09 mai 2018

Le week-end des 28 et 29 avril 2018

Un week-end à surveiller.

Un front froid actif est attendu dans la soirée du dimanche 29 avril ou dans la nuit suivante. À l'avant de celui-ci, une nouvelle poussée de chaleur par le sud amène un risque orageux.

 

Vendredi 27 avril, la fraîcheur matinale est vite remplacé par la chaleur, sous un soleil éclatant.

Quelques cumulus isolés coiffent les crêtes en deuxième partie de journée.

En soirée, il y a de rares orages loin vers le sud. Il y a eu 1 éclair vers Chambéry vers 0 h 30.

 

Pour samedi 28 avril, la situation est potentiellement orageuse. Les modèles Arome et WRF voient le passage de cellules aux alentours de 18h-20h, alors que Cosmo les envisages plutôt pour le début de la nuit suivante.

La température minimale est assez élevée pour une fin avril, j'ai relevé 13.3°C sur ma sonde à Prilly.

La matinée est assez ensoleillée, avec toutefois de nombreux cirrus.

20180428 006

 

Je me trouve à Montreux à l'occasion d'un concert avec le choeur pour le "kiosque à musiques" de la RTS.

Quelques photos sur les quais:

 

20180428 009

20180428 017

 

En début de soirée, le ciel est très laiteux, il fait encore bien chaud avec 23°C.

20180428 026

 

Sur le front des orages, il ne se passe vraiment pas grand chose... Seul un petit orage a éclaté en début d'après-midi sur le nord du Jura, sinon quasiment rien au-delà des Pyrénées... Quelques cellules d'averses, quasi sans électricité circulent du Massif central vers le Morvan en flux de sud-sud-ouest.

A noter que le temps est resté très couvert plus à l'ouest. Les maxima ont été de 17.7°C à Lyon, 19.9°C à Bourgoin-Jallieu, 21.3°C à Genève, 23°C sur l'est lémanique, et 26.5°C à Sion, où le soleil a été généreux.

Vers 19 heures, il y a eu une averse subite sur les hauts de Lausanne. Les bases nuageuses sont par moment assez contrastées.

20180507 008

 

En début de nuit, la lune voilée et "ambrée" est bien visible dans un ciel de teinte sableuse.

 

Les orages se "réveillent" enfin vers 22 h 30, mais "dans mon dos", bien plus au nord, du côté de Neuchâtel. Le flux orienté sud les envoie vers Bâle et la plaine d'Alsace.

Vers 0 h 30 nouvel orage du côté de Neuchâtel, partant aussi vers le nord...

 

Dimanche 29 avril, les choses risquent d'être plus sérieuses avec l'arrivée du front.

Les modèles voient une évolution diurne avec la chaleur, par contre le front principal, prévu pour le début de la nuit, risque d'être plus pluvieux qu'orageux.

En matinée, le ciel est très "blanc", chargé de nombreux nuages d'altitude.

Pour l'instant les orages sont loin vers le sud, principalement sur le Golfe du Lion.

Vers 14 heures, le système pluvio-orageux est bien visible, il remonte de la Méditerranée vers les Cévennes et le Massif central.

 

20180507 010

 

Vers 16 heures, le ciel est plutôt couvert, avec des bases nuageuses parfois contrastées. Par contre, aucun orage observé.

Des coups de vaudaire soufflent brusquement. Ici, on voit, entre les deux montagnes, un nuage de pollen soulevé par une rafale !

20180507 015

20180507 018

 

Vers 19 heures, un orage né du côté de Vallorbe remonte sur la Franche-Comté dans un flux de sud-sud-est. Celui-ci va même devenir virulent et générer ensuite une ligne d'orages étendue très venteuse (derecho) sur la Franche-Comté puis la Lorraine, avant de se diriger entre la Belgique, les Pays-Bas et l'ouest de l'Allemagne.

20180507 022

 

Le front pluvio-orageux - plus pluvieux qu'orageux, gagne peu à peu du terrain le long de la Vallée du Rhône et le Lyonnais.

Entre 20 h et 22 heures, une très forte vaudaire souffle sur le Léman, et sensible jusqu'à Lausanne et au-delà. Il y a de nombreuses branches cassées.

Un second orage naît vers 21 h sur le Jura, pour se diriger à nouveau sur la Franche-Comté.

Avant que la pluie ne se mette à tomber, la température a déjà chuté à 12°C. Aucun coup de tonnerre au final sur la région lausannoise...

 

Lundi 30 avril, un ciel de traîne se met en place après le passage du front froid.

 

20180507 026

20180507 028

 

Alors que sur les Alpes, la limite de la neige s'abaisse vers 1500-2000 m tout au plus, elle s'abaisse jusqu'à basse altitude dans certains secteurs de Normandie, notamment entre Rouen et Paris, jusqu'à 2 cm localement.

Posté par rodac à 11:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Le début de mai 2018

Jeudi 3 mai, il se produit un épisode de bise noire. Le ciel est bien gris, avec quelques gouttes, avec un vent très soutenu de nord-est. La température est plutôt élevée pour un temps "de bise noire", entre 10°C et 15°C.

 

Vendredi 4 mai, le soleil est de retour, dans une ambiance très brumeuse. La bise est encore sensible, mais la température est agréable, proche des 20°C l'après-midi.

 

Samedi 5 mai, je me trouve aux Diablerets, à l'occasion d'un week-end de chant avec le choeur. Le temps est très agréable, ensoleillé à souhait et chaud, même en altitude.

La chaleur est plus marquée que la veille, l'instabilité aussi.

En fin d'après-midi, il y a des cumulus congestus.

 

20180507 038

20180507 039

 

Dimanche 6 mai, dans un contexte de marais barométrique sur l'Europe, l'instabilité devient plus marquée.

Il fait tout aussi chaud que la veille.

En matinée le temps est magnifique.

