l'année sur la région, dans un flux de nord perturbé.

 

Dès le 23 janvier 1978, le temps devient très pluvieux et neigeux.

Le 24 janvier, il tombe 23.7 mm à Genève.

Le 28 janvier, il tombe 20.4 mm à Genève.

 

28 au 31 janvier 1978 - Offensive neigeuse

Les chutes de neige sont abondantes sur la région; il tombe près d'un mètre de neige dans les stations; dans les campagnes la couche de neige est aussi très importante.

Le 28 janvier il y a 84 cm de neige à Locarno (Tessin).

Le week-end des 28 et 29 janvier, la neige tombe presque sans discontinuer sur la Suisse romande, souvent accompagné de fort vent.

Je me souviens que cet hiver avait eu plusieurs fois une importante couche de neige au sol, à Saint-Légier.

19780129

 

2 février 1978 - A nouveau très pluvio-neigeux. Le redoux temporaire amène de la pluie à Genève, où il tombe 27.8 mm. Il y a un fort risque d'avalanches en montagne.

 

11 au 15 février - Très froid.

Le 12 février, il fait -11.2°C à Genève.

Le 15 février, il fait -13.0°C à Genève.

15 et 16 février 1978 - Nouvel épisode neigeux sur la région, suivi d'un redoux très pluvieux. Les cantonniers font beaucoup d'heures supplémentaires cet hiver et les réserves de sel à neige s'épuisent...

20170525 004

 

19 / 20 février 1978 - à nouveau de la neige !

Il y a 34 cm de neige à Strasbourg, 30 cm à Nancy et 26 cm à Metz.

Dans les Alpes vaudoises, une avalanche emporte un pylône de la télécabine du Pic Chaussy.

 

24 au 26 février 1978 - Très doux et pluvieux. Les 24 et 26 février, il fait 16.2°C à Lyon. Les températures minimales sont aussi très élevées.

 

Du 9 au 11 mars le temps est très ensoleillé et printanier, bien que les nuits soient fraîches. Je me souviens qu'on profitait du temps très doux pour jouer au jardin.

Dès le 12 mars, le temps redevient pluvieux et venteux.

Le matin du 17 mars, en Bretagne, au large de Portsall, le pétrolier "Amoco Cadiz" pris dans la tempête se casse en deux et provoque la pire marée noire jamais connue sur une côte européenne.

 

19 au 21 mars 1978 - fréquentes neiges et pluies...

Il tombe  41 mm à Genève, 54.1 mm à Chambéry et 87.6 mm à Mouthe le 20 mars.

La neige tombe fréquemment jusqu'à basse altitude.

Le temps reste extrêmement arrosé jusqu'au 27 mars (pluie et neige)... Le week-end de Pâques (26 mars) est épouvantable. Le risque d'avalanche est très élevé en montagne.

Le cumul est de 111 mm à Genève en 9 jours.

20170525 005

 

11 au 18 avril 1978 - Très froid.

Le 13 avril il fait -3°C à Genève.

Le 15 avril il ne fait pas plus de 4.9°C à Lyon.

Les 17 et 18 avril il fait à nouveau -3°C à Genève.

La fin du mois d'avril est plus douce mais reste bien pluvieuse.

 

12 au 15 mai 1978 - Froid !

Le 13 mai il ne fait pas plus de 8.6°C à Genève.

Jusqu'au 21 mai les pluies sont très fréquentes.

 

18 mai 1978 - Pluvieuse excursion

Avec l'école nous sommes montés de Saint-Légier aux Pléiades pour faire une excursion dans la journée; je ne me suis pas trop méfié car tôt le matin il y avait du soleil; puis le temps s'est très vite gâté; dès le matin la pluie s'est mise à tomber pour ne plus nous lâcher... à défaut d'avoir pris des vêtements suffisamment étanches je me souviens d'avoir été trempé jusqu'à l'os !

 

22 mai 1978 - Fort orage dans la Basse Broye, avec de la grêle. Il y a des dégâts d'inondations, surtout près de Granges-Marnand.

 

2 juin 1978 - Foudre proche... et soleil !

La journée est lourde et dans l'après-midi il y a l'orage sur les montagnes; de la salle de classe j'ai pu apercevoir que le ciel est noir au-dessus des Pléiades; il y a un orage localisé; alors que le soleil brille, j'ai pu voir quelques éclairs tomber assez près... Le contraste du ciel noir avec le soleil est saisissant !

