03 juin 2018

La situation des 1er, 2 et 3 juin 2018

Vendredi 1er juin, les orages marquent une "pause"...

Le matin, le ciel est "cotonneux" comme la veille

20180602 001

 

Dès la fin de la matinée, de petites cellules se développent sur les reliefs, entraînées dans un lent flux d'ouest. Mais celle-ci n'arrivent que rarement à l'orage.

Quelques enclumes par-ci par là:

20180602 003

 

Et souvent des congestus.

20180602 012

 

La soirée est calme et la nuit dégagée.

Les développement orageux étaient souvent bien plus au nord.

 

 

Samedi 2 juin, une dorsale de haute pression amène un temps bien ensoleillé et chaud. Idéal, du coup, pour la présentation de ma première exposition photo à Vevey.

Les cumulus fleurissent dès le matin sur les reliefs.

20180602 023

 

Vers 17 heures, il y a des congestus bien développés.

20180602 035

 

Vers 18 h, une petite zone d'averse survient sur le Chablais valaisan.

Sur le Jura, il y a une ou deux enclumes.

20180602 042

 

De même que sur les préalpes bernoises.

20180602 044

 

Vers 19 h, les enclumes du Jura se dissipent peu à peu.

20180602 046

 

Les couleurs deviennent très belles au coucher du soleil:

20180602 057

20180602 063

 

Plus au sud, le ciel est plus chargé:

20180602 055

 

Depuis la soirée, quelques orages surviennent en Tarentaise, Maurienne et Beaufortin.

Puis vers 20 h 30, un autre orage se développe autour de Grenoble.

Vers 22 h, alors que la nuit tombe, j'aperçois de nombreux flashes vers le sud, jusqu'à un tous les 3 à 4 secondes

20180602 069

 

Arrivé vers 22 h 50 sur un autre point de vue, j'aperçois toujours des flashes, uniquement intranuageux. L'orage se situe non loin de Chambéry.

20180602 074

 

A 23 h 02 précises, extinction des feux: l'orage cesse d'un coup de produire des décharges, puis se dissipe très vite !

Durant la nuit, à 2 heures, il y a eu un orage sérieux dans le haut val d'Aoste.

Puis vers 5 h, quelques zones d'averses sur le Bugey et le Haut Jura, remontant dans un flux de Sud.

 

Dimanche 3 juin

La tendance orageuse devrait sensiblement augmenter ce dimanche.

Les modèles, initialement très favorable à une "action nocturne" des orages sur la région lémanique tendent le jour J à une activité plus précoce survenant plutôt vers 20 heures. A suivre.

Le ciel reste assez couvert puis le soleil apparaît vers les 9-10 heures pour briller généreusement.

Vers 13 heures les premières cellules apparaissent sur le Jura.

20180604 001

 

Je me trouve à Vevey vers les 14 heures. Il y a quelques bourgeonnements peu structurés sur le Chablais.

20180604 004

 

Sur le Jura, une très belle enclume s'est développée.

20180604 005

 

Vers 17 heures, un premier orage sévit derrière les montagnes au-dessus de Vevey et Montreux. Le tonnerre commence à gronder.

20180604 007

 

Après une brève accalmie, un autre orage touche les hauteurs vers 17 h 30. Cette fois, le tonnerre est fréquent, mais essentiellement intranuageux.

20180604 022

 

Parallèlement, une averse sévit sur le lac, sans activité électrique.

20180604 024

 

Vers 19 heures, de retour sur Lausanne, le temps est à nouveau calme en direction du Jura.

20180604 038

 

En revanche, le ciel s'assombrit au sud-ouest.

20180604 041

20180604 045

 

Il y a un peu d'orage vers Genève et le Petit-Lac. Je n'ai pas aperçu d'éclairs. Le flux orienté au sud-est fait coulisser cet orage de gauche à droite.

20180604 048

 

Vers 22 h 30 cet orage se disloque. Il y a eu davantage d'activité orageuse vers les Trois-Lacs.

Posté par rodac à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


10 juin 2018

4 juin 2018 - Nouvel orage en flux d'est

Le risque orageux est assez évident pour ce lundi, mais le timing des orages est loin d'être fixé. Cela va du tout début d'après-midi à la fin de la nuit suivante selon les modèles et les runs... En revanche, une chose semble relativement fixée, c'est la dominante d'un flux d'est. Ce ne sera pas simple.