20180507 040

 

En fin d'après-midi, les congestus apparaissent ici aux Diablerets; ils prennent plus d'ampleur que la veille.

20180507 042

 

20180507 047

 

Vers 17 heures, je quitte les Diablerets pour me rendre dans le secteur de Vevey, sur le Haut-Lac.

Une ligne d'orages sévit derrière le Jura. La frange des cumulonimbus surplombe le voile de brume.

20180507 051

 

Il y a encore de la convection isolée sur le Chablais:

20180507 052

 

Voici encore les reste d'un petit orage qui a fini par éclater dans le secteur des Diablerets:

20180507 053

 

La ligne d'orages sur le Jura montre pas mal d'activité électrique. Ces orages sont presque stationnaires.

20180507 054

 

Dès la soirée, l'activité orageuse décline rapidement.

Quelques cumulus tentent de bourgeonner avant la nuit, mais ils ne parviendront pas à l'orage.

20180507 059

 

 Les orages éclatent avec plus de vigueur plus au Sud, notamment sur le Diois ou encore dans le haut Vivarais.

Posté par rodac à 12:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

7 mai 2018 - Un "champignon" sur le Grand Colombier

La journée s'annonce chaude, il fait déjà 14°C le matin à Prilly.

Vers 13 heures, alors que le Jura n'a que de tout petits nuages, la convection est déjà bien établie sur le Chablais et les Préalpes.

20180507 060

 

Vers 15 heures, des orages ont déjà éclaté sur les préalpes vaudoises et bernoises. Le panache est bien visible depuis Lausanne.

20180507 070

 

20180507 072

 

Vers 17 h, les orages éclatent surtout plus au sud, sur le Bugey, la Savoie, la vallée du Rhône et le Massif central.

Le flux orienté au nord-nord-est "repousse" les orages vers le Sud. Toutefois, ils se régénèrent souvent par l'arrière.

20180507 076

 

Vers 18 heures, le ciel n'est pas trop menaçant sur Lausanne.

20180507 079

 

Vers 18 h 30, un gros orage sévit à l'est de Berne:

20180507 085

Curieusement, le flux de cet orage est de sud-sud-est, alors que les orages sur la Savoie évoluent en flux de nord-nord-est.  Cela est dû à la présence d'une goutte froide d'altitude centrée quasiment sur le Léman, autour duquel le flux "gravite".

Au crépuscule, il y a quelques restes de nuages orageux; le temps semble calme.

 

20180507 089

20180507 098

 

En début de nuit, le temps reste sec sur le Léman, avec un vent de nord-est sensible, qui a passablement dégagé le ciel et asséché l'atmosphère.

Toutefois, vers 23 heures, un orage a éclos au sud-ouest, juste au-dessus du Grand-Colombier:

20180507 127

 

Un beau "champignon" orageux, qui se dirige vers le sud, mais qui se régénère constamment à l'arrière. Sa partie arrière est d'ailleurs bien "garnie" d'éclairs internuageux. Au meilleur de son intensité, il y a eu une décharge toutes les 2 à 3 secondes.

 

20180507 129

20180507 138

 

A noter que la vaudaire a fortement soufflé, très perceptible à Saint-Sulpice avec de bonnes vagues.

Posté par rodac à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

8 mai et nuit du 8 au 9 mai 2018 - Nombreux orages

Nous sommes dans une situation de marais barométrique, avant l'arrivée d'un front froid actif attendu jeudi 10 mai au matin.

Un risque orageux plus marqué que les jours précédents est attendu, et peut-être déjà d'assez bonne heure.

Un peu d'eau ne fera pas de mal d'ailleurs. La nature avait pu "exploser" au mois d'avril grâce aux chaleurs et à des sols remplis d'eau. Mais à présent, c'est nettement plus sec surtout en surface. Il y a déjà des gazons jaunis.

Le modèle WRF se montre généreux en orages sur le Léman, mais essentiellement diurnes. Par contre, Arome et Cosmo voient une dégradation pour la nuit suivante arriver par le nord-est. Ce scénario persiste assez bien aux fils des runs.

 

La matinée est très ensoleillée, avec quelques cirrus. La chaleur s'installe assez vite, comme la veille.

Vers midi, la convection est déjà très importante sur le Jura !  Une très belle "muraille cumuliforme" coiffe une bonne partie de l'arc jurassien (assez similaire à la situation du 10 juin 2008).

20180508 017

20180508 018

 

En revanche, sur le Chablais, la convection est faible et mal structurée. Alors que la veille, c'était l'inverse ! (forte convection sur le Chablais et faible sur le Jura).

Durant l'après-midi, je n'ai pas pu trop m'occuper de la météo. J'ai pu simplement constater que le soleil, très présent en début d'après-midi, s'est caché dès 16 heures. Puis à 18 heures, j'entends le tonnerre gronder.

Il y a une petite cellule orageuse qui sévit sur les hauts de Lausanne. La voici, vu des hauteurs de Morges:

20180508 024

 

L'activité électrique est essentiellement intranuageuse.

Le flux orienté à l'est ramène cette averse vers la Côte.

Je me rends à Denges, un peu plus à l'est. Au passage je passe sous l'averse. Arrivé sur le point de vue, il tombe les dernières gouttes. La cellule, en désagrégation, continue sa route vers La Côte.

 

20180508 031

 

Vers 19 h je passe chez moi pour faire le point. 

Les orages sont pour l'instant assez éloignés, à l'ouest (Mâcon), au sud-ouest (Chambéry, Albertville), au nord-est (Schaffhouse, Vorarlberg).

Au crépuscule, il y a de nombreux nuages élevés, restes des orages de la journée.

20180508 039

 

Reste à voir s'il va se passer quelque chose pour la nuit.

A 21 heures, il y a une belle tour convective en direction de l'est, sur l'oberland Bernois.

