02 août 2018

Séjour en pays Basque

Une semaine passée en Pays Basque, à l'occasion de la rencontre organisée par l'association Infoclimat.

Lundi 23 juillet, l'arrivée à Bayonne se fait sous la chaleur, un soleil rayonnant et un air limpide.

20180729 009

 

20180729 010

 

Arrivée en soirée à Athérey, à quelques km de Tardets, où se trouve notre gite. Le "chapeau du Gendarme" est la montagne qui domine le village.

20180729 013

 

Mardi 24 juillet, petite "mise en jambe" de bonne heure le matin, en faisant l'ascension du "chapeau du Gendarme". Les cumulus bourgeonnent allègrement au lever du jour.

20180729 017

 

Le lever du soleil:

20180729 019

 

Une situation orageuse, pas vraiment prévue, a toucher Bayonne vers 5 heures du matin, et poursuit sa route sur l'Aquitaine, dans un flux de sud-ouest. Le tonnerre se fait entendre à Dax dans un ciel jaunâtre. Depuis Athérey, nous pouvoins voir la frange sud des cumulonimbus.

20180729 022

 

Nous faisons en journée une excursion aux gorges de Kakouetta, près de Saint-Engrâce.

Il y a un petit lac aux reflets limpides.

20180729 025

 

Le sentier aménagé au fond des gorges est splendide, nous avons l'impression d'être hors du temps. Nous pouvons même passer par derrière une cascade !

20180729 035

 

Au retour, en fin d'après-midi, les cumulus bourgeonnent sur les Pyrénées. D'autres orages se forment, mais cette fois plutôt sur l'est des Pyrénées.

20180729 046

 

Un peu plus tard, le ciel prend un tout autre aspect, moins engageant, avec l'arrivée des nuages bas venus de l'océan.

20180729 047

 

Mercredi 25 juillet, les nuages bas sont très présents dans le secteur d'Athérey. La rivière qui passe près du gîte, le Saison, ou Gave de Mauléon, est tapissé de brouillard.

20180729 053

 

Cette fois nous nous déplaçons vers Larrau puis le col de Bagargui, noyé dans la purée de pois.

20180729 064

 

Cela tend toutefois à se dégager un peu.

20180729 067

 

Après avoir pique-niqué non loin du "chalet Pedro" sous un magnifique soleil, nous allons à Saint-Jean-Pied-de-Port, sous un ciel à nouveau chargé, où les nuages bas dominent.

20180729 068

 

Petite photo insolite avec une bulle de savon, et un oiseau "à l'intérieur"...

20180729 071

 

Avant de rejoindre Athérey, nous faisons un chemin de crête par Mendive, et le col d'Aphanize, d'où la vue est superbe.

Comme la veille, des cumulus bourgeonnent au-delà des nuages bas.

20180729 081

 

Petite visite aussi à la Madeleine, près de Tardets, un superbe point de vue où se trouve une chapelle.

20180729 090

 

Jeudi 26 juillet, le ciel est un peu plus dégagé à Athérey; il y a quelques lambeaux de nuages bas.

Le fronton basque près du gîte semble "jouer" avec le profil du "chapeau du Gendarme"...

20180729 095

 

Comme la veille, le Saison est "fumant", tapissé de brume.

20180729 097

 

Nous faisons une excursion en journée à la passerelle de Holzarte, près de Laugibar.

 

20180729 106

20180729 110

 

En journée, il y a à nouveau des congestus sur les reliefs. Les nuages bas se feront de plus en plus insistants au cours de la journée à Athérey.

L'après-midi, nous avons droit à une intéressante conférence de Météo-France avec comme sujet les galernes, les effets de foehn dans les Pyrénées et les entrées maritimes.

En soirée, le risque orageux est à surveiller. Il se produit vers 23 heures un orage au sud-ouest de Hendaye et un autre, plus étendu, à l'est de Pampelune. Aucun n'atteindra notre secteur; de plus les nuages bas empêchent toute observation.

 

Vendredi 27 juillet, les nuages bas sont à nouveau tenaces, bien qu'il y ait eu un peu de soleil à la mi-journée.

Vers 9 heures il y a eu de l'orage en Gironde.

En soirée, il y a un évènement: une éclipse lunaire totale, particulièrement longue. En Europe occidentale elle se produira au crépuscule et en tout début de nuit; en fait, la lune se lèvera "en éclipse".