Le matin, il y a du soleil, mais aussi pas mal de cirrus, ainsi que des rubans de brouillard le long du Jura.

20180604 051

 

Vers midi, les congestus coiffent tout le Jura, comme les jours précédents.

20180604 052

 

Durant l'après-midi de multiples cellules apparaissent tant sur le Jura que sur les Préalpes. Un fort orage touche le secteur des Rousses.

20180604 056

 

Le soleil résiste assez bien à Lausanne durant tout l'après-midi. Ce n'est que vers 17 h 30 qu'il se cache derrière des cumulus de plus en plus développés, mais encore disposés de manière anarchique.

20180604 060

 

Vers 18 heures, une zone d'averse commence à toucher Lausanne, sans activité électrique.

Vers 18 h 30, la zone d'averse s'est dirigée vers le Grand-Lac avec le flux d'est, et devient plus active. Cette fois, le tonnerre gronde.

20180604 073

 

D'autres congestus bourgeonnent cette fois juste au nord.

20180604 076

 

Des rayons de soleil percent le long du pied du Jura.

20180604 079

 

Vers 19 h 10 de nouveaux coups de tonnerre se font entendre. Un nouvel orage s'est formé juste à l'est de Lausanne. Compte tenu du flux d'est, il risque de m'arriver dessus dans les prochaines minutes. Je décide de me déplacer vers Denges, plus à l'ouest. Je parviens à devancer l'orage, sont déplacement étant très lent. Cependant, j'essuie quand même de fortes pluies au départ et même des impacts de foudre plutôt proches...

Arrivé à Denges, l'orage semble s'être disloqué, il n'est plus très menaçant.

20180604 091

 

L'autre cellule du Grand-Lac n'a quasiment pas bougé. Elle donne très rarement un peu d'activité électrique.

20180604 094

 

Mais celle-ci tend à se renforcer. Je me déplace à Saint-Sulpice pour avoir une meilleure vue sud. Et à 20 h 22, avec la cellule de déclenchement, j'attrape enfin un impact !

20180604 105

 

Au même moment, une petite zone d'averse fait son apparition près du Bouveret.

20180604 108

 

L'orage du Grand-Lac perd peu à peu de sa force, il offre encore de beaux contrastes.

20180604 112

 

Vers 20 h 40, l'averse "du Bouveret" s'est constituée en cellule orageuse. L'averse s'étend et les premiers éclairs intranuageux font leur apparition.

20180604 115

 

Un ruban nuageux se place à l'avant de l'averse, qui va s'épaissir et cacher en grande partie le rideau d'averse.

20180604 119

 

20180604 121

 

De l'autre côté, les nuages "s'agitent". Il se mettent à aller un peu dans toutes les directions, tout en s'abaissant parfois bien près du lac.

20180604 129

20180604 134

 

A 21 h 20, après une période d'arrêt, l'activité électrique reprend dans l'orage "du Bouveret". Cette fois les décharges sont souvent internuageuses.

20180604 141

20180604 147

 

Mais la pluie arrive, ce qui va rendre les prises de vues difficiles.

20180604 150

 

Puis la pluie s'intensifie. C'est même un déluge qui s'abat sur Lausanne.

Les éclairs apparaissent de plus en plus vers le nord. Je décide à 22 h de retourner à Denges, pour avoir la vue de l'autre côté. En route, il y a de nombreuses décharges, surtout intra et internuageuses.

Arrivé à Denges, j'en attrape encore quelques uns.

20180604 158

20180604 159

 

Vers 22 h 20, la situation est très flotteuse. Je décide de rentrer, et en route, j'aperçois de rares impacts, parfois positifs, s'abattre surtout vers le pied du Jura.

Il est tombé près de 85 mm à Faverges (Isère), et les pluies ont été aussi très intenses près de Dolomieu et des Abrets. Plusieurs routes étaient impraticables.

Posté par rodac à 00:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

5 juin 2018 - Déluge et soirée électrique

Le marais barométrique présent depuis trois semaines maintenant persiste et signe !

Bien que le risque orageux reste marqué, les modèles sont plutôt timorés pour la région lémanique, voyant peu ou pas d'activité; celle-ci se déclarant soit à l'ouest du Jura, soit au nord, laissant le Léman "dans le dos" des orages. L'énergie disponible (CAPE) est en revanche assez bonne pour la journée et persiste en début de nuit. Le flux est plutôt orienté plein sud. Comme les jours précédents, cela sera à surveiller en temps réel.