20180508 047

 

Il y a un peu d'orage sur l'Oberland bernois, et un autre orage, bien actif, descendant du Württemberg vers Bâle et Aarau. Avec le flux orienté au nord-est, elle pourrait s'approcher mais c'est encore bien loin !

20180508 001

 

Il est 22 h 15 lorsque je décide de partir.

Je me rends d'abord à Denges, où j'ai une bonne vue vers le nord et l'est.

L'orage sur l'Oberland bernois ne donne plus signe d'activité. Par contre, je vois les flashes, très éloignés, de l'orage "argovien". Il lui faudra des heures et des heures pour arriver jusqu'au bassin lémanique... à moins que d'autres cellules se déclenchent plus en avant.

 

22 h 30: Je décide de monter un peu plus au nord, afin d'approcher un peu l'orage "argovien". En cours de route, j'aperçois soudainement des flashes bien plus forts. Je m'arrête à Oulens-sous-Echallens et aperçois effectivement des flashes bien plus lumineux que tout à l'heure. Très probablement une nouvelle cellule plus proche.

Je décide de monter encore un peu vers le nord.

 

23 h 35: j'arrive à Yverdon, au jardin des Rives, où la vue est très bonne, au bord du lac de Neuchâtel.

 

20180508 003

Le soir est calme, le lac est d'huile, il n'y a pas un chat.

J'aperçois les flashes provenant de deux endroits différents.

Face à moi, un orage sévit vers le Val de Travers, avec uniquement des décharges intranuageuses.

Mais un autre orage, à l'est, émet des flashes assez intenses. Je suis mal placé, car une forêt me bouche la vue vers l'est...

Je cherche avec difficulté un point de vue vers l'est. Je dois me résigner à traverser la ville d'Yverdon et trouver un point de vue un peu plus loin.

Ce n'est qu'avec difficulté que je trouve, à minuit pile, une vue un peu dégagée vers l'est, dans le secteur de Montagny-sur-Yverdon.

A 0 h 08 un puissant impact tombe devant moi !

20180508 012

 

Rapidement, l'orage se décale sur la droite et se "cache" de plus en plus derrière le bois. Il me faut trouver un autre point de vue.

Il est 0 h 25 lorsque je trouve un meilleur point de vue, bien dégagé vers le sud-est, toujours dans le secteur de Montagny-sur-Yverdon.

Quelques impacts tombent sous cet orage, qui se dirige de Payerne vers le Jorat puis sur le Léman, toujours en flux de nord-est.

20180508 030

20180508 031-2

20180508 033

 

L'activité orageuse se décalant vers le Léman, je décide de repartir vers le sud.

Arrivée à 1 h 10 à Oulens-sous-Echallens. Il y a quelques impacts sur le Jura.

20180508 035

 

Nouveau déplacement vers le sud, arrivée à Denges à 1 h 35. Il tombe quelques gouttes, et les sols sont bien trempés. Le secteur a pris une belle rincée dans la dernière heure !

 

Il y a toujours de l'orage le long du Jura:

20180508 040

 

 

20180508 041

 

Mais il y a des flashes dans mon dos ! Une nouvelle cellule est en trein d'éclore sur le Haut Léman. Celle-ci devrait se décaler en direction d'Evian si le flux de nord-est se maintient.

Arrivée à 2 heures à Saint-Sulpice, où je peux suivre à loisir l'orage sur le lac.

Les éclairs sont d'abord uniquement internuageux:

20180508 046

 

20180508 047-2

 

Alors que cet orage semble peu à peu s'épuiser, un très bel impact tombe à 2 h 20 très près d'Evian !

 

20180508 049

 

Un zoom sur ce coup de foudre:

20180508 049crp

 

Un joli baroud d'honneur pour cette cellule, qui ne donnera plus d'activité.

 

Mais à l'opposé, sur le Jura, ça flashe à nouveau !

Retour à 2 h 40 à Denges, pour avoir la vue sur le Jura.

Quelques jolies décharges:

 

20180508 055

20180508 057

20180508 062

 

L'orage s'éloigne en direction des hauteurs du Pays de Gex. A 3 heures il est encore possible d'apercevoir des flashes.

Une chasse à l'orage fort sympathique, même si elle m'a occasionné de nombreux déplacements...

Posté par rodac à 14:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

9 mai 2018 - à nouveau de l'orage

Encore une journée qui s'annonce orageuse, et dernier jour en principe de chaleur avant l'arrivée du front froid bien actif prévu pour jeudi matin 10 mai.

Les modèles voient assez bien une évolution diurne, mais sont un peu plus réservés quand à l'éventuelle offensive orageuse en fin de nuit, "soutenue" surtout par Cosmo.

Le flux, toujours orienté au nord-ouest, devrait basculer au sud-ouest sous la poussée du front.

Le matin, il y a quelques nuages bas, reste des bonnes pluies orageuses de la nuit, donnant une ambiance un peu vaporeuse:

20180509 002

 

La température matinale est un peu plus fraîche que les matins précédents.

A midi pile, je suis surpris par un coup de tonnerre ! L'activité commence très tôt !

20180509 005

 

Une première cellule orageuse a éclos juste à l'est de Lausanne; l'activité électrique est uniquement intranuageuse.

Cela dit, c'est le premier orage de la journée pour toute l'Europe centrale...

Peu de temps après, un deuxième orage apparaît sur Neuchâtel, puis un troisième sur le Jorat. Le flux est toujours orienté au nord-est.

 

Vers 14 heures, d'autres orages s'organisent en ligne le long du Jura et longent la chaîne du nord-est au sud-ouest.

20180509 015

20180509 017

Il tonne assez fréquemment, mais l'activité électrique reste essentiellement intranuageuse, avec uniquement de rares impacts.

Il y a un autre orage isolé sur le Haut-Lac Léman.

 

Durant l'après-midi, le ciel reste constamment couvert, bloquant la température vers 16-17°C, au lieu des 23°C prévus...