Nous allons au Mont Bostmendi pour l'observation, en espérant que le sommet sera suffisamment haut pour "vaincre" la chape de nuage bas. Malheureusement ce ne sera pas le cas, nous marchons au sommet dans la purée de pois. Ce qui m'aura le plus marqué, au final, cette soirée, ce sont les dizaines de papillons de nuit attirés par ma lampe frontale !

Pas d'éclipse... et pas d'orage non plus. La dégradation entrevue depuis quelques jours passe inaperçue.

 

Samedi 28 juillet, changement de temps ! Le jour peine à se lever et il tombe un crachin très épais !

20180729 123

 

Pour cette dernière journée, nous allons sur la côte atlantique.

Première étape à Biarritz. Le ciel est couvert, mais la pluie a cessé. L'ambiance devient lourde.

20180729 135

 

Il y a une ligne d'averse au large.

20180729 139

20180729 140

 

Déplacement ensuite à Saint-Jean-de-Luz

20180729 141

20180729 143

 

Le ciel est un peu plus clair en direction de l'océan, mais reste menaçant en direction des terres.

20180729 145

 

Finalement nous allons jusqu'à San Sebastián Donostia. Cette fois, le soleil est plus généreux; il y a quelques cumulus vers le large.

20180729 151

20180729 152

 

En fin de journée, nous retournons au gîte. Le ciel est plus clair, et les derniers cumulus bourgeonnent avant de se dissiper en soirée, comme ici près d'Irrissarry.

20180729 154

 

Dimanche 29 juillet, juste avant de quitter le pays Basque, le ciel est limpide à Athérey.

20180729 164

 

Un coucher de lune...

20180729 170

 

Lors du trajet jusqu'à Dax, il y a un épais brouillard qui recouvre quasiment tout le nord du Béarn et le sud des Landes; c'était même la purée de pois par endroit; le soleil n'est revenu qu'à l'entrée en ville de Dax.

Posté par rodac à 08:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


La situation fin juillet 2018

Mardi 24 juillet, la légère bise qui soufflait la veille a cessé. La chaleur s'accentue sous un fort soleil, il fait 32.7°C à Lyon Bron, 32.3°C à Sion, 31.6°C à Genève.

Des orages éclatent ici et là dès la fin de l'après-midi, de façon isolée. Il s'agit d'orages monocellulaires, très peu mobiles et parfois stationnaires.

Vers 19 h, un orage sévit près de Bex et de Martigny.

Vers 20 h 30 - 21 h 30, un orage stationnaire sévit entre les lacs de Neuchâtel et de Bienne.

Vers 23 h 30 et minuit, un nouvel orage sévit sur les hauteurs de Bex.

Vers 1 h - 1 h 30, un orage touche le secteur du Moléson, avec une petite extension sur le Haut-Lac.

20180731 009

Vers 3 h, il subsiste encore de l'orage sur la chaîne des Vanils.

Il faut attendre presque 5 heures pour que toute activité cesse.

 

Il se produit un dust devil à Weeze (Allemagne) lors du festival Parookaville:


 

 

Mercredi 25 juillet, la journée est orageuse dès le matin.

Vers 9 h - 10 h 30, il se produit un fort orage stationnaire sur la chaîne du Gantrisch.

Vers 11 h, il y a un orage sur le massif des Diablerets, en léger flux d'est.

Vers midi, il y a de l'orage entre Pontarlier et le Mont-Tendre, en léger flux de nord-est.

Vers 16 h 30, il se produit un orage à Payerne.

Vers 17 h, une cellule orageuse éclate en plein sur Lausanne, elle se dirige ensuite sur le Grand-Lac, dans un léger flux de nord-est.

20180731 012

 

Vers 19 h, il subsiste de l'activité orageuse plus au sud, vers le Fort de l'Ecluse et le Parmelan.

L'activité orageuse cesse assez tôt, vers 20 heures c'est le retour au calme.

Il y a de nombreux orages sur les Alpes du Sud, notamment vers Gap.

La chaleur est bien présente, il fait 33.9°C à Lyon Bron, 32.6°C à Sion, 30.8°C à Genève.

 

Jeudi 26 juillet, l'activité orageuse est moins marquée.

Il se produit vers 15 h de l'orage stationnaire sur le Haut-Giffre.

Vers 17 h 30, il y a de l'orage sur la vallée de l'Arve. Le panache des enclumes atteints la moitié sud du bassin lémanique.

20180731 015

Vers 19 h, l'orage sévit sur le sud du Bugey, ainsi que sur les Bauges (grêle). Il y a aussi un orage stationnaire près de La Chaux-de-Fonds.

La chaleur est nettement plus marquée que les jours précédents. Il fait 35.2°C à Lyon Bron, 34.8°C à Sion, 32.8°C à Genève.

