16 juillet 2018

14 juillet 2018 - chasse ratée

Après un début de semaine splendide regorgeant de soleil, le risque orageux s'accroît pour la fin de la semaine.

 

Jeudi 12 juillet est la première journée à surveiller. Cependant aucun nuage menaçant n'est apparu. Les orages sont restés derrière les Alpes, principalement sur le Piémont et la Lombardie.

 

Vendredi 13 juillet la chaleur s'accentue, il fait 30.1°C à Genève, 31.9°C à Sion.

Les cumulus restent discrets sur les reliefs en journée.

Ce n'est qu'en soirée que les nuages se font plus nombreux. Des bancs de stratocumulus d'allure quelque peu instable recouvrent une partie du bassin lémanique.

20180715 003

 

Mais là aussi pas d'orages pour la région lémanique. Un orage se produit loin à l'est en Suisse centrale.

Il y a aussi des orages dans le midi toulousain, ainsi que près du pays Basque.

 

Samedi 14 juillet, le risque orageux s'accroît par rapport à la veille.

Cependant, les modèles sont souvent timorés; la situation ne sera pas évidente à appréhender.

Le matin est déjà chaud (Tn 19.5 sur ma sonde à Prilly), avec de nombreux cirrus et des cumulus à base élevée, avec un ciel bleu un peu turquoise.

20180715 009

 

A noter que durant la matinée, une importante masse nuageuse recouvre presque toute la Provence.

 

Vers 13 heures, une zone de pluie stratiforme affecte la région de Lyon à Chambéry. Le flux orienté presque ouest la fait passer au sud du Léman.

Le ciel se couvre temporairement (ciel très blanc), avant le retour du soleil.

Durant l'après-midi, il fait très chaud et des congestus font leur apparition un peu n'importe où, dans un ciel parsemé de nombreux cirrus.

Vers 18 heures, il y a des bancs de stratocumulus à l'aspect souvent déchiqueté.

Vers 19 heures, les orages ne sont pas si loin ! Une cellule active sévit près d'Annecy, alors que d'autres orages affectent la région lyonnaise.

20180715 014

 

Vers 20 heures, vers l'ouest les nuages ont toujours une allure "poussiéreuse".

20180715 017

 

Plus au sud-ouest, le ciel est plus sombre, notamment derrière le Salève.

20180715 019

 

La question se pose: où se placer ? Les orages "lyonnais" en flux presque ouest pourraient arriver sur la région lémanique, mais risquent aussi de mourir avant. Je décide de me diriger vers l'ouest pour avoir davantage de chance de suivre leur approche, et de me placer vers Mont-sur-Rolle.

En route, j'aperçois que le ciel est assez noir et mamelonné au-dessus du Léman. Visiblement, une forte ascendance s'est mise en place. Vers 20 h 50, juste avant d'arriver sur le point de vue, je vois un mince filet gris filtrant la lueur crépusculaire, le ciel étant plus clair au nord-ouest sur le Jura. Visiblement une averse se met en place.

En quelques minutes, le mince filet se transforme en déluge ! C'est sous des trombes d'eau que j'arrive au point de vue... La température au thermo voiture a déjà chuté à 19°C !  Et autre mauvaise surprise, celui-ci est rendu inaccessible à cause de travaux ! Je dois placer la voiture plus bas et il est impossible de faire des photos depuis l'intérieur du véhicule...

Vers 21 heures, l'averse se calme, je peux alors sortir de la voiture et aller à pied sur le replat au-dessus. L'averse a gagné le Grand-Lac.

20180715 025

 

Par moment un flash intranuageux surgit dans le rideau d'averse. Une activité électrique des plus parcimonieuses.

Je ne serai pas tranquille longtemps. Dans mon dos, le paysage est à nouveau flouté. Très vite, je vais à nouveau prendre la flotte ! Et ça ne manquera pas ! Vlache !

Je quitte Mont-sur-Rolle pour me placer plus à l'ouest, à l'arrière du système. J'arrive à Bassins où j'avais repéré en 2010 un joli point de vue dans le jardin de l'église. Le temps est sec à Bassins. Mais impossible de se garer à proximité. Je me gare un peu plus loin pour faire une photo de la situation, à 21 h 30.

20180715 030

 

L'averse s'est éloignée en direction du Grand-Lac. Il y a des bases bien sombres et menaçantes à l'arrière. Je poursuis ma route et me dirige vers Saint-George, où j'avais aussi repéré un point de vue en 2010. En route, j'aperçois un éclair internuageux près des Voirons.

