En matinée, le ciel devient menaçant:

20190516 092

20190516 093

 

Puis vers 11 heures, c'est la "douche", avec en prime quelques coups de tonnerre !

Le gros de l'orage passe plus au sud, ainsi que sur l'est lémanique.

 

En début d'après-midi, le ciel s'est bien éclairci !

20190516 094

 

Mais pas pour longtemps !

Vers 14 heures, le ciel se charge de plus en plus au nord-ouest sur le Jura, et les cumulus bourgeonnent rapidement sur le Chablais.

20190516 102

 

Le front s'approche par le nord-ouest:

20190516 108

 

Puis c'est la deuxième rincée, mais cette fois je n'ai pas entendu de tonnerre.

 

Dimanche 12 mai, le soleil revient, mais au prix de températures très fraîches, et aussi d'une bise décoiffante qui va persister 4 jours. Celle-ci va maintenir les températures en journée très basses, malgré le soleil.

Les pressions sont très élevées, dépassant 1040 hPa sur le nord de la France, du Bénélux, de l'Allemagne, et sur les îles Britanniques, avec à la clé quelques records de pression pour un mois de mai.

Le jeudi 16 mai la bise cesse et le flux bascule au sud-ouest.

 

Il se produit une remarquable chute de température sur la moitié ouest de la péninsule ibérique, en moins de 48 heures:

20190516 116

20190516 117

 

Cette configuration est due à un creusement dépressionnaire sur les Baléares, qui remplace le puissant anticyclone qui stationnait auparavant sur le Golfe de Gascogne.

 

Vendredi 17 mai, une imposante masse nuageuse accompagne les remontées du Sud qui arrivent sur nos régions, à l'image de ce qui s'était produit le 21 avril dernier.

20190530 050

 

Ce flux de sud ne s'accompagne pas de chaleur, car la température est très fraîche dans le Midi. La mer est également très froide.

Après un peu de soleil le matin, le ciel devient très gris. La température dépasse à peine les 15°C.

 

Samedi 18 mai, un risque orageux était initialement entrevu, mais le ciel "grisouille" toute la journée et l'absence de soleil annihile tout risque orageux. Les orages se déclenchent plus au nord, notamment sur l'Alsace, ou l'Allemagne.

 

Dimanche 19 mai, à nouveau un ciel très gris. Mais cette fois, l'instabilité est palpable, avec des bases nuageuses plus tourmentées.

En fin d'après-midi, une cellule d'averse sévit sur le Jorat, et se dirige dans un flux de nord sur le lac avant de rejoindre les contreforts du Chablais.

20190530 057

20190530 060

Je n'ai pas observé d'activité électrique.

 

Lundi 20 mai, le temps est très maussade, avec des pluies soutenues une bonne partie de la journée.

Mardi 21 mai, les éclaircies reviennent. Il se produit en fin d'après-midi une forte averse sur Lausanne, alors que Morges reste au sec.

Il est en revanche tombé de grandes quantités d'eau sur le chablais Vaudois.

Le Säntis enregistre une quantité de neige record à cette période de l'année.