La canicule s'accentue sur le nord de la France, on relève 37°C à Laon (Aisne). Il fait aussi 34°C à Amsterdam.

Au cours de la nuit suivante, il y a des orages sur la Champagne.

 

Vendredi 27 juillet, la canicule s'accentue.

Il fait 36.5°C à Lyon (min. 21.0°C), 35.0°C à Sion, 33.1°C à Genève.

Il fait aussi 37.6°C à Lille (min. 21.1°C) !

En soirée, un violent orage s'abat sur Paris, et provoque une importante panne qui paralyse le trafic ferroviaire à la gare de Montparnasse.

Sur la région lémanique, le temps est calme, les orages restent loin au sud-ouest, vers Saint-Etienne.

Les conditions d'observation ne sont pas évidentes pour l'éclipse lunaire, le ciel se couvrant sur la région Rhône Alpes. Cependant l'observation est restée possible sur la région lémanique.

 

Samedi 28 juillet, au cours d'une nuit très chaude, les orages arrivent.

Vers 3 heures du matin, une ligne d'orages se met en place, approchant la région genevoise, la Bresse et la chaîne du Jura. Des cellules isolées éclosent en maints endroits.

20180731 017

 

Vers 5 heures, une cellule orageuse éclate en plein milieu du Lac Léman.

Vers 6-7 heures, c'est surtout le Petit-Lac et le bassin genevois qui sont concernés.

20180731 019

 

Vers 8 heures, après une brève accalmie, les orages reprennent de plus belle.

20180731 020

Un important "ruban" de cellules se met en place.

L'ensemble se transforme ensuite en un vaste amas pluvio-orageux.

20180731 021

 

Les pluies vont concerner la région lémanique jusque vers 16 heures. Un bel apport d'eau, qui doit faire du bien à la végétation, au vu du nouvel épisode de canicule qui se profile pour début août.

Il est tombé 7.8 mm à Genève, 14.1 mm à Lyon, 12.0 mm à Lausanne-Pully.

Le soleil revient ensuite.

 

Dimanche 29 juillet, la journée est très ensoleillée.

De retour du Pays Basque. Si le ciel était souvent bien nuageux sur l'ouest de la France ainsi qu'à Paris, c'était ensuite le grand soleil sur la Bourgogne et la Franche-Comté, avec de rares cumulus.

La chaleur revient, il fait 32.9°C à Lyon Bron, 31.0°C à Sion, 31.3°C à Genève Cointrin.

Les cumulus sur le Jura sont de taille modeste, laissant indiquer une masse d'air très stable.

Sur les Alpes, c'est pareil, les cumulus sont limités à une portion congrue.

20180729 177

 

Vers 20 heures, alors que je suis de retour à Lausanne, j'aperçois en direction du Salève un nuage qui m'intrigue:

20180729 182

J'ai d'abord cru à une enclume d'inversion, mais il s'agit en fait d'un véritable orage !

Celui-ci sévit sur le nord de la Drôme, et malgré la distance (près de 200 km !), la structure supérieure est bien visible. Il se dissipera au crépuscule.

Posté par rodac à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les 30 et 31 juillet 2018

Lundi 30 juillet, le temps est prévu stable. Les orages ne devraient éclater que de manière très isolée, assez brève et en journée.

Il fait très chaud, jusqu'à 33.1°C à Lyon-Bron, 34.9°C à Sion et 32.7°C à Genève.

Durant l'après-midi, il y a des bancs de cirrus et quelques cumulus sur le Jura, au développement très limité.

20180731 002

 

Les orages restent très loin au sud et au sud-ouest, conformément à la plupart des prévisions.

20180731 004

 

A noter que les orages sur le massif Central sont dotés d'un flux de sud-sud-ouest pour ce qui est des précipitations. Cependant, le panache des enclumes s'étant dans le flux presque opposé, de nord-nord-ouest !

 

Mardi 31 juillet, le risque orageux reste très isolé et diurne, comme la veille.

Le matin, il fait déjà bien chaud (minimale de 21.0°C à ma sonde); il y a des bancs de cirrocumulus

 

20180731 005

 

La chaleur s'accentue, on atteint 34.8°C à Lyon (min. 21.2°C), 35.9°C à Sion (record provisoire 2018 pour la Suisse), 33.4°C à Genève.

Vers 16 heures, la convection s'active, avec ce congestus aperçu non loin en direction de l'est. Il ne parviendra pas à l'orage.

20180801 007

 

Sur le Jura, il y aura une petite cellule, qui parviendra tout juste à générer un peu d'électricité.

