Jeudi 3 mai, il se produit un épisode de bise noire. Le ciel est bien gris, avec quelques gouttes, avec un vent très soutenu de nord-est. La température est plutôt élevée pour un temps "de bise noire", entre 10°C et 15°C.

 

Vendredi 4 mai, le soleil est de retour, dans une ambiance très brumeuse. La bise est encore sensible, mais la température est agréable, proche des 20°C l'après-midi.

 

Samedi 5 mai, je me trouve aux Diablerets, à l'occasion d'un week-end de chant avec le choeur. Le temps est très agréable, ensoleillé à souhait et chaud, même en altitude.

La chaleur est plus marquée que la veille, l'instabilité aussi.

En fin d'après-midi, il y a des cumulus congestus.

 

20180507 038

20180507 039

 

Dimanche 6 mai, dans un contexte de marais barométrique sur l'Europe, l'instabilité devient plus marquée.

Il fait tout aussi chaud que la veille.

En matinée le temps est magnifique.

20180507 040

 

En fin d'après-midi, les congestus apparaissent ici aux Diablerets; ils prennent plus d'ampleur que la veille.

20180507 042

 

20180507 047

 

Vers 17 heures, je quitte les Diablerets pour me rendre dans le secteur de Vevey, sur le Haut-Lac.

Une ligne d'orages sévit derrière le Jura. La frange des cumulonimbus surplombe le voile de brume.

20180507 051

 

Il y a encore de la convection isolée sur le Chablais:

20180507 052

 

Voici encore les reste d'un petit orage qui a fini par éclater dans le secteur des Diablerets:

20180507 053

 

La ligne d'orages sur le Jura montre pas mal d'activité électrique. Ces orages sont presque stationnaires.

20180507 054

 

Dès la soirée, l'activité orageuse décline rapidement.

Quelques cumulus tentent de bourgeonner avant la nuit, mais ils ne parviendront pas à l'orage.

20180507 059

 

 Les orages éclatent avec plus de vigueur plus au Sud, notamment sur le Diois ou encore dans le haut Vivarais.