Dès 16 h 30 la pluie tombe même de manière assez régulière sur Lausanne, pendant près de trois heures, alors qu'il est possible d'observer à l'ouest un ciel plus clair avec encore des bourgeonnements. Le tonnerre se fait encore entendre par moment.

20180509 030

 

Le soir, le temps devient plus sec, mais la température a bien fraîchi, autour des 13°C. Le ciel s'est dégagé au zénith mais reste plus chargé sur le Jura.

20180509 043

 

Reste à savoir ce qui va se passer pour la nuit suivante.

Le bulletin de la RTS entrevoit des orages éventuellement bien actifs en deuxième moitié de nuit, sous l'impulsion du front froid qui "pousse" derrière par l'ouest et qui doit arriver en matinée, amenant d'abondantes précipitations.

En début de nuit, il y a de bons orages plus à l'ouest, vers Besançon, Dole et le nord de la Bresse, qui évoluent toujours en flux de nord-nord-est.

20180509 055

 

Une situation vraiment atypique. Je ne me souviens pas d'avoir vu le flux rester inverse ainsi juste à l'avant d'un front froid venant de l'Atlantique, qui habituellement pousse le flux au sud-ouest devant lui.

Les flashes lointains sont visibles depuis chez moi. Curieusement, c'est le ciel clair au-dessus des nuages qui s'illumine, mais pas du tout la base. Probablement que de nombreux nuages bas obstruent la visibilité.

Vers 3 heures, une grosse zone de pluie sévit toujours déjà derrière le Jura, mais il n'y a plus aucune activité électrique !

20180513 001

Le flux commence à basculer et passe au nord-ouest.

 

Vers 7 heures jeudi matin, cette zone de pluie s'est littéralement effacée...

 

 

 

 

Posté par rodac à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


14 mai 2018

12 mai 2018 - Chasse à l'orage en terre bernoise

Pendant quatre jours, je me suis rendu près de Berne pour participer à un tournoi d'échecs.

Je n'ai cependant pas oublié les orages, car une situation intéressante est attendue pour vendredi 11, et surtout samedi 12, avant l'arrivée la nuit suivante d'un autre front froid bien actif.

 

Vendredi 11 mai, un éventuel petit risque orageux d'évolution diurne est envisagé.

Après une journée bien grise, le soleil est de retour dès le matin, dans une ambiance un peu fraîche (ma sonde à Prilly a enregistré une minimale de 8.7°C).

En matinée, il y a quelques bancs d'altocumulus floccus.

20180513 009

 

La journée est très ensoleillée et la chaleur revient pour l'après-midi. Les cumulus restent bien modestes.

En soirée, il y a quelques bancs d'altocumulus d'aspect instable.

20180513 018

 

Au crépuscule, je fais un petit tour près du Bantiger. Il y a vers l'ouest des bancs de cumulus vespéraux.

20180513 036

 

Vers le sud, sur les montagnes de l'oberland, il y a de la convection crépusculaire, mais qui n'aboutira pas à de l'orage.

 

 

Samedi 12 mai, le risque orageux est nettement plus important, au vu du front froid qui s'approche et qui doit passer dès la nuit suivante.

Le matin, il y a à nouveau des bancs d'altocumulus floccus.

20180513 044

 

Comme la veille, le soleil est généreux et la chaleur bien présente.

Vers 15 heures, les cumulus ont encore une allure bien modeste:

20180513 064

 

Vers 16 heures, ça s'active le long du Jura avec l'éclosion de plusieurs cellules orageuses.

20180513 164

 

Vers 16 h 30 d'autres orages ont fait leur apparition autour de Berne. Un gros congestus est visible en direction du sud-est.

20180513 069

 

Je quitte Ittigen pour aller au point de vue que j'avais repéré l'an dernier à Ferenberg, tout près de la grande antenne du Bantiger.

Vers 17 h 30, l'averse orageuse sévit au sud-est et glisse de droite à gauche. Le tonnerre, très fréquent, est uniquement intranuageux.

20180513 071

 

Le soleil qui s'était caché commence à réapparaître à travers la masse nuageuse, alors qu'il pleut un peu sur ma position.

20180513 081

 

Au sud, en direction des montagnes, la convection ne paraît pas très organisée.

20180513 082

 

L'orage s'éloigne vers l'est. Je retourne à Ittigen pour me reposer un peu, avant une éventuelle autre sortie pour la soirée.

 

Sur le coup de 20 heures, ça s'active à nouveau. Un groupe de cellules orageuses touche l'est de l'arc lémanique et le Chablais.

20180513 165

 

Il y a eu pas mal de monde autour du Léman pour la photo, à ma grande satifsaction !

 

L'observation depuis Ittigen m'indique un ciel plus sombre en direction du sud. Je décide de repartir, cette fois pour le Belpberg, un superbe point de vue à 360° que j'avais découvert en 2015, une dizaine de km au sud-est de Berne.

Arrivée sur place à 20 h 15. Le ciel est effectivement plus noir vers le sud et le sud-ouest.

20180513 100

 

Le ciel est moins chargé vers l'est; toutefois il est possible d'apercevoir une cellule lointaine vers le Pilatus, et aussi des bourgeonnements isolés en direction du Brienzer Rothorn.

20180513 116

 

L'orage au sud-ouest s'approche assez lentement; l'activité électrique est très disparate et espacée. C'est donc avec beaucoup de chance que j'attrape un impact tombé à 20h 53 vers Guggisberg, au sud-ouest:

20180513 122

 

Une autre décharge, vers 21 h 15

20180513 131

 

L'orage glisse à l'ouest de manière assez dispersée; je peux apercevoir de temps en temps des décharges de plusieurs endroits différents.

Vers 22 heures la ville de Berne prend une rincée alors que je reste quasiment au sec au Belpberg.

Il y a de rares éclairs internuageux.