20180801 008

 

L'activité convective s'atténue dès la fin de l'après-midi, et la soirée est calme, avec de belles couleurs. L'idéal, donc, pour un pique-nique au bord du lac...

20180801 016

Posté par rodac à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

1er août 2018 - journée d'orage

Ce mercredi 1er août, le risque orageux est entrevu plus important que les jours précédents.

La nuit a été très chaude, je relève une minimale de 22.1°C sur ma sonde à Prilly, La température minimale a été par ailleurs de 24.1°C à Lyon Bron !

Durant la matinée, une zone d'orage circule du Morvan (vers 3 heures), vers la Lorraine (8 heures), puis en direction de l'Allemagne.

Le temps reste très ensoleillé jusqu'à midi, est la chaleur est toujours présente (maxi de 33.0°C à Lyon, 34.3°C à Genève, 35.5°C à Sion).

Vers 13 heures les enclumes sont déjà présentes sur le Jura. Cette première cellule n'a pas généré d'électricité.

20180801 021

 

Vers 14 h 50 une nouvelle convection se développe sur le Jura. Cette fois le tonnerre se fait entendre un peu au loin.

20180801 026

 

En direction du Sud, il y a aussi des orages développés de la vallée de l'Arve au Mont-Blanc et au Haut-Giffre.

20180801 027

 

Vers 16 h 20, une nouvelle "vague" convective se développe en direction du Jura, cette fois plus proche de ma direction. Les précipitation débordent sur le piémont. Le tonnerre se fait davantage entendre.

Le bouillonnement convectif est très marqué sur les côtés.

20180801 030

 

Sentant une situation orageuse se mettre en place rapidement, je décide de me déplacer à Denges. En route, je vois le soleil disparaître derrière les cumulus. Une fois arrivé sur place, à 16 h 50, ceux-ci ont dépassé le zénith.

Le ciel devient rapidement chaotique à l'opposé, les tours convectives se multiplient

20180801 035

 

A 16 h 56, soit seulement 6 minutes après mon arrivée, le rideau d'averse au nord est déjà très proche.

20180801 042

 

Parallèlement, au sud-ouest, une autre averse compacte s'est rapidement formée.

20180801 044

 

A 16 h 58, la pluie est sur moi, il faut déjà regagner la voiture !

Pendant près de 20 minutes, j'essuie de furieuses averses, très irrégulières, et mêlée de petite grêle qui tape la carrosserie.

Vers 17 h 20, il y a des congestus qui filtrent à travers le rideau d'averse.

 

20180801 064

 

Vers 17 h 30, la pluie se calme sur ma position. Cependant il subsiste des rideaux d'averses jusque vers Nyon. Plus loin, notamment à Genève, le temps est resté absolument sec.

20180801 078

20180801 220

 

Les zones d'averses se déplaçant peu à peu sur le lac, je décide de me rendre à Saint-Sulpice. J'y arrive vers 18 h 20. Je ne pourrais pas utiliser le débarcadère car c'est de là que vont être tirés les feux d'artifice pour la fête nationale... Peu importe, je peux me placer ailleurs...

Les averses se déplacent lentement sur le lac.

20180801 085

 

Vers 19 heures, je réussis enfin ma première capture d'éclair, après avoir loupé tous les précédents. Ce sera ma seule capture pour cet orage !

20180801 093

 

Le ciel s'éclaircit progressivement en direction de Genève, avec une frange de ciel bleu.

20180801 109

 

En attendant, il y a encore des averses ici, à Saint-Sulpice, la fête nationale a encore une allure plutôt mouillée... Un très bel arc-en-ciel apparaît vers 20 h 15, avec le retour du soleil rasant.

20180801 121

 

Il commence à y avoir de beaux contrastes avec le coucher du soleil.

20180801 136

 

Vers 20 h 50 un champ de mammatus devient de plus en plus visible au sud-ouest; par ailleurs, ça bourgeonne à nouveau. Pas moins de trois cellules gonflent au loin sur la Haute-Savoie.

20180801 142

Le champ de mammatus prend un allure irréelle avec le coucher de soleil, et s'étend sur une bonne partie de l'arc lémanique.

20180801 156

20180801 166

 

Les couleurs sont aussi magnifiques en direction du nord-ouest.

20180801 161

20180801 167

 

Les cellules formées au sud-ouest vont rapidement se dissiper, il n'y aura pas d'orage poure le début de nut.

 

Finalement, je reste sur place pour admirer le feu d'artifice.

20180801 195

20180801 211

Posté par rodac à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,