Dans le "Messager boiteux" de 1984, il y a un article consacré à la météo, avec cette image radar de la journée du 2 juin 1978:

19780602 007

 

Du 2 au 9 juin le temps est assez chaud et orageux.

 

7 juin 1978 - Violent orage en soirée, à 20 h, à Lausanne. Il tombe 19.4 mm à Genève.

9 juin 1978 - Fort orage de grêle sur les Préalpes vaudoises, à Villars-Chesières; quatre juments effrayées prennent la poudre d'escampette, et seront retrouvées quelques jours plus tard.

10 juin 1978 - Orage matinal sur l'ouest Lausannois.

 

13 juin au 12 juillet 1978 - Longue période pluvieuse et froide.

Les températures sont constamment sous les normales saisonnières.

La moyenne de ces 30 jours est de 14.8°C à Genève.

 

Les 17 et 19 juin on n'atteint pas les 16°C à Genève.

 

24 / 25 juin 1978 - Après une journée assez belle, orage avec rafales et fortes pluies en soirée et dans la nuit sur le Léman; les concurrents de la régate Vidy-Yvoire-Saint-Prex-Ripaille-Vidy ont à faire à un coup de tabac très subit.

27 juin 1978 - Froid ! Il ne fait pas plus de 12.8°C à Genève.

Je me souviens que nous nous étions déplacés avec la famille en Valais, au-dessus de Loèche, pour aller voir les scouts, qui avaient fait leur camp là-haut; et qu'il faisait un froid abominable là-haut.

 

Le début de juillet 1978 continue dans cette lignée de la "fête à la grenouille"... Les nombreuses festivités ont lieu malgré la météo...

20170525 006

 

 

5 juillet 1978 - Il ne fait pas plus de 15.7°C à Genève, 17.7°C à Lyon et 19.0°C à Marseille.

7 juillet 1978 - Il ne fait pas plus de 8.5°C à Mouthe.

11 juillet 1978 - Orage à Lausanne à 15 h, avec un possible cas de foudre en boule.

Dès le 12 juillet, le temps devient plus estival.

 

17 juillet 1978 - Chaud. Il fait 33.8°C à Lyon et 30.5°C à Genève.

18 juillet 1978 - Le temps est orageux. Il tombe 11.4 mm à Genève.

19 au 22 juillet 1978 - Frais. Le matin du 22 juillet il fait 6.8°C à Genève.

 

26 juillet 1978 - Le temps est orageux (8.7 mm à Genève.)

30 juillet 1978 - Chaud. Il fait 33.7°C à Lyon et 30.6°C à Genève.

Le 31 juillet le temps est orageux, avant une forte baisse de température. Il tombe 20.1 mm à Lyon, mais seulement 3.8 mm à Genève.

1er août 1978 - Maussade.

Le temps est souvent très maussade le jour de la fête nationale suisse. Il ne fait pas plus de 17.3°C à Genève.

 


6 au 8 août 1978 - Goutte froide, déluge, froid et neige en montagne !

Le 6 août il fait encore chaud avec 26.7°C à Genève et 30.1°C à Lyon. Mais le temps se dégrade nettement et il tombe déjà 44.9 mm à Lyon et 9.7 mm à Genève.

Un impressionnant épisode de pluies diluviennes sévit sur toute la région; il tombe jusqu'à 90 mm en certains points du bassin lémanique. Il est tombé 76 mm à Genève, 83 mm à Chambéry, 51 mm à Lyon et 61.7 mm à Lons-le-Saunier dans la seule journée du 7 août. Ces fortes pluies s'accomapagnent dans la nuit du 6 au 7 août de coups de foudre.

Le versant sud des Alpes est très touché avec 318 mm à Camedo (Tessin) !

Le 8 août la température ne dépasse pas 14.9°C à Genève; Dans les Alpes, la neige tombe presque partout jusqu'à 1500 m; la station de Zermatt se retrouve isolée.

Alors que nous nous trouvions en vacances en Valais, non loin d'Anzère, la neige s'est invitée; les vaches avaient les pieds dans la neige.

19780807


9 août 1978 -  Grêle sur le Lavaux.

11 août 1978 - La température chute à 5.5°C à Genève.

12 août 1978 - Orages sur les Préalpes fribourgeoises, notamment aux Paccots, avec beaucoup de pluie. Le temps reste sec à Genève.

La deuxième quinzaine du mois d'août 1978 est beaucoup plus calme et sèche, mais assez fraîche.