20180513 139

 

Vers 22 h 30, un nouvel orage éclate "dans le dos", au nord-est, en direction de l'Argovie.

Les éclairs, par moments fréquents dans les nuages, illuminent la structure cumuliforme.

20180513 144

20180513 153

20180513 155

20180513 157

20180513 158

 

Le vent souffle très fort par moment au Belpberg, au point que j'ai dû tenir le trépied en permanence !

Vers 23 h 10 l'orage s'éloigne. Ne voyant rien venir de nouveau à l'opposé, je décide de rentrer.

 

 

Dimanche 13 mai, le ciel est bien gris le matin comme à midi, mais les pluies sont très faibles, avec de rares averses.

 

20180513 162

 

Il fait encore plutôt doux, près de 15°C aperçus au thermo voiture.

De retour à Prilly dans l'après-midi. La température a chuté à 10-11°C. Cette chute de température en pleine journée, quasiment sans précipitation, rare au printemps ou en été, me rappelle l'épisode du 16 avril 2005.

Le ciel est très "blanc", avec les crêtes du Jura masquées de manière uniforme.

20180513 166

 

Un creusement dépressionnaire est en train de se produire sur les Alpes avant de se diriger vers le Golfe de Gênes.

Cela occasionne un impressionnant épisode neigeux sur le Massif central et les Cévennes: près de 60 cm au Mont-Lozère, 20 cm sur les hauteurs ardéchoises, 5 cm au Puy-en-Velay...

Cet épisode neigeux est tel que Météo-France a lancé une vigilance orange à la neige sur 4 départements ! (Lozère, Ardèche, Haute-Loire, Cantal). Une situation qui n'est pas sans rappeler le fameux épisode neigeux des 16 et 17 avril 2005.

Le Midi grelotte aussi: en plein après-midi, il fait à peine 7°C à Nîmes, 8°C à Montpellier, 10°C à Marseille... (épisode de mistral noir). Nice s'en sort "un peu mieux" avec 14°C... La neige tombe aussi très bas dans les Pyrénées, ou encore dans le Vercors (quelques cm sur les plateaux à 1000 mètres).

Les températures sont beaucoup plus élevées sur l'Allemagne et l'Autriche ou se produisent de nombreux orages, dans un flux de sud-est qui les dirigent vers la Belgique et les Pays-Bas.

 

 

Lundi 14 mai, le matin est très gris sur le Léman, avec des températures fraîches (minimale de 7.5°C sur ma sonde à Prilly).

Après quelques faibles pluies, le soleil fait son apparition. A midi, il fait encore bien frais, et le ciel a un aspect "de bise noire" avec des nuages très étalés.

20180515 002

 

Vers 14 heures, il y a davantage de ciel bleu avec des petits cumulus.

Comme la veille, la température est sensiblement plus élevée à Genève qu'à Lyon, ce qui est peu fréquent. En France, les 20°C ne sont atteints guère qu'en Bretagne.

Il y a un énorme contraste thermique en Europe centrale. Ainsi, au milieu de l'après-midi, en Allemagne, il fait 27°C à Hambourg, 23°C à Francfort, mais seulement 13°C à Stuttgart. Dans le Bénélux, il fait 25°C dans le nord des Pays-Bas mais seulement 12°C dans le sud de la Belgique. En Autriche, il fait 23°C à Innsbruck et à peine 12°C à Bregenz.

Vers 15 heures, une ligne d'orages bien électriques concernent l'Allemagne, comme la veille, en bordure de la masse d'air chaud. Cette ligne d'orage évolue d'est en ouest, mais fait quasiment du surplace en approchant de la masse d'air froid. C'est assez paradoxal de voir l'air froid à l'avant des orages et l'air chaud à l'arrière !

20180515 004

 

Grâce au soleil, il fait un peu plus doux sur le Léman, où on arrive à atteindre les 16°C, avant que le ciel ne se charge à nouveau par l'est.

20180515 011

Il fait encore très froid en Méditerranée; ainsi on peine à dépasser les 14°C à Nice, et il neige encore à 1200 m dans les montagnes corses.

En soirée, il pleut beaucoup sur le Léman. Les orages sur l'Allemagne se dirigent vers la Lorraine. Il y a un peu d'orage vers minuit du côté de Mulhouse.

 

A noter cette constatation insolite: pour la première décade de mai, Bastia a battu son record de plus faible ensoleillement avec 27 heures, et Paris a battu son record de meilleur ensoleillement avec 112 heures !

Posté par rodac à 07:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

15 mai 2018

15 mai 2018 - Orage en flux de nord-est

Le centre dépressionnaire est toujours présent sur le Golfe de Gênes. Il amène toujours de l'instabilité par retour d'est, et pourrait cette davantage concerner la région lémanique.

Les modèles envisageaient une activité orageuse surtout en soirée et début de nuit, mais les actualisations du matin indiquent pour la plupart une activité nettement plus précoce.

 

Le matin, le ciel est très chargé suite aux pluies de la nuit, avec beaucoup de nuages bas, pouvant presque être "touchés du doigt".

20180515 018

 

Il pleut encore par moment.

Deux passages pluvio-orageux arrivent en matinée et à midi par le nord-est, ce qui fait que le temps reste bien maussade. Il y a eu de l'activité électrique plus au nord, notamment vers les Trois-Lacs.

Vers 13 heures, la pluie cesse enfin, mais le ciel reste bien couvert et la température reste bloquée vers les 12°C.

Il y a un ciel plus clair au sud-ouest.

20180515 023

 

Vers 15 h 30, on peut voir deux orages "divergents", celui de gauche semble très électrique et passe non loin de Berne.

Peut-être s'agit-il d'un storm-splitting ?

20180515 026

 

Vers 16 heures, le soleil fait enfin une apparition franche. La température se radoucit et l'ambiance devient lourde.

Vers 16 h 45, après une période de creux, cet orage reprend de l'activité à hauteur de Payerne.