Arrivée à Saint-George vers 22 heures. La nuit tombe, les bases nuageuses sont toujours menaçantes.

20180715 031

 

Mais l'activité électrique est uniquement intranuageuse. Des flashes éclairent la structure en 2 endroits différents. Les orages sont déjà loin "dans le dos" et s'éloignent rapidement vers l'est.

Ne voyant rien de concret arriver l'ouest, je décide de rentrer, en m'arrêtant au passage à Saint-Sulpice.

Plus aucun éclair... Petite consolation avec le feu d'artifice tiré à Évian, dont le bruit est très perceptible à Saint-Sulpice...

20180715 036

 

à 23 heures l'orage se déchaîne près de Berne.

Par la suite, j'ai vu grâce aux photos des collègues qu'un impact très puissant était tombé très près de la corniche à Chexbres, un autre point de vue très prisé par les chasseurs d'orages. ça a bien dû secouer là-bas...

 

Les orages ont éclaté dans la soirée et la nuit en de nombreuses régions; bien électriques en Languedoc, présents aussi en Lorraine et en Île de France.

Posté par rodac à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


15 juillet 2018 - orage surprenant en soirée

Ce dimanche est entrevu assez orageux, mais les modèles sont très "volages", chacun ayant un peu son scénario et change de run en run... Cela dit, les orages pourraient être présents dès le matin.

Après un début de matinée bien nuageux, le ciel se dégage; le soleil et la chaleur prennent rapidement le dessus.

Des orages éclatent dès le matin dans les Alpes du sud, notamment vers Gap.

Vers midi, il y a des congestus le long du Jura, avec de fortes ascendances, mais mal structuré. Un système mieux organisé se met toutefois en place vers la Vallée de Joux.

20180715 043

 

En début d'après-midi, je pars faire une reconnaissance sur La Côte pour trouver de nouveaux points de vue, afin de remplacer celui de Mont-sur-Rolle, qui sera probablement "out" pour le reste de la saison...

Un petit orage éclôt finalement des cimes jurassiennes.

Vu depuis Aubonne à 13 heures, le sommet s'étale peu à peu, et des grondements de tonnerre se font entendre.

20180715 051

 

Un peu plus tard, vu des hauteurs de Féchy:

20180715 058

20180715 074

 

Ma petite tournée m'a emmené sur les hauteurs d'Aubonne, Féchy, Bougy-Villars, Tartegnin et Gilly. Au final, j'ai pu trouver deux points de vue splendides. La "relève" pourra être assurée !

Au retour, j'aperçois un puissant congestus se dresser au-dessus des forêts du Jorat, sur la marge des enclumes provenant du Jura.

Vers 14 heures le sommet du congestus touche le panache de l'enclume et crée des "pileus" "empruntés" à la masse du panache.

20180715 113

 

L'orage sur le Jura semble se régénérer par l'arrière et envoie une enclume "permanente". Le soleil est tout juste caché par l'enclume à Prilly. Je me dirige vers l'est lémanique, où le soleil résiste largement.

Le panache vu des hauts de Villette, à 14 h 50.

20180715 119

 

Puis à 15 h 10 vu de Saint-Légier.

20180715 121

 

Vers 16 h 30 la situation n'a guère changé: toujours une enclume "permanente" provenant presque toujours du même endroit.

20180715 130

 

Sur la gauche, au-dessus du Pays de Gex, un congestus gonfle rapidement:

20180715 128

 

Celui-ci se transforme rapidement en petite enclume. Entre les deux systèmes, à droite, on peut voir de nouveaux congestus éclore.

20180715 132

 

Sur le Chablais, la convection qui est restée modeste change un peu. Des congestus très étroits, à base élevée, évoluent en diagonale dans un mouvement ascendant violent.

20180715 136

 

La région lyonnaise est en train de prendre un violent orage en ce moment, en pleine retransmission de la finale de la coupe du monde de football (France - Croatie). Il doit y avoir une ambiance particulière dans les fan zones !  On a relevé une intensité de 50 mm/h dans le 7ème arrondissement de Lyon; par ailleurs un tuba a été observé dans les Monts du Lyonnais.

Le Nord-Isère est aussi concerné par de forts orages, avec de violente rafales et une base nuageuse de teinte verdâtre.

 

18 h 20: Le soleil est toujours rayonnant, mais l'enclume du Jura gagne peu à peu du terrain. La base devient de plus en plus sombre.