Septembre est calme et assez ensoleillé.

 

30 septembre au 6 octobre 1978 - Le temps est froid.

Le reste du mois il fait plus doux et surtout très sec.

 

Novembre 1978 - Le mois est très sec, mais assez froid, avec beaucoup de stratus.

28 novembre au 3 décembre 1978 - Froid. Il n'y a presque pas de dégel.

 

8 décembre 1978 - Il tombe 23.2 mm à Genève.

8 au 15 décembre 1978 - Il fait très doux. Le 9 décembre il fait 14.9°C à Lyon et 13.1°C à Genève.

 

12 décembre 1978 - Tempête et orages

Le 11 décembre il fait 17.5°C à Lyon, avec une minimale de 11.1°C. A Genève la température est moins élevée (max. 8.3°C)

Une violente tempête secoue toute la région lémanique en soirée, avec des rafales jusqu'à 120 km/h à La Dôle, et 100 km/h à Ouchy. Cette bourrasque s'accompagne d'éclairs et de tonnerre; il y a des dégâts dus au vent à Lausanne.

Il fait très doux avec 13.9°C à Genève et 14.6°C à Lyon.

 

16 décembre 1978 - Il tombe 27.7 mm à Genève; la température est en baisse.

 

24 au 31 décembre 1978 - A nouveau très doux et très pluvieux.

Le 27 décembre il fait 15.3°C à Lyon.

Du 27 au 30 décembre il tombe 73 mm à Genève, mais seulement 9 mm à Lyon.

Le 31 décembre il fait 14.3°C à Lyon et 12.2°C à Genève.

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Posté par rodac à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

L'année 1979

1er janvier 1979 - Chute de température spectaculaire - "descente" polaire

Dans les derniers jours de l'année 1978, une masse d'air très froide descend progressivement des régions polaires sur l'Europe, en plusieurs jours.

Le 28 décembre, l'air glacial est encore sur le nord de la Scandinavie.

Le 29 décembre, le froid envahit le sud de la Scandinavie et commence à toucher l'Ecosse.

Le 30 décembre, c'est au tour du nord de l'Angleterre et de l'Irlande, du nord de l'Allemagne et de la Pologne.

Le 31 décembre, c'est au tour du nord de la France, de la Belgique, du sud de l'Allemagne et de la Pologne.

Le 1er janvier, l'air froid arrive en Suisse en même temps que dans le sud de la France, en Autriche et en Hongrie.

Puis du 2 au 4 janvier, l'air froid va se faire sentir dans le sud-est de l'Europe, particulièrement en Grèce et en Turquie, et un très court instant aussi en Afrique du Nord, jusqu'en Libye.

Alors que le 30 décembre il fait encore 12.2°C à Genève, le 2 janvier il ne fait pas plus de -4.2°C. La température chute - 26°C au Grand-Saint-Bernard et à -20°C à La Brévine.

19790101

 

14 janvier 1979 - Nouvelle vague de froid, il fait -14.8°C à Genève. Puis le temps va sensiblement se radoucir pour la deuxième quinzaine de janvier.

 

20 janvier 1979 - Pluie verglaçante

Ce samedi, dès 2 heures du matin, un épisode de pluie verglaçante rend les routes de Suisse extrêmement glissantes. Les villes de Bâle et de Berne ont été très touchée; la région lémanique a été aussi concernée.

20180311 006

 

26 et 27 janvier 1979  - Grosses intempéries, neige puis pluie

Il tombe 102 mm de pluie en 36 heures sur le Lavaux et 97 mm à Genève en deux jours !

Samedi matin, 27 janvier, la neige est tombée avec une extrême abondance sur le bassin lémanique, on compte facilement plusieurs dizaines de centimètres. Puis la pluie, aussi abondante qu'incessante, prend le relais d'abord en plaine puis ensuite jusqu'à assez haute altitude. Le magnifique paysage blanc va se muer en énorme gadoue dans les rues !

Cette situation provoque de graves avalanches en montagne.

 

11 février 1979 - Grosses intempéries, bis

La pluie a été très abondante pendant quinze jours sur le Léman; à Genève, entre le 26 janvier et le 11 février, il tombe 263 mm ! Le tout avec des températures très douces.

Je me souviens d'un soir, où pour rentrer de ma leçon de piano, il pleuvait avec intensité et une durée peu communes, comme je n'en avais rarement vue.