Ces orages arrivant en flux de nord-est nécessitent pour la photo une "approche" particulière, ne serait-ce que par le choix des points de vue.

Je me rends à Denges, où la vue vers le nord et l'est est bien dégagée.

Avec le soleil dans le dos, les couleurs sont renforcées, tout comme le contraste.

20180515 035

20180515 047

20180515 052

20180515 077

 

L'activité électrique est en revanche très espacée; je ne suis parvenu à capturer aucun éclair.

L'orage semble s'étaler tout en perdant de son activité, je décide de rentrer. Au retour, il y a eu un gros impact isolé tombé juste à ma gauche.

 

A 17 h 30 il y a eu un séisme de magnitude 3, dont l'épicentre était situé près de Châtel-Saint-Denis. Je n'ai rien senti de particulier.

 

En début de nuit, deux cellules orageuses descendent des Vosges en direction de Besançon puis le nord de la Bresse. Les flashes sont visibles depuis chez moi.

20180518 005

Cet orage va occasionner de très fortes pluies sur la Franche-Comté, avec près de 150 mm à Sermange près de Dole (Jura).

 

Le ciel est bien étoilé, mais un tapis de brume recouvre les plaines, notamment vers Cossonay.

 

 

Mercredi 16 mai, un risque orageux est toujours envisagé.

Le centre dépressionnaire s'est décalé plus vers l'est, de ce fait le flux a tendance à basculer au nord-nord-ouest.

Le risque orageux est entrevu assez marginal à la mi-journée, pour se renforcer en soirée et en début de nuit suivante.

Au lever du jour, il y a un stratus bas très épais, on se croirait en novembre !

20180518 008

De plus, une vaste zone de pluie arrive par le nord et arrive sur la région vers midi. La pluie maintient une ambiance saturée et bien fraîche, puisqu'il ne fait que 13°C à 16 heures. Cette zone pluvieuse s'active en allant vers le sud et donne quelques coups de tonnerre entre Genève, Annecy et Chambéry.

Le soleil fait son apparition à 17 heures, dans une ambiance fraîche et surtout très vaporeuse. Les montagnes sont "inexistantes", complètement noyées dans la masse nuageuse.

Une zone orageuse partie des Vosges s'approche et descend en direction de Besançon, puis vire ensuite très à l'ouest, en direction de Chalon-sur-Saône.

En soirée les cellules orageuses perdent peu à peu de leur activité.

 

Jeudi 17 mai, le risque orageux devrait surtout concerner les massifs, entre le début de l'après-midi et la soirée.

Le matin, le ciel est plutôt dégagé, même si les montagnes sont presque invisibles, toujours cachées par de nombreux nuages bas. Il fait un peu frais avec une minimale de 8.9°C sur ma sonde.

Les cumulus restent modestes en début d'après-midi et prennent plus d'ampleur plus tard. La bise est assez sensible.

20180518 013

 

En soirée, il y a quelques cellules orageuses, localisées vers Dijon, Montbéliard et Schaffhouse, en flux de NNE.

 

 

Vendredi 18 mai, la configuration est à peu près identique, risque orageux isolé sur les reliefs en deuxième partie de journée jusqu'en soirée. Le centre dépressionnaire qui nous a influencés les jours précédent se trouve à présent sur la Pologne.

Le matin, le ciel est bien dégagé et il y a à nouveau des nuages bas accrochés aux montagnes.

20180518 015

 

Comme la veille, les cumulus restent modestes en début d'après-midi.

Vers 18 heures, il y a une convection marquée en direction du Chablais.

20180518 029

 

Il y a aussi une enclume bien étalée sur le Jura, en direction du nord. Il y aura un peu d'orage isolé notamment près des Dents-du-Midi, et aussi plus au sud, entre Chambéry, Grenoble et la Chartreuse.

 

Vers 20 heures, la convection est toujours présente sur le Chablais, bien qu'elle montre des signes évidents de faiblesse (sommets nuageux souvent vaporeux ou déchiquetés)

20180518 035

 

Au crépuscule, la convection persiste.

20180518 037

Cette convection va persister jusqu'en début de nuit, sans donner d'orage.

 

Parallèlement, une zone orageuse surgit assez tard plus loin au nord-est, non loin de Thoune. Les flashes sont visible du bord du lac.

20180518 041

 

Vers l'ouest, le ciel est bien dégagé avec la lune croissante bien visible.

20180518 056

Posté par rodac à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 mai 2018

19 mai 2018 - Fort orage localisé sur les hauteurs du Haut-Lac

Dans un contexte de marais barométrique, un risque orageux est envisagé surtout en deuxième partie de journée, de manière très aléatoire, mais surtout près des reliefs.

Le matin est ensoleillé avec quelques cirrus.

Vers midi, les premiers orages éclatent sur la Forêt-Noire.

Vers 13 heures, les premiers orages éclatent sur le Jura, très stationnaires, faisant vraiment du "sur-place". Une heure plus tard, ils forment une chaîne continue sur l'arc jurassien. Leur aspect vu de l'est est très vaporeux, dans une ambiance brumeuse. On est loin de la belle "muraille cumuliforme" de la semaine précédente...

20180519 001

20180519 005

 

Un peu plus tard, il y a des mammatus.

20180519 009

 

Vers 15 heures, la situation s'active de l'autre côté du Léman, avec la présence de petites cellules sur l'est lémanique et le Chablais, mais aussi un petit orage juste au nord-est de Lausanne, donnant juste un peu de tonnerre intranuageux et une bonne averse localisée.

20180519 012

 

Vers 16 heures, trois autres orages localisé sévissent dans la région de Thoune, en Gruyère et près du Haut-Lac.

20180519 014

 

L'orage "du haut lac" dernier touche les hauteurs de Vevey et de Montreux. Il ne tombe pas une goutte sur les rives du lac alors que le déluge s'abat sur les hauteurs, avec de la grêle.