 

Côté photo, commençons la journée par une surprise inattendue sur un rebord de fenêtre...

20180605 001

 

Côté météo, pas de surprise. En début de matinée, les nuages bas matinaux sont nombreux, l'ambiance est très vaporeuse, "tropicale", comme tous les jours précédents.

20180605 003

 

A la mi-journée, les congestus coiffent les reliefs, là aussi pas de surprise. La base des cumulus est si basse que les crêtes du Jura sont encore entièrement dans le brouillard.

20180605 007

 

Vers 15 h, les crêtes jurassiennes commence enfin à être visibles... Les premiers orages éclatent près du Risoux. Le flux très lent de sud-est pousse les orages du Jura vers la Franche-Comté.

D'autres orages isolés éclatent dans les Préalpes, notamment vers Gstaad.

20180605 008

 

Vers 17 heures, l'orage "du Risoux" s'est lentement déplacé et tape près de Pontarlier.

La base des cumulus est sensiblement plus élevée !

20180605 012

Le temps est resté calme pour l'instant sur le Léman, avec beaucoup de soleil, et aussi une chaleur plus importante que prévue; cela augure peut-être situation orageuse pour le début de nuit; à suivre.

 

Vers 19 heures, l'orage "de Pontarlier" s'est encore lentement déplacé vers le nord et se situe vers Ornans.

Il n'y a pas d'autres orages à signaler au sud pour l'instant. Une petite averse touche le Billiat de l'autre côté du lac.

Le long des crêtes jurassiennes, de nouveaux congestus apparaissent, masqués en partie par des bancs de nuages de moyenne altitude.

Vers 19 h 30, ça commence un peu à s'activer. Cinq petites cellules font leur apparition. Celle pour l'instant située près du Vuache, non loin de Genève, semble la plus active.

20180605 025

 

20 heures: alors que l'orage sur le Vuache a déjà tiré sa révérence, le ciel s'assombrit cette fois plus à l'est, derrière les Voirons. Au zénith, le ciel se charge de plus en plus et le soleil commence à se cacher, après avoir assez largement brillé:

20180605 030

 

Je décide de m'installer près de Mont-sur-Rolle.

En route, j'aperçois un parhélie extrêmement lumineux à la gauche du soleil ! Je n'ai pas souvenir d'avoir vu le phénomène avec autant d'intensité.

Arrivé sur place à 20 h 30, il est encore bien présent, et émerge de justesse de la montagne !

20180605 042

 

L'orage sévit près de Douvaine et gagne peu à peu le Petit-Lac. L'activité électrique est surtout intranuageuse; je ne parviens pas, dans un premier temps à avoir d'impact au sol.

Un sillage turbulent est présent en marge des averses.

20180605 044

20180605 045

 

20 h 45: L'averse près de Douvaine s'accompagne d'un pied de pluie:

20180605 051

 

Une autre zone d'averse est apparue sur le Haut-Lac. Peu avant 21 h, elle s'étend de plus en plus, pour l'instant sans activité électrique.

20180605 059

 

21 h 05: j'attrape enfin, sur le Petit-Lac, le premier canal d'éclair avec la cellule de déclenchement !

20180605 064

 

Mais la pluie arrive déjà ! Je me vois déjà "forcé" d'installer le trépied dans la voiture ! Je déplace un peu celle-ci pour avoir la vue sur le Haut-Lac, où l'averse devient très intense et commence à être électrique.

21 h 13: De nombreux flashes intranuageux éclairent l'averse du Haut-Lac.

20180605 066

 

21 h 20: La pluie s'intensifie, je reçois des seaux d'eau. Pourtant, la région de Rolle reste en bordure de la cellule qui se déverse sur Lausanne, où c'est le déluge, encore plus violent que la veille...

Des éclairs internuageux font leur apparition.

20180605 103

 

21 h 40 - toujours dans la voiture sous les trombes d'eau, je vois que des impacts frappent de l'autre côté, sur le Jura. Je place le trépied près de la vitre latérale opposée. Le vent envoie la pluie droit sur l'objectif. Même en essuyant toutes les 10 secondes, les photos sont "dégoulinantes"...

Deux puissants impacts tombent devant l'objectif !

20180605 108

20180605 110

 

22 heures: la pluie n'en finit pas de tomber et l'activité électrique semble décliner...

Mais sur le Haut-Lac, un nouvel orage fait son apparition, juste à l'arrière de l'orage précédent. C'est à ce moment que je suis rejoint par Dean.