Il fait également très doux cette première quinzaine de février. Le 9 février, il fait 17.2°C à Lyon et 13.8°C à Genève.

12 février 1979 - Il fait une température minimale de 7.9°C à Mouthe.

Le 15 février la température baisse sensiblement et il fait aussi beaucoup plus sec.

 

9 mars 1979 - Le temps redevient pluvieux, voire neigeux, presque tous les jours jusqu'à la fin du mois.

Il y a un cumul de 158 mm à Genève pour le mois de mars.

19 mars 1979 - Il tombe 31.3 mm à Lyon.


25 mars 1979  -  32.5 mm à Genève.

 

28 mars 1979 - Neige !

Les giboulées, et surtout la neige, sont à l'honneur. Un hélicoptère surpris par les bourrasques de neige a dû se poser d'urgence sur la place du village à Savigny.

19790329

 

29 mars au 8 avril 1979 - Très froid et fréquentes giboulées.

Le 6 avril il ne fait pas plud de 6.4°C à Genève et 7.7°C à Lyon.

Le 7 avril la température chute à -3.0°C à Genève et -1.7°C à Lyon.

20170525 008

 

16 avril 1979 - Il y a des orages de grêle et de pluie pour le retour des vacanciers de Pâques.

Le 17 avril, après quelques jours un peu plus cléments, il fait à nouveau froid !

 

26 avril au 7 mai 1979 - Très froid et neige !

Le temps est particulièrement froid, avec de fréquentes gelées,

le 3 mai il fait -1.6°C à Genève et -0.2°C à Lons-le-Saunier.

Le 4 mai il ne fait pas plus de 8.4°C à Genève.

Il tombe près plusieurs cm de neige sur certaines campagnes vaudoises.

Sur le Lavaux, il neige à quatre reprises, ce qui ne s'était plus vu depuis 1910.

 

Le 6 mai il fait -0.3° à Genève et -1.4°C à Chambéry. Il fait froid jusque sur la côte d'Azur, avec 1.1°C à Saint-Raphaël...

Le 7 mai il fait encore -1.0°C à Genève.

 

Jusqu'au 26 mai le temps est très sec.

Le 23 mai il tombe 23.1 mm à Lyon mais seulement 2 mm à Genève.

 

31 mai / 1er juin 1979 - Violents orages en soirée et dans la nuit

Après une chaude journée, un violent orage s'abat sur Genève en soirée, avec de la grêle, il tombe 21.2 mm à Cointrin. Cependant certaines régions prennent jusqu'à 75 mm.

Dans la nuit, l'orage s'abat sur les Préalpes vaudoises, notamment dans l'Hongrin.

20170525 009

 

1er au 5 juin 1979 - Le temps est plutôt chaud et orageux durant la Pentecôte.

Un très violent orage frappe la commune d'Hergiswil (Nidwald). Il y a pour 25 millions de francs de dégâts pour cette seule commune.

 

11 juin 1979 - Orage avec grêle sur La Côte, notamment de Chéserex à Coinsins.

12 juin 1979 - Orage dans l'après-midi à Orbe.

 

16 / 17  juin 1979 - Week-end pourri

Il ne fait pas plus de 12.2°C samedi et 14.4°C dimanche à Genève; le temps est des plus maussades pour la 41ème régate du Bol d'Or; où la pluie et le vent d'ouest dominent.

Il neige souvent jusqu'à 1000 mètres en montagne.

 

1er au 4 juillet 1979 - Très frais

Il neige jusqu'à 1500 m en Suisse orientale. A Genève, par contre, le temps est resté sec.

Le 3 juillet, à Sion, il a fait si froid la nuit qu'on a risqué le gel au sol.

19790307

 


12 juillet 1979 -  Un orage frappe une partie du canton de Genève, notamment à Chancy, Laconnex, Plan-les-Ouates, Cartigny et Sézenôve, avec des grêlons gros commes des billes. Les autres régions alentour sont plutôt épargnées.

Il tombe 17.9 mm à Cointrin, et seulement 1 mm à Lausanne.

Le mois de juillet 1979 est ensoleillé et surtout très sec, particulièrement en Valais.

Ainsi, à Genève, cet orage (18 mm), ainsi que celui du 31 juillet (16 mm) apportent les seules pluies conséquentes entre le 28 juin et le 14 août.

 

19 juillet 1979 - Chaud et orageux. Il fait 32.7°C à Lyon et 30.4°C à Genève.

