Le mois de décembre 2018 commence de manière agitée, et dans une douceur qui évoque plus le mois d'octobre que celui de décembre...

Samedi 1er décembre, le temps a été plus clément avec du soleil l'après-midi, avant l'arrivée de fortes pluies dès la nuit suivante.

Dimanche 2 décembre, les "grenouilles sont à la fête", avec des pluies incessantes, beaucoup de brouillard et une douceur hors norme.

Lundi 3 décembre commence aussi sous la pluie et une douceur encore accentuée. Il fait 10.9°C à Genève à 7 h du matin.

Dans l'après-midi, malgré le ciel gris, on atteint 15°C à Bâle, 15.3°C à Lyon, 14.4°C à Genève.

Compte tenu de contexte agité, je jette quand même un coup d'oeil aux prévisions et aux modèles. En voyant la prévision de Kéraunos, un risque orageux serait possible, notamment en soirée !

La lecture des modèles confirment cette tendance ! Une poussée convective, assez inhabituelle en hiver, s'effectue au cours de la soirée. Plus qu'à espérer que je puisse en profiter une fois disponible...

Vers 16 heures, une ligne de front bien active sévit sur la moitié nord de la France, et atteint le secteur de Dijon, avec de l'activité électrique. Cette situation me rappelle un peu celle du 12 novembre 2017, même si le front est plus court et passe bien plus au nord. Avec le flux orienté plein ouest, il semble que cera plutôt la région de Bâle qui aura les orages en début de soirée.

 

J'arrive à la maison à 18 h 30, et jette un coup d'oeil aux cartes foudre et précipitation, et là, surprise !

20181204 021

20181204 022

 

Le front a singulièrement gagné du terrain vers le sud et est aux portes du Bassin lémanique ! Et tout ça avec beaucoup d'activité électrique !

Je pensais me rendre à Pully pour la photo, mais je n'aurai pas le temps d'y arriver, le front arrive très vite !

Je choisis de rejoindre le point de vue tout près de chez moi, à Prilly, à 5 minutes à pied.

 

J'arrive sur place à 18 h 50. Par chance il ne pleut pas trop fort, j'installe le trépied et aperçois les flashes sur le Jura.

20181204 025

 

D'abord, les flashes sont très discrets, sans doute à cause des bases nuageuses très basses, scénario assez habituel en hiver.

Mais seulement 8 minutes plus tard, l'orage s'approche et j'attrape un premier impact !

20181204 029

20181204 035

 

20181204 037

 

Vers 19 h 05, une base nuageuse rasant le sol est en train de s'approcher à toute vitesse... ça va dépoter dans les minutes qui suivent !

20181204 042

 

Je me déplace un peu plus loin, où je peux attendre (plus ou moins) à l'abri le temps que passe la bourrasque.

Joli spectacle que de voir la pluie chassée par la bourrasque à la lueur des lampadaires, le tout sous de fréquentes détonations orageuses (près de 5 à 10 décharges à la minute).

Je tente de prendre quelques photos, malgré les conditions difficiles (vent, pluie, nombreux immeubles qui cachent la vue...); je croise aussi quelques gens surpris de voir un tel déchaînement électrique en plein mois de décembre...

20181204 047

20181204 048

 

L'activité électrique aura vraiment été remarquable, et historiquement, c'est la première fois que je réussis une "chasse à l'orage" un mois d'hiver !

20181204 068

 

D'autres foyers orageux vont encore sévir, plus au sud, sur la Haute-Savoie, jusque vers 22 heures.