20180605 179

Pendant près d'une demi-heure, les éclairs sont uniquement intranuageux, mais quelle activité ! Près d'une décharge toutes les quelques secondes.

Il faut attendre 22 h 35 pour avoir le premier impact !

20180605 128

 

Cet orage sur le Haut-Lac ne cesse de se régénérer par l'arrière. Une magnifique base nuageuse étagée est illuminée par les éclairs.

20180605 129

 

Un nouvel impact très puissant, vers 22 h 45, qui a bien du secouer la région de Lausanne.

20180605 142

 

L'orage se déplace lentement vers le nord, vers 23 heures, en direction d'Yverdon et des Trois-Lacs.

L'activité électrique reste intense mais avec peu d'impacts. Il y a parfois quelques éclairs internuageux:

20180605 146

 

23 h 15: L'orage continue à s'éloigner vers le nord et se cache peu à peu derrière la colline.

20180605 157

 

Je quitte alors Mont-sur-Rolle pour aller en direction de Lausanne. Je m'arrête à Denges, autre point de vue que j'ai souvent "adopté" cette année.

Après minuit, l'orage "flashe" encore beaucoup, une belle ambiance électrique, mais toujours peu d'impacts. C'est avec un peu de chance, que j'attrape cet impact à 0 h 24, quelques minutes seulement après être arrivé au point de vue...

20180605 166

20180605 168

20180605 170

 

A 0 h 45, l'orage s'éloigne de plus en plus, je décide de rentrer.

L'orage continue à évoluer lentement vers le nord, tout en restant très actif. Les régions de La Chaux-de-Fonds, ou encore celle de Besançon, se trouvent en plein dedans.

20180605 175

 

Il est tombé localement 60 à 80 mm près de Lyon.

 

Mercredi 6 juin, une journée à surveiller ! Les modélisations sont très favorables, à de l'activité orageuse en début de nuit; ça risque d'être reparti pour un tour !

Le marais barométrique est toujours aussi présent, bien que sa fin semble s'approcher. En effet, un changement de temps important devrait se produire d'ici dimanche.

Le matin, scénario habituel avec nuages bas, température matinale douce, comme tous les autres matins (minimale de 15.8°C à ma sonde à Prilly).

L'ambiance reste vaporeuse, "tropicale", mais cette fois-ci les nuages sont bien plus insistants que la veille. A midi, le soleil n'a qu'à peine percé.

Vers 14 h, je me trouve à Vevey. Le soleil est davantage présent, et des cumulus assez mal structurés coiffent les reliefs.

20180608 007

 

Vers 18 heures, le ciel est relativement noir en direction de l'ouest, sur Lausanne. Mais il n'y a aucune activité électrique visible.

20180608 010

 

Je rentre en direction de Lausanne. Il pleut encore modérément, alors que plus au nord, un fort orage éclot près de Moudon.

20180608 015

 

C'est assez mal parti pour avoir des orages nocturnes. Sur la carte, il n'y a pas le moindre orage au sud, et ce jusqu'à la Méditerranée...

Dans l'ambiance un peu rafraîchie par la pluie de 18 heures, le ciel reste un peu tourmenté.

Vers 21 h 30 une zone d'averse s'est constituée près du Petit-Lac.

20180608 027

Mais pas la moindre électricité la-dedans.

De faibles pluies persistent durant la première moitié de nuit.

 

De forts orages ont concerné l'Emmental.

De forts orages aussi à Nancy et Strasbourg.

La fin de nuit est très électrique près de la Méditerranée (Hérault, Bouches-du-Rhône).

 

Jeudi 7 juin, l'activité orageuse prévue initialement très précoce en début d'après-midi (presque un copier-coller de jeudi dernier), est entrevue dans les dernières modélisations beaucoup plus tardive, et même assez favorable à une action nocturne. A surveiller une nouvelle fois.

Le matin, le ciel est bien chargé, avec même quelques gouttes. Les nuages bas cumulifient dès les premières heures du jour.

20180608 033

 

En journée, malgré les nombreux cumulus, le soleil fait quand même de belles percées.

A la mi-journée, le Jura prend sa "coiffure" habituelle. Une nouvelle fois, les crêtes sont noyées dans les bases nuageuses, très basses.

20180608 034

 

Vers 18 heures, la chaleur est assez présente, davantage que la veille. Un sommet d'enclume, bien irisé, est présent par-dessus le Jura.

