Une forte dégradation est attendue en soirée du jeudi 4 août.

Initialement prévue la nuit de jeudi à vendredi, elle est peu à peu avancée à la soirée à l'échéance.

Un puissant forçage va balayer la région au passage d'un front froid actif. Toutefois, ce ne sera pas très facile pour les orages; car la température tend à baisser à l'avant du front, et l'énergie disponible est assez limitée.  Les modèles font "exploser" les précipitations sur le coup de 20 heures. Une chose est sûre, il faudra être rapide !

Kéraunos place la région en niveau 2, bien dans l'axe, et Météo-France met 6 département du centre-Est en vigilance orange. Météo Suisse émet aussi un avis d'alerte.

La matinée est ensoleillée. La matinée est un peu fraîche (Tn 17°C), au vu de la chaude journée d'hier, puis la température se réchauffe rapidement.

A 14 heures, le ciel est déjà couvert par l'ouest, avec des nuages légèrement tourmentés et même quelques gouttes. Les premiers orages éclatent ça et là sur le Massif Central, de manière très isolée.

A 16 heures, les ondulations sont un peu plus prononcées. Il fait encore chaud et lourd.

20160804b110

Plus à l'ouest, il y a une énorme masse pluvieuse - sans orage pour l'instant. Reste à savoir comment le forçage se mettra en soirée.

20160804b112

A 17 heures, après une éclipse passagère, les orages réapparaissent sur le Massif central, ainsi que le long de la Saône. Au radar, des zones d'humidité apparaissent. A 18 heures, je vais me placer à Chexbres, sur la Corniche du Dézaley.

Ce très beau spot va d'ailleurs attirer pas mal de monde sur le coup, avec la compagnie de Marc Favre, Gaël Handschin, Aurélie et Olivier Ferreux, Florian Aeby.

Des zones d'averses traversent le lac, pour le moment sans activité électrique. Plus à l'arrière, les bases nuageuses deviennent plus noires:

20160804b142

Puis je capture le premier impact tombé - malheureusement la photo ne montre pas l'éclair à son maximum d'intensité (il était puissant...)

20160804b150

La suite va s'annoncer difficile; les zones d'averses se multiplient, au point qu'il n'y aura plus d'intervalles sèches. L'activité électrique est très parcimonieuse...

Vers 20 heures les bases sont très sombres sur le Haut-Lac:

20160804b206

20160804b223

A 21 heures une zone de pluie beaucoup plus vaste aborde toute la région. Un dernier fragment d'éclair capturé...

20160804b229

Puis c'est flotte, flotte et flotte ! La température chute à 15°C...

Au retour, je verrai encore un ou deux flashes lointains noyés dans la pluie...

Le lendemain, c'est un temps de traîne qui s'installe. Pas d'averse sur Lausanne, mais l'air frais contrastant avec le lac chaud et un fort cisaillement a rendu potentiel la présence de trombes sur le Léman.