23 juillet 1979 - Il fait très frais le matin, avec 7.5°C à Genève.

 

29 juillet 1979 - Canicule et orages

Il a fait 35.8°C à Lyon et 32.8°C à Genève.

Il y a des orages sur le canton de Fribourg, notamment à Châtel-Saint-Denis et à Ueberstorf.

 

30 / 31 juillet 1979 - la "féérie nocturne"

Un orage de grêle s'abat sur la Broye et le Gros-de-Vaud.

De forts orages sévissent la nuit sur le Valais, avec une activité électrique hors du commun, au point que les gens se sont levés la nuit pour voir ce "feu d'artifice géant"...

Une pluie abondante, très attendue, tombe du ciel après un mois de sécheresse, et permet d'éteindre deux incendies de forêt, près de Rarogne et de Nendaz, qui ont ravagé 20 hectares.

Curieusement, je ne me souviens pas de cet orage, alors que nous nous trouvions en Valais justement, non loin d'Arolla.

Il tombe 15.9 mm à Genève.

 

2 août 1979 - Il tombe 22.2 mm à Lyon.

Jusqu'au 7 août le temps demeure très chaud (30.8°C à Genève le 6 août).

 

11 août 1979 - Maussade et froid ! Il fait 8.9°C et pas plus de 15.9°C à Genève.

 

15 / 16 août 1979 - Violents orages dans la nuit

Une nouvelle vague d'orage sévit durant la nuit, sur tout le Léman, jusqu'au nord vaudois et aux Préalpes.

Il y a de nombreuses inondations à Lausanne et autour, ainsi qu'à Echallens, Cossonay, Orbe, Grandson. L'orage est très violent avec un déluge de 12 minutes à Morges, le sol "pompe" mal l'eau avec la sécheresse; Rolle est également sous les eaux.

Il y a  de la grêle sur le Vully et près de Morat; dans le canton de Berne, il y a une couche de 30 cm de grêlons à Spiez et à Wimmis.

20181127 001

 

Le 16 août le froid est bien présent, il ne fait pas plus de 15.4°C à Genève.

Il tombe 10 cm de neige au col du Grand-Saint-Bernard.

 

18 août 1979 - Froid

Lorsque nous quittons notre lieu de vacances près d'Arolla, la neige est descendue bien bas sur les montagnes.

Il ne fait pas plus de 15.7°C à Genève.

 

24 au 29 août 1979 - A nouveau froid.

Les nuits sont souvent très fraîches. Le 29 août il fait 5.4°C à Genève et 6.5°C à Lyon.

 

31 août au 19 septembre 1979 - Le temps est généralement sec et très ensoleillé.

 

22 au 24 septembre 1979 - Froid, pluie et neige en montagne

La température ne dépasse pas 10°C à Genève sur ces 3 jours. La neige tombe fréquemment au-dessus de 1000 m d'altitude, et parfois plus bas. En Savoie, à Bourg-Saint-Maurice, à 850 m, il y a même 20 cm de neige.

19790922


14 octobre 1979 - Fortes pluies, il tombe 32.5 mm à Genève et 59.7 mm à Lyon.

16 octobre 1979 - Fortes pluies, il tombe 25.9 mm à Genève et 31.3 mm à Lyon; c'est le déluge en Italie du nord et au Tessin, le niveau du lac majeur atteint 196.15 m, soit trois mètres de plus que sa cote normale.

Les températures sont souvent douces en octobre.

 

8 novembre 1979 - Doux !  Il fait 17.7°C à Lyon et 15.7°C à Genève.

12 novembre 1979 - Froid !  Il fait -5.7°C à Genève et -3.1°C à Lyon.

La deuxième quinzaine de novembre est très sèche.

 

8 au 18 décembre 1979 - Très doux, très pluvieux et très venteux.

Plusieurs tempêtes successives balaient l'Europe d'ouest en est.

Le 10 décembre il tombe 23.3 mm à Genève.

Le 11 décembre il fait 14.2°C à Lyon et 13.3°C à Genève.

Le 14 décembre il tombe 28.0 mm à Genève.

 

20 décembre 1979 - Episode neigeux

La neige tombe en abondance en Suisse romande; il y a de nombreuses branches cassées. La neige a semé la pagaille sur les routes, les services de voirie ayant souvent été pris de court.

 

27 / 28 décembre 1979 - Une forte tempête secoue le nord de l'Europe.

 

Enregistrer

Posté par rodac à 21:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,