20180608 042

 

Vers 19 heures, il tombe quelques gouttes sur Lausanne. Le flux est orienté est-sud-est.

Pour l'instant les orages circulent loin au sud, sur le Nord-Isère et la région lyonnaise, où il y a eu de violentes précipitations une fois de plus, ainsi que de puissants impacts de foudre.

20180608 050

 

Le coucher de soleil s'accompagne de très belles couleurs !

20180608 075

20180608 084

 

Peu de chance d'avoir de l'orage tant que ça circule aussi loin au sud. Mais à 22 h 30, cela semble se propager plus au nord: une petite cellule éclot près d'Annecy.

20180608 089

 

Je vais jeter un coup d'oeil à mon point de vue de Prilly, près de la maison, et j'aperçois même un éclair !

Je tente une sortie, mais j'en serai pour mes frais... L'activité électrique sera excessivement dispersée, émanant même de 4 points différents... Le seul éclair aperçu ne sera pas dans la boîte !

L'orage a fini même par border la région genevoise, avant de s'éloigner vers l'oeust.

20180608 103

 

Posté par rodac à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

8 juin 2018 - Orage dans l'après-midi, en flux de nord-est

La tendance orageuse tend à décliner, bien qu'elle reste présente. Le minimum dépressionnaire s'isolant vers le Golfe de Gênes puis l'Adriatique, le flux s'infléchit au nord-est. ("orage de bise").

La journée commence avec une température très douce (déjà 19°C à 8 heures du matin), un ciel assez chargé (l'aspect des nuages au-dessus des montagnes du Chablais évoque même un ciel "de bise noire"...

Il y a aussi un arc-en-ciel matinal.

20180608 105

 

A la mi-journée, les cumulus sont nombreux, souvent mal structurés. Il y a aussi quelques bons moments de soleil

20180608 108

 

Il y a eu un lâcher de ballons près de la cathédrale à Lausanne...

20180608 119

 

Puis un orage arrive subitement par le nord-est en cours d'après-midi !

20180608 123

 

Ce genre d'orage est assez traître, car il arrive par derrière (j'ai la vue à l'opposé, au sud-ouest). De ce fait, le tonnerre se fait entendre alors que le soleil est présent et le ciel plutôt clair.

20180608 125

 

A défaut d'avoir pu me placer sur un meilleur point de vue, quelques photos de l'orage de l'approche, près du centre-ville.

20180608 130

20180608 135

 

C'est une bonne rincée qui passe sur le coup de 16-17 heures, puis l'orage s'évacue très lentement sur le Petit-Lac.

L'ambiance rafraîchie ne laissera que peu de chance à de nouveaux orages.

Il y a eu de fortes pluies aussi sur le nord vaudois.

La soirée est la nuit sont plutôt calmes.

 

Samedi 9 juin, le marais barométrique va bientôt tirer sa révérence. Un creusement dépressionnaire très dynamique s'effectue sur le Portugal. En attendant, nous bénéficions ce samedi d'une dorsale augurant une journée bien ensoleillée avec un risque orageux plutôt faible.

Je retourne une nouvelle fois à Vevey pour mon exposition photo.

Les nuages bas matinaux, présents une fois de plus, évoluent en nombreux petits cumulus accrochés aux montagnes.

20180609 001

 

Vers 13 heures, les sommets montagneux sont toujours noyés dans la masse nuageuse.

20180609 005

 

Sur le Jura, c'est à peu près pareil.

20180609 016

 

Le soleil est par contre très généreux en région de plaine. Je profite de la pause de midi pour faire quelques photo des oiseaux familiers du lac...

20180609 014

 

20180609 022

20180609 025

20180609 030

20180609 038

 

Le lac a une étonnante teinte vert émeraude !

 

Vers 18 heures, il y a des congestus, assez mal structurés, et parfois des enclumes faibles et vaporeuses. Les nuages ont bien du mal à évoluer jusqu'à l'orage.

20180609 046

 

20180609 047

 

Vers 20 heures, notamment sur le Chablais, les congestus se structurent davantage.

20180609 055

 

Même au coucher du soleil, ça continue à bourgeonner allègrement.

20180609 067

 

Il y a un peu de masse nuageuse sur le Petit-Lac.

20180609 073

 

Mais tout cela ne suffira pas. En début de nuit, il y aura juste deux éclairs près des Dents-du-Midi.

