Ce lundi 2 juillet devrait marquer le retour des orages sur la région lémanique, après trois semaines de "vacances"...

Les modèles ne sont pas tous d'accord, mais il est souvent entrevu des orages isolés en deuxième partie de journée, et une onde orageuse pour la nuit suivante.

Le matin, il y a des bancs de cumulus assez déchiquetés.

20180702 001

 

La journée est encore très chaude. Il fait jusqu'à 33.3°C à Genève, 34.1°C à Sion.

Vers 15 heures, alors que les cumulus restent modestes sur le Jura, un orage sérieux éclate dans l'oberland Bernois, d'Interlaken au Grimsel.

20180702 003

Vers 18 heures, la convection s'intensifie brusquement sur le Jura, avec d'imposants congestus qui ne tardent pas à générer une enclume

20180702 006

20180702 010

 

Sur le Chablais, aussi, il y a des enclumes.

20180702 017

 

En revanche, l'horizon sud-ouest est pour l'instant dégagé d'orages. Les orages les plus "proches" dans cette direction se trouvent sur les Cévennes et le Forez, et ne semblent pas progresser plus avant.

Vers 20 heures, le ciel devient plus calme, les cumulus sont davantage déchiquetés. Les poussées verticales restent en revanche bien palpables.

20180702 027

 

Reste à savoir comment se placera le forçage de cette nuit, et s'il aura lieu...

 

Je décide de me positionner vers Mont-sur-Rolle. Arrivé sur place à 21 h 20, il y a un beau congestus illuminé par les derniers rayons du soleil.

20180702 030

20180702 031

 

Il fait encore très chaud, la température avoisine les 25°C à 27°C.

Vers 22 heures, alors que la nuit s'installe peu à peu, d'autres tourelles convectives s'élèvent en direction de l'est, plus ou moins au-dessus du Jorat:

 

20180702 057

 

Les tourelles s'élargissent peu à peu pour au final fusionner ensemble. Les têtes cumuliformes ont une étrange lumière, comme si une sorte de "soleil nocturne" les éclairait...

20180702 061

 

22 h 25: le sommet du système convectif commence à s'étaler en enclume. Les premiers flashes apparaissent d'abord sur la droite, assez loin.

20180702 062

 

Les flashes deviennent plus lumineux. Puis il y a des éclairs internuageux.

20180702 064

 

Et même un impact, assez loin tout à droite...

20180702 067

 

L'activité électrique, d'abord très parcimonieuse, devient plus abondante à 23 heures.

La tête de l'enclume s'illumine d'éclairs internuageux, parfois très lumineux.

20180702 068

20180702 077

20180702 078

 

23 h 10: L'orage au nord-est s'affaiblit peu à peu; les décharges s'espacent de plus en plus. Une autre cellule, en direction du Chablais, au sud-est, vient d'éclors. La aussi, des décharges intranuageuses et parfois internuageuses.

20180702 081

 

D'autres flashes en direction du sud et du sud-ouest indiquent la présence d'autres orages, mais l'activité électrique est plus que parcimonieuse.

Il est 0 h 40 lorsque je décide de rentrer.

Un fort orage sévit à l'ouest de Lyon. La plupart des modèles ne voient pas cet orage atteindre le Léman. Mais on ne sait jamais...

Après un petit moment de sommeil, bref aperçu des cartes:

20180702 099

 

20180702 100

 

L'orage qui canarde la région lyonnaise poursuit sa route vers la Bresse. Cependant, ce déchaînement électrique n'est pour l'instant guère visible de chez moi; juste un petit flash de temps en temps.

Mais une petite cellule a éclos plus à l'est, plus ou moins sur la Vallée Verte, derrière Thonon.

2 h 40: je me trouve au point de vue près de chez moi à Prilly; la petite cellule des hauts de Thonon génère un peu d'électricité, très espacée. Deux impacts, tombés loin d'où je m'attendais, se retrouvent hors cadre...

20180702 104

 

En attendant de voir si l'orage "lyonnais" a une chance d'approcher, je me dirige au bord du lac, à Saint-Sulpice.

Vers 3 h 20, l'orage "de Thonon" donne un peu d'électricité sur le Haut-Lac, mais uniquement intranuageuse.

20180702 108

 

Vers 3 h 45, les flashes semblent être plus nombreux derrière le Jura. Avant de rentrer, je fais un crochet à Denges, qui est tout près.

Alors que le merle se met déjà à chanter (il n'est pas encore 4 heures...), ça se met à flasher de tous les côtés vers l'ouest et le sud-ouest.

C'est un orage sérieux qui aborde la région genevoise.

Il y a souvent des impacts.

20180702 112

20180702 114

20180702 126

 

L'orage s'approche assez lentement. Les impacts sont entrecoupés de très nombreuses décharges intranuageuses, presque une toutes les 3 secondes, au plus fort de l'intensité.

A 4 h 30, les impacts deviennent plus lumineux et bien dessinés.

20180702 129

20180702 132

20180702 133

20180702 134

20180702 135

Le temps est encore sec à Denges, avec juste un peu de vent. Il fait encore près de 23°C...

20180702 136

20180702 138

 

Sous cet impact, il y a un power flash:

20180702 139

20180702 140

 

20180702 141

 

20180702 142

 

 

20180702 145

 

Vers 5 heures, alors que le jour pointe peu à peu à l'opposé, les décharges deviennent plus dispersées et plus souvent intranuageuses. Je décide de rentrer pour au moins dormir un peu...

Peu avant d'arriver à la maison, j'essuie une première averse.

L'orage aborde la région lausannoise.

20180702 147

 

20180702 149

 

Entre 5 heures et 5 h 30, c'est le déluge, accompagné de quelques éclairs "surpuissants" qui font parfois tout vibrer. L'un d'eux tombe même à 500 mètres... Un joli coup de canon...

Vers 6 heures, le tonnerre s'estompe et l'orage s'éloigne peu à peu vers le nord-est. Un réveil en fanfare, pour la ville de Berne notamment.