20180715 141

 

18 h 45: Le soleil résiste encore, mais plus pour longtemps. Le ciel devient de plus en plus chaotique là où le ciel était bleu... Les premiers grondements de tonnerre se font entendre aussi au loin, sous l'enclume.

Un vent de nord-ouest très sensible se met à souffler... un peu comme si du Joran poussait jusque dans la région du Haut-Lac. Il s'agit de l'outflow provenant du coeur de l'orage.

20180715 144

 

18 h 50: Cette fois, le soleil s'est caché. L'orage est en train de s'étendre plus au sud. Il va être de plus en plus difficile d'y échapper.

20180715 147

 

19 h: Une belle ligne orageuse, presque linéaire, s'étant du Charolais au plateau suisse. Avec le flux orienté plein ouest, cette ligne va s'enfoncer peu à peu vers le sud.

20180715 153

 

19 h 20: Une forte ascendance se met en place sur tout le Haut-Lac; les champignons poussent à grande vitesse

20180715 162

 

Quelques impacts de foudre tombent au nord-ouest, mais aussi plein ouest, sur le Grand-Lac (aucun capturé avec la cellule...)

Le front linéaire se rapproche, les bases nuageuses noircissent presque à vue d'oeil. Les premières gouttes tombent.

20180715 168

 

19 h 40: Le vent devient violent, et une averse provenant du nord-ouest nous arrive dessus. Les montagnes sont progressivement floutées.

Ce n'est qu'à 19 h 58 que je parviens à capturer le premier canal d'éclair !

20180715 190

 

Nous essuyons de bonnes bourrasques, sans toutefois être d'une violence exceptionnelle.

Les décharges sont surtout intranuageuses (ce qui affole ma cellule de déclenchement et m'oblige à trier des centaines de photos...)

Le plus bel éclair est capturé à 20 h 10.

20180715 202

 

Puis c'est la fin de l'orage, il pleut de manière assez forte et régulière. Des impacts positifs, qui font tout vibrer, tombent un peu n'importe où...

 

A 21 heures, ça commence à s'éclaircir au nord-ouest, alors qu'il pleut encore assez fort. Tout le paysage prend une teinte jaunâtre assez étrange !

20180715 215

 

Avant de rentre, je m'arrête encore à Chexbres pour admirer les nuages rosis par les derniers rayons du soleil, alors qu'il pleut encore un peu.

20180715 226

 

Le reste de la soirée et de la nuit sont calmes.

 

Un autre système orageux sévit en début de nuit sur la région de Valence.

Par ailleurs, de nouveaux orages arrivent par les Pyrénées et affectent le quart sud-ouest de la France (10 départements en vigilance orange).

De nombreuses régions sont concernées par les orages: la région toulousaine, le Languedoc, la Charente Maritime (orages très électriques), le nord de l'Alsace, ou encore la Dordogne.

 

Il s'est produit un dust-devil à Landerneau (Finistère):

 

 

 

Lundi 16 juillet, un certain risque orageux persiste. Celui-ci, prévu d'abord pour la soirée et la nuit suivante, et plutôt recalé en journée dans les dernières modélisations.

La matinée est très ensoleillée, le matin un peu plus frais, avec une Tn de 15.7°C à ma sonde, mais la chaleur revient rapidement.

Le début de journée est très chahuté dans le midi, avec de nombreux orages, notamment à Toulon, et souvent en mer.

20180717 003

20180717 004

 

Vers 13 heures, les premiers orages se développent sur les Vosges, quasi stationnaires.

Les cumulus restent en revanche modestes sur le Jura et le Chablais.

Vers 15 h 30, un faible orage a éclos dans le sud du Bugey.

20180717 015

 

Le temps devient calme le reste de l'après-midi, le flux de nord-ouest devient plus marqué.

Vers 18 h 30, un regain d'activité se produit sur le Morvan et le Val de Saône, mais restera très temporaire.

Il y a de belles couleurs au coucher du soleil.

20180717 042

 

On peu apercevoir au loin les restes d'enclumes des orages de la Saône.

20180717 043

 

Vers 23 heures, une zone d'averses naît entre Dijon et Besançon. Celle-ci va subsister toute la nuit tout en se dirigeant vers le sud-est. Elle se situe vers 0 h 30 à Auxonne, à 3 h à Frasne et Champagnole, puis à 5 h 30 elle aborde le Léman. Il en résulte une bonne averse sur la région lausannoise, mais sans aucune activité électrique.

Posté par rodac à 22:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,