 

Par contre, vers 23 heures, un violent orage secoue la région de Dijon. Malgré la distance (160 km), les flashes sont très visibles de Prilly, et même bien lumineux.

20180610 001

 

Un autre orage sévit plus au sud, sur le Forez.

Le puissant creusement dépressionnaire occasionne des orages assez violents sur l'ouest de la France.

Posté par rodac à 09:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 juin 2018

11 juin 2018 - Déluge sur Lausanne !

Un changement de temps se profile...

Le marais barométrique, après avoir "régné" sur l'Europe occidentale pendant près d'un mois, tire sa révérence. Un creusement dépressionnaire vigoureux se met en place sur le Portugal, avant de migrer vers les Alpes et le Golfe de Gênes.

 

Dimanche 10 juin, une poussée d'air chaud s'effectue à l'avant de ce système.

La chaleur s'accentue par rapport à la veille. En matinée, le ciel est souvent "blanc", avec d'épais voiles d'altitude.

Durant l'après-midi, le soleil est plus généreux. Des cellules orageuses éclatent sur le nord du Jura, et se dirigent rapidement vers Bâle. Ailleurs, les cumulus reste plutôt discrets.

20180610 008

 

Vers 18 h, d'autres orages sont présents, mais très loin à l'ouest, entre le massif central et l'ouest lyonnais, dans un flux de sud-sud-ouest.

Vers 18 h 30, il y a une petite averse au sud du Léman. L'ambiance est très sableuse et la teinte très jaunâtre !

20180610 012

 

Vers 21 h 30, les nuages sont plus nombreux vers le sud-ouest, d'aspect compact. Difficile à dire s'il y aura de l'orage ou pas dans le secteur...

20180610 015

 

Un orage fort mais de très brève durée a touché le Bugey et une partie du Jorat vers 21 heures. L'étalement de l'enclume à la tombée de la nuit est bien visible à l'ouest.

Mais intéressant et cette autre cellule qui se situe à 21 heures, plus au sud, sur le nord de la Lozère.

20180610 018

Il s'agit d'un orage supercellulaire avec une incroyable durée de vie: formée en Espagne près de Valence vers midi, elle est partie vers le nord, franchissant les Pyrénées, passant à l'est de Toulouse et abordant le massif central. Vers 22 heures, elle est sur Le Puy, vers 23 h à l'ouest de Saint-Etienne, vers 23 h 30 à l'ouest de Lyon. Cet orage finira sa course dans la Bresse.

Je n'ai pas pu observer de flash provenant de cet orage, certainement à cause de l'ambiance sableuse et de la brume sèche.

 

Vers 2 h du matin, un autre orage sévit près de Chambéry, lâchant sur place quelques impacts fracassants.

 

Lundi 11 juin, le risque orageux est nettement plus marqué pour la région lémanique. Un avis d'alerte (niv. 3) est par ailleurs lancé par Météo-Suisse.

Le matin est très doux, il fait déjà 20.4°C à 7 h 15. En revanche, le ciel est bien couvert, avec même quelques gouttes "sableuses".

20180611 003

 

Une vaste zone de pluie remonte par le sud, et va concerner largement la région lémanique.

20180611 004

 

Il pleut de 10 h à 14 h à Lausanne, parfois de manière soutenue. En progressant plus loin vers le nord-est, cette zone de pluie prend un caractère même localement orageux.

Après 14 heures, le ciel se dégage assez rapidement et le soleil reprend ses droits.

De nouveaux orages s'organisent plus au sud. Les Cévennes sont principalement concernées, mais un orage localisé bref mais violent frappe le Nord de l'Isère.

20180611 006

 

Vers 18 h, l'enclume provenant de l'orage provenant du nord-Isère se devine, avec par devant de nouvelles convections.

20180611 008

 

Sur le Chablais, par contre, les cumulus ne se développent guère; il restent assez bas, avec de sommets facilement échancrés.

20180611 009

 

Un peu plus tard, j'aperçois un arc-en-ciel sous un cumulus en dissipation:

20180611 016

 

L'aspect du ciel ne laisse guère augurer une soirée ou une nuit orageuse...

Cependant, plus au sud, les orages se multiplient, et cela pourrait changer la donne, si le forçage parvient jusqu'à la région lémanique.

Peu après 20 h, une averse sans consistance touche la Vallée verte. Sur la droite, les bases nuageuses sont un peu sombres au-dessus des Voirons.