Il se produit même une crue éclair de la Baye de Clarens.

 

 

Vers 17 heures, les orages se dissipent, augurant une soirée calme.

 

Peu avant le coucher du soleil, il y a une réactivation de la convection, mais insuffisante pour arriver à l'orage.

20180519 021

 

En observant les nuages, j'ai eu la chance d'observer également un faucon crécerelle venu voler sur place à 10 mètres seulement d'ou je me trouvais ! Il a fait à plusieurs reprises son vol "du saint esprit" avant de piquer brusquement dans le champ.

20180519 034

 

 

Dimanche 20 mai, la situation est identique, si ce n'est qu'il y a un très léger flux de sud.

Le matin est bien ensoleillé, avec des stratocumulus bas, et une température matinale encore assez fraîche (Tn 10.6°C à ma sonde).

 

Vers 14 h les congestus fleurissent sur le Jura, avec un aspect bien plus net et moins brumeux que la veille.

20180520 001

 

Vers 16 heures le ciel est plus chargé en direction du Valais. Une zone pluvieuse est remontée du versant italien des Alpes et a un peu débordé, amenant pas mal de nuages.

20180520 014

 

Un orage plus étendu s'est développé non loin de Genève, du Pays de Gex et du Haut Jura. L'enclume est nettement visible, même depuis le Haut-Lac.

20180520 015

 

Vers 17 heures, une zone de cumulus se met à bourgeonner vers le nord.

20180520 020

 

Peu de temps après, il s'ent suite une petite cellule localisée:

20180520 031

 

Pas beaucoup d'activité là-dedans, à peine un ou deux petits coups de tonnerre.

20180520 043

 

Après quelques gouttes, un arc-en-ciel apparaît quand la cellule se dissipe.

20180520 056

20180520 061

 

La soirée est calme sur le Léman; comme la veille il y a eu quelques bourgeonnements crépusculaires, mais sans suite.

 

Il y a eu la nuit suivante quelques orages dans le nord de la Lorraine.

 

 

Lundi 21 mai, toujours la même situation.

Les orages sont entrevus de manière très aléatoire, principalement en journée et sur les reliefs. Les modèles sont toutefois un peu plus favorable à la poursuite de l'activité orageuse en soirée.

le ciel est bien couvert au matin. En revanche, la température matinale est sensiblement plus élevée que les jours précédents (Tn 13.4°C sur ma sonde).

20180521 001

 

A midi, la convection est déjà bien présente. Sur le Chablais, elle est mal structurée; de plus, les bourgeonnements envahissent le ciel au point de cacher le soleil une partie de l'après-midi.

20180521 006

 

En revanche, sur le Jura, la convection est bien active, et l'on retrouve assez rapidement la "muraille convective" le long de l'arc jurassien. Des petits orages éclatent.

20180521 007

 

20180521 010

 

Le soleil revient vers les 15 heures et il fait agréablement chaud.

Il y a eu de forts orages en Ajoie, à Delémont, ou encore près de Zurich.

 

La tendande orageuse diminue, avant l'apparition de nouveaux bourgeonnements en soirée et au crépuscule.

20180521 032

20180521 038

Ceux-ci ne donneront pas de nouveaux orages dans la région.

 

La soirée est assez chaude, je relève encore 20°C à 21 heures, soit nettement plus que les soirs précédents.

 

Vers 21 heures, il se produit un violent orage au Sappey en Chartreuse, où il tombe plus de 50 mm et de nombreux impacts de foudre. La température y a baissé à 7.7°C !

 

Posté par rodac à 11:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 mai 2018

22 mai 2018 - Forts orages l'après-midi

La tendance orageuse devrait se renforcer nettement ce mardi, avec la présence d'un minimum d'altitude situé près de la Corse. Celui-ci engendre de nombreux nuages et des pluies sur le nord de l'Italie.

Le temps est bien ensoleillé le matin, grand soleil avec quelques cirrus. Il n'y a pas de nuages préorageux.

Vers midi, la convection est très semblable à la veille: sur le Chablais, les bourgeonnement sont mal structurés, mais cette fois ci ils restent contenus aux reliefs, sans cacher le soleil. Sur le Jura, c'est à nouveau la "muraille convective".

20180522 005

 

Vers 14 heures, la convection sur le Jura prend un aspect plus clairsemé. Par ailleurs, d'autres cumulus, plus petits, bourgeonnent au zénith.

20180522 012

 

Les orages vont arriver en force dans l'après-midi. Je n'en verrai pas grand-chose...

Vers 15 h 30, le soleil se cache.

Vers 16 h, une première cellule orageuse sévit sur le Jorat. Une demi-heure plus tard, une autre cellule se forme à l'est de Lausanne. J'entends un peu de tonnerre.

Vers 16 h 50, une troisième cellule sévit près de Morges. Cette fois, le tonnerre est très insistant et quasiment incessant ! Mais j'entends à l'ouïe qu'il s'agit d'une activité électrique uniquement intra- et inter-nuageuse. Aucun claquement typique des coups de foudre. Le déluge commence à s'abattre vers 17 h 15 puis la grêle va également s'en mêler, mais très modestement.

20180522 024

 

Vers 18 h 30 j'ai pu apercevoir quelques éclairs internuageux traverser le ciel.

Ce n'est que vers 19 h 30 que je peux à nouveau suivre le phénomène. Alors qu'il pleut toujours, le ciel s'éclaircit en direction du Jura. Une photo prise à l'arrache sous la pluie au signal d'Echichens.

20180522 013

 

Des zones d'averses assez nettes sont encore visible en direction du Chablais.

20180522 016

 

L'orage s'est complètement étalé et vu son caractère stationnaire, la pluie n'en finit pas de tomber, empêchant l'éclosion de nouveaux orages.

20180522 029

 

Un violent orage s'abat durablement sur Lyon, y causant des inondations.