20180611 025

 

C'est toujours vers le Jura que les cumulus ont la plus belle allure.

20180611 027

 

Le forçage semble vraiment se mettre en place avec la multiplication de cellules orageuses.

20180611 030

 

Je décide donc d'aller vers Mont-sur-Rolle; arrivée sur place peu avant 21 h.

Encore quelques trouées de ciel bleu, mais le ciel se charge de plus en plus.

20180611 033

20180611 047

 

L'aspect des nuages est toujours peu engageant; les sommets nuageux semblent très peu élevés, les averses plutôt dispersées... On dirait des orages de mars !  Il y a malgré tout un peu d'électricité; un peu de tonnerre se fait entendre de temps à autre.

20180611 036

 

Un ciel nettement plus noir se profile de plus en plus vers le sud-ouest, vers 21h30, autour du Salève, qui n'est plus visible.

J'attrape les premiers canaux de foudre avec la cellule de déclenchement.

20180611 054

 

L'orage va s'approcher, mais pas aussi vite que je n'avais pensé. La nuit tombe peu à peu.

Les conditions de prises de vue ne vont pas être faciles, plusieurs averses vont me faire rentrer et sortir le matériel, loupant plusieurs éclairs au passage...

Vers 22 h, les pluies deviennent de plus en plus fréquentes, cette fois je reste dans la voiture. Les éclairs sont assez espacés, et parfois internuageux:

20180611 068

 

Il survient aussi quelques impacts, souvent noyés dans les averses.

20180611 070

 

A 22 h 15, j'arrive à attraper un impact bien plus net:

20180611 071

 

Et deux minutes plus tard, un très beau ramifié !

20180611 072

 

La pluie devient de plus en plus insistante. Un impact lointain tombé peu de temps après:

20180611 074

20180611 075

 

Un autre impact tombé à 22 h 32; l'orage se dirige peu à peu vers le Grand-Lac et vers Lausanne.

20180611 083

 

Je replace la voiture pour avoir la vue vers l'est, sur le Grand-Lac. Un autre impact ramifié tombe devant mon objectif à 22 h 40.

20180611 086

 

Puis il n'y aura plus que des flashes intranuageux, certes nombreux. La pluie tombe fort à Mont-sur-Rolle, mais je ne suis qu'en bordure du système; je vois bien que les pluies sont encore plus intenses plus loin.

A 23 h, l'orage est pile sur Lausanne:

20180611 104

 

C'est un véritable déluge qui s'abat sur Lausanne, un peu comme le début de la semaine dernière, mais cette fois avec encore plus d'intensité !

Il tombe 49.6 mm en moins d'une heure, et 40 mm en 10 minutes.

 

Il est 23 h 30 lorsque quelque séclairs internuageux font leur apparition. Les lumières lausannoises sont à nouveaux visibles. L'orage s'est éloigné sur les hauteurs du Jorat.

20180611 095

20180611 101

 

Après un intermède sec, la pluie se remet à tomber,  mais de manière bien plus modérée.

De retour à Prilly, j'ai pu constater qu'il y a eu de nombreuses branches cassées, et certains passages encore remplis d'eau.

 

 Voici quelques articles sur l'orage "historique" qui s'est abattu sur Lausanne:

 

Un violent orage provoque des inondations record en région lausannoise

Selon le site de Météosuisse, il est tombé 49,6 mm entre 23h00 et minuit à Lausanne. Une quantité d'eau record durant un laps de temps de dix minutes a également été enregistré: pas moins de 41 mm sont tombés, selon un relevé effectué dans une station située sur les hauts de Lausanne.

https://www.rts.ch

 

 

 

 

 

 

Quelques recherches dans l'historique m'ont permis de trouver quelques uns des plus forts orages qui ont touché la ville de Lausanne:

 

4 septembre 1841 - Une crue du Flon tue 9 personnes.

 

2 / 3 octobre 1888 - Des pluies diluviennes s'abattent durant la soirée, la nuit et le lendemain matin, avec un tonnerre fréquent. Le Flon, enterré depuis 1874, manque de peu  de provoquer une embâcle. La station du Champ-de-l'Air à Lausanne enregistre 91 mm en 24 heures. Genève est touché davantage avec 168 mm en 28 heures !

 

2 juin 1889 - Moins d'un an après, un orage exceptionnel s'abat en plein sur la ville. Il tombe 56 mm en 50 minutes, et 91 mm au cours de tout l'orage à la station du Champ-de-l'Air. Il s'était produit dans le secteur lausannois une "collision" entre le joran et la vaudaire provenant d'autres orages ayant éclaté plus tôt.

La crue du Flon cause davantage de dégâts que lors de l'orage d'octobre 1888, le cumul s'abattant en un laps de temps plus court. L'embâcle provoque une vague déferlante dans toute la vallée du Flon.

Le 14 juin, journée à nouveau très pluvieuse, il tombe 90 mm avec une température qui peine à dépasser les 10°C... La station du Champ-de-l'Air a enregistré un cumul de pluie exceptionnel de 283 mm durant ce mois de juin 1889.

 

2 juillet 1917 - Au cours d'un orage fortement localisé sur Lausanne, il tombe en 71.4 mm au Champ-de-l'Air (dont 64.8 mm en moins d'une heure), 72.3 mm à Montétan, et 31 mm à Pully.

 

31 mai 1951 - L'orage inonde complètement la ville; il tombe 59 mm au Champ-de-l'Air (dont 31 mm en 10 minutes) et 40 mm à Ouchy.

 

3 août 1963 - après l'orage, on a déclaré à Lausanne avoir "rarement vu autant d'eau".

 

18 septembre 1975 - Déluge de grêle sur la ville. Il y a une couche de 50 cm de grêlons à la place Pépinet.

 

19 juillet 1976 - Un orage stationnaire inonde complètement le centre-ville; il tombe 119 mm en 2 heures (19h15-21h15). La veille, dimanche 18 juillet, un autre orage stationnaire avait déversé 148 mm à Morges; l'autoroute avait été submergée par la crue de La Morges.

 

14 juillet 1994 - Les orages répétés et violents causent de nombreuses inondations, notamment à la gare. L'activité électrique est aussi d'une intensité exceptionnelle.

 

6 juillet 1996 - J'avais observé à Prilly, en fin de matinée, une pluie torrentielle aussi remarquable par son intensité que par sa durée.

Posté par rodac à 22:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 juin 2018 - Deux fois le même orage !

Après le déluge de la nuit dernière, on pourrait bien remettre ça ce mardi !

Le centre dépressionnaire s'approche et devrait même passer juste au-dessus de nous, inversant le flux par la même occasion. Plusieurs modèles voient des pluies fortes et durables entre mardi soir et mercredi matin.

Le matin, le ciel est bien gris, avec quelques pluies, et des cumulus bourgeonnants au ras du sol...

20180612 001

20180612 003

 

Durant toute la matinée, le ciel reste couvert et faiblement pluvieux sur l'est lémanique, alors que le soleil est plutôt généreux du côté de Genève.

Vers 14 h, le soleil est encore présent, mais ça bourgeonne de plus en plus, surtout sur le Jura

20180612 008

 

Vers 15 h 30, j'aperçois le ciel s'assombrir assez brusquement. En quelques minutes, une cellule orageuse peu mobile a pris naissance dans la région de Morges. Très vite, après trois coups de tonnerre, c'est le déluge; ça dégouline de partout, une très belle intensité !

20180612 042

 

La cellule se déplace lentement vers le nord, entre Echallens et Yverdon, où elle occasionne quelques inondations.

20180612 044

 

Vers 18 h, alors que je peux refaire des photos, l'orage redescend vers le sud.

En direction d'Yverson, il y a de nombreux cumulus qui poussent, là où était l'orage peu de temps avant.

20180612 017

 

L'orage est visible au nord-est derrière le Jorat.

20180612 018

 

Je décide de me rendre à Saint-Sulpice. Pas évident, à cause du trafic; j'aperçois en route un éclair internuageux, et aussi des nuages devenant de plus en plus noirs.

J'arrive à Saint-Sulpice à 18 h 15, il n'est pas encore trop tard. L'orage présent au nord-est est en train de revenir ! Il a en quelque sorte "suivi" la bascule du flux suite au passage du centre dépressionnaire.

Le Haut-Lac subit à son tour un déluge. Le même orage attaque le Léman pour la seconde fois !

20180612 023

 

L'activité électrique est rare, mais avec parfois des impacts:

20180612 030

20180612 036

 

Le ciel est bien tourmenté à l'avant de l'orage:

20180612 039

 

Des zones pluvieuses de plus en plus étendues et peu mobiles couvrent bientôt toute la région; c'est parti pour une soirée et une nuit des plus arrosées !

Posté par rodac à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,