 

Vers 23 heures, alors qu'il tombe encore quelques gouttes en région lausannoise, un chapelet de cellules semble s'organiser derrière le Jura, cette fois avec un flux plus rapide, mais l'activité électrique est plus que parcimonieuse.

 

 

Mercredi 23 mai, un risque orageux important est à nouveau envisagé, avec une activité plus précoce encore que la veille.

Cependant, c'est assez mal parti; le ciel reste très chargé des orages de la veille une grande partie de la journée. Les 20°C sont tout juste atteints l'après-midi.

Vers 15 heures, c'est à nouveau le déluge sur Lyon, comme la veille. Il y a d'autres orages le long du Rhône et de la Saône, mais souvent avec peu d'activité électrique.

Vers 17 heures, il y a des congestus malgré la présence des nuages d'altitude.

20180524 015

 

Les orages restent loin à l'ouest (vallée de la Saône) ou à l'est (Suisse alémanique). Il y a eu un orage bien pluvieux sur la Gruyère.

 

Le soleil ne fait vraiment son apparition que vers 19 heures.

20180524 017

 

Le ciel tend à se dégager au début de la nuit, mais il y a encore eu une averse. Il y a un peu d'orage du côté de Pontarlier.

 

Jeudi 24 mai, la tendance est à l'accalmie, le risque orageux régresse.

La journée est bien ensoleillée, et à nouveau plus chaude

Il y a des bancs de congestus le long du Jura, arrivant parfois jusqu'à l'enclume.

20180524 027

 

Vers 18 heures, le temps est calme, avec la présence de nuages d'altitude ondulés.

20180524 034

20180524 035

 

Les orages marquent une pause sur la région lémanique. Il y en a eu vers 19 heures sur le nord de la Lorraine, puis plus tard sur l'Allemagne.

Posté par rodac à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 mai 2018

26 mai 2018 - Orage à Martigny

Le week-end s'annonce chaud...

Dans un premier temps, c'est tout le week-end qui est prévu ensoleillé et chaud; puis dans un deuxième temps, c'est samedi qui devrait être la journée la plus chaude, frôlant les 30°C, avant un dimanche bien plus incertain.

 

Vendredi 25 mai, il fait bien plus chaud que la veille.

Le matin, il y a des bancs d'altocumulus.

Un très faible risque orageux est attendu, et uniquement sur les reliefs.

Cependant, en début d'après-midi, la convection est déjà bien active sur le Jura, et il y a des enclumes.

20180527 007

 

Vers 17 heures, il y a même une averse localisée sur le pays de Gex.

20180527 012

 

En direction du Chablais et des préalpes, il y a aussi quelques cellules isolées. Une activité convective qui s'est au final montrée plus importante que prévue.

20180527 013

 

Sur le nord et l'ouest de la France, il y un risque de très forts orages; une situation qui rappelle celle du 9 juin 2014. De forts orages se produiront, même si l'intensité ne sera pas si élevée.

 

Samedi 26 mai, le temps est attendu bien ensoleillé et surtout très chaud (les 30°C pourraient être atteints en Valais), avec un risque orageux très localisé sur les reliefs, avant une dégradation dimanche.

Pour deux jours, je me trouve à Martigny, où nous allons donner des concerts à l'occasion du festival "Gospel Air". J'essaie malgré tout de garder l'appareil photo à portée de la main le plus possible...

Au matin, lors du petit déjeuner à l'hôtel, il y a déjà des nuages d'allure instable.

20180527 019

20180527 020

 

A 10 heures nous donnons notre premier concert, en plein air.

Le temps est bien ensoleillé, mais après ça se couvre de plus en plus. Une petite zone de pluie concerne la région lémanique, avant de s'évacuer plus loin.

Le soleil revient vers midi et l'ambiance devient très chaude.

En tout début d'après-midi nous donnont notre deuxième set, au même endroit. Avant la répétition pour le concert du soir il y a un moment de temps libre; j'en profite pour voir les autres groupes et aussi faire une balade.

Vers 15 heures, après un nouveau passage nuageux, le soleil est de retour.

La Drance:

20180527 024

 

Petite composition photo en forêt.

20180527 036

 

Vers 15 h 30 de nouveaux nuages arrivent par l'entaille de la Forclaz. La couleur bien sombre au fond de l'entaille laisse peut-être entrevoir une sérieuse dégradation.

Un orage formé vers 15 heures sur la Tarentaise remonte vers le Beaufortain puis la vallée de Chamonix.

20180527 037

 

Après la balade dans les vignes, petit passage au château de la Bâtiaz.

Peu avant 16 heures, le soleil a disparu et le temps devient bien gris, et même un peu menaçant.

20180527 042

 

Vers 16 h 45, ça devient sérieusement menaçant... Le tonnerre se fait entendre, les montagnes vers le col de la Forclaz commencent à être floutées par l'averse; il y a aussi d'énormes "nuages" de pollen soulevés par le vent !

20180527 052

Moment délicat... je suis en tenue de concert, et sans parapluie... je rejoins rapidement la salle du midi, où on est attendu pour la répétition générale dans une demi-heure, et où je pourrai me mettre à l'abri.

20180527 064

 

Puis l'orage arrive ! De bonne rafales, et une bonne rincée. J'aperçois quelques éclairs, que j'essaie de capturer avec la cellule, à main levée, mais sans succès.

Beaucoup de monde arrive en courant, surpris par cet orage aussi subit qu'inattendu...

Vers 18 heures, l'orage se décale le long du Rhône et le long des montagnes berno-valaisannes. Le ciel redevient rapidement plus lumineux par l'ouest.

Le reste de la soirée et la nuit sont calme. Ce qui nous permet de faire le concert de gala en toute quiétude. Un grand moment.

 

La grêle a sévèrement frappé dans la région de Bordeaux.

Posté par rodac à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,